Partagez | 
 

 Force Colère [PV Séhiel Magus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Force Colère [PV Séhiel Magus]   Jeu 2 Mai - 22:45

Il se retrouvait en ville, une fois de plus. Cette fois-ci il était venu non pas pour visiter, mais parce qu’il avait un rendez-vous. A mesure qu’il s’engoufrait dans les bas-fonds, voyant de chaque côté des maisons assez vieillotes, la population autour de lui s’amenuisait. Il était venu de nuit une fois de plus, mais c’était bien à cause de l’horaire imposé. Les réverbères éclairaient faiblement le chemin de pavé. Sur le côté il vit un humain assis, habillé pauvrement, tenant une bouteille à la main. A ses côtés se tenait un Malosse, plutôt calme. Au passage du Maganon, l’homme assez âgé porta une main devant son visage comme ébloui par la lumière émise par le pokémon.

« ‘fai d’ja jour j’pas prévu ça, m’as plus l’temps d’dormir … zuuuut… ch’ti coup pour la route tiens.»

Il termina sa phrase par une grosse gorgée de sa bouteille. Basile n’avait absolument rien compris de ce qu’il venait de dire, surtout qu’on avait l’impression qu’il parlait dans sa barbe. L’homme éructa par la suite et ceci d’une telle puissance que cela fit sursauter le Maganon. Vraiment il se demandait si cela lui apportait quelque-chose de venir dans le coin, était-ce bon pour sa mission ou non ? En tout cas en ayant fait la rencontre de cet humain la dernière fois, il avait commencé par être convaincu. L’idée lui semblait aller en accord avec ce qu’il recherchait. Il s’en rappelait encore. C’était il y a quelques jours de cela lorsqu’il était proche de l’académie, Charmander était avec lui pour son entrainement, dans le terrain vague…


Flash-back

- Tu vas rester ici, cette nuit, hein ? Tu vas m'apprendre plein de trucs demain, hein ?

Cette fois-ci Basile s'allongea sur le dos, les bras sous la tête et il ferma les yeux puis répondit:

- Voilà qui répond à ta première question, pour la seconde on verra ça demain matin. A présent je te souhaite bonne nuit Charmander.

- Juste Charm ça va, bâilla-t-il.

Et après tous ces entraînements, les deux pokemons feu rencontrèrent Morphée et s’endormirent. Toutefois le Maganon avait le sommeil léger, de temps en temps il se réveillait pour évaluer la situation. C’était calme… puis il se rendormit de nouveau.

A ce moment là il s’apprêtait à faire un rêve. Il se trouvait dans une salle des fêtes, beaucoup de Pokémons étaient en train de danser, Basile quant à lui se tenait assis à proximité d’une table en train de siroter un Martini. Son attention se focalisa alors sur deux Pokémons en train de danser ensemble. L’un deux était un Munna femelle et l’autre un Magirêve mâle. Le Maganon observait leur ballet majestueux, tournoyant et tournoyant encore et encore. Le spectacle était vraiment formidable. Puis petit à petit le Magirêve accéléra la cadence, balançant de plus en plus brusquement le Munna à mesure qu’il faisait des ronds sur lui-même, cette dernière commençait alors à avoir une mine effrayée et l’air malade, tandis que le Magirêve tout sourire ne cessait son manège, provoquant par là même l’étonnement des autres danseurs qui s’écartèrent alors du duo. D’ailleurs tout le monde s’arrêta de danser autour d’eux, même les musiciens se mirent à interrompre leur interprétation.

Le Pokemon spectre fit alors tourner sa victime encore plus vite et dans un dernier élan la fit prendre les airs. La femelle Munna monta alors de plusieurs mètres, remuant les pattes dans le vide comme prise de panique. Le Magirêve quant à lui se mit à ricaner et ouvrir une grande bouche, une bouche tellement monstrueuse qu’elle aurait pu y faire entre le Maganon. Une bouche sans fond et monumentale comme n’importe quel Pokemon spectre pouvait se vanter de faire apparaître, n’ayant aucune limite concernant l’élasticité de leur corps. Leur corps immatériel pouvait leur permettre n’importe quelle folie s’ils pouvaient s’en servir pour faire peur.

Cette grande bouche n’attendait plus que de dévorer le Munna qui paniquait toujours plus à force de descendre. Basile se leva alors et fonça vers le Pokemon spectre. Mais il était trop tard. Ce dernier lévita un peu plus haut et s’approcha de la victime, puis dans un claquement effrayant, la mâchoire spectrale se referma sur le pauvre Munna qui venait de disparaître à jamais.

A ce moment là le Pokemon feu se réveille en sursaut et en face de lui se tenait un Magirêve en train de ricaner et de tournoyer dans tous les sens. Un divertissement qui s’arrêta net pour lui quand il se mit à entendre une voix au loin.

« Bon sang Mist je t'ai dis de ne pas sortir de l'académie la nuit et... » puis voyant Basile de son air groggy « … et tu t'es encore immiscé dans les rêves des autres, mais c'est pas vrai ça ! Je dois te le dire combien de fois ? On ne s'amuse pas avec les rêves des gens, c'est malpoli ! »

Le Pokemon accusé fit alors mine de n’avoir rien entendu et se rendit invisible. Le Maganon se leva alors, puis jetant un œil sur le Salamèche pour voir si tout allait bien. Il dormait à point fermé dans sa position fœtale. Basile mit du temps à reprendre ses esprits, sa vue étant encore un peu flou, mais il vit l’humain se rapprocher de lui tranquillement puis haussant les épaule, il s’excusa.

« Je te pris de m’excuser, il est assez farceur, surtout en ce moment depuis que nous avons aménagé ici à l’académie. Il s’ennuie un peu alors il faut bien qu’il s’occupe de temps en temps, sauf que je n’approuve pas sa façon de "s’amuser" »

Puis l’humain fut intrigué à mesure qu’il s’approchait du Pokemon, l’inspectant alors de la tête au pied.

« Mais tu es ! … enfin je veux dire, VOUS êtes le lieutenant Basile ? La libération des Embrilex ! C’était vous ? Et cette histoire avec la tentative de sabotage de la centrale d’Azuria ! Vous y étiez n’est-ce pas ? Oh ! et… et… »

Il continua à énumérer pratiquement tout ce qui fut rendu public comme mission et dont Basile avait participé. Il ne comprit pas pourquoi autant d’enthousiasme venait de sa part, il n’avait fait que son devoir surtout que les événements qu’il racontait n’avait strictement aucune importance dans la presse à côté des infos sur les dresseurs important ou autre informations choc. Etre considéré comme un héros ce n’était pas vraiment son truc en tout cas.

« … c’est vraiment extra-ordinaire, et vous vous trouvez juste là devant moi ! Je n’aurais pas pu mieux tomber ! Mon nom et Séhiel Magus, enchanté ! »

Dit-il en tendant une main que Basile se retint de serrer. Puis comprenant que ça n’allait pas le faire, l’humain changea sa main de position et se frotta la nuque en signe de malaise.

« C’est vraiment une chance que je vous rencontre, il s’avère que je suis moi-même une sorte de justicier et que j’ai monté un groupe de résistance contre des organisations comme la Team Rocket.»

A ce moment Basile redoubla d’attention.

« Pour l’instant je ne peux pas tout vous dévoiler, c’est pour cela que je vous enverrais un message par Roucool voyageur qui vous indiquera un meilleur endroit pour que l’on discute de tout ceci. Vous n’êtes pas obligé de venir, c’est juste que je trouvais nécessaire de vous en informer, sait-on jamais. De toute mannière je pense que vous avez surement d’autres choses plus importante à faire que de me venir en aide. Mais sachez que je peux également vous venir en aide. En tout cas je ne peux vous en parler ici en étant à l’académie, je suis professeur en phytothérapie et botanique, je ne préfère pas m’attirer d’ennui dans le cadre de l’établissement. Vous comprenez ? »

Basile hocha alors la tête pour répondre par l’affirmative.

« Bon très bien alors on fait comme ça. Je dois vous laisser à présent. A bientôt j’espère ! »

Puis il s’en alla.
Basile quant à lui revint s’allonger aux côté de Charmander, puis il s’endormi.

[…]

Trois jours plus tard il vit un Roucool passer au dessus de lui, puis volant à proximité de lui il lâcha quelque chose qui tomba par terre. C’était un morceau de feuille cartonnée de couleur jaune. Le Maganon prit soin de baisser sa température et le ramassa à l’aide de ses griffes. Il regarda d’un côté de la carte, puis de l’autre, et un message y était inscrit.

Vendredi soir 22h
Dans les vieux quartiers
Trouvez le chapeau du Magirêve
Soyez prudent

Séhiel Magus

PS: ce message s'auto-bio-dégradera dans la journée.


Encore heureux que le Maganon sache lire, comment ce Séhiel pouvait espérait dans ce cas qu’il puisse lire son message ?

Bref, de toute façon il devait savoir à tout prix ce que l’humain préparait, c’était un paramètre de plus à prendre en compte depuis qu’il avait rencontré le Major Archénym dans la forêt. Il pouvait tout aussi bien l’aider, comme foutre en l’air tout ce qu’il avait prévu. Il décida alors de se diriger vers la ville.


Fin du flash-back



*Le chapeau du Magirêve… le chapeau du Magirêve…*

Il inspectait alors toutes les bâtisses sans trouver son bonheur, jusqu’à ce qu’il trouve enfin un indice. Sur une des portes était dessiné un chapeau de Magirêve, c’était donc bien là. Il regarda derrière pour voir si personne ne le suivait. Puis il toqua à la porte.


[Voici à quoi ressemble le quartier, à droite on voit la porte avec le chapeau de Magirêve dessiné]



Dernière édition par Basile le Jeu 9 Mai - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Force Colère [PV Séhiel Magus]   Jeu 9 Mai - 2:35



22h précises, sur les trois personnes conviées, deux ont répondu à l’appel.

Espérons que ce ne soit qu’un retard ou un empêchement, pensa Séhiel. Je comptais vraiment sur sa présence...”

- Bien, messieurs, si je vous ai convoqué pour cette réunion en petit commité c’est pour bien apprendre à vous connaître. Vous comprenez bien que je ne fais pas venir n’importe qui ici. Je sais probablement plus de choses sur vous, que vous n’en savez de vous-même... Et si vous êtes là c’est que j’ai déjà suffisamment confiance en vous pour rester discret sur cet endroit et sur ce que vous allez entendre.

Dans ces moments là Séhiel était toujours un peu anxieux, il baissa la tête comme pour réfléchir un instant. Puis il la releva d’un coup, le regard vif:

- J’ai crée la Force Colère il y a quelques années au cours de mon aventure dans la région de Johto. C’est un petit groupe qui agit dans l’ombre contre la Team Rocket principalement. J’ai quelques agents basés un peu partout à Johto, et une poignée à Kanto également. Notre but c’est d’abord de contrecarrer leurs plans qui visent à détruire la vie d’innocents, pokémon ou humains. Mais nos agents les plus expérimentés et moi-même agissons parfois de manière plus... brutale. On prévoit un attentat dans l’une des bases de la Team Rocket.
Bien sûr, pour mener à bien nos missions, la Force Colère a besoin de gens fiables, des personnes sur qui l’on puisse compter. Pour ma part je voue une confiance aveugle à chacun des membres qui compose notre groupe. D’où votre présence, j’ai besoin de gens comme vous.


Il déblatérait son discours, sûr de lui. Il était comme habité par ce qu’il racontait, il se sentait toujours un peu l‘âme d’un justicier dans ces moments là.

- Avant de continuer avez-vous des questions ? continua Séhiel après avoir repris son souffle.

Après un moment de réflexion, l’un des hommes se manifesta:

- Ouais... en fait qu’est-ce qui a motivé la création d’un tel groupe au juste ? Bien sûr on aimerait tous se rebeller contre la Team Rocket, mais pour en arriver là...

- Ce ne sont pas vraiment les raisons qui importent mais nos actions et ce n’est pas le sujet de cette réunion de toute façon. Disons que pour faire court ils ont quelque chose qui ne leur appartient pas tout à fait.


Mist était là lui aussi, il veillait au grain. C’était l’un des rares moment où il était irréprochable, on remarquait à peine sa présence. Il connaissait l’importance de ces réunions et pour rien au monde il n’aurait voulu décevoir son maître. Le Magirêve était sage oui, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’imagina pas une bonne farce. A cet instant le pokémon laissa échapper un petit rire narquois.

Séhiel ne voyait pas le temps passer pendant ces réunions-là, ça faisait pourtant plus d’une bonne heure que ça durait alors qu’il abordait des sujets techniques ou encore des consignes de sécurité entre autres choses...

- Eh bien messieurs, on va s’arrêter là pour ce soir, pour des raisons de sécurité je ne veux pas faire traîner mes réunions en longueur. N’oubliez pas de prendre un badge des alcooliques anonymes dans la boîte juste à gauche de la sortie.

Les deux recrues potentielles se regardèrent, incrédules, puis tournèrent dos.

- Ah et un dernier détail: pour vous comme pour n'importe qui d'autre ici, je m'appelle "Le Doc'”.

Séhiel se retrouvait seul dans le local. Il balaya la salle de réunion des yeux, comme pour vérifier que tout était à sa place. Il ne voulait pas être pris au dépourvu par une petite erreur de parcours. La soirée n’était pas vraiment une réussite, Le Doc’ sentait bien qu’il n’avait pas vraiment convaincu les deux hommes.

- Aujourd’hui plus personne ne veut lutter pour leur liberté, à quelle époque vivons-nous hein Mist ? Mist s’approcha de son dresseur. Bah peu importe, je ne baisse pas les bras ! reprit Séhiel en posant la main sur son pokémon. D’ailleurs je t’ai vu pendant la réunion, en train de rire bêtement dans ton coin, qu’est ce que tu avais encore imaginé ? dit-il en souriant.

Mist se mit devant Séhiel et fit une énorme grimace typique des pokémon spectre. Les deux compères rirent aux éclats: ça fait du bien de décompresser ! Mais soudain un bruit les arrêta net dans leur fou rire... quelqu’un frappait à la porte...

Sans dire un mot, le dresseur et son pokémon se regardèrent, figés. Puis Séhiel reprit ses esprits et alors qu’il se dirigeait vers l’entrée il se demandait:

“Qui cela peut-il bien être, surtout à cette heure-ci... J’espère qu’on ne s’est pas attiré d’ennuis...”

D’une main tremblante, Séhiel tourna la poignée de la porte. Quel ne fut pas son soulagement en voyant sous ses yeux le Lieutenant Basile !

- Lieutenant ! J’ai bien cru que vous ne viendriez jamais, s’exclama Séhiel. Cette fois je n’essaie même pas de vous serrer la main, hein ? Mais entrez donc, mieux vaut ne pas traîner ici, les murs ont des oreilles...
Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Force Colère [PV Séhiel Magus]   Lun 15 Juil - 23:45

Il attendit un moment devant la porte, puis balança son regard en arrière, vers la droite puis vers la gauche pour vérifier que personne ne l'avait suivit. Ce n'est qu'un peu plus tard qu'il entendit la porte s'ouvrir doucement. Devant lui se tenait alors le professeur de phytothérapie aux côtés de son Magirêve, l'air surpris pendant un instant. Il lui dit alors bonjour et le convia à entrer dans sa demeure, ou disons plutôt son quartier secondaire. Le Maganon ne fit pas du tout montre d'un intérêt quelconque pour les deux individus, c'est à peine s'il les avait regardé dans les yeux pendant un moment. Pour le lieutenant ce n'était rien d'autre que la curiosité qui l'avait amené, rien d'amical ou quoi que ce soit.

Il évita toute sorte de formalité de salutation et prit alors la peine d'entrer sans attendre plus longtemps, il était déjà assez tard et il n'avait pas que ça à faire. Il franchi le seuil de la porte pour ensuite porter attention à cet environnement pour le moins restreint. On pouvait s'apercevoir que ce n'était pas très éclairé, juste une loupiote pendait au milieu du plafond et la flamme de la bougie dansait en cœur avec les vifs flamboiement du Maganon. Une table ronde se tenait au milieu de la pièce qui ne faisait guère plus de 35 m². Quatre chaises prenait un peu plus de place, et quelque-unes de plus empilées dans un coin pour les jours d'affluence sûrement. La majeure partie du mobilier était d'ailleurs en bois et le Pokémon feu devait alors redoubler d'attention pour éviter tout accident domestique (il aurait été idiot d'alerter les pompiers en ce moment même alors qu'il s'agissait d'être le plus discret possible).

Très peu de décorations étaient présentes, preuve que c'était davantage une cachette qu'un lieu de vie, aucune prétention apparente, aucune coquetterie, c'était vraiment basique au possible. Une petite cuisine était tout de même présente, mais pas de quoi préparer tout un festin non plus, d'ailleurs à première vue ce petit bout de résidence ne pouvait abriter qu'un grand maximum de quatre personnes à vue d’œil, pour peu qu'il y ait de la place pour que chacun puisse dormir à son aise, ce qui ne semblait pas être le cas vu que l'unique lit - assez miteux tout de même - qui se tenait tout au bout de la pièce prenait déjà pas mal de place.

Basile commençait à se poser des questions sur le sérieux de cette organisation. C'est tout ce qu'il y avait ? Une salle de réunion et puis c'est tout ? Il n'y avait même pas de bureau, aucune paperasse qui traînait dans le coin, aucun signe apparent d'une quelconque résistance. C'était tout bonnement impossible de se demander ce qui se tramait dans le coin. Soit cette organisation était juste un grosse blague sortie de nulle part, du fin fond de la campagne de Jotho - et le lieutenant serait reparti sans demander son reste - soit toute trace avait était ingénieusement cachée... mais où ?! Le Pokémon feu s'approcha de la table où étaient posées une pile de bout de carton, de couleur jaune, de même dimension que la carte qu'il venait de recevoir par l'intermédiaire du Roucool... Hé mais d'ailleurs ce Roucool comment il avait réussi à le trouver ? Ce n'est pas comme si il traînait son corps ardent à travers toute l'île sans jamais rester au même endroit pendant longtemps. Peut-être bien que cet oiseau était un très bon observateur ? Non franchement c'était trop simple. Tout ceci semblait grotesque...

Pour en revenir aux cartons donc, sur ceux-ci étaient écrit: "Pour tout remède contre l'alcoolisme, une seule solution: en parler. Association des alcooliques anonyme d'Edenia". Décidément c'était tout à fait incompréhensible tout ce charabia. A mesure que le Pokemon flamboyant visitait cet endroit, il se demandait ce qu'il était venu faire là. Il se tourna alors vers son hôte, attendant avec impatience des explications.

Néanmoins, quelque chose attira son attention au dernier moment, c'était cette odeur d'épice assez présente dans l'air, mais il n'aurait su dire d'où cela pouvait provenir, tellement la salle était vide, aucune épice n'était présente, pourtant il ne rêvait pas. Il huma l'air, le museau vers le haut, sans pour autant le cacher aux deux autres individus, comme pour leur faire comprendre qu'il avait détecté une odeur dont l'origine était inconnue.

*Bon qu'on m'explique vite, c'est pas la première fois que je vois de simples rigolos jouer avec le feu pour s'opposer à la Team Rocket, alors qu'au final ils se pisseraient dessus rien que de faire face à un sbire.*

C'était en effet à de maintes reprises que le militaire avait eu affaire à des cas isolés, qui sur un coup de tête et pour se venger avaient décidé de créer leur propre petite affaire pour jouer les justiciers, pour plus de 90% cela se terminait en moins d'un mois, par manque de motivation, ou encore de gestion. Tout ce qui comptait vraiment c'était d'avoir des convictions inébranlables, et ceci était à la fois rare, mais aussi très dur à dénicher sachant ce genre d'organisation aussi invisible qu'un caillou jeté dans l'océan. Il était pratiquement impossible même pour lui en tant que militaire de connaître tout ce qui pouvait se tramer dans ces recoins obscurs de la résistance, où le silence était de rigueur, au point que votre plus proche ami pouvait se révéler être un de ces calculateurs de l'ombre.

Votre ami... ou bien votre ennemi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Force Colère [PV Séhiel Magus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Force Colère [PV Séhiel Magus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeune Padawan hésitant entre le côté lumineux ou le côté obscur de la force
» Star Wars : Force Unleashed [Xbox360 & PS3]
» WWE Flex Force Breakdown Brawl Wrestling Ring
» CASTLEVANIA SOTN EN FORCE !!!!!
» Soldier Force : "copie" de GI Joe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Edenia-
Sauter vers: