Partagez | 
 

 Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]

Aller en bas 
AuteurMessage
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 28
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]   Ven 3 Mai - 18:32


♫ Le soleil vient de se lever ! Encore une belle journée !... ♫





Aujourd'hui il faisait super beau et le Maganon en avait profité pour faire un petit écart. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas respiré un bon coup sans avoir à être dérangé toutes les cinq minutes. Quoi de mieux alors qu'une journée de repos pour... se promener ? Oui il préférait bouger plutôt que de rester en place en faisant le fainéant. Bref une petite balade de santé comme il aimait en faire. Pour cela il avait choisi de se diriger dans l'étendue de prairie qui s'étendait jusqu'à l'académie. Un espace vraiment vaste avec de quoi plonger le regard très loin, un ciel bleu, un soleil radieux et pas un seul nuage à l'horizon. Le printemps était bel et bien arrivé et on pouvait apercevoir ici et là dans cette marée d'herbe bien verte pas mal de couleurs vives. Des pissenlits, des coquelicots, des pâquerettes, bref il y en avait pratiquement pour toutes les couleurs.

Basile fit en sorte de ne jamais s'attarder trop longtemps sur place, sinon il risquait de faire noircir le terrain herbeux et cela rendrait le spectacle un peu moins joli, surtout qu'il n'aimait pas quand on influe sur l'environnement. En tout cas il n'y avait rien à craindre, l'herbe était fraîche, et la température ambiante se situait entre 20 et 25° C. Etant jeune il ignorait ce que pouvait être une grande étendue végétale. Tout ce qu'il avait foulé avant de voyager hors de Cramois'île, c'était soit de la pierre, soit du sable, soit de la terre, même si quelques endroit étaient recouvert de végétation, sachant le terrain volcanique plutôt fertile. La première fois qu'il fut aussi émerveillé par un tel paysage, c'est quand il était arrivé à Parmanie pour la première fois. Il s'était mis alors à courir dans tous les sens et à se rouler dans l'herbe. A cette époque il pouvait encore se le permettre, vu que sa température corporelle n'était pas aussi élevée. Il se roulait alors dans l'herbe avec joie et quand il reprenait son souffle, qu'il était sur le dos, il observait le ciel, le déplacement des nuages, et avec son ami toujours présent avec lui, ils s'amusaient à imaginer des formes dans les nuages. Oui c'était le bon temps.

Le soleil était à son zénith, il était pratiquement midi et Basile commençait à avoir un petit creux. Il ouvrit alors une de ses sacoches, puis fouilla. Rien ici... Il fouilla encore et... pas plus de chance de ce côté. C'était bien dommage pour une si belle journée, ne rien avoir à se mettre sous la dent. S'il continuait à marcher encore il se sentirait patraque et son estomac ferait des siennes tout le long du trajet. Le Pokemon soupira. Tant pis, mais ce n'était pas la première fois que ce genre de chose lui arrivait. En tout cas tant qu'il pouvait se remplir l'estomac il ne se faisait pas prier, c'était un gros mangeur. Comment ça ça vous étonne pas rien qu'à voir sa silhouette ? Ah mais non c'est pas du surplus que vous voyez là, c'est de... c'est de... c'est du magma ! Oui voila c'est du magma qui... fait... enfin qui... qui vient se stocker sur le corps de Basile quand... il... a froid ? Okay laissez tombez, de toute façon je vous vois en train de vous retenir de rigoler avec cette explication à la noix...


Le Maganon arriva alors près d'un endroit sur-élevé, puis un coup de vent passa. Et là... ET ALORS LA MES AMIS !!!! [dites-moi si j'en fais trop] Une odeur se met à lui chatouiller les narines comme jamais auparavant. Ce n'était pas l'odeur des fleurs, ni celui d'un troupeau de Tauros en manque d'entretien évident. Non non c'était une odeur de BOUFFE !! nourriture qu'il déduisait provenir non loin de là. Alors qu'il fini son ascension, il marqua un temps d'arrêt, voyant dans un endroit isolé un humain assis en compagnie d'un pokemon dont il ignorait l'espèce. Ils étaient assis sur un drap quadrillé de rouge et blanc et ils étaient en train de casser la croûte.

*C'est mon jour de chance ! Et si je m'incrustais ?*

Sans hésiter davantage il se dirigea alors vers les deux futurs convives (oui car il s'y croyait déjà). L'humain dont les cheveux étaient de couleur bleu était en position allongé sur le dos. Quelque chose avait interpellé Basile à mesure qu'il s'était approché. En effet un objet au sol s'était démarqué du reste, contrastant avec le vert, une baie toute rouge était là, par on ne sait quel moyen. Il la ramassa alors. Il s'agissait d'une baie Tamato et... il s'avérait que Basile en raffolait ! Ce petit picotement incessant sur le palet et cette brûlure ardente sur la langue et dans le gosier, c'était tout à fait exquis. Il n'attendis pas une seconde avant d'y croquer dedans. Il se trouvait en effet que sa mémoire ne lui avait pas fais défaut, c'était bien le goût et les sensations auxquelles il s'attendait. Véritablement robuste et d'une puissance phénoménale à consommer toutefois avec modération quand même ! Oui car comme toute sensation forte il y avait des limites, même si l'estomac du Maganon était à toute épreuve. En tout cas cela lui procurait un très intéressant amuse-gueule.

De son petit pas tranquille, le plus léger qu'il puisse avoir, il arrivait enfin à proximité du duo, apercevant par la même occasion d'autres Pokémon à proximité, qui s'écartèrent d'ailleurs à la vue de ce pokémon imposant qui s'était approché d'eux. Puis croquant une bouchée de baie Tamato, il arriva alors comme un cheveux sur la soupe derrière l'humain qui observait le ciel, puis se pencha au dessus de lui, cachant par la même occasion le soleil. L'ombre du Maganon s'étendit alors sur le jeune homme.

"Mmmag ! ( Bonjour ! )" Fit-il entre deux mastications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 28
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]   Dim 16 Juin - 16:30


L'endroit qu'ils avaient trouvé était des plus calmes qui soient, ils avaient bien raison en tout cas, c'était un endroit parfait pour casser la croûte. les Roucools roucoulaient, les Crikziks crikzikaient battaient la cadence et le vent secouait l'herbe et les fleurs en un son mélodieux. Cette musique paisible et enivrante profitait à ce petit coin de prospérité. On pouvait y rester des heures, se vider la tête et profiter du temps libre.

Aujourd'hui ce n'était pas Lieutenant qu'il fallait dire. Dans ces jours totalement à l'écart du boulot, il préférait qu'on l'appelle Baz. Il n'enlevait pas pour autant ses effets personnels qui faisaient de lui un militaire, non au contraire pour lui c'était des éléments qui faisaient de lui ce qu'il était devenu, lui donnait une identité et un véritable point de repère, une façon de casser pour de bon avec son passé.

Il se tenait au dessus du jeune humain qui alors n'avait pas réagis tout de suite, mâchonnant toujours sa baie Tamato qui lui brûlait de joie dans la bouche. C'est alors que le garçon aux cheveux azurés prit de surprise fit une barrel roll ! roulade tout en finesse sur le côté afin de s'écarter de la chaleur pesante du Maganon qui était au zénith de sa forme.

Il se releva alors après s'être roulé dans l'herbe, la stupeur avait alors laissé place au respect. Il positionna ses bras, l'un devant, l'autre derrière puis il s'inclina. C'était une façon très originale de saluer se dit-il. Afin de le saluer à son tour, le Maganon en mode flemmard fit un très mou salut militaire, pratiquement bâclé si on connaissait l'exigence imposée par l'étiquette. D'ailleurs il avait croqué un morceau de baie à ce moment précis, preuve que c'était vraiment le cadet de ses soucis que de faire les bonne manières.

« Cher Pokémon, approchez, asseyez-vous ! Enfin… faites attention à la nappe quand même, hein… Restez un peu à l’écart au final. »

Remarque très pertinente de son interlocuteur car en regardant par terre il voyait que l'herbe commençait déjà à roussir à proximité, cela lui rappelait les remarques qu'on lui faisait à l'armée "et les draps, qui va les payer maintenant qu'il sont foutus ?" ou encore "la prochaine fois vous vous occuperez d'incinérer les détritus si ça continue, et croyez moi l'odeur suffira à vous cramer les poils du nez !". Mais franchement ces humains croyaient vraiment qu'il pouvait s'adapter pleinement à leurs mode de vies ? Il faut croire que non. En fait c'était "démerde-toi ou casse-toi". Et bien à ce moment précis il ne pouvait s'asseoir que dans l'herbe, ce qu'il fit. Il termina par la même occasion sa baie rouge et piquante qui n'en demandait pas autant comme destin funeste.

Il observa les faits et geste du bipède à la crinière bleu, et ce qu'il sorti de son sac était vraiment tentant. Un morceau de viande bien consistant et à l'air appétissant fit son apparition! Ouai.... sauf que la viande cru c'était pas top, alors comment allait-il se débrouiller pour la faire cuire justement ? Hein Basile... comment le faire cuire si ce n'est avec une source de chaleur ?...

[Hé oh pour une fois que le narrateur te cause, tu réponds ?

"T'es qui ?"

Je suis ............................. ton père !!!!........................ (et c'est vrai d'une certaine façon)
Bon ... j'pensais que du coup ce serait évident mais apparemment monsieur est vraiment en mode flemme aujourd'hui, même ses neurones font grève... y a que son estomac qui semble opérationnel étrangement.]

Ahem donc... tandis qu'il sorti le morceau de viande et que Basile commençait déjà à saliver, il n'aperçut pas le pokemon plante qui s'était approché de lui pour lui offrir un bol de nourriture. L'odeur ne mit pas longtemps alors à lui caresser les narines et cela eu pour effet d'attirer son attention vers le petit Pokemon rembourré.

*Tiens, ça doit vite prendre feu ces ptits machins cotonneux à deux pattes *

 – Monsieur Maganon, le contenue de ce bol est indéfinissable avec des mots propres à notre langage, je vous demande en main propre de goûter ce qu’il s’y trouve.

Intrigué, le Maganon renifla alors la substance qui se tenait dans le bol, puis il s'en empara et le porta à son visage pour y goûter. Il fit tourner le contenu à plusieurs reprises dans sa bouche pour que son palet et sa langue s’imprègnent bien de l'empreinte si particulière de ce plat. Ses papilles se mirent à analyser les frénétiques informations provenant des ingrédients tout aussi différents les uns que les autres. Bien sûr c'était moins robuste que la baie Tamato et l'effet était moins choquant. Il en repris un peu plus et cette fois-ci tout devint bien plus clair.

"Hmm... ça c'est de la coriandre, on le repère de suite. On sent également une pointe de baie Algua. C'est assez particulier comme combinaison. Mis à part l’assaisonnement, les légumes choisis sont bien frais mais peut-être trop devancé par les condiments. Dommage qu'on ne ressente pas assez leur arôme respectif. Sinon ça se mange, mais c'est assez salé. Je mettrais un 5/10..."

Son analyse terminé - et son bol par la même occasion car il n'en laissait jamais une miette - il vit que le bol du Farfaduvet venait à peine d'être touché.

"Tu comptes en manger ?"

Suite à ça il senti quelque chose sur son bras. C'était un morceau de viande qui s'était posé là par on ne sait quel moyen. Le morceau se mit à frémir sous la chaleur. Serait-ce le destin ? Est-ce que ce morceau et le Maganon était finalement fait pour se rencontrer ? Leur corps étaient-il voués à se mélanger dans une commune passion ? Le Pokemon feu s'appréta alors à porter une griffe vers cette belle tranche de chair, bavant presque devant une telle tentation...

*Itadakima...!*

 « Oh mince ! Et moi qui cherchais mon morceau de viande partout, je vois que vous êtes un Maganon qui a une très grande faim pour me piquer un tel met. Je vous en débarrasse de suite, ça serait malheureux que cette viande finisse à la poubelle à cause d’une mauvaise cuisson. »

Basile, dépité, vit le garçon retirer avec cruauté le pavé fumant d'une odeur délicieuse avec une fourchette tout aussi maléfique !!! Méchante fourchette ! Il était pourtant si prêt du but, cette chaire apétissante était sur le point de rencontrer ses sucs gastrique et sulfurique. Cette vision se brisa en éclat et il revint à la réalité, pauvre de lui.

 « Vous venez d’où mon bon Maganon ? Vous vivez à l’académie ? Un dresseur peut-être, non ? »

"Je viens prendre des vacances ici, c'est assez plaisant comme endroit à vrai dire. Et sinon j'habite assez loin, dans une région appelée Kanto. J'ai toujours vécu sans appartenir à un dresseur, néanmoins je suis sous la responsabilité du Major Bob, vous le connaissez sûrement il est assez célèbre."

Puis il sorti de sa sacoche la fameuse photo de lui en compagnie du Major Bob et de son Raichu qu'il posa sur la nappe.

"Une véritable famille vous voyez ? Et vous ? Quel bon vent vous amène faire du pique-nique par ici ?"


Dernière édition par Basile le Mer 18 Sep - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 28
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]   Mar 30 Juil - 23:40

Le maganon les écouta attentivement, jusqu'à ce qu'un morceau de viande "sauvage" apparaisse sous son bec ce qui attira d'un coup son attention vers ce met si délicieux dans lequel il tenait à mordre depuis tout à l'heure. Le morceau fumait pas mal et on pouvait s'assurer qu'il était à point, d'ailleurs la cuisson fut rapide avec la chaleur corporelle importante que produisait notre cher ami. En tout cas il devait visiblement faire très chaud sous ce soleil de plomb puisqu'il avait transpiré quelque gouttes de magma qui par malheur s'étaient infiltrées dans la viande. Bon... au moins ça aurait le mérite de tenir la viande au chaud pendant toute la journée, comme ça pas de raison de dire "à table sinon ça va refroidir". A présent vous savez quoi faire pour tenir une pizza au chaud tout le long de la soirée avec vos amis. Pour 3 pizzas achetées, un Maganon offert ! Ni repris, ni échangé. Pour toute réclamation, veuillez contacter le standard au 0 800… /SBAF !/

La tranche de viande avait été soigneusement agrémentée de baies fraives, histoire de donner un peu de couleur, mais juste histoire hein, parce que ce n’était pas vraiment la baie favorite du Maganon alors pour l’instant ça servirait de décoration, plus tard peut-être serviront-elles de nourritures si jamais un creux à l’estomac lui venait. Il en avait presque oublié que le pokemon plante avait approché son bol non terminé pour qu’il puisse en profiter à son tour, sauf que… bin voila quoi la viande venait d’être servie alors forcément elle avait déjà plus de succès que cette mixture lolesque. A titre de comparaison, si vous deviez choisir entre des brocolis et du chocolat, vous choisiriez quoi ? Cela semble tout à fait évident !

Le Pokemon feu ne se pria pas alors pour prendre dans ses griffes le morceau qui n’attendait que de se laisser déguster. La viande lui semblait tiède mais bon tant pis, elle se réchaufferait une fois dans son gosier, ensuite ses sucs gastrique et sulfurique – exclusifs à une poignée de pokemon feu bien entendu – allaient faire le reste. En gros on pouvait dire que son organe digestif était à toute épreuve, à moins que vous ne lui fassiez manger des cailloux (quoiqu’il parait que quelques uns de temps en temps c’est bon pour la digestion et notamment pour se purger, en vous laissant de côté les détails immondes) il arrivera tout le temps à manger ce qu’il a en face de lui – même les petits pokemons plante cotonneux à deux pattes si c’était possible, il parait que ça fond sous la langue comme des Dragibus.

« J’ai moi aussi connu un champion d’arène, Amana, le champion eau de la région d’Unys.»

Amana ? Cela ne lui disait rien du tout, à vrai dire il connaissait une infime partie de ce que pouvait représenter Unys.

[ - Hé oh le narrateur, le point de vue omniscient c’est du poulet ? Montre un peu ta culture mon gars ! Puis ça me permettrait d’en savoir un peu plus sur cette région.

Faudrait déjà que je finisse la version blanche môssieur le maganon tout gros et pas beau, parce que MOI au moins je prends mon temps libre pour te faire exister môssieur le jamais content, tu veux ptêt que je t’abandonne pendant quelques jours, ou bien t’veux que je continue à te nourrir et à te blanchir gratuitement ?

- Hé oh l’aut’ là il prend la mouche. Faut se calmer hein ? T’veux t’battre peut-être ?

Non mais écoutez le parler... "Yo vazy kom chuis tro un maganon rebelz, boloss!!"... tsss... si tu veux mais tu n’as aucune chance.

- Hun! c’est ce qu’on va voir, Mach Punch in your face ! ]

Basile se mit alors à trébucher sur une peau de banane et tomba par terre comme une grosse merde.

[ Do a barrel roll !

- Han tricheur !

Je te l’avais dis, mais tu fais ton intéressant.

- Grrr… bon… bref… et si on continuait ?

Ah ! Voila une remarque pertinente !]

Ne connaissant donc pas Unys il ne pouvait pas se représenter l’apparence de ce Amana, tout comme il ne connaissait pas l’espèce de ce pokemon en face de lui.

Donc à présent il n’attendit pas plus longtemps, mais tout de même avant de manger la viande il inclina la tête vers l’arrière, puis soulevant la viande au dessus de lui, il la fit légèrement griller avec une flamme d’un mètre de long projetée vers le ciel. Cela ne dura que 2 secondes mais une partie de la viande avait déjà pris feu. Sans plus tarder il la mit dans sa bouche, toujours avec cette flamme qui l’entourait. Il mâcha un petit moment, puis il avala juste après. C’était assez rapide et aucun humain n’aurait pu se vanter d’engloutir un tel volume d’un coup. En tout cas c’était bien appétissant et il en aurait bien pris davantage, mais il fallait bien en laisser pour les autres.

Cependant il ne pouvait s’empêcher de reluquer avec envie le morceau de viande disposé pour le pokemon plante.

Il lui restait alors les baies fraives qu’il n’allait pas laisser toute seules comme ça. Basile détestait lorsqu’une assiette n’était pas finie. Ainsi avec délicatesse et toute la finesse qu’il pouvait se permettre, il prit une baie fraive du bout des griffes, qu’il dégusta minutieusement. C’était le monde à l’envers, mais il était comme ça lui, tout ce qui est raffiné doit être dégusté de la façon la plus longue possible, alors que le consistant, le nourrissant ça allait directement au fond de l’ardent gouffre œsophagien. Il prit alors son temps pour chacune des baies fraives, d’ailleurs il se tacha un peu les griffes ainsi que le bout de son bec avec le jus qui dégoulinait.

En fait pour tout vous dire, ces baies été réputées tellement amère qu’à chaque fois qu’il en croquait un morceau il faisait la grimace, mais bon il n’allait pas s’arrêter en si bon chemin, son honneur était en jeu !

Il se permit tout de même de répondre à son confrère Pokemon lorsqu’il eut fini son assiette.

« L’académie hein ? J’y suis passé vite fais mais j’ai du m’en écarter car tout le monde me dévisageait, beaucoup de méfiance dans le regard des gens. Il faut dire que je ne passe pas inaperçu et que je suis assez imposant… Mahaha ! Mais je ne me suis même pas présenté, à vrai dire tout ceci était tellement appétissant que j’en oublie les bonnes manières ! Mahahahaha ! Je m’appelle Basile. »

Puis retirant son collier de plaque il le posa à proximité d’Andrew. Dessus était écrit une série de chiffres impossible à retenir, ainsi que sa ville de résidence et enfin son nom:


« Attention c’est chaud. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 28
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]   Ven 20 Sep - 18:30

Hein ? De quoi ? Monsieur Six ? WTF ?

Est-ce que cet humain était vraiment débile ou bien il le faisait exprès ? Ou alors c'est une des maladies humaines et que c'est incu...

[ /!\  alerte troll de mauvais goût... alerte troll de mauvais goût /!\ ]

Enfin heureusement que son Pokémon était déjà plus futé que lui, au moins y en avais un pour rattraper l'autre, ce qui n'empêcha pas le Maganon de montrer une mine dépitée au vu de ce spectacle.

Anyo lui fit alors la remarque sur sa difficulté à vivre en société, mais c'était mal le connaître.

- Il est vrai, ma physionomie n'est pas adaptée aux architectures humaines mais j'ai trouvé une bonne technique pour y remédier, peut-être vous en ferais-je une démonstration après le repas, mais je ne promet aucun résultat satisfaisant, loin de là.

Puis voyant la difficulté avec laquelle le cuistot tentait de manger son morceau de viande, il se força à retenir un sourire moqueur. Au final il lui offrit sa part, ce qui n'était en aucun cas pour déplaire au canard de feu. Le pokemon Plante fit de même, c'était son jour de chance. Ces deux pavés de Tauros fumant reçurent le même destin que l'autre.

Il était à présent rassasié, ce qu'il ne put s'empêcher de traduire par un rôt enflammé. Dans un certains sens, on pouvait dire que l'éructation d'un Maganon pouvait surprendre parce que cela faisait pas mal de bruit en plus du spectacle pyrotechnique, mais comme dirait mon grand-père "oh et merde on est en pleine campagne", il ne manquait plus que ça sorte par l'autre côté, en vous épargnant les détails... enfin bref.

- Oh... pardon, pas fait exprès. C'était très bon en tout cas. Merci beaucoup.

Il leva la tête vers le ciel illuminé par un beau soleil, pourtant cela n'allait pas rester toujours découvert car en effet des nuages dont la teinte tirait vers le blanc firent leur apparition. Décidément on ne pouvait jamais profiter pleinement de cet astre lumineux et chaud, il fallait toujours des petits nuages malins pour tout casser. Peut-être un petit coup de Zénith allait effrayer ces téméraires amas de vapeur ? Boarf de toute façon ça ne servirait pas à grand chose pour si peu, autant utiliser une technique bien plus impressionnante. Un truc vraiment viril !

- Tien ça fait longtemps que je n'avais pas utilisé cette technique, il va falloir que je m'exerce un peu.

Il se leva alors puis s'éloigna de quelques bons mètres du lieu de pique-nique pour entamer quelques brefs étirements, histoire de s'échauffer pour ce qu'il s'apprêtait à faire. Ensuite il fixa bien longuement les nuages qui étaient sur le point de cacher le soleil, puis il leva ses bras au ciel, comme s'il attendait quelque chose.

Le Maganon se mit alors petit à petit à s'illuminer, puis à s'entourer de petite particules de lumière. Lorsque il eut emmagasiné assez d'énergie, il rapprocha ses deux bras jusqu'à se qu'ils se touchent, puis il les amena vers l'arrière sur son flanc droit, en même temps il avait aussi un peu fléchi les jambes. C'est alors que des extrémités de ses deux canons, une boule d'énergie blanche commençait à apparaître, c'est alors qu'il se mit à prononcer un mot tout à fait inconnu...

- Kaaaaaaaa.... Meeeeeeee...... Haaaaaaaaaa.... Meeeeeeee... !!!!!

Il s'arrêta là pendant un moment, la boule d'énergie était alors devenu plus grosse qu'avant. Le pokemon feu d'un air concentré tentait de maîtriser ce flux d'énergie solaire qu'il avait capté au préalable, mais quand plus rien ne pouvait être retenu, c'est à ce moment que...

- Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Il balança ses deux bras en rythme vers le ciel en direction des nuages et c'est alors que  de ses deux canons surgirent un gros rayon de lumière qui vint traverser l'atmosphère à une vitesse folle, tandis que le Lieutenant de son côté faisait son possible pour résister à la pression provoquée par l'effet de recul de l'attaque. Cette technique avait le mérite de provoquer un boucan terrifiant et pouvait se voir à plusieurs kilomètres à la ronde, il n'était donc pas compliqué de l'apercevoir depuis l'académie, encore fallait-il regarder à cet endroit à ce moment.

Lorsque la colonne de lumière s'interrompit, un calme étonnant se fit. Ne restaient d'audible que la respiration haletante du pokemon feu. C'était clair à présent, il n'y avait plus aucun nuage à l'horizon.

Lorsqu'il eut repris son souffle, il se dirigea de nouveau vers ses convives, s'assit d'une façon nonchalante à sa place qui avait été visiblement marquée par un rond d'herbe cramée.

- Et voila après l'exercice il ne manquera plus qu'une bonne sieste.


Il conclu par un bâillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 28
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]   Mer 9 Oct - 13:55

L'humain était parti dans un délire assez étrange. Il lui avait même lancé une baie sur sa poitrine après avoir crié "Hadouuuuken". Bien sûr la baie n'eut que peu de dégâts et elle s'était d'ailleurs collée à lui... "ce n'est pas très efficace". Et puis quoi encore, faire du théâtre ? Autant essayer de lui apprendre à faire des claquettes.

Le maganon très peu convaincu, haussa un sourcil puis se mit une nouvelle fois à bailler. Non vraiment ce genre de fantaisie, très peu pour lui, il préférait vivre ses propres aventures qui ne manquaient pas de piment, pourtant quand il était jeune ce n'était pas la même chose, il rêvait. Oui il rêvait d'être un héros, d'être invincible, libre comme le vent, protéger ses amis et vivre une vie passionnante, sauf que le temps était passé par là, rien de ce qu'il espérait n'était arrivé, c'était plutôt le contraire, le rêve s'était alors transformé en cauchemar et depuis toujours se sont ses souvenirs qui le hantaient, prenant la place de son imaginaire qu'il reniait. Se concentrer sur son objectif, rien d'autre n'avait d'importance pour lui.

Tout ce qu'il pouvait faire à présent était de calmer les démons de son passé en se construisant une nouvelle vie et pourquoi pas espérer le bonheur, ce qui lui semblait bien loin. Il avait évolué il y a deux ans, cela correspondait à sa montée en grade. Ce genre de récompense était encore nouveau pour lui, mais il le méritait, on lui avait même rappelé plusieurs fois. Est-ce que dans ce cas il se rapprochait du statut de héros dont il rêvait dans sa prime jeunesse ? Ou bien n'est-ce qu'illusoire ? Arriverait-il à suivre ? Beaucoup de questions qu'il s'était posé au cours de ces cinq dernières années au sein de l'armée qui avait modifié sa façon de voir les choses.

En tout cas être un Maganon n'était pas si avantageux, c'était même encore plus contraignant que d'être un Magmar. La chaleur corporelle trop importante qu'il n'avait su maîtriser au départ, au point que plus personne n'osait l'approcher. C'est pourquoi dès qu'il avait du temps il se mettait en phase de concentration, histoire de redevenir maître de son corps. C'est au bout d'un long moment qu'il avait appris à entrer dans trois phases différentes.

C'était peut-être le moment pour lui de montrer qu'il n'était pas aussi dangereux qu'il ne le paraissait. Comme il en avait fait l'allusion au pokemon plante, il allait faire une démonstration.

Il resta assis, ferma les yeux puis se concentra. Cela dura un moment pendant lequel les flammes sur ses épaules se mirent à onduler de façon plus calme, puis elle diminuèrent pour enfin disparaître, suivit d'un élan de fumée qui s'élevait dans les airs pour enfin s'évanouir. Le corps du Maganon ne brûlait plus.

Toutefois ce ne fut pas terminé, son corps se mit à devenir de moins en moins rougeâtre et diffusait déjà beaucoup moins de chaleur. Il tomba pas loin des 50°C. Il rouvrit alors les yeux, se leva puis il s'assit sur la nappe cette fois-ci. Elle ne risquait plus rien du toute façon. Toutefois le Maganon avait du mal à retenir cet état très longtemps.

- Je ne peux garder cet état que lorsque je suis en état de repos, je n'ai plus la force de me battre mais je peux toujours marcher et faire des choses mineures, c'est très utile pour vivre en communauté.

Il approcha alors lentement son bras vers le pokemon plante, s’apprêtant à le caresser.

- Cela fait longtemps que je n'ai pas touché une fourrure aussi douce. fit-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 28
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]   Mer 20 Nov - 14:58

Pour toute machine à combustion qui se respecte, si vous fermez les vannes de sortie de chaleur, il arrive un moment où le niveau de pression est difficile à contenir, d'ailleurs c'est un peu ce qu'il se passait au moment où une fluctuation intense de chaleur fit son apparition l'instant d'une seconde dans le corps du Pokémon explosion (comme quoi le nom des espèces n'est pas choisis par hasard), le temps nécessaire à ce que le coton duveteux de ce cher pokemon farfadet prenne légèrement feu. Mais ce fut plus de peur que de mal car le dresseur eut le temps de réagir avant qu'une catastrophe ne survienne.

- Woups...

Ce n'était nullement l'intention du Maganon de faire un feu de camp express avec un autre pokemon, et puis entre nous ça prendrais tellement vite feu qu'il n'y aurait même pas le temps d'y faire cuire quoi que ce soit. En fait c'est un peu comme ces décorations de noël qui sont hautement inflammables, surtout si vous avez l'intention de faire chauffer la maison lors d'un hiver rude, c'est très efficace, ça c'est sûr mais quand aux dégâts... autant se rabattre sur une bonne vieille cheminée. La créature de feu s'éloigna donc un peu pour éviter tout autre désagrément, car il ne manquerait plus que la nappe à carreau prenne feu.

C'est alors que l'humain décida de partir, prétextant des papiers à remplir. Après tout pourquoi pas, de plus s'il était nouveau dans cette académie c'était tout à fait compréhensible. Il se rappelait lui-même toutes les démarches à faire en tant que militaire, rapport de mission ou autre, c'était bien pour ça qu'on leur avait appris à écrire, quels malins ces humains. En tout cas c'était plus simple pour lui de gratter le papier du temps où il était un Magmar.

Passer dans les cuisines de l'académie ? Hé bien peut-être mais cela risquait d'être difficile pour lui de montrer patte blanche, mais qui sait un jour s'il passait par là et qu'il sentait une bonne odeur de magret de canarticho il ne pourrait pas se priver de passer faire un petit coucou... mais surtout pour manger en fait. Un vrai morfale ce Basile.

Lorsqu'ils furent assez éloignés, il s'allongea sur le dos, ferma les yeux et entreprit une bonne sieste, histoire de décompresser et de rêver... d'aventures... insolites!!~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous reprendriez bien un peu de thé ? [Basile]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Heliot, Johan] La lune vous salue bien
» Dégustation... ....les fois ou vous avez bien dégusté!
» JE VOUS AIME (BIEN PROFOND) de Cedrik Danielsson
» Vous prendrez bien un petit ver ?
» j'espère que vous etes bien assise + photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Prairies-
Sauter vers: