Partagez | 
 

 Starving [Drew Kaiten]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aldercy Karsdeen
Professeur
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 69
Date de naissance : 06/01/1994
Date d'inscription : 10/10/2012
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 4 150 $

MessageSujet: Starving [Drew Kaiten]   Mer 22 Jan - 15:02

Menu du jour… Aldercy resta un instant les yeux fixé dessus. Rien ne l’inspirait vraiment. Elle savait cette viande terne, ces desserts un peu moyens… Quoique, non, il y avait bien celui-là… Etudiant le menu, elle sentait Boom trépigner d’impatience dans son dos. Le Spectrum se dandinait vers les portes d’entrée, manifestant son envie pressante de gourmandise. La professeur sourit. Voir son compagnon dans un état si enfantin lui donnait une certaine aise vis-à-vis de ce qui l’entourait. Et aussitôt elle sentit le creux de son ventre se manifester. Ou celui de son pokémon ? Elle haussa les épaules, toujours souriante, avant de s’engager dans la file pour le self. Elle sortit une de ses pokéball, et libéra Farazen sur son épaule. Ce n’était pas très souvent qu’elle se permettait de sortir ainsi ses camarades, aussi la petite bougie fut toute confuse en se retrouvant à la lumière du jour. Se situant rapidement sur l’épaule de son propre dresseur et repérant son spectral camarade, il fut vite rassuré. Il sembla soupirer pour exprimer ce sentiment de soulagement. Avant qu’elle ne franchisse la porte du lieu, il se frotta vivement contre sa joue. S’apprêtant à adopter une posture de surprise, Aldercy se reprit aussitôt. En fait non, elle n’avait pas le visage plein de cire. C’était une sensation douce et chaude. Une marque d’affection banale, qui fit presque tiquer Boom. Elle ne put s’empêcher de remercier Farazen, gênée de s’être méprendre, avant de s’engager dans le lieu-dit, déjà remplit d’élève.
Les heures de pointe. Rien de tel pour déclencher une réaction typique chez Aldercy : elle fronça les sourcils, adopta une légère moue ennuyée, et la tête presque entre les épaules, s’engagea dans le nœud représentant la file du self. Autant prendre quelque chose rapidement. Elle commençait déjà à regretter de ne pas avoir pris sa boite repas pour se casser vite fait. Non en fait elle regrettait carrément même d’avoir songé à l’idée de se poser et de rester tranquille dans la cafet’.  Trop. De. Monde. Boom avait bien fait de s’être posé sur ses cheveux, sage, et Farazen n’avait pas cessé de naviguer de son épaule droite à la gauche, tentant de capter tout ce qui entourait sa dresseuse. Un vrai gamin dans un magasin de jouet. Boom prenait gare à ce qu’il ne s’imprègne pas trop de ce qui l’entourait, au risque de « devenir la pièce même ». Aldercy ne se préoccupait pas de ce qu’ils se racontaient entre eux, c’était leurs affaires de spectres.

Non, en réalité, elle avait une toute autre chose en tête. Prenant successivement couteaux et fourchettes, elle avait remarqué la présence un peu plus loin d’une magnifique part de forêt noire. Une des dernières. Oh oui magnifique, enfin de quoi embellir sa journée, et sauver l’instant présent qui déjà se profilait un peu plus meilleur que prévu. Elle garda les yeux rivés sur la position des parts, disparaissant progressivement au passage de certains élèves. En son for intérieur, elle imprima rapidement leur tronche, histoire de faire tomber quelques représailles plus tard à leur encontre si elle les recroiserait. Plus elle se rapprochait, plus Boom captait toute l’attention qu’elle dégageait, rapidement accompagné de Farazen, qui se calma aussitôt, pour une toute autre raison. Il vint se réfugier aussitôt derrière les cheveux de la dresseuse, tandis que le Spectrum disparut purement et simplement de la vue de tous. Aldercy, toujours concentrée sur sa part de gâteau, se laissa servir viande et frites sur sa gamelle, et vit ses espoirs se dissoudre soudainement en ne voyant plus qu’une part  à disposition, et encore trop d’individus devant elle. Toujours le regard fixé sur l’objet de sa convoitise, aussitôt le plat principal et le fromage passé, elle esquiva un mouvement vers l’assiette contenant la part. Mais la personne devant elle semblait du même avis qu’elle. Elle vit se profiler une autre paluche sous ses yeux, converger vers sa très attendue part de gâteau… Ses yeux s’agrandirent brièvement l’espace d’un instant, tandis que la part et son assiette s’élevèrent légèrement hors de leur position pour échapper aux doigts de la personne en face d’elle. Se surprenant elle-même, elle ne fit pas attention à ce qu’il y avait devant : Aldercy planta son nez purement et simplement dans le dos de ce qui n’était vraisemblablement pas un élève. Boom profita de l’effet de surprise pour faire disparaitre purement et simplement la part de gâteau hors de vue, l’enfournant dans son gros bec gourmant sans se faire remarquer, ne laissant que l’assiette et Aldercy à marmonner des excuses diverses, avant de se rendre compte à qui elle avait à faire. Aussitôt elle fronça les sourcils, manifestement vexée, et se retint de hausser le ton :


« Vous ! Forcément, ça ne pouvait être que vous. Qui d’autres que vous pour m’embêter même quand j’ai rien demandé ! »

Sans dire d’avoir les larmes aux yeux, mais la professeur, dans son attitude, ressemblait l’espace d’un instant à une enfant qu’on venait de priver de sa part de gâteau. Enfin, littéralement, l’opportunité venait de lui filer entre les doigts, mais ce n’était pas à cause de son interlocuteur. Satisfait, le Spectre, toujours aussi invisible, semblait se lécher les doigts au-dessus de leur tête, attentif à leur altercation. Malgré tout, Aldercy savait que c’était bien lui le responsable, mais était trop concentré de s’être fait avoir de la sorte sur tous les plans possible et imaginable, qu’elle restait yeux rivés et accusateurs en face d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Kaiten
Professeur
avatar

Masculin Lion Singe
Messages : 128
Date de naissance : 19/08/1992
Date d'inscription : 29/09/2012
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 700 $

MessageSujet: Re: Starving [Drew Kaiten]   Sam 25 Jan - 13:27

L'heure du repas, un moment à privilégier dans une journée. Le moment où le corps a droit à un peu de repos et où il réalise son ravitaillement. Un simple ajout d'ATP pour permettre à la personne de repartir et de finir la journée. Un moment que Drew considérait donc comme essentiel, un moment à respecter. Accompagné par sa fille et par Sagi qui semblait nerveux ces derniers temps, le professeur de philosophie s'était donc rendu au self pour se restaurer. Dans la queue, il fit comme n'importe qui d'autre : il choisit son entrée, ainsi que son dessert. Mais pour le dessert, un doute se posa. Le psychologue n'appréciait pas vraiment la forêt noire, lui faisant donc tendre naturellement la main vers le mille-feuille. Quelques secondes après seulement, il décida de se raviser. Songeant à son Lucario qui n'était pas bien gourmand, mais qui avait déjà démontré sa passion pour le chocolat noir, Drew sentait qu'une petite douceur offerte à son camarade ne serait pas de refus. Sa main se porta donc vers le dessert en question qui sembla ne pas être attiré par cette proposition de dégustation en live. S'élevant légèrement pour échapper aux doigts du quinquagénaire, il ne put malheureusement monnayer ainsi sa liberté que pendant quelques secondes avant que la prise rapide et fulgurante de l'homme d'expérience ne le prive de toute fantaisie lévitatrice.

*?*
*!*

Drew attrapa donc l'assiette quand un nez, un pic, un cap, une péninsu... Je m'égare excusez-moi. Quand un nez rentra finalement en contact avec son dos.

« Vous ! Forcément, ça ne pouvait être que vous. Qui d’autre que vous pour m’embêter même quand j’ai rien demandé ! »

Levant la part de gâteau en l'air pour éviter que celle-ci ne tombe, Drew put alors apprécier derrière lui la présence de la charmante Mlle Karsdeen dont l'humeur ne s'était pas amélioré depuis leur dernière rencontre. Celle-ci semblait avoir été véritablement blessée par cette récupération de ce qui avait été la dernière part de forêt noire. Malheureusement pour elle, alors que Drew aurait put avoir la gentillesse de lui laisser cette part, une erreur de concordance des temps n'était pas à imputer au narrateur. La gourmandise avait effectivement déjà disparue. N'ayant pas le temps de lui répondre, la pensée ayant été plus rapide, le psychologue constata que le gâteau avait déjà disparu, mais pas la frustration de sa collègue. Ces deux éléments signifiant donc que si voleur il y a, celui-ci n'aura pas jugé pertinent d'en faire profiter cette jeune femme. Si l'on résume, nous avons donc un voleur, probablement relié à Mlle Karsdeen ici présente, capable d'être furtif et visiblement doué d'un sens aigu de la gourmandise puisque le dessert aura été avalé pour son seul plaisir. La réponse à cette énigme se dessina toute seule et la réaction elle, se fit en deux temps. En premier lieu, une étincelle apparue dans les yeux de Sagi, visiblement lui aussi quelque peu rancunier face à ce vol caractérisé. Cette information banale d'apparence, conditionna pourtant tout le succès de l'action suivante : une main placée sur la bouche d'un Pokémon Spectre dont l'invisibilité venait d'être rompue par une Clairvoyance. Confirmant ainsi que le chapardeur n'était autre que Boom dont l'haleine sentait encore le chocolat, Drew fit un léger sourire, le genre de sourire qui ravivait chez les deux compères quelques souvenirs plus ou moins plaisant en fonction du point de vue utilisé.

« Tu n'arrêtes donc jamais hein ? »

Les traits du père de famille s'adoucirent quelques peu après cette phrase, montrant que Drew n'allait pas réitéré sa sentence de la dernière fois. Le professeur avait sut apprendre à connaître quelque peu le caractère de cette créature et se rendait compte qu'aussi agaçante pouvait-elle être, il pouvait de temps en temps lui laisser passer quelques facéties, tant qu'il lui faisait bien comprendre qu'elles étaient les limites. On aurait pu même dire qu'il avait commencé à s'attacher quelque peu à lui, une réaction pour le moins inattendu lorsqu'on a l'habitude de le fréquenter. Lâchant le Pokémon Spectre, Drew lui expliqua alors la suite.

« Va te prendre un plateau comme tout le monde, c'est pour moi. »

Le professeur de psychologie observa alors l'ectoplasme se soustraire vivement à sa prise, profitant de ce qu'il considérait sûrement comme un coup de bol de nature biblique, probablement écrit depuis des millénaires dans des tablettes de pierre et dont la réalisation avait été prédite par des sages obscurs originaires de temps immémoriaux. Oui. Il fallait bien ça pour provoquer ce genre de réactions chez Drew. Et encore, le doute planera toujours sur cet état de fait. Une puissance supérieure encore pourrait bien être à l’œuvre en réalité. Malheureusement, si l'étude de ce mystère serait probablement intéressante, ce n'est pas le sujet du jour. Un autre mystère devait être étudier : celui du professeur Aldercy Karsdeen. Cette jeune femme, charmante cela va sans dire, semblait bien excédée par la disparition de cet espoir chocolaté qu'elle avait tant espérée.

« Je vous prie de m'excuser Mlle Karsdeen, mais vous avez bien conscience que ce qui vient de se passer est indépendant de ma volonté. Maintenant si cela peut vous consoler je peux vous proposer de partager mon repas avec vous pour vous donner ce qui vous ferait plaisir. »

Le professeur n'avait effectivement aucune envie de se lancer dans un conflit avec une personne pour qui il avait un certain respect, préférant comme pour Boom, faire une concession plutôt que de faire grimper une tension certaine. Le psychologue, après avoir récupéré sa fondue qui l'attendait en bout de file, paya alors son repas, celui de sa fille. Une scène amusante arriva lorsque ce fut au revenant de payer face à la cantinière dont le pins de Pokémon Fée placé sur sa blouse exprimait déjà tout ce qu'elle pouvait penser en ayant un Spectre face à elle avec un plateau repas. Drew retendit alors sa carte de cantine pour payer le repas de cette créature avant que la cantinière ne s'enfuit en hurlant.

« Allons nous installer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldercy Karsdeen
Professeur
avatar

Féminin Capricorne Coq
Messages : 69
Date de naissance : 06/01/1994
Date d'inscription : 10/10/2012
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 4 150 $

MessageSujet: Re: Starving [Drew Kaiten]   Lun 3 Fév - 21:40

La grimace d’Aldercy semblait s’agrandir encore plus lorsque Boom se fit attraper par Drew. Là c’était vraiment gênant. Les joues cramoisies, elle s’attendait à une nouvelle mise en pièce… Enfin plutôt, une mise en crêpe de Drew à son Spectrum. Mais à la place, une attitude qui échappa totalement au professeur.

« Va te prendre un plateau comme tout le monde, c'est pour moi. »

Elle cligna doucement des yeux, tandis que Boom s’en alla guilleret choisir ce que bon lui semblait. Il dépassa activement tous les élèves présents, et au-dessus de leur tête, laissait sa main ramasser ce que son estomac lui réclamait. De la nourriture de cantine simple certes, mais un rien de tout ça lui profiterait pleinement tant l’occasion était inespéré. Un repas complet sponsorisé Kaiten ça ne se faisait pas tous les jours. Alors autant rester un minimum raisonnable et reconnaissant envers ce geste incroyable. Il choisit alors une assiette du poisson qu’il avait repéré mais pas osé choisir à cause du budget d’Aldercy, une entrée composée essentiellement de crevette et de riz, un dessert encore plus copieux que ce qu’il avait subtilisé précédemment. Enfin, plus copieux, plus concentré : une forme de petit fondant au chocolat avec une touche de glace à la vanille par-dessus, des copeaux encore de chocolat… Le manifeste de gourmandise absolue pour Boom, tant le chocolat y était en quantité presque écœurante pour le non-initié. Il en profita pour prendre un jeton pour se prendre une boisson chaude après. Il avait toujours rêvé goûter le thé de ce distributeur pas loin des bacs à sachets de sel, poivre et autre rajout alimentaire que les étudiants s’empressaient de prendre à chaque fois qu’ils sortaient de la file.
Aldercy, de son côté, s’empressait de récupérer consistance.

« Je vous prie de m'excuser Mlle Karsdeen, mais vous avez bien conscience que ce qui vient de se passer est indépendant de ma volonté. Maintenant si cela peut vous consoler je peux vous proposer de partager mon repas avec vous pour vous donner ce qui vous ferait plaisir.
- Ce qui me ? »

Elle fut quelque peu perturbée par la formulation de la fin de phrase de son collègue. Ce qui lui ferait plaisir ? Pour sûr, passer un repas calmement. Oh. Aussitôt, elle sembla se calmer.

« Entendu. Je vous remercie. »

Que dire d’autre ? Elle choisit un tout autre dessert, prenant soin que Boom n’aille pas piocher à sa place cette fois. Puis le Spectre tout pimpant revint juste devant elle avec son plateau, et manqua de provoquer une crise cardiaque à la brave cantinière qui sembla reprendre des couleurs aussitôt en voyant la main de Drew obstruer « l’horrible vue » du fantôme. Boom, tout content, pu suivre le professeur hors de la file.

« Allons-nous installer. »

Aldercy paya son propre repas, regardant de manière presque méprisante son propre pokémon. C’était comme si, en temps de guerre, son meilleur allié était tombé dans un piège évident de l’ennemi. Farazen pointa le bout de sa cire hors de ses cheveux, sa flamme vacillant vivement.

« T’en fais pas. Kaiten ne nous veux aucun mal. » Murmura Aldercy à la bougie.

Elle le gratta sagement sous le crâne supposé du spectre. Habitude qu’elle avait prise avec Boom, qu’elle avait maintenant tendance à faire partager à sa fine équipe. Farazen sembla se calmer un peu plus. La jeune femme vint donc suivre son spectre, et s’installa face à son collègue de travail, non sans le fixer des yeux. Elle ne se montrait pas menaçante pour autant, mais si elle pouvait, elle aurait affiché un petit point d’interrogation concernant son attitude plus que généreuse envers son fauteur de trouble familial. Enfin, elle cessa rapidement de l’accabler de regard, se concentrant sur l’attitude de son pokémon et de sa bougie, qu’elle déposa sur la table, l’encourageant à cesser de se planquer derrière ses cheveux. Elle prit ses baguettes personnelles, fit mine de les « séparer » tout en souhaitant bon appétit à la table. De son côté, Boom fit de même avec un sourire débordant presque de son visage. Aldercy partagea sa première bouchée avec Farazen, et tenta de lancer la conversation.

« … Sinon, vous venez souvent ici en personne ? Je n’ai pas trop l’occaz de descendre pendant les heures de pointes. » Expliqua t-elle rapidement.

Sûr qu’Aldercy avait tendance à se montrer discrète, et elle n’avait pas souvenir avoir vu Kaiten autrement qu’ici. Et puis il fallait bien engager sur quelque chose, flute. Farazen se faisait plutôt « discret », pensant pouvoir être couvert des regards de tous en se casant hors du champ de vision de Kaiten & fille, les joues toutes rougies de gêne. Son crush était juste devant lui et il devait gérer son stress comme lui avait appris sa dresseuse, c’était l’occasion d’appliquer ce qu’il avait assimilé. Déjà, en cessant de se montrer toute chose. Il vint donc sortir hors de derrière le verre, et vint rejoindre Boom, le regardant encore envisager ce qu’il allait prendre, faisant hésiter ses baguettes vivement entre telle ou telle partie de son assiette principale. Déjà la bougie avait osé trainé hors du périmètre de sécurité personnelle qu’il estimait être autour d’Aldercy, c’était pas mal. Il posa ses fesses à côté d’une main de Boom, posée sur la table, et se contenta de l’observer faire, tentant de focaliser son attention sur une attitude bien connue et rassurante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Kaiten
Professeur
avatar

Masculin Lion Singe
Messages : 128
Date de naissance : 19/08/1992
Date d'inscription : 29/09/2012
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 700 $

MessageSujet: Re: Starving [Drew Kaiten]   Jeu 27 Mar - 14:13

L'affaire semblait donc être réglée, laissant chacun des convives récupérer sa nourriture avant de se mettre à la recherche d'une place pour déjeuner. Son plateau à la main, Drew trouva une table libre et suffisamment grande pour pouvoir l'accueillir lui et ses invités. Lentement mais sûrement, il déposa son plateau qui contenait le plat à fondue ainsi que le réchaud censé maintenir le plat à température de fusion. Plaçant le tout à portée de sa fille, de son Lucario comme de la sienne, il alluma alors le réchaud et le plaça sous le plat. Tout le monde étant bien installé et ayant trouvé une place, le professeur souhaita un bon appétit à toute la tablée avant d'entamer son entrée ; une attention partagée par sa collègue qui l'avait précédée après avoir séparer ses baguettes. De façon surprenante, ce fut Mlle Karsdeen qui fut la première à engager la conversation.

« … Sinon, vous venez souvent ici en personne ? Je n’ai pas trop l’occaz de descendre pendant les heures de pointes. »

Plaçant sa salade de pomme de terre au thon face à lui, le psychologue répondit tranquillement avant d'en savourer la première bouchée.

« Tout dépend de notre situation et du nombre de bouches qu'il y a à nourrir. Pour une fois le self présentait des plats qui intéressaient la majeure partie du groupe, même si malheureusement il y a toujours autant d'élèves mais pour l'instant, cela semble rester calme. En ce qui concerne le menu, Sagi était curieux de découvrir le goût et le concept de la fondue, quant à Mélodia et moi, nous avons pour coutume d'en déguster une à intervalle régulier en souvenir des bons moments que nous avons put vivre autour de ce plat en famille. Nous avons donc décider de saisir cette occasion. »

Le professeur commença alors à entamer sa salade, jetant un simple coup d’œil à ses cotés pour s'assurer que sa fille commençait également à se nourrir. Celle-ci, avait décidée de jeter son dévolu sur les radis et le beurre, qu'elle commença à tartiner délicatement et avec une douceur et une précaution des plus étonnante sur sa tartine de pain. Elle donnait ainsi l'image d'une jeune et mignonne adolescente bien élevée en quelque sorte. Sagi lui, attendait patiemment que l'heure de la fondue sonne pour pouvoir satisfaire sa curiosité et découvrir ce plat que son maître et sa fille semblaient beaucoup apprécier. Les yeux du psychologue ne purent s'empêcher de parcourir toute la tablée. En face de lui se trouvait Mlle Karsdeen et à sa droite son Spectrum. Ce cher Boom semblait n'avoir rien perdu de son enthousiasme en ce qui concerne la nourriture. Son plateau payé par le psychologue était bien garni par divers aliments assurant une variété apparemment plus que satisfaisante pour lui. Toutefois, alors que ses mains prenaient avec précaution les baguettes nécessaire à toute ingestion de nourriture et que sa bouche grande ouverte donnait la sensation d'avoir affaire à un morfale de catégorie poids lourd, un œil du Pokémon sembla se tourner de façon très discrète et délicate vers Drew, constatant ainsi que le quinquagénaire posait bel et bien son regard sur lui. Par égard et remerciement envers ce miracle tout simplement mythique dont on a détaillé la probable origine dans le post précédent, Boom sut sans conteste refreiner toutes ses pulsions dévoratrice dignes du grand morfale des rêves qu'il était pour s'adonner à la dégustation de son repas avec des manières plus qu'appréciables le faisant presque passer pour un noble. Une attitude qui ne manqua pas de satisfaire le quinquagénaire autant que de le faire sourire tout en se demandant si ces manières ne venaient probablement pas de l'ancienne vie que cette créature avait put vivre avant de devenir un Pokémon Spectre. Cette observation et vérification étant faite, le professeur reprit alors le fil de la discussion.

« Quant à vous Mlle Karsdeen, je devine que vous n'appréciez pas non plus la profusion de monde qui peut s'agglutiner autour de vous. Quelle raison vous a inspirée un passage à la restauration de l'académie? »

- La réponse, bien que probablement intéressante, ne vous sera commentée qu'une fois celle-ci dévoilée dans le post suivant. Veuillez nous excuser pour ce désagrément d'ordre technique inhérent au fonctionnement d'un forum RPG et à la fainéantise narratrice de l'auteur. Toutefois, afin de rendre cette coupure plus digeste, nous allons faire appel à un figurant. -
Soudain, un élève de l'académie passa en courant à côté de la table, bousculant celle-ci de façon légère, mais suffisamment forte pour la faire trembler et faire tomber le réchaud au sol. L'étudiant étant tombé, la peur lui paralysa les jambes quand il constata quelle tablée il venait de bousculer. Attrapé par le col, celui-ci fut obligé de faire face au professeur qui le dévisagea sans une once de douceur.

« - Oui ou Non ?
- Quoi ?
- Le jeu est de répondre Oui ou Non. Au bout de trois bonnes réponses, tu t'évades.
- M'sieur je suis désolé j'avais pas vu que- !
- Est-ce que tu viens de faire une connerie ?
- Oui ! Oui monsieur Kaiten, je n'aurai pas du courir comme ça dans la cantine.
- Bien, c'est une première bonne réponse. Est-ce que tu avais conscience avant de faire ça de ce qui aurait put t'arriver à toi ou à un autre si tu avais continuer ?
- Non... Je n'y ais pas réfléchis.
- Il semble que tu sois suffisamment intelligent pour comprendre qu'un peu de franchise ça peut aider à se sortir de situations difficiles parfois. Maintenant, est-ce que ta connerie était justifiée ?
- Oui ! C'est Maxime ! Il arrête pas de m'énerver sans arrêt, il est toujours sur mon dos ! J'lui ai piquer son dessert pour lui apprendre à me laisser tranquille !
- Perdu. Ça te fait une heure de colle.
- Quoi ? Mais monsieur Kaiten !
- Le jeu est de répondre Oui ou Non, pas de discuter, une seconde heure pour avoir tenter de tricher.
- Mais je... »

La paupière droite du psychologue se redressa pour accentuer l'effet de son regard par le marquage de ses rides d'expression et faire comprendre à son jeune interlocuteur qu'il ferait mieux d'apprendre à la fermer quand le moment se trouve être opportun.

« - Bien. Encore une donc : était-il possible que tu te sortes de cette situation sans dommages ?
- Non...
- Bravo. Tu as gagné. Tes deux heures de colle seront programmées pour Mercredi prochain. Maintenant tire toi de là... Hep-hep-hep ! Sans ça. »

Le professeur tendis la main pour lui faire comprendre qu'un bien mal acquis ne profite jamais. Une maxime que Drew appliqua rapidement à lui-même puisque cette providentielle forêt noire récupérée des mains de l'élève ne prît pas place dans son plateau mais se retrouva au contraire immédiatement partagée en deux pour le plaisir de Sagi et d'Aldercy. Le quinquagénaire espérait ainsi faire une heureuse, se disant que le geste de tout à l'heure ne pouvait être qu'une maigre consolation pour une bûcheuse telle que Mlle Karsdeen dont les canines avaient du couper et ravager plus d'une forêt noire.

- L'auteur de ce post se dégage de toute responsabilité en cas d'une potentielle interprétation d'orientation sexuelle de la phrase précédente. -

Sagi quant à lui, serait probablement également satisfait de pouvoir finalement avoir droit à un dessert digne de ce nom. Malheureusement, cet accident risquait tout de même de faire trois insatisfaits. En effet, Drew récupéra par terre le réchaud dont le choc au sol venait de détraquer la machinerie. Ainsi, plus aucune flamme ni chaleur ne pouvait être tirée de cet appareil pourtant essentiel à la confection de la fondue présente sur la table. Une déception qui risquait d'en mettre en rogne plus d'un. Le psychologue ferma les yeux quelques instants pour réfléchir posément et sentit alors non loin de lui la présence d'un faible mais omniprésent pic de chaleur. Le haut de son corps bascula et sa tête fit quelque peu de même pour finalement faire rentrer dans son champ de vision le Funécire de sa collègue posté non loin de son camarade ectoplasmique. Le professeur posa sa main à ses côtés de façon douce afin de ne pas faire peur à cette créature qu'il jugeait encore bien trop impressionnable. Lentement, il le poussa jusqu'à le placer en dessous du plat à fondue où sa taille colla parfaitement avec la hauteur du rehausseur.

« Vous permettez ? »

Il y avait tout à parier que non, l'institutrice aux cheveux rouges allait difficilement le permettre. Mais c'était là les méthodes Kaiten : régler des problèmes par l'action la plus efficace possible même si elle pouvait être douloureuse pour certains. Drew plaça donc son visage au niveau du Funécire pour lui demander de façon un peu plus franche et respectueuse s'il pouvait avoir l'amabilité de faire chauffer le plat avec ses capacités pour qu'ils puissent déguster cette fondue. Toutefois, cette demande ne sembla pas avoir les effets escomptés au point que le psychologue en vint à douter des aptitudes de cette petite créature.

« Dites, vous lui avez appris Flammèche ? Il n'a pas l'air de savoir faire monter sa flamme. »


Checkant encore une fois rapidement la chaleur du fromage, Drew constata qu'effectivement, rien ne semblait pouvoir sauver ce plat qui finirait par être gâché. Préférant ne pas abuser envers cette petite créature, le psychologue préféra ne rien dire alors que sa fille, elle, sembla accorder beaucoup d'attention envers le Funécire en lui offrant un sourire radieux qui tentait de masquer sa déception de ne pouvoir profiter de ce plat qu'elle attendait tant. Essayant donc de consoler un petit peu la bougie avec sa sympathie et gentillesse proverbiale, elle finit ensuite par continuer de manger son entrée en croquant de façon délicate un des derniers radis qui lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Starving [Drew Kaiten]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Starving [Drew Kaiten]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drew McIntyre
» Custom Drew McIntyre !!!
» [AuN-KXS] Starving!
» MASS EFFECT (Tome 1) REVELATION de Drew Karpyshyn
» MASS EFFECT (Tome 2) ASCENSION de Drew Karpyshyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: L'Académie :: Cafétéria-
Sauter vers: