Partagez | 
 

 Encore cette histoire de financement, oui. [Arian Cadell Philgard] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 22
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Encore cette histoire de financement, oui. [Arian Cadell Philgard] [Terminé]   Mer 1 Mai - 19:14

Alix Nova était morte.
Morte. Décédée. Elle n’était plus de ce monde. Un professeur avait quitté l’académie du jour au lendemain.

Plusieurs minutes de silence avaient été effectuées dans l’académie entière. Certains élèves en avaient même pleuré tellement la professeur de combinaisons d’attaque comptait pour eux. Mégami s’était trouvé dans le cours de Cysiam Archénym à ce moment. Eh bien on n’avait pas entendu une mouche voler pendant cinq minutes, c’était une des seules fois où il y avait un silence aussi lourd. M.Archénym avait bien précisé que celui qui se marrerait aurait personnellement affaire à lui à la fin du cours et qu’il s’occuperait de son cas aussi bien que la victime qui s’occuperait de sa valise après avoir été renvoyée. Strict, mais c’était bien là une attitude de militaire et même une attitude dont tout le monde devrait prendre exemple, donc cette fois Mégami n’avait rien à critiquer sur les méthodes de ce professeur.

Cependant, lui, il pensait à autre chose. Quelque chose qui lui paraissait extrêmement logique...


C’est la première fois que j’avais manqué de respect à un professeur comme ça.
J’étais allé voir Mlle.Nova à la fin du cours de combinaisons d’attaques, afin d’obtenir des renseignements sur le financement du voyage à Oliville. J’avais maintenant eu la certitude que M.Philgard était seul responsable de ce voyage à l’origine, d’abord en discutant avec Levy, ensuite en le confirmant avec M.Yoshi lui-même. Il ne faisait plus aucun doute que les deux autres professeurs m’avaient menti.

Pourtant... elle n’avait pas cédé. Et je dois avouer que je m’étais trompé sur son compte, elle n’était pas simple d’esprit comme je le pensais.

-Mademoiselle, excusez-moi ? lui avais-je dit pour entamer la conversation.
-Qu’y a-t-il Mégami ? m’avait-elle répondu, toute candide.

J’avais attendu que tous les élèves sortent de la classe et j’avais poursuivi.

-Mlle.Nova, pourquoi vous m’avez menti lors du voyage à Oliville ?

Elle avait continué de sourire et m’avait simplement répondu comme si de rien n’était.

-Désolé, je ne peux pas en dire plus.

Déjà, c’était suspect. Mais je devais en être sûr, et comme ça n’avait pas l’air (et seulement l’air) de la déranger, je me suis dit que j’allais pouvoir continuer l’interrogatoire.

-Excusez-moi, je ne comprends pas pourquoi vous ne pouvez pas en dire plus, c’est qu’un financement pourtant ?

Le but était qu’elle se sente obligée de répondre face à un élève respectueux. Ca n’a pas marché.

-Mon argent ne te regarde pas, dit-elle avec un clin d’œil.

J’ai alors décidé de sortir le grand jeu.

-D’après le directeur, c’est M.Philgard qui a financé intégralement le voyage.

Je n’allais pas dire que Levy McGarden le pensait également, d’abord parce que je n’avais pas envie de la mettre dans cette histoire alors qu’elle n’avait rien demandé, ensuite car il s’agissait d’une source bien moins sûre que le directeur aux yeux des professeurs et ce, même si elle était première de la classe.

-Il arrive que certaines personnes se trompent, Mégami. Qui te dis que ce ne serait pas le directeur qui cache quelque chose ? Tu n’as aucune preuve, aucune direction à suivre.

Le geste qu’elle effectua juste après me stupéfia. Elle m’ébouriffa les cheveux. Avec sa main. En gros, « Bon, t’es bien gentil mais casse-toi maintenant, t’es trop petit pour comprendre ». J’ai caché mon impatience et fit comme si rien ne s’était passé et j’ai continué.

-Désolé mademoiselle, mais je ne vois pas quel avantage M.Yoshi aurait en me disant que M.Philgard a financé le voyage pour m’empêcher de penser que c’est vous, alors que vous-même m’auriez déjà dit la vérité...
-Les gens mentent, les vérités se cachent. Tu te perds dans une constellation de doutes, arrête avant de ne plus savoir ce qui est vrai ou faux. Tout est trop compliqué. Les adultes gèrent ça, me répondit-elle en me faisant un sourire mignon.

Cette fois c’était sûr, elle cherchait à m’embrouiller. Mais elle ne l’aurait pas comme ça.

-Vous ne m’avez pas répondu.
-Peut-être t’ai-je déjà répondu, je ne sais plus. Te souviens-tu de tout, toi ? As-tu fait le lien entre tous ces mots ? Lesquels sont faux ? Lesquels sont vrais ?

Elle se foutait de ma gueule. Et en plus de ça elle venait de m’avouer qu’elle avait dit des choses fausses.

-Je comprends pas du tout ce que vous dites, vous pouvez être plus claire, s’il vous plait ?
-Nous sommes dans le même cas, je ne comprends pas ce que tu recherches.
-Ca, je vous l’ai dit au début, je cherche juste à savoir pourquoi vous m’avez menti pendant le voyage en me disant que c’est vous qui aviez financé le voyage alors que c’est M.Philgard.
-Je t’ai menti ? En es-tu certain ?

Cette fois je sentais l’impatience déborder.

-Oui, vous esquivez mes questions depuis que je suis venu vous voir, donc je préfère faire confiance au directeur plutôt qu’à vous.
-J’esquive de t’impliquer dans un monde dans lequel tu ne serais pas à la hauteur. Abandonne.

Ca y’est, là je la sentais plus, je la voyais, l’entendais, et tous les autres sens possibles, mon impatience. J’arrivais plus à me contenir et j’ai éclaté.

-Bon, je prends ça comme un aveu, donc vous m’avez menti et même si vous voulez pas me dire pourquoi, c’est pas très grave, je le saurai bientôt. Mais par contre, je peux vous dire que j’abandonne jamais, que je ne doute pas sur le chemin que j’ai choisi d’emprunter, et je trouverai mes réponses avec ou sans votre aide, c’est pas vos phrases incompréhensibles et illogiques qui m’empêcheront d’y arriver, lui répondis-je en me dirigeant vers la porte. Au revoir mademoiselle.

J’allais partir. Mais elle en a décidé autrement.

-Mégami, tu n’as pas la force et le mental nécessaire à ça. Les choses sont trop complexes et trop dangereuses, retourne étudier. Merci.

Sa voix était soudainement devenue agressive, même si elle paraissait encore calme. Je m’immobilisai. Quoi ? Qu’est-ce qu’elle venait de me dire ? D’ailleurs je ne pu m’empêcher de le dire à haute voix.

-Pardon ?

D’abord, je déteste ne pas avoir le dernier mot. Mais qu’elle me dise que je n’avais pas le mental nécessaire, c’était trop. Je ne pouvais plus me retenir, et j’ai décidé de lui dire la vérité directement, sans passer par quatre chemins.

-Vous dites que je n’ai pas la force et le mental nécessaire pour comprendre des choses que vous jugez trop complexes ?
Mais... qu’est-ce que vous en savez ? Vous pensez que je ne suis qu’un pion que vous pouvez manipuler comme vous le voulez ?
avais-je demandé, mon ton s’élevant un peu plus à chaque fois. Bon, écoutez, j’ai l’habitude d’être poli et respectueux envers les professeurs mais je suppose que ce ne sera pas nécessaire ici.
Vous m’avez assez traité comme un abruti jusqu’à maintenant. Je sais pas ce qu’il se passe entre vous et Arian Cadell Philgard, mais vous venez de me donner la certitude que ce financement n’était pas clair et devait être caché, j’aurais presque envie de vous remercier mais autant ne pas vous tenir en haute estime après avoir été pris pour un débile.
Mais je vais continuer de mettre les choses au clair.


Je repassai alors l’encadrement de la porte, prêt à fermer celle-ci.

-Je ne suis pas un gentil toutou bien obéissant qui retourne à la niche quand on lui ordonne, c’est compris ? Vous êtes déplorable. Je ne vous pensais pas aussi hypocrite mais comme on dit, il ne faut pas se fier aux apparences.
Et je veux pas entendre un mot de plus sortir de votre bouche, j’ai assez écouté toutes vos stupidités. Vous avez assez abusé de ma patience aujourd’hui et vous savez que ce n’est pourtant pas facile de la briser.


J’ai alors commencé à fermer la porte et j’ai conclu.

-Courez-moi après si ça vous chante, je vous écouterai plus.

Et je l’ai fermée, sans lui laisser le temps de me répondre.



... Et peu de temps après cette conversation, dans laquelle elle avait dit elle-même que les choses étaient trop dangereuses, elle était morte, violemment percutée par une voiture.
« Les choses sont trop dangereuses », lui avait-elle dit. Pour Mégami, c’est clair, ce n’était pas un hasard. Des centaines de personnes passent dans les rues tous les jours, et il avait fallu que ce soit elle, qui avait quelque chose à voir avec une organisation obscure d’un voyage, qui se fasse tuer. Coïncidence ? Non, il ne le croyait pas. Ca ne pouvait pas être qu’une simple coïncidence, le timing était bien trop parfait.
M.Philgard et Mlle.Nova étaient au courant de quelque chose que le directeur ne savait pas, ça Mégami le savait. Et si c’était cette chose qui avait gêné certaines personnes, ces mêmes personnes qui s’en seraient alors pris à Mlle.Nova ? En général, ça voulait dire que cette ou ces personnes qui l’ont tué ne voulaient pas qu’elle sache cette chose en particulier. Si c’était le cas, M.Philgard était sûrement en danger lui aussi, non ?

Bref, c’était un des nombreux films que Mégami se faisait dans sa tête en cette fin de cours de communication et d’entendement entre humains et Pokémon. Il trouvait d’ordinaire ce cours assez intéressant, mais comme il n’avait pas l’esprit tranquille il ne pouvait pas se concentrer cette fois. Heureusement il commençait à connaître les trucs qui permettaient d’être discret.
C’est alors que le professeur, Arian Cadell Philgard, permit aux élèves de sortir. Il s’agissait du dernier cours de la journée en plus, donc c’était parfait pour que Mégami aille le voir. Oui, il avait l’intention de faire comme il avait fait avec Alix Nova : aller le voir et lui parler directement, de face à face. Et même si au départ il appréhendait plus la discussion avec l’enseignant plutôt que l’enseignante, il se rendait maintenant compte que ça allait être difficile de faire pire.

Comme pour la regrettée professeur de combinaisons d’attaques, Mégami attendit que tous les élèves partent de la salle de classe pour s’approcher du professeur, laissant par la même occasion tous ses Pokémon qui étaient libérés dans le parc (et dans le bassin pour Tentacruel) comme le demandait à chaque fois le prof’. Oui, Mégami les avait tous amenés aujourd’hui, que ce soit Onix, Férosinge, en passant par Wynn et Magnéti, ils étaient tous là, alors qu’il n’en prenait d’habitude que six à la fois pour s’habituer aux contraintes des dresseurs. De cette manière ils pouvaient bien tous faire connaissance entre eux, et ça ne pouvait leur faire que du bien, les membres d’une équipe se doivent de se connaître.

Enfin bref il s’était donc approché du professeur, mains dans les poches comme d’hab’, et engagea alors la conversation d’une voix parfaitement calme et honnête, et ne contenant aucune hostilité.

-Excusez-moi, M.Philgard, j’aimerais vous parler. Je sais que ce n’est pas le moment idéal pour remettre ça sur le tapis, mais... je commence à penser que tout ça est lié. M.Yoshi m’a confirmé que c’était vous qui aviez financé entièrement le voyage à Oliville, et il n’a pas eu l’air d’hésiter en me le disant, comme si ça lui paraissait normal. Pourquoi avoir laissé Mlle.Nova dire que c’est elle qui l’avait financé, et non pas vous ?

Bon ben voilà. Il restait plus qu’à attendre la réponse. En espérant que cette fois, on ne l’envoie pas bouler.


[Evidemment j'ai dû rallonger un peu les paroles de Mégami au début, vu qu'on est dans un RP et que c'est dur de faire un dialogue à la Alix-Mégami de cette manière. Et j'espère ne pas m'être trompé pour le coup du prof qui demande à chaque cours de libérer les Pokémon.]


Dernière édition par Mégami Hells le Dim 28 Juil - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 22
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Encore cette histoire de financement, oui. [Arian Cadell Philgard] [Terminé]   Lun 13 Mai - 20:13

Au moins, ce prof avait le mérite de mettre les choses au clair dès le début. Ca l’ennuyait que Mégami vienne lui parler de ce financement, et il ne s’était pas gêné pour le dire ouvertement. De toute façon le dresseur n’avait pas l’intention de l’occuper bien longtemps, il n’avait pas envie de se mettre en mauvais termes avec un prof contre qui il n’avait rien à la base juste à cause d’une simple histoire comme celle-ci. Enfin simple... c’était peu dire, remarque, vu l’ampleur qu’elle avait prise. En ce moment Mégami avait plus l’impression de jouer au détective qu’autre chose. Pour tout dire, c’est une des premières fois où il était autant impliqué dans quelque chose en particulier. Alors que pourtant ça ne le concernait pas directement, enfin bref, on va pas redire ce qui a déjà été dit un nombre incalculable de fois.
Mégami ne tint pas compte du ton qu’avait pris le prof’ et entama la discussion intéressante.

-J’en aurai pas pour longtemps, ne vous inquiétez pas. Mais pour répondre à votre question, je m’acharne parce que je ne comprends pas, j’ai eu trois versions différentes de l’histoire, sans compter les dizaines qui circulent parmi les élèves mais qui sont pas très plausibles. M.Yoshi m’a parlé de votre entreprise et m’a dit que vous aviez certainement payé le voyage grâce aux bénéfices de cette entreprise, ça ne l’a pas gêné de me l’avouer. Mlle.Nova ne m’a pas du tout dit ça, elle m’a dit que je ne pourrais pas comprendre parce que « les choses sont trop complexes et trop dangereuses ». Et vous me dites que vous ne m’aviez pas répondu pour ne pas avoir à répondre à des questions de ce genre.

C’est à partir de maintenant que ça allait se corser puisqu’il fallait relier le tout.
Pendant ce temps, Galopa faisait connaissance sans problème avec l’autre de la même espèce qui était venu à sa rencontre, tandis qu’au contraire Tentacruel évitait le plus possible les autres Pokémon qui nageaient tranquillement dans le bassin, timidité oblige. Allez, tant qu’à faire, on va décrire l’attitude de chacun des Pokémon de Mégami hein, ça changera de d’habitude.
Onix était enroulé sur lui-même et on ne distinguait plus ses yeux puisqu’ils étaient fermés. Il était tout de même éveillé, mais profitait simplement du « calme » apparent, puisque Férosinge mettait sans cesse des petits coups de poings totalement inoffensifs vu la différence de niveau entre les deux sur son corps rocheux. Papilusion était perchée sur sa corne et se tenait immobile, sûrement dans le même état que lui.
Tortipouss, c’était tout l’inverse. Il fixait les deux Pokémon qui venaient renifler l’équipe d’un regard noir, l’air de dire « Tu te ramènes, t’es mort... ».
Farfuret s’éclatait à jouer des mauvais tours à ce pauvre Roucoups qui n’avait rien demandé, du genre lui piquer les pattes avec une de ses griffes, ou lui faire peur d’un coup, ou encore lui sauter dessus... l’imagination de ce Pokémon était sans limites quand il s’agissait de faire des farces.
Korillon, le plus jeune du groupe, était également immobile, mais lui... il fixait le vide, imperturbable. Et ce même si Magnéti essayait tant bien que mal de le faire réagir en voltigeant autour de lui et en lançant des petits cris de temps à autre.

Et enfin, Wynn s’approchait rapidement de son dresseur pendant que celui-ci continuait de parler.

-En fait, je ne comprends pas votre raisonnement. Si on m’avait tout de suite dit que ça ne me regardait pas, ou alors que c’est vous, grâce à votre entreprise, qui aviez financé le voyage, je n’aurais pas cherché plus loin, mais au lieu de ça, Mlle.Nova s’est désignée en ne donnant pas vraiment une raison valable, et c’est ça qui m’a interpellé. Vous n’avez pas dit la vérité pour ne pas qu’on vous pose des questions dessus, mais au final en la cachant, vous avez soulevé encore plus de questions, et c’est ça que je ne comprends pas.
Et quand je suis allé voir Mlle.Nova, elle m’a avoué qu’elle avait menti. Elle m’a même dit que les choses étaient trop dangereuses. Et presque juste après qu’elle m’ai parlé de ça... enfin, vous savez ce qu’il s’est passé. Vous comprenez du coup que j’ai des doutes à ce sujet.
Je ne pense pas qu’ils s’agisse d’un simple accident, comme le conducteur n’a pas été retrouvé.


Voilà. Mégami se perdait un peu lui-même dans ses explications, vu qu’il n’était pas très doué aujourd’hui pour exprimer son point de vue, il savait pas pourquoi d’ailleurs, mais en gros, cette partie là c’était pour dire « Je sais raisonner, donc me prenez pas pour un idiot. », ainsi il aurait peut-être des réponses pertinentes et pas des vagues tentatives d’esquive.
Wynn était arrivée à sa hauteur et s’appuyait alors sur sa jambe, mettant ses deux pattes avant contre celle-ci.

-Fouinette !

Ca Mégami savait ce que ça voulait dire, en général. Soit elle avait faim, mais c’était pas possible à cette heure-là, c’était pas l’heure de manger. Soit autre chose.
Le blond la saisit avec ses deux pour finalement la prendre dans ses bras et la caresser un peu. Ouais, voilà, c’est ça qu’elle voulait, elle était contente maintenant. Mais bon, c’est pas pour autant que le « Bourg-Geonien » allait perdre le fil de la conversation.

-Concernant ma question, donc, pourquoi vous avez préféré cacher la vérité au risque de vous voir contraint à répondre à plus de questions qu’à l’origine ? Ou alors vous n’y avez tout simplement pas pensé sur le coup ?

Mégami faisait tout son possible pour que le ton qu’il prenait soit uniquement interrogatif et pas agressif, malheureusement il n’était pas un professionnel du masquage d’émotions et bien que le ton qu’il voulait prendre était parfait, on sentait bien dans ses paroles qu’il ne posait pas cette question innocemment mais qu’il avait déjà réfléchi à beaucoup de possibilités et qu’il ne prendrait de toute façon pas au pied de la lettre ce que lui répondrait le professeur, si cette réponse ne le satisfaisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 22
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Encore cette histoire de financement, oui. [Arian Cadell Philgard] [Terminé]   Lun 22 Juil - 15:55

Ouah, la vache. Dans un sens, ce prof était assez impressionnant, on aurait dit qu’il connaissait les pensées exactes de Mégami. Ce dernier savait qu’il n’était pas le meilleur acteur qui soit, mais quand même, y’avait un truc louche là, il avait franchement l’impression d’avoir affaire à un vrai télépathe. Et le problème, c’est que c’est bien son genre de penser beaucoup plus que de parler... encore une chose étrange qui s’ajoutait à la longue liste de celles qui qualifiaient le professeur.
Mais ce n’était qu’un détail face aux paroles étranges de M.Philgard. Pendant un instant Mégami avait presque cru qu’il le menaçait. « Pour ton bien et celui de tes proches ». C’était quand même incompréhensible ça, au début les profs cherchaient à cacher quelque chose, et puis maintenant que Mégami venait leur demander, ils avouaient d’une façon trop peu cachée qu’il s’était passé un truc grave pendant le voyage. Et ce que disait le professeur d’entendement et communication était toujours contradictoire. Assurer la sécurité ? Mais c’était complètement idiot. S’il avait voulu « assurer la sécurité » des élèves qui avaient participé au voyage, il avait qu’à tout simplement pas les emmener, non ?
A partir de là y’avait deux hypothèses. La première était invraisemblable. Le professeur avait peut-être voulu les emmener en voyage pour prévenir d’un danger à l’académie même, mais voilà les faits étaient là, il ne s’était absolument rien passé à l’académie en leur absence. En plus, les élèves s’étaient eux-mêmes proposés pour participer au voyage donc ça aurait voulu dire que le prof’ n’aurait même pas su à l’avance qui seraient ses soi-disant « protégés ». Et il y avait des tas et des tas d’autres contre-exemples du même genre... non, définitivement, cette hypothèse n’était pas bonne à prendre. Mégami ne voyait donc plus qu’une seule issue.
Le professeur s’était servi de ce voyage scolaire comme une couverture, pour satisfaire ses propres histoires pas nettes, et en risquant en même temps la vie de ses élèves. Voilà pourquoi il disait qu’il avait fait tout ça pour leur sécurité : c’était la vérité, mais au final, c’était la moindre des choses en sachant qu’il s’était servi d’eux.

Le dresseur se rapprochait du but, il le sentait. Maintenant il savait même que Arian Cadell Philgard s’était juste servi du voyage pour masquer ses véritables intentions. Des intentions dangereuses, et il avait donc placé à juste titre ses élèves dans un hôtel de luxe pour faire d’une pierre deux coups : d’un côté, les élèves étaient ultra-protégés. De l’autre, ils se poseraient ou n’oseraient pas poser de questions en insistant trop, alors que leur accompagnateur avait tout de même pris la peine de les placer dans un tel hôtel. Ca aurait été mal vu.
Suite à ces petites affaires, le prof n’avait donc visiblement pas calculé certaines choses. Comme le fait que les gens à qui il s’en était pris lors du voyage pouvaient être rancuniers. Et cela avait coûté la vie de Mlle.Nova. Quelles personnes pouvaient être rancunières à ce point et ne pas hésiter à tuer une personne qui s’immisçait dans leurs affaires ?
Bien entendu la première organisation à laquelle on pensait était la Team Rocket. Mais Mégami n’avait pas suffisamment de preuves qu’il s’agissait bien d’eux. Toutefois la méthode leur ressemblait bien. Lui, il était peut-être petit à ce moment, mais il se souvenait très bien de leur coup d’état à Johto. La Team Rocket n’était pas à sous-estimer et il était persuadé que contrairement à ce que pas mal de monde pensait, elle n’était pas dissoute. La Team Rocket incarnait le mal, et tant que le mal existera, la Team Rocket existera.

Le dresseur arrêta sa réflexion ici. Il savait quelle serait sa prochaine destination : Bibliothèque, direction les archives des journaux. Il devait voir si un événement important avait coïncidé avec leur voyage à Oliville. Il serait alors fixé définitivement sur les actions que les deux professeurs avaient entreprit là-bas.

-Je ne vous ai posé que des petites questions monsieur, et vous en êtes arrivé à me dire de faire attention à moi et à mes proches. Je ne vous dis pas ça pour être insolent, je tiens à le préciser, mais j’espère que vous comprenez donc que j’ai des doutes sur ce qu’il s’est passé là-bas quand j’entends des réponses comme celle-ci.
Je vous remercie de m’avoir répondu, je ne vous dérangerai plus à ce propos.


Le dresseur, après les avoir prévenu, fit alors rentrer ses compagnons dans leurs balls respectives. Ceux-ci avaient simplement continué leurs activités avec ou sans les Pokémon du professeur. Eux, au moins, ils se prenaient pas la tête pour rien.
Il laissa ensuite la Fouinette femelle sauter de ses bras puis atterrir, et la laissa d’ailleurs en dehors de sa ball, c’est ce qu’elle préférait en général. Remettant ses mains dans les poches de son manteau, il se dirigea vers la sortie de la salle et adressa des dernières paroles à son enseignant, des paroles qui sonnaient tout simplement franches et humbles, sans aucune arrogance.

-Au revoir monsieur Philgard, merci encore d’avoir prit de votre temps pour me répondre.

Puis il s’en alla. Maintenant qu’il avait récolté encore quelques informations, il allait pouvoir potasser un peu tout ça puis irait faire un saut à la bibliothèque dans les jours qui suivraient.

Non, il n’allait malheureusement pas laisser tomber. Une chose grave dont l’académie n’était pas au courant et qui le concernait pourtant directement s’était produite. Et il découvrirait quoi.


[Comme pour les autres, excuse-moi du temps de réponse, du coup je sais pas si tu veux conclure ou si tu préfères finir avec ce post, à toi de voir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore cette histoire de financement, oui. [Arian Cadell Philgard] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore cette histoire de financement, oui. [Arian Cadell Philgard] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baricco, Alessandro] Cette histoire-là
» Ca m'a trop touché cette histoire.
» Mais cette histoire de la SOCODA
» Nouvelle Ordre Mondial => C'est quoi cette histoire ?
» Marche ou crève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: