Partagez | 
 

 Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xion
Creeping Shadow of Disaster
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 182
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 09/02/2011
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Jeu 6 Déc - 3:14

Après avoir aidé un jeune homme à revenir vers l'académie et manger les délicieux Poffins qu'il nous avait laissé. Sora et moi avons décidé de chercher un endroit pour pouvoir rentrer dans l'académie, disons que le temps dehors n'était pas des plus agréables. De un, c'était pas des plus chauds ici et de deux bah... Il y en avait pas ! x) Je me dirigeais en premier vers le lieu le plus utiliser pour entrer dans ce grand bâtiment, c'est-à-dire l'entrer principale. Attendant que quelqu'un en sorte pour me faufiler à l'intérieur... Mais visiblement, il n'y avait personne et après plusieurs longues minutes, je fis signe à Sora de me suivre. Rester là, à attendre était ennuyant et qui sait on aurait plus attendre encore longtemps, ainsi... Aussi bien trouver un autre moyen, alors. Commençant à suivre les grands murs de l'académie tranquillement ! Peut-être qu'une des autres portes allaient être ouverte, qui sait ? Et puis, c'était mieux que rien. Sans oublier que de faire du sur place c'était plutôt froid à la longue, donc aussi bien bouger. Je levais la tête vers le ciel, pour voir un Guériaigle chromatique y voler, pour ensuite rebaisser le regard devant moi.

Quant après encore quelques minutes de marche, Sora se mit a courir... J'en fis de même pour le suivre. Il avait vu quoi encore, lui... ? J'arrêtais quand il arrêta sec devant une porte qui était déjà ouverte... Il en avait trouvé une !? Ce dernier n'entrant pas, il se passa que la tête pour voir où elle menait, j'en fis de même... Une salle de cours !? Bah oui ! Visiblement s'en était une ! D'un côté, cela me décourageait... Je savais bien que sans le jeune maître à nos côtés, on n'avait pas le droit d'entrer dans ces salles, surtout quand il y avait des gens. Plusieurs étudiants arrivèrent. Quant le jeune Pokémon ténèbres décida d'en faire autrement... Bon... S'il aurait voulu que se faufiler pour passer en douce et se rendre dans l'académie, okay... mais pas ça. ><

- Absol !? (- Sora !?) Dis-je d'un ton vraiment pas fort, voulant éviter de me faire repérer, même si j'étais plutôt bien visible avec ma taille.

Quant celui-ci se dirigea vers un parc ou trois petits Evolis jouaient ensemble. Le petit Absol chromatique les regarda d'un air heureux... Il voulait jouer aussi, mais ne savait pas s'ils eux le voulaient. Les regardant en lassant qu'un petit "Abss" incertain. Un peu pour leur demander "J'peux... ?" remuant sa petite queue rouge de droite à gauche.
Quant-à moi je le regardais faire... Sans savoir si je devais rentrer pour aller le récupérer... Ou attendre qu'il se fasse mettre dehors, comme l'aurait fait la plupart des humains, soit parce qu'ils nous pensaient sauvage ou tout simplement pour notre race. M'enfin, il y avait tellement de Pokémon dans la salle, que je ne sais pas s'il allait le remarquer... J'avais que la tête à l'intérieur... Je ne savais pas quoi faire, de plus que j'avais un peu peur d'y entrer. Avec Benjamin, cela me rassurait puisqu'il était pas pour nous protéger, mais la... ? J'étais seule avec Sora, qui n'avait pas l'air de s'en faire avec tout ça... D'un côté, si n'importe qui dans la salle voulait s'en prendre à lui, il aurait affaire à-moi ! M'enfin, j'espérais que tout se passe pour le mieux, je ne voulais pas causer des problèmes. Surtout, je ne voulais pas que tout ça retombe sur le jeune maître. Soupirant un coup, c'était vrai que cela avait l'air plus chaud à l'intérieur...

_______________________________________________

-Présentation
-Fiche
-Carnet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sukie Aida
À moi Zuko ! Pas touche !
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 153
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 20/11/2011
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 14 850 $

MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Mar 11 Déc - 6:12

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce cours. À vrai dire, le nom me laissait perplexe, l'entendement et la communication avec le pokémons. Je ne savais pas comment me figurer les notions que nous allions y apprendre, surtout l'aspect entendement. Toutefois, je me disais que ça allait sûrement m'être utile. Je me sentais très curieuse d'en connaître le contenu. J'avais entendu quelques rumeurs sur le professeur, mais je préférais ne pas trop m'y fier pour l'instant. Je voulais me faire ma propre opinion avant de décider ce que j'en pensais. Motivée par mon intérêt, je n'eus pas trop de difficulté à me lever ce matin-là. Je vérifiai l'état de mon oeuf doré, qui n'avait toujours pas changé. Je me demandais quand il allait se décider à éclore. Je savais que le pokémon à l'intérieur était toujours vivant, malgré le froid auquel il avait été exposé. Il me semblait que ça faisait une éternité que j'attends son éclosion et je débordais de curiosité de découvrir le pokémon qu'il contenait. Je caressai doucement la surface lisse de la coquille dorée, comme si ce simple contact allait suffire a le faire éclore. Rien ne se produisit comme tous les matins précédents. Je soupirai résignée à attendre encore.

Je sentis quelque chose sautiller sur mon dos, je me tournai pour voir Atae. Souriant, je la pris dans mes bras pour la serrer contre moi. Elle sautilla et me fit une léchouille sur la joue. Je me levai tout en la gardant dans mes bras. Je jetai un coup d'oeil à mon réveil pour vérifier l'heure. Il était presque 8h du matin, j'avais assez de temps avant mon cours. Je préparai la nourriture pour chacun de mes pokémons. Je n'allais pas les emmener à mon cours alors qu'ils avaient le ventre vide. Certes, il n'allait pas tous être à l'extérieur de leur pokéball. Je ne pouvais pas tous les sortir, sinon ils allaient faire la pagaille. J'espérais seulement que mon professeur tolérait la présence des pokémons dans son cours, car je ne me voyais pas rentrer Azurill ou Kirlia dans une pokéball. Je savais que certains professeurs n'appréciaient pas les pokémons dans leur classe, je me demandais si M. Philgard était l'un d'eux, j'espérais que non. Je déposai Atae devant son bol, qui fut bientôt rejoint par mes autres pokémons. Je profitai du fait qu'ils étaient occupés pour aller prendre ma douche.

Je ne pus m'empêcher de penser à Zuko. Ça faisait un moment qu'on ne s'était pas vu, depuis notre rencontre au centre d'adoption, il y a plusieurs jours. J'avais le rhume à ce moment-là et nous avions eu un différend concernant son magicarpe. J'espérais qu'il n'était pas fâché contre moi pour cela. Peut-être allions-nous être ensemble dans ce cours. Sinon j'allais sûrement lui rendre une petite visite pour prendre de ses nouvelles. Après tout, nos chambres étaient pratiquement voisines. Songeuse, je sortis de la douche pour m'habiller. Je me demandais quelle activité nous pourrions faire ensemble. Il y avait une multitude de possibilités, mais je n'allais sûrement pas lui proposer une marche à l'extérieur. La dernière fois que nous l'avions fait, il s'était retrouvé dans l'eau froide du lac. C'était à cet endroit que nous avions trouvé nos oeufs. J'allais sûrement lui suggérer de reprendre notre sortie annulée parce que j'étais malade. Fière de cette solution, je rejoignis mes pokémons qui avaient désormais le ventre plein. Je mangeai à mon tour, partageant ma nourriture avec mon métamorphe qui était un grand gourmand.

-Toi, il n'y a rien qui t'empêche de manger, soufflais-je à mon pokémon gourmand.

J'avais un peu de temps devant moi, il n'était pas question que je fasse des devoirs avant d'aller à mon cours. Je décidai de faire quelques jeux avec mes pokémons pour faire passer le temps. En même je préparai mon sac, j'y mis l'oeuf bien emmitoufler dans ses couvertures. Je fis ensuite entrer mes pokémons dans leur pokéball, laissant Höyö, Atae et Ellie à l'extérieur. Cette dernière prenait un grand soin de l'oeuf lorsque j'étais occupée, ce qui serait assurément le cas durant mon cours. Je passai mon sac sur mes épaules, il pesait assez lourd avec l'oeuf et mon matériel scolaire à l'intérieur. J'entendais déjà Zuko râler que ce sac était bien trop lourd pour moi. Si mon petit ami avait été là, il aurait assurément insisté pour le porter à ma place. C'était vraiment mignon de sa part, mais il ne pouvait s'empêcher d'en faire trop pour me ménager. J'avais l'impression qu'il me prenait pour une chose fragile qui risquait de se briser à chaque instant. Je souris lorsque je passai devant sa chambre, espérant qu'il allait en sortir. Zuko ne montra pas le bout de son nez, je ne pus m'empêcher d'en être déçue, même si je me doutais que ça allait arrivé. Ma kirlia passa sa main dans la mienne, percevant ma légère déception.

-Ce n'est pas bien grave Höyö, je vais avoir une autre occasion de le revoir, la rassurai-je aussitôt. Et toi Kurai doit te manquer aussi ne t'en fais pas nous allons les voir bientôt.

Höyö n'ajouta rien, sachant que sa maîtresse n'avouerait pas que son copain lui manquait. La Kirlia savait que c'était pour ne pas l'inquiéter. J'arrivai bientôt à la salle de cours, je jetai un coup d'oeil à l'intérieur à la recherche de la présence de Zuko. Je ne le vis nulle part confirmant ma pensée que nous n’étions pas ensemble dans ce cours. Je me contentai de hausser les épaules puis y entrai. Je fus surprise de voir le nombre de pokémon qu'il y avait dans la salle. Une chose était sûre, ce professeur tolérait la présence des pokémons dans son cours. Mon regard se porta automatiquement sur le professeur. J'eus une impression étrange en le voyant, je n'arrivais pas à le cerner. Je remarquai que les bureaux étaient disposés en U. Je ne savais pas trop où me placer, jusqu'à ce qu'un parc au fond de la classe attire mon attention. Je pris place près de celle-ci, curieuse de voir ce qu'il contenait. Je plaçai Atae sur le bureau, sortant mon cahier et mes crayons près d'elle. Je laissai mon sac sur le sol, la germignon s'empresse de se blottir contre lui. La Kirlia s'installa de l'autre côté. Je me tournai vers le parc, observant les évolis qui étaient à l'intérieur. Ils étaient trois et s'amusaient comme des petits fous. Je m'aperçus qu'ils avaient tous une blessure permanente. L'un était borgne, l'autre manchot et la dernière la femelle shiney, il lui manquait une patte arrière. Une multitude d'interrogations se bousculèrent dans mon esprit. Comment s'étaient-ils blessés ? C'était le professeur qui les avait soignés ? Est-ce qu'il allait nous faire une démonstration ? La tête remplie de question, je me détournai vers l'avant me doutant que le cours n'allait pas tarder à commencer.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xion
Creeping Shadow of Disaster
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 182
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 09/02/2011
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Jeu 3 Jan - 7:39

Je continuais de regarder parfois Sora, parfois les divers humains qui étaient déjà dans la grande salle ou qui arrivaient ! Je tournais la tête que quand je sentis un regard en particulier porter sur moi ! Cela venait de l'homme qui avait l'air le plus âgé dans cette salle ! Quelqu'un que la plupart des humains qui venaient dans cette académie, lui donnait le titre "d'enseignant" ? Surement ! M'enfin, pour moi cela n'avait pas vraiment d’importance, pour moi un humain était un humain, un point c'est tout ! Pendant un moment, faut avouer que j'ai eu un peu peur... Peur qu'il nous chasse... À ma grande surprise ce fut l'oiseau poster sur son épaule qui s'exclama en premier. Pour me dire d'entrer... ? Bah vouii... Il venait vraiment de me dire d'entrer au lieu d'attirer l'attention de son maitre ainsi. Un peu jalouse celle-là, dit donc !? Pour un simple détail... Mouin, il y en a qui sont étrange dans la vie ! C'était rassurant, mais d'un côté de la façon dont elle m'avait lancé ça, c'était presque à faire peur... Faut croire que ce n'est pas tout le monde qui est sociable dans la vie...

Je restais tout de même un peu incertaine... Qui sait, même si c'était étrange de penser ainsi, peut-être que tout ça pouvait être un piège... Bah, peut-importe... Aussi bien ne pas faire crier encore le perroquet qui était avec l'homme, disons qu'elle n'était pas des plus sympathiques à entendre ! Entrant silencieusement dans la salle, essayant de me faire la plus petite possible... Arrêtant un peu avant d'arriver dans le parc qui était au fond de la salle, quand une jeune fille commença à me regarder... Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai comme eu un frisson dans le dos d'un coup... J'avais une sensation plutôt étrange en la regardant... M'enfin, c'était surement que mon imagination qui me jouait des tours, nan ? Enfin, j'espère... Fixant la jeune femme d'un air plutôt calme, ne me laissant pas intimider ! Bon, j'étais pas des plus rassurer, mais aussi bien ne pas le montrer, surtout dans une salle remplie de jeunes. Pour après quelques secondes, me retourner la tête et continuer ma route, jusqu'aux petits Evolis et Sora calmement. Tendit qu'une dernière élève arriva dans cette salle. Pendant que cette dernière arrivait et que l'homme prit la parole, je me couchais doucement dans le parc, regardant les Evolis d'un regard doux, un peu comme une mère qui regarde ces enfants jouer... Même si je ne les connaissais pas, je restais une femelle, avec un côté maternel assez développer, après tout !

Tournant parfois ma tête vers les élèves et l'homme qui parlait sans trop comprendre ce qu'ils fessaient tous réuni dans cette salle. La seule chose que je compris et encore... C'était que son cours était destiné aux Pokémons aussi ? C'était pour ça qu'il ne m'avait pas chassé ou pas ? Après tout, il parlait peut-être que des Pokémons qui étaient avec les humains présents dans cette salle. Je ne savais pas ! Je l'écoutais plus ou moins, je préférais garder un oeil sur les Pokémons qui étaient dans le parc. Je me tournais la tête que quand la jeune fille qui m'avait regardé plutôt se présenta...

- Absol... Abss... Abss... (- Kayline... Lewis... Lewis... ) S'exclamât Sora pensif. - Sool ab absol abs ab absol solll abss ? (- C'est courant aux humains d'avoir un nom en commun avec un autre ?) Terminât-il en me regardant légèrement confus.

- Absol ab abss...(- Je ne sais pas...) Répondis-je un peu perdu aussi, tout en tournant la tête vers Sora.

Quand il vu que je ne pouvais lui répondre, il ne chercha pas plus loin, allant continuer à jouer calmement avec les petits Evolis, tout heureux de pouvoir jouer. Evolis qui avait quand même un drôle d'allure... Je me demandais bien pourquoi ils étaient dans cet état... M'enfin, je verrais peut-être plupart, sinon j'avais qu'à me renseigner quand je le pourrais ! Peu de temps après que la dresseuse est libérée ces Pokémons une Givrali vit les rejoindre dans leur jeu. Quant-à moi, je ne fessais que les regarder ! Seulement à les voir tous s'amuser j'étais contente ! Certain humains libéraient encore des Pokémons de leur ball et tout... Ouaip, ils y allaient en avoir du monde dans ce cours à la fin ! o.o

_______________________________________________

-Présentation
-Fiche
-Carnet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sukie Aida
À moi Zuko ! Pas touche !
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 153
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 20/11/2011
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 14 850 $

MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Dim 20 Jan - 5:15

Le cours était sur le point d'être commencer, lorsqu'une autre élève entra dans la salle. À chaque premier cours, il y avait toujours un élève en retard. Elle s'excusa, puis expliqua que sont réveil n'avait pas sonné. Cela ne sembla faire ni chaud, ni froid au professeur. Il semblait plutôt souple sur ce type de détail. Ça faisait changement des professeurs hyper stricte sur la ponctualité. Une fois assise, la rouquine libéra ses pokémons. Je portai un de mes mains à mes pokéballs, songeant à faire pareil pour mes autres compagnon. Toutefois, je me ravisai en remarquant que l'enseignant, sa pijako sur son épaule, se plaçait devant le U que formait les bureaux. Ainsi le cours allait commencer. Intriguée, j'en oubliai ma préoccupation pour écouter attentivement la présentation de Monsieur Philgard. Il se présenta brièvement, puis il énonça le titre de son cours. Il expliqua que ce cours s'adressa autant aux éleveurs, ranger, dresseur et autres ainsi qu'à nos pokémon. L'enseignant prit une pause pour s'avancer au centre de la classe. Il fut suivit de près par sa momartik qui nous observait.

Puis, le professeur enchaîna en nous permettant de sortir nos pokémons. Il ajouta un commentaire sur les autres membres du personnel qui ne permettait pas la présence de nos compagnon dans leur cour. Je sentais que cette phrase était à double sens, comme s'il ne s'entendait pas avec certains de ses collègues. Il faut dire que Monsieur Philgard semblait avoir des méthodes peu orthodoxe ce qui devait créer des frictions avec ceux qui étaient plus conventionnels. Il nous rassura en disant que les pokémons ne passeraient par la fenêtre car dans sa classe nous n'apprenions pas à voler sans atterrir. Encore une fois, il faisait allusion à d'autres cours. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il entendait par là, n'ayant pas entendu parlé de professeurs qui jetaient les pokémons par la fenêtre. S'il avait fallu qu'un professeur face cela à l'un des miens, je ne sais comment j'aurais réagi, mais ça aurait été assez violent. Il y avait bien d'autres façon de se faire respecter que d'agir avec barbarie. Je sortis de mes rêveries vengeresses pour une situation qui n'arriverait jamais, enfin je l'espérais. Il invita les pokémons aquatiques et ceux de grandes tailles à rejoindre Horo une de ses vieilles compagne. Caën, son galopa chromatique, allait se charger de les conduire dans la cour et leur montrer les limites qui leur était réservé. Il précisa que le cours allait duré une heure ce matin, au lieu de deux heures. J'eus un petit sourire en songeant que j'allais finir plus tôt, même si le cours était intéressant, c'était toujours réjouissant de finir plus tôt.

Puis, il expliqua les mesures disciplinaires et les évaluations que malgré le fait qu'il ne faisait pas de colle, ne donnait pas de devoir ou d'examen, il pouvait nous demander de rester après les cours. Ainsi, il pouvait nous obliger à le suivre dans ses sorties, peu importe leur nature. Je me demandais à quelle sorte de sortie un professeur pouvait amener son élève pour le punir. Ce professeur avait vraiment des méthodes inédites. Il précisa qu'il faisait des évaluations périodiques selon notre investissement et notre développement. Ensuite, il nous demanda si nous avions des questions. Je n'avais pas vraiment de question puisque j'étais encore bien trop surprise par toutes ces informations. J'écarquillai les yeux lorsque je vis le regard du professeur changer de couleur quelques instant. Je restai abasourdi quelques instants, incapable de penser à autre chose que ce regard changeant. Cela confirmait mon intuition que cet enseignant avait quelque chose d'étrange en lui. Je me demandai d'où venait cette spécificité, je ne songeai même pas à poser cette question. C'était bien trop indiscret. C'est alors que la Pijako du professeur, nous demanda de nous présenter. Un Statitik alla se placer sur la tête de l'enseignant. Je ne l'avais pas fait plus tôt puisque je ne voulais pas interrompre le monologue du professeur.

Les élèves se présentaient chacun leur tour, alors que ma voisine semblait s'ennuyer à mourir. Bientôt ce fut à son tour de se présenter, ce qu'elle semblait se faire une joie de faire. Elle se leva de sa chaise, le regard déterminé. Elle s'appelait Kayline Lewis et se présenta comme étant la meilleure dresseuse et affirma qu'elle détrônera Cynthia. Cette fille ne manquait pas d'ambition. Je n'avais rien contre les gens ambitieux, depuis ma plus tendre enfance j'étais entouré de dresseurs qui rêvaient d'être les meilleurs. Je songeais qu'elle allait avoir du chemin à parcourir. Elle ajouta qu'elle ne supportait pas les faibles et qu'on lui barre la route. C'était assez ironique, car si elle voulait détrôner Cynthia, elle allait se faire barrer la route à chaque étape qu'elle allait franchir pour s'y rendre. Enfin, même si je la trouvais trop agressive pour une présentation en cours, elle avait le mérite d'être franche. J'avais toujours apprécié la franchise, ayant été victime de l'hypocrisie de la soeur de Zuko, je ne la supportais pas. La dresseuse enchaîna en précisant qu'elle était originaire de Carmin-sur-mer et qu'elle avait été l'élève du Major Bob. Si elle avait été le disciple d'un champion, elle devait avoir du potentiel. Je me souvenais avoir surpris les nombreuses conversations qu'ils avaient sur mes cousins qui avaient du potentiel. En vérité, ils avaient toujours considéré seulement ceux et celles qui avaient vraiment du potentiel. Personnellement, ce type d'attitude ne m'avait jamais vraiment affecté, j'avais confiance en moi. Je faisais tout pour réaliser mes rêves à moi, sans me laisser déstabilisée par ceux des autres.

Après sa présentation éclatante, elle continua sur la même lancée en lançant ses pokéballs dans les airs pour faire sortir son équipe. Son équipe, assez imposante, était composée d'un hypotrempe, d'un braségali, un démolosse, un guériaigle shiney, un tarsal, un givrali, un galegon, un scarhino et un fantominus. C'était assez impressionnant de voir cette diversité de pokémon fort intéressants. J'eus un petit sourire en voyant son démolosse, je ne pus m'empêcher de penser à Zuko et Kurai. Höyö, ma Kirlia, fixait le sosie de son ami, intriguée. Mais elle ne fit pas mine de l'approcher, car elle savait qu'elle devait rester près de moi puisque nous étions en cours.

Mon tour vint peu après cette présentation flamboyante de la dresseuse, qui en avait sûrement intimidé plusieurs. Je ne me laissai pas décontenancée, mais j'allais me contenter de faire plus simple. Je préférais rester discrète, faire comme elle serait me donner de grands airs que je ne possédais pas. Je me levai pour me présenter à mon tour. Je remarquai la présence d'une absol et de son bébé shiney. Je ne les avais pas remarqué plus tôt, puisque mon attention avait été occupé par les evolis. Je promenai mon regard dans la salle, observant chacun des élèves, cherchant à établir un premier contact visuel. Je souris à chacun d'eux, puis me lançai d'une voix calme et chaleureuse.

-Bonjour, je m'appelle Sukie Aida et je souhaites devenir éleveuse. Je n'ai pas vraiment définit mon plan de carrière, peut-être voudrais-je créer mon centre d'adoption et de réadaptation pour les pokémons blessés, j'y réfléchi encore. Je suis originaire d'Algatia dans le région d'Hoen, mes parents étaient dresseurs spécialisé dans les types psychiques, d'ailleurs. Par contre, je ne désirais pas suivre cette voie, c'est pour cette raison que je suis ici. Voici, Höyö, le pokémon qu'ils m'ont offert, Atae et Ellie.

La Kirlia regarda la salle avec calme et assurance, depuis son évolution elle était bien moins craintive. Atae semblait abasourdie par l'attention dont elle était la cible. Elle cligna des yeux, puis les salua en s'agitant grâce à sa queue. La Germignon, toujours aussi discrète, se concentra sur l'oeuf dont elle s'occupait. A l'instar de ma voisine, je pris mes pokéballs pour faire sortir mes autres pokémons. Puisqu'on avait le droit de les faire sortir, aussi bien leur donner l'occasion de se dégourdir les pattes.

-Je vous présente Yasa, Uchi Neibï, Kazan, Tero et Ishö, mes autres compagnons, dis-je en les laissant sortir chacun leur tour.

Je me rassis, alors que mes pokémons prenaient leur place. La Posipi s'empresse de grimper sur mon épaule et saluer la classe, puis elle remarqua la présence du parc derrière moi. Elle descendit de mon épaule pour rejoindre les evoli, la givrali de Kayline et le jeune absol shiney. Elle les fixa avec curiosité. Son jumeau négatif, plus timide, se cacha sous la chaise. Neibï, mon pokémon dragon, monta le long de ma jambe pour se coucher en boule sur mes cuisses. L'Evoli la regardait faire d'un mauvais oeil, jusqu'à ce qu'elle se roule en boule sur moi. Il se détendit brusquement et s'assit près de moi pour surveiller les faits et gestes de la minidraco et moi. Il ne souhaitait pas se joindre aux evoli, il considérait qu'il avait une travail à faire, soit nous surveiller. Le fantominus fit une grosse grimace en regardant les élèves. Je croisai les doigts pour que lui et son ami métamorph ne fassent pas de bêtises. Le pokémon shiney regarda autour de lui, avant de se transformer en fantominus, gêné de se montrer sous vrai forme.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xion
Creeping Shadow of Disaster
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 182
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 09/02/2011
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Dim 27 Jan - 17:10

Tendis que les élèves continuèrent de se présenter un après l'autre, je décidais de porter mon attention vers les Evolis, Sora et la Givrali qui s'amusaient ensemble. Seulement, le fait de les voir heureux, me rendait heureuse. Et puis les regarder jouer était quand même plus agréable que d'écouter des totaux inconnus se présenter, surtout que cela était la première fois que je les rencontrais et pourrait bien être la dernière ! Jetant un rapide coup d'oeil à l'ensemble de la salle et la cour quand tous eu fini de sortir leurs compagnons... Wow, il y en avait des Pokémons dans un seul local et une cour bien sûr. Je tournais la tête rapidement quand l'homme qui était le plus vieux dans la place, pris la parole... Mais pas en langage humain, mais bien dans le nôtre, sans comprendre comment un simple humain pouvait arriver à faire cela !? oô C'était bien la première fois que j'entendais cela. Il demanda aux Evolis d'aller le rejoindre, puis dit au Pokémon de glace et Sora, qu'il leur empruntait leurs amis pendant quelques temps. Sora me regarda, puis l'homme, pour finir par les trois Evolis, sans trop comprendre pourquoi il les appelait. Voulant les suivre sur le coup, je me levais pour rattraper le petit Pokémon ténèbres chromatique par la peau du coup, pour le ramener vers moi et me recoucher tranquillement.

- Ab, ab, ab ! Absol, sol !(- Non, non, non ! Tu restes ici, toi !) Rigolais-je en même temps.

Sora se coucha contre moi, en bougonnant... Il voulait encore jouer avec ces nouveaux amis. M'enfin, déjà que normalement on ne devait pas vraiment être ici aussi bien essayer de ne pas causer d'ennui. Écoutant l'homme qui parlait sans pour autant le regarder, ni vraiment comprendre tout ce qu'il disait. J'avais pas vraiment voyagé autre que ma petite ile perdu d'où je venais, Gakuen et ses alentours et un peu d'où venait le jeune maître.
Quand les stores se fermèrent et lumière de même, je ne plus m'empêcher de me lever d'un coup sec en regardant un peu partout autour de moi confuse, comprenant pas pourquoi tout se fermait d'un coup. J'avais un peu peur... Sora se contentant de rester coller à-moi, sans comprendre non plus.

Quand tout d'un coup une image apparu au plafond... Euh... Étrange cette salle... Je ne comprenais plus rien à tout ça. Levant ma tête vers le plafond comme le fessait déjà la plupart des humains présents. Même si je ne comprenais absolument pas comment une image pouvait apparaitre de nul par au plafond... Je restais quand même un peu curieuse dans tout ça. L'image projeter me rendait disons... Nostalgique ? Oui, c'est bien ça. Après tout, d'où je venais n'était autre qu'une petite ile perdu plutôt petite, dont aucun humain y vivaient... Ouaip, j'aimerais bien y retourner, même si cela m'était impossible a présent... Finissant en m'assoyant, regardant les diverses images s'afficher, mais restant vigilante, puisque je ne comprenais aucunement comment cela pouvait bien arriver.

Écoutant celui qui parlait à l'avant sans pour autant porter mon attention dessus. Pas utiliser de Pokéball ? Pas parce qu'on était dans un temps plus avancer que c'était obligatoire, nan ? Après tout, j'y étais jamais entré. Bah vouii, j'avais jamais été "capturer" en gros, mais je restais toujours avec Benjamin et le considérai quand même comme mon "maitre" ! M'enfin, ami fonctionne aussi ! Vu que le truc d'image et tout, ne me paraissait pas "dangereux" au final, je me recouchais doucement, continuant de suivre tout ce qui se passait.

_______________________________________________

-Présentation
-Fiche
-Carnet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sukie Aida
À moi Zuko ! Pas touche !
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 153
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 20/11/2011
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 14 850 $

MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Dim 10 Fév - 4:23

La dernière personne à se présenter était une ranger aux cheveux roux qui se prénommait Lumeka. Celle-ci n'avait que deux compagnons, un Goupix et un Airmure. Elle affirma qu'elle n'avait pas beaucoup de compagnon, puisqu'elle préférait créer des liens étroits avec ceux qu'elle avait déjà avant d'en adopter d'autres. Pour ma part, malgré le grand nombre de pokémon que je possédais, je me sentais très proche d'eux. Une fois les présentation terminés, le professeur fit venir les trois Evolis à l'avant en les abordant avec un étrange langage. Je fronçai les sourcils, tentant de découvrir de quelle langue il s'agissait. Il prit celui qui lui manquait une patte avant dans ses bras. Alors qu'il nous souriait, enjoué, le même phénomène que j'avais remarqué plus tôt se produisit. Ses prunelles prirent une teinte dorée cette fois. Je ne comprenais vraiment d'où venait ce phénomène particulier. Puis il enchaîna en évoquant que c'était le premier cours pour tout le monde, sauf pour Kayline qui aurait du être à son deuxième cours. J'écarquillai les yeux, il semblait avoir une sacré mémoire ce professeur. Sans attendre, il continua en affirmant que ce que nous allions apprendre ici, aucun autre cours ne pourrait nous l'enseigner. Ma voisine m'interpella en me chuchotant si elle n'avait pas rêvé ou le professeur avait parler d'une langue étrangère auparavant. Je me tournai vers elle, un sourire aux lèvres, apparemment je n'étais pas la seule à avoir remarqué les phénomènes étranges qui semblaient entourer ce professeur.

-La probabilité qu'on ait la même hallucination est faible, chuchotai-je en retour.

Je retournai mon attention vers le professeur qui continua son discours, signant le début véritable du cours. Il nous demanda combien d'entre nous connaissait plusieurs sites qui ont un certain caractère mystique. Certains noms m'évoquaient quelque chose, mais d'autres ne me disaient rien du tout. C'est lieux mystique n'avaient pas l'attention qu'il méritaient selon le professeur. D'ailleurs, certains endroits avaient été oubliés. M. Philgard souleva le fait qu'il n'y avait pas de rapport apparent avec le sujet du cours. Mais il n'allait sûrement pas tarder à nous éclairer sur le sujet. Le momartik sortit un pokématos d'une poche situé au niveau de ses reins. Puis les lumières se fermèrent et les stores se baissèrent nous plongeant dans l'obscurité. Une image se projeta sur le plafond nous obligeant à lever la tête vers le plafond. Le professeur s'excusa de nous faire lever la tête en l'air, mais compte tenu de la durée limitée du cours il n'avait pas jugé bon d'emprunter un projecteur. Je regardai avec intérêt l'image qui s'était matérialisé au dessus de notre tête, j'étais très intriguée par son contenu. Atae regarda le plafond avec des grands yeux, elle se précipita vers moi soudain apeuré par cette brusque apparition. Je le pris dans mes bras sans quitter le plafond du regard. M. Philgard nous expliqua que les photos qu'il nous montrait étaient authentiques. Très peu de gens avaient la chance de voir ces endroits encore inconnus. Je me sentais fort privilégiée de voir des images de ces vestiges du passé. Il évoqua le fait qu'il songeait à faire une sortir scolaire en ces lieux. Je trépignais d'impatience à l'idée de pouvoir me trouver dans ces ruines mystiques. Toutes ces connaissances que l'on pourrait retrouver grâce à l'héritage de nos ancêtres. Je ne pouvais pas manquer un tel voyage scolaire.

Puis, il nous expliqua que ces ruines étaient la preuve que l'histoire, le passé et la sciences avaient un lien avec la communication et l'entendement. Rare était ceux qui faisaient le rapprochement entre notre histoire et celle des pokémons, alors qu'en réalité elle ne formait qu'une seule histoire, affirmait-il. Une nouvelle image se matérialisa devant mes yeux ébahis. Des images de dessins gravés sur des pierres ou des murs se matérialisèrent. Le professeur évoqua à nouveau l'histoire commune des pokémons et des humains qui datait depuis des siècle, voir même des millénaires. Il évoqua la cohabitation qui existait entre les pokémon et les humains, ces derniers, selon le professeur, n'utilisaient pas de pokéballs. Les pokémons étaient en liberté. Il fit une nouvelle pause. Les évolis profitèrent de cet instant pour se promener dans la classe. La femelle shiney grimpa sur mon bureau me regardant en remuant le queue. Je baissai mon regard vers elle en percevant ce mouvement. Je la fixai, incrédule. Je passai ma main sur sa tête pour l'ébouriffer doucement. Puis je la pris dans mes bras près d'Atae et je les déposai sur mes cuisses pour qu'elles soient plus confortable.

Le professeur nous demanda si nous avions des questions, il spécifia que celles-ci ne devaient pas porter sur son pokématos. Les deux garçons qui avaient levé la mains, la baissèrent aussitôt. Je ne comprenais pas pourquoi ils avaient levé la main pour poser des questions sur quelque chose qui n'avait pas vraiment de lien avec le cours. Pour ma part, je réfléchis aux questions que pouvaient susciter son exposé. Je levai mon regard vers le plafond, scrutant les images avec attention. Une question me vint à l'esprit en regardant ces images, pourquoi les pokéballs existent-elles ? Je levai ma main.

- Est-ce que vous savez pourquoi les humains ont commencé à utiliser des pokéballs, puisqu'il semble évident en regardant ces images qu'ils n'en avaient pas besoin, demandai-je.

En voyant cela, je me sentais coupable de laisse mes pokémons dans leur pokéball. D'un autre côté, mes parents m'avaient toujours encourager à les utiliser. Ce que j'appliquais plus ou moins. Je caressai doucement la tête de la petite evoli shiney et de l'azurill.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xion
Creeping Shadow of Disaster
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 182
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 09/02/2011
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Ven 22 Mar - 8:25

Je continuais à écouter un peu, ce que les humains disaient, comprenant que quelques bouts. Même son explication sur le pourquoi, du comment sur les Pokéballs, j'avais pas réussis à comprendre ou presque rien... Après tout, je n'étais pas une humaine et je n'avais pas vécu toute ma vie avec ces derniers, avant d'arriver sur cette grande île, j'ignorais presque tout sur ces créatures assez mystérieuses pour moi. Regardant d'un air intriguer les endroits que pointait l'homme sur les diverses images, donc je ne comprenais toujours pas d'où elles pouvaient bien provenir... M'enfin, peut-importe. Sora avait aussi l'air intrigué dans tout ça ! Ou était-il tout simplement curieux ? Je ne sais pas ! Du coup, il avait arrêté de penser aux petits Évolis et la Givrali avec lesquels il jouait plutôt.

Sursautant une nouvelle fois quand les images disparues, puis les lumières se rouvrir un peu comme par magie. Levant la tête par simple réflexe vers ces dernières pour me rendre compte que j'avais sursauté pour absolument rien. Le bébé Absol chromatique se contenta de laisser entendre un léger rire à ma réaction, tout se levant. Je me contentais de lui sourire un peu bêtement, pour ensuite tourner la tête vers le professeur qui demanda à ces élèves de poser des questions, enfin si j'avais bien compris ! Ah ! Oui, c'était bien cela ! Si la Pijako disait bien ce que son dresseur voulait dire. Lançant un coup d'oeil à celle qui avait parlé en premier dans le groupe, m'enfin celle qui n'avait vraiment pas l'air intéresser ou très peu, par ce que l'homme à l'avant de la salle rencontrait depuis le début... Je trouvais tout ça bien intéressant moi... M'enfin, dans les peu de choses que j'avais compris. X)

Détournant mon regard pour regarder où était placé Sora... Euh... Il était passé où encore lui ? Non, mais je ne pouvais vraiment pas le lâcher du regard deux secondes ? Faut croire que non... Scrutant la classe vite fait, pour me rendre compte qu'il était rendu assis devant Arian regardant l'Évoli qu'il tenant d'un air enjouer, poussant un petit ''Absss'' heureux, un peu pour être sûr de se faire remarquer. Ah... Merde ! Non, ils n'avaient pas oublié ces compagnons de jeu qui étaient avec lui plutôt. Bon, bien... J'abandonne qu'il fasse comme il le veut pour l'instant, restant silencieuse toujours couché dans le parc au fond de la classe. Après tout, j'avais un peu peur de déranger les humains, donc aussi bien ne rien faire et puis je doutais fort bien que cet homme essaye de lui faire du mal ou autre. Je ne crois pas non plus qu'un autre humain ici présent essayerait, sinon ça foutrait un bordel dans la classe et puis si cela aurait été le cas, ils auraient surement déjà essayé, nan ? Me grattant le cou en me servant de la patte droite arrière. Jetant ensuite un rapide coup d'oeil à tous ceux et celles présent(e)s dans la grande pièce calmement.

_______________________________________________

-Présentation
-Fiche
-Carnet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sukie Aida
À moi Zuko ! Pas touche !
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 153
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 20/11/2011
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 14 850 $

MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Dim 31 Mar - 6:13

Le professeur sembla assez content que je pose cette question. Le large sourire qui étira ses lèvres ne laissait aucuns doutes sur son appréciation de mon interrogation. Aussitôt, il fit changer les images, toutes repassant en double avec un zoomage différent, mettant l'emphase sur certains objets mystérieux. Puis monsieur Philgard se lança dans une réponse détaillée à ma question, à vrai dire je ne m'attendais pas à tant. Il commença par réfuter la croyance populaire que la famille Chen avait inventé la pokéball durant le siècle dernier. Il évoqua le fait qu'en réalité cela datait de plus de trois milles ans. Si mes dresseurs de parents avaient été là, ils auraient sûrement grimpé dans les rideaux devant cette affirmation. Pour ma part, j'avais toujours manifesté plus d'ouverture que les autres membres de ma famille à d'autres explications. Le professeur affirma que les opinions des archéologues et des scientifiques divergeaient concernant la date de l'invention de la première pokéball. L'image qui accompagnait le discours de l'enseignant représentait une énorme pierre qui aurait été une pokéball. La photo provenait d'un désert d'Hoenn, j'en surprise. Après tout, j'étais moi-même originaire de cette région et je n'avais jamais connu l'existence de ces découvertes. Le contenu de cet objet demeurait un mystère, mais l'homme aux cheveux blancs évoqua que selon certaines légendes, il pourrait contenir une déité. Ainsi il aurait été utilisé pour contenir la colère de cet être. L'image projeté changea à nouveau pour montrer une carte d'unys. Voulait-il nous expliquer une autre hypothèse ? Il revint à ma question, répondant que l'une des raisons était la facilité de transport, soit que l'on pouvait conserver des pokémons aquatiques auprès de nous. Cette réponse était manifestement incomplète puisqu'il ajouta l'existence d'anciennes histoires qui relateraient l'existence d'une guerre froide entre les pokémons et les humains qui aurait eu lieu environ 700 ans plus tôt. Depuis ce temps, les humains auraient eu besoin de capturer les pokémons.

Il fut coupé dans sa lancé par son momartik qui lui tira la manche. Ce geste me mit la puce à l'oreille. Pourquoi voulait-il l'empêcher de continuer ses explications ? Est-ce que ce professeur avait quelque chose à cacher ? Je me souvins de l'impression étrange que j'avais eu au départ sur cet homme. J'avais l'impression qu'il en connaissait beaucoup plus qu'il ne voulait le laisser paraître. Ma curiosité était éveillée, mais mon intuition m'encourageait à me méfier de ma propre curiosité. En voulant trop savoir, j'allais peut-être être amené à plonger dans les ennuis jusqu'au cou. Qui sait les secrets qui se cachaient derrière les prunelles énigmatiques de cet homme. L'enseignant ajouta que cette explication demeurait une théorie et que ce n'était que son opinion sur la question. Il ajouta qu'il nous laisse cogiter sur celle-ci et que la réponse demeurait différente pour chaque personne. Cette façon évasive de clore le sujet ne me convainc pas. Il cachait quelque chose, puisqu'il avait semblé enclin à donner des explications détaillées jusqu'au signal de son pokémon. Je décidai de demeurer prudente et de ne pas insisté. La vérité finissait toujours pas ressortir un jour ou l'autre, la forcer à sortir équivaudrait à plonger de plein pied dans les ennuis.

Le professeur pianota sur son pokématos, ce qui fit que la carte zooma une zone particulière, représentant une multitude de petites îles. Alors qu'il parcourut du regard la salle de cours, son regard prit une nouvelle fois une teinte écarlate. Il commença son explication par une remarque qui s'adressait visiblement à ma voisine. Cet enseignant me laissait une impression de plus en plus bizarre. Puis, il enchaina en expliquant que cette île était accessible seulement durant les périodes de pleines lunes et nouvelles lunes. Il expliqua le présence d'un certain courant froid qui passait dans les environs. Après ces quelques explications de nature géographiques, il nous exhorta à lui poser des questions pour la demi-heure restante du cours. Il affirmait qu'après tout cela faisait parti de la communication. Ma voisine ne perdit pas temps, puisqu'elle se leva son tarsal dans les bras. Elle demanda au professeur s'il y avait des pokémons légendaires ou rares sur cette îles. Après tout, elle affirmait qu'elle serait bien heureuse de capturer un spécimen rare, voir un légendaire. Elle ne manquait pas d'ambition cette fille. Puis, elle termina en demandant si le cours était terminé, de ce fait si elle pouvait partir. Je me tournai vers le prof, attendant sa réaction. Je ne sais pas comment moi-même j'aurais réagit face à une telle attitude. Je me demandais vraiment comme tout ça allait se terminer.

Personnellement, je préférais m'abstenir de poser une autre question. Je préférais laisser aux autres l'opportunité de poser les leurs. Je baissai le regard vers la petite Evoli chromatique qui semblait m'avoir adoptée. En voyant que je lui accordais de l'attention, elle me léchouilla le visage. Je me retins de rire fort pour ne pas déranger les autres. Je sentis Atae qui sautillait sur mes cuisses. Elle aussi voulait avoir mon attention, je lui caressai doucement la tête pour lui signifier que je ne l'oubliais pas pour autant.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xion
Creeping Shadow of Disaster
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 182
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 09/02/2011
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Jeu 25 Avr - 6:43

Tournant mon regard vers celle qui portait le même nom que le jeune maître, comme presque tous dans la grande pièce quand cette dernière pris la parole. On peut dire qu'au moins, cette humaine savait bien ce qu'elle voulait dans la vie. On peut dire qu'à la voir d'un côté j'étais bien contente d'être tombé sur Benjamin, parce que je ne crois pas qu'être tomber sur un dresseur comme cette fille j'aurais bien apprécié... Elle avait l'air plutôt sévère ? Ou tout simplement trop sûr d'elle ? Ouaip, quand je regardais le jeune maître j'étais très contente ! M'enfin, peut-importe cela ne me regardait pas trop.

Le petit Absol chromatique sauta de joie quand il vit l'enseignant déposer l'Évoli au sol. Il garda son regard sur son copain de jeu, tout en écoutant quand même Arian. Au moins, lui il ne cherchait pas à comprendre comment l'humain fessait pour comprendre et parler complètement notre langage... M'enfin, c'était aussi bien ainsi. J'étais contente que l'homme n'est pas de mauvaise intention. Lui souriant quand il me lança un regard pour me rassurer. Aussi bien lui faire un peu confiance, nan ?

- Absssssssol ! Abs !( Daccccccord ! Merci !) Souriait-il, pour ensuite commencer joué avec son copain.

Je me levais quand la rouquine répondit à la blonde, j'aimais pas vraiment les teintes de voix utiliser ici... J'avais l'impression que tout cela allait mal tourner. Les regardant les une après les autres, jusqu'à ce que l'homme pris la parole. J'espérais qu'il arrive à les calmés. Bon, je ne l'écoutais pas vraiment, je me contentais de me diriger vers l'avant de la classe pour rejoindre Sora et l'Évoli, sans passer près d'où se trouvait la blonde. Par contre, je tournais ma tête vers cette dernière quand elle quitta le local d'une humeur plutôt... Euh... colérique ? Ouaip, visiblement.

- Soll, Absol. Abss ab absol sol ! (Allez, Sora. C'est le temps d'y aller !) Souriais-je en regardant le petit.

Bon, il n'était pas dès plus d'accord avec ça, mais il savait bien qu'on devait partir aussi. Au moins, il s'était bien amuser ce matin. Je me dirigeais ensuite vers la porte qui menait vers dans l'académie, bah quoi ? J'étais quand même pas pour sortir vers dehors, alors qu'à la base je voulais rentrer dans l'académie. Arrêtant par contre quand l'homme pris la parole, pour s'adresser aux deux dresseuses qui visiblement les deux autres petits Évolis venaient ''d'adopter''. Au moins, j'avais eu ma réponse, au pourquoi les petits étaient rendus ainsi. Souriant à la remarque qu'il fit, effectivement, j'étais bien d'accord, un Pokémon avait le droit de choisir son propre maître, nan ? Cela avait été mon cas et j'en étais bien heureuse. J'avais confiance en Benjamin ! Après tout, tous n'avait pas ce chois, non ? Continuant mon parcours pour arrêter près de la porte, lançant un coup d'oeil à Arian.

- Abss absol ab, soll abbsool ! (Merci pour cette heure, c'était intéressant !) Dis-je d'un ton heureux. - Absol abb !(Bonne journée !) Terminais-je en même temps que de me tourner vers la porte.

- Abbbsss ! Sol, sol ! (Merccci ! Bye, bye !) Continua le petit Absol rougeâtre, se tournant ensuite pour accélérer un peu le pas idée de ne pas me perdre dans les couloirs de l'académie.

Restait maintenant plus qu'à aller voir si le jeune maître était libre ou toujours en cours. J'espérai quand même un jour recroiser cette étrange homme, bah quoi ? Je savais toujours pas comment il fessait pour parler notre langage alors que tous les autres humains ou du moins ceux et celles que j'avais rencontré en étaient incapables...

HS:
 

_______________________________________________

-Présentation
-Fiche
-Carnet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sukie Aida
À moi Zuko ! Pas touche !
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 153
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 20/11/2011
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 14 850 $

MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   Dim 26 Mai - 2:23

L'atmosphère dans la classe devint vite explosive. Je m'agitai sur ma chaise, fort mal à l'aise. Je n'aimais pas les disputes, surtout quand j'étais prise au centre et que je ne pouvais rien faire pour régler la situation. Après que la dresseuse blonde ait fait sa déclaration concernant les pokémons légendaire, la ranger rousse ne tarda pas à y répondre. C'était clair que ces deux personnes n'avaient aucune affinité. Impression qui fut confirmer par la déclaration de Lumeka qui affirmait qu'un légendaire ne voudrait sûrement avoir rien à faire avec elle. Puis, elle ajouta de les laisser tranquille, qu'ils n'auraient rien à faire avec une fille d'une telle arrogance. Je ne pus m'empêcher de grimacer. Ça allait mettre de l'huile sur le feu. Je baissai le regard vers Höyö qui devait être encore plus touchée par la tension qui régnait dans la pièce. Avec son évolution en Kirlia, elle s'était incroyablement endurci. Il m'arrivait de l'oublier, je voyais encore en elle la petite tarsal timorée que j'avais connu durant toute mon enfance. Elle fixait les deux élèves une expression neutre sur le visage.

La blonde ne tarda pas à répondre en disant à la ranger de se la fermer et qu'elle devrait s'occuper de son Evoli borgne plutôt que de se préoccuper de l'équipe des autres. Je tiquai à nouveau, espérant que ça n'allait pas encore plus dégénéré. Je voulais agir pour calmer le jeu, mais je ne savais comme m'y prendre. Je ne voulais pas non plus qu'on me prenne ensuite en grippe, malgré mes bonnes intentions. Hésitante, je me contentai donc de demeurer témoin de ce conflit qui menaçait d'éclater. Je me demandais bien à quel moment le professeur allait intervenir. Il ne tarda pas à le faire, enfin me suis-je dit. Il confirma la présence de pokémon plus rare sur l'île. Monsieur Philgard ajouta que s'il y avait des pokémons légendaires sur cette île, ils resteraient certainement à distance de quelconque être humain. Puis, il enchaîna en évoquant le fait qu'elle pourrait en croiser un, il ne suffirait pas d'utiliser une master ball pour l'intégrer dans son équipe. Pour ce faire, il fallait une relation plus poussée, former des liens basé sur le respect, l'amitié, voir la peur. Ainsi, un pokémon capturé de force ne fera jamais vraiment partie de l'équipe. Mes parents me disaient toujours lors de mes cours de dressage que le premier contact avec un pokémon était primordial. Il ne suffisait pas de lui lancer une pokéball sur la tête, il fallait établir quelque chose avec lui. La façon de s'y prendre appartenait à chaque individu. Le professeur continua sa tirade en affirmant que ce type de méthode était digne des mauvais dresseurs ou de la Team Rocket et que la dresseuse avait trop de potentiel pour faire comme eux. Ce avec quoi elle n'eut d'autre choix que d'être en accord.

Soudain, le professeur perdit son sourire. Son regard prit à nouveau une teinte écarlate. Il dégageait une certaine agressivité qui me mit fort mal à l'aise. Je ne comprenais pas la raison de cette soudaine agressivité envers elle. C'était seulement une élève qui était un peu trop ambitieuse et qui ne partageait pas ses idéaux apparemment. Je ne partageais certainement pas ses idées, mais je ne la condamnais pas pour autant. J'étais peut-être trop tolérante. Ça allait sûrement créer de nouvelles étincelles à mon grand malheur. L'éclat que je craignais de la part de la blonde ne vint pas tout de suite, elle se contenta d'acquiescer à ses propos. Toutefois, le professeur n'en avait pas encore terminé. Il renchérit en expliquant que son cours n'était pas un siège de recrutement pour ces personnes. Il affirma que son attitude n'était pas celle qui lui permettrait d'avancer. Il lui conseilla de conserver son ambition, mais de ne pas garder son ignorance, qu'ainsi elle creusait sa propre tombe. Je ne comprenais pas la teneur de son dernier conseil. Que voulait-il dire par ignorance ? Il ajouta que si elle voulait former des liens qu'il fallait regarder ce qu'il y a autour et le comprendre avant de foncer tête baissé. Il n'avait pas tort sur ce point. Mes parents me répétaient sans cesse ce conseil durant mes entraînements.

Son discours se termina par la réponse à la dernière question de la jeune femme. Il lui répondit qu'elle pouvait partir compte tenu qu'elle n'avait plus rien à faire ici. Il l'informa qu'ils allaient assurément se revoir puisqu'elle venait de se récolter une heure de retenue. L'explosion de colère que j'avais redouté plus tôt de la part de la dresseuse ne tarda pas à se manifester. Elle contesta aussitôt le bien fondé de la décision du professeur. Je baissai la tête, tentant ainsi de ne plus porter attention à cette situation problématique. J'avais bien hâte de pouvoir sortir de la salle. Kayline ne tarda pas à le faire avec rage après avoir jeté à la figure du professeur ce qu'elle pensait.

Après cela le professeur signifia aux élèves qu'ils pouvaient partir. J'accueillis cette permission avec soulagement. J'allais ranger mes affaires dans mon sacs pour pouvoir partir lorsque le professeur nous interpella la ranger et moi. Je me demandais vraiment pourquoi il désirait que je reste. Avais-je fait quelque chose de mal ? Il s'approcha de nous, alors que mon coeur battait à tout rompre dans l'attente de savoir ce que le professeur voulait me dire. Je fus grandement soulagée de voir qu'il voulait nous parler des evolis. J'avais presque oublié la présence du pokémon shiney sur moi. D'ailleurs, j'allais devoir la remettre au professeur. Mon coeur se serra lorsqu'il nous relata l'histoire de ces trois pokémons. Il nous expliqua que leur blessure commençait à peine à cicatriser et de ce fait il fallait leur accorder une attention particulière. Ces pokémons étaient seuls au monde et maintenant c'était nous leur famille. J'arquai les sourcils en entendant cela. Ça voulait dire qu'elle faisait désormais partie de mon équipe. Il caressa doucement la fourrure des deux evolis. Monsieur Philgard expliqua que le pokémon choisissait son dresseur, que le contraire était faux. Si ce lien était forcer par l'humain, il serait baser sur la force et l'hypocrisie. Dans ce cas, malgré la grande force qu'il pourrait acquérir, le pokémon n'aurait jamais le respect pour son dresseur.

La dernière partie de son explication s'adressait à moi. Advenant une évolution de l'evoli shiney, je devrais venir le voir pour qu'il puisse changer sa prothèse. Il devait l'adapter à la nouvelle taille et le nouveau type du polémon. Les matériaux utilisé ne seraient pas les mêmes selon l'évolution de mon pokémon. Je regardai le fennec qui m'avait adopté si rapidement. Je n'avais encore aucune idée quelle évolution je désirais pour elle. J'allais devoir y réfléchir attentivement avant de le faire pour que Monsieur Philgard puisse faire la prothèse. Malgré cela, j'étais vraiment honorer qu'elle m'ait choisi comme dresseur. J'espérais vraiment que j'allais être à la hauteur de la tâche.

- D'accord monsieur, je viendrai vous voir dès que je le saurai, acquiecai-je avec un sourire. Merci beaucoup de me faire confiance pour prendre soin d'elle, je vais faire attention, ajoutai-je.

Sur cette dernière promesse, je recommençai à ranger mes livres. Le professeur retourna vers son bureau. Je laissai mes pokémons en liberté, j'avais soudain envie de les emmener dehors avec moi. Après tout, il me reste plus d'une heure avant mon prochain cour puisque nous finissions plus tôt. Je pris l'azurill dans mes bras, alors que l'evoli se jeta sur le sol. Je me dirigeai vers la porte, je rencontrai l'absol et son bébé shiney. Apparemment, leur maître n'était pas présent dans la classe, je les laissai sortir avant moi. Je m'engouffrai dans les couloirs, suivi par mes pokémons. Malgré la dispute qui avait éclater durant ce cours, je gardai une bonne expérience de ce cours. Je fixai la nouvelle dans mon équipe qui trottinait près de moi, attentive de voir si elle avait quoique ce soit. J'allais peut-être profiter de cette occasion pour rendre une petite visite à Zuko pour lui montrer ma nouvelle coéquipière.

Spoiler:
 

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau cours... il était temps, hé? [pv: Kayline, Sukie, Lumeka, Xion] Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours sur les temps des verbes en narration
» Nouveau cours le SAMEDI à Tours
» Nouveau cours à Tours Nord
» Il était temps non XDDDDDD Fighting Boxers
» Lifestream débarque, il était temps !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: