Partagez | 
 

 Le blues du militaire [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Le blues du militaire [solo]   Mer 3 Avr - 2:36

[ceci est un gage donné par Arian ayant pour thème "la blase", bonne lecture... ou pas car c'est assez.... blasant comme histoire.... 8D]




C'était un jour de plus pour le Maganon. Il venait de se lever comme chaque matin aux première lueurs du soleil. C'était toujours la même chanson. La tête dans le brouillard, les membres engourdis, la température corporelle plus basse qu'a l'accoutumé et une certain irritabilité, allant même jusqu'a un refus total de conversation. Bref, Basile détestait qu'on le dévisage le matin et qu'on l'aborde. Il se contentait de répondre par un "hmm..." et allait voir ailleurs pour qu'on lui foute la paix. Ce temps d’émergence durait entre 10 et 15 minutes. Ensuite il augmentait un peu plus sa température corporelle, petit à petit. Enfin venaient les exercices: des pompes, des abdos ainsi que 2 km de course.

Il n'était pas bien loin de la ville ce jour là, et comme il était très tôt il n'entendit aucun bruit à part quelques pokemons sauvages. Il s'assit un instant et observait la ville, et la ville lui fit repenser à Carmin-sur-mer. Il repensait à ses débuts en tant que militaire.


Il y a 5 ans, dans un dortoir de la caserne militaire de Carmin-sur-mer:

"Allez debout là d'dans et qu'on s'dépèche, vous avez d'jà pris du r'tard, il est 5h30 du mat' ! Revue des dortoirs dans 5 minutes ! Vous avez intérêt à être prêt !"

Comme tout les matins depuis les quelque semaine après l'arrivée du Magmar au sein de l'armée, le capitaine Dévox, un Ramboum avec une voix qui s'entend à des kilomètres, venait réveiller tous les soldats. Avec lui si vous n'étiez pas réveillé dans les secondes qui suivent c'est que vous portiez sûrement des bouchons dans les oreilles, et encore cela aurait résonné tellement la voix était forte. Basile ouvrit les yeux mais il ne se leva pas pour autant. Les autres quant à eux ne perdirent pas une seconde. Ils étaient debout et firent leur lit, rangèrent les dernières affaires qui étaient en désordre et dès qu'ils eurent fini il restèrent immobiles à côté de leur lit, attendant la revue des dortoirs. Ce n'est qu'au bout de 4 minutes que le Magmar s'exécuta, et encore c'est surtout parce que l'un de ses camarades l'avait forcé, c'était un Tygnon.

"Allez dépêche-toi l'nouveau ou bien tu vas te faire incendier !"

"Me faire incendier moi ? Mais tu m'as vu au moins ? J'ai une gueule à pouvoir me faire incendier ?"

"Arrête de jouer avec les mots et fait vite"

"Pfff... raz le bol de toute façon, ça fait des semaines qu'on trime comme des malades et pour quoi ? Pour rien..."

"Tu devrais t'estimer heureux, peu de pokemons ont la chance d'intégrer l'armée."

"Et blah et blah et blahblahblah 'tu devrais t'estimer heureux' gnahgnahgnah... c'est bon ça saoule à un moment quoi..."

"Oh et puis j'laisse tomber tien."

Des bruits de pas se firent entendre dans le couloir.

"Bon met-toi en place il revient."

Puis le capitaine passa en revue, et comme d'habitude il voyait un détail qui n'allait pas chez certain alors que tout semblait nickel, et Basile avait toujours droit à la fameuse réflexion dont il aurait très bien pu se passer. Cette fois-ci c'était plutôt ça:

"Si vous continuez à faire noircir les draps et à les abîmer vous irez les tricoter vous même avec de la bave de Chenipan, est-ce que c'est clair ? Quand apprendrez-vous donc à vous contrôler ?"

Ce genre de remarque entrait par une oreille et ressortait par l'autre. Il aurait bien voulu l'y voir lui, ce n'était pas aussi simple. Cela allait le suivre encore un bon moment.

Enfin vint le moment des exercices. Ils devaient aller dehors pour les faire. Cela durait à peu prêt une heure et devinez quel temps il faisait ce jour là ?...





...




Il pleuvait, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le blues du militaire [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» promo pour militaire
» VOSTOK AMPHIBIA MILITAIRE 1960 SCUBA
» Wystan Hugh Auden: Funeral blues
» Parade militaire 60° anniversaire de la République de Chine
» Avis sur Melita solo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Edenia-
Sauter vers: