Partagez | 
 

 Today is the day ! ♫ [Aldercy Karsdeen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aldercy Karsdeen
Professeur
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 69
Date de naissance : 06/01/1994
Date d'inscription : 10/10/2012
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 4 150 $

MessageSujet: Re: Today is the day ! ♫ [Aldercy Karsdeen]   Dim 19 Mai - 19:36

Au fur et à mesure des jours, Aldercy avait réussi à se créer un petit environnement de travail agréable autour de son bureau. Fenêtres fermées, elle laissait son Funécir sur un coin de travail, en tant que seule source de lumière. Farazen appréciait ce genre de « travail » : il pouvait ainsi participer aux recherches du professeur, lisant sans dire mot ce qu’elle pouvait trouver ou écrire sur son éternel carnet d’informations personnelles. Autour étaient éparpillés bouquins, crayons, carnets d’études, confiseries et denrées alimentaires salées, pour l’aider à sustenter sa faim pendant ses longues recherches, pendant lesquelles elle ne sortait que peu de sa case.
Son Tylton, Pillow, avait fini par trouver refuge dans un des tiroirs inoccupés du bureau, ou s’entrainait à voler convenablement en prenant pour piste d’envol les cheveux d’Aldercy, avec l’autorisation de Boom. Il chouinait toujours autant, cachant son plumage doré dans ses grandes ailes cotonneuses quand on lui faisait des remarques désobligeantes ou qu’il faisait une bêtise. Farazen tentait toujours de le réconforter quand ça arrivait.
De son côté, Fybriss le Loupio avait fini par enterrer la hache de guerre juste assez pour que quelqu’un y trébuche s’il tombait dessus. Sa bassine calée à côté du bureau lui permettait d’avoir une vue d’ensemble sur la petite pièce. Rancunier, il lui arrivait souvent de bouffer un bonbon qui trainait un peu trop près de son « territoire » aquatique, parfois partagé avec Pillow quand il avait envie de barboter.

Qu’en était-il de Boom ? Il était devenu soudainement occupé avec l’arrivée de tout ce beau monde. Il découvrait les joies de « s’occuper des gosses » et de « faut pas qu’il fasse de connerie » quand Aldercy partait en vadrouiller chercher des victuailles. Il avait, certes, autant d’autorité « parentale » que la jeune femme, mais ça ne les empêchait pas de foutre le souk quand il se retrouvait seul à tous les surveiller. Pillow était monté sur ressort, Farazen cherchait des trucs à brûler ou tentait de vampiriser l’énergie vitale des gens qui passaient vers la chambre. Boom devait absolument lui apprendre que ce n’était pas correct de faire ça gratuitement, il fallait qu’il apprenne à « hanter » ou à « terroriser » les gens en bonne et due forme. Et que les incendies étaient répréhensible autant pour un pokémon matériel que spectral.

Aldercy avait donc décidé un beau jour de sortir prendre l’air, de faire découvrir un peu l’extérieur à sa petite troupe. C’était bien joli les bouquins, mais fallait parfois se sortir un peu les doigts du flouf pour mieux expérimenter les choses.

Les voilà donc de sortie, un bon matin, pour observer l’arrivée de nouveaux élèves. Ils s’étaient postés sur un rebord de muret, légèrement à l’écart. Pillow s’était posté sur l’épaule droite d’Aldercy, Farazen restait immobile sur sa sacoche, posée sur le granit. Fybriss jouait avec des feuilles d’arbre, collectant celles qu’il estimait être « les plus jolies », pour en faire des bouquets avec ses antennes. Il s’amusait ainsi à les regrouper en tas ordonnés vers la sacoche, et, aidé de Farazen, remplissait une des poches du contenant.
Boom, lui, s’en était resté agrippé aux cheveux de sa dresseuse, immobile, invisible. Il scrutait tout autour de lui, pas très à l’aise de cette masse de bons vivants. Il voyait les nouveaux compagnons d’Aldercy observer de nouveaux pokémon, provenant de différentes régions. Emerveillés par ces nouveaux genres, surpris de la taille de certains, du charisme déployé par d’autres. Ils s’agitaient, et plongeaient soudainement Boom dans un étrange sentiment de nostalgie. Pendant quelques secondes, il pouvait sentir quelque chose se frotter contre lui, le réveillant d’une longue nuit de sommeil. Des blessures lui interdisant un repos mérité. Des présences autour de lui, pour lui assurer sa sécurité.
Fybriss éclata sa bulle de pensée en tapotant vers lui. Surpris, Boom regarda vivement autour de lui. Une trentaine de minutes s’étaient déroulées pendant qu’il réfléchissait à son passé. Flute.
Un cran en bas, Aldercy était à moitié avachie sur le muret, tentant d’expliquer à Farazen et Pillow comment étaient situées les régions locales, et d’où provenaient certains pokémon qu’ils avaient vu pendant l’entrée des élèves. Fybriss engagea le dialogue.

* T’as terminé de buller ? Tu flottais, tout juste visible. Lui fit noter le Loupio.
- … Navré.
- Chef t’as vraiment la tête dans les Baies ces temps-ci, va falloir te ressaisir un peu, tu m’inquiètes. *

Hochement de tête du Spectrum. Il sortait tout juste de sa petite confusion, dû au réveil assez vif que le Loupio venait de lui infliger.

* Je te raconterais quelques choses en rentrant à la Bassine. En attendant, retourne surveiller Farazen, qu’il ne brûle pas les cheveux d’Al.*

Aussitôt dit, le Loupio fit un petit signe d’antenne, et fila tacler la flamme du Funécir qui s’était trop aventuré vers les capillaire de la dresseuse.
Le Spectrum repoussa définitivement ses vilains souvenirs, et fila voir ailleurs s’il restait encore un élève.
Traces de pas, flux d’essence de vivants et papiers de bonbons constellaient en moindre mesure la cours. Il venait sentir les pas Pokémon, devinant aussitôt à quelle espèce appartenait cette trace. Il traversait la cours, curieux de savoir d’où venait ces gens, se changeant les idées par la même occasion.

Préoccupé par les anciens passages des élèves, il ne prêta pas attention à Aldercy qui décida de retourner dans leur case. A peine eut-elle le temps de faire cinq mètres qu’un Pijako enragé lui sauta dans l’espace vital, braillant des syllabes que le petit groupe n’eut le temps de décrypter.
Ce fut le cataclysme : Pillow prit refuge dans une couette d’Aldercy, braillant de peur et pleurant fort sous la surprise, Farazen se planqua dans les tréfonds de la sacoche de la dresseuse, Fybriss menaça lourdement le Pijako de ses antennes électrifiées.

Aldercy ? Le cul par terre, surprise par cet assaut inattendu. Elle attrapa d’emblée le Loupio, lui interdisant de décharger une quelconque étincelle contre le pokémon vol, consciente des conséquences que ça aurait envers l’intégrité du dit pokémon, qui planait en vol stationnaire autour d’eux. Voilà qu’un dresseur se profilait vers eux, courant dans leur direction, largement à bout de souffle en arrivant vers la prof et récupérant son Pijako.

« Bonjour; désolé pour l'attitude de mon Pijako, j'espère qu'il ne vous as pas fait peur, il fonce un peu sans réfléchir parfois ! Je m'appelle Dorofey Koraiso; en fait, je viens juste d'arriver, et je me rendais au secrétariat. »

« Et vous êtes à deux doigt de déclencher la colère d’un spectre centenaire. Veuillez me relever je vous prie, avant que ça n’arrive. »

Boom était posté en effet, juste devant le Pijako, et avait arboré son air le plus menaçant au possible : Une forme terrifiante, à peine Spectrumesque, bouche toute ouverte et dents bien dirigé vers le pokémon oiseau, comme s’il allait le bouffer dans l’instant.

Une fois relevée, elle passa ses mains sur ses affaires pour en retirer le principal de poussière et de terre. Elle adressa en même temps la parole à l’étudiant devant elle.


« Bon, déjà… Dites moi votre nom ? Vous venez d'arriver c’est ça ? »

Zyeutage droite-gauche, bas-droit. Elle ne l’avait jamais croisé auparavant. Sûrement un nouvel arrivant, oui. Elle invita Boom à revenir auprès d’elle, ramenant Pillow et Farazen dans leurs pokéball. Le Spectre, visible, retourna se poster sur ses cheveux. Le Loupio, dans ses bras, faisait bouger doucement ses antennes, menaçant.

« Aldercy Karsdeen, professeur d’histoire, au fait. Vous venez d'où ? »

HS/ sorry not sorry pour la longueur du post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldercy Karsdeen
Professeur
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 69
Date de naissance : 06/01/1994
Date d'inscription : 10/10/2012
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 4 150 $

MessageSujet: Re: Today is the day ! ♫ [Aldercy Karsdeen]   Dim 26 Mai - 0:19

Spoiler:
 

Grognon, l'humeur d'Aldercy semblait se calmer lorsque le dresseur... S’adressa à elle. Le côté qui lui plaisait surtout c'était qu'elle avait eu ses informations aussitôt qu'il eut répondu.

« Ravi d'vous rencontrer, Mlle Karsdeen ! Oui, je viens à peine d'arriver; moi, j'mappelle Dorofey Koraiso, et lui, c'est mon Pijako, son nom, c'est Blue Feather ! On vient de Cimetronelle, dans la région de Hoenn. Vous connaissez ? C'est sympa comme ville, vous devriez y aller un jour, si vous en avez l'occasion ! Vous venez d'où, vous ? »

Il avait l'air bien enthousiaste dites voir. Tant d'ardeur à vouloir filer à l'école étonnait presque Aldercy, qui avait fait l'intégralité de son éducation le pif dans les bouquins et via les souvenirs papiers de gens morts il y a bien des lustres de ça. Léger hochement de tête, faisant un pas vers la porte du campus :

« Par-là, donc. »

Elle commença donc à marcher vers la porte, suivant le trajet le plus court pour aller au secrétariat. Encore dehors, elle lui répondit :

« Je n'ai jamais eu l'occasion de vraiment visiter Cimetronelle. J'ai vu des images, lu des bouquins... Pas pu m’y rendre en personne pour le moment. Occupée, vous savez. A enseigner, ce genre de bêtise. Euh sinon ouais je viens de Lavanville. Kanto. »

Toujours perché sur ses cheveux, le pokémon spectre restait immobile, regardant attentivement le dresseur de volatile bouger. Il avait envie de lui lécher les plumes pour plaisanter, histoire de lui apprendre qui était le boss ici, en terme d’accessoire de perchoir ( étant l’épaule de Dorofey et les cheveux d’Aldercy ). Il se contentait alors de fixer d’un œil suspicieux le duo, ne bougeant pas d’un volute de ténèbres.


« Si je suis pas en cours, jsuis planquée à la bibliothèque. Sinon c’est ma case, quand j’ai des bouquins trop gros, que je peux pas embarquer avec moi. Des bouquins, vous savez. Gros bouquins. Le genre de truc qu’on croise plus de trop aujourd’hui. »

Paf, Boom ouvrit lui-même la porte à distance, surprenant au passage divers étudiants se trouvant de l’autre côté. Aldercy, pour sa part, n’en tenait pas compte. Elle s’apprêtait à prendre le chemin logique du secrétariat, mais fut aussitôt arrêté par une horloge murale.


« Oh il est seulement cette heure ? »

Ouais en fait, ils étaient bien loin de pouvoir rentrer en cours. L’administration était certes présente, mais vu le déluge d’élève qu’il y a dut y avoir plus tôt, ils allaient être plutôt absent mentalement. Reprenant une humeur définitivement plus tranquille, Aldercy se dirigea vers le quartier libre.

« Bon, venez par là. Vous aviez dut faire un long trajet. Avant de se faire chier avec des papiers, jvous propose de vous poser quelques instants. Café ou chocolat ? »

Les voilà atterrissant dans un petit espace ouvert, agrémenté de plusieurs hautes tables et chaises multicolores. Des distributeurs divers ornaient les murs, et Aldercy s’était déjà posté vers l’un d’entre eux, Boom faisant couler un café sur un autre. Elle avait libéré son Loupio pour le laisser gambader dans une des tables, où ils allaient apparemment s'installer. Le pokémon à longues antennes profita de l'attente d'arrivée des boissons chaudes pour se prendre des poffins en sachets, d'une autre machine, tenant la pièce entre ses antennes.


« J'imagine que votre Pijako n'a rien contre les poffins ? Fybriss se venge un peu sur ces trucs ces temps ci quand il est contrarié. »

Menaçant l'intégrité des poffins, le Spectrum apparut soudainement juste à côté d'eux, touillant le café sagement dans les airs, ses yeux formants deux fentes ne cessant de fixer le dresseur et son pokémon piaf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldercy Karsdeen
Professeur
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 69
Date de naissance : 06/01/1994
Date d'inscription : 10/10/2012
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 4 150 $

MessageSujet: Re: Today is the day ! ♫ [Aldercy Karsdeen]   Dim 9 Juin - 18:01

A la vue du Pijako s'approchant de la machine, le Loupio plia légèrement ses antennes vers l'avant, comme en désaccord de la présence du pokémon. Vu ce qu'il avait fait plus tôt, à savoir accidenter les fesses d'Aldercy sur le sol, il avait tendance à se méfier. Enfin, il admettait que le pokémon pouvait être fort sympathique, mais il préférait garder ses distances le temps d'évaluer la dites sympathie de l'oiseau. Son plumage semblait tout frêle, comme un jeune piaf. Tenté, Fybriss se retint de lui asséner une petite décharge de prévention. Ça ne se faisait pas sur les biens plus jeunes que soit.
Puis, après tout, si ça se trouve, ça serait un bon camarade de jeu supplémentaire. Il n’avait pas trop l’occaz d’en avoir, alors autant éviter de laisser filer ces moments.
Aussitôt le paquet de Blue Feather sorti, il l’aida à libérer les poffins de leur enclave. Il prit doucement le plastique entre ses antennes, l’ouvrit, le posa sur la table en s’assurant de n’avoir laissé traîner aucune miette. Il manquait plus que ça : qu’il en foute de partout.
Boom, lui, venait d’apparaître sur le rebord de la table, les yeux en forme de fente, suspicieux. Il tournait son café avec une lenteur presque menaçante, le regard dirigé vers le dresseur d’oiseaux.


«Ta-ta-ta-ta. Vous ne payerez rien. Tenez. Offert par la maison.»

Tout droit de la machine sorti alors un gobelet rempli de chocolat chaud industriel. Pour un truc de machine, Aldercy admettait que ce n’était pas si dégueulasse qu’il n’y paraissait. Aussi avait-elle fini par adopter le réflexe «pause-café» malgré son attitude réfractaire envers ce genre de système. De café. Pas de pause. Vu qu’elle était plutôt habituée à la machine à café classique, l’idée d’un mélange prévu pour un gobelet individuel l’avait d’abord terrifiée, par le côté impersonnel que ça apportait. Et au final, elle avait fini par être conciliante à l’idée que c’était un super outil d’appoint. Et accessoirement, que ça convenait mieux à le type d’environnement dans lequel elle s’était plongé.
Pour sa part, Boom trouvait infect ce genre de breuvage. Il avait souvenir de saveur douce et fruités, accompagnée d’une petite cuillerée de sucre lorsqu’ils avaient des envies de luxes, à l’époque. Ce genre de machine avait quelque peu fait perdre le charme de la pause-café.
Aldercy posa le gobelet de chocolat devant Dorofey, et tendit la main sur le côté pour prendre celui tendu par le pokémon spectre, qui commençait à songer à hanter les distributeurs pour les prochaines soirées.


« Vous comptez assister à quel genre de cours dans les prochains temps ? C’est pas que jveux faire de la propagande pour la mienne mais... Simple curiosité.»

Touillage de café. Elle pouvait sentir les grains de sucre s’agiter au bout du bâtonnet plastique qui remuait le fond du gobelet.

« Vous sortez peut-être d’un autre établissement ? Quoique, j’ai pas souvenir d’un grand nom d’école à Cimetronelle... » Marmonna-t-elle un instant, réfléchissant.

Aussitôt retourné la tête dans ses bouquins, un bruit particulier la fit sortir de sa bulle. Elle se retourna aussitôt, prenant Fybriss en flagrant délit de cambriolage de distributeur.
Le pokémon venait en effet de libérer le pauvre Pillow à l’intérieur du distributeur de poffin, voulant faire une démonstration à Blue Feather sur le principe de coopération entre camarade de pokéball. Le pauvre Tylton prit donc refuge parmi les sachets plastiques, couinant tout son malheur à travers la vitre filtrant l’intensité de ses pleurs. Le Fybriss songea à faire investir Aldercy dans ce genre de vitrine, avant de se faire chopper, et de se retrouver nez à nez avec sa dresseuse.


« Cooooombien de fois je t’ai dis de pas faire pas cambrioler les distributeurs ? ._. »

Aussitôt dit, elle extirpa avec bien grand mal son petit pokémon vol, les ailes recouverte de papier à poffin et de poffin eux-même.


« ... Bon on ne risque pas de crever la dalle, à défaut. »

Patpat sur la tête à Fybriss, arborant un air fier de lui. Ils retournèrent vers le dresseur, la prof s’excusant pour son aparté soudaine. Elle fit aussitôt sortir Farazen, pour qu’il puisse profiter de la bouffe offerte par la grâce du saint distributeur.


« Prenez-en aussi, Dorofey. Fybriss est encore une graine de délinquant, mais il a bon coeur. L’école a assez de réserve, ce n’est pas une petite raffle qui va faire défaut aux stocks. Nesspa Fybriss.»

Toujours aussi suspicieux, Boom était allé se percher dans l’ombre d’un distributeur, ses yeux restant fixés sur Dorofey. Farazen, lui, surpris soudain par ce changement d’environnement, en profita pour essayer d’analyser ce qui l’entourait nouvellement, à savoir : Dorofey et Blue Feather. Sa flamme vacillait doucement en les fixant sagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Today is the day ! ♫ [Aldercy Karsdeen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Today is the day ! ♫ [Aldercy Karsdeen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche d'Aldercy Karsdeen
» [SOFT] SECOND TODAY / WEATHERPANEL : La Météo qu'il vous faut! [Gratuit]
» [TUTO] Configurer Second Today
» [REQUETE] Equivalent de Second Today pour TF3D2 et Titanium !!!
» military today

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: