Partagez | 
 

 Comme un air de déjà vu ( Persia + libre pour qui veut )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Comme un air de déjà vu ( Persia + libre pour qui veut )   Lun 12 Nov - 10:56

Depuis son arrivée à cette « académie », Riku n’était pas du tout à l’aise. Peut être parce que cela ne faisait même pas trois jours ? Allez savoir, mais en tout cas, elle pouvait avoir ce qu’on appellerait « le mal du pays ». Comme à son habitude, elle n’avait pas dormie de la nuit, ayant cauchemardé sans cesse de ce rêve à répétition où elle voyait une personne la tuée. En tant que membre de la Team Rocket, ce n’est pas comme ci tout le monde ne cherchait pas à le faire mais pourquoi ce rêve précis…un mystère non élucidé ! D’ailleurs elle était ici pour quelle raison déjà ? Ah oui, en mission d’infiltration et d’espionnage, puis en effectif quand l’école serait attaquée ! L’art de lui dire : Riku, tu n’est pas une fille essentielle dans notre organisation, tu peux bien rendre ce service non ?. Et le pire dans tout ça ? C’est qu’elle approuvait ce genre de méthode. Le regard vitreux d’une sale nuit blanche, elle regarda sa chambre vide sans cadres, ni peintures, ni décoration, juste un vide réconfortant rien de plus, rien de moins. La seule chose qu’elle avait demandé de faire installer dans sa chambre, c’était une cafetière, car sans un café, Riku était invivable le matin. Ajoutant le filtre et faisant couler son éther matinal, elle regardait par la fenêtre alors que Kaze sortait de sa torpeur à son tour.

- Un peu de café vieil ectoplasme ?

Autant le dire de suite puisque cela risque d’être compliqué, avec Kaze c’était un lien de tu cherches tu me trouves, et si un jour le spectre souhaitait s’en aller, et bien comme il n’appartenait pas officiellement à la rocket, alors il le pourrait ! Ce n’était rien de plus rien de moins qu’un collègue de compagnie solitaire. Vous imaginez un ami fantôme ? Remarque qu’on la prenne pour une folle n’était pas impossible, et elle se qualifiait comme tel alors…Pourtant derrière ce lien inqualifiable, Riku appréciait l’unique compagnie de Kaze, juste la sienne ! Le polichombr tira la langue et se mit à tournoyer autour de ce qu’il prétendait être sa maîtresse alors qu’elle ne l’était pas vraiment, en la regardant s’en servir une tasse et s’assoir sur le lit avec un journal. Faits divers et compagnie en guise de lecture, une lecture bien trop ennuyeuse à son gout.

- Bon qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire tout les deux pour remplir notre désastreuse journée ?

Question idiote bien sûr, Kaze aimait faire des farces et des blagues, la réponse n’était pas difficile à lire dans son regard taquin et fourbe.

- Alors la non c’est hors de question ! Je te ferais remarquer Kaze qu’on doit s’intégrer ici comme l’a dit docteur Pavel ! Je n’ai pas envie de retourner à l’internat !

Mais Kaze s’en moquait il tournait toujours autour de Riku comme s’il effectuait une danse nuptiale, elle soupira en le regardant et avala son café d’une traite lui redonnant un bon coup de boost.

- Tu sais ce qui manque le plus de Nénucrique ? C’est la mer, j’aimerais tellement pouvoir la revoir de près, courir sur le sable chaud et brûlant comme une enfant ! pfeuh qu’est ce que je raconte encore ? j’ai passé l’âge de ce genre de gamineries tu ne crois pas…

A savoir si elle se parlait seule comme une parfaite folle alliée ou à son pokémon allez savoir ! En tout cas Kaze restait muet comme une tombe. Riku se mit à rire pour une raison inconnue et prit ses gélules de couleur rouge et blanche qu’elle avala avec un verre d’eau…Avant de prendre son calepin, ses crayons, et de proposer à Kaze de venir avec elle pour aller dessiner des pokémons sauvages. Le spectre la suivit, toujours sans bruit, aussi bavard que sa maîtresse. Ils arrivèrent après une bonne heure de marche à la plage où la jeune fille s’installa sur le sable pour dessiner les krabby qui passaient.

- Arrête de bouger bon sang, comment veux-tu que j’te dessines ? Kaze fait quelque chose bon sang !

Mais le spectre se contenta de bailler

- On peut vraiment pas compter sur toi hein !

Le pokémon pour toute réponse, vexé envoya un feu follet sur les Krabby

- KAZE ! Je ne t’ai pas demandé de les brûler !

Les Krabby mécontents attaquèrent le Polichombr en leur envoyant une attaque pistolet à eau qui le chatouilla et l’amusa encore plus. La demoiselle attrapa le pokémon par la peau du cou comme un chaton alors qu’il gesticulait.

- Du calme chenapante ! Je vais pas te faire de mal !

Les aquatiques en voyant l’humaine prirent peur et s’enfoncèrent dans le sable.

- Voilà j’ai perdu mon sujet d’études, j’espère que tu es fière de toi…

Riku se laissa tomber sur la sable à nouveau, il fallait à présent se faire discrète, se faire absente, se fondre dans la masse pour retrouver un modèle à dessiner.


Code couleur de Riku : #1977AE
Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un air de déjà vu ( Persia + libre pour qui veut )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme un air de déjà vu ( Persia + libre pour qui veut )
» Utiliser le HTC Touch Diamond comme modem
» Peut-on utiliser le diamond comme simple receteur gps ?
» Dessin comme complément à la sculpture
» HD2 T8585 comme passe de 512 mémoire flash à 576 pour passé à Android

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Plage-
Sauter vers: