Partagez | 
 

 Journal de bord de Basile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Journal de bord de Basile   Ven 24 Fév - 14:01






Dernière édition par Basile le Sam 18 Jan - 15:59, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Journal de bord de Basile   Mar 12 Mar - 20:47



Dernière édition par Basile le Dim 27 Avr - 21:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Journal de bord de Basile   Mar 12 Mar - 20:47

Saison 1: Découverte de Gakuen Pokemon





Histoire Principale


Prologue
La mer est calme ?




Ce jour là il faisait beau, pas un seul nuage ne venait perturber le bleu apaisant du ciel, il faisait chaud aussi, très chaud même. C'était un jour d'été dans la moyenne dira-t-on, la chaleur avoisinait les 32°C et bien évidement le soleil était à son zénith. Un groupe de Goélise planait non loin de là, dessinant des courbes majestueuses de droite à gauche et vers le bas puis battant des ailes pour reprendre de l'altitude. Basile admirait ce spectacle en guise de simple divertissement car au final il n'avait rien d'autre à faire. Son regard se posa sur le lointain horizon, la mer à perte de vue, mais d'un bleu vraiment saisissant au point de vouloir concurrencer la perfection azurée de celui qu'elle reflète jour et nuit.

Le robuste Maganon n'était pas sur la terre ferme au moment où il dévorait ce paysage des yeux, il n'était ni plus ni moins qu'en pleine mer, un comble pour une enclume comme lui totalement inapproprié à ce genre d'environnement hostile. Vous avez déjà vu vous un Maganon tenir ne serait-ce qu'un 25 mètre sans être totalement vidé de son énergie à l'arrivée ? Eh bien c'est tout bonnement une sacrée folie de vouloir défier la nature de la sorte, surtout avec ces canons en guise de bras ne permettant aucune poussée hydraulique, apprendre à nager devient vite un calvaire et on finit par vite oublier l'idée. Seulement c'était sans compter sur l'aide d'un individu bien plus massif que lui, apte à nager et qui lui servait de transport maritime. C'était tout bonnement un Ronflex doté de la capacité Surf qui portait sur son dos le téméraire Pokémon feu. La vitesse de croisière était assez bonne vu qu'il nageait le crawl sans arrêt. Peu importe la longueur à nager vous pouvez être sûr que Ronflex est l'un des seul Pokemon non aquatique à pouvoir tenir une longue distance, surtout si la veille il a mangé davantage que prévu et qu'il démarre directement après sa sieste, il tiendra le rythme pendant six heures facilement grâce à ses réserves monumentales.

Le goinfre poursuivait ainsi sa traversée maritime depuis maintenant deux heures sans signe de faiblesse. Sa nage dynamique éclaboussait périodiquement son compagnon de fortune sans que ce dernier ne semble visiblement gêné par l'écume, celle-ci ayant bien moins d'influence que la chaleur réconfortante du soleil sur le Pokémon feu. Le battement des bras et jambes du Ronflex contre le mur d'eau provoquait un rythme devenu monotone à la longue et les quelques infimes divertissements que pouvaient se procurer Basile ne suffisait pas à empêcher son agacement au fur et à mesure que le temps passait. L'impatience se faisait ressentir surtout qu'il détestait ce genre de situation où il ne pouvait rien faire d'autre. Ses mouvements étaient restreint à ceux de la taille de Ronflex –  pas non plus de quoi se plaindre vu le gabarit de la bête – et il s'étirait assez souvent. C'est donc après deux heure trente de voyage que la question critique fut posé, le genre de question qui vous fait comprendre dans quel état est la personne l'ayant posée :

« Quand est-ce qu'on arrive ?

Ce à quoi on répond systématiquement :

- On est presque arrivé...*bloub*
- Tu pourrais être plus précis ?
- *glub*.... Au bas mot... *gloub*... je dirais... *glub*... un quart d'heure
- Bon tant mieux je commençais à être raide comme une statue, ça va me faire du bien de revenir sur la terre ferme.
- *gloub*... Je ne comprends toujours pas pourquoi tu n'as pas plutôt pris un ferry, ce serait moins long pour toi et surtout moins risqué.*gloub*
- Je savais bien que tu ne comprendrais pas, enfin j'avais quand même de l'espoir en te laissant cogiter tout le long de ce voyage. Toi au moins t'avais ce genre de divertissement, ça t'occupait. Tu devrais utiliser davantage ton cerveau plutôt que ton estomac si tu veux mon avis. Comme je suis gentil je vais t'expliquer le pourquoi du comment comme ça moi je ne m'ennuie pas pendant quelque minute, et toi par la même occasion tu gagnes en perspicacité ce qui ne te fera pas de mal je dois l'avouer. Il y a donc plusieurs raison à ce que je tienne à être transporté par un Pokémon et non un bateau ou même un avion. Pour commencer il faut prendre en compte que je suis en mission secrète et que donc je ne dois pas faire état d'un quelconque titre de transport qui pourrait me faire repérer, le faire librement et plus sûr, surtout quand on connait la personne et qu'elle fait partie de la même organisation que soit, c'est un point primordial. Ensuite pourquoi pas par voie aérienne ? Déjà parce que très peu de Pokémons oiseaux sont aptes à me porter sur plusieurs kilomètres et qu'en plus, si je tombe à l'eau par accident et que je coule, celui-ci ne pourra pas me repêcher. Si seulement les Bekipans étaient plus robustes j'aurais pu faire mon affaire mais ce n'est pas le cas. Tu es le seul qui soit assez résistant pour me transporter et que je connaisse bien. De plus tu es là pour me sauver en cas de difficulté.
- Hmm... tout s'explique du coup. Si j'ai bien compris c'est la discrétion et la sécurité que tu recherchais.*gloub*
- Je vois que ça travaille dur dans ta tête Pat, attention ça va surchauffer, d'ailleurs je risquerais de suffoquer tellement ta matière grise sera en ébullition.
- Très drôle Baz... »

La silhouette d'une île commençait à se former, on pouvait apercevoir un relief assez riche en massif montagneux et en forêt, mais ce qui attira le plus l'attention de Basile était un grande cône   un peu à l'écart du massif mais qui était positionné à peu près au milieu de l'île, un panache de fumée s'en échappait, il n'y avait pas de doute s'était bien un volcan en activité. La forêt était assez dense et à mesure qu'ils approchaient ils virent se dessiner le littoral formé principalement d'une plage, une grande plage mais pas autant de gens présents pour un si beau jour d'été.

Juste devant eux dans l'eau, quelque chose se mouvait en ligne droite dans la direction qu'ils prenaient, l'objet non identifié formait des vaguelettes qui prenaient de l'amplitude petit à petit. S'agirait-il d'un poisson ou d'autre chose ? Les reflets du soleil sur la mer étaient trop fort pour percevoir la silhouette dans l'eau, à moins que l'auteur de ces vagues ne sois disposé assez en profondeur pour qu'on puisse le voir, ce qui impliquerait que le responsable est bien plus imposant que prévu. Les deux vagues latérale prirent de plus en plus d'ampleur et celle ci se décalèrent vers la gauche, preuve que la « chose » avait un peu tourné dans cette direction.

On pouvait ressentir de plus en plus de remous dans l'eau, cela avait même quelque chose d'inquiétant, mais il en fallait plus pour impressionner Pat de part sa carrure imposante et ses cinq cent kilogramme de gloutonnerie. Il était assez fier de sa corpulence, disant toujours que le potentiel d'un Ronflex est fonction de son poids, donc plus il sera lourd, plus fort et plus résistant il sera, enfin... en théorie. Il avait ce genre d'assurance qui le rendait un peu trop sûr de lui. Bien sûr il ne se doute pas par exemple que son poids peut l'handicaper, il le niera si on lui en fait part. Et oui il est du genre grognon aussi par moment. Heureusement que Basile le connaissait assez bien, lui et ses humeurs, il pouvait donc bien entendu se permettre de le taquiner de temps en temps mais tout en sachant qu'il y avait des limites, au risque de se recevoir un puissant Giga Impact qui aurait tôt fait de le mettre au tapis.

Nos deux compères étaient donc toujours aux aguets concernant cette masse se mouvant dans l'eau. Les vagues grandissaient de plus en plus jusqu'à apercevoir une silhouette dans l'eau, elle avait la forme d'un long serpent d'au moins quatre mètres, si ce n'était plus. Le bruit de l'eau s'amplifiait et à présent une forme commençait à apparaître à la surface, de couleur bleu principalement. Tout d'abord ce qui ressemblait a une nageoire dorsale non pas une seule, mais deux, de couleur blanche et composées de trois branches, parallèles au corps, puis apparut un autre forme plus en avant ce qui pourrait s'apparenter à la tête avec la même forme que la nageoire dorsale sauf qu'elle était bleu et perpendiculaire au corps. On pouvait seulement apercevoir la partie avant de la créature. La partie postérieure immergeait de temps en temps pour pouvoir donner une impulsion aquatique à ce grand corps, en étant attentif on pouvait y apercevoir deux nageoires dorsales supplémentaire ainsi qu'une caudale similaire à celle d'une baleine c'est à dire dans le sens horizontal.

N'ayant pu s'empêcher d'observer ce spectacle présent devant leur yeux, les deux  collègues se posèrent la question de l'attitude à adopter dans ce genre de situation, plutôt inquiétante pour deux pokémons non aquatiques.

« - Hey Baz tu crois que c'est un...
- Oui ça ne fait aucun doute et à mon avis ce n'est pas le genre à nous souhaiter la bienvenue surtout en nous suivant de la sorte. Pas de précipitation néanmoins, il pourrait y avoir erreur de jugement et on s'en trouverais coupable.
- Et s'il se montre hostile le premier on fait quoi ? On lui dis bonjour à notre façon ?
- Oui c'est la meilleure des réponses à donner.
- Permission pour utiliser Giga Impact ?
- Non soldat, il faut juste l'intimider, pas le mettre K.O.
- Okay mais fait gaffe à toi quand même, je sens que tu vas être un boulet si jamais ça se complique.
- Parle pour toi. »

La créature s'était à présent enfoncée dans l'eau et avait disparu de leur vue. Un petit moment calme s'était passé sans qu'elle refasse surface.

«  - C'était peut-être que du bluff après tout Basile.
- Je ne crois pas non, peut-être qu'il prépare un coup, soit vigilant.
- Peut-être bien mais ça fait déjà un moment que ça aurait du arriver et puis... oh merde... ATTENTION  BASI...!! »

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'il senti un violent coup sur son ventre, de quoi le propulser cinq mètre en l'air, emmenant le pokemon feu avec lui. Au moment de retomber dans l'eau ils se quittèrent de vue. Basile était à présent dans un environnement hostile au possible, n'ayant aucun moyen pour remonter à la surface, il comptait sur son ami, qu'il ne voyait toujours pas apparaître d'ailleurs. Son record pour retenir sa respiration était de cinq minutes car son corps lui permettait de beaucoup se gonfler d'air en prévision d'une grosse attaque feu, mais est-ce que cela suffirait à le sauver ?  En tout cas il sentait qu'il allait devoir affronter un pokémon dans son propre milieu de vie et cela l'angoissait un peu. Il voyait la silhouette de serpent qui se profilait devant ses yeux et qui semblait s'approcher dangereusement.

*A nous deux Leviator de malheur*

L'ombre s'approchait rapidement et Basile fut pris de cour par la vitesse de son opposant et se pris un coup d'boule de plein fouet, ce qui assoma le Maganon et lui fit augmenter son anxiété. Le Léviator se mettait à présent à tourner autour de lui à une vitesse folle, et un tourbillon commençait à se former. Le pokémon feu fut pris dans une puissante attaque Siphon qui le fit balancer dans tout les sens. Dans ce tumulte il se concentra, ferma les yeux et chargea son énergie. C'était son dernier recours mais il savait que lui même allait en pâtir..

*Je suis vraiment fou pour devoir faire ça mais vu la faiblesse de l'autre en face de moi ça fera mouche à coup sûr. Alors c'est parti ! ATTAQUE TONNERRE !*

Les éclairs formèrent un cercle lumineux en adéquation avec le siphon et ils partirent de toute part et touchaient tout à proximité. Le Leviator eu à peine le temps de fuir qu'il se prit une décharge le mettant hors course pour un moment. Le siphon s'était interrompu mais Basile, lui aussi touché et affaibli par l'attaque Tonnerre ne pouvait plus bouger à mesure que l'eau vidait son énergie. Au moment ou il commençait à perdre conscience, il vit un forme rondelette s'approcher et le prendre par le bras. Pat et Basile refirent surface, l'air tout les deux choqués par les événements.

« J''ai failli attendre...
- Désolé je n'arrivais plus a te repérer sous l'eau. Ca va aller ?
- Oui heureusement qu'il fait plein soleil, mais je vais quand même manger une baie Sitrus. »

Après quelque minutes de nage, il restait à peine cinq cent mètre à parcourir pour atteindre la plage. Basile s'était un peu requinqué entre temps mais ils n'étaient pas au bout de leur peine, en effet ils virent le Léviator refaire surface et les suivre comme la dernière fois, cette fois-ci il pris beaucoup d'avance, tellement qu'on l'apercevait de moins en moins. Soudain il changea de cap et fonça tout droit face aux deux compagnons cette fois-ci prêt à faire face.

- Laisse-moi faire Pat ! Je vais lui rendre la monnaie de sa pièce !
- Hé ! Je croyais que tu voulais juste l'intimider ?
- Tu peux le considérer à présent comme une nuisance.

Il commençait à charger son bras droit en électricité. Le léviator arrivait à une vitesse folle et lorsqu'il fut assez proche il se mit à décoller dans les airs, chargeant avec un coup d'boule ayant pour but de faire déloger Basile du dos du Ronflex. Tout se passa ensuite rapidement. Basile se baissa d'un coup évitant de peu l'attaque ennemi et porta son Poing-Eclair sous le corps du Léviator qui s'envola de deux mètres pour enfin retomber sur l'eau, assommé.

- Et qu'on te revoit plus !
- Bien joué Lieutenant. Je crois qu'il a compris la leçon.
- Je me disais que c'était quand même étrange, une créature de son espèce qui est présent près du littoral. En général son milieu de vie est en eau profonde et il ne nous à pas attaqué par hasard non plus. Je suis d'avis que quelqu'un ici n'est pas d'accord avec notre présence et a voulu nous empêcher d'atteindre cette île.
- C'est vrai que ça paraît louche. Une idée de qui ça pourrait être ?
- Aucune... j'aurais bien des réponses en parcourant cet endroit je l'espère.

Ils finirent par accoster sur la plage, pas autant de monde n'était présent. Ils étaient assez à l'écart, proche des rochers formant les falaises. Soudain un grondement se fit entendre.

- Désolé c'est mon estomac.
- Hé bien je pense que tu as bien mérité un bon repas quand tu seras de retour à Sinnoh, Pat.
- ROoh... faut encore que je me tape plus de deux heures de nage... Sinon tu te sens prêt ?
- Oui il faut en priorité que j'atteigne le sommet du volcan que j'ai aperçu en voyage.  N'oublie pas que je suis censé être en vacances si quelqu'un de mon entourage demande ce que je fais. Et puis ceci n'est qu'une mission de reconnaissance, il y a peu de chance que cette organisation ait main mise sur cet endroit, enfin sait-on jamais, les événements de tout à l'heure me font douter.
- Bon tu sais ce que tu fais, alors à bientôt j'espère. »

Basile lui fit un clin d'oeil suivit d'un geste de la main en signe d'au revoir et Ronflex se remit en route en sens inverse, laissant son ami seul face à sa mission sur cette île dont il ignorait tout....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Journal de bord de Basile   Jeu 19 Déc - 23:26

Chapitre 1
[TERMINE]




Basile venait de débarquer sur l'île où se trouvait la célèbre académie Gakuen Pokemon. Alors qu'il effectuait des exercices de routine, il fait la rencontre d'Arian, un humain capable de communiquer avec les pokemons. L'un de ses pokemons, Yuki le Farfuret, en profite alors pour affronter Basile dans un match amical. Le combat s'engage alors...


Chapitre 2
[TERMINE]




Il est des moments où une rencontre peut bouleverser tout vos plans. A ce moment là il faut reconsidérer tout ce que vous aviez prévu. C'est en partie ce qu'il s'est passé lorsque Basile à croisé dans la forêt le chemin d'une personne qu'il connaissait de vue et de faits d'armes. Cette personne c'est le Major Archénym, vieil ami du Major Bob, mais également ancien membre de la Team Rocket... l'heure était aux explications et aux joutes verbales.


Chapitre 3
[TERMINE]


Une longue ascension attendait le Maganon. Alors qu'il commençait à se perdre en chemin, il fit la rencontre d'une personne qui pourrait bien s'avérer de son côté.


Chapitre 4
[TERMINE]


Le choix... le destin... un embranchement de possibilité infinis. Et vous ? Pensez-vous être maître de votre destin ? Ou juste un pantin ?

...
Le Maganon en proie à des doutes fit la rencontre inopinée d'un spectre aux paroles sages. Pourquoi la vie ? Pourquoi la mort ? Qui sommes-nous vraiment ? Le savons-nous nous-même ? Le passé nous construit tel que nous sommes au présent, et quel futur voulons-nous ?

Peut-être que la réponse n'est pas loin en fait. Elle est peut-être déjà en chacun de nous.



Chapitre 5
[PROCHAINEMENT]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Journal de bord de Basile   Dim 27 Avr - 23:31

Hors-série




Charmander training n°1
[TERMINE]


Essayer, échouer... essayer, échouer... c'est le quotidien de tous ceux qui veulent à tout prix acquérir une nouvelle compétence. Charmander lui le savait très bien, mais en faisant par hasard la rencontre de Basile il va vite découvrir qu'il possède un potentiel caché dont il n'aurait jamais eu conscience avant. L'échec se transforme alors petit à petit en réussite. Les deux Pokemons passent alors leur temps à s’entraîner au clair de lune, aux abords de l'académie.


Special Halloween
[TERMINE]





Vous ne pourrez pas vous échapper~

Il est temps d'avancer~
Or le jeu a commencé~

Si vous voulez sortir vivants
Vous devrez gagner, suivez-moi~

Suivez-moi pour avancer~
Suivez-moi si vous voulez gagner~
Gagner~ gagner~ !


Charmander training n°2
[EN COURS]


Basile et son disciple traversait la forêt pour cueillir quelques baies et s'abreuver jusqu'au lac qui se tenait non loin de là. Quand ils arrivèrent ils firent la rencontre d'un autre salamèche, ou plutôt une salamèche. Son nom: Kanji.

Une nouvelle disciple ou bien quelqu'un de passage ? En tout cas Charmander semblait toujours aussi motivé pour apprendre lance-flamme.


Combats HS n°1: vs Alix Nova
[TERMINE]




Quand la routine s'installe on a tendance à être patraque, mais quand tout un enchaînement de déboires vous tombe dessus, la journée peut vite vous sembler longue et il ne reste plus qu'une seule chose à faire: s'occuper. Basile lui ne pouvait pas plus mal tomber ce matin-là... Quoique ? Après s'être fait poursuivit par des Dardargnan et des Apitrini, ou même encore en se faisant assommer par un racaillou, il n'y avait plus qu'un seul moyen de se changer les idées: un combat !


Mésaventures avec Kipix n°1
[TERMINE]




Ce sentiment de frustration quand vous pensez maîtriser la situation alors qu'il n'en est rien, c'est exactement ce que Basile allait ressentir alors qu'il fit la rencontre de Kipix la toute jeune Goupix alors qu'elle était en difficulté face à des malfrats. Le Maganon était loin de s'attendre à ce que les évènements qui s'en suivraient le rendrait esclave d'un petit bout de Pokemon, pourtant si mignon en apparence.


Mésaventures avec Kipix n°2
[TERMINE]


RIP...


Fléa et Rouki n°1
[TERMINE]





...



Combats HS n°2: Benjamin L. vs Mégami H.
[EN COURS]


...


Combats HS n°3 : vs Takeshi Yamamoto
[PROCHAINEMENT]


...


Rencontre improbable
[ANNULE]


...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de bord de Basile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de bord de Basile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» journal de bord
» [Journal de bord] Naufrage inexpliqué dans le journal de bord
» Le Titanic, journal de bord d'un jeune passager
» utilisation du carnet de bord perso
» Le jargon RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Zone Personnelle :: Carnets :: Carnets des Pokémons-
Sauter vers: