Partagez | 
 

 Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Sam 28 Jan - 12:19

Naoko avait envie de faire un tour à la plage mais, elle ne voulait pas amener blizzi à cause de la température de l'eau et à cause du sable aussi alors elle amena sa blizzi au centre pokemon pour que l'infirmière Joelle garde blizzi le temps que naoko se balade.

Naoko s'était dépêché, car c'était la première fois qu'elle allait voir une plage de c'est propre yeux, notre jeune était tellement contente de voir cela au moins une fois dans sa vie. La joie était dans le coeur de naoko que le premier geste qu'elle fit arriver là-bas est de se coucher dans le sable ce qu'elle trouva fort agréable mais, ce n'était pas le moment de jouer.
Elle remarqua une jeune fille avec ses long cheveux noir et naoko ne pouvait plus détacher son regard de cette jeune. La jeune regarda dans la direction de noako et celle-ci retourna la tête en direction de l'océan mais, elle ne put pas s'empêcher de regarder la jeune fille qui s'approcha de naoko, qui attendait patiemment de pouvoir discuter avec elle, car même de loin naoko pouvait sentir qu'elle était sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Sam 28 Jan - 14:08

Ce fut le lendemain de l'arrivée du rosalien à Gakuen que celui-ci fut tenté de sortir. Sortant de sa chambre, qui lui semblait tellement grande et luxueuse qu'il eut du mal à dormir. Sans compter qu'il était très nerveux, il avait envie de découvrir plus, d'en savoir plus, de connaître des gens, des pokémons, des lieux, etc. Lui qui n'avait vécu jusqu'à présent que dans un petit village au cœur de sa région, n'avait jamais vu l’océan autrement que dans des livres. Et, même, au moment qu'ils passaient à côté avec le train, il ne le vit pas, étant donné qu'il dormait. Oui, dix heures de voyage c'est long! Fort heureusement pour lui, il n'avait pas le mal des transports.

Il se leva alors, il alla à la salle de bain car, bien que à son époque il n'y avait que des baignoires, son descendant lui avait appris à se servir d'une douche. Il ouvrit le robinet puis accrocha le pommeau de douche bien en haut pour pouvoir se laver en même temps. Nyanko entra dans la salle de bain et, même s'il était un félin, l'eau ne lui déplaisait pas. Alawn retira doucement le bandeau des yeux du meowth et le laissa à côté, vu qu'il était déjà sale et qu'il devait le changer. Il lava doucement et soigneusement son pokémon, qui ronronnait en même temps qu'il le savonnait. Il le rinça puis rinça ses propres cheveux et son corps. Nyanko se secoua et éclaboussa un peu d'eau par tout, ce qui fit rire le petit brun.

En sortant de la salle de bain, il se dirigea à ce qui était un grand armoire et l'ouvrit, il sortit un kimono noir avec des motifs de fleurs de cerisier au bas et au derrière, arrivant jusqu'aux reins, où il avait choisit de mettre une ceinture blanche avec un cordon jaune. Il prit ce que son descendant lui avait conseillé d'utiliser au lieu du peigne et qu'ils appelaient brosse. Il se brossa doucement les cheveux, content vu que ça ne tirait pas comparé à d'habitude puis laissa ses cheveux détachés. Il prit un ruban blanc, le même où il avait accroché les clochettes et l'attacha autour d'une mèche près de son visage. Ensuite, il mit un bandeau blanc devant les yeux de son pokémon. Il le prit dans ses bras, il prit sa sacoche avec son porte monnaie et sa boite à douceurs et sortit de sa chambre, sans oublier de la fermer à clé.

Ayant une forte envie de connaître ce qu'on appelait la mer, l’océan, il décida d'aller en ville puis se rendre à la plage avec l'aide de quelqu'un. Cependant, il du suivre parfaitement les panneaux qui le conduiraient en ville. Là bas, comme prévu, il demanda aux passants, timidement, jusqu'à ce qu'il vit un gros panneau « Plage 600m ». Il suivit alors ces panneaux, et finit par arriver à la plage. Il serra un peu plus son pokémon contre lui puis courut jusqu'au sable, s'approchant un peu du sable mouillé par les vagues, sans risque de tremper ses habits. Il déposa Nyanko sur le sable, qui ne bougea point, restant contre lui.

Au bout d'un moment, Nyanko qui entendit quelqu'un arriver, tira doucement de la manche du jeune chercheur. Celui-ci tourna légèrement la tête pour voir ce qu'il se passait, qui est-ce qui était arrivé : Il y avait une jeune fille aux cheveux mi-longs verts avec des magnifiques yeux bleus. Quand celle-ci réalisa que notre petit chercheur la regardait, il détourna rapidement le regard et la tête, rivant ses yeux sur l’océan. Il était gêné et ne savait pas comment réagir avec une femme, de plus de sa gynophobie, je veux dire. Même s'il avait peur des femmes, il faisait des efforts pour rester poli et gentil, donc.

Ce fut quand il la sentit arriver qu'il ne put s’empêcher de la regarder du coin de l’œil. Le soleil éclaircissait ses yeux, lui donnant une teinte dorée, mielleuse. La seule chose qu'il eut en tête, en voyant qu'elle ne faisait que le fixer, c'était la saluer. Il se tourna doucement vers elle et s'inclina respectueusement, avec un grand et tendre sourire aux lèvres. Son meowth sauta sur l'une de ses épaules, secouant ses pattes en même temps, vu qu'il n’aimait pas vraiment le sable et s'y percha, « regardant » en direction de la jeune fille.


_ B...Bonjour... L’océan est magnifique, ne trouvez vous pas ? Lui demanda-t-il timidement en se redressant, après l'avoir saluée. Nyanko la « fixait » en gardant les oreilles bien dressées. Le pauvre petit Alawn ne savait que dire de plus, il rougit légèrement, et sourit innocemment. Il était vraiment craquant.


Dernière édition par Alawn Die Nennvial le Dim 11 Mar - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Sam 28 Jan - 21:28

Les premiers mots de la jeune était :
_ B...Bonjour... L’océan est magnifique, ne trouvez vous pas ?
Naoko répondit aussitôt avec les yeux scintillant de joie

"Oui, vraiment et pourtant c'est la première fois que je vois l'océan"
Naoko remarqua que la jeune avait le visage rouge comme une tomate ce qu'il la
rendait encore plus jolie.
Naoko eu une idée de génie, ce serait bien de faire connaissance avec cette jeune fille qui a l'air sympa et puis cela ferait une amie de plus à noako alors elle dit simplement

"-Je m'appelle Naoko Yamishita et toi."

Il fallait attendre maintenant elle espère que cette nouvelle amitié ne s'aura pas une catastrophe, car naoko avait un mauvais pressentiment au fond d'elle-même.


Spoiler:
 


Dernière édition par Naoko Yamishita le Mer 22 Fév - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Dim 29 Jan - 1:49

Alors que notre petit brun regardait la nouvelle arrivante aux cheveux verts, souriant, attendant sa réponse, cette dernière en fut ravie. Son regard s'illumina et ses yeux étaient pétillants. Elle semblait contente de que Alawn lui parle en premier car elle hésitait à lui adresser la parole, même si l'envie de lui parler ne semblait point lui manquer.

_ Oui, vraiment et pourtant c'est la première fois que je vois l'océan. Lui répondit-elle joyeusement tout en le regardant. Soudainement, elle sembla réaliser quelque chose, avoir une idée quelconque car elle sembla encore plus contente. Ce fut alors qu'elle lui adressa à nouveau la parole, ajoutant en toute simplicité : Je m'appelle Naoko Yamishita et toi?

Juste après qu'elle se présente, elle sembla quelque peu inquiète ou perturbée. Quelque chose la turlupinait, comme si elle doutait d'elle même, si elle hésitait... Voyant que, malgré son sourire elle ne semblait pas très sure d'elle, Alawn voulut la rassurer. Il esquissa alors un sourire angélique avant de lui répondre tout aussi innocemment qu'elle lui avait répondu :


_ Je m'appelle Alawn Niniel Caïn Die Nennvial, ravi de faire ta connaissance. Tu peux m'appeler Alawn ou Niniel ou Caïn, comme tu veux. Lui dit-il en passant doucement le bout de ses doigts sur ses cheveux, dégageant légèrement son visage et mettant une mèche derrière son oreille. Il était un peu nerveux donc il ajouta quelque peu maladroitement : Enfin...est-ce que je peux me permettre de te tutoyer ?

Son pokémon lui tapota l’épaule pour lui rappeler qu'il était là, lui aussi. Il miaula légèrement en « regardant » la jeune fille dénommée Naoko. C'était une façon de la saluer poliment mais gentiment.

_ Ah, et lui, il s'appelle Nyanko, c'est mon premier et unique ami. Ajouta-t-il en présentant son pokémon à la jeune fille. Ne sachant pas vraiment quoi dire, il décida d'engager un peu la conversation, tentant de mettre à l'aise la jeune fille et d'être lui-même à l'aise. Ce qu'il lui dit ensuite, fut la première chose qui lui passa par la tête : Naoko est un joli prénom « enfant honnête », je crois qu'il te va très bien. Tu m'as l'air d'être quelqu'un de bien. La complimenta-t-il innocemment et sincèrement.

Ce fut à cet instant même qu'il repensa à sa belle sœur, celle qui fut sa mère adoptive, il pensa à son frère aussi. Il ne savait pas si penser que cela était une douce coïncidence ou une amère, étant donné que cela lui rappelait le fait qu'il ne les reverrait plus, qu'il ne reverrait plus le monde qu'il avait connu et qu'il était le seul vivant, à présent. Ses traits s'adoucirent en une petite moue nostalgique, son sourire devint tendre. Durant un bref instant, il sembla encore plus fragile : les paupières mi-closes faisaient ressortir davantage ses longs cils, ceux-ci sont air éphémère ; pensif, il eut un petit moment d'avance, mais son meowth sembla capter cette petite pointe de tristesse qu'il cachait au plus profond de son être. Il frotta sa joue contre celle du jeune chercheur, ronronnant ce qui le fit sortir de ses pensées, quelque peu déboussolé. Il regarda la mer :

_ J'aime ton prénom, la personne qui m'avait adopté il y a longtemps, elle s'appelait aussi Naoko. C'était la fiancée de mon grand frère. Continua-t-il en parlant d'un ton très calme. Il fit une petite pause avant de se rendre compte de qu'il avait trop parlé et qu'il avait manqué d'en dire un peu trop. Il regarda la jeune fille en souriant bêtement, visiblement gêné. Je suis désolé pour plomber l'ambiance... Tu sais ? Moi aussi, c'est la première fois que je vois l’océan. Je suis arrivé hier de Rosalia. Dorénavant, j’étudierais à l’académie qu'il y a pas loin de la ville, Gakuen, si je me souviens bien. Termina-t-il avec un grand sourire. Il était fier de dire qu'il allait étudier dans un grand établissement comme celui-ci car il n'était jamais sorti de chez lui mis à part pour jouer ou pour aller voir ses parents, que ce soit à la tour de Cuivre ou à la partie boutique de la maison. Il espérait par dessus tout ne pas avoir dérangé cette jeune fille avec ce qu'il avait dit : il n'aimait pas raconter sa vie aux autres.


Dernière édition par Alawn Die Nennvial le Dim 11 Mar - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Dim 29 Jan - 14:04

Elle s'appelait Alwan c'est un joli nom naoko aime beaucoup les prénoms qui sortent de l'ordinaire.

Ellle lui présenta son miaouss drôlement mignon lui aussi que son amie et naoko pensant d'un coup à blizzi qui devait mourir d'ennuis au centre pokémon.

Bon revenons à nos moutons ce qui frappa notre jeune fille dans les paroles de Alwan était que son nom signifiait "enfant honnête" alors que depuis son enfance elle n'a jamais était honnête envers elle à cause de certains points personnelles et sans vexé la jeune elle répondit à une partie de ses questions avec un peu de colère dans la voix :

-tu peux me tutoyer cela ne me dérange pas et des fois les significations des prénoms sont un peu fausses cela dépend des personnalités."

Naoko ne pouvait supporter cela, mais il fallait garder le sourire, car si blizzi la voit avec les yeux rouges elle va surement piquer une crise de colère.

Naoko écoutait la jeune et au bout d'un moment elle dit qu'elle étudia à gakuen et notre jeune fille fut surprise et dit :

-j'étudie à gakuen aussi, je viens de frimapic alors il y a beaucoup de choses que je n'ai jamais vue comme l'océan, car chez moi il n'y a que de la neige.

Maintenant que tout est dit il fallait attendre les paroles de Alwan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Lun 30 Jan - 20:38

La jeune fille à la chevelure verdoyante semblait aimer les prénoms de notre petit chercheur rosalien, cependant, elle semblait pensive puis légèrement moleste. Avait-il dit quelque chose qui la dérangeait ? Alawn ne se fia pas aux apparences et attendit la réponse de la jeune fille, même si cela le rendit un peu nerveux, au fond :

_ Tu peux me tutoyer cela ne me dérange pas et des fois les significations des prénoms sont un peu fausses, cela dépend des personnalités. Lui répondit-elle avec ton qui faisait ressortir quelque peu de colère.

Alawn ne put s’empêcher de sourire : déjà qu'il avait peur des femmes, si elles s’énervaient contre elle alors qu'il la complimentait, il allait avoir du mal à lui parler ensuite, ne sachant point que lui dire. Lui, de son côté, ses prénoms lui allaient à ravir, surtout « Caïn » ( qui veut dire « celui qui engendre son propre désespoir ») qu'en étant étroitement lié à « Niniel » ( fille aux larmes, car il ressemble indubitablement à une jeune fille) et à « Alawn » (l'harmonie) cela définissait une partie de sa personnalité et de son physique. Sa mère, depuis sa naissance, savait parfaitement qu'il aurait des dures épreuves à surmonter et qu'il serait quelqu'un d'unique. Comme toutes les mères, il faut croire. Tout le monde a foi en ses enfants, du moins, le jour de leur naissance ou durant son enfance, quand elles font leurs vœux pour ses bébés.

Peu après cela, l'interlocutrice sembla se reprendre et se calmer. Elle écouta Alawn puis, surprise, elle s'adressa une nouvelle fois à lui :


_ J'étudie à Gakuen aussi, je viens de Frimapic alors il y a beaucoup de choses que je n'ai jamais vue comme l'océan, car chez moi il n'y a que de la neige. Ajouta-t-elle, achevant sa réponse.

Elle regardait notre petit ange, attendant une quelconque réaction de sa part. Cependant, pensant qu'il avait vexé la jeune fille, un garda un instant le silence, sans perdre le sourire. Le meowth, se tut entièrement aussi, cessant de ronronner, restant attentif au moindre geste de la part de la jeune fille. La même mèche de toute à l'heure avait glissé d'où il l'avait mise alors il se recoiffa discrètement du bout des doigts, remettant la mèche derrière son oreille gauche. Il pensa alors à ne pas aborder le sujet du prénom de la jeune fille pour se justifier, et changea de sujet, gracieusement :


_ Je ne suis jamais allé à l’école auparavant. C'est la première fois que je me vois exposé et confronté avec ce nouveau monde et à mes semblables. C'est aussi la première fois que je parle autant... Lui dit-il sans donner plus de détails, riant légèrement. Il pensa aux fois qu'il fouillait dans la boutique de sa mère, gardant le silence comme il avait l'habitude de faire et comme il fait toujours. Il ne parle que quand il doit ou quand il se sent vraiment mal à l'aise.

Comme Nyanko savait à quoi pensait son dresseur, sachant qu'il se sentait nostalgique, il posa un bref instant l'une de ses pattes sur la joue du garçon, pour lui rappeler qu'il était là avec lui et qu'il ne partirait jamais, quoi qu'il arrive. Il savait ce que le petit Alawn éprouvait et avait éprouvé depuis le moment même qu'il se réveilla dans la forêt et qu'il découvrit que son village natal avait changé, que ceux qu'il aimait n'était plus là et qu'il n'avait même plus de « chez-soi ». Néanmoins, il fut soulagé que le descendant de son protégé ait été aussi considéré et qu'il l'ait prit sous son aile car... :


_ Sans lui, j'étudierais sûrement pas à Gakuen... termina-t-il en pensant à voix haute avant de poser son regard sur le félin. Il le prit doucement dans ses bras, comme une peluche ou un bébé, il tenait énormément à lui. Il baissa le regard, le posant sur son cher compagnon, pensif: il ne savait pas quoi dire.


Dernière édition par Alawn Die Nennvial le Dim 11 Mar - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Mer 22 Fév - 21:18

Naoko ne savait plus trop quoi dire les paroles de la jeune l'avaient un peu troublée c'est vrai que sans ses parents adoptif et blizzi elle ne serait pas là aussi. Elle eu l'idée de rentrer au centre pokèmon pour montrer blizzi à Alawn et son miaouss elle se leva et s'exclama :

-Cela te dérangerai de venir avec moi.

Sans attendre la réponse de la jeune elle pris sa main et commença à courir au centre pokèmon récupérer blizzi pour qu'elle fasse connaissance avec le miaouss de alawn et qu'elle et naoko fasse un peu plus connaissance autour d'une tasse de café ou de thé et puis c'était le meilleur moyen que naoko avait trouvé pour gagner l'amitié de Alwan tout était parfait selon naoko.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   Mer 29 Fév - 22:32

Alors que notre petit rosalien étant né il y a un peu plus d'un siècle et demi était perdu dans ses pensées, la jeune fille aux cheveux verts se redressa soudainement, haussant la voix et regardant le petit chercheur comme si elle venait de réaliser quelque chose ou comme si elle s'en était rappelée d'une autre:

_ Cela te dérangerai de venir avec moi!? S'exclama-t-elle puis, sans que Alawn n'ait eut le temps de lui donner une réponse quelconque, elle saisit d'une de ses mains et l'entraina avec elle, s'engageant dans une course sans pauses jusqu'au centre pokémon pour une raison qu'il ignorait.

Durant tout le trajet, il resta en silence, tentant si bien que mal de ne pas tomber, vu qu'il était assez maladroit et courrir avec un kimono long, ce n'était point quelque chose d'intelligent. Aussi, il gardait contre lui Nyanko avec son autre bras, pour qu'il ne tombe pas non plus. Que son pokémon tombe lui ferait plus de mal que s'il tombait, lui-même.

Alawn ne savait pas que dire et sincèrement, le fait que la jeune fille prenne sa main aussi rapidement et sans plus, le surprit beaucoup. Ce n'était pas d'une grande aide, au niveau de sa gynophobie. Il resta donc en silence, la suivant et, une fois arrivé devant le centre pokémon, il lâcha doucement sa main et tenta de reprendre son souffle, s’arrêtant un instant: il n'était pas habitué à courir et l'air de la ville n'était pas comme celui de la campagne et moins encore, celui de sa campagne à lui, dans son temps; celui de la ville d'autrui manquait d’oxygène à cause des voitures, ne serait-ce qu'un peu mais comme le rosalien n'était pas d'ici, il le remarquait. Il tarda quelques instant à reprendre son souffle et à stabiliser ses battements de cœur. Une fois ceci de fait, il regarda sa miaouss pour s'assurer de qu'il allait bien puis reporta son regard doré sur la jeune fille:


_ Un centre pokémon ? Demanda-t-il. Il ne savait pas que, mis à part soigner les pokémons, les infirmières Joëlles (enfin, l’infirmière Joëlle, pour lui, vu qu'il ne savait pas non plus qu'il y en avait autant que des centres) s'occupaient et gardaient les pokémons.

Petit Mot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôle de rencontre [PV Alawn Die Nennvial]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie de Suzukihotaru~ (Arian|| Aredhel || Jason || Alawn || Alvaro)
» [Mission] Même pas sale ! [Alawn + Guest : Drew]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: