Partagez | 
 

 Victime d'une maladie [Sayaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Jeu 28 Avr - 19:51

Voltali semblait attristé de voir que j'avais une légèrement crainte envers lui. Ça ne me ressemblait plus du tout. Il tenta de me faire prendre la brioche par plusieurs moyens, mais je n'étais pas capable. Voyant que ses efforts ne servaient à rien, il baissa les oreilles, ainsi que son regard. Il fixa ses pattes un bon moment, tandis qu'il était prêt à laisser la brioche là pour aller rejoindre Embrylex. Cependant, Sayaka réagit la première. Elle se pencha vers moi pour me prendre dans ses bras. Au début, je me raidissai, tandis que mes tremblements recommencèrent de plus bel. Toutefois, cela ne dura pas longtemps et je me laissai aller dans les bras de la jeune femme.

J'écoutais ses paroles tout en fermant les yeux. J'essayais d'oublier tout ce qui venait de se passer, quoique c'était impossible. Elle voulait à tout prix prendre soin de moi et non me jeter aux poubelles comme un vulgaire chiffon. Pourtant, c'est ce que j'avais voulu au début, mais bon... Je n'avais pas plus la force de m'obstiner avec elle. Je la laissai donc faire, profitant de ces instants dans ses bras. Sa chaleur me réconforta un peu, j'avais comme l'impression de reprendre vie.

Puis, la jeune femme prit la brioche que Voltali tenait toujours dans sa gueule. Il la lui laissa sans problème et s'éloigna un peu pour nous laisser ensemble. Pour ma part, même en voyant les morceaux de nourriture devant moi, je ne voulais toujours rien avaler.

- Je... je ne suis quand même pas un bébé, grommelais-je, malgré moi. Je suis... capable de manger seul, enfin, je crois...

Même si je n'avais pas faim, je levai donc mes mains tremblantes pour prendre les morceaux de nourriture que me tendait Sayaka. Je me mis ensuite à manger. Après tout, je le faisais pour elle. Uniquement pour elle.

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mer 4 Mai - 5:51

Je ne pus retenir de sourire en entendant Nathan marmonner. Je lui laissai sans résistance les morceaux de brioche. J'étais contente de voir qu'il mangeait ce que je lui avais rapporté. Je devais me faire violence pour ne pas l'aider à manger lorsque je voyais ses mains tremblantes. Apparemment il avait encore un peu d'orgueil qu'il voulait encore ménager et je comprenais ce sentiment.

Je ne pus m'empêcher de m'attendrir en voyant les efforts qu'il fournissait pour se nourir. Sans m'en rendre compte, je caressai tendrement les cheveux du jeune homme. Dès que je réalisai mon geste, je m'arrêtai. J'étais supposé être fâchée contre lui, pas le consoler. Toutefois, je ne pouvais ignorer qu'il avait besoin de mon soutiens et non de ma haine. D'une main tremblante, je caressai de nouveau ses cheveux. Je ne savais pas trop comment il allait réagir à ma caresse. Je ne savais plus trop ce que je devais faire, tout se mélangeait de ma tête et mon coeur. Ma tendresse et mon amour pour lui se confrontait à ma colère et ma tristesse. C'était difficile de démêler mes véritables intentions dans ce mélange d'émotions contradictoire. Si moi-même j'étais confuse, Nathan devait l'être encore plus que moi.

- Alors est-ce que tu aimes la brioche que je t'ai apporté, demandai-je pour meubler le silence qui s'était installé.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Jeu 12 Mai - 3:23

Je crois que je n'avais jamais mangé aussi lentement qu'en ce moment. Je mâchai lentement chaque bouchée de brioche, tandis que mes mains tremblaient toujours. Je ne savais pas trop pourquoi cela durait aussi longtemps. Pourtant, Sayaka se trouvait près de moi. Certes, elle avait le droit d'être fâchée après ce que je venais de faire, mais sa présence me rassurait beaucoup. Seulement ses gestes, sans aucunes paroles, m'aidaient à me sentir mieux malgré tout. C'était grâce à elle si je mangeais, car si elle n'aurait pas été là j'aurais préféré m'allonger sur mon lit, à fixer le plafond et à me laisser mourir ainsi. Ouais, c'est ce que j'aurais fais... si Sayaka n'aurait pas été près de moi. Si elle abandonné après cela.

Puis, tandis que je continuai de manger, je sentis une douce caresse contre mes cheveux. Au début, je croyais que j'hallucinai, car pourquoi Sayaka me caresserait-elle les cheveux si elle était censée être en colère contre moi ? Tout en songeant à cela, je tournai lentement mon regard vers elle pour constater que j'avais raison. Surpris, je cessai de mâcher un instant. Je me laissais tout de même aller dans ses bras, voulant qu'elle continue malgré tout. Je ne la forcai tout de même pas, parce que si elle préférait arrêter, je comprendrai aussi.

Tandis qu'elle continuait ses caresses, à ma plus grande joie, j'avais cessé de manger. Je voulais profiter de cet instant, en fermant les yeux pour mieux sentir ses petites caresses. Soudain, je sentis une grande fatigue m'envahir, probablement à cause de ma maladie. Je fus bientôt plonger dans un sommeil profond, pendant que la jeune femme me caressait toujours les cheveux. J'aurais aimé rester collé contre elle ainsi, mais je ne pouvais rien y changer. C'est alors que, voyant que je m'étais endormis rapidement, Voltali décida de se rapprocher avec Embrylex. Il fit monter le bébé sur le lit et monta à son tour pour venir se coucher près de son maître. Le pokémon électrique remercia Sayaka pour tout ce qu'elle avait faite et il lui expliqua du mieux possible qu'elle n'avait plus besoin de s'occuper de lui. Embrylex semblait triste de constaté que son maître dormait, mais il se couchait quand même sur son ventre, attendant avec impatience son réveil.

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Ven 13 Mai - 5:52

Après avoir fait bien attention de ne pas réveiller Nathan en me dégageant, je sortis de la chambre en souriant aux deux pokémons. Malgré ce petit différent, je revins chaque jours pour prendre soin de Nathan. Quelque chose semblait être brisé entre nous, plus précisément en moi. Nos conversations n'étaient plus aussi fluides qu'avant. Je n'aimais pas cette atmosphère lourde de silences et de non-dits. Chaque fois que l'on abordait sur la pente glissante que représentait l'épisode de l'infirmière, je trouvais une excuse pour éviter le sujet. J'étais encore trop terrorisée par ce que représentait cet événement.

Graduellement, je lui ramenai ses pokémons. Ainsi, il reprenait peu à peu contact avec eux. La santé de Nathan s'était grandement amélioré en si peu de temps. J'en étais profondément heureuse, mais un étau se resserrait sur mon coeur. Je savais que l'échéance approchait et qu'une explication s'imposait. Je ne me sentais pas prête.

De prime abord, ce matin était comme les autres. Je ramenais les derniers pokémons à Nathan et j'allais vérifier que tout allait bien. Aquali marchait près de moi, elle ne me quittait pas d'une semelle. Elle savait bien que j'étais nerveuse et que je pouvais craquer à tout instant. Caninos trotinait joyeusement devant nous. Heureusement, il n'avait pas encore provoqué de catastrophes. Pichu s'était une nouvelle fois perché sur mon épaule. Il se tenait légèrement à mon cou, je sentais dans son étreinte qu'il cherchait plus à me rassurer qu'à rester sur mon épaule. Bulbizarre, quant-à-lui, marchait de l'autre côté de moi toujours aussi calme, fidèle à lui-même. Arrivée devant la porte de la chambre de Nathan, je pris une grande inspiration avant de cogner légèrement puis d'entrer.

Ce que je vis dans la chambre me surpris au plus grand point. Nathan était en train de faire ses valises, mais qu'est-ce que ça signifiait ? Je ne comprenait plus rien. Je restai quelques instants paralysée par la stupeur.

- Qu'est-ce que signifie tout ce remue-ménage, demandai-je d'un ton surpris.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Mar 17 Mai - 2:43

J'avais trouvé la semaine longue. Je ne savais pas vraiment si c'était une impression ou non, mais j'étais certain d'avoir fait une rechute, ou quelque chose dans ce genre-là. Après tout, j'étais resté une semaine couché, à moitié dans le coma et maintenant, je passais une autre semaine au lit et je n'étais même pas capable de manger convenablement. J'avais l'impression d'être revenu à l'âge de cinq ans et j'avais honte de moi. Sayaka m'aidait beaucoup malgré ce qui s'était passé. J'appréciai énormément son aide, mais pourtant, je ne la retenait pas de partir. Elle était libre de me laissé là quand elle le voulait. Toutefois, elle ne le fit pas. Elle revint même à tous les jours.

Puis, vers la fin de la semaine, lorsque je commencais à aller un peu mieux, en fait, beaucoup mieux, je reçu un message sur mon ordinateur. Embrylex, plus ou moins curieux, alla voir le premier. Il m'apporta même l'ordinateur jusqu'au lit, ne voulant pas que je me déplace trop. Le message en question provenait de Johto, d'un archéologue, pour être plus précis. Il demandait mon aide pour entreprendre des recherches sur les fossiles. J'ignorais pourquoi ils nous demandait, nous, les membres de l'Académie Gakuen. Je devais donc préparer mon équipe bien assez tôt, car nous allons partir le plus vite possible.

Sans perdre un instant, je contactai quelques élèves que je connaissais, et en qui je faisais confiance. Je me demandais aussi si je devais être le seul professeur avec moi... mais j'avais l'étrange impression que ce n'était pas une bonne idée. Une dizaine de professeur s'offrait à moi et le choix était bien difficile... Je décidai donc de prendre une professeure qui était récente à l'Académie. Après tout, cela allait lui permettre de voir de nouvelles choses et d'un autre côté, la relation entre moi et Sayaka n'était pas très bonne. Je ne préférais pas l'emmener avec moi, de peur qu'il lui arrive quelque chose. De toute façon, je ne voulais pas trop m'inquiéter pour elle et en mission, je savais pas que je pouvais pas toujours avoir un oeil sur elle.

Je ne devais pas perdre de temps, étant donné que nous allons sûrement partir ce soir. Enfin, le plus tôt possible... Tout en me sentant encore faible, je me relevai vivement et commençai à préparer ma valise, sous le regard interrogateur d'Embrylex. Soudain, j'entendis frapper à la porte. Je ne pris même pas la peine de me retourner, sachant très bien que ce devait être Sayaka. La jeune femme entra et resta bien surprise de voir que je comptai bien partir. Elle me demanda ce que cela signifiait. Tout en rangeant l'un de mes chandails dans la valise, je me tournai lentement vers elle.

- Et bien, je... je pars pour Johto. J'ai reçu un message, qui est en faite une mission, et je dois partir le plus vite possible. Je sais que c'est soudain, mais... je dois vraiment y aller.

Assis sur mon lit, Embrylex semblait attristé. Il fixait Sayaka, comme s'il savait ce qui s'en venait. Il n'avait pas envie de se retrouver seul. Il ne supportait pas d'être loin de moi, quoique je ne pouvais me permettre de l'emmener. Cette mission comprenait bien trop de risque pour un bébé pokémon et il allait sûrement être mieux ici.

- Je peux te demander un service avant que je ne parte ? demandais-je, tout en refermant ma valise. Tu pourras emmener Embrylex au centre d'adoption ? Il ne sera pas tout seul pendant mon absence et il pourra se faire pleins de nouveaux amis. Je compte sur toi, d'accord ?

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Ven 20 Mai - 5:48

J'étais maintenant dans une colère noire. Il m'annonçait sans préambule qu'il partait pour Johto, tout cela comme s'il n'y avait jamais rien eu entre nous. Comment osait-il me traiter comme ça alors qu'il s'était passé bien des choses. Je l'aimais et l'aime toujours alors qu'il m'avait trahi. Heureusement que j'étais passé sinon il semblait prêt à partir sans rien me dire. Je tremblais de tous mes membres. J'étais indignée qu'il ne pense même pas à m'emmener avec lui.

Sous la colère se cachait égualement autre chose, une douleur insoutenable. J'en eus le souffle coupé alors que mon coeur se serrait douloureusement. Ce qui me surpris le plus c'est de m'hair à un tel point que j'avais l'impression d'exploser. Je me détestait tellement que j'avais envie de me détruire à la seule force de mes ongles. Je suffoquais face à tant de haine envers moi-même. Je m'haissais de ne pas être assez bien pour pouvoir le retenir près de moi. De ne pas être à la hauteur de ce qu'il désire. Je m'en voulais pour ma lâcheté. Je n'étais tout simplement rien. Je me demandais comment j'avais pus croire un seul instant que mes sentiments puissent être réciproques. J'étais tout simplement trop stupide pour ne serait-ce prétendre avoir une certaine place dans le coeur de Nathan.

Je tentais du mieux que je pouvais de maîtriser cette douleur et de ne pas laisser éclater mes larmes. Je n'avais qu'une seule envie, c'était de m'effondrer pour le supplier de m'emmener avec lui. Seule ma fierté m'empêchait de faire une telle chose. Nathan ne voudrait pas d'un loque comme moi. Montrer cette pathétique facette de moi ne m'aiderait en rien. Il pourrait tout au plus avoir pitié de moi, mais cela ne l'ammènerait à répondre à mes sentiments. Je ravalai donc ma peine, pour ne laisser voir que ma hargne tout aussi horrible que ma douleur, mais un peu plus digne. Je me sentais moins démunie.

Embrylex attira mon attention en me regardant tristement. J'eus un pincement au coeur pour lui. Nathan me demanda de l'emmener au centre d'adoption pour lui. Je serrai les dents en entendant cela. Je pris doucement Embrylex dans mes bras. J'avais décidé de le garder avec moi, il serait bien plus à l'aise.

Je levai le regard vers Nathan. Je n'aurais jamais cru qu'il aurait pus me traiter de la sorte.

- Une mission ? Quand pensais-tu me le dire ? En m'envoyant une lettre une fois rendu la-bas, éclatai-je d'une voix tremblante. Tu ne veux pas m'emmener avec toi ? Je ne suis pas assez bonne pour t'accompagner ?

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Dim 22 Mai - 20:22

Une fois que ma valise fut prête, je la refermai assez rapidement. J'étais désormais près à partir. Je pris la peine de jeter un bref coup d'oeil à l'heure et je réalisai que le bateau allait partir dans quelques instants. Je ne devais plus trainer maintenant, sinon j'allais être en retard et ça je ne me le permettais pas. Les archéologues de Johto comptaient sur moi et je ne devais pas les décevoir. Je saisis donc ma valise une fois qu'elle fut fermée et je la déposai au sol. Sayaka éclata soudainement, tandis que je me tournai vers eux pour dire au revoir à Embrylex.

- Crois moi, c'est mieux ainsi, répondis-je, tout simplement. Dans une mission, il y a toujours des risques qu'on ne revienne jamais. Je dis pas cela parce que je voudrais que ça m'arrive, mais si cela se produirait, ça ne serait pas si grave. Après tout... qui voudrait de moi ?

Je quittais donc le regard de la jeune femme pour le baisser vers mon bébé pokémon. Le pauvre petit se retenait de pleurer, il ne voulait vraiment pas me voir partir.

- Ne t'en fais pas Embrylex, je vais revenir le plus tôt possible. Soit sage, d'accord ? Occupe-toi de Sayaka pendant mon absence.

Je lui caressai donc tout doucement sa petite tête et quittai la chambre sans plus tarder. Malgré tout, je me disais que c'était peut-être la dernière fois que je voyais mon Académie. Il y avait des chances, mêmes minimes, que je ne revienne pas. Enfin, je verrai bien ce qu'il y arrivera...

_______________________________________________
.: ~¤ Prez' | Fiche | Carnet ¤~ :.

¤~

~¤ Savant Fou Fanatique de la Reproduction Pokémon ¤~
~¤ SFFRP ¤~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 29

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   Ven 27 Mai - 7:14

Chacune des paroles de Nathan me brisa le cœur. Je me sentais plus inutile que jamais. Pourquoi ne me faisait-il pas plus confiance ? Pourquoi cherchait-il à m'éloigner de lui ainsi ? Je comprenais pas ce que j'avais fait pour qu'il ne me trouve pas digne de l'accompagnée. Pourtant malgré tout ce qui s'était déroulé entre nous je l'avais soutenu. La colère qui m'habitait quelques instants auparavant, s'était résorbé aussi vite qu'elle était apparue. Désormais c'était une tristesse immense qui m'étreignait le cœur.

J'avais l'impression de tout perdre. Ne comprenait-il pas la profondeur de mes sentiments ? Pourquoi disait-il que personne ne le regrettait s'il venait à disparaître alors que j'étais prête à tout pour lui ? Ne comprenait-il pas que je préférais risquer ma vie pour lui que de le voir s'éloigner de moi ainsi. Il semblait sous-estimer la profondeur de mes sentiments et ça me blessait effroyablement. J'étais prête à tout pour lui. Je mourrais d'envie de lui crier : Moi je te regretterais ! Tout mon être voulait lui hurler de m'emmener avec lui, de ne pas m'abandonner. Mais les mots restaient bloqués dans ma gorge nouée. D'ailleurs aucun ne pouvait décrire la profondeur de mes sentiments et ma détresse.

Plus que tout, je m'en voulais à moi-même d'avoir été lâche. Je m'en voulais de ne pas avoir écouté ce qu'il avait à me dire. J'aurais du tenté de régler les choses au lieu de fuir lâchement. A cause de ma lâcheté, j'avais perdu la confiance de l'être qui comptait pour moi. J'étais mise à l'écart parce que j'avais été trop stupide. J'avais l'impression d'avoir lamentablement échoué. Je l'avais déçu et ça me brisait bien plus que n'importe quelle torture. Je m'haïssais tellement que je n'arrivais presque pas à contenir cette haine. Je la sentais me dévorer petit à petit. Je ne valais plus rien désormais.

C'est dans un brouillard que je le vis faire ses adieux à Embrylex. Puis il quitta la pièce pressé. Je l'observai partir. À mesure qu'il s'éloignait de moi, j'avais l'impression qu'on m'arrachait le cœur. Dès qu'il fut hors de vue, je m'effondrai et laissai libre-cours à mes larmes. Je pleurai tellement que j'en oubliai presque la raison de mes larmes. Mes pokémons se serrèrent autour de moi pour me consoler du mieux qu'ils pouvaient, mais j'étais désormais inconsolable. Je pleurai jusqu'à n'en plus avoir de larmes. Je ne vis pas le temps passé, je restai des heures ainsi à pleurer. Je me relevai épuisée, je me dirigeai vers ma chambre avec l'impression de n'être plus qu'un corps sans âme.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Victime d'une maladie [Sayaka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Victime d'une maladie [Sayaka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Victime d'une maladie [Sayaka]
» [Film] - La Maladie de Sachs
» Une étrange maladie
» Une mystérieuse maladie dans un abattoir aux États-Unis
» [Vidéo] Victime de la malbouffe, Mickey a pris 30kg en 30 ans !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Chambres des Professeurs & du Personnel :: Deuxième Étage :: Chambre de Nathan Yoshi-
Sauter vers: