Partagez | 
 

 Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Mer 25 Avr - 14:38

[Acte 2 : http://gakuenpokemon.forumactif.org/t2081-dans-la-penombre-se-cachent-les-tenebres-acte-2-white#16260 ]

Pour une journée mouvementée, on ne pouvait faire mieux. D’abord Midori se retrouve dans le lit de White, ensuite s’en suit un entrainement qui déboucha sur une rencontre avec deux Sbires de la Team Galaxie qui tentait de capturer une mère Ursaring et sa progéniture. D’ailleurs « Hélio » qui selon les dires des deux hommes, était leur chef et semblait vouloir Midori, mais pourquoi ? Quelle pouvait bien être le lien entre une Star mondiale de la musique et le chef d’une organisation dont le but était encore obscur ? Pour l’instant, cela échapper complètement à White … Reprenons où nous n’étions arrêter, les deux sbires ayant menacés Midori, lui disant qu’elle allait être recherché par tous les membres de l’organisation ils s’en allèrent emportant avec eux la mère de deux petits ourson qui commençait à pleurer … D’ailleurs, cette même mère avait blessé Midori au bras, par peur, le Ranger avait donc mit un bandage avec un manche pour faire stopper l’hémorragie. Et elle retrouva le sourire, qui quelques minutes auparavant avait disparu et elle se blottit contre White, qui la réconforta en passant ses bras autour d’elle. Il tenta de profiter de court moment, un très court moment …Mais maintenant, il fallait sauver le jeune chiot, de même pour la progéniture. Alors, dans une course effrénée ils se dirigèrent vers l’infirmerie, mais sans qu’ils ne s’en rendent compte les deux oursons les avaient suivie eux aussi.

D’ailleurs, à peine les portes ouverte le frère jumeau, se cogna contre la jambe de White. Ce dernier le remarqua de suite, sa sœur se tenait un peu plus derrière. La jeune Roucoups qui les suivait depuis les cieux se posa sur l’épaule de White, faisant signe aux deux Pokémons d’entrer à l’intérieur, ce qu'ils firent. Les deux adolescents entrèrent à l’intérieur et l’infirmière aux cheveux roses s’avançait vers eux et constata de suite le problème, appelant les deux Pokémon qu’on trouve souvent dans les centres Pokémon, « Leuveinard » et « Leuphorie ». Ces deux mêmes Pokémons entrèrent dans la pièce avec une civière, déposèrent le Pokémon de Midori dessus et s’en allèrent aussitôt dans la salle de soin intensif. « Veuillez patientez dans la salle d’attente, je vais m’occuper de votre Pokémon. » dit-elle en montrant la salle. Accompagné de Midori et des autres Pokémon, il entra dans la salle d’attente, et s’asseyant sur une des chaises il songea à ce qui c’était passé aujourd’hui …. Ils étaient seuls dans toute l’infirmerie, il n’y avait personne d’autres … Midori étant sur la chaise à côté de White, la main du jeune homme pris soudainement celle de la jeune fille, pour tenter de la rassurer …

▬ Je suis sûr que les soins vont bien se passer. Ah et pour ce qu’a dit le sbire, ne t'en fais pas, jamais je ne les laisserais t'emmener.

Spoiler:
 


Dernière édition par White Natoo le Ven 14 Sep - 19:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Dim 29 Avr - 0:07

Spoiler:
 

A toute hâte, ils se dirigèrent vers l'académie afin de porter Caninos à l'infirmerie. La route fut longue, mais à peine arrivés, le chiot toujours inerte avait été prise en charge, déposé sur une civière et venait d'entrer dans le bloc de soins intensifs. « Veuillez patientez dans la salle d’attente, je vais m’occuper de votre Pokémon. » avait dit l'infirmière avant de disparaître à son tour dans la pièce des soins intensifs. Midori ne disait toujours rien, et était allée s'assoir silencieusement dans la salle indiquée par l'infirmière. Ce silence pesant, l'aiguille de l'horloge qui tournait inlassablement et provoquait des cliquetis incessants...Plus elle pensait à ce qui s'était passé, et plus elle se maudissait d'avoir causé tant de mal autour d'elle. Caninos, son pauvre caninos pris entre la vie et la mort pour son incompétence. Un pokémon dont elle lui avait fait la promesse solennelle de le protéger. Et là ? Elle avait faillit à son devoir... Comment avait-elle pu être aussi idiote ? Pourquoi s'être jeté ainsi dans la g*eule du loup ?...Plus rien n'avait d'importance maintenant, on ne peut changer le court du temps et revenir en arrière pour effacer les erreurs du passé. La starlette, toujours silencieuse avait le regard vidé d'émotions, de joie. Son regard si pétillant habituellement était devenu aussi terne que les gouttes de pluie s'abattant sur les glaces de la vitrine. Pour accompagner cette ambiance maussade, voilà que la pluie s'y mettait, et par ce froid, se transforma en neige. La demoiselle, tourna ses yeux vers la vitre et posa sa main dessus. Un jour de neige, oui c'était un jour de neige qu'elle avait fait cette promesse à caninos. Les souvenirs la submergèrent alors, rendant son malheur de pire en pire. Après s'être disputée avec sa mère, elle avait soigné son pokémon qui pour ne pas qu'elle attrape froid à cause de toute cette neige s'écrasant sur son corps fragile. Il n'étaient jamais devenus aussi proches qu'à cet instant où leur vie avait prit tout un autre sens... Le départ, mais pas n'importe lequel ! Un nouveau départ. Pourquoi est-ce que son coeur lui faisait autant souffrir à présent ? Pourquoi est-ce que ça semblait si long ? Tant de questions sans réponses, restant inéluctablement insolubles.

L'attente, une chose horrible qui détruit profondément vôtre notion cérébral à vous en faire rendre complètement fou. La demoiselle tremblait légèrement redoutant le pire. Caninos devait être dans un état critique...Midori allait perdre la raison, c'était obligé. Elle se força à ne pas pleurer pour ne pas rendre les choses encore plus difficiles...Et puis si elle pleurait alors elle ne donnait pas la force nécessaire à son pokémon de vivre, ni même l'espoir. Pourtant, aussi enfoncée dans le néant, son être entouré par la glace et le froid, une chaleur la parcourut. Le contact léger de la main de White, toujours présent pour la soutenir, venait de réchauffer son coeur perdu et puis à nouveau ses paroles remplit de tendresse afin de la rassurer et de ne pas la laisser seule dans ce moment si difficile. La demoiselle laissa s'étirer un léger sourire sur ses lèvres. Elle ne pensait plus à rien, pas même à la douleur infligée par la mère Ursaring. C'est alors que son Pichu sortit de sa pokéball pour la câliner et lui montrer que lui aussi il était là, elle enlaça ses doigts à ceux de son partenaire Ranger qui avait le visage légèrement rouge. Il était mignon quand il rougissait comme ça. L'étudiante serra son Pichu contre elle, et sentit la Teddiursa lui serrer la jambe. Elle le prit également dans ses bras et serra les deux contre elle, en fermant les yeux. Hélas, quelque chose vint perturber ce moment si doux. Ne lâchant pas sa main, elle serra un peu plus sa poigne en repensant aux paroles de son vis à vis... et celle du sbire de la team galaxie... Tout le monde allait la pourchasser, tentait de la retrouver...Pourquoi Hélio avait-il ordonné qu'on la capture ? Et White dans tout ça...Il ne serait pas prêt à faire autant pour elle, il ne pouvait mettre sa vie en jeu. Était-ce le moment de vérité ?

« White...Je... »

Ne pas pleurer, ne pas pleurer. Comment lui expliquait qu'il ne pouvait s'impliquer dans une histoire qui allait peut être lui coûtait la vie...

« Je pense que tu devrais m'oublier... »

Elle laissa sa phrase en suspend....Il fallait qu'il s'éloigne, il le fallait pour qu'elle puisse le sauver de cette folie qui allait la mener à sa perte. Après tout, elle avait toujours été seule, dans les pires moments, alors pourquoi est-ce que cela changerait ? Non c'était du sérieux, il ne fallait pas qu'il s'implique dans un combat qu'elle n'était pas sûre de gagner. Hélio était fourbe, il n'hésiterait pas à se servir de tout les moyens pour qu'elle capitule, et il se servirait certainement de White pour la soumettre à ses volontés. Un combat sans fin...

« Je ne veux pas que tu prennes des risques à me protéger. Ce sbire a été formel, ils me traqueront jusqu'à ce que je cède...Tu n'as pas à t'impliquer dans cette histoire....Si tu n'avais pas croisé ma route...Rien de tout ceci ne serait arrivé alors....Oublie moi...»

Ça faisait mal....C'était douloureux au point où on voudrait s'enfoncer un poignard dans le coeur, mais elle le devait...Si Hélio se servait de ses faiblesses pour pouvoir la manipuler, elle ne supporterait jamais que cette personne qu'elle a promis de ramener à tout prix, s'en prenne au ranger. Non c'était insurmontable ♫





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Lun 30 Avr - 23:18

Attendre, c'est tous ce qu'ils pouvaient faire. Il fallait patienter et dans ce genre de moment c'est bien difficile, surtout quand on pense à ce qui peut arriver ... C'est horrible ce sentiment d'impuissance, être incapable faire quoi que ce soit pour sauver un Pokémon qui est quand même le rôle primordiale d'un Ranger. La main de la jeune resserrait aussi celle de White, qui rougissait un peu plus. Le jeune Pokémon électrique de la jeune fille sortit de sa PokéBall, d'ailleurs ce comportement lui rappelait son Goinfrex qui sortait à l'improviste. Cela fait un certain moment qu'il n'était pas sorti de sa PokéBall à l'improviste et il c'était calmer depuis peu qui d'habitude est intenable. D'ailleurs il commençait à manger de moins en moins et dormait de plus en plus, soit il était malade soit c'était peut-être le signe qu'il allait bientôt évoluer en Ronflex ... White surveillait son état depuis quelque temps, au cas où. Un Goinfrex dont la faim diminue, ça ne court pas les rues ... La jeune Teddiursa s'accrocha à la jambe de la jeune fille comme pour réclamer un câlin, son frère quant à lui, était assis sur une chaise et écoutait le

Carabaffe qui tentait de l'occuper pour qu'il ne pense plus à sa mère et qu'il ne soit plus triste. White observant cette scène, la voix de la jeune fille attira son attention. Elle semblait tentait de retenir des larmes, c'est vrai que dans ce genre de moment c'est dur de tenir, penser que son Pokémon peut mourir ... C'est triste et horrible à la fois, on préfère ne jamais y penser mais ça va arriver un jour où l'autre, personne n'est immortelle.
Elle finit par dire ce qu'elle voulait dire, elle voulait qu'il l'oublie mais pourquoi ? Parce qu'il n'avait pas à être impliqué dans cette histoire, d'ailleurs il voulait bien comprendre cette histoire. Parce qu'il ne savait toujours pas et il voudrait bien savoir, même s'il ne le fait pas comprendre.

▬ Non ... Je ne veux pas t'oublier, je tiens à toi. Et puis je ne regrette pas de t'avoir rencontré, bien au contraire. Et puis, qui te protégerait contre les sbires de la Team Galaxie si je ne suis pas là ? Je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose .... Je m'en voudrais sinon, de ne pas avoir été là.Dit-il en fixant les yeux rouge de Midori.[/color]

Spoiler:
 


Dernière édition par White Natoo le Ven 14 Sep - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Sam 5 Mai - 13:26

Combien de temps attendaient-ils encore des nouvelles de Caninos ? Elle ne comptait plus les minutes, ni les secondes, elle était effrayée à l'idée de ne plus revoir son compagnon de l'autre côté de la porte arborant le signe en rouge allumé. Midori n'arrêtait pas de le fixer, espérant qu'il s'éteindrait, qu'elle reverrait son compagnon courir vers elle. De plus, la demoiselle avait toujours détesté les lieux ressemblait à leur hôpitaux, à cause de leur odeur médicamenteuse et propre, des salles immaculées de blanc. Mais à présent, elle n'était plus seule, à voir à nouveau une personne disparaître, comme les années où un fan a sauvagement été agressé à cause d'elle par l'un des gardes du corps. Par compassion et parce qu'elle savait pertinemment que c'était à cause de son succès, la belle était venue lui rendre visite, malgré ses hantises contre les cliniques. Plus que jamais, l'étudiante souffrait et devenait de plus en plus folle à l'idée qu'il était passé deux heures sans aucune nouvelle de la part des infirmières. Afin de combler le silence trop pesant la dévorant de l'intérieur, elle avait demandé à con partenaire ranger qu'il l'oublie. Cette histoire bien que très importante, ne le concernait pas, et tant qu'il était protégé par le simple fait qu'il n'était qu'un collègue à elle pour la team galaxie, il ne risquait rien. Seulement, puisque l'expérience risque de se réitérer, il était de son devoir de le protéger et de l'éloigner de cette affaire. Encore une fois, elle se retrouvait seule, seule sans aide à essayer d'échapper à son propre destin. Finalement, ça n'aurait pas été plus mal de lui avoir demandé une telle monstruosité que de l'effacer de sa mémoire. Si ce n'était pas la team galaxie, ça serait obligatoirement ses parents et vice versa. Ne pouvant plus tenir, elle lâcha une seule et unique lare sur sa joue. Le pichu, trop amoureux de sa maîtresse se blottit encore plus, en espérant que sa présence la rassurait un peu, lui montrait qu'elle n'était pas seule dans cette épreuve. Comment déteste les pokémons ? C'était tout bonnement impossible, et la jeune femme avait dût mal à penser que quelqu'un puisse les haïr. La réponse de White fut simple, et arracha un battement au cour de la starlette. Il tenait à elle ? Comment était-ce possible ? Qu'est-ce que ça voulait signifier ?

Rah voilà qu'elle se reprenait la tête avec ses questions existentielles. Il voulait la protéger. Mis à part Kai son manager, personne n'avait eu le désir de la protéger du danger. Pourquoi était-ce si important au yeux de White que de la protéger ? La demoiselle rougit fortement à sa révélation, mais malheureusement, elle ne pouvait pas accepter cette réponse. Il fallait qu'elle lui fasse du mal, quelque chose, qu'elle le blesse, afin qu'il la déteste. Non elle ne pouvait pas, elle ne saurait plus où donner de la tête, elle serait elle même malheureuse, si elle se séparait de lui ainsi. Étrange quand même comme étude de cas ? C'était comme si ils étaient en couple. Imaginez à quel point ils pouvaient être proches alors. Tellement dur d'oublier une personne si proche sans compter que si l'on reprend la conversation de ce matin dans la chambre...Elle lui avait fait comprendre qu'il était tout pour elle, qu'il était le seul à l'accepter telle qu'elle était, avec ses défauts, ses secrets.

« Non tu ne peux pas dire ces paroles en l'air !Tu ne sais pas ce que ça implique... Héliio est capable de n'importe quoi, il se servira de toi pour m'avoir et je refuse catégoriquement de te faire subir ça...»

Bien entendu, elle parlait en connaissances de cause, elle savait parfaitement quel danger les guettaient tout les deux. Durant toutes ses années où elle avait appris que Hélio était le chef de la team galaxie, n'avait eu de cesse de l'étudier, et e était venu à la conclusion que la seule chose qu'il désirait était ce qu'il appelait « un monde parfait ». Rien d'autre ne l'animait....Depuis quand était-il denu un monstre, alors que plus jeune, elle croyait en lui. Gardant toujours sa main avec la sienne, elle planta ses rubis dans ses iris émeraudes, ô combien attirantes. Il n'était pas que question de protéger comme il lui lui avait dit, il mettait sa vie en péril, et il ne devait pas en être conscience.

« Ne mets pas ta vie en danger pour une fille comme moi...Il faut que tu saches que ce n'est pas par hasard que ma vocation de ranger m'a animée récemment...Et je ne suis pas toute blanche et pure comme tu peux l'imaginer...J'ai une part de secrets noirs qui sont difficiles à avaler. Ce n'est pas par hasard, si Hélio va me traquer, ni même par hasard que les sbires m'ont prévenu. Il se plait à me chasser, ils savaient que ce moment arriverait un jour où l'autre, et pour lui ce n'est qu'un jeu de survie, où l'autre devra disparaître pour gagner la partie. Tu serais prêt à me voir disparaître ? Tu ne voudrais pas te donner une telle vision...Je sais que tu te demandes pourquoi est-ce que Hélio s'intéresserait à une star de renommée mondiale comme moi...Non ce n'est ni pour l'argent, ni pour mettre le peuple à genoux...»

Elle hésita, si elle lui racontait cette histoire, peut être qu'il allait finalement abandonner l'idée, et la détester ? Quand bien même les rangers sont les justiciers, les maîtres du bien, connaître et être proche d'un artisan du mal, n'en faisait pas une ranger pure... Qu'y pouvait-elle ? Aurait-elle pu savoir ce qui allait se passer ? Pourquoi est-ce que la traque qu'il avait énoncé commençait si tôt, alors qu'elle n'était pas encore une véritable ranger confirmée. Hélio cherchait certainement à gagné du temps...Il n'y avait pas d'autres explications plausibles. Peut être était-il temps qu'elle aille affronter la réalité en face, allait affronter son passé, son présent ? Portant à nouveau son regard sur le symbole rouge, elle fut déçue de voir que ce dernier ne s'éteignait toujours pas, baissant les yeux et le visage, s'attendant à ce que son vis à vis collègue réponde et arrive peut être à faire le rapprochement de sa relation avec le chef de la team galaxie, sans avoir besoin de lui raconter. Finalement, même après avoir quitté la solitude, il y a un moment dans la vie, où elle te poursuit à nouveau...♫






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Lun 7 Mai - 22:53

Tic, tac, tic, tac.
Le bruit le plus énervant et le plus flippant au monde. Les cliquetis d'une horloge. C'est un son qui dans ce genre de moment, vous angoisse. Ce son vous fait redoutez chaque heure, chaque minutes, chaque seconde qui passe, un redoutable sentiment de peur. La peur ne pas voir sortir la personne qui est derrière ses grandes portes blanches, de voir la tête baissé du médecin qui devait sauver la personne en question et d'entendre la phrase : « Nous n'avons rien pu faire ... » puis arrive les pleurs, la tristesse le désespoir ... La haine ? Haïr les personnes qui ont fait ça, c'est tout ce qu'on peut faire dans ce genre de situation, même si certain vont plus loin que la haine, ils vont jusqu’à la vengeance. Mais après la vengeance, il y a la haine derrière et cela continue sans cesse. Un cercle vicieux en somme. Et si c'était ce qui se passait, qu'arriverait-il ? Mieux ne valait pas y pensé, même si cela pourrait très bien ce réaliser, mais espérons que non ... Espérons.

Cette endroit lui rappelait quelque chose, un souvenir. Un passage de sa vie qui a fait ce qu'il était aujourd’hui, un Ranger. Si cela ne c'était pas produit, il ne serait surement pas là à l'heure actuellement. Ce souvenir remonte à ses 10, non, 7 ans. Ce jour, il s'en rappellera toute sa vie, c'était le jour où il avait rencontré son meilleur ami, son partenaire, son premier Pokémon. Il s'en souvient comme si c'était hier, l'attente qui lui semblait interminable ... Heureusement, tout c'était bien passé pour lui, quelques coupures rien de plus, sa vie n'était pas vraiment en danger. Pendant qu'il repensait à cela, les paroles de la jeune fille vinrent le tirer de ses pensées. Hélio était si dangereux que ça ? Au point qu'elle ne veuille plus le revoir ? White pensait que si c'était même à ce point, jamais il ne l’abandonnerait. Au point de même donner sa vie ... Oui, il était prêt à mourir, pour elle. Soit il était très courageux, soit complètement idiot. La starlette reprit de nouveau la parole.

White s'en doutait qu'elle avait des secrets, comme tout le monde d'ailleurs. Mais elle c'était spéciale. En quoi ? Le fait de s'être fait menacer par un Sbire pour commencer, ça c'est tout à fait étrange. Et leur chef là. Hélio, elle venait de dire qu'il allait la traquer. C'est un malade ce type ? Traquer une jeune fille comme elle ? Pourquoi il a besoin d'elle d'abord ? Tant que question, et aucune réponse, seulement des suppositions ... De simple supposition. Mais, ça a devait être un drôle de malade ce type, s'amuser à faire du mal à une jeune fille ... Faudrait l'enfermer. Il devait certainement avoir une raison. L'argent ? C'est vrai que ça pourrait être ça, quelqu'un comme lui a besoin d'argent, beaucoup même. Enfin, ça ce n'était encore qu'une supposition, il ne connait rien a ce Hélio, ni à ses projets d'ailleurs.

▬ Si c'est pour que tu subisse ça a nouveau, alors jamais je ne t'abandonnerais. Ne t'en fais pas pour moi, je t'assure qu'il ne me fera rien, et puis après tout je peux me défendre. Et n'essaie pas de trouver d'autre argument pour me dissuader de t'aider. Je n'ai pas peur de ce qui peut m'arriver ... Pas si c'est pour t’aider et l’empêcher de te faire du mal.


Dernière édition par White Natoo le Ven 14 Sep - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Mar 8 Mai - 15:36

Trop d'heure qui passe, même l'aiguille commençait à fatiguer. La demoiselle allait exploser. Ne pas avoir des nouvelles de son pokémon depuis tout ce temps, n'était vraiment pas on signe...Non vraiment pas. Forte heureusement plus que jamais, Midori n'était pas seule dans cette épreuve, puisque White était là, il l'accompagnait dans ses peines, dans ses pleurs, dans ses moments de colère et dans toutes ses facettes émotives. Pourtant, rien ne le retenait, car s'il l'avait voulu, il ne serait pas resté à veiller, à attendre avec elle. Il aurait pût partir, faire ce qu'il avait à faire et l'abandonner face à la réalité. Et pourtant, il ne l'a pas fait. Plus que jamais la demoiselle se sentait proche de lui, très proche. Resserrant un peu sa main, elle sentait son coeur battre si vite, son estomac par l'inquiétude se nouait. Trop de sentiments dévastaient son coeur, son corps, son esprit. Pour ne pas empirer son calvaire, elle avait alors demandée à ce que son partenaire Ranger à qui elle tenait plus que ce qu'elle ne pensait, de l'oublier, par rapport à l'histoire de la traque qu'Hélio avait engagée contre elle; Seulement ce dernier n'étant pas décidée de la laisser tomber le lui fit comprendre. Lorsqu'il lui fit cette sorte de promesse de la protéger, elle ne put s'empêcher de laisser ses yeux s'embuaient de larmes de joie. Non il ne fallait pas qu'elle pleure, ni qu'elle s'attache à quelqu'un. Plusieurs fois, on lui avait fait comprendre que s'était mal de s'attacher à un personne, plusieurs fois elle a vu la vie de ses proches réduites à néant à cause de ses déboires, ses secrets et surtout de sa vie de star. Est-ce que White était capable d'endosser un tel poids ? Elle ne pouvait pas. Malheureusement, elle ne pouvait plus trouver d'autre excuses pour le laisser hors de cette histoire, alors que lui même a été témoin de la rage, la méchanceté de la team galaxie. Que cherchait-il ? Qu'elle soit malheureuse en le voyant tant souffrir et tant endurer le fardeau d'être son protecteur ?

D'un autre côté, elle ne pouvait pas se défendre seule, bien qu'elle était capable tout de même de se battre. Sa constitution l'empêchait de dépasser ses limites. Ainsi donc c'était ce qu'il voulait ? Une vie faîtes de fuite, de malheur et douleur ? La demoiselle ne voulait même pas y penser, ni même imaginer les tortures qu'il subirait par Hélio. Non elle ne le pouvait pas. Sans prévenir, et comme elle avait l'habitude de surprendre, la demoiselle prise par un trop plein d'émotions se jeta dans les bras du ranger, et s'agrippa à con cou, en enfouissant sa tête, lâchant ses émotions, ses larmes et tout ce qu'elle avait enduré devant toute ces années.

« Promets-moi de ne pas disparaître alors. Je n'ai pas envie de te perdre, ni quoi que ce soit d'autre. »

Dans le domaine fort, on pouvait appeler ça une sorte de déclaration de profonde amitié. Seulement, son coeur tambourinant sans relâche, lui ne voulait pas s'arrêter de battre, et réagissait bien plus en regardant le regard émeraude de White. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas vécu une aventure aussi trépidante, ni même pu être à côté d'une personne sans le détruire à petit feu. Défaut dans lequel, elle brillait davantage. La vie ne serait pas un long fleuve tranquille mais à partir du moment où tout d'eux s'entraidaient, ils deviendraient une équipe redoutable. Après tout la vie d'un ranger, était vouée à prôner dans le risque, à défaire les forces du mal. Seulement, dans leur lutte, leur mission, elle devra servir ses intérêts, ses convictions. Peut importe le prix qu'elle devait y mettre, elle arrêterait la folie d'Hélio, l amènerait à la raison, retrouverait l'homme qu'elle a connu et qui lui a confié caninos. Maintenant qu'il était prêt à risquer sa vie pour elle, elle n'avait plus le choix, elle devait lui expliquer sa relation avec le chef de la team galaxie. Non elle n'était pas prête encore, trop de bouleversements en repensant à lui l’empêchaient de parler. Tant pis, peut être qu'un jour, elle aura la force de tout lui dire. Ce n'est pas pour rien que les secrets s'appellent les secrets. La demoiselle relâcha le jeune homme qu'elle était surement en train d'étouffer, et essuya ses larmes, un sourire aux lèvres. Ce sourire qu'on penserait ineffable pourtant, venait d'être perturbé par une autre pensée.

Le jour où sa mère viendrait la chercher, parce qu'elle aurait retrouvé sa trace. Beaucoup trop de choses se bousculaient ! La traque d'Hélio, Ses parents, tout n'était que sujet à la déstabiliser, à anéantir ses rêves. A cette pensée, elle se mordilla la lèvre et rebaissa à nouveau les yeux. Un moment de peine qui fut de courte durée, puisque la porte s'ouvrait enfin, laissant apparaître les infirmières. Tout d'abord une mine légèrement déconfite, puis un léger sourire sur les lèvres de cette dernière franchit l'attente interminable et l'effroi de la découverte. la starlette se leva face à elle en s'inclinant légèrement.

« Caninos est hors de danger, il faut qu'il se repose, mais il faut que vous sachiez néanmoins une chose. Ce combat l'a énormément affaibli, et à son prochain il pourrait très bien succomber à ses blessures. Je sais que cela ne vous ravira pas, et ne vous fera pas plaisir, mais pour pouvoir le protéger, si vous souhaitez continuer à être à ses côtés, il va falloir qu'il évolue en Arcanin....Il en dépend de sa survie. La décision est difficile à prendre je le sais mais...Vous en tant que maîtresse de ce pokémon, vous devez savoir ce qui est bon pour lui. Alors réfléchissez bien, car il n'y aura aucun retour en arrière possible. »

Midori tomba des nues, ses jambes cédèrent sous son poids et elle retomba sur une chaise, le visage perturbé par cette nouvelle. Caninos allait devoir....évoluer ? Plusieurs fois, avec le sujet, elle en avait évoqué les différentes possibilités mais elle ne pouvait pas admettre qu'il ne serait plus le même, qu'il aurait changé. ♫









Dernière édition par Midori Katsura le Mer 23 Mai - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Sam 12 Mai - 13:50

Mourir, il était donc près jusqu'à ça pour sauver la jeune ? Au point de risquer sa propre vie ? Impensable, mais c'était pourtant vrai. Il pouvait risquer d'y perdre la peau, mais sa vie pour lui n'avait aucun sens, s'il ne pouvait pas aider son prochain, alors pourquoi avait il la choix du Ranger ? Après tout, Ranger ce n'est pas aidé les autres ? Si, c'était cela, alors voilà. Il avait un raison, enfin deux même. La première c'était parce qu'il tenait beaucoup a Midori, plus que quiconque. Alors qu'il venait de finir d'expliquer qu'il resterait avec elle, sans prévenir gare elle se jeta subitement dans les bras du Ranger. Elle ne pouvait plus surement, et ce qui venait de lui arriver était la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Il resserra alors son étreinte, pour la réconforter et la consoler. Elle lui demanda alors qu'il ne parte pas et qu'il reste auprès d'elle, d'ailleurs c'est ce qu'il voulait lui aussi. Rester auprès d'elle.

▬ Je te le promet, jamais je ne m'en irais Midori ...


Puis, elle se retira, elle avait surement assez pleuré. Après tout, elle ils n'allaient quand même pas rester comme ça indéfiniment. Essuyant ses larmes, la jeune fille retrouva le sourire et White par la même occasion. A ce même moment, des infirmières sortirent de la salle des soins intensifs. Le suspense, est-ce qu'il était mort ? White espérait évidemment que non, qui souhaiterais la mort d'un Pokémon ? Personne. Enfin, cela importer peut, l'infirmière pris la parole et expliqua que le Pokémon était toujours en vie mais que l'évolution dépendait de sa survie. Bon, au moins il était toujours en vie, il suffisait juste de le faire évoluer. L'évolution de Caninos se faisait par Pierre Feu, c'était un avantage dans ce cas, elle n'aura pas à l'entrainer pour qu'il évolue, d'ailleurs l'entrainer alors qu'il est dans un état critique, ce n’était pas trop recommandé ...

La jeune fille semblait dépité, pourquoi ? Après tout, tout Pokémon se doit d'évoluer, c'était dans l'ordre des choses. L'apparence change mais pas le caractère du Pokémon ... Enfin, a quelque exception près. Comme Kyra par exemple, au départ c'était un Evoli froid et distant alors que maintenant c'est un Voltali, feignant et capricieux. Mais tous les Pokémons ne changeaient pas aussi radicalement. Il se tourna vers la jeune fille qui venait de s'assoir sur la chaise. Le Ranger voulait lui dire de le faire, mais il ne pouvait pas l'obliger de faire évoluer son Pokémon, c'était à elle de faire ce choix. Il s'approcha alors d'elle, toujours aussi souriant.

▬ Midori, une évolution ne change pas le Pokémon, ça sera toujours le même .... Fais juste le bon choix.

Spoiler:
 


Dernière édition par White Natoo le Ven 14 Sep - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Mer 23 Mai - 15:21

Plus le temps passait et plus la peur commençait à l’envahir. Midori regardait cette porte qui ne s’ouvrait jamais et fut déconcentrée de celle-ci, lorsque le ranger lui promit qu’il ne l’abandonnerait jamais. Un sentiment de bien être l’envahit, son cœur battant à tout rompre. Une larme roulant sur sa joue. Plongeant son regard dans ses lèvres, elle desserra légèrement son étreinte, apercevant son visage tout près du sien, ses lèvres à quelques centimètres, elle s’approcha jusqu’au moment où elle entendit la porte du bloc d’opération s’ouvrir. Relâchant alors le jeune homme, le cœur lourd et stressé, elle alla près de l’infirmière qui lui expliqua que Caninos était en vie mais que par un affreux hasard de circonstance, il ne survivrait pas s’il n’évoluait pas…Caninos ? Evoluer. Bien évidemment comme le dit la chaîne tout pokémon se doit d’évoluer mais…en faisant évoluer son compagnon en Arcanin, pourrait-elle retrouver le même animal tout fougueux, tout joyeux qui refusait de rentrer dans sa pokéball ? Serait-il le même si sa physionomie se trouvait changée ? White vint près d’elle pour la rassurer et l’encourager en lui disant de faire le bon choix. Oui car après cela, aucune retour en arrière n’est possible.
La demoiselle sortit la pierre feu de son sac et la serra dans ses mains. Par la suite, elle suivit l’infirmière et aperçut Caninos allongé sur sa civière en train de se reposer, des bandages autour de ses pattes, un cardiogramme pokémon près de lui, qui affichait un bip toutes les 5 secondes pour dire que son cœur battait. Midori entra dans la salle, ce qui fit ouvrir les yeux aux chiots faibles en voyant sa maîtresse. Midori s’assit près de lui, toujours la pierre dans ses mains, et commença à caresser la tête du chiot qui se laissa faire, tout joyeux. Caninos, ne serait plus jamais le même… Plus jamais…

« Depuis que l’on a quitté la maison toi et moi…nous savons parfaitement quel a toujours été le but de nôtre mission…Mais la mission ne compte pas si c’est devoir faire un choix comme celui-ci…L’infirmière m’a dit que tu ne seras plus capable de combattre et que la prochaine fois tu pouvais succomber à tes blessures. Alors pour te protéger…»

Tend la pierre Feu

« Tu dois évoluer… »

Le Caninos fit une moue, et recula légèrement de la pierre.

« Je sais que tu n’en a pas envie tout de suite, que tu ne seras plus à mes côtés comme avant….Mais s’il te plait, comprend moi, je ne peux pas admettre l’idée de te perdre, et de ne plus jamais te revoir ! Alors…Je te ne le demande pas en tant qu’ami, mais en tant que maître...C’est un ordre que ça te plaise ou non »

Le Caninos baissa les yeux, et vit les larmes apparaître sur les joues de sa maîtresse. Il s’approcha d’elle pour se blottir, en lui faisant comprendre qu’il avait compris, et lécha les lacrymales qui coulaient sur ses joues. Elle les essuya et le câlina fortement une dernière fois avant de poser la pierre feu sur le pokémon qui prit une couleur toute luminescente et commença à grandir sous ses yeux. Se tenait à présent devant elle, un magnifique Arcanin au pelage doux et soyeux. Et voilà, maintenant Caninos, n’était plus pareil…Il allait devoir être enfermée dans sa pokéball, et elle ne pourrait plus se balader avec lui comme avant ou sa présence la rassurait. Elle montra la pokéball au pokémon qui ne se fit pas prier pour y retourner. Et dire qu’avant, Caninos détestait devoir rentrer dans sa pokéball…Pour le première fois depuis longtemps, la pokéball marqué par les traces d’usure, venait de prendre un rôle important puisqu’il contenait son premier pokémon, évolué. Les leveinards tendirent une boîte de mouchoir à l’étudiante, qui se moucha avant de retourner voir l’infimière t White qui avait assisté à la scène.

« Vous avez fait le bon choix…Vôtre Caninos peut être fier de vous…»

Un sourire peu joyeux apparut sur ses lèvres, elle remercia encore une fois l’infirmière, et s’approcha de la sortie. L’infirmière un sourire triste à son tour décida de s’adresser au jeune homme.

« Pour beaucoup de personnes, faire évoluer son pokémon veut dire adieu à tout les souvenirs qui nous liaient avec. Soyez un bon garçon et allait lui tenir compagnie, vous n’imaginez pas combien en cet instant, elle en a cruellement besoin. »

Elle s’inclina, et retourna aux autres blocs pour continuer de faire son travail, tandis que Midori, s’était à nouveau assise, ses jambes collées contre son corps, recroquevillée sur elle-même, la tête dans les genoux, essayant de faire le vide, d’oublier, de tout oublier. Elle avait été cruelle avec lui, elle l’avait obligé à évoluer, en mettant son statut de maîtresse en exergue pour qu’il n’ait pas à la contredire. Pichu qui avait suivit les jeunes et assister à toutes la scène, se colla contre les jambes des sa maîtresse, pleurant à son tour. Si Minidraco avait été là, lui aussi aurait certainement éprouvé de la tristesse de voir leur fougueux compagnon devenir un autre.

Faire le vide ♫…et tout oublier…♫





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Sam 26 Mai - 22:06

Une évolution, c'est toujours quelque chose de magnifique, non ? Oui, cette lumière tellement pur, c'est toujours magnifique. Mais ça l'est moins quand on oblige un Pokémon a évoluer par la force, après tout si le Pokémon ne veut pas évoluer c'est son choix, non ? Ou encore, s'il n'y est pas encore capable, on ne peut rien y faire. Dans le cas de Midori, c'était un peu tordu, elle l'obligeait à évoluer oui mais pas parce qu'elle voulait un Arcanin mais tout simplement pour la survie de son Pokémon. Elle-même ne voulait pas le forcer, mais elle y était contrainte.
C'était pas horrible, c'était juste triste ... Oui, triste.
Le jeune Ranger observait la transformation du chiot, mais pas avec le même enthousiasme qu'il avait quand il voyait une évolution, non ses yeux n'exprimer rien, même si on fond on pouvait voir une lumière qui exprimer la colère qu'il éprouvait envers le Team Galaxie. La lumière s'estompa, laissant apercevoir un majestueux Arcanin qui a peine finit d'évoluer retourna dans sa PokéBall, et il restera plus longtemps que quand il était un Caninos, surement. Parce qu'on ne peut pas se balader dans une académie avec un Aracanin, il prendrait bien trop de place dans les couloirs, alors qu'un Caninos, et bien ça se transporte plus facilement.

Ça sera surement la même chose pour Shõku, on ne peut pas se balader avec dans un bâtiment avec un Ronflex parce que c'est énorme et que ça n'avance pas très vite. Ça préfère dormir même, donc un Pokémon bloquant un couloir ... Ce n’est pas bien pratique.
En réfléchissant à tout ça, il n'avait même pas remarqué que Midori c'était en aller, la voix de l'infirmière le fit revenir sur terre et lui demanda d'être un "bon garçon", entre autre d'aller la réconforter ... C'est vrai qu'elle doit se sentir mal, devoir faire évoluer son Pokémon, ça doit être horrible. Elle était assise, recroqueviller sur elle-même, ce qui rendit triste White ... Il refusait de la voir comme ça, triste. Il voulait la voir sourire, heureuse ... Oui, il adorait la voir sourire, elle avait un magnifique sourire. Il s'approcha d'elle, s’accroupit pour se mettre a son niveau pour lui et ainsi lui relever la tête, étrangement il ne rougissait plus.

▬ Ne t'en veux pas, tu as fait ça pour son bien, je suis sûr qu'il ne t'en veux pas ... Et ce n'est pas parce qu'il a évoluer que tout ce que tu as vécu avec lui n'est plus, il s'en souvient toujours et toi aussi ... Allez, retrouve ton si joli sourire et rentrons ...

Il se mit lui aussi a sourire, et voyant le petit Pichu pleurant il approcha sa main de la tête de la souris pour la lui caresser au risque de se prendre un coup de jus. Il était vraiment mignon comme Pokémon. Il prit ensuite la main de la jeune fille, il ne rougissait plus, c'était comme s'il s'était habitué a ce genre de chose ... Alors qu'il venait juste de franchir la porte d'entrév de l'infirmerie, quelque chose lui vint à l'esprit. Qu'allait-t-il advenir des deux Teddi's ? Il n'allait tout de même pas les abandonner, ici. Il retourna alors près des deux Teddi's et tendit deux Balls, une Copain Ball et une Masse Ball. Malheureusement, il n'avait pas d'autre Copain Ball et il lui rester seulement une Masse Ball .... Oui, ce n'était pas la PokéBall adéquat mais c'était tout ce qu'il avait. Le frère Teddiursa s'approcha de la Copain Ball, sans doute voulait il rejoindre son équipe, quand a sœur elle se précipita vers Midori. Le Teddi', approcha lentement sa main de la boule toucha le bouton et subitement la Ball s'ouvrit, aspirant l'ourson dans une rayon rouge. Après deux ou trois cliquetis, la Ball arrêta de bouger, signe que le Pokémon avait enfin rejoint l'équipe.

▬ Bienvenu dans l'équipe, Kuma.

Oui, Kuma. C'est simple, sobre et c'est pas bien compliqué et puis Kuma ça veut dire Ours en japonais donc ça lui correspond parfaitement.
Il accrocha la Ball à sa ceinture, Harmoni se posa sur son épaule et Bixis s'approchant de lui. Il se tourna vers Midori, se demandant s'il devait l'accompagner jusqu'à sa chambre même si ce n'était pas bien loin.

▬ Tu veux que je t'accompagne ou tu rentres toute seule ?


Dernière édition par White Natoo le Ven 14 Sep - 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   Sam 2 Juin - 16:23

Décontenancée par l'évolution, la demoiselle avait préférée s'éloigner de peur de devoir craquer devant l'infirmière, qui comprenait parfaitement son mal être. N'ayant plus conscience de ce qui l'entourait, elle s'était enfermée dans son mutisme, ou un seul était capable de l'en faire sortir. Imprégnée par les images de Caninos en tête, elle sentait que ses yeux la brûlait, preuve qu'elle avait beaucoup trop pleurée et que l'eau ne coulait plus. Pichu l'ayant rejoint, les larmes aux yeux à son tour, essayait de lui montrer sa présence, attachée à elle. Tout était sombre et noir, tout n'était plus que pluie, et silence...La pokéball où se trouvait alors Arcanin à présent, n'avait plus la même chaleur, plus la même température. Enfermée dans les ténèbres, la lumière apparut au bout du tunnel. Les yeux perdus, divergents, elle rencontra les émeraudes tendres et inquiète de White, son partenaire ranger. Il tentait de la réconforter, et elle se laissa aller à cette tendresse, en posant sa joue sur la paume de la main de White, déposant sa main sur la sienne. Il avait raison, même si Caninos n'était plus le même, il ne changeait pas réellement, et les souvenirs construits avec lui resteraient présents quoi qu'il arrive. Il fallait qu'elle se ressaisisse. Elle refusait d'être un ranger qui devait rejeter son pokémon, alors que depuis longtemps, elle savait que ce jour viendrait. Mais le faire évoluer ainsi, avait été si cruel. Il prit sa main, et le coeur de la demoiselle eut un battement surpris. Depuis qu'elle connaissait le jeune homme, sa vie avait changée, et pour une fois, elle retrouvait ce dont elle avait toujours rêvée : La liberté. Midori le savait, elle s'en était rendu compte que son coeur battait à un rythme différent quand elle était avec lui, et qu'elle était en présences d'autres garçons. Ce n'était pas la même chose, pas le même lien. Mais qu'était-ce alors ?

La demoiselle fut interrompue dans le coeur de ses pensées, par la petite Teddiursa qui s'était jetée sur elle, les larmes aux yeux à son tour. Pauvre petits pokémons, on leur avait arraché leur mères...Comment allaient-il se débrouiller sans elle ? Elle observa alors l'action de White, qui venait de le faire rejoindre dans son équipe. La petite Teddi, regarda la pokéball accroché à la ceinture de Midori et posa sa patte sur le capot rouge, en regardant la starlette. Veut-elle rejoindre l'équipe elle aussi ? D'un autre côté, ça n'était pas plus mal, car elle pourrait prendre soin d'elle, et pourrait aussi voir White pour que les deux jumeaux puissent se retrouver quelques fois. En y repensant, ça obligeait White à voir souvent Midori, et peut être qu'il n'en avait juste pas envie ? Malgrè leur proximité et leur rapprochement, ce n'était quand même pas une mince affaire de devoir tout le temps se coltiner la même personne. Pourtant cette situation faisait plaisir à Midori qui elle, voulait le voir souvent, tout le temps ! Comme s'il était devenu un oxygène dont elle ne pouvait s'éloigner. Elle attrapa la pokéball, et fit rentrer l'ourson dans sa pokéball, qui ne chercha pas à gigoter plus d'une fois, avant que le voyant rouge ne s'éteigne.

« Bienvenue parmi nous, petite Teddiursa »

Par la suite, le moral un peu remonté, elle se releva, s'étirant et fut rejoint par l'étudiant ranger qui lui demanda s'il préférait l'accompagner, ou si elle préférait rentrer seule...Rentrer seule ? Après ce qui s'était passé ? Peut être qu'elle risquait de se faire coincer par les sbires de la team galaxie, car vu l'état dans lequel elle se trouve, il est clair qu'elle ne lutterait pas longtemps contre eux. Le visage légèrement rouge, elle se posa près de lui.

« Je...Je veux bien qu'on fasse la route ensemble »

Prenant Pichu dans ses bras, endormi, elle commença à se diriger vers l'académie en compagnie de White. La journée avait été longue difficile, et venait de marquer par un sceau, l'inévitable destin ♫





To be continued...♫
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 3 [Midori]
» Dans la pénombre, se cachent les ténèbres ~ Acte 2{ White }
» Petit soucis dans le Chapitre 10
» Photos de montre dans l'obscurité !
» Dans la pénombre de l'atelier de "François 40" ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: