Partagez | 
 

 Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 21

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]   Mar 1 Mai - 11:15

Un beau soleil, un ciel bleu sans nuage, une plage de sable fin, une mer d’un bleu éclatant, tout ça pour une température avoisinant les trente degrés Celsius. N’était-ce pas chose rare, en début de printemps ?

Bien entendu, de nombreux élèves de l’académie avaient profité de ceci pour venir à la plage en ce dimanche. Certains, qui se trouvaient souvent parmi les plus petits, construisaient des châteaux de sable. D’autres allaient nager dans la mer. D’autres encore, préféraient la contempler, assis à côté de leurs petit(e)s ami(e)s. Comme c’est mignon.
D’autres bronzaient.

Et parmi eux, quelqu’un venait ternir le tableau onirique qui était présent.
Du moins, allongé sur le dos, les doigts de pieds en éventail, les mains ramenées derrière la tête, un sourire paisible aux lèvres, la posture laissait penser qu’il bronzait. Mais pourtant, il était vêtu d’un bermuda kaki, descendant jusqu’au bas des genoux, et d’un T-shirt de la même couleur, ainsi que de lunettes de soleil qui ne laissait rien voir de ses yeux. Aujourd’hui, il s’était rasé complètement. Et contrairement à ce que pensaient beaucoup de personnes, il n’était pas baraqué du tout, loin de là, certes il avait du muscle, mais rien d’exceptionnel, il avait une apparence souple.
Et il semblait dormir.
Semblait.

C’est alors qu’il entendit des bruits de pas près de lui, et qu’il sentit du sable lui arriver sur le corps tout entier. Au début, il ne broncha pas.

-Oh, désolé monsieur !

Fit une voix tellement crédible qu’on pouvait entendre le ricanement puéril des autres gosses de sa bande.

-Hé mais... classe ton costume de militaire !

Et cette vois, la voix éclata carrément de rire. Le merdeux qui avait fait ça allait bientôt comprendre sa douleur et il regrettera les trente dernières secondes.
La forme allongée se redressa, puis enleva ses lunettes, et alors il ne s’agissait plus de moquerie qui se lisait dans les yeux des morveux ici-présent, mais de crainte. Quel élève pourrait avoir un autre ressenti en observant qu’il avait envoyé du sable délibérément sur M.Archénym ?
Le visage de l’élève –car il s’agissait bien d’un élève- se décomposa soudainement.

-M... Monsieur...

Le sourire paisible de transforma en rictus sarcastique.

-Quand as-tu cours avec moi pour la prochaine fois, toi ?
-Demain matin en première heure, monsieur...
-Parfait. Tu me copieras 500 fois pour demain matin en première heure : Je ne dois pas troubler le sommeil paisible d’un professeur virgule aussi tentant cela soit-il point-virgule ainsi que de le railler au moyen de sa profession antérieure point.

L’élève était devenu pâle, puis livide au fur et à mesure du temps qu’il mettait à se rendre compte qu’il avait foiré sa journée. Il tenta une vaine protestation.

-Mais monsieur... je pourrai pas...
-T’as une réflexion à faire ?
-Non...
-Bien. Fais-moi donc 50 pompes ici et maintenant. Et tes autres petits copains aussi, là, venez faire les pompes également, oui voilà, c’est bien. Oui, oui, même les filles, vous en faites le même nombre, allez, du nerf.

Un spectacle se mit alors en place, tandis que certains avaient déjà finis, d’autres en étaient à leur cinquième, et ils étaient huit en tout. Une fois qu’ils eurent tous finis, tant bien que mal, le professeur qui avait la réputation de tyran dans l’établissement leur donna un dernier ordre.

-Voilà, maintenant vous vous cassez de cette plage. Que je ne vous revoie plus de la journée. Et plus vite que ça.

Ils partirent, le professeur vérifiant qu’ils n’aient pas idée de revenir. Bien entendu, après ce qu’il venait de se passer, une bonne trentaine de visages étaient tournés vers le professeur, qui n’allait certainement pas tarder à les remballer tous.


Dernière édition par Cysiam Archénym le Mer 14 Nov - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 21

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]   Jeu 17 Mai - 11:32

Et dire que le professeur pensait avoir gagné sa journée en anéantissant ces fouteurs de merde, quelque chose vint lui gâcher le plaisir. Qu’aurait-il pu arriver d’autre dans cette académie d’indisciplinés ?

Il n’avait fallu que quelques secondes seulement pour que Cysiam aperçoive un Salamèche courir vers la mer, et pour qu’il sente un nouveau morveux le bousculer afin de plonger sur le Salamèche, certainement pour l’empêcher d’aller dans l’eau.
La bousculade mise à part, le professeur de stratégie se reconnu à lui-même que ce gosse n’avait pas vraiment eu le choix, cette fois, il s’agissait d’une situation exceptionnelle, si cet élève ne l’avait pas bousculé, son Pokémon serait certainement mort en ce moment-même.
Cysiam Archénym fut par contre surprit en voyant la tête de son interlocuteur lorsque celui-ci l’observa. Ce gamin... il ressemblait trait pour trait à... aucune importance. Des sosies, ça arrive.
Peu de temps après, la mémoire lui revint. Il avait à présent parcouru les dossiers de tous les élèves, plusieurs fois, si bien qu’il pouvait attribuer un nom et un prénom, ainsi qu’un âge et un rang à chacun d’eux à chaque fois qu’il en voyait. Lui, il s’appelait White Natoo, et était âgé de 17 ans.

Sans forcément parler de « passer un savon », le professeur choisit tout de même de l’avertir. Il toisa White de haut, et commença.

-Toi, je te conseille de faire très attention à toi. Je ne te donnerai pas de directives pour cette fois, étant donné que si tu ne l’avais pas fait ton Salamèche serait à l’agonie. Mais j’ose espérer qu’à l’avenir, tes cheveux filtreront un peu moins lumière du soleil pour que ça puisse briller au moins un peu à l’intérieur également. Je suppose qu’il ne t’est pas venu à l’esprit qu’utiliser ta pokéball aurait été nettement plus rapide et efficace ? Attend, il existe une solution encore plus rapide en fait, que je n’ai de cesse de répéter. Dresse-les, tes Pokémon. Ceci est un exemple parfait de ce qu’il peut arriver à un Pokémon non-dressé. Et si tu me sors que tu es ranger et pas dresseur, je te réponds que c’est à tes dépends, un ranger qui veut être entouré de Pokémon et pas seulement en « capturer » des sauvages temporairement avec sa toupie de capture doit les dresser. Alors ? Qu’est-ce que tu en dis ? Il vaut mieux être un minimum sévère et calmer ses Pokémon lorsqu’ils commencent à ne plus se sentir ou alors se mettre sur un pied de parfaite égalité avec eux et les voir tous crever lentement un par un parce que tu n’auras pas su t’en occuper convenablement ?
Et même là, maintenant, par exemple. Quand est-ce que tu engueules ton Salamèche ? Ne me dis pas qu’il ne savait pas, parce que : De un, les Pokémon sont menés par leur instinct. Et il a toujours été instinctif chez les Pokémon Feu de se méfier de l’eau. De deux, c’est la première chose que tu aurais dû lui apprendre. Et de trois, c’est justement le moment de le lui dire, pour qu’il retienne la leçon.
J’attends.


Et M.Archénym attendait vraiment, se planta devant White en le regardant droit dans les yeux et en croisant les bras. Alors ? Ce môme lui parlerait-il aussi du super-pouvoir de l’amitié qu’il y avait entre lui et ses Pokémon, comme l’autre McGarden ? Que rien ne pourrait leur arriver parce que leur lien était trop fort ? Bon sang, on se croirait dans un dessin animé naïf pour enfant. Et le jour où un de leurs chers petits-êtres adorés périra, ils chialeront en hurlant que la vie est injuste.
Mais le pire dans tout ça, c’est qu’ils étaient tellement orgueilleux qu’ils ne reconnaissaient jamais avoir eu tort. Eh bien, soit. Ils verront la dureté de la vie par eux-mêmes. Ca n’était pas le problème de Cysiam, après tout.



[Désolé pour le temps d'attente et la "assez-médiocrité" du post, l'inspiration me manque un peu en ce moment avec ce perso, mais je voulais pas te faire attendre plus longtemps.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 21

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]   Dim 29 Juil - 17:39

Un gosse qui admettait qu’il avait eu tort ? Putain, ça devient rare ce genre de spécimen, surtout lorsqu’il s’agit d’un élève.

Il avouait même ouvertement qu’il aurait dû lui apprendre à faire attention à l’eau depuis longtemps. C’est quand même incroyable qu’à notre époque on soit content que quelqu’un soit honnête, non ? Ca devrait être normal.
Maintenant, ce qui est normal c’est de râler, de foutre la merde, et quand on fait quelque chose qui devrait être considérée comme normale, on s’attend à être félicité pour notre bonne foi ou notre bienveillance.
Non, avec ce professeurs ça ne marchait pas comme ça. Les indisciplinés, lui, il les broyait.
Le Natoo refusa tout de même de l’engueuler ici et maintenant, parce qu’il y avait trop de monde. Mouais, pour Cysiam ça n’était vraiment pas une raison suffisante. Mais au moins ce gosse là semblait déjà plus intéressant que les autres.
Tout est relatif, bien sûr.

-Ne crois pas que je vais te féliciter parce que tu avoues ta faute. Certes tu vaux déjà plus que ces déchets de la société qu’on voit dans les rues tous les jours mais je vois que le niveau n’est toujours pas très haut. Engueuler son Pokémon devant tant de monde permet justement qu’il se souvienne de ce jour longtemps dans sa vie. Comme pour nous, les humains, les Pokémon possèdent l’émotion de la honte, et en général ils ne recommencent plus jamais.

Cysiam reposa les yeux sur le Salamèche brillant. Brillant... Giovanni avait bel et bien raison, il y avait énormément de Pokémon de ce type ici et aucun autre élève qui observait la scène en cet instant précis ne semblait choqué.
Bien entendu ça n’empêcha pas le professeur de continuer sa morale.

-Tss... si ce Salamèche avait été à moi, j’aurais trempé une de ses pattes dans l’eau, pour qu’il comprenne. Et alors il aurait été garanti qu’il ne recommence une telle connerie plus jamais de sa vie.

La question qu’avait posée le ranger ensuite n’était... pas pertinente. Néanmois il était vrai que cela devenait légèrement chiant d’être observé comme des bêtes de cirque.

-Et alors, qu’est-ce que vous foutez là, vous ? Vous avez sérieusement rien d’autre à foutre que de me regarder comme ça ? Vous voulez aussi vous taper des pompes et des lignes à écrire pour le lendemain comme la bande de couillons qui n’avaient rien à faire de leur vie de tout à l’heure ? Vous voulez rentrer à l’académie ? Cassez-vous et retourner à vos occupations.

Dans un murmure général, les élèves se retirèrent.
« ‘tain... chiant... con... »

-J’ai pas entendu !

L’élève qui avait dit ça tenta tant bien que mal de masquer sa nervosité, il ne pensait pas que le vieux l’entendrait. Malheureusement c’était peine perdue pour lui quand il vit l’Archénym arriver vers lui, et lui pincer la clavicule, technique relativement efficace où il fallait à peine appuyer pour avoir mal.

-J’ai pas entendu. Répète.

L’élève tenta vainement de se sauver.

-...’ai dit ‘tain i é chi... con...
-Pardon ? J’entends mal.

Le prof pinça plus fort.

-J’ai dit ‘tain il est chiant ce con !
-Hm. Tu sais qu’on dit pas ‘tain mais putain ? Le thym c’est une plante.

L’élève fut surpris de ce rebondissement et pensa se sauver en souriant bêtement à M.Archénym.
Cysiam sourit lui aussi.

-Allez, retourne à l’académie toi aussi et recopie moi la définition de « thym » deux-cent fois. Grouille-toi.

L’élève shoota alors dans le sable et partit silencieusement.
Quant aux autres, ils étaient effectivement retournés à leurs occupations. Enfin, à moitié, on n’entendait plus les rires et on sentait comme une tension dans l’air.

-Voilà une bonne chose de faite. Bon, j’ai plus rien à foutre ici, moi.


[Excuse moi encore et toujours pour le temps d'attente, j'espère que j'vais pouvoir me relancer définitivement dans ce perso.
Et vivent les PNJ ! \o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 21

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]   Sam 8 Sep - 21:40

Lorsque les flammèches atteignirent Cysiam, celui-ci chancela, puis s’affaissa tandis que la brûlure du deuxième degré que le Pokémon Feu venait de lui infliger couvrait déjà de cloques tout son pied et sa cheville.
C’est ce que vous auriez aimé lire, mes couillons ?
Eh bien non.

L’ancien major en avait acquis des réflexes, au cours de sa formation. Il n’était peut-être pas le meilleur en ce qui concernait le physique mais il avait tout de même pas mal de notions de survie, notamment l’attention et l’esquive.
Ainsi, alors qu’il avait tourné les talons, lorsqu’il lui sembla qu’une attaque Flammèche venait de derrière, il s’empressa de pivoter tout en exécutant un pas de côté assez large. Son visage prit de suite une expression haineuse envers son agresseur, un petit Salamèche moins que rien et totalement inoffensif d’apparence. D’apparence, parce que dans ce monde, même le plus petit des Pokémon peut détruire -oui, détruire, exterminer, exploser, comme vous voulez- n’importe quel humain d’un coup.
Cysiam ne mit pas longtemps à réfléchir à sa prochaine action. Il lança donc derechef la pokéball de Kabutops puis, sans attendre quelconque réaction de la part du jeune White en face de lui, lui donna aussitôt un ordre.

-Kabutops ! Apprends à ce morveux de Salamèche pourquoi il ne faut pas s’approcher de l’eau ! Utilise Aqua-Jet !

La Kabutops, bien que ne saisissant pas le contexte de cette histoire, se contenta d’obéir, puis, alors qu’il était entouré d’eau et qu’il repliait ses bras devant lui (en prenant soin de placer ses deux lames de façon à ce qu’elles ne touchent pas la cible) pour faciliter l’aérodynamisme, se propulsa grâce à ses jambes de derrière à grande vitesse en direction du Salamèche brillant.
Salamèche brillant qui se trouvait dans les mains de White.
Mais, à cet instant précis, le professeur de stratégie n’en avait absolument rien à foutre, mais à un point, mais à un point ! L’élève allait payer les conséquences de ses actes, car en effet si LUI avait appris plus tôt les dangers que couraient SON Salamèche, rien de tout cela ne serait arrivé.
Kabutops se dirigeait tout droit vers le type Feu et son « dresseur », en prenant soin de viser au dessus de Carabaffe qui tentait de s’interposer.
Depuis le moment où l’eau avait commencé à l’entourer jusqu’au moment où il percuterait le Pokémon Feu, en tenant compte de la distance entre les deux personnages, il se passerait environ deux secondes et demie.
Le temps de réaction d’un humain est de plus ou moins une seconde, sans entraînement particulier.
Ce qui réduisait déjà à une seconde et demie.
Le temps que le gamin comprenne de quelle attaque il s’agissait, il se passerait une autre bonne seconde.
Ce qui réduisait encore à une demie seconde.
Et en une demie seconde, il lui serait techniquement impossible d’éviter le choc. Pas avec un Pokémon dans les mains.
Seul un miracle pourrait le sortir de cette situation, et les miracles, ça n’existait pas.
Et ça n’avait jamais existé, Cysiam le savait mieux que personne.


[Post plus court mais je n'ai pas jugé nécessaire de faire plus.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 21

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]   Sam 15 Sep - 11:46

Kabutops attaqua donc directement le dresseur et ne put toucher sa cible, ce qui était déplaisant autant pour lui que pour le professeur. Il n’était pour l’instant pas question de blesser un élève. Mais une fois quelque chose d’engrangé, il faut aller jusqu’au bout.
Ce n’est que lorsque le Carabaffe du morveux évolua et déséquilibra le Pokémon préhistorique avec une attaque Coud’Krâne que Cysiam se décida, pour la première fois dans cette académie, de passer au niveau supérieur. De la leçon de vie théorique, nous allons passer à la pratique.
Il ne se gêna pas pour presque crier.

-Tu dépasses les bornes, gamin ! Kabutops, reviens-là !

Le Pokémon Roche et Eau se retrouva d’un bond maîtrisé en arrière juste devant son maître. Il le connaissait trop bien pour pouvoir en déduire qu’il n’allait jamais laisser passer ça, et que sa prochaine cible serait le Tortank qui avait commis l’erreur de l’attaquer, lui, un Pokémon qui a vécu il y a des milliers d’années, qui est passé à travers le temps sous forme de fossile, qui est revenu à la vie grâce à cet humain à qui il doit tout, qui a évolué lui aussi un jour et qui est somme toute devenu très puissant.
Malgré qu’il était plus grand que lui et assez impressionnant, les canons de ce Tortank n’arriveront pas à maîtriser ses lames tranchantes.
Comme auparavant, une sorte de petit public se mit en place autour d’eux, ce qui allait suivre serait sûrement intéressant.

-Tu viens de te faire démolir par Kabutops à cause de ton Pokémon imprudent, pour ne pas dire autre chose, et tu en redemandes ? Très bien, je vais te montrer ce qu’il en coûte de jouer au dresseur !

Et comment. Cysiam allait tout simplement appliquer le plan qui rabâchait à ses élèves tout le temps. Et alors, tous verraient combien il est efficace. Si bien sûr ces pauvres niais se rendaient compte que c’était ça qu’il utilisait.

Première étape : Attaque permettant de placer son Pokémon en situation avantageuse.

-Kabutops, Danse-pluie !

Une brume très humide commença à se répandre sur le terrain, de fines gouttelettes tombèrent puis les fines gouttelettes se transformèrent en une pluie averse.
Avec cela, Cysiam faisait d’une pierre trois coups.
D’abord, les capacités de son Pokémon étaient augmentées, et il se fichait éperdument que cela soit aussi vrai pour le Pokémon adverse. Ensuite, le Salamèche allait finalement bien être obligé de rentrer car esquiver des gouttes d’eau, c’est impossible. Enfin, il allait dégoûter tous ces mioches qui étaient venu se baigner, ce qui leur apprendrait la vie.

Deuxième étape : Augmentation et diminution de statistiques.

-Kabutops, fonce vers lui et utilise Danse-Lames !

Grâce à sa capacité spéciale Glissade, le Pokémon pu se déplacer à une vitesse phénoménale vers son adversaire tout en affûtant ses deux lames en les frottant les unes contre les autres. Normalement, Cysiam aurait dû choisir de diminuer les statistiques de son adversaire plutôt que d’augmenter les siens, mais cette fois il voulait en finir le plus vite possible.

Troisième étape : Esquives et parades.

-Maintenant, saute et atterris derrière lui !

Kabutops, qui commença à déplier ses bras et mettre en avant ses lames brillantes et aiguisées, sauta haut en l’air juste avant d’atteindre le Tortank, à environ 20 cm de celui-ci, puis se remit à terre à quelques mètres derrière son adversaire. S’il avait attendu aussi longtemps avant de sauter, c’était pour le provoquer, au vu de la colère du Tortank et de l’expérience assez, disons-le, mauvaise des rangers pour les combats, la tortue allait certainement lancer une contre-attaque. Mais quelle contre-attaque ? C’était cela qui intéressait Cysiam et qui causerait la perte de White.
Kabutops se retourna rapidement, histoire de fixer son adversaire. Sa carapace semblait vraiment robuste, mais Kabutops en avait déjà remis à leur place, des Tortank, et celui-là ne ferait pas exception.
Le Pokémon marron se plaça en position de garde, attendant la riposte de son jeune adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 21

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Re: Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]   Mar 30 Oct - 13:53

Et c’est ainsi que tout ce qui était parti pour sembler se finir en combat se termina maintenant.

Le môme ordonna à son nouveau Tortank d’arrêter de se battre. Le Tortank ne l’écouta pas.
Lorsqu’il canalisa son énergie dans un de ses canons, certainement en prévention d’une puissante attaque, Cysiam préféra assurer la défense de Kabutops.


-Kabutops, Abri, vite !

Le Pokémon préhistorique, les pieds dans l’eau, s’était alors recroquevillé sur lui-même, jusqu’à ce qu’une fine sphère de couleur verte apparaisse, lui assurant alors une protection sans faille face à une attaque, même d’une grande envergure.
Kabutops s’attendit donc à une secousse, ne serait-ce qu’une petite. Il n’y en eut aucune.
Il y eut simplement une boule bleutée qui parti en direction de la mer.
Le jeune Natoo s’était jeté sur son Pokémon pour dévier la trajectoire de l’attaque, afin de stopper le combat. Il était visiblement en train de le raisonner quand un pilier de glace surgit brusquement de la mer calme, attirant ainsi tous les regards du public qui s’était formé, mais aussi celui de l’ancien major.
Cette attaque était plus puissante qu’elle n’y paraissait, il s’agissait sûrement d’une attaque Blizzard pas encore bien maîtrisée. Ce Tortank faisait preuve d’une puissance assez incroyable.
Une puissance qui pourrait attirer la Team Rocket si elle était mise au courant. Mais cette mission n’était pas celle de Cysiam. Ce gosse se devait néanmoins d’être plus prudent que jamais.

Finissant de contempler la tour de glace, il reporta son attention sur la scène entre le ranger et son partenaire, qui se déroulait sous ses yeux. Visiblement, ce dernier arrivait à lui rendre la raison, en lui rappelant une époque passée. Cysiam plus que beaucoup d’autres personnes pouvait comprendre à quel point la nostalgie pouvait aider, dans certains cas. Certains, seulement. Pour sa part, le professeur refusait la moindre pensée concernant son enfance. Il parvenait d’ailleurs presque à oublier son état d’esprit lorsqu’il était enfant. Il ne DEVAIT pas s’en rappeler, sinon cela compromettrait toute sa mission.

Son discours terminé, le jeune homme plongea son regard dans celui du vétéran, tandis que son Pokémon aquatique faisait de même avec son ennemi. Il avait réussi à le calmer.
Il lui dit qu’il supposait avoir une heure de colle. Cysiam se prépara alors à répondre, mais jeta avant un coup d’œil à son propre Pokémon. Il s’était relevé et restait immobile en position d’attaque après avoir observé lui aussi le pilier givré.

-On dirait que tu arrives à repayer les pots cassés à chaque fois, Natoo. Ton Pokémon n’avait absolument aucune chance de l’emporter face à Kabutops, tu as su prendre la bonne décision.

Le militaire brandit alors la pokéball du Pokémon préhistorique en direction de celui-ci.

-Arrête Kabutops, tu n’as plus à te battre. Reviens.

Kabutops baissa alors sa garde, en continuant néanmoins de rester attentif aux mouvements de son adversaire du coin de l’œil, jusqu’à ce que le laser rouge le frappe, et qu’il soit de retour dans son environnement virtuel.

-Je n’ai pas que ça à faire de distribuer des heures de colle à tous les élèves que je croise, et donc par conséquent, de me punir moi-même, puisque je suis alors obligé de vous surveiller. Cependant, sois assuré que je parlerai de ce comportement au directeur. Tu dois comprendre –vous devez tous comprendre- que dès l’instant où on possède des Pokémon, dès l’instant où on en est responsable, il est indispensable de les éduquer le plus tôt possible. Tu es un ranger, ceci te concerne presque encore plus que tous les autres. En tant que ranger, tu ne peux pas te permettre de mettre en danger la vie des personnes de ton entourage.
On ne te demande pas ton avis. Tu as deux solutions, soit tu les dresses comme il faut, soit tu fais comme la plupart des rangers et tu les relâches tous en ne prenant qu’un seul Pokémon partenaire. Pourquoi crois-tu qu’on demande aux rangers de ne posséder qu’un Pokémon et pas des autres qu’ils rencontrent ? Parce que sinon, ils s’y attachent trop. Et lorsque tu es trop attaché à quelqu’un, tu es prêt à tout sacrifier pour le protéger.
Ceci est contraire au code des rangers qui stipule que lorsqu’une personne est en danger, quelle qu’elle soit, vous devez la protéger. Grâce aux Pokémon des alentours avec qui vous n’avez aucun lien particulier et non pas avec les vôtres que vous ne voudrez de toute façon pas envoyer de peur qu’ils ne se blessent. Votre capstick n’est pas un joujou sans utilité aucune, prenez-en conscience. Les pokéballs devraient vous être pratiquement inconnues.


Après ce monologue, il rangea sa ball, se préparant à partir de cet endroit.

-Prends en compte ce que je viens de dire, jeune homme. Il suffirait que tu penses « qu’est-ce qu’il me fait chier l’vieux Archénym, j’en ai rien à foutre de ce qu’il me raconte » et tu pourrais gâcher ta carrière entière.
Je crois que cette fois je n’ai définitivement plus rien à faire ici. Cette fois tu t’en sors avec une simple discussion entre le directeur et moi, ne remédie pas à ce problème et la prochaine fois la sanction sera plus dure.


Puis le professeur Archénym tourna les talons et parti en direction de l’académie, tandis que le public improvisé se dispersait. Quelle bande de moins que rien.
Ce que ce gamin avait fait comme geste lui rappelait aussi la guerre. Cette guerre où il avait dû achever plusieurs Pokémon ou personnes qui, de cette même manière, avaient protégé leur partenaire. Ils ne faisaient cela que pour une bonne raison, une raison honorable et qui devrait à chaque fois être récompensée.
Et pourtant, la guerre faisait que ces gens étaient achevés violemment et sans pitié, puis piétinés et enfin écrasés, comme s’ils n’étaient qu’un grain de poussière ou de sable sans vie.

Néanmoins, plus le temps passait, plus la mission du major déchu prenait son sens. Sa mission à lui. Sa mission d’origine.
Devenue le but de son existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout morveux mérite leçon de vie. [White Natoo] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kaamelott, les citations
» « Tout travail mérite salaire. » [PV Kevin]
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» salut tout le monde,,voici une de mes dernieres acquisitions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: