Partagez | 
 

 Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Ven 23 Déc - 13:19

    BIP BIP BIP BIP! BOUM!

    *Roh, c'est déjà le matin?* Pensa Miku.

    Ce matin était plutôt difficile pour la jeune femme. Pourquoi? Tout simpolement parce qu'elle avait eût du mal à calmer le petit Raku et le pokémon avait été infernale jusuq'à tard dans la nuit, la jeune femme aura surement des problèmes à cause de sa. Malgrè qu'elle avait éteint son réveil, Miku avait de nouveau plonger dans les bras de morphée, cependant, le calme fut de courte durer car, le dit co pagnon sortit de sa sphère, sauta sur le lit et se mit à lécher le visage de sa dresseuse qui emit un petit gémissement avant de ne se tourner face au petit pokémon vert qui la regardait, la langue pendante. Elle se redressa pour s'assoir sur le lit et s'étira avant de ne se lever en disant.

    - C'est bon Raku... Je suis lever petit fripon!

    Elle le caressa un peu avant de ne se préparer à sortir. Pour changer, un short en jean sur un leggin, un beau petit haut, écharpe, gant enfin toute la panoplie et finir par tresser sa longue chevelure turquoise. Elle attrapa ses pokéballs et les installat sur sa ceinture, seule Raku était avec elle. Avant de partir, elle prépara tout ce qu'il lui fallait pour s'occuper convenablement de tout ses compagnons. A présent, direction le grand terrain vague dans le but d'entrainer Raku pour qu'il deviennent un peu plus calme et surtout qu'il puisse progresser.
    Après quelques temps de marche, accompagner de Raku, Ego, Flam, Fuka et Fleur, le petit groupe arriva dans le grand terrain vague. Cependant, avant d'attaquer l'entraînement, il fallait bien s'occuper des cinq affamer. Préparant leur gamelles avec leurs doses approprié, leur poffin préférer ect.
    Lorsque le groupe de pokémon eût enfin terminer de déjeuner, Miku débarrassa le tout et laissa ses compagnons faire ce qu'ils veulent. Cependant, la jeune femme emmena le petit dynavolt un peu plus loin. Elle s'accroupisa devant Raku et dit.

    - Raku, nous allons nous entraîner tout les deux pour que tu devienne un pokémon encore plus fort!

    *Et surtout plus calme*

    Miku se mit alors à donner des instructions à son compagnon qui essayait d'exécuter au mieu les ordres de sa propriétaire.
    Le petit duo était tellement prit dans leur entrainement que seul les quatre autres pokémons remarquèrent l'arriver d'une autre personne.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Dim 25 Déc - 16:46

Ce matin, je n'ai pas eu un réveil des plus normaux... d'habitude, c'était l'un de mes pokémons qui me réveillaient, mais... aujourd'hui, c'était différent. C'était plus tard que d'habitude, j'avais trop dormi. Il devait être plus de neuf heures et demie du matin quand je sentis un chatouillement au niveau su front, comme si quelqu'un jouait avec mes cheveux ou qu'on me soufflait dessus. Quand j'ouvris les yeux, Darkrai était penché sur moi. Cela me coupa le souffle et, le pire, c'est que je n'avais pas senti sa présence... Je pense que j'avais commencé à m'y habituer, surtout qu'il ne semblait pas avoir une aura agressive comme la première fois qu'il m'avait abordé dans mon rêve. Il dégagea Jun, l’éloignant de moi, le regardant du coin de l’œil avant de plonger son regard dans le mien, il avait l'air différent, bien trop sérieux. Il me rappelait en quelques sortes mon père, quand j'étais petite, il me réveillait toujours comme ça et il me regardait de cette façon... comme si je l'aurais déçu. Ensuite il ferma les yeux et reposa la rune purif' que j'avais laissé sur ma table de chevet, sur moi.

_ Ne t'en sépare Jamais. Fit-il d'une voix neutre. Ensuite, il disparut à nouveau, même si je savais qu'il devait être là, quelque part près de moi ou pas loin.

Les choses avaient changé plus que rapidement, ces derniers temps. Mon père voulait me récupérer car il comptait me présenter quelqu'un qu'il a rencontré et qui va être ma nouvelle « mère ». Je suis sensée avoir un « demi-frère » plus âgé que moi et une « demi-sœur » deux ans plus jeune que moi. Je ne voulais pas aller les voir... à présent, je préférais récupérer toutes mes affaires et celles de ma mère de Forêt Blanche et m'installer quelque part ailleurs, seule... Nagumo-san fut assez gentil avant hier, quand il vint me chercher... je ne m'attendais pas à ce qu'il soit si... attentionné quand il voulait. Il n'est pas quelqu'un de mauvais, mais je ne lui faisais plus confiance à cause de ce qu'il m'avait fait à plusieurs reprises...

Enfin, Jun avait du voir que j’étais triste en pensant à mon père et à ce qu'il m'avait dit car il était venu directement se frotter contre moi. J'allais bientôt vingt ans, et elle persistait toujours à me traiter comme une gamine... j'ai beau être enfantine parfois et un peu trop innocente, mais je ne suis pas une petite fille à laquelle on peut serrer la main et l'obliger à rentrer chez soi...

_ «  Aredhel, et si on sortait un peu ? Ça te changera les idées, si on va jouer quelque part, non ? Je connais un bon endroit. Il y a beaucoup de place et quelques arbres qui ont toujours ses feuilles. » me dit-il par télépathie. Il voulait me remonter le moral... Je comprends pourquoi est-ce que ma mère l'adorait autant, mais, le pourquoi du comment de leur rencontre m'était toujours inconnu, tout comme l'identité de ma mère... Mon père refusait de me parler d'elle en profondeur, il avait toujours été ainsi...

Je m'assis sur le bord du lit, caressant Jun, gardant la rune purif dans l'autre main avant de me redresser et de sortir du lit. J'avais opté pour enfiler quelque chose à ma mère, une robe noire et blanche, longue avec de la dentelle puis des chaussures à talon compensés de la même couleur. Zelth me regardait intrigué, Will gigotait pour que je lui prête ma pince en forme d'ailes de papillon, il voulait jouer avec elle et les trois spectres restaient tranquilles, dans la chambre, pour une fois. Oui, je n’avais qu'eux hors de leurs pokéballs, car Eros était trop grand, comme Vaal, migalos aussi et je ne tenais pas à avoir une énorme toile d'araignée dans la chambre, puis Celeb avait grandi un peu et ne se sentait pas à l'aise dans son aquarium, alors, je devais les garder dans leurs pokéballs.


_ « Tu es très jolie comme ça. Tu es le portrait craché de Dhelia à ton age. » ajouta Jun avant de se transformer en enfant brun, au teint pâle et muet. C'était l'apparence qu'il avait prit l'autre jour pour m'aborder.

_ Rassure moi, tout le monde va te voir quand tu sortiras comme ça, non ? Sinon, je vais encore me faire remarquer... soupirais-je en caressant sa tête.

Jun ne fit que sourire en me dire par télépathie de ne pas m’inquiéter, qu'il savait gérer. Je lui fis donc confiance et m'occupais de prendre tout ce dont j'allais avoir besoin : ma bandoulière, la nourriture pokémon, mon capstick et mes pokéball, que j'avais rangé dans mon sac. Après, j'enfilais le raz-de-cou de ma mère, celui avec la petite pierre nuit. Ensuite, je récupérais ma pince et, laissant mes cheveux détachés, je l'accrochais derrière -et en haut- de ma tête, ne saisissant qu'une ou deux mèches pour faire beau. Après, je mis la rune purif dans une petite sacoche à amulettes puis la passais autour de mon cou et la mettais entre mes seins, comme ça, j'étais sure de ne pas la perdre. Je souris en me regardant dans le miroir en laissant échapper un petit « yosh » puis j'ouvris la porte de la chambre, invitant mes pokémon à sortit. Je pris Will dans les bras et Zelth s'agrippa sur mon épaule, les trois spectres m'attendaient dehors quand je sortis avec Jun, main dans la main. Ce dernier ferma la porte et rangea les clés dans ma bandoulière ensuite, je le laissais nous guider jusqu'à l'endroit qu'il me disait.

Finalement, après avoir parcouru les couloirs et le parc, on arriva à un vaste terrain désolé. Sûrement un terrain d’entraînement pour les personnes présentes dans l’académie. Jun s’arrêta et point du doigt le terrain, mais, il se trouvait qu'il y avait des pokémon et une personne qui s’entraînait. Détaillant bien les pokémons, il me semblait les avoir déjà vus, sauf le Arcko qui était avec les autres pokémon et le Dinavolt qui courrait avec la fille aux cheveux turquoise...


_ Ah ! La fille de l'autre fois ! Pensais-je à voix haute. Jun me regarda d'un air interrogatif, je l'amenais un peu plus loin, pour ne pas déranger la dresseuse et déposais mes affaires sur l'herbe. Avant de poser Will par terre, je sortis un drap de mon sac et l’étendais sur l'herbe, puis posais le bébé pokémon et Zelth. Polichombr, Shin et Dusk allèrent voir les pokémon de la dresseuse, Polichombr et Dusk se souvenaient parfaitement de l'airmure, de la griknot shiny -qu'à présent, était une belle carmache- et du galopa, alors, je ne m'étais pas trompée. C'était bel et bien l'une des filles présentes quand Darkrai m'avait donné la rune purif... Un peu crispée, je finis de sortir toute la nourriture pokémon et de préparer les gamelles et les assiettes, car certains n'aiment pas manger en gamelles. Je les fis sortir tous, sauf Celeb, vu qu'il n'y avait de cours d'eau à vue, ni de fontaine, ni de petit bassin. Eros pouvait être dehors de sa pokéball assez de temps, sur terre donc il n'y avait pas de problème. Vaal grogna un peu à Jun parce qu'il pouvait se transformer et humain et qu'il me tenait par la main toujours. Ne sois pas jaloux, Vaal. Lui-dis quand il ronchonnait en mangeant sa gamelle.

Je lâchais la main de Jun un instant, le temps d'aller le caresser et le câliner un peu. Ça me manquait vraiment de pouvoir dormir contre lui. Eros avait englouti ce qu'il y avait dans sa gamelle en moins que rien et semblait ne pas trop apprécier l'endroit donc je lui souris et le caressais un peu, avant de le faire retourner à sa ball. Les autres ne disaient rien, ils étaient plus que contents d'être dehors. De plus, il ne faisait pas vraiment froid, il faisait frais, pour un jour d'hiver. La saison n'avait pas su effacer toutes les traces de l'automne, laissant ses températures douces par moments.

Je m'assis sur le drap avec mes pokémons, Jun assit contre moi. On regardait la jeune fille s’entraîner sur le terrain avec son dinavolt : les deux semblaient si concentrés qu'ils n'avaient pas encore capté notre arrivé, heureusement. Les autres quatre pokémons oui, par contre.


Dernière édition par Aredhel Erwing le Sam 17 Mar - 1:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Mar 27 Déc - 21:54

    Les quatre compagnons de Miku observaient la scène lorsque, au loin, ils aperçurent une jeune fille. Flam se redressa, le violon de Miku autour de son cou et deux pokémons spectres apparurent au dessus de leur tête. Le galopa les reconnus rapidement et il se rua avant e ne galoper vers la jeune fille. Une fois près d'elle, il lui donna un petit coup de museau, comme à l'habitude du cheval mais, rapidement, il fût rejoint par la carmache qui regarda gentiment Aredhel, espérant qu'elle se souvienne d'elle.

    - Carmache!!
    - Salut!! Dit-elle joyeuse.

    De leur côté, à présent, sa devais bien faire au moins une bonne heure que Miku et Raku s'entraînait sans relâche, les deux compagnons commençait à fatiguer mais principalement le petit pokémon vert.

    - Viens Raku, on arrêta là pour aujourd'hui, faisons une pause! Dit-elle.

    Le dynavolt posa son regard sur sa maîtresse et de petit éclair sortait à présent de ses crocs, la jeune dresseuse prit un petit air surprit, il se passait quoi là? Raku fonça sur une cible et la mordit violemment, laissant des éclairs s'échapper sur le coter et, lorsqu'il reposa ses pattes sur le sol, la cible était encore parcouru par de petit choc électrique. Miku sauta de joie et Raku lui sauta dans les bras. Elle le félicita longuement avant de ne dire.

    - Super Raku, Bravo!!! Tu viens d'apprendre une nouvelle attaque! Croc-éclair il me semble!!!!

    Lorsqu'elle reposa son compagnon au sol, elle remarqua qu'il manquait Flam et Fuka à l'appel. Où ils étaient? La jeune dresseuse s'approcha de Fleur et la caressa gentiment, ayant pour effet que l'arcko pose le regard sur sa dresseuse.

    - Fleur, où sont Flam et Fuka?

    La femelle tendit la patte en direction de l'endroit où ils se trouvait, de loin, on pouvait apercevoir les deux grand pokémon de Miku ainsi également d'autres pokémons. La jeune femme prit Raku dans ses bras et se dirigea vers le troupeau de pokémon, suivis par Ego et Fleur pour tomber sur Aredhel!

    - Aredhel??? Comment allez-vous? Questionna Miku.

    La jeune femme ne savait pas vraiment si elle pouvait se permettre de la tutoyer, après tout, elle ne l'avait vus que quelques dizaines de minutes mais au moins, elles pourraient faire connaissance à présent.

    - Désolé, je ne suis pas très présentable. Dit-elle, gênée.

    Miku sortit une grande écuelle et la remplit d'eau pour Raku qui bu à grande gorgée alors que Miku "s'épongea" avec une serviette, il faisait étrangement chaud pour une journée d'hiver.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Mer 28 Déc - 21:11

Alors que Jun et moi étions assis sur le drap, regardant la jeune fille s’entraîner, le galopa de la fille arriva à toute allure, suivi par la carmache. Le galopa, me donna un petit coup de museau pour me saluer, sûrement ; la carmache me regardait d'un air bienveillant, je la reconnus aussi : bien qu'elle avait beaucoup grandi et changé, je voyais toujours en elle la petite griknot qui se cachait auprès de sa dresseuse il y a un peu plus de dix jours ou deux semaines ou un peu plus ou un peu moins. À ce moment là, j'avais un peu perdu la notion du temps.

_Carmache!!
«  Salut!! »
nous salua-t-elle jovialement. Elle était tellement belle et grande à présent que je ne pus m’empêcher de la caresser, elle et le galopa. Ils étaient sains et beaux comme tout.

_ Bonjour, ça faisait longtemps. Fis-je en les saluant avec un grand sourire. Je n'avais pas eu besoin de bouger pour les caresser, ils étaient tellement proches de moi que je n'avais qu'à tendre les bras pour le faire. Tu es la petite griknot de la dernière fois, n'est-ce pas ? Tu as grandi et tu es belle comme tout. Vous allez bien, on dirait, votre dresseuse prend bien soin de vous. Ça doit être quelqu'un de bien.

J'entendis Vaal grommeler quand les deux pokémons de la jeune fille m’approchèrent mais il continua à manger, pas très content, les surveillant avec son œil bleu, car de l'autre, il ne voyait rien, effectivement. Mes autres pokémons les saluèrent aussi, Zelth fini de manger des premiers et vint se poster auprès de moi, il sauta sur mes cuisses puis sur l'une de mes épaules et il fixa sérieusement -comme à son habitude- les nouveaux arrivants. Les autres pokémons prenaient son temps pour manger, profitant du bon temps qu'il faisait ainsi que de l'air frais.

Peu de temps après, peut être une ou deux minutes, ou un peu plus, je vis arriver la jeune fille aux cheveux turquoise avec son dynavolt dans les bras, suivie par son airmure et la petite nouvelle, une Arko. J'avais du me lever, par politesse, faisant attention à ma robe. Je souris tendrement. Jun se leva et prit ma main, restant tranquille et toujours silencieux, regardant la jeune fille et ses pokémons, car il ne les connaissait pas.

_ Aredhel??? Comment allez-vous? Me demanda-t-elle. Elle semblait avoir hesité avant de m'adresser la parole, sûrement le fait de me vouvoyer ou me tutoyer, car, après être partie comme une voleuse, moi aussi j’hésitais à la vouvoyer ou pas... J'avais envie de la tutoyer mais cela me gênait énormément pourtant, vouvoyer créait des distances, un mur, dès le début... Je voulais tout sauf ça, moi... Désolée, je ne suis pas très présentable. S'excusa-t-elle, un peu gênée, à ce que je pouvais croire. Peu après elle sorti de quoi donner à boire à son petit dynavolt, profitant pour se sécher un peu. Elle semblait avoir chaud, après tout, il faisait doux et ce temps annonçait toujours un orage, surtout en hiver.


_ Je me porte comme un charme, merci beaucoup. Et toi ? Lui répondis-je, souriante. Enfin... tu peux me tutoyer, si c'est ce que tu hésitais à faire, les vouvoiement me font sentir vieille... je n'ai que vingt ans... ajoutais-je en faisant un peu la moue, murmurant ma dernière phrase, aussi gênée qu'elle, non pas à cause de mon accoutrement mais à cause de mon physique. Oui, je ressemblais à une gamine, tantôt à cause de mon comportement comme par ma petite taille. Il faut dire, qu'un mètre soixante quatre était bien juste pour quelqu'un de mon age... Bonjour, à vous trois aussi. Fis-je en saluant l'airmure, la petite Arko et le dynavolt.

Jun tira un peu de ma robe, me regardant puis regardant la jeune fille et ses pokémons, comme s'il me demandait silencieusement qui c'étaient. Personnellement, je ne connaissais que le nom du galopa et celui de la carmache, je ne connaissais ni le nom des autres pokémons ni celui de la dresseuse.


_ Eto... je m'excuse pour être partie aussi « soudainement » l'autre jour... Je n'ai même pas eu le temps de vous demander votre prenom à toi et à l'autre fille, ainsi que celui de vos pokémons... Je n'ai retenu que celui de Fuka et...Flam, car je les ai entendus par hasard... terminais-je quelque peu mal-à l'aise, je savais que ce que je venais de dire allait faire qu'elle me demande ce qu'il avait dû se passer ce jour là... Jun serra doucement ma main, agrippant toujours ma robe, ensuite, il m'enlaça par la taille, enfouissant son visage contre ma poitrine, comme s'il avait su que je me sentais un peu mal que en pensant à Darkrai... Le simple fait de penser à la rune purif et à Lui, faisait qu'elle chauffe contre moi... Le Prince des Ténèbres n'était pas loin...


Dernière édition par Aredhel Erwing le Sam 17 Mar - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Lun 2 Jan - 13:55

    _ Bonjour, ça faisait longtemps. Fit-elle en les saluant avec un grand sourire. Elle n'avait pas eu besoin de bouger pour les caresser, ils étaient tellement proches qu'elle n'avait qu'à tendre les bras pour le faire. Tu es la petite griknot de la dernière fois, n'est-ce pas ? Tu as grandi et tu es belle comme tout. Vous allez bien, on dirait, votre dresseuse prend bien soin de vous. Ça doit être quelqu'un de bien.

    Le galopa lui souffla gentiment dessus alors que Fuka poussa un petit cri, comme pour lui dire "oui c'est bien moi!". Les deux compagnons étaient content de se faire caresser par le jeune fille et, même s'il ne l'avait pas aperçu longtemps, ils avaient eût le temps de comprendre qu'il n'avait absolument rien à craindre de la jeune ranger, bien au contraire. Flam remarqua que le drattak n'était pas très content que deux inconnus approche ainsi sa propriètaire mais le cheval de feu avança juste d'un pas, regardant gentiment l'immense dragon.

    - Ponyta pony, pony nyta ponyta!
    - Ne t'inquiéte pas, on ne lui fera pas de mal!

    Peu de temps après, Miku arriva avec la nouvelle marmaille. S'occupant de son dynavolt et se séchant un peu. Ego, lui, resta là où il était et Fuka le rejoignit, c'était carémment le grand amour entre eux deux! Fleur, elle, se dirigea vers le bébé pokémon et s'assit à ses côtés. Miku observa un instant Fleur, elle s'entendait à peu près bien avec toute l'équipe exepter Ego puisqu'il se faisait limite la guerre... Cependant, avec le dynavolt, elle semblait se sentir bien mieux et lui ne crognait plus lorsqu'elle était proche de llui, c'est intéréssant comment les pokémons développe eux aussi des liens.
    Les deux jeune femmes étient plutôt gênée, ne sachant pas vraiment comment réagir face à Aredhel à cause de leur dernière et unique rencontre.

    _ Je me porte comme un charme, merci beaucoup. Et toi ? Rétorqua Aredhel, souriante. Enfin... tu peux me tutoyer, si c'est ce que tu hésitais à faire, les vouvoiement me font sentir vieille... je n'ai que vingt ans... ajouta-t-elle en faisant un peu la moue, murmurant sa dernière phrase. Bonjour, à vous trois aussi. Finit-elle en saluant l'airmure, la petite Arko et le dynavolt.

    Les trois pokémon la regardèrent. Le dynavolt s'arrêta un instant de boire por la regarder avant dde ne grogner un peu et de ne s'alonger sur les pattes de la petit arcko. Cette dernière lui fit un petit signe de tête et Ego s'approcha, espèrent reçevoir une caresse, il était assez jaloux en se qui concernait sa dresseuse et l'oiseau d'acier apprèciait vraiment les câlins.
    Miku, elle, fit un petit sourire gênée à la jeune ranger avant de ne ranger l'écuelle d'eau après l'avoir proposer à tout ses compagnons, visiblement, personne n'avait soif.

    - D'accord excusez... Euh... Excuse moi! Répondit l'adolescente.

    Soudain, un petit enfant se leva et tire sa robe; Miku sursauta sur le moment, elle ne l'avait jamais vu ce garçonnet... Hatsumi se demandait pourquoi il agissait ainsi puis il la regarda d'un air interrogateur, lançant de petit regard aux nouveaux arrivants, visiblement, il voulait savoir qui nous étions mais Aredhel sembla soudainement bien plus gênée et dit.

    _ Eto... je m'excuse pour être partie aussi « soudainement » l'autre jour... Je n'ai même pas eu le temps de vous demander votre prenom à toi et à l'autre fille, ainsi que celui de vos pokémons... Je n'ai retenu que celui de Fuka et...Flam, car je les ai entendus par hasard... termina-t-elle quelque peu mal-à l'aise.

    Miku esquissa un petit sourire, il est vrai qu'elle avait eût le temps de se présenter avant de partir alors elle avait retenu le nom de la jeune fille mias pas l'inverse. Hatsumi regarda Ego qui revint prêt d'elle et elle posa une main sur son armure d'acier.

    - Ce n'est pas grave! Après tout tu es partit si vite... Elle fit une très courte pause et ajouta. Je m'apelle Miku Hatsumi, je suis également à l'académie akuen et j'ai 17 ans. Mes compagnons son donc Ego... Dit-elle en caressant l'Airmure, Raku, mon dynavolt et Fleur. Cependant, il est peut-être difficile de retenir le nom des pokémons des autres personnes, moi je ne connais que Vaal, votre drattak. Je me trompe?

    L'adolescente lui souria gentiment puis laissa l'oiseau vagabonder. Se dernier semblait faiblir depuis quelques temps, il ne tombait pas malade au moins! Il s'allongea sur le sol et Fuka se joingnit à lui alors que Flam regardait les autres pokémons, espèrant avoir de nouveaux amis. La jeune femme posa une main sur Ego, elle n'avait pas fait attention qu'il était aussi chaud tout à l'heure!!

    - Sa va Ego? Que t'arrive-t-il? Demanda Miku, inquiète.

    L'Airmure poussa un petit cri faible et s'endormit plutôt rapidement. Sa dresseuse n'aimait pas cela, c'était la première fois que l'un de ses compagnons était malade!
    De leur côter, le petit dynavolt et la femelle Arcko s'amusait entre eux. Malgrè l'entrainement, Raku semblait encore être en forme!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Sam 7 Jan - 22:04

Alors que le galopa de la jeune fille semblait tenter de convaincre Vaal de qu'ils ne me voulaient pas du mal, ou quelque chose du genre, la jeune fille s'approcha davantage avant de me sourire légèrement. Son airmure était très proche d'elle.

_ Ce n'est pas grave! Après tout tu es partit si vite... me dit elle avant de faire une brève pause puis ajouter : Je m'appelle Miku Hatsumi, je suis également à l'académie Gakuen et j'ai 17 ans. Mes compagnons son donc Ego... se présenta-t-elle tout en caressant l'oiseau d'acier. Raku, mon dynavolt et Fleur. Cependant, il est peut-être difficile de retenir le nom des pokémons des autres personnes, moi je ne connais que Vaal, votre drattak. Je me trompe? Ajouta-t-elle en souriant gentiment, laissant que son pokémon se mouve à son aise.

Il semblait en bonne santé, mais quelque chose n'allait pas chez lui, était comme affaibli, il semblait vouloir paraître fort alors qu'il y avait quelque chose qui se passait. Un peu comme moi... Il semblait ne pas vouloir inquiéter sa dresseuse. La carmache alla rejoindre le galopa qui s'était approché de mes pokémons, cherchant une nouvelle amitié, ou plusieurs. Elle avait l'air plus sociale maintenant qu'elle était plus grande et plus belle.

Je regardais mes pokémons et ces deux là, caressant Jun qui me serrait plus fort, il semblait s'endormir contre moi, il respirait calmement et doucement. Je caressais doucement l’arrière de son crane, le regardant comme une mère ou une grande sœur le ferait avec son enfant ou son cadet, quand je sentis un pincement au cœur et de l’inquiétude. En levant la tête, je fis que la jeune fille s'était éloignée un peu, s'approchant à nouveau du pokémon acier, tentant de voir s'il avait de la fièvre ou pas. Vu la tête qu'elle faisait et son inquiétude, il devait être assez chaud, donc, il devait être malade... Je n'avais même pas eu le temps de lui dire quoi que ce soit, ni de lui répondre, je devais surement paraitre un peu mal polie...

_ Sa va Ego? Que t'arrive-t-il? Quémanda-t-elle, plus qu’inquiète à l’égard de son pokémon.

Cela semblait être la première fois qu'un de ses pokémons étaient malades, elle ne semblait pas avoir l’habitude, sûrement, elle ne savait même pas les soigner ni quoi leur donner. Le pokémon de la jeune fille ne tarda pas à s'effondrer, s'endormant aussi vite, après avoir poussé un petit cris. Les autres pokémons de la jeune fille ne semblaient pas avoir remarqué cela, moins encore les deux petits pokémons verts qui jouaient ensemble.

Jun retira sa tête de ma poitrine et me regarda, dès qu'il entendit que j'avais manqué un battement et qu'il battait un peu plus vite que d'habitude. La rune purif chauffait : Pourquoi est-ce que Darkrai devait s'approcher plus, toujours au mauvais moment.


_ «  Aria... Qu'est-ce qui ne va pas ? » me demanda-t-il en me regardant, se retirant un peu.

Je lui souris pour le rassurer, sans lui répondre tout de suite puis je me mis à fouiller dans ma bandoulière à la recherche de quelque chose pour soigner le pokémon de la jeune fille. D'habitude, j'avais toujours un remède dans mon sac ou des baies pour cela, mais je ne connaissais pas le mal de ce pokémon, alors je ne pouvais que lui donner un remède à base d'herbes que Nagumo-san m'avait donné l'autre jour... Enfin... donné, donné, non. Il me l'avait dû demander à l'un de ses pokémons volants et l'avait laissé sur la fenêtre, dans un petit paquet vu qu'il devait savoir que je l’évitais un petit peu... Une fois que je sortis le remède, je me rapprochais rapidement de la jeune fille et du pokémon malade.


_ Je savais bien qu'il y avait quelque chose qui clochait... pensais-je à voix haute, ayant un bref instant le souffle coupé, à cause de la rune purif qui chauffait contre ma peau. Jun me suivit et vint directement voir le pokémon, restant derrière moi, près de Miku. Je n'avais pas réfléchi deux fois, je m'étais accroupie et caressé le pokémon... Comme s'il était le mien, je m’inquiétais pour tous les pokémons, qu'ils soient avec moi ou avec quelqu'un d'autre, ils m'étaient précieux, enfin... c'était un sentiment assez difficile d'exprimer... Ce pokémon semblait vouloir garder sa fierté, même en dormant, affaibli par la fièvre... Me souvenant que la dresseuse était là, je lui montrais le remède : Cela soulagera sa fièvre et s'il y a quelque chose, une infection ou un manque d’énergie, un carence quelconque, cela le soulagera, même s'il ne pourra guérir que s'il se repose assez de temps... C'est un remède à base de racines et de baies. Il marche très bien sur les pokémons et sur les humains... expliquais-je en attendant une quelconque réaction de sa part, je regardais son pokémon et elle à tour de rôles.

Jun s'affala sur moi, posant sa tête sur mon épaule, et entourant mon cou avec ses bras, regardant le pokémon. La rune chauffa plus, me brûlant un peu, mais elle se calma. Pensant que le Prince des Ténèbres était parti ou s'était éloigné, je laissais échapper un petit soupire, soulagée et qu'en fermant les yeux, je vis ceux de Darkrai. Ce fut alors que je sentis sa main sur ma tête, je me crispais et Jun sursauta... A croire que le plus grand des amusements de ce pokémon était de me coller et voir ce que dont j'étais capable... mais là, il semblait différent, il était sérieux ? Il resta en silence, me fixant, puis regardant la fille qui ne semblait pas le voir, comme la dernière fois, et regardant le pokémon malade. Que me voulait-il ?


petit mot:
 


Dernière édition par Aredhel Erwing le Sam 17 Mar - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Jeu 12 Jan - 13:45

    Miku était vraiment très inquiète, c'était la première fois que l'un de ses ocmpagnons tombait malade et cela ne la rassurait vraiment pas. La jeune fille c'était approcher de l'oiseau d'acier et c'était agenouiller près de sa tête, posant cette dernière sur ses genous pour qu'il se sente mieux. Sa dresseuse le caressait tendrement tout en pleurant. Les larmes venait s'écraser contre le museau de l'Airmure qui poussa un léger gémissement.

    - Ne me quitte pas Ego... Ne t'inquiète pas... Je suis là... Je ne vais pas te quitté mon bébé... Murmura Miku.

    La jeune femme ne savait pas tyrop quoi faire. Fleur et Raku c'était arrêter de jouer lorsque Faku les prit dans ses bras et qu'elle les emmena un peu plus loin. Flam, lui, se dirigea en trottinant en direction de sa propriètaire. Une fois près d'elle, il lui donna un petit coup de museau et elle se tourna vers lui, lui caressant gentimment les naseaux avant de ne reporter son attention sur le malade. Heureusement pour elle, le cheval de feu n'était pas jaloux. Miku ne savait vraiment pas quoi faire, elle avait peur d'avoir fait une erreur et que sa bétise ai rendu malade son compagnon. Le galopa regardait la jeune fille, la tête vers le bas pour qu'elle sache qu'il ai là mais gardait un oeil sur les trois autres plus jeune que lui. Subitement, Aredhel s'approcha et se plaça près de l'oiseau d'acier, semblant l'ausculter. L'adolescente la regardait, inquiète et effrayée, qu'allait-elle trouver à Ego? Allait-il s'en sortir? Est-ce que c'est grave? Tant de questions qui ce bousculaient dans la petite tête de Miku brouiller par ses pleurs. Cependant, malgrè les yeux rond que Miku lançait à sa camarade, Aredhel sembla soudainement retomber sur terre et se tourna vers Hatsumi, lui tendant une espèce de petite boue verte foncé.

    _ Cela soulagera sa fièvre et s'il y a quelque chose, une infection ou un manque d’énergie, un carence quelconque, cela le soulagera, même s'il ne pourra guérir que s'il se repose assez de temps... C'est un remède à base de racines et de baies. Il marche très bien sur les pokémons et sur les humains... Expliqua-t-elle.

    La jeune dresseuse se figea un instant avant de lever une main tremblante vers la jeune fille pour attraper doucement le reméde. Elle la remercia et essaya, en vain, d'esquisser un léger sourire à la ranger avant de ne se préoccuper d'Ego.

    - Ego... Mange ça s'il ta plaît... Ce n'est surement pas très bon mais tu te sentiras mieux... Chuchota Miku.

    Ego rouvrit faiblement les yeux et sa gueule dans laquelle Miku déposa le médicament que l'oiseau d'acier mangea avant de ne reposer doucement sa tête sur les genoux de sa propriètaire. Cette dernière le caressait gentiment tout en lui chuchotant de petit mots pour le rassurer puis elle regarda Aredhel d'un air sincère.

    - Merci beaucoup.. Dit-elle d'une voix limite étouffée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Lun 16 Jan - 21:21

La jeune fille tendit sa main et saisit le remède que je lui proposais avant de me remercier et essayer aussi mal que bien de me sourire. Ensuite, elle déposa toute son attention sur son pokémon, sur le pauvre airemure malade. Elle était vraiment inquiète mais tentait de ne pas trop partager son inquiétude avec moi, en vain... L'empathie est un mauvais don dans ce genre de cas...

_ Ego... Mange ça s'il ta plaît... Ce n'est sûrement pas très bon mais tu te sentiras mieux... murmura-t-elle au pokémon acier. Ce dernier entre-ouvrit son bec faiblement tout comme ses yeux qui, fiévreux, ne tenaient pas longtemps ouverts. En tout cas, la jeune fille qu'il avait pour dresseuse eut le temps de faufiler le médicament dans sa gueule puis le caressa alors qu'il tentait d'avaler difficilement. Elle lui murmurait des mots qui se voulaient rassurant avant de poser son regard sur moi et de me remercier d'une voix étouffée : Merci beaucoup...

Elle avait l'air beaucoup plus tranquille, soulagée alors, qu'il y a peu, elle semblait s'en vouloir. Je sentais que le remède faisait effet car le pokémon se détendait et il semblait avoir moins de mal à respirer. Je n'eus à peine le temps de lui rendre un petit sourire et, quand j'ouvris les lèvres pour lui répondre, ma vue partait : je voyais trouble et mon champ visuel semblait rétrécir... Je ne voulais pas me retrouver encore dans l'obscurité totale... Je sentais un poids sur mes épaules, je me reculais car je sentais que mes jambes commençaient à trembler et que je n'allais pas tenir longtemps debout. Je sentis que je m'effondrais, je restais sur les fesses.Je n'eus pas le temps de m’asseoir ni de faire un geste quelconque pour essayer de comprendre ce qui se passait car j'avais une petite idée... : darkrai... il était là... Le rune purif chauffait fortement ma poitrine, m'obligeant à la sortir et la laisser hors de mes habits.

Jun vint me rejoindre à nouveau rapidement, tout comme Vaal, je l'entendis grogner brusquement. Il ignora un instant les autres pokémons qui cherchaient à comprendre ce qu'il se passait : ils le voyaient eux, surtout Vaal. Son œil droit pouvait voir ce que je voyais souvent... Dans ce cas, je voyais Darkrai... Il apparu devant moi, entre le pokémon malade, la fille et moi... Je ne pouvais pas m’empêcher de le regarder... Ses yeux bleus attiraient les miens, sa voix grave et sérieuse ne m'intimidait point mais m’impressionnait toujours autant... Il était trop tard pour éviter les questions, à présent, Miku devait savoir que quelque chose n'allait pas...


_ Je te déconseille de parler de quoi que ce soit, me concernant, du moins, pour l'instant. Maintenant, écoute-moi. Me dit-il d'un ton un peu plus froid, il semblait fâché contre moi... ou bien, inquiet. Jun me serra doucement et Vaal resta derrière moi, fixant le Prince des Ténèbres, lui grognant aussi mauvaisement que possible, le défendant de m'approcher d'avantage... On ne sait jamais à quoi s'attendre... je ne le sais plus, personnellement... Peu importe où tu décides d'aller, peu importe ce que tu fasses, mais il y a bien de choses que tu ne devrais pas savoir... d'autres que tu ferais mieux d'ignorer, comme le font la plus part des humains... continua-t-il avant de tourner les yeux et regarder Miku puis dévisager mes pokémons indifféremment. Viens me voir ce soir, Seule. Je vois qu'ici on ne peut pas parler tête à tête... Puis, je pense que tu as assez de problèmes maintenant. Dans tous les cas, ne t'avise pas de parler à qui que ce soit sur cela, compris ? Tâche de faire passer ma petite visite pour un vertige...

_ Je ne sais pas mentir... tu veux que je dise quoi ? Lui demandais-je. Je l'avais visiblement interrompu alors, il me fusilla du regard pour me faire comprendre que je n'aurais pas du parler, car maintenant ça allait être assez difficile de ne pas dire ce qu'il s'est passé.

Il ferma les yeux puis disparut... Il était décidément énervé contre moi alors que je ne savais même pas ce que j'avais fait, ce qu'il s'était passé et pourquoi est-ce que cela devait m'arriver à moi ! Quand il eut finit de disparaître, ma vue et mon champ de vision redevinrent à la normale progressivement et lentement. Ce fut alors que j'entendis :

_ «Ce soir, à la tombée de la nuit, je t'attendrais à l'entrée de la forêt... » termina-t-il avant que sa présence s'efface quasi complètement, faisait refroidir ma rune purif. Mes jambes tremblaient toujours par contre et j'eus du mal à relever. Vaal et Jun m’aidèrent puis mon cher dragon me garda contre lui, me couvrant avec son aile comme il faisait à chaque fois qu'il voyait que je ne me sentais pas très bien. Jun saisit l'une de mes mains et ne la lâcha pas, tentant de me réconforter lui aussi à ça façon. Il pouvait faire peur, ce pokémon, franchement... Je ne savais pas si je devais vraiment le craindre tout le temps ou si je devais lui faire parfois confiance...

Polichombr s'avança, ayant entendu la petite conversation que j'avais eu avec Darkrai puis, inconsciemment, il répéta des bribes des phrases de ce que le Prince de la Nuit avait dit précédemment, en parlant fort. Je savais que ce petit pokémon spectre pouvait imiter la voix des autres, humains ou pas, durant un bref laps de temps mais, le moment avait été largement mal choisi... Il vire-volait en répétant les mêmes choses pendant un moment, en boucle, jusqu'à ce que Dusk et Shin le fassent taire. Ils savaient que leur camarade avait eu tort et qu'il m'enfoncerait davantage, à l'instant même qu'il avait commencé à parler. Comment allais-je l'expliquer à Miku, sans mentir, sans mentionner Darkrai ni faire allusion à lui... Qu'allais-je lui dire ? J’espérais fortement qu'elle n'ait entendu rien de ce que Polichombr venait de cafter... mais j'en doutais fortement...


Dernière édition par Aredhel Erwing le Sam 17 Mar - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Sam 21 Jan - 11:16

    Miku était un peu rassuré après avoir donner le reméde d'Aredhel à Ego. Ce dernier semblait respirer plus facilement et semblait se détendre un peu, s'endormant finalement sur les genoux de sa maitresse. Visiblement, Miku n'avait pas de chance ces derniers temps avec ses compagnons, pourtant, la jeune fille faisait tout pour qu'ils soit en bonne santé et heureux. Mais ne semblait pas y parvenir. Rapidement, Hatsumi sentit de nouveau les larmes lui monter mais elle entendit quelqu'un tomber et, lorsqu'elle posa son regard sur Aredhel, cette dernière fixait un point, le regard vide et elle semblait effrayer. Quelque chose clochait chez elle mais, lorsque Miku voulu lui demander, la jeune femme lui coupa la parole.

    - Je ne sais pas mentir... Tu veux que je dise quoi?

    Miku prit un air suprit. A qui parlait-elle ainsi et à qui devait-elle mentir? Aredhel se tût rapidement après ça, c'était comme la dernièře fois, aux prairies. La jeune femme avait eu un moment d'abscence comme celui-ci avant de ne partir aussi vite qu'elle était arrivé... Hatsumi attenda un moment mais, finalement, posa délicatement la tête d'égo sur son sac avant de ne see diriger vers la ranger. L'adolescente attrapa doucement les épaules de la jeune fille et, en la secouant doucement, l'appelait par son prénom pour la sortir de son angoisse.

    - Aredhel?! Aredhel?! Sa va? Qu'est-ce qui t'arrive?? Dit-elle très inquiéte.

    Miku se remit à pleurer. Décidément, elle était beaucoup trop sensible notre jeune dresseuse mais c'était trop pour elle en une seule journée. Entre Ego qui avait fait un malaise, térasser par sa maladie inconnue et à présent Aredhel qui semblait n'être la que charnellement, miku n'en pouvait plus et Flam, remarquant le mal être de sa jeune maitresse arriva au galop pour ensuite s'arrêter près d'elle et immédiatement se mettre à la réconforter mais tout les autres comppagnons se rapprochèrent des deux jeunes filles. Les cimpagnons d'Aredhel c'était rapprocher et le drattak s'approcha d'elles, reniflant gentiment sa dresseuse avant de ne poser son regard vairon sur Miku qui se sontenta de lui rendre son regard. Quand à eux, les pokémons de Miku c'était tous regrouper entre l'oiseau d'acier et leur dresseuse, seul Flam était rester contre sa jeune maitresse. Peu après, Aredhel sembla revenir à elle mais un petit polichombre se mit à dire des phrases bien comprehensible mais que Miku ne pouvait totalement comprendre étant donner qu'elle ne connaissant pas toute l'histoire. La ranger posa son regard sur Miku qui lui lança également un regard, bien qu'himide à cause des larmes.

    - Aredhel, que ce passe-t-iil? Sa fait deux fois... Je ne comprend pas... De plus, ton pokémon spectre a dit des phrases étrange comme un rendez-vous me semble-t-il...

    Hatsumi était très curieuse certes mais là c'était plus car elle était totelement panique qu'elle se permettait une telle indiscrétion.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Mer 8 Fév - 17:14

Après quelques minutes, quand la jeune fille et mes pokémons furent tous dans mon champ de vision, je n'arrivais toujours pas à produire le moindre son, cette fois, Darkrai m'avait surprise, devant quelqu'un...et polichombr n'arrangeait rien. Je vis que Miku avait posé la tête de son airmure sur son sac, et qu'elle m'avait attrapé par les épaules, me secouant un peu, je l'entendais me parler, m'appeler mais, c'était comme si je n'étais pas là, comme si j'étais paralysée... :

_ Aredhel?! Aredhel?! Ça va? Qu'est-ce qui t'arrive?? s'exclamait-elle, ce ne fut que peu après je me rendis compte que des nouvelles larmes perlaient ses joues. Elle était si sensible... si frêle... je le sentais, c'était bien trop pour elle : elle en avait eu sa claque, aujourd'hui.

Son galopa vint nous rejoindre aussi vite, et alla contre sa dresseuse pour la réconforter : je sentais tellement de choses à la fois, entre l’inquiétude de la part de mes pokémons et les siens, la sienne, la colère de Vaal et de Kiba, la confusion et une certaine peur provenant de je ne sais où... la tristesse, la nostalgie... Des souvenirs m’assaillirent, me rappelant certains mots de Darkrai, ceux de Jun la première fois que je le vis, les mots de Nagumo et ceux de mon père... Mon père et sa nouvelle femme ainsi que ses enfants... mes demi-frères...

Je vis encore du noir, pendant quelques secondes de plus...
Ma mémoire remonta jusqu'à l'un de mes premiers souvenirs, je pense, car je me voyais dans mon berceau... Je me voyais du point de vue de quelqu'un ? C'était le souvenir de quelqu'un d'autre... Ensuite, j'entendis le bruit d'une porte et cette personne ou créature s'en fuit, sortant par la fenêtre de ma chambre. La dernière chose que je vis, ce fut mon père... Il était sérieux, inexpressif, comme à son habitude...

Je revins enfin à moi-même, je repris mes esprits et clignais des yeux. À ce moment même, j'entendis si bien que mal ce que Miku me disait, me regardant aussi avec des yeux humides :

_ Aredhel, que ce passe-t-il? Ça fait deux fois... Je ne comprend pas... De plus, ton pokémon spectre a dit des phrases étrange comme un rendez-vous me semble-t-il... fit la jeune fille aux cheveux turquoise. Je sentis soudainement de la curiosité mais aussi de la peur... encore de la peur... cela venait seulement d'elle ?

C'était un vrai dilemme...
Jun me regardait aussi, Vaal me lécha doucement la joue, frottant sa tête contre moi, pour me réconforter, il savait que je ne me sentais pas bien non plus. Comme mes pokémons avaient fini de manger, je les fis entrer tous dans leurs pokéballs, sauf Jun et Vaal, tout en pensant à ce que je pouvais bien répondre à Miku, sans lui mentir... Je sentais que je pouvais avoir confiance en elle, mais je ne savais pas si je pouvais me permettre de le dire... de plus, Darkrai pourrait lui faire des misères pendant qu'elle dormait, si je lui disais la vérité... Sans oublier qu'il me défendait de lui dire...


_ Polichombr est capable d'imiter la voix des gens et de repeter des bribes de phrases de ce qu'il entend ou a entendu... Miku, je suis désolée pour t'avoir fait ainsi du soucis... Je ne peux pas trop te dire ce qu'il se passe, je ne le sais pas vraiment, moi-même... Pourquoi est-ce que ça m'arrive... lui dis-je sincèrement, serrant doucement une main sur ma poitrine, serrant la sacoche de la rune purif. Je ne sais pas mentir... je ne peux pas mentir... je te dirais simplement que quelqu'un vient me voir quand il en est pris d'envie... Terminais-je en lui expliquant un peu avant de m'appuyer contre Vaal. Jun m'enlaça par la taille, mettant son visage contre ma poitrine, il s’abstint de faire un quelconque commentaire.

J'avais sans doute, l'image de mon père en tête, mais ce fut celle du Prince des Ténèbres qui assaillit mon esprit et qui me pinça le cœur à chaque fois que je fermais les yeux et je voyais les siens...


petit mot:
 


Dernière édition par Aredhel Erwing le Sam 17 Mar - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Dim 26 Fév - 11:05

    Miku était réellement inquiète. Elle secouait Aredhel, les larmes aux yeux. Pour elle, c'était trop, elle était bien trop fragile émotionnellement et cette journée avait été trop riche en palpitation. La jeune femme avait plonger son regard humide dans celui de la jeune ranger et, doucement, cette dernière se réveilla, cependant, elle ne répondit pas à la jeune fille, se contentant de rentrer ses pokémons dans leurs balls et de fuir son regard.
    L’adolescente, à bout de force, laissa tomber ses bras le long de son corps. Elle ne savait pas vraiment quoi faire et elle se contenta alors de fixer Aredhel, elle voulait savoir ce qui se passait. Après un long moment de réflexion, la jeune fille articula enfin.

    - Polichombr est capable d'imiter la voix des gens et de répéter des brides de phrases de ce qu'il entend ou a entendu... Miku, je suis désolée pour t'avoir fait ainsi du soucis... Je ne peux pas trop te dire ce qu'il se passe, je ne le sais pas vraiment, moi-même... Pourquoi est-ce que sa m'arrive... Dit-elle alors.

    Miku essaya de redresser la tête, au moins pour voir la jeune fille mais elle n'y parvint pas et ses long cheveux l'empêcher de voir ce qui se passait autour d'elle, tel un rideau turquoise. Hatsumi ne savait plus trop quoi faire et donc, elle décida qu'elle irait se reposer dans sa chambre une fois qu'elle aura déposer Ego à l'infirmerie car elle ne pouvait laisser son pokémon dans cet état. La jeune femme ne voulais qu'il arrive des bricoles aux gens qui l'entouraient, même ceux qu'elle ne connaissait que très peu comme Aredhel, cependant, elle la sentait de confiance et aimante envers les pokémons donc, dans un sens, mais sans vraiment comprendre pourquoi, la jeune femme savait qu'elle pouvait lui faire confiance mais cette part mystérieuse de la jeune fille était de trop pour Miku. C'est assez terrifiant de rester avec des gens dont on ne connais pas toute les facettes.

    - Je ne sais pas mentir... Je ne peux pas mentir... Je te dirais simplement que quelqu'un vient me voir quand il en est prit d'envie...

    La jeune dresseuse ne comprenait pas tout. elle sentait sa tête tourner son cœur se serrer, son ventre se nouer... Quelqu'un venait la voir? Mais qui? Et quand? Il était là à l'instant? L'adolescente ne comprenait absolument rien et, subitement, rentra tout ses compagnons dans leurs balls excepter Flam qui vint s'allonger le long de sa dresseuse qui grimpa doucement sur son dos. La jeune femme, dans un dernier effort, releva la tête et lança un regard triste et vide à Aredhel. Non, ce n’était pas uniquement le fait qu'elle soit mystérieuse qui la faisait s'enfuir mais elle avait eût sa dose d'émotion et il fallait mieux pour elle de rentrer avant de ne s'évanouir. Elle plongea alors son regard dans celui de la ranger et dit de sa voix douce.

    - Ne t'inquiète pas Aredhel... Je sais que tu ne peux pas tout me dire même si cela me contrarie... Elle fit une courte pause et ajouta. Je vais m'en aller, il me semble ue nous avons toute deux besoin de repos et je doit passer par l'infirmerie... Au revoir... Dit-elle alors en dirigeant Flam vers l'académie.

    Seul le son des sabots de l'étalon de feu brisait le lourd silence qui c'était installer entre les deux jeunes femmes. Miku n'en voulait pas à Aredhel mais, elle sentait comme quelque chose de dangereux qu'elle devait fuir à tout prix...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   Sam 3 Mar - 15:02

«Ne t'inquiète pas Aredhel... Je sais que tu ne peux pas tout me dire même si cela me contrarie... Je vais m'en aller, il me semble une nous avons toute deux besoin de repos et je doit passer par l'infirmerie... Au revoir...»

Malgré sa voix douce, je sentais qu'elle était lassée, fatiguée, à bout moralement et mentalement... La peur... toujours cette peur... Je comprenais que la visite d'un tel pokémon provoque une pression dans mon entourage sans même qu'ils le sachent, mais, elle... Miku, elle avait peur de moi... peur de ce qui pourrait se passer, peur de l’inconnu, une quelconque forme d’angoisse étouffante, un certain mal-être et je le ressentais... Entre propos et propos elle avait marqué une brève pause, comme si l'air lui manquait. La lueur de ses yeux ne trompaient point ses émotions, elle fuyait ce qui lui faisait peur, ce qu'elle craignait. Elle était montée profondément sur son galopa et se dirigeait aussitôt vers l’académie. Je ne pus lui dire quoi que ce soit sur le coup, je préférais me taire et rester dans mon coin, comme d'habitude.

Je devais lui dire quelque chose...
Quelque chose pour savoir si c'était moi qu'elle fuyait ou si c'étaient les possibles ennuis que j'aurais pu lui apporter si elle restait avec moi, si je lui racontais la vérité... J'avais enfin réussi à lui parler un peu plus, on aurait pu être amies, mais Lui, il nous a perturbées, il l'a déboussolée et j'en suis fautive aussi... Quelque part en moi je pensais et je croyais qu'elle n'allait plus me parler, autant me dire "adieux" ou ne rien dire... Enfin... je dois être très pessimiste aussi mais c'est ce qui arrive... ce pourquoi j’évite le contact des gens, être avec mes semblables: des humains. Ils avaient du mal à accepter ce qui était différent de ce à quoi ils étaient accoutumés.

_ «Miku! Aria n'est pas mauvaise, tu peux lui faire confiance. Ne la fuis pas juste à cause d'un pokémon qui ne respecte pas les deals... J’espère que nous pourrons reparler, tous ensemble!» lui dit Jun. Bien qu'il parlait par télépathie, il aurait du s’adresser seulement à elle et non pas à moi aussi. Ça me touchait au fond, même si cela ne servait pas à grande chose. Jun reprit son apparence de pokémon et je le saisis entre mes bras.


_ Jun, laisse, ne t'en fais pas, je la comprends parfaitement... Je suis fatiguée aussi, allons dormir un peu, tu veux?

Je partis aussi vite que possible, je ne rentrais pas à l’académie. J'étais allée me réfugier chez Nagumo-san, il ne posa pas de questions, il me laissa juste dormir et me reposer. Il était parfois très compréhensif, même s'il m'avait fait "mal" certaines fois... Il surveilla mes pokémons durant ce temps où j'allais pouvoir fuir le monde réel pour vivre dans celui des songes où le calme régnait encore, où ma vie ne s’écroulait ne serait-ce que peu à peu.


Dernière édition par Aredhel Erwing le Sam 17 Mar - 2:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et l'entrainement commence... [PV Aredhel Erwing]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» piste d'entrainement
» Robin des Bois - Entrainement des acteurs au tir à l'arc:
» Bruit fort lors de l'entrainement amélioré... [Résolu]
» entrainement de rocky 1
» entrainement educatif a cazouls les beziers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: