Partagez | 
 

 Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Ven 7 Sep - 0:50

Seulement quelques jours de calme s’écoulèrent pour notre cher Arian Cadell Philgard . Le même jour de son qu'il remit les pieds sur l'île de Gakuen, il rencontra à nouveau Levy McGarden -à qui il avait donné rendez-vous en ville-, une jeune fille dont on doute que sa curiosité ait des limites et qu'il considère comme sa petite sœur. Le reste de la semaine, il avait fait des allées-retour entre l’académie et la réserve pokémon, pour voir comment se débrouillait Nagumo avec son Fossile Plaque. Il a fait tous ses cours, cette même semaine, il n'en avait annulé aucun... Jusqu'à avant-hier, où il avait été informé que des membres de la Team Rocket avaient commencé à voler des pokémons aux dresseurs de Johto et à en capturer les sauvages qui vivaient dans le coin, profitant de la distraction des gens lors du festival du printemps : le tant attendu Hanami d'Oliville.

Il avait annulé les cours de la matinée pour se rendre sur place afin de repérer un peu ce terrain qui lui ne lui était pas vraiment inconnu. Certes, il y était déjà allé quelques fois auparavant, mais il avait été soit de passage soit pour voir quelqu'un.

Un fois là bas, il eut une brillante idée : celle d'organiser une sortie scolaire pour continuer à faire ses cours et faire sa mission sans que tant d'absences à la fois paraissent louches et pouvoir faire des nouvelles connaissances, connaître plus ses élèves et l'une de ses camarades de travail qu'il n'avait vu qu'un jour ou deux jours à Unys, pour une mission à Forêt d'Empoigne, non loin d'Arabelle. Il pourrait au moins dire, qu'il cherchait un endroit favorable, où faire le voyage scolaire pour ainsi pouvoir « intimer » plus avec les gens de l’académie car, il faut l'admettre, Arian n'est pas un professeur des plus sociables et accessibles. Il fait juste son boulot et se montre le moins possible. De plus, s'il finançait entièrement ledit voyage et qu'il dépendait le moins possible de l’académie, le Directeur ne pouvait pas refuser cette sortie « éducative ».

Alors, le jeune chef de la Team Plasma réserva le dernier étage du Asagi Hotel pour avoir plus de tranquillité et que chacun des individus venant au voyage aient leur propre chambre ( pour pouvoir lui même être tranquille) et il acheta huit tickets pour le ferry puis, au retour à Sinnoh, il loua un bus pour transporter les élèves et cette camarade en question -ainsi que leurs bagages- jusqu'au port de l'île.

Il y a deux jours, le professeur parla tête-à-tête et expliqua son projet à Yoshi-san, le directeur de l’Académie Gakuen qui, comme prévu, donna son autorisation pour faire ce voyage et accepta de garder confidentiel le fait qu'Arian finança celui-ci. Le flocombien remercia poliment le directeur pour son amabilité et sa compréhension. Il déposa une grande enveloppe sur le bureau du principal, contenant : les horaires du voyage (9h45 pour le bus), les huit tickets de ferry (10h30 le départ et fin d'après-midi, l'arrivée) ayant pour destination Oliville ainsi qu'une petite enveloppe pour Alix Nova où se trouvaient huit plans d'Oliville ainsi qu'une petite lettre écrite à la main pour lui expliquer le projet afin que cela ne la prenne pas au dépourvu :

«  Bonjour, Mlle. Nova,

Je me permets de vous adresser cette lettre pour vous parler d'un projet académique et culturel : une sortie scolaire à Oliville, Johto. Le principal a accepté mon projet et voudrait que vous et moi ainsi que sept élèves nous rendions sur place afin de profiter d'une semaine dans cette magnifique ville portuaire. Durant cette époque de l'année, un festival a lieu, le Hanami. Apporter des vêtements de soirée ou traditionnels est fort conseillé pour plus d'amusement. J’espère que vous êtes libre demain et que cela ne vous pose aucun problème.

Il s'agit d'un séjour d'une semaine, comptant le trajet. Tous frais payés, la nourriture et le transport y sont compris, logiquement. En ce qui concerne le logement, nous serrons hébergés par l'Asagi Hotel, dernier étage. Je vous joins ici un ticket pour le ferry de 10h30 et huit plans de la ville, un pour vous et les autres pour les élèves, au cas où. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser demain dans le bateau ou sur place.

Cordialement,

Arian Cadell Philgard »

Après cela, il sortit du bureau du principal et alla à sa chambre pour parler à ses pokémons du séjour à Oliville. L'équipe était ravie et même Fenwick -un petit funecire sauvage, qui suit Arian depuis quelques temps-, voulut les suivre dans ce voyage.

Le lendemain, après une nuit de veillée à tourner et retourner le plan de la ville, il trouva l'endroit propice au repère de la Team Rocket. Il put aussi finir de corriger quelques devoirs et préparer son cours pour le voyage, même si ce n'était que professionnel et par habitude. Il doutait qu'on fasse cours en séjour pendant des festivités... Mais bon...

Arian se vêtit d'habits sombres, de la tête aux pieds, enfilant ainsi un pantalon gris et noir assez moulant avec des bottes -comme à son habitude-, une chemise noire un peu ouverte puis un très long manteau gris (qui faisait un peu steam-punk ou gothique) qui s'ouvrait en plusieurs queues avec une bande noire près de leur extrémité. Ensuite, donna à manger à ses pokémons (du moins, ceux qui étaient reveillés, car il était moins de huit heures vingt) et pendant qu'ils déjeunaient, il prit le juste nécessaire : son sac-bandoulière avec son équipement ainsi qu'un peu de nourriture pokémon pour le trajet et une petite valise avec son uniforme complet, ses pokéballs, un kimono avec une paire de geta en bois de chêne pour le festival, quelques habits et son porte-feuilles.
(Tenue d'Arian):
 
Quand les pokémons réveillés finirent leur petit déjeuner, Arian fit entrer ceux qui dormaient et qui avaient une pokéball dans celle-ci. Yuurei voulut entrer dans la sienne aussi car il n’appréciait pas du tout la lumière du jour. Il rangea les boules en noigrume dans sa ceinture, où il avait son pokématos et le boîtier de poké-cubes et sortit de sa chambre avec ses affaires ainsi que ses cinq pokémons réveillés plus le funecire sauvage qui vire-volait autour du flocombien : Evangeline sur l’épaule droite, Caën qui portait Kaito et le duo d’inséparables, Shyvaan avec Yuki.


_ « N'oublie pas de bien verrouiller la porte à clé, hé ? Tu as tout caché et rangé ? Tu as laissé le plus important dans la réserve ? Et ton glaive, tu l'as bien caché dans l'armoire ? Tu n'oublies rien ? » fit le dragon à deux têtes, ricanant. Il savait pertinemment qu'Arian n’oubliait jamais rien, mais ça l'amusait de le traiter comme un enfant. Shyvaan gardait toujours un humeur assez puérile mais massacrant, à longueur de journée, bien qu'il pouvait être très sympathique.

Arian gloussa en l'entendant dire ça, il verrouilla la porte et rangea la clé avant de s'engager dans les longs couloirs de l’académie avec ses camarades pour ensuite passer par le hall. Alors qu'ils traversaient le seuil de la grande porte de l'entrée pour sortir à la cour, Arian enfila ses lunettes de soleil, sans s'arrêter. Ainsi, le chef de la Team Plasma se dirigea vers la ville avec Fenwick et ses pokémons puis se rendit au port où il attendit le ferry arrive. Le bateau fut très ponctuel, mais, étant le premier ferry de la journée qui revenait d'une croisière nocturne, le capitan et le personnel avait besoin d'une pause. Il monta avec ses compagnons et libéra ceux qui reposaient toujours sur le pont supérieur du ferry.

La pause du personnel de bord s'était achevée depuis une bonne demie heure, le professeur avait eu le temps de déposer ses affaires dans sa cabine et ses pokémons étaient tous réveillés, sauf Ran, le petit goupix qui fit le dernier à émerger de son sommeil. Le flocombien attendit à ce que le bus arrive avec les élèves et avec la jeune professeure aux allures poupines. Une fois que tout le monde fut là, le ferry leva l'ancre et sortit de l'île pour se diriger vers le Port des Embruns, « un port vers des nouveaux horizons ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Dim 9 Sep - 11:17

Ma main se posa sur le réveille qui venait à peine de sonner. Si mon geste avait été aussi rapide, c’était tout simplement parce que j’étais déjà réveillée depuis maintenant dix longues minutes. Je n’avais que peu dormi durant la nuit dernière et ce matin, la fatigue me poursuivait encore. Il n’était que sept heures et avec peine, je quittai mon lit. Avec lenteur et paresse, j’enfilai mes chaussons en laine et marchai jusqu’à la cuisine de mon studio, mis à disposition par l’Académie Gakuen. J’allumai la machine à café et, en attendant qu’elle soit opérationnelle, je repris le courrier reçu récemment, source de bien des évènements. Je dépliai alors ce bout de papier, sur lequel une écriture délicate me racontait, de courbes gracieux en courbes, la base de ce projet qui m’empêchait de dormir. Même la tête dans le cul, j’arrivai toujours à lire correctement- oui, je suis opérationnelle dès le réveil- ce message empli d’importance à mes yeux. Mes doigts frôlaient légèrement le papier tandis que mes yeux suivaient ces si belles lignes manuscrites.

-« Bonjour, Mlle. Nova,

Je me permets de vous adresser cette lettre pour vous parler d'un projet académique et culturel : une sortie scolaire à Oliville, Johto. Le principal a accepté mon projet et voudrait que vous et moi ainsi que sept élèves nous rendions sur place afin de profiter d'une semaine dans cette magnifique ville portuaire. Durant cette époque de l'année, un festival a lieu, le Hanami. Apporter des vêtements de soirée ou traditionnels est fort conseillé pour plus d'amusement. J’espère que vous êtes libre demain et que cela ne vous pose aucun problème.

Il s'agit d'un séjour d'une semaine, comptant le trajet. Tous frais payés, la nourriture et le transport y sont compris, logiquement. En ce qui concerne le logement, nous serrons hébergés par l'Asagi Hotel, dernier étage. Je vous joins ici un ticket pour le ferry de 10h30 et huit plans de la ville, un pour vous et les autres pour les élèves, au cas où. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser demain dans le bateau ou sur place.

Cordialement,

Arian Cadell Philgard »

Je me mis à bailler juste après avoir lu encore une fois ce courrier puis, la cafetière m’annonça qu’elle était prête à être utilisée. Je déposai délicatement la lettre d’Arian sur ma table puis saisis une tasse à café dans mon armoire soigneusement rangée. J’appuyais ainsi sur le bouton et le café se mit à remplir doucement la tasse que je venais de choisir. Une fois cela fait, je m’installai rapidement à table, après avoir sorti du pain et des confitures sucrées qui, entre nous, étaient divinement succulentes. Je me préparai à manger lorsque je vis mon petit Sobrio attendre devant moi, me regardant d’un air suppliant. Décidemment, il n’aimait pas les croquettes du commerce, celui-là. D’un ton faussement désespéré, je lui répondis :
-Viens ici toi. Tu sais que t’es vraiment difficile, non ?
Il me sourit puis se mit à se jeter comme un fauve sur la tartine à la framboise que je venais de lui offrir. Même si j’avais à présent prit l’habitude de le voir engloutir rapidement-ultra-rapidement- de la nourriture, ce comportement alimentaire abyssal m’étonnait encore. Je le caressai et lui murmurai un petit et doux : Se sera notre petit secret, d’accord ? Ne dis rien aux autres, ils seraient jaloux ? Et je lui fis un léger clin d’œil, auquel il me répondit par un petit grognement.

-Marca, marca.

-T’es vraiment top mon p'tit gars.

Après ce petit instant de tendresse, je me remis à boire mon café qui, en un instant, me réveilla totalement, comme par magie. C’était tellement bon de se sentir vivante comme cela. Ah ! Cela me remotiva à préparer ce voyage qui s’annonçait déjà épique. Je décidai finalement de me lever après avoir mangé quelque peu, laissant le reste à mon trou sur pattes. Ce dernier m’accompagna dans ma chambre et je le posai sur mon lit, j’avais une demande à lui faire : Que porter aujourd’hui, en un tel jour de printemps ? Je sorti ainsi huit tenues prédéfinies par mes soins et avec sagesse, je lui demandai laquelle il préférait afin de faire bonne impression aux élèves. C’est plein d’entrain qu’il m’indiqua une robe aux motifs floraux rose et blanc qui, avec subtilité définissait des fleurs de cerisiers. Après réflexion, je trouvai qu’il avait bon goût, car cette magnifique pièce représentait à la perfection le Hanami. C’est donc cette robe qui m’arrivait aux genoux que j’enfilai. Mais ce n’était pas terminé. Je sollicitai encore mon petit sanglier afin qu’il m’aide à choisir mes bijoux. Je saisis ma boîte précieuse et en sorti certaines de mes pièces préférées, afin qu’il choisisse les plus belles pouvant correspondre à ma jolie robe.

-Marca, crin, crin.

Il pointait de sous museau rose un bijoux capillaire blanc, formant une grosse fleur de cerisier ainsi que des boucles d’oreilles toutes simples, rondes et des bracelets assez épais allant du blanc pur au rose de ma robe florale.

-Merci mon Sobrio !

Il rougit. Il était si mignon et si jeune. Je me dirigeai vers mon miroir, afin de mettre mes bijoux, ce que je fis rapidement. Mais là, le plus dur intervenait, ma coiffure. En effet, je souhaitais présenter une coiffure impressionnante et très originale, mais qui se révélait plutôt complexe. Mais belle, c’était ce qui comptait. Je commençais ainsi par brosser les cheveux se trouvant au plus près de mon front, afin d’en faire une m’arrivant au plus près des yeux. Je la lissai et la laquai, bien évidemment, afin qu’elle ne parte pas. Et là, le plus long prenait place, former le cœur. Et oui, je souhaitais former une coiffure représentant un cœur. Je vous passe les détails, étant donné que les épingles, les brosses et les coups de fer à lisser ne sont pas des plus intéressants. Mais c’est ainsi qu’une demi-heure plus tard, j’étais fin prête. Il ne me restait plus qu’à me maquiller et je pouvais enfiler mes chaussures, pour lesquelles je n’avais pas besoin de l’aide de Sobrio. Je colorai mes lèvres d’un rose doux et tendre, mes paupières d’un blanc lumineux et mes joues d’un rose plus soutenu et plus floral que celui de mes lèvres. A l’aide d’un crayon, je dessinai un petit cœur sur ma joue gauche. L’illusion était parfaite ! On n’aurait facilement pu croire à un grain de beauté. Je fixai un petit coup de mascara sur mes yeux bleu-vert et avec délicatesse, je me parfumai. C’est déterminée que je me lançai en quête de ma paire de chaussures vertigineuse, mes Lady Pointes. Elle mesurait quarante centimètres ! Je posai mes pieds à l’intérieur et avec précision, je nouais les rubans de ballerine se trouvant sur le modèle. J’étais contente de ma tenue ; douce et colorée sans pour autant avoir l’air d’une Fashion Bitch. Je retournai dans ma cuisine-enfin salon/cuisine- et préparai les cartes de la ville ainsi que les tickets des élèves. C’était à moi de me charger de cela, et cela ne me dérangeait pas. Je les mis dans mon sac, ainsi que les Pokéballs de chacun des membres de l’équipe ; à l’exception de celle de Sobrio encore vide pour l’instant. Je l’appelai alors pour lui demander de rentrer, ce qu’il accepta immédiatement. Une fois ceci fait, je regardai que j’avais tout pris et je me dirigeai ainsi vers le port. J’étais de bonne humeur et heureuse de pouvoir participer à ce voyage et rencontrer des gens et des Pokémons qui m’étaient inconnus. Une fois à l’extérieur de l’Académie, j’appelai un taxi qui accepta gentiment de me conduire à ma destination. En chemin, je me mis à penser à ce que nous pourrions faire là-bas et à toutes sortes de chose de ce genre, les questions que l’on se pose à chaque voyage, en sommes. D’ailleurs, mon dernier voyage avait eu lieu à Unys, là où j’avais pour la première fois rencontré Arian, bien que cela fût plutôt bref. A peine le temps de quitter mes interrogations solitaires que nous arrivâmes au port. Je remerciai le chauffeur et pris congé de lui. Le bateau n’était pas encore là, les élèves non plus d’ailleurs. Je me mis donc à contempler l’océan, jusqu’à ce que les élèves arrivent, que je leurs donnent tout ce dont ils avaient et que le bateau nous amènent au port des embruns. A chaque fois qu’un élève arrivait, je souriais peut-être naïvement, et je lui donnai tous ces effectifs. J’en profitai également afin de parler un peu avec eux et nous partîmes finalement pour Oliville.


Coiffure d'Alix :
Spoiler:
 
Chaussures :
Spoiler:
 

Infos:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Mar 11 Sep - 17:37



-Edward-san...Embrasse-moi, moi prince charmant... Heiiiin ? Oh...


Il était neuf heures du matin, j'étais par terre avec mon coussin dans les bras, prête à l'embrasser. Il me fallu quelques minutes pour revenir à la réalité. Chô m'aida un peu en venant m'écraser la figure avec sa boule qui lui servait de queue rebondissante. C'est le visage légèrement marqué que j'ai refait mon lit et que j'ai filé me préparer. Aujourd'hui, j'avais cours avec une certaine Mme Nova. Tout le monde à l'académie disais qu'elle était très chic et assez bizarre...Je ne la connaissais pas vraiment, je ne pouvais pas la juger...Préparée, je remplissais la gamelle de mes trois Pokémons.

Oubliant presque de retirer mes chaussons pour aller en cours, je sortais de la chambre et me dirigeais lentement vers la cafétéria, les trois Pokéballs de mes camarades dans la poche. Engloutissant mon petit déjeuner, je filais à la salle des cours.
L'heure passa rapidement, cette prof' était bien sympathique...Mais ce qu'elle annonça en fin de cours m'étonna...

-Jeunes gens, vous le savez tous, cette année, le Hanami est organisé à Oliville. C'est d'ailleurs pour cela que j'invite sept d'entre vous à participer.

Elle venait à peine de terminer sa phrase que j'avais levé la main. Par chance, elle me prit dans le voyage. Je finissais donc ma journée en préparant mes affaires pour une semaine dans ma valise. Et par chance, j'avais emporté un kimono, si l'occasion de le mettre se présentait. C'était une belle robe de Miko. Pendant ce temps, je libérais Chô, Lili et Dream pour leur faire part de la nouvelle.

-Demain, on part à Oliville pour fêter le Hanami, ça vous dis ?


Ils semblaient excités à l’idée de cette super journée. Je finissais donc les préparatifs et me couchait avec une seule hâte : partir à Johto.

Le lendemain, il était dix heures. C’est le réveil que j’avais réglé la veille qui me réveilla. J’étais déjà en retard ! Pas le temps de se doucher, j’étais déjà assez propre ! Deux couettes, des habits et voilà. Un bol de lait Meumeuh pour les trois petits et la journée est partie ! Lorsque le bol fut vidé, je pris la valide par la poignée et la fit rouler dans l’établissement, accompagnée de Chô, Lili et Dream. J’arrivais donc la dernière au port. Je ne fis pas attention aux gens qui m’accompagnaient et récupéra mon ticket de ferry ainsi que la carte d’Oliville puis monta dans le ferry qui partit en direction d’Oliville. Il arriva bientôt au Port des Embruns...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Sam 15 Sep - 11:30

Voyage voyage ♫
Plus loin, que la nuit et le jour ♪



_VOYAGE A OLIVILLE !!

S'écriait Kayline dans sa chambre.
Déjà réveillé depuis deux bonnes heures... Elle ne tenait plus, revenir dans sa région de naissance, ça l'emplissait d'une immense joie. Elle est née à Rosalia, mais a déménagé à Carmin sur Mer à cause du business de son père...

*Maîtresse Kayline calmez vous, vous allez réveiller votre voisin*
_ Ark' ? Et bha il vient !
*Pardon ?*

Même Phébus...
Ne semblait pas au courant, Kayline finissait sa valise.

_ Je vais défier... JASMINE !!
* Ah c'est donc ça qui vous motive tant... Et pourquoi Arkjo vient ?*
_ C'est pour son bien ! Il ira au Hanami et rencontrera des jolies filles, fera des connaissances plutôt que des calculs idiots.
* Maîtresse Kayline je ne vous permet pas ! Les calculs sont très intéressants !*
_ Mouais... Pas plus qu'une vie social...

Kayline avait des étoiles dans les yeux, elle semblait déterminée.

_ Tu te souviens pas à la mission ? De ce chercheur débile et prétentieux ? Franchement, je ne me le pardonnerais JAMAIS si Arkjo finissait comme lui... On DOIT l'aider et je l'aiderais à bâtir ses relations socials ! Il me remerciera un jour de ne pas finir en homme calculette...
* Mais... Il semblerait que ça soit sa nature d'être renfermé, introvertie... Timide si je puis dire*

Elle bouclait la valise et tournait sa tête vers le petit pokémon psy.

_ Les gens changent non ? Regarde moi... Quoique non, je suis très bien comme ça ! Ahahaha ! Bref, je l'ai inscrit et il vient !
* Et vous ? Vous allez participer au Hanami ? C'est une si belle fête, ces kimonos, les traditions, les stands, les feux d'artifices.*
_ Non.
*Pourquoi ?*
_ Parce que j'y vais pour Jasmine ! Pas pour me pavaner, j'aurais tout le reste de ma vie pour ça, une fois maîtresse.
* Vous voulez donner à Arkjo sa vie d'adolescent mais vous vous privez de la votre en vivant déjà comme une adulte, vous n'êtes pas encore pleines de responsabilités*

Kayline soupirait, c'était plus compliqué que ça...
Phébus avait bien envie de sonder ses souvenirs, pourquoi était-elle si stricte et dur avec elle même quand ça concernait des champions, des entrainements, mais elle lui avait formellement interdit.. Et puis, Kayline n'avait été invité par personne pour passer la soirée du Hanami ça l'arrangeait quelque part... Y'a ceux qui batifolerons et ceux qui... Euhm... Seront comme elle, en train de bosser tout seul à l’hôtel.

_ Ne cherche pas à comprendre...
* Pourtant j'aime ça *
_ Je suis prête !

Elle coupait court à la discutions.
Et rappelait Phébus dans sa pokéball, un sourire tendre en lui adressant un..

_ Tu es trop curieux... Il y a des choses qui dépasse la raison.

Kayline accrochait ses balls à sa ceinture.
L'équipe au grand complet, avant de prendre sa valise et de quitter et fermer sa chambre à clef, enthousiaste. Elle toquait à la chambre voisine.

_ AAAARKJOOOOO !!!!

Criait-elle dans tout le couloir.

KAYLINE TA BOUCHE !!


Elle tournait sa tête...
Vers l'étudiant râleur en question, le fusillant du regard... Celui-ci referma tout doucement sa porte, effrayé.

_ Bon... Tu me laisse pas le choix, je suis déjà entrée dans la chambre de Matt, celle-ci doit être identique.

Déduisait-elle.
Tout en entrant dans la pièce, même pas fermé ! Kayline entrait et constatait, des fiches de calcul, un ordinateur allumer avec des choses incompréhensibles, des C-D, des livres... LE BORDEL ! Et ça sentait le renfermé... *Quand je disais qu'il sortait pas assez... Un vrai Topiqueur*, parmi tout ça, dans son lit, le chercheur bien endormit. La dresseuse soupirait et comme si c'était chez elle, elle lui fit sa valise, amusé par ses vêtements qu'elle jugeait terne et ringard.

_ Tss.. Y'a pas que le social à bosser, tu portes vraiment ça ?... Hein Ark' ? Tu me remerciera... Quand tu sera au bras d'une charmante chercheuse à lunette, et que votre enfant s’appellera "Racine-Carré"... Quoique, me remercie pas pour ça...

Elle souriait.
Et cloturait sa valise à lui, puis elle se dirigeait vers la fenêtre pour lui ouvrir. Oui oui, elle lui fout le vent matinal ainsi que les rayons du soleil dans la gueule, que c'est appréciable n'est-ce pas ? On a tous adoré ça quand notre mère nous le faisais...

_ Bon, je t'attend au port, bouge toi partenaire, le ferry part pour 10h30 ! Et il est déjà... 9h45 ! Ouaw ! Le temps passe vite quand on s'amuse... Je pose ton billet pour le ferry sur ta table de nuit.

Elle souriait.
Et se dirigeait vers la sortie, les valises à chaque mains.

_ Tu me poseras des questions et tu m'engueulera pour le fait que je t'ai inscrit sans permission sur le navire, d'accord ? A toute à l'heure Ark' !

La blonde fit un pas en arrière et ajoutait, sur un ton TRÈS sévère et dur.

_ Et si tu te défile... Ça ira très mal...

Elle changeait à nouveau d'expression
Puis riait avant de quitter Gakuen. Sifflotant joyeusement, s'imaginant le match contre la championne d'acier. Une fois sur le navire, Arkjo la rejoint et bien évidemment, il lui passa un savon sur ses méthodes de réveil et sur le fait qu'elle l'ait inscrit. Mais qu'importe, Kayline, appréciait Arkjo et ne voulait pas qu'il moisisse seul dans sa chambre alors qu'elle voyage ! Donc, elle ne perdait pas le sourire... Arkjo sera t-il rancunier à son égard ? Aller savoir...

Sur ne navire.
Elle croisait les deux profs qui encadrait la sortie... Et elle vit le jour et la nuit, entre "Arian" qui est tout en noir et "Alix" que Kayline qualifierait de Mélofée ou de Barbapapa vivante... Tout ce rose, tout ces sourires... C'est assez destabilisant ! Un vrai contraste ces deux profs ! Qui ont l'air cependant, sympathique et originaux. Kayline restait avec Ark', habitué à sa compagnie et observant les autres élèves qui participait au voyage, déjà, elle réfléchissait avec qui Arkjo pourrait aller au Hanami...

Après quelques heures de voyages, le ports des embruns était visible...
Revenir en haut Aller en bas
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Sam 15 Sep - 19:44

« AAAARKJOOOOO !!!! »

Arkjo fit un bond d’un mètre. C’est pas la première fois qu’il se fait réveiller de bon matin par quelqu’un qui gueule. Et il avait l’impression que la voix était la même…

« KAYLINE TA BOUCHE !! »

Qui est le con qui a dit ça ? Y en a qui ont pas peur…
La lumière pénétra la chambre du chercheur qui voulait tout sauf de la lumière sans ses yeux de bon matin, surtout accompagné d’un glacial courant d’air. Il réfugie sa tête sous sa couette en grimaçant.
Il entendait une valise se fermer… Il sortit sa tête et vit Kayline se barrer avec sa valise.

« Bon, je t'attends au port, bouge-toi partenaire, le ferry part pour 10h30 ! Et il est déjà... 9h45 ! Ouaw ! Le temps passe vite quand on s'amuse... Je pose ton billet pour le ferry sur ta table de nuit. Tu me poseras des questions et tu m’engueuleras pour le fait que je t'ai inscrit sans permission sur le navire, d'accord ? A toute à l'heure Ark' !»

Elle marqua une pause.

« Et si tu te défile... Ça ira très mal... »

Et elle s’en alla.

« … Salope. »

Oui oui, faut pas croire, Arkjo utilise aussi ce genre de mots. Il a juste horreur de se faire réveiller le matin comme ça, peu importe la personne et la raison. Bon, techniquement il y a une raison, mais le chercheur n’en avait rien à secouer de ce voyage. Enfin non, rectification : le chercheur n’en avait rien à secouer des voyages. Bon visiblement, il n’avait pas trop le choix. En plus d’avoir des ennuis avec Kayline, il risquait d’en avoir avec l’Académie pour absence à un voyage auquel il s’est inscrit. Vu la confiance accordée généralement par des personnels d’établissement, dire que quelqu’un l’a inscrit sans accord ne passerait pas. Il se leva péniblement, crevé. En même temps, il n’a pas l’habitude de se lever à cette heure-là, il a dû dormir 6 heures cette nuit du coup… Il s’habilla vite fait. Bon, il n’aura même pas besoin de faire sa valise puisqu’elle l’a kidnappée… Heureusement, il ne sait même pas combien de jour il part. Mais il part où au fait ? Et pourquoi ? Et avec qui ? Il n’appréciait pas vraiment le coup, m’enfin. Et il était aussi obligé d’y aller pour récupérer sa valise, il n’aimait pas que ses affaires soient autre part que là où il le veut. Il devait avouer que la dresseuse avait bien joué son coup pour l’obliger à se ramener… Il prépara un petit sac avec une bouteille d’eau, quelques biscuits au cas où puisqu’il n’avait pas le temps de prendre un petit déjeuner. Il prit aussi deux-trois autres trucs qui pourraient lui être utile, ainsi que le ticket. Il aurait bien aimé l’oublier celui-là, mais il était trop honnête pour ce genre de chose. Il sortit sa chambre et ferma la porte à clef derrière lui. Il avait autre chose à foutre qu’un voyage à la con, il avait la haine…


Arrivé au port, il retrouva bien sûr Kayline, avec d’autres élèves, et deux profs. Parmi ces deux-là, il reconnût Mme Nova, la prof de coordination. La tête de l’autre lui disait vaguement quelque chose, mais c’est tout. C’est pas la première fois qu’il va voyager avec la dresseuse sur un bateau, m’enfin bref. Il s’approcha d’elle et tenta d’être franc, malgré qu'il n'osait pas hausser le ton très haut, un peu par peur des conséquences.

« Kayline, je vis ma vie comme je le veux, je ne suis pas un chien à tenir en laisse, et je suis assez grand pour faire ce que je veux. Si je veux aller à un voyage, je sais m’inscrire. »

Il s’éloigna un peu et s’adossa contre un mur, sourcils froncés. Il s'en remettra de toute manière.
Ce voyage le faisait déjà chier avant qu’il commence…

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Ven 21 Sep - 21:51

C’est à la fin d’un cours avec Mlle.Nova que Mégami s’était inscrit à un voyage scolaire qui se déroulait à Oliville. Oui, Oliville, cette ville assez grande qui est extrêmement mal indiquée d’après Mégami, il s’y paume toujours. Bref, nous parlerons des défauts plus tard.
Si un voyage scolaire était organisé, ce n’était pas pour des motivations pédagogiques, apparemment, ce qui décrédibilisait déjà totalement la chose, mais bon au point où ça en est dans cette académie on n’est pas à ça près. D’ailleurs, ça dérangeait assez le blond qu’ils n’aient été que sept en tout à être intéressé. Ben quoi, c’est vrai, normalement on dit « Alors les enfants, on organise un voyage scolaire totalement gratuit dans un hôtel de luxe pour aller participer à une grande fête interrégionale, vous êtes intéressés ? », tous les moutons se précipitent dessus.
Ben là, même pas.

Bref. Si Mégami s’était inscrit, ça n’était pas pour participer à cette stupide fête où il fallait venir déguisé comme au stupide bal qui avait eu lieu à l’académie il y avait de cela quelques temps (d’ailleurs il y était allé y faire un tour, effectivement c’était ridicule d’autant plus qu’il avait reconnu pas mal de têtes, il s’était bien marré puis était retourné dans sa chambre). Soit, il viendrait déguisé en Mégami Hells, et si ça leur plaisait pas alors il changerait pour Megami Hell. Eh ben oui, autant profiter des fautes des autres.
Non, lui s’était inscrit pour un motif plus personnel. Il faut dire que le dresseur était quelqu’un d’assez patriotique dans l’âme, couplé à de la nostalgie, ça veut tout dire. Il avait juste envie de revoir un peu ses terres d’origine.
Johto.
Quelque part là-bas se trouvaient ses amis et sa famille. Ce qu’il n’aurait pas donné pour revoir l’un d’entre eux.
Bourg-Geon. Un patelin bien paumé avec seulement quelques malheureuses baraques. Ouais, c’était la vraie cambrousse, ce truc, mais ça plaisait à Mégami. En effet, il aimait les coins paumés où personne ne venait lui chercher des noises.
OK, Oliville c’était pas Bourg-Geon, mais au moins ça rappellerait des souvenirs.

Pour ce voyage, il prendrait comme équipe Onix, Tentacruel, Tortipouss, Roucool, Papilusion ainsi que son œuf, qui n’allait très certainement pas tarder à éclore, ce ne serait d’ailleurs pas étonnant si ça se produisait le jour même. En espérant ne pas tomber sur un Tortipouss 2ème du nom.
Et ce jour même, le dresseur se leva tôt, histoire d’avoir de l’avance pour être sûr de pas louper le ferry, ça serait idiot quand même.
Bon, toutes les petites choses du matin sans importance, petit-déjeuner, blablabla, on s’en fout royalement.
Armé de son sac de vêtements et de quelques affaires de cours, le dresseur poussa la porte de la salle à manger afin de rejoindre l’extérieur par le biais du hall, avec un geste déterminé tel un guerrier partant à l’assaut de nouveaux territoires à conquérir... puis s’arrêta après avoir fait trois pas, en voyant une fille se dirigeant vers la sortie, comme une fleur, tout en portant deux gros sacs.
Et pas n’importe laquelle.
LA gamine hargneuse mauvaise perdante par excellence. Ouais, Mégami n’y allait pas doucement avec les mots quand quelqu’un l’énervait, mais bon, après tout, qui pourrait se plaindre ? Il faisait ce qu’il voulait.
Néanmoins, mieux valait rester à l’écart pour le moment et profiter du peu de tranquillité qu’il lui restait avant le moment fatidique. Autant ne pas se faire remarquer donc, comme il savait si bien le faire.

Bon alors pareil, on se fout de ce qu’il pensait pendant le chemin. Non, vous vous en foutez pas ? Bon, bah d’accord, voilà :
« N’empêche, c’est pratique les sacs à roulettes. »
Merci pour votre attention, c’était les pensées de Mégami quand il a rien à foutre à part marcher.

Mais passons.
Arrivé au port, le dresseur remarqua tout de suite les deux profs : M.Philgard, qui avait acquit une assez mauvaise réputation apparemment, chez les garçons en tout cas, les filles lui couraient en général après, pauvre de lui, et qui d’après des racontars savait faire la guirlande électrique avec ses iris.
Mlle.Nova, plus rose-bonbon/cucul-la-praline que jamais, dans un accoutrement dont l’extravagance n’avait d’égale que son ridicule. Et ne parlons même pas de cette coiffure improbable, de ces chaussures qui devaient être tellement simples d’utilisations que marcher sur une patinoire devait paraître un jeu d’enfant à côté et enfin de ce maquillage qui lui donnait pour agrémenter le tout un agréable teint de zombie/monstre/vampire, barrez les mentions inutiles.
Et oui, il est possible de faire un zombie/monstre/vampire cucul-la-praline, voici la preuve vivante.
Ce voyage promettait d’être assez drôle, finalement.
Ne parlons même pas du bus qui venait d’arriver avec le pauvre chauffeur qui s’était retrouvé tout seul. Mince alors, on devait le prendre où, celui-là ? Organisation de Gakuen Pokémon : +1 !

Mégami prit tout simplement le ticket que la prof’ zombie lui donna, le montra au capitaine, au contrôleur, peu importe il n’y connaissait rien en navigation, puis monta à bord.
Il choisit un coin tranquille pour poser son œuf, à l’air libre. Il bougeait de plus en plus.
Pendant ce temps, le dresseur révisait un peu ses stratégies de combat, assis en tailleur, sa tête posée sur sa main. La traversée allait être assez longue, alors autant mettre ce temps à profit.
Seulement, au moment où il avait réussi à focaliser toute son attention sur une stratégie qui semblait intéressante, l’œuf se décida à éclore. Forcément, il pouvait pas attendre dix minutes, non. Loi de Murphy, quand tu nous tiens.
Sérieusement, vous avez déjà vu quelqu’un se plaindre qu’un œuf éclot ?

BRRRRRREF.
Mégami se mit à genoux. La coquille commença à se fendre, des bruits se firent entendre de l’intérieur... le haut de l’œuf se brisa... puis les côtés... on vit du rouge, du blanc, du jaune... et...
Parmi les restes de la coquille, un petit Korillon fixait son nouveau maître d’un regard ahuri. Bon, tous les Korillon avaient cette tête, reste calme Mégami, reste calme, il ne sera pas comme Tortipouss... non...
Le blond poussa un graaaaaaaand soupir de soulagement. Son tout nouveau Pokémon gambadait paisiblement sur le navire, en sautillant, ce qui lui faisait donc faire à chaque bond un doux tintement de clochettes, sans jamais prononcer son nom néanmoins, sauf à un moment, où il vint devant le dresseur en lui grimpant un peu dessus, où il lança un petit « Kooooriiillooon ! ».
Il découvrait tout simplement le monde qui l’entourait. Mégami fut au départ tenté de le rappeler tout de suite, mais il avait du temps à perdre, autant que ce temps serve à quelqu’un. Il laissa donc le nouveau-né admirer le paysage qui s’étendait devant lui, admirer les autres personnes, bref, tout.
Quel caractère allait-il avoir, celui-ci ? Difficile de le deviner maintenant, mais le jeune Hells allait certainement bientôt le découvrir. Une chose était sûre, il s’agissait d’un type Psy, et ça c’était une bonne chose, étant donné qu’il n’en avait pas encore dans son équipe.
Il verrait bien ce que ça donnerait par la suite.

Le temps passa.
Et le célèbre port d’Oliville se dessina à l’horizon.
Les questions sur le financement de ce voyage et la bizarrerie générale de la chose attendraient un peu. Mégami allait savourer ce retour au pays.


[Pour le car, désolé, je me suis permis de dire qu’il était vide étant donné que ni Alix, ni Mia, ni Arkjo, ni Kayline n’a précisé qu’il/elle le prenait. Donc ça m’a fait marrer et j’ai décidé de le dire dans le RP XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Dim 23 Sep - 15:53

« KAYLINE TA BOUCHE !! »
Le Ranger qui était sous sa douche, arrivait à entendre quelqu'un gueuler le nom d'on ne sait qui depuis l'étage du dessus. A neuf heure du matin en plus, un Samedi. A une heure pareille les élèves dorment, pas tous, mais la plupart des académiciens pionçait, ce qui aurait été le cas de White, s'il n'avait pas à prendre un ferry pour rejoindre ville natale en vue d'une sortie scolaire organisé par un prof' assez bizarre, il parait. On dit que ses yeux change de couleur ... Ça, faut le voir pour le croire. « Oliville ? C'est quoi ça, ça mange ? C'est comme les olives ? Parce que moi j'aime bien les olives. » Blasé, le Tortank ne daignait même plus répondre à l'idiotie du Goinfrex, il se contentait seulement de soupirer. « Dit-moi, tu écoutais ce qu'on te disait l'autre jour où tu étais trop occupé à fixer la boite de chocolat posé sur la table ? » questionna l'oiseau, sur un ton neutre mais ferme. « Bah, c'est-à-dire que euh ... Y avait les chocolats et toi tu disais, euh ... Et puis j'avais faim et ... » balbutia le goinfre, perdu dans ses pensées. Effectivement, il n'avait rien écouté de ce qu'avait dit le Tortank - ou Carabaffe, plutôt - ce jour-là.« Pour la énième fois, Oliville est la ville natale de White ! » fit la Roucoups, on pouvait sentir un peu d'énervement dans la voix. « Ah oui ! Avec le monsieur tonton de White ! C'est lui qui faisait les poffins super bon que m'avait donné White y a longtemps ? Il pourra lui en redemander, à ton avis ? » Hallucinant, comment il fait pour penser uniquement avec son ventre ? Enfin, c'est surement la même chose avec tous les Goinfrex, ou du moins la plupart, y a p'têtre des exceptions, qui sait.

Ou pas ....

Non, les Goinfrex sont tous les mêmes. Des ventres sur patte, ils ne sont peut-être pas hyperactif mais, ils pensent tous avec leur ventre, ça c'est sur. Shõku en est le parfait exemple d'ailleurs, quand White ouvrit la porte de la salle de bain, le Goinfrex lui sauta dessus réclamant de la nourriture, il n'avait même pas de besoin de comprendre son langage pour savoir ce qu'il voulait. Le Ranger soupira, tout comme le Tortank qui attendait dos - ou carapace - contre le mur, heureusement qu'il pouvait payer toute la nourriture de Shõku grâce à l'argent de son père.


▬ Oui, oui je vais te donner a manger Shõku, relève toi juste tu m'écrase là ...


Et pas qu'un peu, il pesait cent dix kilos, le Goinfrex se releva attendant ce qu'il avait demandé. Le Ranger se releva et se dirigea vers les placards de sa chambre avant de jeter en arrière, tous les paquets de chips, de biscuit et de bonbons que le Goinfrex rattrapa et avala directement, il ne lui suffisait que d'un seul coup de mâchoire pour tout broyer. Même les emballages y passer, il arrivait à les digérer, c'est dingue ça. Le Ranger jeta un rapide coup d’œil a l'horloge accroché au mur qui indiqué clairement dix heures. Bon, bah il lui rester une demi-heure de trajet et environ quinze minute pour monter a bord du bateau, 'fallait qu'il se bouge.[/i][/color] « Ca y est, on peut y aller ? » [color=#6699cc][i]interrogea le Pokémon ténèbre.

▬ T'as l'air de préparer un sale coup, toi ...


« Qui, moi ? Mais non, je suis un ange ... »
fit le renard, avant de rire un bon coup. Un ange lui ? Un ange aux ailes noirs alors et avec des cornes. Il était devenu bien plus sournois depuis son évolution, White en regrettait presque le Zorua câlin et farceur qu'il avait adopté ... Mais les gens changent après tout. Il se transforma en un Statitik et grimpa sur l'épaule du ranger, de cette manière il pouvait voir tout ce qu'il se passait et sans prendre de place. Seul lui, Yukio et l'ourson restait hors de leurs Pokéball, il pouvait rester tranquille et ils avaient la taille - et le poids - correct pour rester dans un taxi. Refermant la porte de sa chambre derrière lui et se dirigea hors de l'académie pour prendre un taxi direction le port. Y avait bien un bus à prendre ... Mais, il l'a raté de quinze minutes, mais y avait les taxis à sa disposition, donc bon. Un peu plus tard, il arriva au port et la première chose qu'il remarqua c'était la prof' de combinaison d'équipe, White est pas quelqu'un à juger les gens sur leur apparence, mais là c'est ridicule, dangereux et c'est hyper extravagant mais c'était hyper originale, faut avouer. Le Ranger alla récupérer son billet pour ensuite embarquer dans le bateau et il espéra que s'il la recroise à nouveau, qu'elle n'est pas la même coupe de cheveux et surtout que Shõku ne soit pas avec lui sinon il risque de confondre sa coupe de cheveux avec de la barbe a papa (sans déconner). Après quelques minutes, le bateau quitta le port et le Ranger libéra ses Pokémons, tenant le Teddiursa dans ses bras, il se posa sur un banc et observa la mer qui lui rappelait tant de choses ... Bonne comme mauvaise, mais elle lui rappelait sa rencontre avec Bixis ...


Dernière édition par White Natoo le Ven 28 Sep - 12:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   Mar 25 Sep - 20:25

Naminé était en assez bonne forme malgré s'être réveillé a quatre du matin, a force de s'endormir trop tot et se réveiller également trop tôt, elle avait décalé son horloge interne. Elle ne se couchait qu'a vingt heure du soir et se réveillais a des heures telle quatre ou trois heure si ce n'est pas une heure ou une nuit blanche. Elle avait l'habitude de dormir sous de telle heure. Souvent a Oblivion, son manoir, elle se réveillait tôt pour le simple but de dessiner ou faire quel notes de piano.
Naminé avait déjà manger, un simple pain au chocolat avec un verre de lait. Un petit déjeuner basique. Loin de ce qu'elle mangeais avant, comparer de la pâte a tartiner avec du foie gras ou encore du caviar fraîchement pris est chose difficile, voir impossible. Bref sa riche vie c'était terminé, pour être remplacé par une vie ordinaire... Mais cela ne la déplaisait pas, elle aimait découvrir des choses alors découvrir une façon de vivre et plutôt pas mal. L'evoli de cette dernière avait par contre le droit a deux ou trois petit chose comme une paté au lieu de simple croquette. Naminé a vraiment eu beaucoup de chance quand on pense a l'argent qu'elle possède. Enfin, la future adulte c'était également laver et habillé, son kimono était pret. Son tuteur le lui avait fait a la main, enfin c'est qu'il persistai a dire mais elle savait très bien que la finesse dans ses coutures, cette façon de faire dans les lignages, ce syle chinois entre le novateur et le traditionnel... C'était un kimono de sa mère. Le kimono possédait une couleur blanc rosé sur sa majeure partie, les bouts de son kimono était bleu entre le ciel et le turquoise, la ceinture du kimono était rouge et beige orné d'un léger bijou vert. Pour aller avec le kimono et rentrer au maximum dans mes origines pour cette fête j'ai décidé d'utiliser quelques accessoire. Une fleur de tissus orné ma chevelure déja bien coiffé par ma chère Rei, elle était légerement teinte d'ailleurs. Sur ma tête, s'était posé des délicates cornes, ne me poser pas la question. Je ne sais pas pourquoi j'ai mis cet cornes de démon dans mon kimono... Peut-être parce que le Oni est un démon que je trouve plutôt interessant... Pour terminer mon déguisement, je me suis occupé de me procurer une ombrelle traditionnel dans un petit magasin près du conservatoire.
C'était le grand jour, un départ dans une région lointaine, la blonde allait enfin commencait son rêve de voyage... Elle prit son sac préparé la veille et sortit tranquillement avant d'entendre un cri assourdissant :


<< KAYLINE TA BOUCHE !! >>

La blonde partit tranquillement vers le port suivant quelques autre étudiant qui semblais s'y rendre également. M'enfin si Naminé n'avait pas passer ses journées a faire du piano au conservatoire elle connaitrais mieux la ville... Et sa lui aurais éviter de se perdre a chaque coin de rue croyant que telle ou telle personne se rendait au port...
Naminé arriva enfin au port après une longue heure de marche, elle y remarqua diverse personnes certaine semblait normal d'autre un peu plus louche. Les deux professeurs censé encadrait la sortie me semblait assez spéciaux enfin surtout cette homme... Il était grand et sa tenue le rendait impressionnant... Il forcait le respect d'un simple regard, après il y avait aussi un adolescent au cheveux blanc... Après Naminé remarquais aussi une femme elle aussi adolescente avec des cheveux extremement long, un blond assez banal, un brun plutôt calme ainsi qu'une brune... Une brune ... ? Je la regarda quelques instant et je pensa automatiquement a Mia, la guitariste. Enfin, c'est l'heure de partir... Je la verrai plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage à Oliville: Arrivée au Port des Embruns! [Pv: Alix♦White♦Mégami♦Arkjo♦Naminé♦Rei♦Mia♦Kayline]
» Voyage à Oliville: Rocket's Dark Circus [Pv Alix Nova & Levy McGarden] En cours
» [Terminer] Voyage à Oliville : La déception de Kayline [Pv Arkjo et White]
» Voyage à Oliville: Hanami, le repas sous les cerisiers ! [Terminé]
» Arrivée au port.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: