Partagez | 
 

 Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Sam 21 Avr - 19:12

Cysiam Archénym se tenait droit, les bras croisés, le regard sévère, au centre de la salle d’entraînement.
Il avait tout préparé, tout. Le directeur avait été averti, et l’information avait été divulguée par des moyens variés : la salle d’entraînement n’était pas libre ce jour, M.Archénym faisait faire une retenue à certains de ses élèves. Et personne n’était assez fou pour aller le déranger pendant une retenue.
Le professeur avait également apporté une bonne cinquantaine de seaux, répartis à différents endroits du petit local rattaché à la salle d’entraînement. Pourquoi une cinquantaine ? Tout simplement parce que quand on a un phénomène comme cet sale gosse d’Hikami, mieux vaut être préparé à tout. Il se croyait peut-être invulnérable, mais s’il était dans cette académie c’est qu’il avait certainement une raison d’y être, et que donc, l’exclusion n’était pas à envisager. D’autant plus que s’il refusait de faire sa part du travail, les deux autres en subiraient les conséquences.
Sans leurs Pokémon pour qu’aucun d’eux ne puissent perturber la retenue, d’ailleurs Cysiam pensait qu’il allait mettre cette règle en place pour tous ses cours, exceptés les spéciaux.
Sans nourriture ni boisson également, pour que, lorsqu’ils crèveront de faim ou de soif, ils se mettent tous à travailler sans protester.

Bien entendu, Cysiam, lui, avait apporté de quoi se restaurer, histoire de leur faire comprendre que ça n’étaient pas des gamins qui allaient faire la loi ici. Il avait aussi emmené Kabutops, bien au chaud pour l’instant dans sa pokéball, en cas de litige.

Ce n’était pas tout, évidemment. Mais quoi qu’il advienne, le professeur de stratégie s’était paré à toutes les éventualités que pouvaient imaginer une racaille comme ce Roxas.
L’autre gosse de 10 ans semblait bien se marrer avec son Pokémon, mais il devait certainement être une tafiole tout seul.
Quand à la fille, elle semblait plus raisonnée que les autres et ferait certainement sa part du travail sans opposer de résistance.

Vraiment, il croyait rêver. Si les règlements des établissements scolaires autorisaient aux instructeurs autant de libertés qu’à l’armée, voilà longtemps qu’ils les auraient matés, ces gosses qui voulaient faire leurs hommes.
Et c’était sans parler de ce Loïc Insecto... l’ancien major espérait vraiment que le directeur prendrait la bonne décision à son propos.

Sept heures et demi. Plus qu’une demi-heure et ses élèves seraient devant lui.
Et, foi de major, ils auront la correction qu’ils méritent. SANS EXCEPTIONS.


[Post assez court, mais comme il s'agit d'une introduction, j'ai pensé qu'il ne valait mieux pas tartiner pour rien. A noter que durant ce RP, pour éviter que ça soit trop facile pour vous, hein 8D je serai responsable du temps qui passe. En gros, je dirai moi-même quand une heure sera passée, ou deux heures, ou deux heures et demi, etc... ne vous inquiétez pas, Cysiam a aussi des choses à faire et je ne tricherai pas.
Sur ce, je vous souhaite bien du plaisir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Dim 22 Avr - 21:56

J'étais de plus en plus nerveuse à mesure que les jours de la semaine avançaient. Je ne cessai de penser à cette retenue, qui allait avoir lieu le samedi suivant. Cette journée me paraissait insurmontable, jamais je n'allais sortir vivante de cette retenue. Ce professeur me faisait presque faire des cauchemars, c'était atroce. De plus, tout au long de la semaine, je n'avais pas réussis à me concentrer pendant mes autres cours, je ne pensais qu'à cette journée fatidique. J'avais l'impression qu'un poids immense me pesait sur les épaules, la nervosité n'aidant rien à cela. Mes pokémons, en particulier Tsune et Azah, m'aidaient à aller mieux, mais ce n'était pas encore gagné. Je savais que tout allait redevenir comme avant une fois que cette fiche retenue allait être terminée. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais le prof avait dit que nous allons nettoyer la salle de gym. La salle était quand même assez grande... et je me demandais si on allait la laver à coup de brosse à dent, de serpillère ou d'un autre matériel quelconque. Je n'osai pas m'imaginer en train de nettoyer cette grande salle avec une minuscule brosse à dent... cela allait me prendre des jours, voir peut-être même des semaines ou des mois pour tout compléter. La nervosité étant toujours de plus en plus grande, j'en avais même perdu l'appétit. C'est donc sans déjeuner que je me rendis à la salle de gym, vers huit heure le matin du samedi.

En arrivant près de la salle en question, je savais bien que je n'avais pas le droit d'emmener mes pokémons à l'intérieur. Le prof avait été clair à ce sujet, aucun pokémon pour nous aider durant cette retenue. Azah rentra donc dans sa pokéball sans répliquer, même si je savais qu'elle n'aimait pas vraiment cela. Pour Tsune, je n'insistais pas. Elle n'avait encore jamais rentré dans une ball jusqu'à aujourd'hui et cela n'allait pas changer maintenant. Je lui demandais donc de m'attendre ici, dans le couloir. Le renarde ne semblait pas apprécier, mais elle n'avait pas le choix. Nous allions êtres séparées pour la première fois, mais je n'allais pas être bien loin, seulement de l'autre côté de la porte. La jeune Zorua se coucha par terre, appuyé contre l'un des murs du couloir, tout près de la salle. J'espèrai qu'elle n'allait pas trop faire de bêtises, mais avec un peu de chance, elle ne serait pas toute seule à m'attendre. Je lui promis de revenir rapidement et j'entrai finalement dans la salle d'entraînement.

Monsieur Archénym se trouvait au centre de celle-ci. Il était assez intimidant comme ça et il me faisait déjà peur. Sans plus attendre, je déposai mes autres pokéballs sur la table à l'entrée, à la vu du prof pour qu'il puisse bien voir que je ne gardai aucun pokémon sur moi lors de la retenue. Je m'approchai ensuite de lui, essayant de cacher la peur qui m'habitait. Je m'étais habillé normalement, comme lorsque j'avais une journée de cours. Je n'avais rien apporté à manger, ni rien à boire et j'espérais que le prof avait penser à apporter un petit quelque chose avec lui. J'espérais aussi qu'il allait nous donner une pause au moins, car sinon je n'y arriverai jamais. Ne sachant quoi faire de plus, je restai là, debout devant le professeur et attendit l'arrivé des autres élèves ayant récolté la même retenue que moi.

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Mer 25 Avr - 23:13

Ce fut la sonnerie de mon Capstick qui me réveilla ce matin. Qui pouvait bien m'appeler à une heure pareille ? L'ouvrant pour me rendre compte que ce n'était que l'alarme... Euh... Okay... Pourquoi l'alarme était activé déjà ? Ah oui, c'est vrai... Finalement après mon cours avec le professeur fou, donc j'ai déjà oublié le nom. J'avais eu le droit à une belle retenue... M'enfin "belle" n'était pas vraiment le mot approprier. Dans tout ça, la retenue en question n'avait pas été après le cours, mais que le samedi matin suivant... Okay pour la retenue... mais pourquoi durant un jour de congé ? M'enfin, peut-importe... Refermant mon appareille, tout en m'asseyant sur mon lit doucement. Je jetais un coup d'oeil à mes compagnons qui dormaient tous encore, sauf pour Inuki qui avait levé la tête en me voyant m'asseoir. Je décidais, donc de les laisser dormir. Je me levais, tout en m'étirant, puis jetant mon Capstick sur mon lit. Caressant la tête du canin de feu, quand je passais près de lui, pour me rendre à la petite salle de bain. J'aurais bien resté coucher encore moi ! Déjà que la veille quand j'étais rentré, il devait être facilement passé les trois heures du matin.

Quand je sortis de la petite salle, la plupart s'était réveillé doucement. L'oiseau vit me sauter dans les bras, toute contente, comme si cela fessait presqu'un an qu'elle ne m'avait pas vu... Décidément elle était trop dépendante celle-là... La caressant un peu, pour ensuite aller leur sortir de la nourriture et des bols. Je me pris quelque chose en même temps. Surtout qu'il ne fallait pas oublier que l'autre cingler nous avait interdit d'en emmener, donc aussi bien manger là, nan ? Ensuite, je serais tout, puis me tourna vers mes compagnons, ouvrant la fenêtre de ma chambre.

- Comme vous le savez, j'ai une retenu aujourd'hui et je ne peux pas vous emmener avec moi, donc je vous laisse faire ce que vous voulez. Je ne veux pas vous laisser dans vos Balls, pour que ce fou vous garde ! Faites attention à vous ! On se revoit plus tard !

Aussitôt dit le petit Zarbi me salua, puis sorti par la fenêtre, pour disparaitre à l'horizon. Chrono attrapa la petite souris électrique dans ses pattes, puis sorti à son tour. L'Etourvol vit se coller à-moi rapidement... Décidément elle ne voulait pas partir... Soupirant, que faire ? Ah ! Elle pouvait toujours attendre avec Inuki dans le corridor, nan ? Pourquoi pas ! Je pris que mon long manteau noir que j'enfilais, sans attacher le devant. En dessous, je n'avais même pas pris le temps de m'habiller... J'étais vêtu de ma tenue de nuit. C'est-à dire un chandail blanc à manche courte, ainsi qu'un short noir ! Vous savez maintenant comment est le pyjama de ce petit blondinet. x) Prenant mon Capstick qui était sur mon lit, pour le mettre dans une des poches de mon long manteau.

Sortant ensuite de ma chambre, tout en laissant la fenêtre ouverte au cas ou certain voudrait revenir dans la chambre, mais verrouillant la porte. Quand j'arrivais à la salle d'entrainement, je plus apercevoir Tsune dans le corridor. Cela voulait dire que Rika était déjà arrivée ? Visiblement oui ! Elle n'avait surement pas plus rentrer la Pokémon ténèbres dans une Ball. Je m'approchais de la petite renarde, pour me pencher à sa hauteur, la caressant un peu.

- Tu ne seras pas seule petite ! Dis-je d'un ton calme et doux.

En même temps, Inuki alla se coucher près de Tsune. Syrah a son tour alla se blottir contre l'Arcanin Shiney doucement. Je me relevais, pour ensuite leur sourire, puis ensuite rentrer dans la salle. Je marchais, jusqu'à la jeune fille pour aller me placer à côté d'elle. Regardant Cysiam, d'un air toujours endormi et en bayant un peu. Après tout j'avais pas dormi beaucoup cette nuit...

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Sam 12 Mai - 14:06

Eh voilà, les trois gosses étaient arrivés. La fille en premier, comme Cysiam s’en serait douté, et les deux autres avaient atteints leur destination pratiquement en même temps. Bien entendu Roxas avait commencé par le provoquer en baillant un coup, mais cela ne fonctionnerait encore pas.
Après les avoir considéré un à un avec un regard dur, il prit la parole.

-Bien. Je vois que vous êtes venus, et vous avez bien fait. Je n’aurais pas donné cher de votre peau si cela n’avait pas été le cas. Mais passons maintenant aux choses sérieuses.

Cette introduction terminée, le professeur de stratégie partit dans le local, dont l’intérieur n’était pas visible depuis la salle, et donc pas visible du point de vue des élèves. Il revint en portant deux seaux remplis d’eau savonnée et une serpillère sous chaque bras, qu’il déposa devant Benjamin et Rika. Il refit le même trajet, un peu plus rapidement pour ne pas que l’autre sale gosse refasse des siennes, puis déposa encore une fois la même chose devant Roxas. Après avoir effectué ces actions, il se replanta devant eux avec son visage sévère.

-OK les mini-merdes, j’espère que vous n’avez rien apporté à manger ou à boire avec vous, sinon ça va chier. Ici, vous travaillez, c’est clair ? Je ne veux aucun débordement, aucune mutinerie, aucun abus. Soyez certains que je m’occuperai personnellement de votre cas après. Vous êtes en retenue, je vous rappelle, c’est moi qui commande, vous êtes les élèves, je suis votre professeur, si vous n’êtes pas d’accord vous remettez tout le système de l’éducation en cause. Que vous le vouliez ou non, le système veut que le professeur soit au dessus de l’élève dans la hiérarchie, vous devez vous y faire.
Bien. Commençons.


Beaucoup de lignes étaient tracées sur le terrain d’entraînement, histoire de pouvoir pratiquer assez de sports différents. Deux d’entre elles séparaient la salle en trois parts équitables, ce qui tombait très bien.

-Vous voyez les deux grandes lignes marron qui séparent le terrain en trois, je suppose.

Il pointa son index en direction de Rika, puis vers un tiers du terrain.

-Toi, tu t’occupes de la gauche. Toi, Benjamin, tu t’occupes de la droite. Et toi...

Il recroisa ses bras et considéra le dernier.

-Roxas, tu t’occupes du milieu, je tiens à te surveiller.
Prenez votre seau et commencez maintenant. Et rappelez-vous : vous ne sortirez pas d’ici tant que la salle ne brillera pas comme un miroir.
Les seules choses que je veux entendre sont le frottement de la serpillère et l’essorage de la serpillère. Je ne veux pas vous entendre dire un seul mot, mis à part lorsque votre eau sera devenue trop sale, vous m’appelez.
Me suis-je bien fait comprendre ?


Oui, Cysiam avait vraiment tout prévu, son plan ne comportait aucune faille, et même ce Roxas Hikami allait devoir s’y plier. L’ancien major détestait la racaille de ce genre, et oui il trouvait cela inadmissible que des gosses ne possédant pas du tout de bon sens se rebellent comme ça. Putain, mais qu’allait devenir la politique dans 30 ans ? Les régions vont se faire bouffer par les autres avec des ignorants comme ça au pouvoir.

-A midi, si vous vous mettez tous au travail sans broncher dès maintenant, vous devriez avoir fini. Allez-y.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Dim 13 Mai - 1:28

Je fus surprise de constater que j'étais la première à être arrivé. Ça donnait presque l'impression que j'avais hâte de commencer la retenue... ce qui n'était pas du tout le cas. Quoique... plus tôt elle serait commencée et plus tôt elle serait terminée. Les deux autres garçons qui m'accompagnaient durant cette retenue arrivèrent peu de temps après moi, toutefois. Ne sachant pas trop ce que le professeur allait faire maintenant, je n'osais même pas le regarder. Je me contentai de fixer le sol, en attendant ses ordres. Le premier terme qu'il employa pour nous désigner, "les mini-merdes", me fit mal au coeur. Déjà que je n'avais pas une très grande confiance en moi, ce prof réussisait à me rabaisser sans problème. Je préférais rester silencieuse, après tout, que pouvait-il me faire si j'avais le malheur d'ouvrir la bouche ? En plus, si c'était pour dire des conneries, ça ne valait même pas la peine d'y penser. Je me contentai donc de ne pas pas parler, en fixant le sol, attendant avec impatience et nervosité les premiers ordres du professeur.

Assez rapidement, il me tendit une serpillère et un sceau, que je pris sans rien dire. C'était au moins ça, nous n'avons pas des brosses à dent pour nettoyer toute la salle. J'attendis ensuite qu'il est terminé ses explications. Aucun débordement, aucune mutinerie, aucun abus... il ne risquait pas d'avoir ces problèmes avec moi. J'allais me concentrer sur mon travail pour pouvoir le compléter le plus vite possible et déguerpir d'ici. Pour la nourriture et l'eau, j'étais correcte, puisque je n'avais rien emmené avec moi. Cysiam croyait que nous allons avoir terminé pour midi et je l'espérais vraiment, puisque j'allais sûrement avoir très faim d'ici là. Si je ne mangeais pas, je ne donnais pas cher de ma peau... Et si je m'évanouissais en plein milieu de la retenue ? Le prof me ferait quoi ? Un frisson me parcouru le dos en y pensant, alors que je m'approchais de ma partie de la salle de gym. J'espèrais aussi que mes deux coéquipiers, si je pouvais les appeler comme ça, se dépêche pour faire leur partie du travail. Je n'avais pas envie de rester ici à les attendre.

Rapidement, j'observai la surface que j'avais à nettoyer. Le prof voulait que le plancher devienne comme un miroir, si je faisais bien mon travail et que je me dépêchais un peu, j'allais probablement avoir terminé pour diner. Je me mis à la tâche sans plus tarder. Je trempai la serpillère dans le sceau d'eau et l'étalai ensuite sur le sol que je mis à nettoyer. Tout en faisant cela, je me perdis dans mes pensées. Je me demandais si Tsune allait bien. Probablement que oui, après tout, elle n'était pas toute seule. Mes pensées allèrent ensuite jusqu'à Naoki et je me demandais s'il allait bien aussi. Bah, je ne devais pas m'en faire. Cette retenue allait bientôt être derrière moi.

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Mer 16 Mai - 6:00

Benjamin arriva que quelques secondes après moi. On était tous là, alors ! Regardant le professeur d'un air neutre, tendis que lui avait l'air plutôt sérieux et dure... Non, mais on était samedi matin, pas besoin d'être aussi dure et rabat-joie... M'enfin, ce n'était pas comme si son attitude ~Moi ! Je connais tout et suis le meilleur !~ me de dérangeait. Effectivement, on était tous bien venu. Il était pas aveugle au moins. Il aurait pas donné cher de notre peau, sinon ? Bah, je donne pas grand-chose moi-même, donc ce qui peut m'arriver au final, j'en es rien à foutre. Les choses sérieuses ? Il y avait quoi de sérieux ici autre que Cysiam ? Aucune idée...
Je ne prêtais pas trop attention quand le vieux alla dans la salle, j'en profitais pour m'étirer un peu pendant ce temps. J'aurais bien aimé rester dans mon lit ce matin. Ah ! Il était allé chercher deux sceaux et deux serpillères pour les deux autres. Le regardant aller un peu plus vite pour faire aller chercher le même matériel pour moi, calmos le vieux où tu vas finir avec un mal de dos...

Ah ! Mais tu sais quoi ? La mini-merde, elle t'emmerde. x) Il espérait qu'on n'est rien apporté à manger ou à boire... Euh... Au moins que j'ai oublié quelque chose dans mon long manteau, non j'avais rien. Sinon ça allait chier ? Désoler, mais j'ai pas besoin d'un vieux fou pour chier... Travailler ? Désoler, j'connais pas ce mot... Blablabla... Il en avait pour combien de temps encore a japper lui ? Car pas qu'il est ennuyant... Enfin, si ! Sinon, il allait s'occuper de notre cas après ? J'veux bien voir ça ! Il commande, car on est en retenu avec lui ? M'enfin, est-ce qu'il a besoin d'une retenu ou d'un cours pour commander les autres ce professeur ? Je crois pas... M'enfin, il ira commander quelqu'un d'autre, car c'est pas moi qui va suivre ses ordres. Effectivement le système veut ça, mais le vieux, il devrait apprendre que c'est pas en envoyant chier les autres, qu'il va se faire écouter, mais vraiment pas. Peut-être que presque tous les étudiants avaient peur de lui, mais il allait voir que je ne suis pas dans ce lot, malheureusement pour lui.

Bon Rika s'occupait de la gauche, benjamin de la droite... Ah great ! J'étais pris en face de Cysiam... M'enfin, c'est aussi bien comme cela. Le regardant genre "J'en ai rien à foutre !". Euh... Quelqu'un peut m'expliquer comment c'est possible de faire briller une surface comme un miroir, si cette surface n'est pas un miroir ? M'enfin, peut-importe. Pas dire un seul mot ? Mais... maieuh... C'est pas juste ! Ah, si on s'y mettait tous à midi on devrait avoir fini ? Bah, il a dit le mot... Si on. Et si je voulais pas y aller, moi ? ._. Rika alla vers sa section et commença à laver. Quant-à moi, je regardais l'eau dans le sceaux en premier, puis la serpillère d'un air d'endormi et genre "Et je suis supposé faire quoi avec ça au final ?". Euh... On fessait comment là ? Bah quoi ? C'était pas comme si dans la nature on utilisait ce genre de choses... Reportant ensuite mon regard vers Cysiam.

- Euh... Le vieux ? Je continuais en regardant la serpillère, tout en clignant des yeux une fois. - On fait comment ? Finis-je d'un ton neutre, qui laissait bien voir que je ne savais pas trop comment m'y prendre.

Bon, il allait surement penser que je me moquais de lui... Enfin si, mais d'un côté, j'étais sincère... C'était la première fois qu'on me donnait et demandait de laver avec une serpillère...

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Dim 3 Juin - 12:11

Ca y est. Cette racaille d’Hikami commençait à faire son chaud. Le qualificatif qu’il utilisa pour désigner Cysiam n’atteignit pas ce dernier, en revanche il remarqua bien qu’il se foutait de sa gueule en lui demandant comme faisait-on. Même le plus con du royaume des débiles savait frotter quelque chose par terre. Mais passons, il ne savait pas comment faire, ou tout du moins voulait le faire croire ? A sa guise, de toute façon tant qu’il ne restera pas il restera bloqué et bloquera les deux autres.

-Tu es bouffon au point de ne pas savoir lever les yeux pour voir comment font tes camarades ? Mais qu’est-ce que tu veux que ça me foute, à moi, que tu saches ou que tu ne saches pas comment faire ? Je n’ai dit qu’une seule chose, je veux que tout soit fini. Si tu ne sais pas comment faire, tant pis pour vous trois, vous resterez plus longtemps, moi j’en ai véritablement rien à battre de perdre mon temps ici, vous par contre c’est une autre histoire.
Autre chose, j’ai dit que je ne voulais rien entendre. J’ai l’air de me marrer en vous disant ça ? Je ne crois pas. Quand je donne un ordre, c’est à prendre à la lettre, je ne vous laisse pas le choix. Tu vas donc fermer ta grande gueule maintenant, ou j’emploierai des moyens plus convaincants jusqu’à temps que tu deviennes un gentil toutou docile et obéissant tel qu’on devrait le faire pour tous les moins que rien de ton espèce, est-ce clair ?!


Sa voix était montée en crescendo et s’était terminée à la limite du cri. Voilà comment les instructeurs de l’armée lui avaient parlé pendant des années et des années, chaque jour, lorsqu’il n’était qu’un simple soldat, un « troufion de base » comme disaient les hauts-gradés. Mais il ne s’était jamais plaint, pas même une seule fois lorsqu’il avait 12 ans. Il encaissait sans jamais broncher, que ce qu’on disait sur lui lui plaisait, ou non.

Environ cinq minutes s’étaient passées depuis que Rika Hikari avait commencé à nettoyer. Elle s’y était mise assez vite, suivie de peu par le gosse Benjamin Lewis, qui, effectivement, ne semblait plus vraiment aussi insolent sans ses petits Pokémon. Ils progressaient doucement mais sûrement, eux avaient visiblement envie de terminer cela au plus vite. Cela faisait également partie du plan de Cysiam. Un ranger est censé se préoccuper un minimum des autres, humains comme Pokémon. Quand ce Roxas verra que ses deux camarades auront finis et attendent que lui ait terminé, cela fera forcément pression sur lui et il devra se décider tôt ou tard à le faire. Si ce n’était pas le cas, il ne méritait pas son titre de ranger et, quoiqu’il en soit, serait obligé de le faire s’il ne voulait pas crever de faim.

Voilà. Ca se passe comme ça avec Cysiam Archénym.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Sam 9 Juin - 20:39

Le mal de dos survint assez rapidement. J'étais toujours courbée pour effectuer cette tâche et je me penchai régulièrement pour tremper la serpillère dans le sceau d'eau. C'était une retenue assez épuisante physique, mais je me souvenais que je n'avais pas le droit de me plaindre. Je n'avais même pas le droit de parler. Du coin de l'oeil, je vis Benjamin qui s'était mit au travail aussi et je me demandais si tout allait bien de son côté. Je n'étais pas du genre à être égoïsme, je m'inquiètais toujours plus pour les autres que pour moi-même. Si j'avais pu, j'aurais fait cette retenue toute seule, mais physiquement, c'était impossible pour moi. Cela me fit constater que je n'étais pas tout à fait en forme, j'allais devoir faire quelque chose pour régler ça. Ensuite, je tournai le regard pour voir si tout allait bien avec Roxas et je me figeai en voyant qu'il n'avait toujours pas commencé. Mais qu'est-ce qu'il attendait ? En fronçant les sourcils, je tendis l'oreille pour essayer de comprendre ce qu'il disait au professeur.

Ce dernier s'était presque mit à crier pour lui répondre, démontrant son agacement suite à la question de Roxas. Je me demandais bien ce qu'il lui avait demandé, mais juste à le voir, je constatai qu'il ne semblait pas savoir comment se servir d'une serpillère. Il n'avait jamais nettoyer un plancher ? Les rangers savaient comment s'y prendre pour sauver un pokémon, mais ils ne savaient pas faire de tâche ménagère ? C'était le monde à l'envers...

- Roxas, tu n'as qu'à nous imiter si tu ne sais pas comment faire. Regarde ce que je fais, ou bien ce que Benjamin fait, et tu n'as qu'à faire pareille.

Je savais bien que je n'avais pas le droit de parler, mais sur le coup, j'avais complètement oublié. Je n'avais pas envie d'être retardé à cause de lui. Mais si je voulais finir, il devait réussir à laver sa partie de la salle d'entraînement et pour cela il devait savoir comment faire. N'ayant pas la force de tourner le regard vers Cysiam, je me détournai rapidement pour continuer ma tâche. J'avançai à un bon rythme et pour ne pas être découragée par le reste du travail qui me restait à faire, je décidai de replonger dans mes pensées. Ainsi, je ne voyais pas le temps s'écouler.

Spoiler:
 

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Sam 16 Juin - 15:31

Ah... Oups je crois qu'il a pas aimé que je lui demande ça... Bon bien... Il m'aidait pas lui... Ah ! Il en avait rien à foutre de rester longtemps ici ? Par contre nous oui ? Qu'est-ce qui lui fait dire ça ? Car il se trompait complètement le vieux sur ce point, car tout comme lui, j'en avais complètement rien à foutre du temps qu'on restait ici aussi. Ce n'est pas comme si j'avais quelques choses de prévu de toute façon ! Je sais bien qu'il avait dit qu'il ne voulait rien entendre, et ? Il allait faire quoi au final si on parlait ? Nous foutre une autre retenue ? Nous envoyer voir monsieur le directeur ? J'crois pas...
Blablabla, comme si j'allais faire le soumis face à quelqu'un qui nous traite comme des moins que rien ! Non, mais là il rêvait ce fou. Déjà que nous dire qu'on devait lui obéir comme si on lui appartenait, on oublie ça ! Je ferai bien ce que je veux, quand je veux ! Désoler, mais j'ai pas de gueule moi, mais une bouche, mais bon... Des moyens plus convaincant ? C'était intéressant ça ! Je me demandais bien de quel moyen il parlait... Non, mais il avait vraiment besoin de crier de si bonne heure le matin lui ? x.x Mes pauvres oreilles... M'enfin, bonne chance pour me faire tourner en toutou docile et soumis, je crois que l'vieux prend la grosse tête là !

Je me tournais vers Rika quand elle m'expliqua de faire comme elle ou Benjamin, de les regarder pour copier... Mouin... C'était toujours une idée ! Je pouvais bien faire ainsi. Mais est-ce qu'au final j'avais vraiment le gout de faire ça ? Pas vraiment ! M'adressant à elle d'un ton neutre pour la remercier. Visiblement elle avait l'air d'avoir un peu peur de m'avoir parler, peut-être parce que Cysiam nous avait dit de nous taire. Surement !

- D'accord ! Merci !

Je les regardais faire quelques secondes, puis me retournais ensuite pour regarder Cysiam de nouveau d'un air neutre et calme tenant toujours la serpillère. Était-ce le seul à ne pas avoir peur de ce vieux sénile ? Faut croire que oui...

- Euhh... L'homme du 3e groupe d'âge ? ~Décidément, j'allais finir par l'appeler de toutes les façons possibles... oô ~ - L'gamin à grande gueule veut savoir ce que tu vas faire au juste si on parle ? Dis-je légèrement pensif. - Ah... Et tu t'es trompé sur un point, car j'ai rien à foutre aussi du nombre de temps que j'reste ici... Finissant d'un ton légèrement endormi, m’étirant un peu en même temps, tenant la serpillière d'une seule main.

Je n'avais toujours pas commencé, je savais bien que mes deux compagnons de retenu, ~Si je peux dire ainsi.~ allait surement m'en vouloir, mais bon j'avais pas le gout de laver cette foutu salle... De plus qu'on n'avait pas le droit de boire, pourquoi j'irais me déshydrater comme un con, alors ? Déjà que pour avoir collé Benjamin et Rika à cause de détails inutiles, ils devraient bien être les premiers à se révolter, non ? Pour moi, j'avais un peu couru après...

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Lun 29 Oct - 14:31

Plus le temps passait, plus Cysiam se rendait compte à quel point le gosse Hikami avait des problèmes dans sa tête.
En plus d’être déjà insolent, il fallait également dire qu’il était absolument illogique de surcroît et totalement emmerdeur. Et l’intervention de sa camarade de classe, Rika Hikari n’avait par ailleurs rien arrangé du tout, même si la première réponse du ranger aurait pu le faire croire.
Le « troisième groupe d’âge ». Sérieusement, il en avait encore beaucoup, ce petit merdeux, de surnoms de ce genre ? Alors ça, pour se foutre de son professeur, l’imagination et l’énergie étaient au rendez-vous-même si à chaque fois cela n’affectait aucunement l’ancien major.
D’un pas assuré, Cysiam Archénym s’avança vers son élève le ranger d’un air à la fois sévère et impassible. Avec la main droite, il lui saisit l’épaule gauche tandis qu’il laissa sa main gauche de libre pour parer une éventuelle riposte.

-L’gamin à grande gueule va justement se voir la démonter si il continue comme ça.

Le professeur commença alors à lui pincer la clavicule, autrement dit à cet endroit où il suffisait d’une petite pression pour commencer à faire mal au receveur.

-Il y a une chose que je dois t’apprendre, petit con. J’ai le bras long, ou, si tu ne comprends pas à cause de ta capacité intellectuelle plus que limitée, j’ai des connaissances haut-placées qui peuvent assurer mes arrières en cas de litige avec les élèves, même si vous avez parfaitement raison.

Il appuya plus fort.

-Oui, dans le règlement il est noté qu’il n’y doit pas y avoir atteinte physique entre le professeur et ses élèves. Mais le règlement ne me touche pas. Je suis libre d’effectuer mes cours comme je le veux et comme je l’entends, et c’est pareil pour les retenues.
Vous par contre, vous n’êtes que des élèves et vous vous trouvez à l’académie pour une raison particulière. Quoi que vous en dites, si vous vous faites virer de l’établissement -et comptez sur moi pour que ça puisse aller plus loin que ça en vous interdisant de reposer le pied sur l’île toute entière-, vous n’êtes pas dans la merde.


Il relâcha ensuite son étreinte en repoussant brusquement l’épaule du jeune homme.

-Et cesse de tenter de me faire croire que tu n’en as rien à foutre de rester longtemps ici, je sais parfaitement que rien que le fait de rester dans la même salle que moi t’horripile. Et je pense que tu n’aimerais pas te sentir responsable de la raison qui retiendrait tes camarades de partir lorsqu’ils auront fini leur travail, n’est-ce pas ? Dans ce cas, tu exécutes, tu n’as pas le choix. C’est comme ça la vie, tu ne vas pas pouvoir faire toujours tout ce qu’il te plait. Et si tu juges que tout cela est vraiment bien trop au dessous de toi, alors barre-toi de cette académie, tu n’as complètement rien à foutre ici.
Vous êtes élevés ici comme des rois et vous ne fournissez strictement aucun effort en retour. Les ratés et moins que rien de ton espèce ne méritent pas un tel traitement.
Et tu peux me faire confiance, que si jamais tu refais quoi que ce soit de travers pendant cette heure, ton compte sera bon et tu pourras boucler tes valises. Le directeur sera au courant de cette histoire, il suffira de lui lécher les bottes comme à n’importe qui et tout se passera comme je le voudrai.


Le prof’ Archénym soutint le regard de l’élève pendant quelques secondes, puis retourna à sa place d’origine. Si ce morveux ne voulait toujours pas contribuer au travail des deux autres, alors il tiendrait sa promesse et ferait tout pour que ce sale gosse soit renvoyé de l’établissement.


[A titre d'information, étant donné qu'il n'y a eu qu'un dialogue Cysiam-Roxas jusqu'à maintenant, il ne s'est passé que quelques minutes depuis le début de la retenue. Eh ouais, il vous reste encore plusieurs heures de souffrance.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Sam 10 Nov - 16:47

On était arrivé depuis peu de temps, mais j'avais l'impression qu'une journée entière s'était écoulée, ou presque. Enfin, peut-être pas... mais ces quelques minutes avaient été bien longues. Pour ma part, ma part du travail avançait bien, j'étais assez soulagée et contente du résultat. Le plancher ne brillait peut-être pas beaucoup, mais c'était difficile de faire mieux avec ce peu de savon. J'avais beau frotter, frotter et re-frotter au même endroit, il y avait toujours les traces d'eau fait par la serpillère sur le plancher. M'enfin... ça allait finir par sécher et tout serait alors parfait. En ce moment, je devais simplement me préoccuper de n'oublier aucun coin, tout devait être lavé. Je ne tenais pas à rester ici plus longtemps, déjà que mes pokémons m'attendaient et je mourrais d'envie de revoir Naoki. Si je ne finissais pas avant midi, il allait probablement se demander où j'étais. Le seul fait d'imaginer sa réaction me faisait mal au coeur, étant donné que je ne voulais pas le décevoir. Mais je devais rester positive, j'allais être capable de finir avant midi !

Enfin, moi peut-être... mais ce n'était visiblement pas le cas de tout le monde. Malgré ce que je lui avais dit, Roxas continuait de faire son borné, agissant comme une stupide racaille. Je comprenais très bien le fait qu'il ne tenait pas à faire cette retenue, mais non plus je ne voulais pas la faire, mais avions-nous le choix ? Non. C'était ça, ou bien avoir des conséquences bien pire. Et je ne tenais pas à être expulsée de l'Académie. Si c'était le désir de Roxas et bah, tant mieux pour lui. Mais on était trois dans le même bateau en ce moment. Ça ne lui arrivait jamais de penser à autre chose qu'à lui-même ? Les gens égoistes avaient le don de me mettre hors de moi. Je n'en pouvais plus, je n'allais pas prendre le risque d'être mise en dehors de l'école à cause d'une sale racaille qui s'amusait à contredire le réglement.

- Roxas, ça t'arrive de penser aux autres de temps en temps ? lâchai-je en repoussant ma serpillère assez brusquement sur le sol. J'ai pas envie d'avoir une conséquence encore plus grave à cause de toi.

Tout en rageant, je continua de laver le plancher, mais avec des mouvements plus brusques qu'avant, témoignant de ma colère. Je me fichais un peu de ce que nous avait dit Cysiam quelques instants avant sur le fait qu'on ne devait pas parler. Mais si ce dernier n'arrivait pas à faire taire le ranger, peut-être que nous, en tant qu'élève, nous y arriverons.

- Tu peux pas simplement te taire et nettoyer le plancher comme on le fait ? Je te signale que ce n'est pas à cause que tu es un ranger que tu es nécessairement meilleur que nous. Tu as une retenue, tu ne peux pas faire autrement, tu dois la faire. C'est une obligation. Si tu ne voulais pas la faire au départ, tu n'avais qu'à pas venir jusqu'ici.

Je me tus ensuite pour de bon, j'avais dis ce que j'avais à dire. J'avais l'impression de faire la morale à un enfant, c'était complètement stupide. Et si Roxas était fâché après moi ensuite, je men fichais bien, c'était lui qui avait commencé. Déjà qu'on était dans la merde jusqu'au cou, je n'avais pas envie de me faire étouffée par celle-ci. Replongeant et replongeant encore la serpillère dans le sceau d'eau savonneuse, je continuai ma tâche sans montrer aucun signe de fatigue. Le comportement de Roxas m'avait bien énervée et j'étais déterminée à finir cette retenue le plus rapidement possible. Pourvu que cela ne dégénère pas davantage.

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Mer 5 Déc - 8:17

Je restais où j'étais sans bougé quand Cysiam s'approchait de moi. Le regardant d'un air qui dit "Tu m'fais pas peur.". J'avais pas peur de lui et j'étais pas pour le cacher. M'enfin, j'ai jamais vu quelqu'un cacher qu'il n'avait pas peur, non plus ! Non, mais il fait quoi lui la !? On touche pas... Lâchant ma serpillière, pour essayer de riposter quand ce dernier m'agrippa l'épaule gauche, mais en vaine. C'est qu'il pensait à tout le vieux. Je commençais à bouger un peu pour essayer de me déprendre, mais arrêta directement quand le professeur commença à me pincer la clavicule. Outch... Non, mais il les savait les places pour faire mal, celui-là ! N'émettant aucun son, mais cela restait visible que j'avais mal. S'il pouvait que me lâcher ce vieux fou ! L'écoutant... Après tout j'avais pas vraiment d'autres choix dans ma position actuelle. Pfff... Il parlait encore de ses droits à la con. Non, mais un jour cela allait lui retomber dessus ! Et ce jour, j'aimerais trop être là ! Je sais pas s'il le savait, mais qu'est-ce qu'il voulait que ça change qu'il est d'autres personnes pour le couvrir ? Messieurs n'était pas capable de se couvrir lui-même ? Normal, avec les trucs injustes et insensées qu'il demandait.

Arff... Il voulait pas arrêter d'appuyer là, celui-là ? Poussant un petit gémissement de douleur, plutôt bref, mais quand même. C'était quelque chose que je ne pouvais cacher le fait d'avoir mal, m'enfin à ce moment si ce l'était. Donner ces cours comme il le voulait ? Okay ! Ces retenus aussi, peut-être. Mais il contournait lui-même le règlement, non ? Tsss... Que je me fasse virer ou pas ? Que je puis revenir ou pas ? Il voulait que cela change quoi à ma vie ? Sérieux, quelqu'un qui tenait à rester ici, l'aurait peut-être écouter, mais moi ? Je ne sais pas s'il le savait que c'était le dernier de mes soucis, tout ça ! Déjà, s'il arrêtait de nous traiter de merde peut-être qu'il aurait plus de gens qui l'écouterait.

Quand il me relâcha, je réussi à me remettre en équilibre, un peu plus et je me ramassais à terre, moi. >< Me plaçant dans une position défensive, mais près à répliquer au moindre mouvement de Cysiam. L'écoutant, d'un air plutôt colérique, non pas colérique... Que sauvage. Un peu comment un Pokémon complètement sauvage aurait fait avec quelqu'un qui venait de l'agresser. L'écoutant toujours par contre, enfin pas au complet... Lançant qu'un rapide coup d'oeil à Rika quand cette dernière m'adressa la parole, d'un air toujours aussi "chaotique", pour revenir à Cysiam. L'écoutant plus ou moins, j'avais compris qu'ils ne voulaient pas rester ici. Au final, les humains sont pathétiques ? Ouaip, c'est bien ça ! Normalement, les premiers à ce rebeller devraient être Rika et Benjamin ici présent ! Après tout c'était eux qui avait été collé pour strictement rien. Pour moi, je comprenais, mais pour eux...

- Mon rang n'a rien à voir avec qui je suis ! Grommelais-je. - Vous êtes pathétiques, vous êtes ici pour rien ! Je suis le seul qui devrait être ici normalement ! Marquant qu'une courte pause. - Tu sais quoi ? J'en ai rien à faire des humains ! Grognais-je légèrement haineux. Sans plus attendre je chargeais vers Cysiam. J'étais déjà hors de moi... En fait, je l'étais depuis que le vieux avait commencé à me faire mal. - Tsss...

Après tout laver la salle, okay ! Sans nourriture normal, mais sans eau ? C'était n'importe quoi ! M'enfin, est-ce que je pensais vraiment à tout ce que je venais de dire ? Je ne sais pas, moi-même... Surement pas. Je savais que j'avais pas grand-chance contre Cysiam, mais cela m'importait peu. Mère et père m'avaient appris à vivre, à ne pas me laisser faire ! Avec des Nido' comme parent, c'était ainsi que j'avais fini. C'était ce que je fessais ! Visant particulièrement les points les plus mortelles chez les humains, donc le cou, le coeur, les cotes, etc... Pas que je voulais le tuer, mais seulement par instinct. ~ Qui était la seule chose que je me servais en ce moment même. ~ Inuki qui était toujours coucher dans le corridor, se leva la tête pour regarder dans la direction de la porte de la salle, plutôt inquiet. Il ressentait mon état, mais il savait qu'il ne pouvait qu'attendre pour l'instant.

Spoiler:
 

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Lun 24 Déc - 11:27

Le plan de Cysiam fonctionnait exactement comme il l’avait prévu. Les deux autres allaient mettre la pression au troisième puisque sans son aide ils ne pourraient jamais terminer leur retenue et donc, ils ne pourraient jamais sortir de cette salle.

Quand Roxas s’était mis à charger Cysiam, celui-ci ne s’était pas inquiété le moins du monde. Des combats à mains-nues il en avait mené dans sa vie, quand on était à l’armée, c’était comme ça pour se faire obéir. Si ce gosse pensait avoir une chance contre Cysiam, il se trompait lourdement. Le professeur de stratégie devait non seulement être un des meilleurs combattants avec des Pokémon de l’académie, mais il était aussi certainement le plus expérimenté en matière de combats à mains nues, il faut dire qu’au bout de 47 ans, on en a appris des choses. Et comme il s’était particulièrement bien conservé, il n’avait encore presque rien perdu de ses capacités physiques.
Il voyait toute une multitude de possibilités de parer son élève et de lui renvoyer en puissance dix, même si de toute évidence ce garçon s’était déjà battu dans sa vie, ou avait une petite expérience du combat. Cependant, il ne valait mieux pas qu’il fasse vraiment souffrir ses élèves pour l’instant, le moment n’était pas encore venu.
Ce jeune le chargeait, pourquoi ne pas se servir de sa force et de sa vitesse pour la retourner contre lui, tout en se protégeant efficacement ?

Alors que Roxas arrivait à sa hauteur, l’ancien major se baissa, s’assit, plaça son pied droit sur le bassin de son assaillant et agrippa ses bras avec ses deux mains, puis, tout en s’allongeant sur le dos pour profiter d’une puissance d’éjection et en se stabilisant avec le pied gauche, le fit décoller avec son pied droit et le projeta juste derrière lui afin qu’il tombe à plat dos.
Cette manœuvre exécutée en judo ne devrait pas lui faire énormément mal, mais devrait bien calmer ses ardeurs quand il se rendra compte qu’il est complètement allongé sur le dos.
Quant à Cysiam, il se releva rapidement et répondit au ranger.

-J’en ai dressé des plus insolents que toi, tu sais. Et au cas où tu ne serais pas au courant, tu ES un humain, pauvre couillon, que tu le veuilles ou non. Si les humains te dégoûtent tellement, va vivre en ermite dans les montagnes, personne ne te retient.
Pour finir je te déconseille FORTEMENT de t’en prendre à moi, ça vaut mieux pour toi sur tous les points, TOUS. Tu n’as absolument aucune chance face à moi, comme je viens de te le montrer, alors ne cherche pas le contact. Ton compte est déjà bon.


Et il n’y avait pas que ce compte là qui était bon. Roxas serait renvoyé de l’établissement, tout comme le jeune Insecto l’avait été. On ne s’en prenait pas impunément à M.Archénym, ici c’est lui qui fixait les règles, et personne d’autre, il ne laisserait jamais un sale môme changer ses principes, qu’il avait mis en place pendant plus de trente-cinq ans. Et pour les garder, tous les moyens étaient bons.


[Roxas, t'hésites pas à me dire si ça te va pas, j'aime pas imposer des trucs aux personnages des autres, donc si t'as quelque chose à dire tu peux m'envoyer un MP ou me parler sur Skype, y'a pas de soucis je pourrai changer.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Sam 12 Jan - 23:04

Pendant un moment, je continuai de laver le plancher tout en essayant d'ignorer les échanges verbaux entre le professeur que le ranger, mais c'était tout bonnement impossible. Ils se criaient dessus et ils étaient tout près de moi, alors c'était difficile de penser à autre chose. Benjamin semblait mieux que moi sur ce point, il ne laissait rien paraître de ses émotions. Normalement, c'était aussi mon cas, mais je ne savais pas pourquoi cette fois-ci j'étais en colère comme jamais. Oui, c'était injuste, j'étais bien d'accord. Mais depuis quand une retenue est-elle juste ? Cela sert justement à ça, à faire comprendre aux élèves ce qu'ils ont fait de mal pour ne pas qu'ils recommencent. Pour ma part, j'avais retenue ma leçon, je n'apporterai plus mes pokémons en cours. Ou du moins, dans les cours de Cysiam. Cela me dérangeait d'avoir obtenu une retenue seulement pour me faire comprendre cela, mais au moins, je n'étais pas à l'article de la mort. Je n'allais pas mourir pour cela, loin de là. C'était tout le contraire pour Roxas, qui réagissait comme-ci cette retenue était la pire chose existante au monde.

Je ne pu m'empêcher de soupirer d'irritation en pensant à cela. C'était complètement ridicule, il y avait bien des choses pire en ce monde qu'une stupide retenue, par exemple la famine, la pauvreté, la solitude... À part ce dernier point, Roxas n'était victime de rien. Pourquoi prenait-il cela ainsi ? En plus, il avait raison ; cette retenue était adressée à lui, pas à nous. Pourquoi ne se contentait-il pas de se la fermer plutôt ? Si Benjamin et moi étions capable de le faire, il était capable aussi. Après tout, monsieur est un ranger qui se trouve bien au-dessus de tout le monde, non ? Si cette retenue était trop inférieure à lui, il n'avait qu'à quitter Gakuen. Ce n'était pas moi qui allait le retenir, loin de là. Cependant, les paroles que rajoutèrent le jeune garçon me figèrent. J'étais complètement hors de moi. Quoi ? Il n'en avait rien à faire des humains ? Et lui, il était quoi ? Un pokémon !? Il était humain, comme nous tous dans cette salle. S'il disait qu'il détestait les humains, alors il se détestait lui-même. J'avais connu Roxas sous un autre jour. Maintenant, je voyais sa vraie personnalité ; arrogant et égoiste. Un genre de personne que je voulais à tout prix rayer de ma liste de connaissance. Je les détestait par-dessus tout.

C'est alors que je vis, du coin des yeux, le ranger s'avancer vers le professeur. Non, il n'allait tout de même pas... ? Il allait vraiment se battre contre lui ? Mais il avait quel âge, douze ans !? Se battre contre un professeur, même si celui-ci est extrèment chiant, cela prouve bien un manque de maturité. Roxas me décevait énormément et il ne s'arrangeait nullement pour que je lui parle encore suite à cet événement. Je fus soulagé de voir que la première attaque du ranger fut facilement évitée par le professeur, qui l'envoya au sol sans trop de problème, couché sur le dos. J'étais presque contente que cela arrive au jeune homme. S'il lui fallait ça pour comprendre, alors il allait être servit. Toutefois, lorsque ce dernier se fut relevé, je voyais bien qu'il avait à nouveau envie de charger le professeur. Non, là s'en était trop. Débordante de rage, je laissai tomber le manche de mon balais sur le sol, produisant un bruit qui résonna dans la grande pièce. Ne voyant que du rouge, je m'approchai des deux hommes, déterminée. Si Cysiam me disait de retourner à ma tâche, il pouvait bien manger de la merde.

- Roxas, arrête ça ! J'ai l'impression que tu n'es qu'un petit gamin capricieux ! Tu veux te croire bon en refusant d'obéir ? Wow, bravo tu es vraiment cool ! Sérieusement, arrête ça tout de suite, tu empires ton cas. S'il faut que je...

Je cessai soudainement de parler. Alors que je marchai rapidement pour m'interposer dans la "bataille", j'avais marché dans une flaque d'eau qui n'avait pas encore séché et mon pied gauche fit un étrangement mouvement sur le côté. Un douleur atroce me vrilla la jambe, me faisant chanceler. Je ne pouvais plus déposer mon pied blessé au sol, mon poids sur celui-ci me faisait souffrir. Je n'eus d'autre choix que de me laisser tomber au sol, en position assise, tout en laissant échapper un gémissement de douleur, voir peut-être même un cri. Cette blessure m'était déjà arriver auparavant, mais c'était bien la première fois que je me tordais la cheville à l'Académie. Et tout cela, à cause d'une stupide flaque d'eau. J'allais être obliger de faire une petite visite à l'infirmière pour soigner tout cela avec quelques bandages. Au même moment, dans le couloir, Tsune releva vivement la tête, ayant clairement entendu mon cri de douleur.

« Hey ! Mais... mais c'est Rika ! Il lui est arrivé quelque chose de grave ! De très grave probablement ! C'est lui, c'est le professeur fou qui l'a blessé ! Il va la tuer. Vite, vite il faut faire quelques chose ! » s'écria mentalement la petite Zorua.

Ne sachant trop quoi faire, cette dernière se tourna en direction du Arcanin shiney, qui se trouvait aussi dans le couloir. Pouvaient-ils faire quelque chose pour aider Rika ? Tsune savait qu'ils n'avaient pas le droit de rentrer dans la pièce, mais quel risque courraient-ils en le faisant ? Elle ne savait pas trop, mais elle était presque certaine que la conséquence de la maîtresse allait être dix fois pire à cause de cela. Dressée sur ses pattes, la queue battant l'air, la Zorua ne savait pas trop quoi faire. Sauver Rika ? Ou rester ici et attendre la suite ?

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Ven 15 Fév - 14:07

J'avais plus ou moins écouté Benjamin... Certes, il avait raison, comme Rika et Cysiam d'un côté, mais est-ce que j'étais encore en état de me contrôle ? Plus ou moins... Ce qui passa ensuite ? Je ne pourrais le dire clairement, autre que je me suis ramassé assez vite sur le dos... Fermant les yeux sur le coup quand je touchais le sol, par simple réflexe. Par contre, j'aurais pensé qu'il m'aurait fait un peu plus mal le vieux... Soit il n'avait pas le gout, soit il avait réalisé que de me faire mal davantage n'allait surement pas aider à me calmer ou autres. Bon, confirmation des doutes, j'avais aucune chance contre lui... M'enfin, ceci je le savais depuis le début. Mais quand je perds contrôle de moi-même, comme pour tous, je crois bien, la logique et raison n'est plus de la partie. Restant coucher ainsi quelques secondes à regarder le plafond, il n'y avait rien d'autre à regarder placer ainsi, après tout.

Écoutant Cysiam sans bouger au début, pour m'asseoir quand il fut rendu environ à la moitié de son discours. Je le savais bien que j'étais humain... Qui lui avait dit que je m'aimais moi-même, enfin ce que je suis ? Personne. Allez vivre en ermite ? Quelle bonne idée... Non, mais si j'aurais plus le faire, je ne serais surement pas ici aujourd'hui... Déjà, j'avais pas choisi d'être ici, on m'y avait envoyé... C'était sûr qu'il ne pouvait pas vraiment le savoir, enfin je crois. Il ne pouvait pas vraiment savoir mes raisons et buts d'être ici, ceci était sûr. S'en prendre à-lui ? Tsss, viens donc dire ça, quand c'était lui qui avait commencé, c'était lui qui m'avait touché en premier... >< Et puis qu'est-ce que j'en avais à faire si j'avais une chance ou pas contre lui ? Personnellement... Rien. Le regardant d'un air toujours "tu m'fais pas peur" et assez agressif, mais sans bouger. C'était pas pour autant que j'allais avoir peur de lui. C'était bon... J'avais repris le contrôle de moi, même si j'avais vraiment envie de lui taper dessus, enfin, essayer... Par contre, j'avais pas vraiment pensé aux deux autres dans tout ça, faut aussi dire que "penser" n’était pas toujours mon point fort... Ce qu'ils pouvaient bien penser de moi, j'en avais rien à faire, mais j’étais dans le même bateau qu'eux, non ?

Commençant à écouter Rika quand elle s'adressa à-moi, visiblement pas contente, mais vraiment pas, sans pour autant la regarder. Je compris assez vite où elle voulait en venir, mais je ne me pensais pas cool par contre... M'enfin, peut-importe... Avant même qu'elle eut fini de parler, on l'entendit pousser un cri de douleur, me tournant alors la tête vers elle rapidement, d'un air neutre, voir un peu inquiet.

Le chien doré, tout comme la petite Pokémon ténèbres qui était avec lui, ce tourna la tête vers les portes de la salle d'entrainement quand il entendit les cris de la fille. Pour ensuite revenir à Tsune quand cette dernière commença à paniquer. Il doutait fort que le professeur toucherait à la dresseuse de la Zorua... M'enfin, il ne la connaissait pas vraiment pour le confirmer, mais elle n'avait pas l'air du genre à tout vouloir défoncer... Inuki se leva quand Tsune le regarda, pour se diriger vers elle et la prendre un peu comme une mère prendrait son bébé, par la peau du coup gentiment et la mettre sur son dos.

Arr arcanin arca arcanin ar !(- Je ne crois pas qu'il toucherait à ta maitresse !) Marquant une courte pause. - Canin ar ar arca arcanin caa arcaniin, arca ?(- Aussi bien vérifier avant de faire quelques choses qui pourraient leurs attirés davantage de problème, non ?)

Il s'approcha ensuite des portes, après tout comme presque toutes les portes de ce bâtiment il y avait des fenêtres dessus, non ? Arrêtant au niveau des fenêtres idée que la Pokémon ténèbres puis voir à l'intérieur.

HS:
 

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Lun 25 Fév - 18:49

Bordel de merde. Manifestement, ces sales gosses avaient décidé de mettre des bâtons dans les roues à Cysiam. Qu’à cela ne tienne, il allait jouer leur jeu sans aucun problème et aucun remors.

La jeune Hikari avait donc finalement glissé sur une malencontreuse flaque d’eau qui passait par là et paf, la classique entorse à la cheville. Et cette entorse ne semblait pas anodine puisque la coordinatrice n’arrivait pas à se relever, la cheville allait donc enfler d’une minute à l’autre.

-Putain, putain, putain, de merde... et toi, ferme-la, je sais parfaitement ce que je dois faire.

Il avait ajouté ça à l’intention du gamin de dix ans qui commençait à paniquer. Pas question que cette colle devienne encore plus un bordel.
Cysiam saisit sa ball et la lança dans la salle d’entraînement. Kabutops apparu alors, et son maître se contenta de ne lui donner qu’un seul ordre.

-Kabutops, tu surveilles ces trois-là et tu donnes l’alerte s’ils tentent quelque chose. Hikari, tu bouges pas de là où t’es. Et vous deux, Hikami et Lewis, n’essayez pas de vous barrer ou ça va chier, rester où vous êtes aussi jusqu’à temps que je vous dise de bouger.

Puis le prof parti dans le local. Bon... la salle d’entraînement servant aux Poké-athlètes, il devait forcément y avoir des glaçons quelque part ici, M.Archénym dénicha donc un congélateur dans lequel il y avait effectivement toutes sortes de glaçons dans des sacs plastiques. Il en prit un, puis s’empara d’une serviette pour ne pas que les glaçons soient directement en contact avec la blessure, retourna dans la salle, près de Rika, posa tout ça par terre et reparti dans le local. Il y trouva plusieurs chaises, il en apporta alors une normale dans son bras droit, et une plus grande d’environ 50 cm dans son bras gauche, puis les déposa face à face.
Une fois ceci fait, il saisit son élève en dessous des bras sans préavis, de toute façon elle avait pas le choix, et la déposa sans difficulté sur la chaise la plus petite, pas particulièrement délicatement, tandis qu’il faisait de même avec sa jambe gauche sur la chaise plus élevée. C’était déjà ça de fait, le fait de surélever le membre permettrait d’atténuer la douleur et d’accélérer la guérison.

Le professeur désigna ensuite Benjamin du doigt et lui cria :

-Lewis, viens ici ! Enlève sa chaussure et sa chaussette gauche le temps que je revienne. Et délicatement, sinon ça sert à rien. Kabutops, continue de les surveiller.
-Kabu’ !

Il avait dit à Benjamin de le faire tout simplement parce qu’en plus de gagner du temps, Rika serait bien moins réticente à l’idée de se faire enlever sa chaussure et sa chaussette par un gosse de dix ans plutôt que par un prof insupportable ou par un adolescent avec qui elle venait d’avoir un différent. En plus, ce gamin semblait se soucier des autres alors c’était parfait.
Pour la troisième fois donc, Cysiam se rendit dans le local, chercha une armoire de médicaments, puis après en avoir trouvé une, prit dedans un bandage élastique, puis, constatant en revenant que le pied gauche de Rika était bien nu et que le jeune coordinateur se trouvait à côté, il enroula le bandage autour de la cheville, afin de faire compression pour ralentir la progression de l’enflure qui commençait déjà à apparaître, et la réduire, sans toutefois trop le serrer pour ne pas gêner la circulation sanguine.
Puis il posa ensuite la serviette sur le bandage, et enfin, le sac plastique rempli de glaçons fut appliqué dessus.

Il donna ensuite les dernières consignes à Rika Hikari concernant sa jambe.

-Tu laisses la glace pendant dix minutes, et au bout de ces dix minutes, tu la poses à côté de toi, et tu te masses la cheville pendant au moins dix minutes, plus si tu sens que t’as besoin de plus de temps avant de remettre la glace. Une fois ce temps de massage fini, tu remets la glace et tu répètes l’opération. Quand la glace a fondu, tu m’appelles. Bien entendu tu bouges pas, je pense que ça vaut mieux pour toi et pour nous tous.

Il se tourna ensuite vers les deux garçons.

-Et vous, remettez-vous au boulot ! Et que ça saute !
Kabutops, reviens !


Le Pokémon préhistorique retourna donc dans sa pokéball qui lui était propre, alors que Cysiam réfléchissait.
Une fois de plus ses connaissances en premiers soins s’étaient avérées utiles, et à présent, le ranger serait peut-être plus prompt à travailler après le savon que la fille venait de lui passer et sa chute. Mais qu’en était-il de la partie de Rika, au final ? Les deux autres n’allaient comme prévu pas y toucher, mais d’un autre côté Cysiam savait très bien que cette entorse ne disparaitrait pas en quelques heures mais en quelques jours.
Et c’est ainsi qu’une autre solution lui vint en tête, sachant que le Zorua était resté à l’entrée.
Il adressa donc la parole à la coordinatrice une fois de plus.

-Est-ce que ton Zorua sait prendre forme humaine ?

Question inutile, évidemment, puisque tous les Zorua savaient le faire du moment qu’ils n’étaient pas nés il y a deux semaines, même si la transformation avait parfois quelques défauts. Est-ce que l’adolescente aurait au moins l’honnêteté de lui répondre la vérité ? De toute façon, quelle que soit la réponse, le résultat resterait le même.
Après tout, l’origine de la connerie pour que Rika se soit retrouvée en retenue, c’était son Zorua.


[Vu que t’as rien dit à propos de quelle jambe c’était, Rika, j’ai pris la liberté de dire que c’était la gauche, mais si ça te convient pas je peux changer.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Dim 17 Mar - 6:03

Spoiler:
 

Pourquoi est-ce que ça n'arrivait qu'à moi ce genre de chose ? Et pourquoi est-ce que cela se produisait en ce moment ? J'avais l'habitude de nettoyer le plancher quand j'habitais encore chez mes parents et je n'avais encore jamais trébucher sur une flaque d'eau. Probablement à cause du stress, qui faisait que j'étais encore moins attentive à tout ce qui m'entourait. Je m'étais déjà foulé la cheville gauche auparavant et mes parents m'avaient prévenu que cela risquait d'arriver plus souvent maintenant, puisque ma cheville devenait plus fragile. Un truc du genre en tout cas... Et cette deuxième fois se produisait au pire moment. Dans une salle de classe avec un autre professeur, cela ne m'aurait pas poser de problème, je serais simplement retourner dans ma chambre à l'aide de mes pokémons. Mais ici, je ne pouvais pas avoir recours à leur aide, puisque le professeur ne leur permettait pas d'entrer dans la pièce. Que devais-je faire alors ? Malgré tout ça, je devais continuer mon travail pour qu'on puisse terminer à l'heure du diner. Déjà que j'engueulais Roxas parce qu'il ne faisait pas son travail, je ne devais pas arrêter le mien maintenant.

J'avais peur de la réaction du prof à cause de cela. Ce n'était pas ma faute pourtant, jamais je n'avais voulu d'une telle blessure. Surtout que j'allais être clouée au lit pendant quelques jours... Benjamin semblait paniqué de me voir dans cet état. Toujours assise par terre, je tenais ma jambe légèrement soulevé dans les airs, serrant les dents pour essayer de ne pas gémir de douleur encore une fois. C'était tellement souffrant, j'avais l'impression que mon pied allait s'arracher de lui-même. Des spasmes le parcourait, c'était assez effrayant. Je n'osais plus le bouger, de peur que la douleur revienne à la charge. Elle n'était pas encore partie, mais cela allait surement être pire en bougeant le ligament déchiré. Benjamin retourna rapidement à sa zone de travail et le professeur sortit son Kabutops, ne perdant pas de temps. Il quitta la salle, nous laissant avec l'imposant pokémon roche. Pour ma part, je ne pouvais pas bouger et je n'en avais pas l'intention non plus, de peur d'empirer ma blessure. Je restais donc assise au sol, les dents serrés, espérant que la douleur parte rapidement.

- Pourquoi est-ce que ça n'arrive qu'à moi... murmurai-je pour moi-même.

Le professeur revint rapidement avec tout le matériel nécessaire pour contrôler l'enflure qui prenait de plus en plus d'expansion. Si ça continuait, ma cheville allait doubler de taille, quoique... c'était pas mal le cas. Tout ce qui manquait, c'était qu'elle prenne une couleur bleutée. Et si c'était vraiment le cas, j'allais probablement perdre connaissance. À mon plus grand bonheur, Cysiam rappela son pokémon dans sa pokéball et je fus soulagée de ne plus sentir son regard froid sur nous. Le prof m'installa, non sans douceur, sur une chaise et plaça mon pied en hauteur comme il le fallait, déposant la glace à l'endroit exact où sa faisait mal. Je me sentais vraiment comme une merde en ce moment. Les gens auraient bien plus croire que je m'étais foulé la cheville exprès pour échapper à la retenue, mais c'était loin d'être le cas. Je tenais à terminer ma part du travail et je me culpabilisais à l'idée que Benjamin et Roxas allait nettoyer ma partie. Bah pour Roxas il l'avait un peu mérité... mais faire le double du travail demandé, c'était pas cool.

- Désolé les gars, j'aurai bien voulu terminé de nettoyer ma partie, dis-je en baissant la tête, alors que les deux gars reprenaient leur tâche ménagère.

Un soupir m'échappa, mais je m'en fichais bien. Qu'allait faire Cysiam à propos de moi ? Allait-il me donner une autre retenue pour compenser celle-ci ? Allait-il écrire un message au directeur pour me faire renvoyer ? D'autres idées du genre apparurent dans mon esprit et la nervosité s'empara de moi. Je ne savais plus trop quoi penser, ni trop quoi faire. Je ne pouvais pas me lever, ça c'était certain et je devais attendre que la glace fasse son effet et réduise l'enflure le plus possible. Pendant ce temps, Tsune continuait de paniquer et c'était laisser faire lorsque l'Arcanin l'avait prise dans sa gueule pour la mettre sur son dos. Inquiéte , elle avait jeté un rapide coup d'oeil sur le gymnase pour constater que sa maîtresse s'était bien blessée. Elle était assise un peu plus loin et elle ne semblait plus être en mesure de marcher. Le blondinet lui avait signifié que tout allait bien d'un signe de la main, mais cela n'avait pas vraiment réconforter la Zorua. Lorsque le professeur me demande si Tsune était capable de prendre forme humaine, je me retournais vers lui, surprise de cette demande.

- Euh... oui, elle en est capable. Elle commence tout juste, ses transformations ne sont pas parfaites, mais elle arrive à prendre forme humaine.

Au même moment, un claquement de porte retentit. Tsune était entré dans la pièce, malgré l'interdiction qu'elle avait reçu du professeur. Mais que faisait-elle là ? Elle allait se faire sermonner encore et peut-être allait-elle me mettre davantage dans la merde. Déjà que cette foulure n'aidait en rien à ma situation...

- Tsune, mais qu'est-ce que tu fais là ? Je t'avais dis de m'attendre à l'extérieur.

La Zorua s'arrêta près de moi et du professeur et ne répondit même pas à ma question. Elle se contenta de sauter et entreprit une transformation, au bon vouloir du professeur. Lorsqu'elle eu terminé, elle était presque identique à moi-même, sauf avec une paire d'oreille de Zorua. C'était assez étrange d'ailleurs... quand ce n'était pas les oreilles, c'était la queue qui restait. Mais bon... j'espérais que cela allait convenir au professeur. Et pourquoi voulait-il savoir cela ? De plus en plus nerveuse, j'attendis la réaction de Cysiam, au même moment ou Tsune expliqua son geste.

« J'ai entendu toute la conversation et j'ai cru comprendre que monsieur Archénym voulait que je te remplace, Rika. Ça ne me dérange absolument pas, puisque je suis toujours prête à t'aider lorsqu'il le faut. Par contre, je n'ai jamais lavé un plancher de toute ma vie... mais je crois que je vais apprendre vite. »

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Jeu 28 Mar - 7:55

J'ai bien cru que sur le coup le vieux allait perdre le contrôle de lui, mais nan, il se contenta de balancer des jurons. J'aurais bien ri à sa réaction, mais nan... Je ne pouvais pas. C'était vraiment pas le moment pour ça. Restant neutre et silencieux face à la situation. Je ne pouvais rien faire pour elle, après tout et puis je doutais fort bien que Rika voulait m'entendre en ce moment, donc aussi bien ne rien dire. Et puis Benjamin en avait assez dit, là, je crois que c'était à lui de se calmer. x) Kabutops ? Pfff, perd de temps... Non, mais si je voulais m'enfuir je l'aurais déjà fait, non ? À quoi bon nous envoyer son Pokémon nous surveiller pendant quoi ? Maximum 5 minutes ? Je dis rien... M'enfin, pour moi c'était un geste inutile. Toujours assis par terre, ~ Bah quoi ? Il avait dit de ne pas bouger d'où on était. xD ~ je commençais par jeter un rapide coup d'oeil au Pokémon du vieux, puis Ben', puis Rika, d'un air entre neutre qui tourne légèrement désolé pour elle, pour finir en regardant devant moi.

Reportant mon regard sur Cysiam quand il revit. Je ne comprenais pas pourquoi il voulait que Kabutops continu de nous surveiller, surtout vu qu'il était revenu... M'enfin, peut-importe, aussi bien ne pas chercher. Baillant un coup, arf que rester là à ne rien faire était endormant... Sortant mon Capstick de la poche gauche de mon long manteau pour l'ouvrit ~ Un peu comme un téléphone portable. ~ et pitonner quelques trucs inutiles dessus pour éviter de m'endormir, au moins je l'avais pas brisé en tombant, faut aussi dire que ces petits trucs étaient bien solides. Bah, quoi ? Il avait dit pas de Pokémons, pas de nourriture et d'eau, mais il n'avait rien dit pour ça, enfin je crois... Me tournant la tête vers Cysiam que quand il commença à s'adresser à Benjamin et moi. Quoi ? Ce remettre au travail ? Comment, pouvais-je me remettre au travail, si je ne travaillais pas avant ? x) M'enfin, bref... Serrant mon appareil où je l'avais pris, puis me levant finalement, tout en m'étirant. Je lançais une rapide coup d'oeil près de moi pour trouver, puis ramasser ma serpillère calmement, toujours plus utile avec.

- Au fait... Marquant une courte pause. - Je ne peux pas me ''remettre'' au travail, puisque pour se remettre, il faut déjà avoir commencer... o.o

Écoutant plus ou moins la discussion entre la Zorua de Rika et le vieux, Tsune allait alors travailler à la place de sa dresseuse, okay, pourquoi pas. Inuki alla que se recoucher où il était placé avant calmement. Tsss... J'avais pas vraiment le chois que d'écouter, là... J'avais aucune envie de devoir me soumettre à ce cinglé, mais est-ce que j'avais le choix ? Pas si je voulais arrêter d'entrainer les deux... Enfin là, trois avec Tsune, avec moi. Soupirant à moi-même. Commençant par tremper ma serpillère dans le sceau d'eau et de savon, agitant un peu le tout pour être sur de bien mélanger le savon et l'eau qui savait un peu séparé à force de ne pas bouger. Pour finalement commencer à laver, bah oui, faut croire que j'allais aussi faire comme les deux autres, content l'vieux ? Silencieusement par contre, ça reste à voir... C'était sûr que le tout n'allait surement pas être parfait, parfois je mettais tout simplement trop d'eau sur le sol et d'autres fois pas assez... Mais bon, c'était pas une tâche que j'avais l'habitude de faire, mais vraiment pas.

- L'vieux ? Dis-je en regardant Cysiam. - Maintenant que je fais comme t'as demandé, si j'parle tu fais quoi ? Terminais-je d'un ton interrogatif, tout en lavant toujours le sol.

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Jeu 9 Mai - 18:11

Non seulement les gosses d’aujourd’hui étaient chiants et cons, mais en plus ils étaient obstinés. Ce problème deviendrait certainement dans le futur le plus important de la société. Mais quand en plus ils étaient attardés mentaux, on atteignait vraiment des sommets dont le pic du mont Argenté était comparativement insignifiant.
Cysiam ne prêta donc aucune attention à la remarque de Hikami car il scrutait le jeune Lewis qui commençait à se la jouer danseur.

-Mais qu’est-ce qu’il fout ce con...

Il ne réagit pas tout de suite, croisant les bras et observant le môme se dandiner comme un couillon entre les flaques d’eau et faire tournoyer sa serpillère. Il allait morfler celui-là. Morfler à un point, mais à un point ! Les parents de cette génération avaient vraiment rien foutu avec leurs gosses, ils connaissaient ce putain de mot « discipline » qui se trouve dans n’importe quel dictionnaire ?

Le professeur de stratégie débuta sa marche vers l’imbécile heureux lorsque celui-ci terminait ce qu’il faisait et jetait un regard dans sa direction avant de reprendre le travail. Oh non, tu vas pas t’en sortir comme ça mon petit père...
Arrivé à sa hauteur, il l’attrapa par l’épaule droite en le secouant un peu au passage, puis le força à le regarder et lui gueula dessus.

-T’as franchement que ça à foutre sale gamin ? Tu sais ce que tu es ? Un MERDEUX ! Et pourquoi tu es un merdeux ? Parce que tu fous la MERDE ! Si la merde que tu faisais était matérielle tu salirais plus le parterre que tu le nettoierais, t’as compris ?!
Maintenant TRAVAILLE et si je te reprends à te distraire, l’expression « Tu vas passer un sale quart d’heure » ne suffira pas ni en ce qui concerne la quantité, ni en ce qui concerne la qualité, T’AS COMPRIS PETIT CON ?!
Au boulot, et on discute pas.


Il détacha alors son regard du pauvre enfant de dix ans et s’en retourna vers le Pokémon de Hikari, qui avait désormais pris l’apparence de sa dresseuse. Pourquoi pas, Cysiam n’avait pas demandé à ce qu’elle prenne spécialement le corps de celle-là, mais bon si c’était de cette manière qu’elle y parvenait le mieux, pourquoi pas, ça ne le regardait pas. Elle avait tout de même une paire d’oreilles en trop ce qui laissait penser au professeur qu’elle n’était qu’une jeune Zorua encore inexpérimentée en illusions, mais c’était sans importance.

Le prof’ revint alors à sa place initiale, devant la partie de Hikami. Peu importe la remarque que ce dernier avait fait juste pour dire « Wsh, j’suis pas soumis tavu », d’ailleurs Cysiam ne l’avait pas prise en compte, il avait à ce moment d’autres problèmes plus importants à régler, les faits étaient là : il avait finalement bien compris qu’il avait tout à gagner à lui obéir, à part peut-être son honneur, mais ça il n’avait qu’à y penser avant, comme si répondre à un supérieur hiérarchique avait quelque chose d’honorable de toute façon. C’était le monde à l’envers, ici.
Enfin, donc, les « trois » on va dire, en comptant le Pokémon de Hikari, se mettaient au travail. Ils n’auraient pas fini à midi maintenant, c’est sûr, une demi-heure pour se mettre réellement au boulot, c’était pas très glorieux. La partie la plus avancée était sans équivoque celle de la fille mais étant donné que c’est son Pokémon qui s’en occupait, la cadence allait ralentir un peu pour sa partie à elle. Le plus long serait encore sûrement ce ranger insolent, mais ça, ça le regardait lui.

Les choses allaient peut-être enfin pouvoir se dérouler tranquillement.


[Désolé à vous pour l'attente, j'ai eu quelques problèmes dernièrement et j'avais plus trop d'inspiration pour Cysiam, mais c'est revenu.
Je précise que si vous n'avez rien à raconter, vous pouvez passer votre tour, et si tout le monde décide de passer son tour, alors je vous enverrai un MP pour qu'on se décide du temps qui sera passé. Par contre prévenez-moi juste par MP aussi si vous voulez passer votre tour.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Lun 8 Juil - 7:12


Faut croire que le vieux n'était pas d'humeur à parler, mais quel ennuis totale celui-là ! J'arrêtais de travailler un peu quand Cysiam parlait en direction de Benjamain, pour me tourner vers ce dernier... Euh... Pourquoi dansait-il ? Il s'ennuyait plus que moi faut croire... Me retenant de rire en le regardant faire. Je me demandais bien encore combien de temps allait-il danser, ainsi ? Ah ! Mouin... Pas sûr que cette petite danse passait très bien avec ce genre de professeur. Quoi qu’à première vue peut-être... Ou pas. Regardant Cysiam aller rejoindre Ben', puis l’écoutant sortir une fois de plus un discours à ne plus en finir. Arrêtant finalement de me retenir, pour littéralement éclater de rire en regardant dans la direction de l'autre blondinet...

- Désolé... C'était plus fort que moi... Bafouillais-je en riant toujours, tenant la serpillière de ma main droite.

Je ne portais pas attention à Cysiam, ni où celui-ci était rendu. Essayant de me reprendre, mais je ne pouvais m'empêcher de rire en me rappelant la scène de Ben' en train de danser. Aller faut se calmer, maintenant... Respire... Expire... Fait le vide dans ton esprit... M'enfin, cela me pris quelques bonnes secondes pour y arriver. Aussi bien se remettre à travailler avant que l'autre à l'avant décide de crier à nouveau. Replongeant ma serpillière dans l'eau du sceau pour l'essorer un peu et me remettre à laver ma partie. Baillant quelques coups, mais que c'était ennuyant tout ça... De plus que l'vieux n'avait pas l'air d'être quelqu'un qui aimait bavarder... Bah oui ! Il était aussi bavard qu'un mur de brique...

- Bon... Comme l'vieux est aussi bavard qu'un muet et aussi ennuyant qu'un professeur de littérature ! Baillais-je en regardant Cysiam, puis terminant en portant mon attention sur Benjamin. - Au fait... Tu sais que t'es plutôt marrant quand tu... danse ? Laissant entendre un petit ricanement à la fin. - M'enfin, tu comptes faire quoi un coup sorti d'ici ? Continuais-je en continuant toujours de laver ma partie.

Est-ce qu'il allait avoir peur de Cysiam lui aussi ou osera-t-il parler ? J'allais bientôt le savoir. D'un autre côté, autre que crier, tu voulais qu'il foutre quoi de plus le vieux sénile ? Rien... S'il voulait absolument qu'on termine de laver cette foutue salle, il ne pouvait pas nous faire grand-chose, nan ? Et puis, j'allais quand même pas passer le reste du temps silencieux, sinon je risquais fort bien de m'endormir ici...

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Jeu 25 Juil - 10:12

Putain, mais ces deux-là... Cysiam avait juste envie de les buter. Autant la fille avait vite compris que ça ne servait à rien de s’opposer, autant ces deux autres immatures ne comprenaient décidément rien à rien. Mais ils ne feront pas abandonner Cysiam. C’est lui qui avait toujours le dernier mot, ici, et personne d’autre. Ces  morveux allaient regretter.

Pour la deuxième fois, Kabutops fut libéré de sa ball, se tenant droit.

-Kabutops, je vais encore avoir besoin de toi. Je reviens tout de suite.

Puis le professeur de stratégie s’en retourna dans le local de la salle d’entraînement pour y trouver ce qu’il cherchait. Hmmm, voyons voir... des ballons, non, ça va pas ça... des roues de vélo ? C’était vraiment rangé n’importe comment. Ah, voilà ! Ca devrait faire l’affaire.
Et Cysiam Archénym revint après une minute environ dans la salle d’entraînement et s’avança vers Roxas en le fixant dans les yeux, tout en commençant à dérouler un rouleau de gros scotch marron, comme celui qui était utilisé pour fermer les cartons, à l’aide de ses mains. Le ranger ne sembla pas réagir sur le coup, mais lorsqu’il vit le prof’ essayer une fois de plus de le saisir, il se déroba et fit quelques pas en arrière, n’ayant pas l’intention de se laisser avoir. Un bel exemple de la mentalité de ceux-là. Grande gueule mais plus grand-chose une fois confronté au problème.
Qu’à cela ne tienne, le militaire avait prévu le coup et c’était précisément la raison pour laquelle il avait fait appel à son Pokémon. Il lui dit alors, sans retenue :

-Kabutops, choppe ce petit con.

Et vous connaissez l’expression, aussitôt dit, aussitôt fait. Dès que la phrase, ou plutôt l’ordre fut énoncé, le Pokémon préhistorique n’attendit pas et s’élança vers sa cible, si bien qu’il arriva à sa hauteur en à peine deux secondes, alors qu’il se trouvait à l’autre bout de la salle. Se plaçant derrière l’humain, il le ceintura en prenant bien soin de prendre les bras avec et en faisant attention à faire un demi-tour avec ses propres bras afin que ses lames soient dirigées vers l’extérieur et qu’elles ne présentent donc aucun risque. Bien entendu, les jérémiades de la victime le sommant de le lâcher n’eurent aucun effet, même insignifiant.
Son dresseur s’approcha à son tour et, sans ménagement, colla le scotch sur la bouche de son élève avec une main, puis fit trois tours autour de sa tête avec l’autre, de sorte qu’aucun son ne puisse plus sortir de cet orifice. Si ce môme ne voulait pas la fermer, il allait DEVOIR la fermer.
Kabutops trancha net le scotch à l’aide d’une de ses lames pour séparer le rouleau de la tête du petit rebelle, puis effectua un bond et se retrouva derrière son maître, ce dernier fixant alors le plus jeune des trois élèves présents.

-Et toi, si jamais j’entends encore le moindre son, le MOINDRE, venant de toi, tu subis le même sort. C’est moi qui possède le dernier mot ici.


[Comme convenu Roxas, je m’arrête ici, pour que tu puisses décider à propos de ton Arcanin. Je pense que Rika passe encore son tour donc tu peux poster juste après.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Lun 5 Aoû - 5:26

HS:
 


Ah ! Il allait surement aller manger ! C'est sûr qu'en sortant d'ici j'allais surement avoir la dalle aussi... M'enfin, je ne savais pas si j'aurais plus faim ou si je serais plus fatigué... Je verrais rendu là, parce que là on était encore loin d'avoir fini. Répondant à Benjamin d'un simple "- Pas fou comme idée !". J'avais bien hâte que tout ça finit... Quoique, c'était presque amusant au final... M'enfin, dommage que Cysiam n'était que bavard pour nous crier dessus et nous faire la morale. Je me retournais vers notre professeur quand il fit sortir une fois de plus son Kabutop de sa Pokéball. Pourquoi ? Aucune idée et cela m'importait peu. Si, c'était que pour nous surveiller, je ne savais pas s'il avait remarqué que c'était inutile... Bah quoi ? Si on aurait voulu se barrer d'ici on l'aurait déjà fait, non ? Je ne portais pas attention à ce que l'homme faisait dans le local, continuant de nettoyer ma partie.

J'arrêtais quand je l'aperçu ressortir de la petite salle avec un rouleau de scotch marron... Pourquoi avait-il était cherché ça ? oô Plongeant à mon tour mon regard aussi profond que l'océan dans le sien. J'avais jamais été du genre à tourner le regard, après tout. Le laissant approcher, pour reculer rapidement quand il essaya de me choper à nouveau. Non, mais il ne me touchera pas à nouveau celui-là. Restant sur une position défensive, je ne savais pas trop ce qu'il avait en tête, mais pas question de me laisser avoir à nouveau. Quoique si, là, j'avais une petite idée de ce qu'il voulait me faire. Tsss... Éviter ce vieux sénile était quelque chose, mais son Pokémon ? J'avais pas eu grand-chance, disons que j'avais même pas eu le temps de réagir qu'il m'avait déjà chopé sans même me couper avec ses lames... M'enfin, j'avais pas vraiment le temps de penser à tout ça...

- Tsss... Lâche-moi ! Ronchonnais-je assez fort froidement envers le Pokémon préhistorique, me débattant en même temps.

Rien à faire... Je ne pouvais tous simplement rien faire face à lui ? Je haïssais me retrouver en position de faiblesse, de pouvoir rien faire face à ceux devant moi. À ces mots se fut l'Arcanin qui avait dû entendre, voir ressentir ma crainte sur le coup qui c'était levé. Retombât directement en position de défense dès que Kabutop me lâcha. Alors que Cysiam se retournant vers Ben' pour lui dire que s'il continuait, il allait subir le même sort que moi. Sans même réfléchir, le chien doré ouvrir la porte pour ce ruer rapidement vers le Pokémon préhistorique, utilisant Vit.Extreme. Sur le coup, il était inquiet pour moi, colérique envers Cysiam et son Pokémon pour tout ce qu'il m'avait fait depuis le début. Par contre, je ne savais pas s'il savait que tout cela était de ma faute à la base... Du coup, même si je voulais lui dire d'arrêter, cela m'était impossible, foutu scotch... Je ne voulais pas que Inuki se mêle à mes problèmes, je ne voulais pas qu'il soit blesser à cause de moi.

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Sam 28 Sep - 14:37

Et deux sur trois. Le môme n’avait plus l’air de vouloir opposer une résistance quelconque cette fois définitivement, il ne restait donc plus que le plus difficile des trois, qui céderait lui aussi bientôt. Ce n’était qu’une question de temps.
Un élément perturbateur avait cependant décidé de s’interposer. L’Arcanin de Hikami avait brutalement ouvert la porte avant d’utiliser la technique Vitesse Extrême sur Kabutops. Nullement impressionné, celui-ci se contenta de mettre ses membres antérieurs en croix pour parer le coup, et il ne fit que déraper légèrement sur le sol, plantant son regard dans celui du Pokémon Feu avec insistance. Il se figea, ne prenant aucune initiative sans ordre de la part de son maître.
Maître qui croisait désormais lui aussi les bras, en regardant le Pokémon de l’élève, puis l’élève lui-même, avant de lui adresser la parole, d’un ton calme et préventif, mais néanmoins menaçant.

-Hikami, débrouille-toi pour faire comprendre à ton chien de garde qu’il n’a pas à se mêler de ça et qu’il doit retourner bien gentiment là d’où il vient. Je te laisse une minute. Si dans une minute il est encore là, Kabutops lui règlera son compte en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.
Ensuite, tu vas te remettre au travail, et tu ne vas plus faire chier. C’est moi qui donne les ordres et c’est vous qui exécutez ici.


Ils ne sortiront pas à midi en tout cas, c’était certain. Vu le temps que ça avait mis avant qu’ils ne commencent vraiment et tenant compte de leur lenteur, maintenant que le Pokémon de Hikari l’avait remplacée, ça se profilait plutôt pour 14h voire 15h.
D’ailleurs Hikari devait certainement être désespérée, à voir ces deux nigauds tenter d’échapper à leur sanction. Mais ça, ce n’était pas le problème de Cysiam, ou plutôt, il n’en avait carrément rien à foutre. Ce n’est pas lui qui allait s’emmerder ici, s’il devait compter le nombre de fois où il a passé son temps à donner des directives à des subordonnés, que ce soit à l’armée ou dans la Team Rocket, il y passerait la nuit entière.
Et comme LUI avait apporté de quoi manger et boire au cas où, si le travail durait un peu plus longtemps que prévu, il pourrait les affamer encore plus en mangeant devant eux, en espérant que ça les fasse réagir. Il n’y avait aucun doute que ça marcherait avec le gosse, par contre pour les deux autres c’était moins sûr. Mais bon, ce n’est pas comme s’il n’avait plus aucun tour dans son sac pour parer à des autres éventualités.


[Désolé pour l'attente Roxas, j'avais pas pensé que Benjamin ne posterait pas sur ce tour et j'ai pensé à lui demander que y'a pas longtemps. Surtout qu'au final c'est un post assez court, mais bon, pas besoin de baratiner pour rien du tout. Donc, comme Rika et Benjamin passent leur tour, ça sera donc à toi de poster après moi. Merci pour ta compréhension.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas Hikami
Cloaked Ranger
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 440
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 19/02/2011
Âge réel : 27
Localisation : Quelque part paumé dans la forêt ou à la plage. o/

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 150 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Lun 7 Oct - 7:41


Le Kabutop était surement plus agile que le pensait le chien de feu... Quoique non, je doute fort bien qu'il avait pensé quoique se soit a propos du Pokémon préhistorique. Euh... ? Regardant la scène sans rien faire, d'un côté, c'était pas comme si je pouvais lui dire d'arrêter ou le rappeler dans sa Pokéball, puisque je ne pouvais pas parler et que sa balle devait trainer quelque part dans ma chambre... Mouin... Totalement inutile direz-vous... Et se l'était.
Écoutant Cysiam d'un air neutre. Mouin débrouille-toi... débrouille-toi dit-il... Plus facile à dire qu'à faire, imbécile. Au dernière nouvelle, je croyais déjà lui avoir fait savoir qu'il n'avait pas à se mêler de mes affaires, mais disons que lui et Luna était plus têtu sur ce point. Et une chance que Luna n'était pas là, parce que venant d'elle la cible aurait été l'vieux direct. Une minute... Et elle commençait quand cette minute ? oô Si Kabutop avait à lui régler son compte ? Si c'était le cas, qu'il en soit ainsi. Mais je doute fort bien qu'un coup suffirait avec Inuki. M'enfin, peut-importe... Si j'aurais plus soupirer, je l'aurais fait... Que faire ? Fermant les yeux, pour les rouvrir. Aucune idée... Aussi bien improviser comme toujours ! o/

M'approchant de l'Arcanin chromatique qui grognait toujours après Kabutop, près à attaquer au moindre geste de ce dernier. Posant ma main sur le dos du chien qui se tournait la tête vivement, un peu plus et c'était moi qui me mangeait une morsure en pleine poire... uu' M'enfin, celui-ci repris un air plus calme, baissant ses oreilles vers l'arrière en réalisant qu'il m'avait presque attaqué sans le vouloir. Fermant les yeux tout en collant ma tête contre lui paisiblement. Peut-importe ce qui pouvait faire, je ne pouvais lui en vouloir... Mais il devait sortir maintenant ! Il n'avait pas le droit d'être ici. Me replaçant droit pour lui montrer la porte d'un simple signe de la tête. Celui-ci se dirigea vers la porte pour arrêter devant celle-ci. Lançant un coup d'oeil froid envers Kabutop, puis Cysiam, pour finalement sortir. Bon, par contre c'était au vieux fou d'aller refermer la porte parce que Inuki n'avait pas vraiment le physique pour. J'avais déjà entendu qu'on n'avait pas nécessairement besoin de parler pour se comprendre... Qui avait dit cela ? Arian, peut-être ? Je ne savais plus... Peut-importe. Ce point n'était pas faux !

Retournant dans ma zone que je devais nettoyer... Je sens que les prochaines heures allaient m'emmerdé grave. J'espérais seulement ne pas m'endormir sur ma serpillère. Perso' que je passe le restant de la journée sans manger m'importait peu... Bon, boire était un autre point, m'enfin dans le pire des cas côté boire bas tu finis par t'évanouir, mais je doute fort bien qu'un de nous se rendent là. x) Sortant mon Capstick pour regarder l'heure qu'il était, puis le resserrer... Bah quoi ? Il avait sans Pokémons, sans trucs à manger ou à boire, il n'avait pas parlé de ça !

HS:
 

_______________________________________________
Distant hearts, when rejoined as one...
Présentation
Fiche
Carnet


May find the light within.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   Mer 27 Nov - 12:48

Eh bien voilà.
Il était plus ou moins 13h lorsqu'enfin le ranger, qui était celui qui avait pris le plus de retard, donna le dernier coup de serpillère. Une heure de plus que prévue avait donc été nécessaire pour le nettoyage complet de la salle, faute à la cheville tordue de la coordinatrice et la mauvaise volonté du ranger. Et le plus jeune des trois allait naturellement plus lentement que ses aînés à la tâche. Mais leur travail finit par payer, et c'est après une vérification méticuleuse de la propreté des trois parties que Cysiam se reposta devant eux, et les libéra enfin de cet enfer brillant.

-Bien. Lewis, tu peux partir. Vous autres, restez là.

Le professeur attendit donc que le jeune garçon passe la porte de la salle d'entraînement pour poursuivre avec les deux autres élèves.

-Hikari, tu restes ici. Hikami, tu viens avec moi.

Il tourna donc les talons et, d'un pas ferme, se dirigea puis entra dans le local, suivi par le ranger. Là-bas, il ouvrit une armoire et fouilla un peu dedans, avant de sortir un flacon sur lequel était inscrit « Proseptine ». Il prit également une boule de coton assez consistante, versa un peu du contenu de la bouteille sur le coton et le tendit à Roxas.

-Tiens, frotte le ruban adhésif avec ça un peu partout pendant plusieurs minutes. Ensuite, tu pourras le décoller facilement.

Une fois de plus, il attendit, en croisant les bras et en se tenant debout, près de l'entrée du local. Une fois que le jeune eut terminé sa tâche et que le ruban adhésif fut complètement retiré, ils sortirent, et le stratège vétéran lui dit de partir à son tour. Une fois ceci fait, il ne resta donc plus que lui et Rika Hikari dans la pièce. Malheureusement pour elle, elle allait encore devoir le supporter un moment.

-Et toi, maintenant, je range tout ça, et ensuite je t'emmène à l'infirmerie.

Eh oui, les premiers secours avaient beau être d'une grande efficacité, ils avaient peut-être réussi à stopper l'enflement de la blessure mais pas à la soigner. Il alla donc ranger le sac de glaçons et tout le matériel, puis leva la dernière élève présente et l'accompagna en la soutenant, sans oublier d'éteindre les lumière et de fermer la porte à clef, de toute façon elle était fermée aux élèves aujourd'hui. Au bout d'une dizaine de minutes, ils arrivèrent donc dans l'infirmerie, et Cysiam alla voir directement l'employée pour lui expliquer la situation.

-Mademoiselle Rika Hikari s'est blessée durant une retenue, il semblerait qu'elle se soit faite une violente entorse à la cheville. J'ai effectué les premiers secours pour ralentir l'enflement, mais elle est toujours incapable de marcher toute seule.

Bien entendu, il omettait volontairement de dire quand est-ce que cette entorse avait eu lieu, et c'est sur ce dernier geste qu'il quitta la pièce et retourna à ses occupations. Enfin libéré de ces gamins inutiles.


[Le RP touche donc à sa fin, merci à vous. A vous de voir si vous voulez faire votre dernier post pour conclure, si ce n'est pas le cas, j'ajouterais donc la balise [Terminé] à ce RP à mon retour de Roumanie.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eau savonnée, serpillères, et on nettoie. [Retenue de Roxas Hikami, Benjamin Lewis et Rika Hikari]
» je nettoie, tu nettoies, il nettoie, nous nettoyons les peintures. . (nettoyage, déontologie, méthodes aqueuses)
» Punitions, Heures de Colles, Retenue...
» tout en retenue
» plus je nettoie moins ça va

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Zone Sportive :: Salle d'Entraînement-
Sauter vers: