Partagez | 
 

 [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 26
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]   Lun 28 Jan - 15:07

C'était un week-end ensoleillé, le voile étincelant de la neige semblait vouloir tenir tête à l'astre lumineux, pour le plus grand plaisir des Pokémon glaces. En cette belle journée, Kaos avait invité son ami à sortir pour une petite balade... Au cours de celle-ci, ils remarquèrent une toute petite clairière, cette dernière ne semblait pas trop touchée par la neige, étant donné que les arbres environnants la protégeaient de cette invasion blanchâtre, grâce à leurs branchages feuillues. Ce petit coin de paradis, plutôt douillet donc, filtrait en quelque sorte la lumière, ne laissant que des fins rayons atteindre le sol de cet endroit tamisé. Etrangement, le lieu paraissait coupé du reste du monde, grâce à cet effet d'ambiance chaleureuse qui s'en dégageait... Il n'y avait qu'une seule et véritable entrée distincte pour y accéder, et ce passage, le jeune homme, accompagné de son fidèle Evoli, l'avait trouvé !

" Quel bel endroit... Evoli, nous devrions nous arrêter quelques instants pour en profiter sereinement et s'y reposer, qu'en penses-tu ? " Proposa-t-il, un faible sourire aux lèvres, à son mignon renard.

" Evo, ev evoli... " ( Je trouves aussi, mais moi je voudrais aller jouer... ) Lui rétorqua, un peu désolé, le destinataire des précédentes paroles.

Le sombre adolescent s'assit contre un arbre, fermant les yeux doucement. Une légère brise taquinait ses cheveux, pendant que la petite créature attendait une réponse de la part de son maître.


" Bien, je comprends, il n'y a pas de problèmes... Mais ne joues pas trop loin et veille à ne pas t'attirer des ennuis, ok ? " Répondit finalement le jeune homme, adressant un petit sourire à sa boule de poils.

Ni une, ni deux, l'animal se précipita dans la nature, tout joyeux à l'idée de s'amuser... L'orphelin le regardait partir, cela lui faisait plaisir de le voir ainsi... Au bout d'un moment, il revint à ses pensées, détendu par l'atmosphère, ici présente. Les grains de poussières étamaient lentement leur descente vers l'herbe, un peu bleutée par le froid du voisinage... Cette action se laissait particulièrement paraître dans les faibles colonnes lumineuses, qu'offrait généreusement le Soleil. Doux et agréable, qu'il était bon de se reposer dans cette petite aire paradisiaque...


* Je suis vraiment chanceux... Qui aurait cru qu'en cet endroit, calme et reculé, pouvait se trouver un tel trésor écologique... Soit, il est temps de l'apprécier à sa juste valeur... Oh ? Mmh, peut-être pas tout de suite en fait... J'ai faim... * Pensa, songeur, le sombre garçon.

Cherchant du regard un truc à grignoter, le dresseur espérait bien trouver son bonheur, dans le but d'apaiser sa faim passagère... Lorsqu'il localisa ce qui semblait faire figure d'aliment, il s'approcha de la source de ce dernier, à savoir un arbre à baie. Visiblement, la fin de l'hiver semblait plutôt précoce, cette année-ci... Tendant le bras vers le fruit désiré, Kaos se régalait à l'avance de ce met savoureux. Quand tout à coup, alors que l'orphelin portait la baie pêcha à sa bouche, un chétif Marcacrin s'approcha doucement et timidement de lui...


" Marca, marca... crin ?... " ( Bonjour, dites euh... je pourrais l'avoir ?... ) Osa, difficilement, formuler le Pokémon en question.

Le jeune éleveur, d'abord surprit, lui sourit par la suite, en lui donnant de bon coeur l'objet convoité... Il effectua par la suite diverses caresses que le Pokémon apprécia, tout en se goinfrant de ce qui lui avait toujours été inaccessible jusqu'à lors. Voyant l'appétit de ce charmant Pokémon, le jeune homme, vêtu de noir, afficha une moue sereine mais amusée... l'envie de son estomac semblait à présent bien ridicule, en comparaison du massacreur de baie se tenant devant lui. Kaos alla même jusqu'à lui en donner une deuxième, considérant qu'une telle faim n'allait certainement pas se finir aussi vite avec aussi peu...
De son côté, Evoli cherchait désespérément un jeu auquel jouer... Lorsqu'il crut distinguer un semblable dans les hautes herbes, il lui sauta dessus, lui demandant si celui-ci voulait bien jouer avec lui. Hélas, le Pokémon en question semblait fâché de l'excitation provenant de l'adorable animal, qui lui faisait face. En effet, l'Oniglali le réprimanda d'avoir failli le faire repérer, car il jouait à une partie de cache-cache. Visiblement intéressé, La mignonne boule de poils demanda ce qu'il devait faire pour y participer, mais le Pokémon glace se recacha sans répondre à la question, apparemment à cour de patience... C'est donc avec la tristesse d'avoir été exclu d'un jeu, que le petit Evoli marchait, la tête basse, traversant divers feuillages...


" Eeev, evo, li evo evoli lii... " ( Pff, c'est pas juste, il aurait au moins pu me dire comment participer... ) Pensa la petite bête, en quête d'émotions puériles.

" Oh Rose ! C'est toi ? Tu veux jouer avec nous ?? " Lui demanda, soudainement et étrangement, une jeune fille aux cheveux bleus.

Surpris de se faire ainsi questionner, de manière bizarrement familière, le petit animal pencha la tête sur le côté, affichant par ailleurs une mine peu satisfaite du nom que lui donnait la mystérieuse dame.


" Evo evoli liii ev evo... Ev, liii ! " ( J'crois que tu dois surtout me confondre avec quelqu'un d'autre... Bon, salut ! ) Répliqua la petite créature, pas du tout entrain à rester plus longtemps près de cette étrange adolescente.

La mystérieuse personne tenta de le retenir, en lui disant quelque chose, cependant le petit Pokémon ne l'entendit qu'à moitié. Mais ce qui fut vraiment bizarre, c'est qu'elle se mit à sa poursuite, obligeant donc le Pokémon normal à accélérer sa course... Il était confus, pourquoi le poursuivait-elle ? Histoire de vérifier qu'elle en avait bien après lui, il tenta diverses déviations dans la forêt, sans succès. Elle était tenace !


" Ouah ! T'es rapide !! Attend moi Rose !! " Cria-t-elle alors, sans doute épuisée.

" Evooo, evo evoli ?! Ev ! Li evoli ! Evoo liii... " ( Nom d'Arceus, mais que me veut-elle à la fin ?! Ah je sais ! En fait t'es une voleuse de Pokémon ! Attends tu vas voir comment j'vais te duper...) Pensa, effrayé, le petit animal, qui se réjouit néanmoins à l'avance de sa prochaine action...

C'est donc sur une surprise totale que la bestiole, feintant d'aller vers la gauche, effectua un virage instantané de nonante degrés vers la droite, grâce à une vive-attaque. L'action eut le mérite espéré de faire tomber la pauvre jeune fille sur un sol neigeux, qui n'en demeurait pas moins dur. Content d'avoir battu à plate couture la "voleuse", l'Evoli remarqua qu'il n'était vraiment pas loin de son maître, maintenant... Il s'empressa donc de rejoindre celui-ci par le petit passage, qui laissait entrevoir sa fière et sombre silhouette... Quelques instants plus tôt, Le jeune homme était encore occupé à caresser toutes sortes de Pokémon, venus d'eux-mêmes vers l'amical dresseur. Il était tellement doux et affectueux avec le Marcacrin, que les autres Pokémon des alentours l'avait rejoint, pour eux aussi profiter de sa générosité, mais surtout de sa gentillesse envers leurs semblables... Au centre de ce cercle imperméable de Pokémon, l'éleveur, aux yeux jaunes, entendit néanmoins l'étrange bruit qu'avait provoqué la chute de la mignonne fille, quelque peu salie par la poussière en résultant. Se relevant alors, car accroupi auparavant, il la distinguait désormais plus aisément... Les adorables créatures dégageaient le passage, pour laisser passer l'orphelin. Ce sombre jeune homme s'avança donc, non pas pour voir l'état du petit bout de femme, mais bien pour réceptionner le petit Evoli, fier d'avoir repoussé l'envahisseuse. Une fois la petite bête sur l'épaule du garçon, ce dernier regarda, de haut forcement, ce qui ressemblait plus à une humaine qu'à autre chose. Leurs regards se croisèrent... Deux regards totalement différents... L'un, confus des évènements présents, un regard innocent d'un espoir fougueux, le regard d'un enfant apeuré mais extraverti, chaud... L'autre, d'une certitude beaucoup plus affirmée, un regard fort d'une tristesse historique équivalente, le regard d'un enfant inconsolé et renfermé, froid...


" Alors... Je suppose que je dois te demander ton identité, ainsi que les raisons de ta poursuite envers mon Evoli... humaine... " Dit, froidement, le sombre dresseur à sa nouvelle interlocutrice, la trentaine de Pokémon entourant l'éleveur, méfiants envers la soudaine apparition féminine...

( J'ai pas pour habitude de mettre un opening à la fin, mais bon, c'est pas un rp de trois posts non plus, alors... x) )


Dernière édition par Kaos Black le Dim 12 Mai - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 26
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]   Jeu 7 Fév - 20:02

Pendant l'échange de regards, Kaos distingua en cette jeune fille une étrange lueur... Ayant l'habitude de jauger les humains de cette manière, le garçon arrivait déjà comprendre les premiers traits de leur personnalité, d'un naturel généralement égoïste et bêtement déterminé. Bizarrement, cette fois-ci c'était un peu différent, l'humaine en question avait un regard pouvant presque être qualifié d'innocent. Néanmoins, cela ne voulait par dire charrette. En effet, par expérience, le sombre adolescent savait qu'on ne pouvait pas se fier à un simple regard, la race de ce dernier étant d'une hypocrisie sans limite. Elle aussi l'examinait, apparemment... Et bien soit, la demoiselle n'avait qu'à se faire plaisir, après tout, elle ne risquait pas de voir grand chose. Les tourments du sombre orphelin étaient même bien trop obscur pour lui même. Lorsqu'il entendit la réponse de son interlocutrice, il ne fut que plus méfiant...

" Confondre les Pokémon... Alors voilà à quoi vous en êtes réduit, huh... C'est pathétique. " Lança, froidement, le jeune homme, tournant le dos à la jeune fille.

La trentaine de Pokémon se rapprocha de Kaos, lui réclamant d'autres caresses... Ce dernier s'empressa de répondre à leurs attendes, ils étaient tellement purs et vrais... Comment leur refuser la moindre chose ? Le jeune garçon ne le savait pas et ne s'en préoccupait pas, à vrai dire, leur donner de l'affection était tout ce qui lui importait en ce moment. Ces pauvres Pokémon, en proie à la folie collectionniste des dresseurs... De nos jours, peu de Pokémon avaient encore le choix de se faire ou non enfermer dans une ball. Un malheureux fait, n'ayant de cesse de croitre l'empathie du sombre éleveur, à leur égard... Ce monde était devenu bien dangereux, pour les Pokémon en quête de liberté et de bonheur. Se baissant, de nouveau, le dresseur se plia au désirs affectifs de ces charmantes créatures, esquissant un demi-sourire, pendant ses tendres actions... En fait, le jeune homme les considéraient un peu comme sa famille, ses frères, ses amis. Pour lui, la vie de ces charmantes bêtes lui importait plus que celle des humains. Les différentes espèces, présentes sur le lieu, effectuaient des petits cris de plaisir et d'amour, envers ce mystérieux homme, très différent des humains qu'ils avaient l'habitude de croiser, enfin d'éviter surtout... Le petit Evoli décida de descendre de l'épaule de son maître. Celui-ci se rapprocha donc de Séléna, se mettant face à elle et à ses Pokémon... Le petit animal avait finalement comprit que, de par ses réactions, la jolie fille en face de lui n'avait pas eu de mauvaises intentions. C'est donc en s'excusant platement, à sa manière, qu'il espérait se faire pardonner... Mais c'était un grand mot, étant donné qu'il lui sauta dans les bras, se voulant le plus doux et mignon possible... Le petit sacripant posait même ses deux papattes sur le torse de la demoiselle, lui léchouillant abondamment le visage. C'était comme un rituel, destiné à toutes les jolies filles qu'il croisait, lui étant sympathiques... Il ne pouvait s'en empêcher, comme un instinct égoïste le poussant au don et à la demande de tendresse, leur émanant.


" Mon nom... est Kaos. Mais tu as sans doute plus souvent entendu mon surnom, Black, que les autres élèves de Gakuen me donnent... Je suis plus populaire, sans pourtant vraiment l'être, avec cette dernière appellation... Bien qu'au final, cela m'importe peu... Soit, mon ami ne te dérange pas trop ? Il est un peu extravagant et malpoli, mais cela témoigne d'autan plus son amour pour la jante féminine humaine... Me demande bien pourquoi, m'enfin bon... Retournons dans la clairière Evoli, si tu le veux bien. Il serait dommage de ne pas profiter de l'ambiance sereine qui y règne... " Répondit l'adolescent, aux cheveux de jais, pour au final s'adresser à son mignon compagnon.

L'homme en noir se redressa, retirant par ailleurs la main de cet adorable Embrylex, un peu triste de ne plus ressentir cette douce et délicate présence, sur sa dure et robuste tête. Mais ce n'était pas le seul à réclamer ces moments d'affection, une variété impressionnante d'espèces était présente autour de lui... Toutes ces adorables bestioles s'accordaient à penser la même chose, vis à vis de cette personne bien trop noir pour n'être qu'un habituel humain, au passé florissant... Cela faisait à peine quelques minutes, et pourtant ce dernier semblait totalement les comprendre... A aucun moment il n'avait tenté de les capturer sournoisement, ni même osé d'entreprendre un geste brusque. En réalité, le garçon paraissait comme un frère, un ami de la même espèce, démarqué des autres membres de sa véritable race. Kaos effectua ses premiers pas, en direction de la clairière, le petit groupe le suivant de près. A la tête de ce groupe, un Joliflor ainsi qu'un Migalos... A l'arrière, deux petits Spoink accompagnés d'un Rondoudou. La petite boule de poils partit rejoindre son ami, sur l'épaule de celui-ci, délaissant de ce fait la fille aux cheveux bleus. Ceci fait, le sombre adolescent guetta Séléna du coin de l'oeil, s'arrêtant également pour lui parler, de nouveau.


" ... Bien, je suppose que nos chemins se séparent, à présent. Pense à tes Pokémon, à quel bonheur aspiraient-ils, si ils apprenaient que tu pourrais les confondre avec n'importe quel membre de leur espèce ? Humaine... " Acheva-t-il, sombrement, en détournant le regard.

Voilà une cloturation de discussion qui avait le mérite d'être amusante, de surcroit. Absolument, étant contradictoire, de par le mot final, cette phrase avait en réalité l'intention de retourner le point de vue de la situation... Kaos avait toujours cette manie d'appeler tous ses semblables de la même manière. Pas seulement pour leur faire la morale, mais aussi par complexe... par tristesse de faire partie de cette pitoyable race, qui ne se privait pas de montrer ses néfastes côtés dès qu'elle en avait l'occasion. Une majorité d'entre-eux se jugeait juste envers leurs créatures, mais ces énergumènes étaient-ils vraiment conscients de leurs actes ? L'aveugle ne voit pas, alors il doit écouter, mais comme il ne croit que ce qu'il voit, il ne voit en réalité que ce qu'il croit... Ainsi l'humanité semblait plongée à jamais dans une boucle sans fin, d'un déni évident qu'elle ne comprenait même pas. Y avait-il encore seulement un espoir ?... C'était peu probable... Kaos n'y croyait plus, il ne croyait plus envers la race humaine... Celle-ci n'avait, et ce depuis fort longtemps, plus aucun intérêt pour lui. La jeune personne, près de lui, n'était sans doute rien de plus qu'un autre partisan de cette ignoble secte d'abominations. Puisait-elle un jour retrouver la voie de la raison... Brusquement, mais avec souplesse, le jeune orphelin reprit la marche, en direction de son oasis de plaisir, mélangeant ses effets d'ambiances en un parfait coktail de sensations plaisantes...


* Je ne cesserai de me le répéter, mais cet endroit est d'un propice sans égal au repos mental... Humer les délicats parfums, s'y rapportant, procure un sentiment de bien-être à ne pas sous-estimer. J'ai hâte de retourner en ce lieu, béni de tout pêché humaniste... * Pensa, rêveur, le beau ténébreux, s'avançant fièrement de sa silhouette svelte, vers la zone de ses plaisirs.

Au rythme des Pokémon l'entourant, le jeune homme s'approchait donc de plus en plus de cette dernière... savourant enfin le changement notable que la dite clairière apportait, sous divers aspects, à lui mais aussi aux créatures fantastiques l'accompagnant. Et c'est adossé contre un arbre, que Kaos pensait enfin être débarrassé de la gêne qu'occasionnait l'humaine, par sa présence. Reprenant ses gentillesses, sur un mignon Héricendre, la foule animale se rapprocha pour en profiter également, une fois de plus... s'asseyant et s'accroupissant autour du garçon, aux yeux d'or, mais aussi sur son propre corps. L'Evoli dans les bras, Black se relaxa enfin, silencieusement, laissant ses compagnons profiter également de l'opportunité d'un repos bien mérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 26
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]   Mer 20 Fév - 22:35

Assit, là, tranquillement et dos à l'arbre, Kaos ne put hélas pas longtemps profiter du lieu sacré... Et oui, l'humaine l'avait suivi jusqu'ici... Inutile de dire que cette persistance n'avait le don que de plus le frustrer encore qu'il ne l'était déjà. Le garçon ne fit rien et attendit de voir ce que cette jeune fille lui voulait, cette fois-ci. Quelques Roucool fanfaronnaient leur joie à travers les branchages, ce qui altérait déjà un peu la prestance obscur que le jeune homme dégageait en permanence. Mais l'esprit torturé qui l'habitait ne pouvait pas être soigné aussi facilement... Les Pokémon lui permettaient de se sentir mieux, entouré d'âmes pures, encore incorrompues par les humains... Cependant, la foudre des éléments passés n'était pas encore catalysée. Laissant échapper un faible soupir, l'adolescent écouta, les mains dans les poches, les paroles de la coordinatrice...

" Te confondre avec les autres humains ?... Oui, et alors ? N'est-ce pas ce que tu fais toi aussi avec les Pokémon ? T'excuser ne changera rien au fait que tu continueras à les confondre. Si tu veux vraiment les reconnaître, apprends à les comprendre, leur caractère, leurs émotions, leur être tout entier. Si tu parviens à faire cela, alors tu seras en mesure de les différencier sans commettre de fautes... " Lui répondit-il, les yeux fermés, demeurant immobile.

Kaos doutait sérieusement que la personne, à qui il s'adressait, comprendrait réellement ses paroles, mais dans un espoir perdu, il tentait néanmoins l'affaire. Il marqua une petite pause, laissant quelques rayons, de cet épuisant Soleil, se refléter sur sa chevelure d'ébène... Il faisait beau, c'était un fait... La jeune femme lui proposa une partie de cache-cache, à la suite de ces paroles. Il fallait avouer qu'il était plutôt surprenant d'entendre cela de la bouche d'un humain, concernant les Pokémon en tout cas... Généralement, ceux-ci pensaient à combattre, lorsqu'il en était mention. Mais là, bizarrement, non... Tournant le regard vers Séléna, le sombre orphelin distingua même un profond enthousiasme à ce propos, de sa part. Voilà qui avait le mérite de faire réfléchir quelque peu cette entité noirâtre, sur ses précédentes pensées... mais pas de trop, ce n'était pas suffisant. Voyant que la mignonne interlocutrice attendait une réponse, Black reprit enfin la parole.


" Personnellement je n'en ai pas vraiment envie, là tout de suite, mais tu peux leur demander, je suis sûr qu'ils en seront ravis. " dit Kaos, en détournant le regard.

" Evo, liii, ev ?... " ( Et moi, je peux, s'il te plait ?... ) Demanda l'ami du garçon, prenant une moue attristé...

L'adolescent plongea son regard dans celui de son fidèle compagnon et lui sourit doucement. Il était si attendrissant et mignon, comment lui refuser quoi que ce soit ?... De toutes façons, il avait bien le droit de s'amuser, même si son maître n'avait pas trop envie de se prêter à l'activité.


" Bien sûr que tu peux. Je n'ai pas à t'en empêcher. Mais fais tout de même attention à toi, d'accord ?... Tu n'es pas seul, alors je suppose que tu ne crains pas grand chose, mais bon... "

Sur cette réponse positive, la boule de poils sautilla de joie et léchouilla le visage de son dresseur. Ensuite, dans un élan d'impatience, le petit garnement rejoignit les autres pour se préparer au futur jeu... Lui jetant un dernier regard, l'homme, au manteau noir, était heureux de constater cette fraicheur de vivre, cette innocence... Finalement, il tourna le regard vers les deux bestioles que lui présentait la coordinatrice... Celui-ci les jaugea pendant quelques secondes, avant d'effectuer un sourire discret, leur étant destiné.

" Eh bien... enchanté de vous rencontrer... Amusez-vous bien, Pinky, Loveless... " Répondit le sombre éleveur, à l'attention des charmantes créatures lui faisant face.

En réalité, ce n'était pas vraiment parce qu'il était fatigué qu'il ne voulait pas jouer, mais bien car il n'aimait pas exposer ses sentiments envers les Pokémon, à la vue des humains. Ca gênait l'orphelin que les humains le perçoivent autrement que l'image qu'il voulait leur donner. Ce dernier n'aimait simplement pas montrer les faiblesses qu'il possédait, à ses semblables. Trop souvent cet être impure saisissait la première occasion pour en profiter. Cet air impassible, il le gardait pour se protéger, mais aussi pour protéger ses chouchous d'un éventuel chantage, dans le but de le déséquilibrer et de le battre. Kaos était un mauvais perdant, il n'aimait pas perdre, alors il faisait attention à tout pour ne prendre aucun risque, son sens de l'observation s'en retrouvant alors multiplié... Un compétitif le Black, fallait pas s'y méprendre... Il faisait cependant tout pour le cacher, là encore dans le but de se montrer le plus intouchable également. Un état d'esprit qui était certes fatiguant à appliquer tout le temps, mais qui avait malgré tout le mérite de lui éviter un contact humain dérangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 26
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]   Sam 16 Mar - 23:30



Le jeune homme demeurait silencieux, face aux paroles de cette fille, au sourire omniprésent. Ce n'est pas qu'il ne l'écoutait pas, juste qu'il préférait répondre en une fois, afin d'éviter toute confusion de sympathie. Associable à souhait, celui-ci décida néanmoins de répondre à son interlocutrice, lorsque celle-ci lui parla une dernière fois. C'est donc la jambe droite couchée sur l'herbe et le coude déposé sur la gauche, repliée, que Kaos daigna briser son silence.

" Considères mon refus comme une opportunité de constater ta résolution à mieux les comprendre. De plus, une partie de cache-cache n'est pas amusante si les Pokémon sont trop vite trouvés, ils s'amuseront plus si tu es seule à les chercher. Si en t'observant, pendant le jeu, je perçois ta volonté de compréhension et d'amélioration, ainsi que d'un respect, cachant une véritable gentillesse à leur égard, alors tu gagneras une partie de ma considération. Je ne dis pas ça pour me surévaluer, mais je n'éprouve pas de sympathie pour les humains principalement à cause du non-respect de ces critères, qu'ils auraient pourtant tout intérêt à respecter... Enfin bon, peut-être que j'en demande de trop à cette race égocentrique ? Je ne sais pas... " Lui adressa-t-il, finissant en une tonalité plus basse.

Séléna avait commencé à compter. Et pendant qu'elle citait joyeusement un chiffre après l'autre, dans un ordre croissant, le sombre orphelin remarqua la présence du petit Osselait. Cela lui sembla assez étrange, pourquoi n'allait-il pas avec les autres ? Il n'avait rien à gagner en restant à l'écart de ses compagnons, surtout qu'un Pokémon pensait généralement à s'amuser dès que l'occasion se présentait. Etrange... mais après tout, il faisait ce qu'il voulait. Quand bien même, cette intrigue titillait l'esprit de Black... Il détestait laisser les mystères de côté. Dès qu'il voyait un problème, une situation bizarre ou incompréhensible, il tentait mentalement de résoudre cela et de trouver une réponse logique à chaque éventualité possible. Un trait de caractère qui était à double-tranchants, pour ainsi dire. C'est alors que, dans un petit élan de curiosité, ses questionnements le poussèrent à entamer la première étape du cheminement, le menant à la réponse de ses tourments passagers. Comme un enfant ayant soif de réponses aux interrogations qu'il se pose, et s'impose. Tourné vers la petite créature, de type Sol, le garçon entreprit donc l'action en question.


" ... Dis-moi, pourquoi n'irais-tu pas jouer avec tes camarades ? Je suis sûr qu'ils n'y verraient pas d'objection, tu sais. Enfin, cela dit, ce n'est pas pour te forcer à me laisser seul, j'apprécie ta compagnie. Cependant, je me permet cette petite pensée pour ton propre développement affectif, bien que je ne sois pas le mieux placé pour en parler, vis à vis des humains... Néanmoins, je ne pense pas que nos points de vues soient comparables, sur ce point... " Dit-il, à l'attention de Loveless, d'un ton moins réjouit sur la fin.

Sous la délicate brise de l'avant-printemps, le regard assombri de l'orphelin guettait le vide pendant un instant, avant de se reposer, de manière sereine, sur le Pokémon d'os. D'un petit sourire perceptible pour ce dernier, le ténébreux observait en silence son interlocuteur. Le soleil commençait à chauffer la plaine, de ses agressifs rayons... Heureusement que cette veste noire était le seul survêtement porté, couvrant presque la totalité du torse de Kaos. Celui-ci n'aimait pas la surcharge inutile, non seulement c'était gênant dans les mouvements, mais aussi durant ces moments de chaleur. Black levait maintenant la tête, toujours adossé à l'arbre, les mains dans les poches. Ce dernier humait doucement l'air de la nature, comme pour fusionner et fondre avec elle. Il sentait l'ambiance, la température, l'émotion, l'âme qui se dégageait de l'endroit... il était l'âme. Dès lors, ces variations de climat exécutaient une danse envoutante et prenante autour de son être. Plutôt que de l'attaquer, cette douce mélodie, aux équations résolues, flottait, l'enveloppait dans une symphonie qui semblait sienne. Il voyait tout, il entendait tout, il était désormais à la forêt ce qu'un foetus était à sa future mère...


" ... Ce monde est merveilleux et fantastique... Plein de vie, et de ressources, en quantités suffisantes... C'était un monde parfait, il y a encore relativement peu de temps de cela. Humains et Pokémon vivaient dans une harmonie d'une grande richesse... Les deux races s'entre-aidaient, d'un rythme enchanteresque... Vint alors la soif de rendement, de pouvoir et de conquête... Cet empressement, ce mal rongeant la planète, détruisant les vers de ces rimes en entrainant avec lui un poème, dont la somptueuse délicatesse de ses tersais, croisés, et autres subtilités, s'égara dans tant de bêtise, tentant de trouver inefficacement refuge dans cette nature, luxuriante de pureté... "

Ces fières et élégantes paroles semblaient sortir, tel un papier à musique de sa machine. Une improvisation en réalité, que lui inspirait cette aire, bénie d'un repos évocateur de simplicité. Une magie ambiante qui ne demandait qu'un porte-parole pour s'exprimer, de toute sa fougue... Oui, là était le réel pouvoir de ce beau ténébreux, ou plutôt une aura, émanant de lui et dont seul ces créatures de lumière pouvaient en percevoir la pureté simpliste. Mais d'un blanc écarlate, cette dernière passait d'un noir opaque, en la présence d'humains. Les tristes bribes d'un passé à oublier, mais dont les tâches semblaient ineffacées...

" Excuse-moi, tu dois sans doute me trouver ennuyant, à rabattre ce doux passé que tu n'as sans doute jamais pu admirer, tout comme moi... Je pense être né à une mauvaise époque, peut-être même la pire... en tout cas, certainement à en devenir... Heureusement, vous êtes là pour égayer quelque peu le désarroi que cette humanité m'inflige, jour après jour... Puisse-t-elle un jour retrouver la raison, avant qu'il ne soit trop tard... " Reprit, désolé, le jeune homme, à la chevelure d'ébène.

Lors de son monologue, celui-ci avait fermé les yeux, faisant phase avec l'immensité de cet environnement, surprenant de beauté. En cet instant, le mystérieux personnage attendait une réponse, de la part du destinataire de ses pensées, hélas peu partagées... Séléna semblait avoir commencé sa recherche, voilà qui développait une situation, semblant enclin à la discussion...


Dernière édition par Kaos Black le Dim 17 Mar - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 26
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]   Mar 9 Avr - 17:30

Pendant que L'osselait parlait, Séléna fit le tour de l'arbre où ce dernier et Black étaient posés... Lorsque le Pokémon eut fini son bref discours, Kaos se mit à regarder le sol, septique. Au fond de lui, celui-ci savait que son interlocuteur n'avait pas totalement tord... mais il avait fermé son coeur aux sentiments humains, par sécurité, par nécessité, pour ne pas sombrer dans un profond désespoir... Une sécurité, des chaînes et des cadenas pour empêcher d'entrer... Des sentiments emprisonnés, séquestrés par peur de les perde à jamais... Qui savait ce qui se passerait, si une déception de plus se naissait ? Peut-être... commettrait-il une erreur, une horrible erreur... Le garçon, refoulant son humanité, avait pourtant peur de la perdre pour toujours. Une réflexion difficile. Une bagarre constante. Mais cette situation était presque inconsciente... Extérieurement, moins il voyait l'humain, mieux il se sentait. L'adolescent n'avait pas besoin d'eux, et malgré ce que tentait de dire le Pokémon os, le groupe de créatures de ce dernier ne pouvait pas être comparé aux humains, il valait bien plus que ses honteux cousins... Kaos aurait voulu pouvoir tous les considérer comme égaux, mais ce n'était pas possible. Ce qui paraissait comme quelques exceptions et nécessités diverses, provenant des Pokémon, faisaient office d'un pourcentage nettement plus grand de la population humaine, ce n'était pas équitable... Bien sûr, il y avait du mal et du bien partout, mais à différents niveaux... Le problème était là, l'humain causait plus de mal et sans réelle nécessité, en plus. L'homme en noir, toujours adossé à l'arbre, qu'il partageait depuis quelques instants avec l'animal, déposa doucement ses mains sur l'herbe fraiche... Ensuite, il se décida à reprendre la parole.

" Nos situations ne sont pas comparables... Je me doute que votre cadre de vie ne doit pas toujours être facile... que vos compagnons peuvent être parfois blessants... Cependant, votre niveau de cruauté est loin d'être aussi intense que celle d'un humain. Parce que... même dans votre possible méchanceté, vous restez purs, à votre façon... Je veux dire... qu'à part certains d'entre-vous, votre pensée est naturellement guidée par des sentiments bons et altruistes. Vos caractères peuvent être différents, vous pouvez avoir de mauvais jours, ne pas toujours vous entendre, protéger votre territoire ou simplement vouloir manger... mais au fond de vous, vous êtes tous vrais. Votre existence est guidée par la curiosité, l'entraide, la joie, la simplicité et ce même dans la méchanceté. Vous êtes à la nature ce que le ciel est à la terre, un voile protecteur de cette beauté perdue. Vous comblez le vide des splendeurs esseulées, par votre présence élémentaire. Tout ce qu'il vous manque, c'est parfois un peu de compréhension... Ce que je veux dire, c'est que rien n'est encore perdu avec vous, votre coeur résonne la pureté, dans le bien comme dans le mal, tout est simpliste et modifiable par la compréhension et la gentillesse. Lorsque vous êtes agressés par un ennemi, vous unissez vos forces pour le vaincre, alors, déchu, celui-ci finit souvent par reconnaitre son erreur, là vous le pardonnez, et débute ensuite une nouvelle amitié. Intelligence et bonté ne vont pas toujours de paire. Malgré les statistiques, au final, je me demande souvent qui de vous ou des humains êtes les plus intelligents... Les fautes qu'ils commettent sont nombreuses et graves... " Dit le sombre garçon, reconcentrant finalement son regard vers le destinataire de ses dires.

Les yeux jaunes du jeune orphelin reflétaient une certaine tristesse, mais sa volonté et sa force étaient perceptibles. Les adorables bestioles s'amusaient au loin, semblant dans une dimension autrement plus joyeuse que celle dans laquelle les deux solitaires débattaient.


" Je veux juste, vous protéger de leurs influences néfastes. Je veux vous éviter autant que possible les manipulations, les traques, les déforestations et autres actes odieux... La soif de pouvoir consume l'être humain. Si possible, je voudrais qu'il comprenne ses erreurs, qu'il cesse de vouloir toujours plus... L'évolution doit-elle forcement passer par l'individualisme ? Non, l'évolution, la vraie, ce n'est pas l'évolution technologique, c'est l'évolution altruiste... Un monde où les espèces apprennent à se respecter, à vivre dans une communauté qui s'aime et s'entraide. L'humain agit plus comme un virus qu'un complément à cette perfection, sur le chemin de cette mélodie sentimentale... Vous, Pokémon, êtes le joyau de ce monde nouveau, de la restauration de cet idéal perdu, jadis bien réel... Je ne veux pas rester les bras croisés, vous n'êtes pas des objets, de simples trophées de batailles... Nous pourrions tellement vous apporter, mais au lieu de cela, nous préférons nous servir de vous pour nos intérêts propres, vous forçant grâce à la technologie, c'est ridicule... Ce chemin est voué à la destruction de nos liens naturels. Les mêmes liens qu'Arceus nous a octroyés, autrefois... Nous tous, sommes ici pour se compléter, pour apporter une harmonie entre force, sagesse, amitié... Tu penses que ta jeune maîtresse est différente ?... Pourtant... tu es assigné à une ball, non ? Que représente-t-elle pour toi ? " Reprit l'éternelle énigme humaine, de son obscure voix, néanmoins légère.

Il y avait quelque chose d'étrange avec ce Pokémon, de type sol. Cette petite créature semblait indépendante, en quelque sorte, comme si sa personnalité n'avait pas trop été affectée par la ball, lui étant attribuée... C'était bizarre, peut-être une exception, mais liée à quoi ?... Quelques rayons de soleil, tamisés, s'abattirent sur les deux concernés, pendant que Kaos déviait doucement son regard vers Séléna, qui était en train de bercer, délicatement, un mignon Rondoudou...


* ... C'est vrai que... elle n'a pas l'air aussi avare et mauvaise que la plupart des humains... Huh, peu importe, c'est une humaine, rien de plus... Elle est intégrée dans cette norme sociale qui privilégie le rendement et néglige ses conséquences... ce n'est qu'une façade, une piètre tentative de se croire exclue du problème, qu'elle entretient pourtant chaque jour... De plus, je me fiche du sort de ces machines à ennuis... Ce ne sont que des nids à problèmes, je n'ai pas besoin de leur amitié ni de leur compassion, je vouerai mon existence à la protection des êtres encore non-corrompus par cette malice grandissante, ce fléau humanitaire... * Pensa le sombre garçon, reniant son humanité.

De son côté, la jeune fille, venant d'empêcher la berceuse de la petite boule rose, cherchait encore deux Pokémon, dans cette belle forêt. L'homme en noir émit un faible soupir, un peu moqueur. C'est vrai, cette fille était assez douée pour trouver les individus cachés, bien que certains ne l'étaient en revanche vraiment pas pour se planquer... Cependant, pour surprendre Evoli, elle allait devoir se surpasser. Celui-ci changeait régulièrement de cachette, lorsque celle occupée commençait à devenir dangereuse. Bien entendu, la boule de poils arrivait à saisir le moment parfait pour cela... Seul une personne capable de se fondre avec l'environnement, de faire corps spirituellement avec celui-ci, était capable de débusquer la bestiole au bon moment. Aussi, le petit chenapan n'hésitait pas à utiliser sa vive-attaque, pour se sortir d'une situation critique, dans un cas où il allait se faire repérer. Pour le trouver, la demoiselle, aux cheveux bleutés, allait devoir comprendre le Pokémon, ses réactions, sa malice, et puis le prendre de revers dans une contre-anticipation... Les âmes suffisamment observatrices avec les Pokémon, celles qui leur portaient un réel intérêt affectif, pouvaient avoir une chance de réussir cette épreuve avec brio. Autrement dit, Kaos savait depuis le début, ou plutôt croyait depuis le début, que la concernée raterait très probablement cette petite épreuve. Aussi mignon soit-il, le petit Evoli était un battant, il n'allait pas se laisser piéger facilement... lui aussi, étant joueur de Shôgi, savait prévoir les réactions humaines et Pokémon, anticipant donc les contre-anticipations... Un petit sourire effleura le visage de l'éleveur, aux yeux fermés et à la tête baissée.


" Ha, on va tester tes dires, Loveless... Je parie 3 baie fraive qu'elle ne parviendra pas à trouver mon ami... Seul un esprit, en communion avec la nature et les sentiments des Pokémon, est capable de débusquer ce petit malin, seul moi ai réussi... Tu comprends maintenant pourquoi je me suis démarqué des autres ?... Bon ok, c'était pas pour ça à la base, mais peu importe... Cette perspective devrait plutôt t'intéresser, non ?... Ah, je vais en profiter pour finir quelques devoirs sans importances, mais que j'oublie tout le temps de faire... "

Le dresseur, de noir vêtu, sortit de sa veste une vingtaine de feuilles pliées et prit un bic, d'une de ses poches également. Repliant son genou, pour prendre appui, il ré-entama la conversation, alors qu'une partie de son esprit entreprit déjà le devoir de philosophie.

" Ah oui, ne soit pas gêné par l'action que j'effectue... C'est juste que je suis nouveau à l'académie du coin, alors j'ai des retards à rattraper, au niveau des devoirs... Mais t'en fais pas pour ça, je peux t'écouter, regarder la partie de cache-cache et finir ces petits tests, sans trop de soucis... " Finit-il, à l'attention de son partenaire de discussion, et de pari ?

La main, du sombre adolescent, semblait bouger avec aisance sur le papier, comme si le possesseur n'éprouvait aucune difficulté de la mouvoir, à la même vitesse que sa pensée... D'ailleurs, peu de temps après, il passa déjà au devoir suivant, avec un rythme tout aussi régulier... C'était de la rigolade pour lui. Pas que ces tests avaient une apparence facile... mais, soit le jeune homme possédait la connaissance pour y répondre, soit il devait faire aussi preuve de sa logique, ce qui n'atténuait pas sa vitesse de résolution, dans tous les cas... De son côté, la petite fripouille, blanche et brune, venait encore de changer de cachette, passant au nez et à la barbe de cette innocente jeune femme... L'observant, de sa nouvelle demeure provisoire, le mesquin joueur s'amusait de la force qu'il possédait, à ce jeu. Au moins, il y en avait un qui prenait son petit plaisir... Enfin, c'était pas non plus comme si Kaos s'ennuyait à mourir, il avait de la discussion, de l'observation et de la réflexion... De surcroit, son ami étant tout joyeux, Black était heureux, dans un certain sens. Une agréable petite brise s'empara de la clairière... quelques pétales rouges accompagnèrent alors la faible danse du vent, caressant le visage de l'énigmatique personnage, à la chevelure de charbon... D'un oeil désintéressé, celui regardait, par saccades, la recherche infructueuse de la douce humaine, aux cheveux bleus ciel... attendant, par ailleurs, la réponse du Pokémon os...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 26
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]   Mar 30 Avr - 2:00

Alors que Kaos était en pleine exécution de ses travaux, le petit Osselait daigna finalement lui donner une réponse. Force était d'avouer que ce n'était pas exactement le type de réponse auquel Black s'attendait à recevoir... En réalité, ce n'était pas vraiment les dires en eux-même qui avaient surpris le garçon, mais plutôt la façon dont le Pokémon sol les avait exposés... Si bien que, à la deuxième partie des paroles de ce dernier, l'ombre humaine le regarda dans les yeux. Le jeune homme avait l'habitude d'effectuer cette action pour jauger les personnes qu'il croisait, on pouvait voir beaucoup de choses à travers les yeux d'une personne, car ceux-ci ne mentaient pas. Etrangement, ce que détecta l'homme en noir le fit hésiter... En fait, ce regard vrai, presque authentique, sur la vision de la dresseuse, provenant du pokémon os, portait à confusion. Ce n'était pas normal, un Pokémon capturé ne pouvait pas réagir de cette manière, c'était impossible, du moins pas avec cette certitude, cette lueur dans les yeux...

* A moins que... * Pensa rapidement l'intéressé, visiblement en proie à une réflexion.

L'osselait partit rejoindre sa douce amie, laissant Kaos dans ses pensées. Lors des instants qui suivirent, l'orphelin put voir, du coin de l'oeil, l'abandon de cette fille, aux longs cheveux bleutés... Elle ne semblait pas encore prête pour cette épreuve, mais après tout, ce n'était pas comme si la majorité des humains l'étaient, face à ce genre de défi. En y regardant de plus près, ses Pokémon semblaient être plus naturels, plus en harmonie avec leurs sentiments, envers eux et envers leur dresseuse, que la plupart des humains... Black resta immobile devant sa feuille, réfléchissant au pourquoi du comment une telle situation était possible, malgré la capture. La ball n'était qu'un brouilleur de sentiments, comment diable ces Pokémon parvenaient-ils à exprimer des sentiments sincères, envers leur dresseuse ? Le petit Evoli revint de sa courte aventure, se blottissant dans les bras de son fidèle ami...


" Evo voo ! Evo... li ? " ( C'était chouette ! Euh... ça va ? ) Demanda la boule de poils, un peu intrigué par son compagnon taiseux...

Un peu surpris par les paroles de celui qu'il considérait comme un frère, le sombre humain se rattrapa soudain en octroyant quelques caresses à son Pokémon, toujours contré sur le problème qu'il s'était imposé précédemment. Au même instant, l'éleveur continua à écrire sur ses feuilles. Il terminait un exercice de mathématique.


" Vraiment, tu t'es amusé ? J'en suis heureux, Evoli. Ne t'inquiète pas pour moi, je ne faisais que réfléchir un peu, désolé de t'avoir inquiété. " Répondit l'orphelin, de sa voix douce et ténébreuse.

A la suite de ce bref discours, entre les deux inséparables, Séléna s'engagea à partir, les saluant au passage, accompagnée de ses deux Pokémon... L'obscure silhouette, adossée, n'émit qu'un simple au revoir, posant toutefois son regard sur son précédent interlocuteur. Oui, bien sûr, c'était évident... en y repensant... Il ne servait à rien de créer quelque chose de déjà existant... Donc ces Pokémon... avaient tissé un lien d'amitié avec leur dresseuse, avant la capture. De ce fait, la ball ne voyait aucune utilité à remplacer un vrai lien par des factices... Néanmoins... Ce n'était pas une consolation en soi, de nombreuses parts de liens avaient étés créés par la ball, ce qui allait avoir pour conséquence de les développer en même temps que les premiers, alors rien n'évoluerait vraiment... D'ailleurs, la part forcée étant plus importante que la part véritable, cette première se construirait plus vite, jusqu'à dominer clairement la quasi totalité du réceptacle d'émotions et d'esprit... C'était triste. Mais au moins... tout cela signifiait une chose... la cause du jeune homme n'était pas insensée, tout comme les probabilités de chance d'arriver à changer les valeurs, à protéger le vrai du faux, le blanc du noir. Il n'était plus question de laisser un gris cendré, brûler et pourrir la vérité plus longtemps... détruisant l'essence de la pureté et de l'équité... La route était dure et parsemée de fossés, mais il fallait mettre fin à cette ère de déni... pour eux... pour nous... pour un avenir aussi radieux que les étoiles, dans un monde qui trop longtemps demeura dans un voile de fausses idées...


" Evoli... Que dirais-tu d'un petit somme, sous le magnifique crépuscule que nous offre cette clairière, semblant hors du temps et de l'espace, loin de toute impureté ? " Demanda, sereinement, l'ombre énigmatique, à son frère de toujours.

La petite créature répondit vivement et positivement. Il faut dire qu'après ce petit, mais éprouvant, jeu, un repos était plus que le bienvenu... C'est alors que Kaos, dans l'herbe fraiche et malgré tout précédemment chauffée par les rayons solaires, s'étala délicatement... laissant son ami s'étaler, lui aussi, sur son torse à semi-découvert. Le soleil entamait son déclin, laissant peu à peu place à l'ambiance nocturne. Quelques Pokémon isolés vinrent tenir compagnie au duo, s'installant à leurs côtés, en partageant ainsi une aire propice aux doux songes... Black ne le savait pas encore, mais aujourd'hui, il avait eu l'occasion de faire connaissance avec...

Une fleur de diamant...




~ Fin du rp ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[terminer]Se bercer d'illusion, c'est le meilleur moyen d'être décu [Pv Kaos]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (terminer) 1930 model a rod
» Question d'Ivoi Le Chevalier Illusion.
» besoin d'aide pour une vectorisation à terminer
» Illusion [court metrage]
» Illusion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Prairies-
Sauter vers: