Partagez | 
 

 Victime d'une maladie [Sayaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 9 Nov - 4:01

Sa réponse me fit tiquer. Il ne me croyait pas capable de prendre soin de lui ? Il préférait que ce soit cette garce d'infirmière qui s'occupe de lui ? Cette dernière pensée me mis en rage. Non ça ne pouvait pas être cette raison me calmai-je. De plus, si je ne le faisais pas, ça allait être elle qui allait le faire. Je ne pouvais laisser passer ça, j'avais assez laisser Nathan entre ses mains. Il n'était pas question que je fasse la même erreur. C'est alors qu'il m'avoua qu'il tenait à moi. Cet aveu me fit chaud au coeur, qui se mit à battre à tout rompre. Cela renforça ma volonté de m'occuper personnellement de lui.

Je plongeai mon regard déterminé dans le sien.

- Nathan si tu savais comment je me fiche de prendre du retard, rétorquai-je. Tu es bien plus important que quelques cours en retard. Moi non plus je ne veux pas te perdre. Tu n'as toujours pas compris ce que je ressentais pour toi.

Je me tus brusquement, je n'avais pas prévu lui dire tout de suite mes sentiments. Je relâchai soudain son visage. Evoli me fournit le prétexte. Mal à l'aise je me relevai en marmonnant que j'allais chercher de la nourriture. Sans plus attendre, je me dirigeai vers la porte. Je sortis de la chambre pour me rendre dans la mienne. Je fouillai dans la nourriture que j'avais. Je réfléchissais à ce que j'avais failli ou plutôt à ce que j'avais laisser sous-entendre. Il avait simplement dit qu'il tenait à moi, mais il n'avait pas spécifié comment. Pour lui j'étais surement une amie. Par contre le fait que j'avais failli le perdre m'avait plonger dans une peine sans nom à l'idée qu'il pourrait disparaître sans connaître mes sentiments. Je me devais de lui dire, sinon il n'allait jamais le savoir. Je devais provoquer les choses et peut-être avec le temps finirait-il par ressentir la même chose pour moi.

Malgré ma peur j'étais déterminer à lui faire part de mes sentiments, même si le moment n'était pas idéal. Peut-être que demain son état allait de nouveau empirer et je ne voulais plus prendre ce risque. Surtout, je ne voulais plus fuire. Il n'était pas question que je laisse de nouveau la peur me guider.

Forte de ces nouvelles résolutions, je retournai dans la chambre les bras pleins de nourritures. Je pris place sur le lit, où je pris place de nouveau. Sans plus attendre, je lui tendis la nourriture pour qu'il mange. J'attendais qu'il finisse de manger soudainement agitée. J'étais impatiente de lui dire. C'est donc dans un état d'agitation extrême que j'attendis qu'il termine de manger. Je crus que cela durerait des siècles. Mon coeur battait de plus en plus fort dans ma poitrine. J'avais l'impression qu'il battait dans tout mon corps. Lorsque je fus sure qu'il eut tout avaler.

Je plongeai de nouveau mon regard dans le sien et pris son visage entre mes mains devenues moites. Je pris une grande inspiration pour me donner du courage et je me lançai.

- Nathan, tu dois surement t'en douter, mais il faut quand même que je te le dise, déclarai-je d'un voix légèrement tremblante. Tu sais, je suis éperdument amoureuse de toi. Je n'attends pas de toi que tu répondes à mes sentiments. Je voulais seulement que tu le saches, car je ne supporte plus l'idée que tu ne saches pas ce que je ressens pour toi. Tout ce qui te concerne m'intéresse. Je ne cesse de penser à toi, je me sens seule lorsque tu es loin de moi. Dans mes moments les plus sombres seule ta présence me permettait de ne pas sombrer. Je me sentais en sécurité dans tes bras. J'aime tout de toi.

Je me tus suite à mon monologue pour lui donner un tendre baiser. J'y allais doucement pour ne pas le brusque. Je me sentais comme sur un nuage. J'étais si bien maintenant que je lui avais tout dit. Je n'avais plus peur.

- J'ai cru mourir lorsque tu es tombé malade. J'avais l'impression qu'on m'arrachait une partie de moi. En un sens c'était vraiment le cas, car si tu venais a disparaître, mon coeur s'en irait avec toi. Je t'aime tellement et je voulais simplement que tu le saches.

Je lui fis un timide sourire, avant de l'embrasser de nouveau. Je ne pouvais plus quitter ses douces lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Jeu 11 Nov - 5:40

Je savais qu'elle n'allait pas rester sans rien faire après mes paroles. Elle ne voulait rien entendre, ce qui ne m'étonnais pas du tout. Toutefois, ses dernières paroles me figèrent et elle quitta bientôt ma chambre pour se rendre dans la sienne, en compagnie d'Evoli. Je restai un bon moment dans la même position, essayant de me convaincre que j'avais bien compris ce qu'elle voulait dire. Les yeux rivés au sol, Embrylex avait remarqué que je n'avais plus vraiment les pieds sur terre. Alors, si je comprenais bien, elle était amoureuse de moi ?

Je n'arrivais pas à croire qu'elle avait eu le courage de me le dire, et moi qui hésitait tellement... Je devais la rassurer en lui disant que c'était réciproque, mais sans que je sâche pourquoi, j'en étais incapable. J'avais l'impression de douter de mes sentiments, comme si je ne voulais pas les accepter. Et pourtant, il n'y avait rien de mal à ce que j'aime Sayaka, loin de là... Je secouai la tête lorsqu'elle revint dans la chambre, sous le regard inquiet d'Embrylex qui se demandait ce qui m'arrivait.

Ayant soudainement perdu l'appétit après tout ça, je m'efforçai de manger le plus possible, ne voulant pas que Sayaka ait été chercher tout cela pour rien. Evoli sauta de nouveau sur le lit pour se coucher, tandis qu'Embrylex me lâchait pour aller examiner la nourriture. Il n'avait probablement pas très faim, mais c'était juste par curiosité. Quelques minutes s'écoulèrent avant que j'eus terminé et Sayaka ne perdit pas de temps à m'avouer ses sentiements, ce qui, en quelque sort, m'acheva.

Je plongeai moi aussi mon regard dans le sien, écoutant ce qu'elle avait à me dire. Je fus touché par ses paroles, même si j'avais encore peur de lui avouer mes propres sentiments envers elle. Une fois qu'elle eut terminé, je laissai passer un court silence entre nous avant de me lancer.

- Mais, c'est... c'est vrai ? Je... je crois que je ressens exactement la même chose envers toi... essayais-je de dire avec difficulté.

Mes paroles restèrent coincés dans ma gorge, rendant le tout quasiment incompréhensible. Sans plus attendre, Sayaka posa alors ses lèvres sur les miennes et m'embrassa doucement. Un peu sous le choc, je mis du temps à répondre à ce baiser, que je pris le temps de savourer. Cela faisait longtemps que j'en avais envis, même si cela ne parassait pas beaucoup. Nos lèvres se séparent un bref instant, le temps qu'elle me dise qu'elle avait eu énormément peur ne me perdre lorsque j'étais tombé malade.

- Je suis désolé de t'avoir inquièter... réussis-je à lui répondre. J'espère que cela ne se reproduira plus, ajoutais-je en murmurant.

Je reposai ensuite mes lèvres contre les siennes pour l'embrasser une seconde fois. Embrylex nous regarda sans trop comprendre ce qui se passait et il semblait visiblement dégoûté. Evoli était indifférent vis-à-vis cela et il reposa la tête sur le lit pour pouvoir somnoler.

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Dim 14 Nov - 8:06

Je perçus tout de suite le doute qui le tenaillait. De plus, le fait qu'il dise je crois dénotait clairement son hésitation. Je ne voulais pas qu'il me prenne en pitié ou qu'il se force à répondre à mes sentiments pour ne pas me faire de peine.

- Nathan, je ne veux pas t'obliger à répondre à mes sentiments, dis-je doucement. Je n'exige aucune réponse dans l'immédiat. Si tu ne me considère que comme une amie, je vais l'accepter même si je trouverais cela difficile. Je voulais juste que tu le saches.

Je tenais toujours son visage entre mes mains. Malgré ce que je disais, je ne pouvais m'empêcher de l'embrasser. Je ne pouvais plus me détacher de ses lèvres. Sa réponse à mes baisers me suprenait, une chose dont je ne doutais pas c'était qu'il me désirait. Pour ce qui était des sentiments, rien n'était sur. Toutefois pour l'instant je pouvais me contenter de cela, je voulais simplement savourer le moment présent sans penser aux conséquences.

Aquali avait détourné le regard pour nous laisser une certaine intimité. Elle faisait confiance à Nathan maintenant. Pichu quant à lui ne comprenait plus du tout ce qui se passait. Il était près d'Embrylex et arbhorait la même expression dégoutée. Bulbizarre quant à lui était indifférent à ce qui se passait. Caninos quant à lui il était trop occupé à jouer avec sa queue pour nous porter une quelconque attention.

Je caressai tendrement son visage, pour descendre ma jusqu'à son cou. Je rencontrai sa cicatrice. Je ne savais toujours pas d'où elle venait et ça m'intriguait. Je me détachai doucement de ses lèvres, sans enlever ma main de dans son cou. Je me décidai de lui poser la question qui me brûlait les lèvres et ça me permettrait de me concentrer sur autre chose que mon envie vorace de l'embrasser encore et encore.

- Nathan dis-moi ou t'es-tu fais cette cicatrice ?

J'attendais la réponse, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mer 8 Déc - 2:46

Je continuai de la regarder, sans jamais m'en lasser. Je n'avais peut-être pas été vraiment clair, mais au fond de moi, j'en était sur. J'aurais rester ainsi à la contempler et à l'embrasser. Mon sang se glaca soudainement lorsqu'elle me demanda d'où provenait cette cicatrice. C'est alors que je sentis ses doigts contre ma peau, preuve que je ne portais plus mon foulard. Mais bon sang, où était-il passé ? Je le portais toujours sur moi, sauf pour dormir bien sur...

Légèrement paniqué, je me redressai, tournant la tête d'un côté puis de l'autre, espérant l'appercevoir quelque part. Mais en y repensant, il était trop tard... Sayaka avait découvert mon secret. Ce secret que je gardais depuis si longtemps et que seul Dracaufeu était au courant de tout cela. Je sentais les battements de mon coeur s'acclérer, tandis que je me tournai vers la jeune femme. Embrylex ne comprenait pas ma réaction. Certes, il avait déjà appercu cette cicatrice auparavant, mais il ne s'en était pas vraiment intéressé. Maintenant, Sayaka avait piqué sa curiosité, ainsi que celle d'Evoli.

Ne sachant par quoi commencer, je déglutis avec difficulté. J'avais honte de ça, de cette blessure que j'allais garder tout en long de ma vie. À chaque jour, lorsque je la voyais, j'en avais honte. Voilà pourquoi je n'osai le dire à personne.

- Et bien, je... comment dire... bégayais-je maladroitement. Contrairement à ce que tu penses, ce... ce n'est pas Mitsu qui m'a fait ça...

Voyant que je m'exprimais très mal, je pris une grande inspiration, tentant de me calmer. Embrylex m'observait, inquiet.

- En réalité... j'ai cette cicatrice depuis près de quatre ans, maintenant. Ça remonte à l'époque où j'avais seulement Salamèche comme pokémon, c'était mon starter. J'avais seize ans, mon aventure venait à peine de débuter. Salamèche et moi étions très proche, comme c'est encore le cas aujourd'hui avec Dracaufeu. Nous dormions souvent dans la forêt et grâce à la flamme de sa queue, il nous gardait au chaud. Nous observions les étoiles et aussi quelques espèces de pokémons nocturnes.

Je fis une courte pause, trouvant que mon passé n'était pas très intéressant.

- Toutefois, un soir, il est arrivé quelque chose... Pendant la nuit, un Noarfang sauvage nous avait surpris sur son territoire et il a décidé de nous attaquer. Je dormais encore à ce moment-là, mais Salamèche s'est réveillé à temps pour me protéger. Sur le coup, il s'est levé assez rapidement pour pouvoir attaquer, mais sa queue m'a frappé dans le cou. Je me suis réveillé au même instant, la douleur était atroce, je m'en souviens encore comme si c'était hier. L'attention de Salamèche s'était donc retourné vers moi et le Noarfang en avait profité pour le blessé gravement. J'étais certain qu'il allait mourrir...

Je marquais une seconde pause. Je povais revoir toutes ses scènes dans ma tête. Pourtant, je croyais les avoir oubliés...

- Il m'a presque quitté cette nuit-là. Malgré la douleur que je ressentais, je voulais à tout prix soigner mon starter. La brulûre était tellement grave que j'en ais gardé une cicatrice depuis ce temps-là. C'est pourquoi je garde constament un foulard pour ne pas que personne d'autre ne puisse la voir...

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 4 Jan - 5:26

Aussitôt que j'eus poser cette question, je regrettai de l'avoir posé en remarquant la honte qui transparaissait sur le visage de Nathan. J'attendis patiemment qu'il commence à me raconter ce qui s'était passé. Une vague de compassion me serra le coeur à mesure qu'il racontait sa mésaventure. Je comprenais mieux sa réaction. Ça devait être terrible de presque perdre son premier pokémon, surtout lorsqu'on s'en sentait responsable. Je n'osais imaginer comme je me serais sentie à la place de Nathan.

Toutefois, il devait cesser de se culpabilisé pour cet événement qui datait maintenant de quatre ans. Dracaufeu semblait ne plus y penser depuis belle lurette maintenant compte tenu de l'attachement qu'il manifestait pour son maître. Je cherchais les mots qui me permettraient de le réconforter car je n'aimais pas le voir ainsi.

- Cesse de te culpabilisé pour cela, c'est du passé maintenant, lui dis-je après un temps de réflexion. Tu ne dois pas te sentir coupable, cet événement fait partie de ton passé. Il a contribué à l'équipe que vous êtes devenu Dracaufeu et toi. Tu ne dois pas te culpabilisé pour cet incident. Ce qui compte c'est que vous ayez survécu tous les deux.

Je lui fis un petit sourire tout en caressant son visage.

- Et puis cette cicatrice ajoute à ton charme, plaisantai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mer 5 Jan - 20:38

Le silence qui précéda ses paroles me parut interminable. Je ne savais pas très bien ce qu'allait être sa réaction face à se passé que je tentais d'oublier. Elle me parlait doucement, tout en caressant mon visage. Un peu hésitant, je relevai le regard vers elle, sans trop savoir quoi penser. Sa dernière phrase fit apparaitre un petit sourire sur mes lèvres, même si je n'étais pas vraiment du même avis qu'elle.

- Ah bon ? répondis-je, incertain. Tu trouves que ça me donne un certain charme ? Moi je trouve ça affreux et je crois pas que tu auras l'occasion de la revoir une deuxième fois. Tu es bien la première qui la voit depuis quatre ans.

Puis, j'approchais lentement mon visage du sien, en ayant l'intention de l'embrasser à nouveau. Je ne savais pas si elle allait accepter ce baiser ou bien me repousser. Après tout, je ne devais pas la forcer.

Près de nous, Evoli relaxait, toujours couché sur le lit et Embrylex nous regardait avec un certain intérêt, sans trop comprendre ce qui se passait. D'un autre côté, c'était la première fois qu'il me voyait agir ainsi avec quelqu'un. Il était un peu perdu, mais il préférait faire comme si de rien était, étant donné qu'Evoli semblait indifférent vis-à-vis cela. Il n'avait donc aucune raison de s'inquièter, il faisait confiance à Sayaka. Soudain, le petit pokémon brun releva vivement la tête en ayant appercu quelque chose du coin des yeux. Sur l'un des bureaux, se trouvait tous les objets de son maître, probablement déposés là par l'infirmière. Evoli avait reconnu les pokéballs et le pokédex de son maître, mais deux autres objets, un peu plus brillant, attiraient fortement son attention.

Sans réfléchir, il sauta en-bas du lit sous le regard du bébé Embrylex. Il s'approcha bien rapidement du petit bureau et tenta de se redresser pour pouvoir observer de plus près ces nouveaux objets. D'une patte, il toucha quelque chose et tenta de le ramener vers lui. Sur le lit, Embrylex hésitait à avertir Nathan, ne sachant pas si c'était bien ou non. Puis, l'un des objets luminrux tomba au sol, au plus grand bonheur d'Evoli qui se mit à l'observer. C'était comme une petite pierre, avec une étrange couleur jaunâtre. Le petit pokémon ne savait pas trop à quoi elle servait et il se mit à jouer avec celle-ci, jusqu'au moment où il fut envahit d'une lumière aveuglante. Embrylex laissa échapper un cris, ne comprenant à ce qu'il arrivait à son ami. En entendant le cris d'Embrylex, je sentis mon coeur s'arrêter et je me redressai pour voir ce qui se passait.

- Embrylex, que se passe-t-il !?

Je croyais qu'il lui était arrivé quelque chose. Mais je constatai bien vite que le corps du petit Evoli changeait de forme et la lumière disparut assez rapidement. Devant nous, se tenait un grand Voltali, qui semblait totalement perdu. Appeuré par cet inconnu, Embrylex se mit à sanglotter. Son ami Evoli avait disparut, pour laisser place à ce Voltali. Mais comment avait-il fait pour évoluer ?

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Sam 8 Jan - 5:56

J'allais ajouter que certe sa cicatrice n'était pas très jolie, mais qu'elle n'était pas si affreuse, lorsque Nathan approcha son visage du mien. Ce geste me fit perdre le fil de mes pensées. Je n'avais plus qu'une seule idée en tête, c'était de sentir la caresse de ses douces lèvres sur les miennes. Je désirais l'embrasser jusqu'à ne plus avoir de souffle. Toutefois il semblait hésiter, ce qui exacerbait mon impatience qui se manifestait par de légers tremblements. Lorsqu'enfin il posa ses lèvres sur les miennes, je ne pus retenir un soupir de satisfaction. Ce baiser me fit perdre la notion du temps et de l'espace. Je n'avais plus conscience de ce qui se passait autour de nous. Mon attention était centré sur nos lèvres qui se retrouvaient, se redécouvraient et se caressaient inlassablement.

Caninos ne s'intéressait pas du tout à ce que faisaient les deux humains. Il était trop occupé à courir après sa queue. Il commençait à être étourdi par sa course, tellement qu'il se cogna contre un meuble de la chambre. Il retouba sur le derrière, haletant la langue pendante. Il resta ainsi légèrement sonné.

Bulbizarre quant à lui avait regardé Caninos jouer, passablement découragé par le comportement du canidé. Il ne fut même pas surpris lorsque ce dernier entra en collision avec le meuble. Ce pokémon était bien trop excité pour qu'il ne lui arrive rien.

Pichu, qui s'était installé près d'Embrylex, nous regardait la tête penchée sur le côté, la bouche ouverte. Il ne comprenait plus rien à ce comportement qu'entretenait le couple enlacé. Il se demandait pourquoi on se comportait ainsi. Le petit pokémon foudre finit par se désintéressé de ce comportement déroutant, pour lui c'était toujours la même chose qui se répétait : deux humains qui collaient leur lèvres ensemble. Toutefois, son attention fut attirée par Evoli qui sauta en bas du lit. Il se demandait ce qu'il pouvait bien vouloir faire jusqu'à ce qu'il le voit jouer avec une drôle de pierre qui intrigua aussi la petite souris électrique. Il s'approcha légèrement pour voir de plus près ce qui se passait.

Aquali suivit du regard Evoli. Lorsqu'elle le vit s'amuser avec une pierre foudre, elle se redressa pour l'avertir, mais il était déjà trop tard. Un éclat éblouissant l'aveugla, elle dut détourner le regard. Pichu bondit violemment lorsque la lumière entoura Evoli. Il se retrouva sur le lit, ayant sauté trop haut. Il regarda la lumière, haletant et tremblant. Soudain la lumière disparut pour laisser apparaître un nouveau pokémon que le bébé ne connaissait pas. Il le fixait sans comprendre. Soudainement, Embrylex commença à pleurer. Pichu s'empressa de rejoindre son ami. Il ne comprenait pas la raison de sa peine.

Nathan se détacha de moi en entendant les pleurs d'Embrylex. Je restai quelques instants sans réagir, trop surprise d'avoir été arrachée aussi brutalement à notre baiser. Je clignai des yeux pour ensuite chercher des yeux la cause de la pagaille dans la pièce. Mon regard se posa sur Voltali qui semblait ne rien comprendre. Je regardai ensuite tous les pokémons dans la pièce pour comprendre qu'Evoli avait disparu. Je compris donc que le Voltali devant nous et l'Evoli de Nathan n'étaient en fait qu'un seul et même individu. La prochaine question qui me vint à l'esprit c'était qu'est-ce qu'il s'était passé pour qu'il évolue ?

Caninos fut le premier à sortir de sa surprise. Il se précipita vers le nouveau pokémon, tournant joyeusement autour de lui. Il était heureux de pouvoir se faire un nouvel ami. Bulbizarre était le seul qui n'avait pas bouger, il regardait calmement la scène sans se poser d'autres questions. Aquali quant à elle ne savait plus trop où donner de la tête. D'un côté elle voulait rejoindre le pokémon nouvellement évolué et de l'autre elle voulait consoler le pauvre petit Embrylex que Pichu consolait de son mieux. Ce dernier était en désespoir de cause pour calmer son ami. Découragé de n'arriver à rien, il se mit à sangloter à son tour.

Je pris doucement Pichu dans mes bras pour le consoler, tout en serrant Embrylex contre moi. Je tournai le regard vers Nathan, qui semblait autant perdu que moi. Une seconde avant c'était le calme et on s'embrassait, l'autre seconde d'après c'était la cacophonie totale et un pokémon de Nathan avait évolué.

- Mais qu'est-ce que... que, bégayai-je encore sous le coup de la surprise. Où... où a-t-il trouvé une pierre foudre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 18 Jan - 3:55

Tout s'était déroulé trop vite... et je n'arrivais pas à croire ce que je voyais présentement devant moi. Le souffle encore haletant, je vis Sayaka prendre Pichu et Embrylex dans ses bras pour les consoler. Je ne comprenais pas pourquoi ils pleuraient. Les autres pokémons de la jeune femme semblaient aussi étonnés que nous, à l'exception de Bulbizarre qui paraissait plutôt indifférent. Pourtant, je savais que ce Voltali m'appartenait, mais j'avais vraiment l'impression d'être dans un rêve. Mon regard était fixé sur le pokémon électrique, qui se sentait étrangement observé. C'est lorsque Sayaka parla que je repris mes esprits.

Mais oui, elle avait raison... où avait-il trouvé une pierre foudre ? J'en avais acheté une récemment, mais de là à ce qu'il évolut brusquement... Tout en fronçant les sourcils, j'essayai de me rappeler où je l'avais posé la dernière fois, car je gardai mes pierres loin de mes pokémons, pour ne pas qu'un accident du même genre arrive. Quoique, avec ma maladie, je m'étais réveillé sans aucun objet avec moi. C'est alors que je relevai le regard et j'apperçu mon pokédex sur l'un des bureaux, ainsi que quelques pokéballs vide et la dernière pierre, qui était une pierre feu. Evoli avait donc réussit à l'attraper sans que je m'en sois rendu compte ?

- Je... je crois que... commençais-je, tout en rompant le silence qui régnait. Je crois que l'infirmière qui m'a soigné à déposser mes objets sur ce bureau. Evoli a probablement été trop curieux et voilà le résultat...

Toujours au centre de la pièce, Voltali se sentait quelque peu intimidé par tous ses regards rivés sur lui. Seul Caninos osa s'approcher de lui, à son plus grand soulagement. De là où j'étais assis, c'est-à-dire sur mon lit, je pouvais voir et entendre le courant électrique qui passait dans sa fourrure, même si c'était à peine audible. Puis, le nouveau pokémon appercu Aquali et il l'observa un bon moment. Malgré tout, il sentait qu'ils appartenaient tout les deux à la même espèce et il était bien intrigué par elle. Il vit ensuite Bulbizarre et les deux bébés dans les bras de Sayaka. Lorsque son regard sa posa sur moi, il y eut comme un déclic. Malgré son évolution, il me reconnaissait.

Le Voltali se leva donc lentement et s'approcha du lit. Il sauta agilement sur celui-ci et continua de me regarder. Le voyant s'approcher, Embrylex se remit à pleurer de plus en plus fort. Il ne l'aimait vraiment pas. C'était à cause de lui si son ami Evoli était partit. Le pokémon électrique préféra l'ignorer, en tout cas, pour le moment. Il ne voulait pas trop l'appeurer d'avantage et il continua à s'approcher de moi. Je lui souris, tout en lui tendant ma main. Il la renifla quelques instants, avant de se coller contre celle-ci.

- Volta... murmura-t-il, tout en appréciant cette caresse.

J'avais déjà remarqué la différence du comportement grâce à l'évolution. Voltali était pas mal moins agressif et il semblait beaucoup plus calme qu'auparavant. Cela me soulageait. J'avais eu tellement de problème à cause de se trouble de comportement. Maintenant, c'était un tout autre pokémon qui se tenait devant moi.

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Ven 21 Jan - 4:04

Elle était vraiment stupide cette infirmière. Je préférais ne pas trop penser à elle, sinon j'allais devenir morose. Je ne voulais pas plomber l'atmosphère avec ma mauvaise humeur causé par une personne qui n'était même pas là. Je voulais également profiter de ce moment avec l'homme que j'aime et nos amis.

J'étais surprise par la métamorphose caractérielle de Evoli, nouvellement Voltali. Il semblait tellement plus calme. Il fixa Aquali, intrigué. Celle-ci lui rendait bien son regard, tout autant curieuse. Elle sentait le lien entre eux au même titre que Voltali. Lorsque Voltali se désintéressa d'elle pour se diriger vers Nathan, celle-ci le suivit tranquillement du regard. Bulbizarre resta assis, il observait tout avec calme.

Caninos déçu de ne pas pouvoir jouer avec son nouvel ami, mais il comprenait qu'il voulait voir son maître. En entendant les pleurs plus fort d'Embrylex, Caninos se coucha en mettant ses pattes sur ses oreilles pour ne plus l'entendre. Les pleurs faisaient siller les oreilles du petit chien.

Pichu ne cessait de pleurer au même rythme qu'Embrylex. Il n'aimait pas voir son ami malheureux. Je les consolais du mieux que je pouvais.

- Embrylex, ne t'en fais pas. C'est toujours le même Evoli, tentais-je doucement. Il a simplement changé d'apparence. Il a évolué pour devenir plus fort et plus gentil qu'avant. Il est toujours ton ami.

Je serrai Embrylex plus étroitement contre moi. Je levai mon regard vers Nathan, un petit sourire sur les lèvres.

- Il semble bien plus calme qu'auparavant. J'en suis bien contente, ajoutai-je à l'attention de Nathan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Dim 23 Jan - 22:24

Embrylex n'arrivait pas à comprendre que ce Voltali était aussi le même Evoli qu'aupravant. Après tout, c'était la première fois qu'il assistait à une évolution et cela l'avait traumatisé, en quelque sorte. Ce nouveau pokémon était beaucoup plus grand, plus coloré et un son étrange se faisant entendre si ont se trouvait assez près de lui. De plus, il n'avait pas du tout le même comportement. Comment voulaient-ils que ce pokémon soit le même qu'Evoli !? Toutes ses questions prenaient forme dans la tête du petit bébé pokémon. Il se blottit d'avantage dans les bras de la jeune femme et il aurait tout donné pour pouvoir disparaître en ce moment même.

De mon côté, je continuai de caresser la tête de Voltali, qui à mon grand étonnement, avait une fourrure très douce. Il semblait aussi très affectueux, car il ne voulait plus que j'arrête. Un sourire était apparut sur mon visage et je me tournai ensuite vers Sayaka lorsqu'elle m'adressa la parole.

- Ouais, je vois cela. Ça va bien me faciliter les choses, j'avais vraiment beaucoup de difficulté avec Evoli, quoique maintenant c'était pas mal moins pire qu'auparavant. Ça m'étonne de voir qu'une évolution de la sorte peut complètement changer le caractère d'un pokémon. Il est vraiment passé de l'extrème à l'autre.

Mon nouveau pokémon se sépara de moi après un petit moment. Il se tourna vers la jeune femme, qu'il reconnaissait toujours. Il s'approcha doucement pour pouvoir se coller contre elle, mais tout en faisant bien attention, car il se souvenait qu'Aquali se montrait très protectrice envers elle. Il s'avança ensuite vers le petit Embrylex, qui cria en le voyant si près de lui. Pourtant, le Voltali ne bougea pas et approcha sa tête pour pouvoir le coller doucement. Cette caresse calma le petit Embrylex tout d'un coup, tout en constatant à ce moment-là que ce pokémon n'était pas méchant en fin de compte. Hésitant, ou plutôt méfiant, il se tourna vers le pokémon électrique.

- Bry ? demanda-t-il, d'une petite voix tremblante.

Il demanda ensuite à Sayaka de le déposer sur le lit. Il s'approcha lentement du nouveau pokémon fraîchement évolué pour se coucher près de lui.

- Je crois qu'Embrylex à enfin comprit... murmurais-je, à l'intention de Sayaka. Sa peur s'est envolé d'un instant à l'autre. Maintenant, c'est comme s'il se serait rien passé.

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Dim 13 Fév - 20:48

Je fus surprise de voir Voltali s'approcher de moi et serrer prudemment contre moi. Je ne m'y attendais pas du tout à ça. Je lui caressai doucement la tête, contente de voir qu'il m'appréciait. Puis l'attention du pokémon électrique se porta sur Embrylex qui était blotti dans mes bras. Ce dernier sursauta en constatant que Voltali s'était approché de lui et colla sa tête contre le bébé pokémon. Soudain Embrylex me fit comprendre de le lâcher ce que je fis sans hésitation. Il s'approcha du pokémon nouvellement évoluer signe qu'il avait finalement compri. Ce que Nathan ne manqua pas de me faire remarquer.

Pichu de son côté, pleura encore quelques instants. Puis n'entendant plus les pleurs de son ami, il s'arrêta brusquement interloqué. Il ne comprenait plus vraiment pourquoi il avait continuer de pleurer puisque le petit Embrylex s'était approche de Voltali. Celui-ci se sentit délaissé. Il sauta des bras de sa maîtresse et alla se réfugier près de Caninos qui semblait partager ses sentiments.

J'eus un petit sourire en les voyants faire. La journée avait été plutôt éprouvante et Nathan devait être épuisé maintenant. Je me levai tranquillement et me tournai vers Nathan.

- Je crois que je vais y aller tu dois être épuisé, lui dis-je. Si tu veux je peux laisser Embrylex et Voltali avec toi et je viendrai les chercher plus tard pour que tu puisses te reposer.

C'était à contre-coeur que j'avais décider de sortir. Je voulais passer le plus de temps possible avec lui, mais d'un autre côté je voulais qu'il puisse se reposer et ainsi guérir plus vite.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Jeu 24 Fév - 15:34

Je fus bien content de voir que Voltali semblait apprécier tout le monde. Il se souvenait aussi de Sayaka. Après tout, elle s'en était occupé pendant une bonne semaine. Je crois que je ne la remercirai jamais assez pour ce qu'elle avait fait. Je tenais beaucoup à mes pokémons et c'était l'une des choses qui comptait le plus à mes yeux. Cependant, je sentais que mes paupières se faisaient de plus en plus lourdes. Je me sentais tout à coup plus faible et épuisé. Pourtant, je venais tout juste de manger... Malgré tout, je ne voulais pas que Sayaka me quitte et comme si elle avait lu dans mes pensées, elle m'annonça qu'elle allait partir pour que je puisse me reposer un peu. Toutefois, elle voulait bien qu'Embrylex et Voltali reste avec moi.

- Non... je ne veux pas que tu partes, lui murmurais-je. Je me suis tellement ennuyé de toi durant tout ce temps... Bon oui,je me sens épuisé, mais je ne veux pas te savoir loin de moi. L'infirmière va sûrement revenir me voir et ça ne me plait pas du tout.

Je fis une courte pause, tout en détournant le regard. Voltali s'était rapproché de moi avec Embrylex, prêts à se coucher avec moi. Je me retournai ensuite vers Sayaka pour approcher doucement mon visage du sien. Je posai alors mes lèvres sur les siennes, voulant profiter de ce dernier baisser avant qu'elle ne parte.

- Merci pour tout ce que tu as fait, lui soufflais-je à l'oreille. Je n'aurais jamais trouvé une meilleure gardienne que toi.

Spoiler:
 

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Ven 18 Mar - 18:51

La réponse de Nathan m'arracha un petit sourire. Une part de moi se réjouissait de savoir qu'il ne voulait pas que je le quitte et qu'il n'aimait pas cette infirmière. Encore plongée dans mes réflexions, je ne le vis pas approcher son visage du mien. Ce fut avec surprise que j'accueillis son baiser. Mon coeur tressauta dans ma poitrine dès que je sentis ses douces lèvres sur les miennes. C'était la sensation la plus grisante que je n'avais jamais ressentie. Chaque baiser de Nathan était un délice, mais c'était encore mieux lorsque c'était lui qui prenait l'initiative. Bien qu'il ne dura que quelques secondes, il me procurait un grand bien-être. Je me sentais flotter sur un petit nuage.

Lorsqu'il me souffla merci dans l'oreille, ma peau fut pacourue de petit frissons. Je ne pouvais pas être plus heureuse que maintenant en entendant chacun des compliments de Nathan. L'opinion qu'il avait de moi était l'une des choses la plus importante pour moi. Alors de savoir qu'il pensait tout cela me donnait envi de voler. Ce fut avec regret que je me déttachai de lui.

- Je vais venir te voir demain, promis-je avec un petit sourire. S'il y a quoique ce soit je suis juste à côté. Tu pourra envoyer Embrylex ou Voltali me chercher à n'importe quel heure.

Je lui donnai un dernier baiser, je sortis de la chambre en compagnie de mes pokémons. J'étais vraiment soulagée de voir qu'il allait mieux. J'attendais avec impatience le lendemain pour rendre de nouveau visite à Nathan.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Ven 18 Mar - 22:32

Elle fois qu'elle fut partie, plus aucun bruit ne se laissait entendre. Tout était rendu calme... même trop calme. Au point que je n'aimais pas ça du tout. Ma fatigue s'était soudainement envolée. J'avais envis de me lever pour pouvoir faire autre chose que de rester coucher. Depuis que Sayaka était partie, je ne cessai de penser à elle. Perdu dans mes pensées, je ne réalisai pas le temps qui s'écoulait lentement. Embrylex et Voltali s'était déjà endormi, couché contre moi. Je n'arrêtai pas de repenser à l'instant où je m'étais réveillé qu'elle était là, près de moi. Pourquoi est-ce que ce moment ne pouvait pas durer éternellement ?

Les minutes s'écoulèrent, suivit des heures. Allongé sur le lit, je ne cessai de repenser à la jeune femme qui faisait naître tellement d'émotion en moi. Plusieurs d'entres eux m'étaient encore inconnus, je ne savais pas trop ce que cela voulait dire au juste. Bientôt, les premiers rayons de soleil pénétrèrent dans ma chambre, me faisant ainsi réaliser que je n'avais pas dormi de la nuit. Sur le coup, je fus surpris. Mais je n'étais même plus fatigué depuis le départ de Sayaka. J'avais seulement envis de sortir de ma chambre pour aller la retrouver. Mais bon, je n'allais quand même pas la réveiller...

Ce fut qu'après tout ce temps que je réussis finalement à m'endormir. Le soleil était levé depuis un bout de temps, lorsque des pas se firent entendrent dans le couloir. Voltali, qui dormait aux aguets, s'était brusquement redressé pour entendre d'où venait cette personne, car il s'agissait bien d'un humain. Il se leva vivement en voyant qu'une jeune femme entrait dans ma chambre, ce qui me réveilla au même instant. En ouvrant les yeux, je constatai qu'il s'agissait de l'infirmière qui s'était occupé de moi. Mais que venait-elle faire ici, à cette heure aussi matinale en plus ? Voyant que j'étais réveillé, elle eut un large sourire.

- Bon matin, monsieur Yoshi. Je suis bien contente de vous voir. Cela fait longtemps que j'attendais votre réveil.

Effectivement, elle me vouvoyais juste pour rester polie et paraître mieux ainsi. Mais je ne comprenais toujours pas pourquoi elle revenait ici. Pourtant, Sayaka l'avait chassé hier, après qu'elle eut fait du mal à mes pokémons. Et je me sentais bien ce matin, enfin, malgré le peu de sommeil que j'avais eu...

- Mais que faites-vous ici ? lui demandais-je, d'une voix plutôt faible, tout en redressant.

- Je venais m'assurer de votre état de santé. Voyons, quelle question.

Sur ce, elle se plaça près de moi pour m'examiner. Ça me déplaisait beaucoup, mais je n'avais pas vraiment le choix. Voltali était toujours sur ses gardes près d'Embrylex, au cas où elle déciderait de s'en prendre encore à lui. Pourtant, elle ne fit rien et je me perdu encore une fois dans mes pensées. Pourquoi est-ce que Sayaka revenait toujours dans mon esprit ? Malgré cette nuit assez agitée, j'avais très hâte de la revoir.

Puis, une fois que les examinations furent terminés, l'infirmière déposa son matériel. En y repensant bien, Sayaka m'avait bien avoué qu'elle était amoureuse de moi. Mais moi, est-ce que c'était réciproque ? Est-ce que c'était ça "l'amour" ? Je ressentais tellement de chose en ce moment que c'était difficile de déterminer si c'était vraiment cela. C'est alors que je sentis quelque chose se poser contre mes lèvres. Au début, je fus surpris, sursautant presque. Je n'avais pas vu l'infirmière qui s'était penché vers moi pour m'embrasser. Croyant qu'il s'agissait de Sayaka, je répondis à ce baiser sans hésiter, mais je réalisé bien vite que ce n'était pas elle... Ses baisers... ils manquaient quelque chose que seule Sayaka était capable de faire. Enfin, elle seule était capable de me procurer un tel désir.

Soudain, je repris "conscience" en quelque sorte. Mais qu'est-ce que l'infirmière faisait là ? Pourquoi m'embrassait-elle !?

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Dim 20 Mar - 5:47

Je me dirigeai vers la chambre de Nathan d'un pas guilleret. J'avais l'impression de flotter sur un petit nuage. Nathan était réveillé et je lui avais enfin dit que je l'aimais plus que tout. Rien ne pouvait venir obscurcir mon humeur, enfin je le croyais.

J'avais préparé un bon petit-déjeuner pour Nathan. Rien de mieux que de bonne crêpe pour démarrer une bonne journée. Pichu, sur mon épaule, humais le doux parfum des crêpes avec gourmandises. J'arrivai devant la chambre de Nathan. La porte était entrouverte. Je la poussai pour entrer et le spectacle qui s'offrit à moi me laissa sans voix. L'infirmière et Nathan étaient en train de s'embrasser passionnément.

Je lâchai le plat que je tenais. J'eus l'impression que le sol se retirait de sous mes pieds. C'était comme si on m'avait arraché le coeur. Mon monde s'écroulait sous mes yeux. Je n'arrivais pas à croire que Nathan puisse être ainsi. Je l'aimais et pourtant il se jetait dans les bras de cette infirmière dès que j'avais le dos tourné. Jamais on ne m'avait trahi de la sorte. Je me sentais vide de toute émotion. J'avais mal tellement mal. C'était insupportable. Je commençais à peine à m'en sortir que quelque chose venait me replonger dans le désespoir. Je ne pouvais pas croire que je m'étais fait avoir ainsi. Je voulais tellement me réveillé et réaliser que tout ceci n'était qu'un affreux cauchemar.

Je me tassai de la porte pour m'appuyer contre le mur et me laissai tomber pour laisser libre-cours à mes larmes.

Pichu et Aquali observaient la scène médusés. Pichu débarqua rapidement de sur mon épaule. Il ne pardonnait pas à cette femme de faire souffrir sa maîtresse. Il grippa sur l'infirmière pour la mordre violement dans le cou et la griffé sur les épaules. Aquali quant à elle resta avec moi. Elle se serra contre moi pour me réconforter.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 22 Mar - 0:09

Mon sang ne fit qu'un tour. Je n'avais jamais ressenti une telle rage en moi, à l'exception de ma dernière rencontre avec Mitsu. Sans plus attendre, je repoussai brusquement l'infirmière, donnant dans cette poussée toute la force dont j'étais capable. Celle-ci, prise de surprise, perdit l'équilibre et alla s'écrasa violement contre l'un des murs de ma chambre. Ma petit bibliothèque, qui était appuyée sur ce même mur, pencha dangereusement et laissa tomber quelques livres au sol. Tout ceci avait provoqué un vacarme épouvantable. Toujours assis dans mon lit, je bouillais de rage. L'infirmière semblait s'avoir fait mal en percutant le mur, mais je m'en fichai complètement.

C'est alors qu'un Pichu apparut dans la chambre et grippa sur la jeune femme. Il ne tarda pas à la mordre et à la griffer, provoquant les cris de douleur de cette dernière. Mais ce Pichu... je le reconnaissais bien. S'il appartenait bien à la jeune femme que je pensais, alors cela voulait dire que Sayaka n'était pas loin. Pourtant, de là où j'étais, je ne la voyais pas du tout. Après tout ça, je n'étais pas le seul à être en colère. Voltali s'était levé et sa fourrure était parcourue d'un courant électrique. Des étincelles apparaisaient un peu partout sur lui, tandis qu'il grognait, d'un air extrèmement aggressif envers l'infirmière, il lui lanca une bonne décharge, mais fit bien attention pour ne pas blesser Pichu. La jeune femme, ne pouvant rien faire, se prit l'attaque de plein fouet et tomba au sol, à bout de force. C'est alors que la bibliothèque, qui penchait dangereusement jusqu'à présent, s'écrasa au sol, manquant de peu l'infirmière. J'aurais voulu qu'elle lui tombe dessus, mais bon...

- SORT D'ICI ! explosais-je, finalement. JE NE VEUX PLUS JAMAIS TE REVOIR ICI, TU ENTENDS !? NE REVIENS PLUS JAMAIS À GAKUEN, SINON JE NE DONNE PAS CHER DE TA PEAU !

Son regard avait soudainement changé. Elle me fixait, appeurée et tremblante. Elle se releva finalement et quitta la chambre sans plus attendre. Quelques secondes s'écoulèrent avant que je ne prenne une grande inspiration. Mais qu'est-ce que je venais de faire moi ? Soudain, je me souvenais que Sayaka était dans le coin. Enfin, si elle était resté malgré tout ça... Je me levai brusquement, légèrement chancelant. Après tout, je ne m'étais pas levé depuis une semaine, environ. Je m'avançai péniblement pour sortir de la chambre.

Dans le couloir, je découvris la jeune femme, qui était assise par terre, appuyée contre le mur. En la voyant comme cela, mon coeur se serra. Je venais de commettre une grave erreur. Tellement grave que je doutais de pouvoir la réparer, un jour.

- Sayaka, c'est... c'est pas ce que tu crois... C'est juste que...

Mais je ne pus terminer ma phrase. Mes mots restèrent coincés dans ma gorge et tout devint soudainement flou autour de moi. Je m'effrondrai lourdement au sol, tandis que des points noirs apparaissaient devant mes yeux. J'avais le goût de m'enfuir, loin, très loin. De disparaître à la vu de tout le monde, de m'éffondrer quelque part pour pouvoir pleurer. Et ensuite, mourir...

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~


Dernière édition par Nathan Yoshi le Mar 22 Mar - 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 22 Mar - 1:34

Je ne sus combien de temps je restai ainsi à sangloter. J'entendis vaguement des hurlements, mais je n'arrivais pas à trouver leurs sources. Je n'avais plus conscience de rien, sauf de la douleur qui me vrillait le coeur et l'âme.

J'aurais du me douter que tout cela était trop beau, que je ne pouvais pas mériter tout ce bonheur auquel j'avais cru avoir accès quelques instants plus tôt. Je ne lui avais pas demandé de répondre à mes sentiments, mais il aurait pus attendre un peu avant de passer à autre chose ou du moins qu'il ne me laisse espéré qu'il pourrait peut-être répondre à mes sentiments. Je n'arrivais toujours pas à croire que Nathan ait pu me faire une chose pareille. Pourtant c'était arrivé et ça faisait tellement mal. Il faut croire que finalement je ne méritais pas d'être heureuse, que je ne pouvais pas prétendre à être aimée. Je me sentais tellement misérable, tellement insignifiante. Je n'avais plus rien. J'avais donné mon coeur à Nathan et il l'avait jeté comme si c'était sans importance.

Soudain, je sentis une petite main caresser ma tête. C'était Pichu. Il avait débarqué de sur l'infirmière après lui avoir bien fait comprendre qu'elle n'avait pas le droit de faire mal à ses amis et de blesser sa maîtresse en lui volant son amoureux. Soudain j'entendis la voix de Nathan. Pichu fusilla Nathan du regard. Il se retenait de l'attaquer puisqu'il avait fait fuir l'infirmière et il ne pouvait pas s'en prendre au maître de son ami, Embrylex. Ça ne l'empêchait pas de lui faire comprendre que son attitude était incorrect.

Je séchai mes larmes, je ne voulais pas lui faire voir plus longtemps ma peine. Je lui avais déjà assez montrer ma vulnérabilité. Je le fixais froidement, alors qu'à l'intérieur mon coeur se serrait et saignait. Nathan s'effondra au sol. Je ne savais pas ce qu'il voulait m'expliquer, mais pour l'instant je n'étais pas disposée à l'écouter. Je ne voulais pas être prise en pitié. Sous la peine immense que je ressentais grondait une rage devant le comportement de Nathan. C'est cette colère froide que je laissais paraître, au moins je n'avais plus l'impression de me mettre à nue devant lui.

Malgré toute ma peine ou ma rancoeur, je ne pouvais pas le laisser ainsi sur le sol. Je continuais de l'aimer. Un sentiment aussi puissant ne pouvait pas partir d'un claquement de doigt. Je ne savais pas si j'allais m'en remettre, mais pour l'instant je préférais ne pas y penser. Je m'appitoirai sur mon sors lorsque je serai seule dans ma chambre, à l'abri des regards. Je me retrouvais de nouveau seule pour faire face à mes démons, je n'avais aucune épaule sur laquelle m'appuyé. J'adorais mes pokémons, mais j'avais besoin d'une présence humaine.

Je me relevai et m'approchai de Nathan pour l'aider à se relever. Aquali siffla pour marquer son désaccord, mais je ne l'écoutai pas.

- Qu'est-ce qui t'as pris de te lever et de courir ainsi, dis-je, pour ma plus grande honte, d'une voix tremblante. Je vais t'aider à te recoucher et te rapporter à déjeuner puisqu'il semble que ta chère infirmière ne soit plus là pour s'occuper de toi.

La suite de ma phrase fut prononcé d'un ton plein de rancoeur. Ça me faisait mal de lui faire ça, mais d'un autre côté, je ne voulais plus souffrir, je ne voulais plus lui montrer mes faiblesses. Maintenant j'avais peur de la douleur qu'il pouvait me faire ressentir.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 22 Mar - 2:25

Le sol, les murs... tout tournait autour de moi, c'était l'horreur. Je fus rapidement pris de nausée à cause de tout cela. Les points noirs n'aidaient en rien, j'avais l'impression que j'allais m'évanouir d'une seconde à l'autre. Mais, qu'est-ce qui m'avait prit de me lever si vite ? C'est alors que j'entendis les pleurs d'Embrylex qui se rapprochait rapidement de moi. Jusqu'à présent, je l'avais complètement oublié. Le pauvre petit, il ne supportait pas l'idée de me savoir loin de lui. Il sortit en trombe de la chambre, complètement paniqué. Voltali le suivit de près, après tout, c'était lui qui le protégeait maintenant. Je n'étais plus trop en état de le faire.

Sayaka avait l'intention de venir m'aider et elle se releva. Malgré tout, je me raidissais, ne voulant pas recevoir d'aide de sa part. Après tout ce qui s'était passé, elle était fâchée et je la comprenai très bien. Je voulais me débrouiller seul. Je tentai de reculer un peu, mais j'en étais incapable.

- Non... dis-je faiblement. Ne m'aide pas. Voltali... empêche-la d'avancer.

Ce dernier me regarda, surpris. Il ne comprenait pas vraiment ma réaction. Néanmoins, il n'avait pas vraiment le choix d'obéir. Il se plaça devant moi, empêchant ainsi Sayaka d'aller plus loin. Le courant électrique se mit alors à circuler dans sa fourrure, preuve qu'il ne rigolait pas. Toutefois, il n'avait pas l'intention de faire du mal à la jeune femme.

- Volt... Volta...
- Non... Je ne veux pas...

Il ne voulait pas se confronter aux pokémons de Sayaka. Près de moi, Embrylex essaya de m'aider à me relever, mais il était tellement petit que ça ne servait pas à grand chose. Je réussis finalement à me mettre debout, mais mes jambes n'étaient pas très solides. Je relevai la tête pour fixer Sayaka dans les yeux. Je ne le savais peut-être pas, mais je souffrai autant qu'elle.

- Je ne te donnerai pas une autre tâche de plus à faire. Tu n'es pas obliger... de t'occuper de moi. Donc, va-t-en. Je vais me soigner seul. Sans l'aide de personne...

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 22 Mar - 19:25

Dès que Voltali se mit devant moi, Aquali réagit au quart de tour. Elle se plaça devant moi, dans une attitude très agressive. Même si elle savait qu'elle était très désavantagé face au pokémon électrique, elle était bien déterminé à protéger sa maîtresse. Elle avança vers le pauvre Voltali, qui était contraint d'obéir à Nathan, son regard bleu planté de le sien.

- Aqua li li quali aquali qua, s'exclama-t-elle agressivement.
-Tu touches à un seul de ses cheveux et je te charcute à coups de griffes

Je voulus dire à Aquali de se calmer et de ne pas se comporter ainsi avec Voltali, mais je fus coupé dans mon élan. Pichu, qui s'était figé de peur en entendant le courant qui passait dans le pellage de Voltali, sortit de sa torpeur. Il se précipita vers moi et me grimpa sur les jambes au moment où j'ouvrais la bouche. Il s'agrippa à mon dos, ce qui était passablement douloureux a cause de ses griffes. Il fixait Voltali par dessus mon épaule complètement terrorisé. Le bruit de l'électricité lui rappelait de mauvais souvenirs. Il se mit à sangloter en enfouissant la tête dans le creux de mon cou. Je caressai doucement la tête du bébé pour le rassurer.

Ce que Nathan ajouta me fit l'effet d'un poignard dans le corps et me glaça complètement. Il ne me trouvait même pas digne de lui venir en aide. Ainsi, je ne méritais même pas le titre d'ami. J'avais réalisé depuis mon agression je ne vallais pas grand chose, mais je n'aurais jamais pensé que pour lui c'était à ce point là. Il avait tellement insisté pour que je pense le contraire et j'avais commencé à y croire un peu. Mais maintenant je me disais qu'il ne le pensait peut-être pas, que dans le fond il voulait peut-être juste s'amuser. Pourquoi m'avait-il fait croire le contraire ? Pourquoi s'était-il joué de moi ainsi ? Toutes ses questions se bousculaient dans ma tête et les possibles réponses me glaçaient d'effroi et de désespoir. Je n'osais les formuler car j'avais trop peur de ce qu'il pouvait me dire. De toute façon je croyais savoir les réponses et je ne voulais pas qu'elles soient formulés, de ce fait cristalisée, officielle. Je préférais rester dans le flou et fuire comme un animal blessé pour éviter de souffrir plus longtemps.

Le rejet de Nathan fit également enflé ma colère. Cette colère sous-jacente, qui pourtant ressortait bien plus que ma tristesse. Au moins lorsqu'on est en colère cela nous donne des forces alors que la peine, la douleur nous laisse sans énergie, elle nous vide de toute combativité. Pour l'instant j'en avais besoin, car je devais être forte, du moins devant les autres. Je ne pouvais avoir confiance qu'en moi-même ou en mes pokémons, seule je ne risquais pas de me faire duper.

Mon coeur se serra en voyant Embrylex s'acharné pour relever son maître. Je ne pouvais le laisser seul. Je m'étais attaché à lui. Ma bouche se tordit d'un mépris apparent, car à l'intérieur ce n'était qu'une immense peine qui m'assaillait.

- Pour Embrylex tu pourrais au moins accepter mon aide ! Il arrive à peine à te soulever ! Ce n'est qu'un bébé, tu ne peux pas lui demander de faire tout ça ! Au lieu de penser à toi et à ton orgueil tu devrais penser à lui, à son impuissance devant la situation que tu as provoqué.

Chaque phrase haineuse que je prononçais me faisait mal. Une douleur insoutenable. Je ne supportais pas de voir la scène qui se déroulait devant moi. Je ne supportais pas de le faire de souffrir, je ne supportais pas qu'il m'ait fait souffrir. Je ne supportais pas de l'aimer, mais encore pire, j'étais bien plus incapable de l'hair. Malgré toute cette douleur, sa trahison, son rejet, je l'aimais.

Lorsqu'on m'a dit que l'amour est aveugle, je ne l'avais jamais cru. Maintenant je réalisais a quel point j'avais tort. J'étais devenu aveugle à un point tel que je ne me reconnaissais plus. Une part de moi voulait ramper à ses pieds pour le supplier de m'accepter, de me garder près de lui. Cette part était prête à renoncer à toute fierté pour simplement rester près de lui et recevoir un peu de tendresse. J'en avais tellement besoin que c'en était viscérale, un besoin vital tel que respirer. Cette part se fichait pas mal que Nathan ne ressente rien ou qu'il se fiche de moi, tout ce qu'elle voulait c'était être près de lui. Mais une autre part de moi ne voulait pas ramper à ses pieds. C'est cela qui m'empêchait de me jeter à ses pieds malgré mon cœur qui criait son besoin d'affection.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Sam 26 Mar - 17:30

Voltali eut l'envit de se sauver lorsqu'Aquali se mit devant lui et planta son regard dans le sien. Baissant les oreilles, le pokémon électrique recula de quelques pas. Il ne voulait décidément pas se battre, mais étant donné que c'était l'ordre de son maître...

- Voltali... li volta.
- Je ne veux pas... Mais je n'ais pas le choix.


De mon côté, je faiblissais à vu d'oeil en restant debout. Mes jambes ne cessaient de trembler, c'était insupportable. Je plongeai mon regard dans celui de Sayaka lorsqu'elle m'adressa la parole. Je l'écoutai, sans broncher. Après un petit moment, à l'instant où je m'apprêtai à lui répondre, mes jambes flèchirent et je tombai une nouvelle fois au sol. Je manquai de peu d'écraser Embrylex, qui sursauta violement tout en se mettant à pleurer. Serrant les dents, je me tournais vers lui pour le rassurer. Il me regardait avec ses grands yeux, remplis de larmes. Décidément, Sayaka avait raison. Il n'était responsable de rien et voilà qu'il devait tout faire pour m'aider.

Tandis que mes forces me quittaient lentement, je me redressai tant bien que mal. Mon regard se brouilla une nouvelle fois et les points noirs réapparurent. Je croyais que j'en était débarassé jusqu'à présent. Levant les yeux, je fixai Voltali et lui fit clairement comprendre d'arrêter tout ça. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le pokémon électrique cessa de faire circuler le courant dans sa fourrure, à son plus grand soulagement. Il se rapprocha de moi en vitesse et constata que j'avais perdu connaissance. Embrylex continuait de pleurer, complètement paniqué.

- Volta volta?
- Qu'est-ce qu'ont fait maintenant ?

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Dim 27 Mar - 21:46

Je remarquai bien vite que Nathan allait de moins en moins bien. Je ne pouvais m'empêcher d'être inquiète. Je voulais intervenir pour lui éviter de se faire plus mal, mais je ne le pouvais pas tant que Voltali serait devant nous. Heureusement, le jeune homme fit signe à son pokémon de les laisser faire. Aquali se détendit dès que le pokémon électrique cessa de faire courir l'électricité dans son pellage. Pichu se calma également, il descendit de mon épaule et s'approcha hésitant de son ami Embrylex pour le consoler. Je constatai vite que Nathan s'était évanoui. Je m'approchai de lui et le soulever du mieux que je pouvais. Toutefois, le chemin vers sa chambre fut assez périlleux. Je dus me résoudre à le trainer par terre. Une fois arrivé près du lit, je réalisai que ça allait être encore plus dur.

- Voltali, surveille le pendant que je vais chercher Bulbizarre, lui dis-je en sortant en trombe de la chambre pour me rendre dans la mienne.

J'ouvris ma porte à la vollée. J'ordonnai à Bulbizarre, ce qu'il fit, incertain. Il ne comprenait pas la raison de ma soudaine arrivée. Dès que nous arrivâmes dans la chambre, il compris la situation Sans hésiter il utilisa ses lianes pour hisser Nathan dans son lit. Je le félicitai doucement. Puis je ramassai les dégât que j'avais causé en échapant mon assiette. Cela me rappela le douloureux spectacle auxquel j'avais assisté. À ce souvenir, mon coeur se serra, me rappelant la solitude dans laquelle j'étais plongée. Malgré cet événement, je ne pouvais pas abandonner Nathan à son sort. Je jetai les restant de nourritures. Je m'absentais quelques instants pour aller chercher un peu de nourriture. Je ne fis pas de nouvelles crêpes. Je me contentas d'emporter des fruits et une brioche. Je revins dans sa chambre et m'installai sur une chaise guettant le réveil de Nathan. Je me retins d'éclater en sanglots en contemplant son visage pâle. Je devais m'assurer qu'il allait bien, ensuite j'irai pleurnicher, seule.

Je pris doucement Embrylex et Pichu pour les rassurer.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Jeu 31 Mar - 5:16

Je ne savais pas depuis combien de temps cela avait duré. Les points noirs m'avaient soudainement envahis et je n'avais plus eu conscience de rien. Pourquoi est-ce que tout ça arrivait en même temps ? Maintenant que j'avais des problèmes avec Sayaka, il fallait, en plus de tout ça, que je sois malade. Je me trouvais extrèmement chanceux. Après toutes ces péripéties, j'espèrais pouvoir enfin révéler la vérité à Sayaka. Ce n'était pas moi qui avait embrassé l'infirmière, mais bien le contraire. En plus, je l'avais embrassé assez passionément, car je croyais que c'était elle et non cette conne. C'est à me souvenant de toutes ses choses que j'ouvris finalement les yeux.

Au début, j'observais le plafond un court instant, mais je sentis bien rapidement une présence près de moi. Lentement, je tournai la tête pour appercevoir Sayaka, qui était assise sur une chaise près du lit. Ce simple mouvement me fit grimacer, je ressentais une petite douleur au niveau de la tête. Peut-être à cause de ma chute... Je ne savais pas trop. Me voyant enfin réveillé, Embrylex lança un petit cris et tendit les bras vers moi, tout content. Je lui répondit en affichant un pâle sourire. C'est alors que je vis des fruits et une brioche près de moi et je me retournai de nouveau vers la jeune femme.

Allait-elle vouloir m'écouter ? Étais-je trop faible pour parler ? J'en avais assez de rester coucher à longueur de journée. J'avais hâte de faire autre chose. Mais avant tout, je devais m'expliquer avec Sayaka. Je me redressai, tout en serrant les dents et en étouffant un gémissement de douleur. J'étais courbaturé de partout, mes muscles ayant de la difficulté à répondre.

- Je suis bien content de voir que tu es là, soufflais-je. Je ne pensais pas que tu allais rester après ce que tu as vu.

Je marquai une courte pause, croyant que j'avais dis quelque chose de trop. Je pris alors le temps de chercher les bons mots avant de continuer.

- Écoute Sayaka... ce... ce n'était vraiment pas ce que tu crois. Quand je l'embrasai, je croyais que... Enfin, j'étais dans la lune et... lorsqu'elle a commencer, j'étais sur que c'était toi et j'ai répondu au... Je regrette tellement, je n'aurais pas du faire une telle chose.

Fermant les yeux, je me recroquevillai sur moi-même. Je n'étais même pas capable de supporter le regard de la jeune femme. Pourquoi ne pouvait-elle pas abéger mes souffrances tout de suite ? Je sais pas moi, m'abandonné comme un vulgaire chiffon, me giffler ou bien... pire encore. J'attendais donc une quelconque réponse, tremblant de peur et surtout, de tristesse. Je ne voulais pas la perdre. Absolument pas.

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Ven 1 Avr - 21:53

Ma gorge se noua lorsque Nathan tourna son regard vers moi. Je n'arrêtais pas de voir et revoir l'image de l'infirmière et lui s'embrassant passionnément. Je voulais plus que tout l'occulter, mais je n'y arrivais pas. C'était comme si elle était collée à ma rétine.

Nathan m'avoua être content de ma présence près de lui. Mon coeur se serra douloureuse indéci quant à la façon dont je devais interpréter sa phrase. Il me raconta comment ça s'était passé auparavant. Il m'avoua qu'il avait confondu l'infirmière avec moi. Ce qui me surprit grandement. Je ne savais plus trop quoi faire. Aussitôt qu'il eut finit de parler, il se recroquevilla sur lui-même. Je ne supportais pas de le voir ainsi, même si j'étais encore en colère contre lui. Je lui tendis l'assiette de nourriture.

- Tu devrais manger et te soigner, lui conseillai-je. Quand tu iras mieux, on en parlera. J'ai besoin d'un peu de temps avant de prendre une décision. Tout ce bouscule dans ma tête je n'ai pas les idées assez clair. Je ne comprends pas ce qui a fait que tu m'as confondu avec elle...

Je me tus, je ne voulais l'épuiser ou l'accabler de mes reproches et mes sentiments.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Jeu 21 Avr - 4:03

Mon corps était parcourus de tremblement que je n'arrivais pas à maîtriser. Pas du tout, d'ailleurs. J'avais l'impression d'être terrifié, sachant que le regard de Sayaka était posé sur moi. J'avais envis de disparaître, de m'enfuir loin, au-delà de l'Académie, au-delà de Sinnoh... Un endroit où je serais seul, où personne ne pourrait jamais me retrouver. Et le seul endroit qui me venait à l'esprit était, bien entendu, la mort. Puis, à force de trembler comme une feuille, je me mis à avoir froid, soudainement, sans que je ne sâche trop pourquoi.

À mon grand étonnement, Sayaka ne me dit rien de méchant. Au contraire, elle me dit de manger, étant donné que ça allait aider à me soigner plus rapidement. Elle voulait en discuter plus tard. D'un côté, je comprenais et de l'autre, non. Être à sa place, je ne voudrais même plus aborder ce sujet. Elle ne m'avait même pas giffler, ni crier après... Tout en continuant de trembler, je n'en revenais pas. Je restai tout de même recroquevillé sur moi-même, me tenant le plus loin possible de son regard.

- Je... je... je comprend, bégayais-je. Je ne te retiens pas, tu peux partir. Je... je vais me débrouiller seul... C'est bien tout ce que je mérite.

Posté près de la jeune femme, Voltali prit la brioche dans sa gueule et sauta sur le lit pour me la donner. Il savait bien que je n'allais pas manger s'il ne me forcait pas de cette façon. Hésitant, j'ouvris lentement les yeux, fixant la nourriture que me tendait mon pokémon. J'étais terrifié même pas lui. Je n'avais même pas la force de prendre ce que m'avait apporter Sayaka. Je pris une grande inspiration, espérant que ça cesserait un jour.

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Jeu 28 Avr - 6:42

En le voyant tremblant, j'en oubliais ma rancune. Je ne pouvais m'empêcher de me sentir triste face à sa souffrance. Malgré ce qu'il avait fait, il ne méritait pas ça. Je me sentais responsable de ce qui lui arrivait puisque c'était à cause de ma réaction qu'il était comme ça. Je me devais de rétablir la situation, du moins l'aider à aller mieux. Pour cela je devais oublier mon orgueil bafoué, ce problème devra être régler plus tard.

Les paroles que prononça Nathan achevèrent de me fendre le coeur. Je ne pouvais pas supporter de le voir dans cet état. Voltali tenta de le nourrir, mais Nathan semblait appeuré et être incapable de bouger. Je refusais de le laisser comme ça. Je m'approchai doucement de lui pour le prendre doucement dans mes bras. C'était plus fort que moi, il fallait que je prenne soin de lui. Je berçai doucement Nathan, m'efforçant de calmer ses tremblements.

- Ne me demande pas de te laisser comme ça, soufflai-je doucement. Je me sentirais comme la dernière des garces si je le faisais. Peut-être que nous ne sommes pas au beau fixe, mais cela ne me donne pas le droit de te laisser dans cet état. Tu n'as personne pour prendre soin de toi et je me fais un devoir de le faire. Je ne peux pas ne pas le faire.

Je repris mon souffle. Je pris doucement la brioche à Voltali. Je la brisai en quelques morceaux. J'en présentai un devant Nathan.

- Tiens tu devrais manger, lui conseillai-je. Je ne crois pas que tu puisses te débrouiller seul pour l'instant.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Victime d'une maladie [Sayaka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Victime d'une maladie [Sayaka]
» [Film] - La Maladie de Sachs
» Une étrange maladie
» Une mystérieuse maladie dans un abattoir aux États-Unis
» [Vidéo] Victime de la malbouffe, Mickey a pris 30kg en 30 ans !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Chambres des Professeurs & du Personnel :: Deuxième Étage :: Chambre de Nathan Yoshi-
Sauter vers: