Partagez | 
 

 A dangerous situation [Pv Arain, N?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shadow
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Taureau Rat
Messages : 60
Date de naissance : 30/04/1996
Date d'inscription : 01/02/2014
Âge réel : 21
Localisation : Dans une grotte à pleurer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Dim 2 Fév - 0:47

A dangerous situation

La nuit avait été rude, agité. Le jeune Lucario avait senti la forêt s’emplir de peur et de crainte. L’anxiété et l’inquiétude était palpable et Shadow ne doutait pas de l’identité des responsables. Des humains! Encore et toujours les humains qui faisaient souffrir les pokémons, ses semblables. Sa haine pour les humains remonta lorsqu’il sentit leur présence bien établi dans SA forêt, près de SA grotte. Mais de quel droit osaient-ils profaner sa seule et unique demeure? N’avaient-ils aucun respect pour l’habitat des pokémons? Mais bien-sûr que non qu’ils n’en avaient pas! Ils se croyaient tout permis après tout.

Grognant un moment, perché dans un arbre, le pokémon rare guettait l’arrivée de ces sales êtres qu’il exterminerait en un rien de temps, mais ils se firent entendre. Shadow sentait leur présence, leur aura, mais il ne les voyait pas malgré son excellente vision. Cela lui permit cependant de bien se calmer; s’énerver ne rimait à rien. La colère augmentait sa force, sa détermination, mais il risquait aussi de blessé les pokémons aux alentours et ça il ne le voulait pas.

Il les aimait, s’occupait des plus faibles et prenait garde à ce qu’aucun ne tombe malade ou ne manque de nourriture. Mais, toujours, ces humains entraient dans sa vie et il voyait de ces compagnons être capturé. Habituellement il intervenait, massacrait le pauvre idiot qui osait braver l’interdit et libérait le pokémon. Cependant il arrivait que Shadow soit là trop tard.

Trop tard comme avec Light. Arrivé trop tard pour lui sauver la vie, arrivé juste à temps pour rester à ses côtés jusqu’à la fin, jusqu’à ce que son dernier souffle franchisse ses lèvres, mais pas pour empêcher la faucheuse de passer.

NON! Jamais il ne revivrait cet instant et jamais il ne laisserait un autre pokémon la vivre.

De nouveau la haine remonta en lui, prêt en en découdre? Cette expression était un euphémisme! Soudain, il sentit une aura étrange près de lui. Redressant les oreilles, le Lucario se cacha dans le feuillage de l’arbre dans lequel il se trouvait tel un ninja. Regardant au travers les feuilles flamboyantes de cette fin d’été, le pokémon ne lâcha pas du regard le nouveau venu.

Celui-ci avait une étrange aura, sereine, mais en même temps haineuse. Plus que la sienne? Non, mais elle l’égalait! Les yeux ouverts en soucoupe, Shadow n’en croyait pas son regard. Cet humain n’en était pas réellement l’un. Mise à part son physique, ses cheveux argent et son corps en général, il était différent sous un rayon lunaire. Neuf que feurenard voltigeaient derrière lui, légère comme les feuilles des arbres, comme la brise de printemps. Il était accompagné de quatre pokémon, dont un trioxyde.

Le cœur de Shadow lui criait de renvoyer cet humain insolant d’où il venait; dans ce drôle de trucs où les humains entraient et sortaient sans arrêt. Mais quelque chose l’arrêta; sa tête. Shadow savait que contre cet humain et les deux petites créatures il avait une change, mais contre le pokémon dragon et l’autre qui le suivait de proche? Aucune! S’était beaucoup trop risqué et cela ne valait pas la peine de risqué sa vie pour un seul humain.

Son aura se dégagea; mauvaise, insidieuse, noire à vous faire trembler dans votre froc. Il ne voulait pas de lui ici, s’était chez lui! Et qu’importe ce qu’il était, il n’avait rien à faire ici. Soudain, des bruits de pas, de nouvelles auras, celles-ci pleine d’inquiétude, mais l’une était plus calme. Sortant du sentier, un jeune humain à la chevelure verte.

Penchant la tête sur le côté, prenant garde à ne pas attirer l’attention, Shadow l’observa attentivement. Son aura était inquiète. Les deux humains parlèrent, trop loin pour entendre, Shadow ne perçu que quelques brides de phrases qu’il comprit à moitié. Haussant les épaules intérieurement, Shadow tourna les talons et sauta dans un autre arbre, faisant se froisser et tomber quelques feuilles. Sautant de branche en branche, faisant attention à ne pas se blessé, Shadow flairait les alentours à la recherches de d’autres humains à terroriser ou à anéantir.

La forêt commençait à prendre de ces merveilleuses couleurs qui avait le don de ravirent le cœur du pokémon; du rouge, du orange, du jaune et se mélanger au vert des sapins offraient une pure merveille de spectacle. Surtout lorsque le soleil se levait ou se couchait! Les couleurs semblaient plus vivantes; s’était le moment préféré du Lucario.

Soudain, une douce odeur sucrée attira son attention. Entre toutes les odeurs de la forêt, s’était celle qu’il reconnaîtrait entre mille… Celle des baies! Battant joyeusement de la queue et en oubliant sa haine, le jeune pokémon se précipita vers le buisson de baie ceriz et commença a en ingurgiter une grande quantité. Une quantité monstre en fait! Il vida presque le buisson à lui tout sol

Soudain, il entendit un couinement déchirant qui lui fit relever la tête. Les lèvres couvertes du jus de baie, les oreilles dressées, plusieurs auras terrorisées le submergèrent et lui serrèrent le cœur; on s’attaquait à ses amis! En oubliant le buisson, essuyant sa bouche, le Lucario ferma les yeux et fonça vers les auras qu’il percevait de façon floue, car il y avait trop de pokémons. Sautant de branche à branche, se rattrapant à l’une et sautant au sommet d’un autre arbre, Shadow arriva finalement à un attroupement d’humain. Que faisaient-ils là?

Rouvrant les yeux, le pokémon le regretta immédiatement.

Prisonniers de nombreuses cages, les pokémons capturés appelaient à l’aide. Au loin il s’entait l’aura attristé des parents qui perdaient leurs enfants. Blessés, ils ne pouvaient rien faire.

Une nouvelle vague de haine monta dans le petit cœur magané de la créature. Les pics de ses mains s’illuminèrent et se changèrent alors en griffe. L’un des humains tourna la tête dans sa direction. Se cachant dans le creux d’un arbre, les muscles contractés et gorgés d’adrénaline, Shadow était prêt à se battre.

- Eh, Matt, t’as pas vu? Y’a eu comme un éclaire de lumière

- « ‘Doit juste être un objet brillant dans un nid d’oiseau. Calmes-toi. Tu penses quoi? Qu’un pokémon va sauter d’un arbre et no… »

L’homme n’acheva pas sa phrase, mais baissa son regard en même temps que celui de son homologue; leur ventre venait d’être ouvert et leurs boyaux se déversa au sol. Se tenant entre les deux membres de la team, Shadow, les griffes rouges de sang et les yeux fermés. Les rouvrant d’un seul coup, il planta de nouveau ses griffes dans leurs corps, mais cette fois dans leur cœur avant de les ressortirent immédiatement et de filer se recacher.

Jouant ainsi au chat et à la souris durant un moment, il élimina les sbires encombrant et leurs pokémons lorsque ceux-ci s’attaquèrent à lui. Il profitait d’un avantage; même dans le plus profond des noirs il voyait clairement leur aura et eux, ils ne le voyaient pas! Mais lorsqu’il crut tous les avoir éliminés et que Shadow commença à libérer ses confrères prisonniers, un coup de feu résonna dans la nuit tel un coup de canon. Baissant le regard, le Lucario vit sa propre aura changer de couleur et un liquide poisseux couler sur son flanc. Son cœur manqua un battement lorsqu’il comprit qu’il venait d’être blesser. Trop inquiet pour les autres pokémons, il avait baissé sa garde et l’autre homme en avait profité!

Bondissant dans un arbre, il évita les coups de feu qui suivirent. Lorsque la dernière balle fut tirée, Shadow s’était réfugié derrière un gros roché. La patte sur la plaie, pas trop grave pour l’instant, et le souffle court, Shadow tentait de faire le point sur la situation. S’il ne faisait pas attention, la plaie s’élargirait et sa blessure empirerait. Devait-il prendre la fuite? Laisser les pokémons qu’il n’avait pu libérer à cet humain pour qu’il leur fasse du mal?

- « NON! Dégage humain!» cria par télépathie Shadow, ne faisant pas attention à qui il le hurlait.

Sautant sur le rocher où il se trouvait, il vit l’humain se plier en deux sous la douleur. Sans attendre il utilisa son attaque Psycko contre l’humain, puis, le chargeant il lui sauta dessus et attrapa sa gorge entre ses mâchoires et y plongea ses crocs, étouffant le pauvre humain qui se débattit tant bien de mal. Shadow ne le lâcha que lorsqu’il sentit le corps devenir inerte comme une poupée de chiffon.  Se relevant péniblement, la main au flanc, la plaie ressemblait plus à une coupure par arme blanche qu’à une blessure par balle, Shadow acheva de libéré les pokémons prisonniers qui se sauvèrent à toute allure en le remerciant.

Un faible sourire sur les lèvres, le Lucario se laissa tomber contre une roche et ferma les yeux. Il n’avait pas mal au flanc, mais celui-ci le picotait atrocement et ça l’énervait. Il devait se retenir pour ne pas se gratter, car s’il le faisait il empirerait la situation. Respirant doucement, le pokémon reprit son souffle. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas eu affaire à une arme à feu, il avait perdu le tour pour éviter les tirs, mais en plus il baissait sa garde!

Lentement, le Lucario se traîna à un arbre et y monta, faisant attention à sa plaie. Installé confortablement, à l’abri des regards, le pokémon sombra dans un profond sommeil sans rêve, mais revigorant. Bercé par le souffle rafraichissant de la nuit, il dormit ainsi un bon moment. Sa blessure, durant se sommeil de taupe, se coagula et cessa donc de saigner. Une fine gale se forma, mais elle était prête à se rompre au moindre geste trop brusque et ainsi libéré un véritable flot de sang. Pas quelque chose de mortel, mais qui risquait de le mettre hors d’état durant un bon moment et se planquer, ce n’était pas le truc du Lucario!

Soudain, le pokémon se réveilla. Il avait cru sentir le sol trembler. Qu’est-ce que s’était? Il l’ignorait, mais savait que ce n’était pas de bon présage. Montant plus haut dans son arbre, souhaitant se mettre à l’abri car il se savait n’être pas en état de se battre, Shadow observa les alentour.

De nouveau, quelques temps plus-tard alors qu’il allait encore s’endormir, il sentit quelques auras familières. Il les avait senti déjà, mais où? Cela prit un moment avant que cela ne lui revienne en tête. S’était celles des deux humains de plutôt et celles de leurs pokémons! Tendu, Shadow attendit qu’ils s’approchent. Tout du moins, l’une de ces deux créatures répugnantes!

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natural H. Gropius
~ Pure heart ~
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 242
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 13/05/2013
Âge réel : 26
Localisation : En quoi cela te concerne-t-il ?

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 12 350 $
MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Jeu 6 Fév - 1:29


Comme je le pensais le Spectrum n'était guère méchant, il ne voulait que s'amuser. Bon, okay s'amuser à foutre la trouille à tous ceux et celles qui rencontraient n'étaient guère bien, mais bon. C'était mieux que de capturer les Pokémons de cette grotte. Et puis faire peur aux humains ici n'étaient pas une mauvaise chose, après tout s'ils arrivaient à les faire sortir de cette place!? Qui sait. Bref, le Pokémon spectre avait déposé Sonistrelle avant de partir avec les deux autres farceurs. Rigolant sur le coup. Dommage que Spectrum était obligé de suivre un humain aussi mauvais. Ce fus la petite chauve-souris qui fut ravis de se faire déposer par terre.

Bref, disons que les trois amis n'eurent le temps de jouer bien longtemps. Qu'on plut commencer à sentir la grotte trembler. La Sonistrelle commença à paniquer un peu au sol. Quant-à moi, je regardais un peu partout autour de moi. Avait-il atteint le maximum de sa patience ? Le maitre des lieux étaient près à sacrifier cet endroit pour éliminer les instruis qui s'en prenaient ou pas à ses protéger ? Visiblement. Où était-il ? Si seulement il serait près de nous... Mais cela n'était guère le cas. Tsss... T'en de colère, pourquoi devait-il en arriver là ? Je connaissais cette sensation... Celle de tout vouloir détruire à cause de la colère. La chose la plus étrange dans ma situation ? Était que je n'essayais même pas de rejoindre la sortie... Yveltal m'inquiétait trop.

Je fus secouer hors de mes pensées quand Yuki lança qu'on devait partir, tout en récupérant Sonistrelle. Le dragon des ténèbres de l'entre-deux me récupéra brusquement. ~Un peu plus doucement aurait été bien... -.- Mais bon... ~ Sur le coup, L'Evoli ne réussi pas à rester accrocher à-moi, se fit rattraper en plein vol par Zoroark. Pouvais-je vraiment partir d'ici en laissant ce Pokémon légendaire seul au fond de cette grotte ? Arf... J'avais pas vraiment d'autre choix. Shyvaan usa d'un Ultra-Laser pour nous créer un passage vers l'extérieur. Zoroark plaça rapidement Ninfia dans sa longue chevelure, pour sans problème sortir par la brèche créer. Certain Pokémons qui étaient dans la grotte en profitèrent pour sortir par le passage fraichement créer.

- Merci ! Remerciais-je le dragon.

Dehors la lune trônait dans le ciel, celle-ci était pleine. Logiquement puisque Arian adoptait sa forme d'entre-deux. Une fois de retour sur le sol, un peu plus loin de la grotte. On pouvait encore sentir quelques petites secousses. La grotte n'avait pas encore terminé de s'effondrer. J'espérais que ceux à l'intérieur réussisse à s'enfuir à temps. Pour Arian, je savais qu'il était en capable de sortir, donc je m'en fis pas trop avec son cas. J'irais voir Yveltal un jour, peut-être pouvais-je arriver à lui faire réalisé que les humains n'étaient pas tous mauvais, qui sait ? Sursautant sur le coup en voyant que le haut de la tête de la petite chauve-souris devant mes yeux. Celle-ci c'était positionné sur ma tête, sa tête légèrement vers le bas, me regardant en clignant des yeux. Nan, mais on prévient avant de faire cela... >< Quoi ? C'était mon problème si je ne l'avais pas senti se déposer sur ma tête ? oô Mouin, vu ainsi...

- Sonis le sooo ? Trelle le sonistrelle ? (Vais où mwa ? L'est où Pitrouille ?) Demandât-elle.

- Héhé ! Quelle drôle de question. Où tu veux, t'es libre ! Commençais-je par répondre à sa première question en rigolant un peu. - Je suis sûr que Arian l'a mis en sécurité. Continuais-je d'un ton plus sérieux en regardant par où la grotte était.

- Niii... Sonistrelle nistrel so... Ni'trelle sonis sooo ? (Euh... J'veux pas rester seule... J'peux rester avec twa ?) Terminât-elle pensive.

- Si c'est ce que tu veux... Terminais-je en lui caressant la tête. Tendit que l'Evoli sorti de la chevelure du Sombrenard, pour revenir sur mon épaule gauche.

Où aller maintenant ? On pouvait soit essayé de retrouver l'entrer de la grotte ou retourner à la réserve ou chercher au hasard... Le mieux était que je retrouve Arian. Disons, qu'avec la grotte en plein écroulement et dû fait que je ne savais absolument pas par où est-ce qu'on était entré plutôt, retrouver l'entrer serait un peu dure... Sans oublier que les ténèbres de la nuit, m'aidait guère. Quoique la lune éclairait bien.
Commençant à marcher un peu à l'improvise dans l'espoir de retrouver le professeur. Sonistrelle pendant tout le temps qu'on marchait voltigeait d'un arbre à un autre, curieuse à propos de cette environnement qui lui était nouvelle. M'enfin, arrêtant près d'un arbre... Pourquoi cet arbre en question ? Parce que je ne pouvais dire qui était dedans, mais je pouvais ressentir quelqu'un... Quelqu'un qui émettait surtout des émotions négatives en ce moment. Oui. Quand je disais quelqu'un c'était pas forcement un humain. Avec les ténèbres de la nuit, il m'était impossible de voir qui cela était ou même sa position sur l'arbre. Restant silencieux, allait-il rester là, en espérant que je parte ? Allait-il passer à l'attaque ? Allait-il prendre la fuite ? Je ne pouvais le savoir, du moins pas là... Oubliant presque que je cherchais l'entre-deux...

HS:
 

_______________________________________________
I... want to see things no one can see. The truths of Pokémon inside Poké Balls. The ideals of how Trainers should be...


~ Présentation.
~ Carnet.
~ Fiche.

And a future where Pokémon have become perfect... Do you feel the same ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Dim 16 Fév - 2:13


Le temps pressait, tout allait bientôt s’écrouler... La rage d'Yveltal ne semblait avoir fin et même si les intrus étaient déjà sortis, le légendaire ne semblait s'en contenter puisqu'il semblait vraiment décidé à ré-condamner la grotte souterraine.

Alors que notre cher entre-deux fonçait en direction de la sortie, il entendit un grondement, un autre, mais différent de celui du maître des lieux... Il provenait d'un pokémon tout à fait différent qui hurlait sa douleur, la perte de sa bien aimée qui avait été gravement blessée par par l'un des membres de la Team Rocket puisqu'elle refusait de laisser qu'on emporte ses bébés et ses œufs. Un grand dinosaure demeura parmi les rochers, près de sa femelle. Il la poussait doucement, l'encourageant à faire un effort et à bouger, afin d'aller dans un endroit plus sur. Eux aussi, ils avaient besoin d'aide, ils ne pouvaient pas s'occuper des œufs et de la femelle...

Se résignant, le grand dragon rocheux voulut rester sur place : il était impuissant face à la blessure de sa bien aimée, qui  ne semblait plus pouvoir bouger. Elle ne pouvait que pousser des faibles gémissements, tentant de rassurer son mâle. Voyant la scène, Arian ne put s’empêcher de s'en approcher, malgré le danger qu'il courait. Il avait toujours le noctali dudit Yamagashi entre les bras mais rien ne l’empêchait de prendre plus de choses avec lui.

Un jour, on se reverra et je vous rendrais vos enfants, je vous le promets. lança-t-il au couple de dinosaures avant de prendre les deux œufs qu'il y avait près de la femelle.

Cette dernière était très différente de son mâle puisqu'elle était bleue et possédait une énorme nageoire tout le long du cou dont les couleurs grisaient au fur et à mesure que la vie quittait son corps. Elle se laissa aller contre con mâle, semblant rassurée par la présence de l'entre-deux : il allait vraiment sauver les deux bébés restants, ses deux derniers œufs.

Arian utilisa son bras libre pour garder les deux œufs contre lui, regardant le mâle, compatissant puis il reprit sa course. Il espérait que quelqu'un aiderait la femelle, ne serait-ce que des pokémons de la grotte avant que ça ne soit trop tard. De justesse, il regagna la sortie puisqu'à peine ayant traversé le seuil, des énormes roches bouchèrent l'entrée. De plus, puisqu'un rocher l'effleura, griffant un peu son bras, il manqua de faire tomber les œufs. Il se bascula en avant puis se tourna aussitôt, gardant les deux futurs dinosaures et le fennec contre lui. Il tomba de dos mais aucun des « trois » pokémons ne furent blessés.

Tremblant toujours et pleurant à chaudes larmes, le noctali enfouit son museau contre le torse de l'unysien. Il ne comprenait pas pourquoi est-ce qu'il l'avait sauvé, pourquoi est-ce qu'il l'avait aidé alors qu'il était aussi « inutile » et pitoyable. Arian posa doucement les œufs près de lui, contre son flanc avant de caresser le renard ténébreux.

Pourquoi... Pourquoi ?! s'enquit le noctali, en laissant  faire.

Tu ne méritais pas ce sort, noctali. Je te l'ai déjà dit, pourtant, maintenant, tu es libre, tu devrais profiter. répondit le plasma, restant affalé par terre, esquissant un léger sourire : il cherchait à rassurer et réconforter son confrère. Plus personne ne pourra t'insulter, te rabaisser ou te faire du mal, à présent. ajouta-t-il en parlant d'une voix plus douce, malgré la colère qui le rongeait intérieurement.

Comment pouvait-on abandonner des pokémons, surtout, dans une telle situation ? Comment pouvait-on prendre les bébés à une femelle et en plus la blesser mortellement... ? Arian connaissait les réponses à ces questions et pourtant, il ne pouvait s’empêcher de se les poser. La momartik et la pashmilla s’approchèrent de l'entre-deux dès qu'elles l'aperçurent, inquiètes : ils avaient  eu plus de peur de mal, visiblement. Doucement, la petite pashmilla noire et blanche lécha la blessure du bras de son éleveur.

Après avoir rassuré ses deux petites compagnes, l'entre-deux se redressa, gardant le noctali contre lui, récupérant aussi un des œufs puisque la momartik préféra porter le second, pour éviter une éventuelle catastrophe. Le petit groupe alla s'installer sous un arbre non loin, où ils pourraient être plus facilement aperçus par les autres.
*****
Pendant ce temps et à une bonne centaine de mètres de leur emplacement, le trioxhydre et le dimoret avaient déposé le jeune homme aux cheveux verts et la sonistrelle. Le zoroark était sorti en gardant la petite evoli sur lui, puisqu'elle avait faillit tomber après leur sortie tout aussi fracassante que celle du professeur.

Les deux inséparables ne firent guère attention à ce que le petit groupe pouvait dire ou faire. Ils n'avaient qu'une chose en tête : retrouver et rejoindre leur dresseur. Ils s'avancèrent, en suivant l'odeur du flocombien. Lorsqu'ils aperçurent son éventail de queues argentées, le dimoret fit signe à N et au zoroark pour qu'ils les suivent afin de rejoindre le Chef de la Team Plasma.

Une fois là bas, fiers à plus en pouvoir, les deux pokémons ténébreux racontèrent à leur éleveur ce qu'ils avaient fait dans la grotte. Ils regrettaient ne pas avoir pu jouer plus avec le spectrum du rocket mais n'étaient pas du tout déçus des quelques instants qu'ils avaient passé ensemble. De ce fait, les deux ricanaient, pensant à leurs méfaits. Ils avaient bien dormir, en rentrant à la réserve.


Dernière édition par Arian Cadell Philgard le Sam 29 Mar - 4:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shadow
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Taureau Rat
Messages : 60
Date de naissance : 30/04/1996
Date d'inscription : 01/02/2014
Âge réel : 21
Localisation : Dans une grotte à pleurer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Jeu 6 Mar - 3:06

A dangerous situation

Le jeune lucario blessé venait de se faire réveillé par un puissant tremblement de Terre. Mais qu'est-ce qui se passait? Était-ce les humains qui s'amusaient à fâcher le pokémon qui résidait dans les grottes souterraines? Sans nul doute, puisqu'ils étaient tous cons et sans cervelles! Shadow était grimpé à la cime de l'arbre dans lequel il se reposait lorsqu'il sentit es auras s'approcher de lui. Dans l'état où il était, le combat était la dernière chose qu'il devait faire!

Sa plaie le démangeait, mais le brûlait en même temps. S'était une sensation tellement étrange, que même lui ne parvenait à la définir correctement. Et pourtant Dieu savait combien de blessures causées par les humaines ils avaient eut! Cependant, jamais n'en avait-il eut de semblable. Tiré par une arme à feu. Mais quelle ordure ferait cela! La team rocket bien sûr. Mais le pokémen ne s'inquiétait plus pour cette sale organisation de mes deux; il avait fait le ménage avant de se planquer pour piquer un somme.

Mais voilà que la montagne tremblait et qu'on le réveillait. Descendant lentement, le pokémon regarda les nouveaux arrivant. Il était bien caché dans le feuillage ambre et sang de l'arbre dont l'aura paisible montrait qu'il était en train de s'endormir. Le regard de Shadow se posa sur le seul humain présent à ce moment là; il avait un longue tignasse semblable à de l'herbe et aussi épaisse que de la mousse. Shadow pencha la tête sur le côté, ne comprenant pas pourquoi un humain traînerait avec de l'herbe sur sa tête. S'était si étrange! Et peu commun aussi.

Mais autre chose attirait l'attention du petit pokémon; s'était l'aura de cet humain. Il semblait l'avoir sentit, lui et sa colère qui n'avait pas moins resté au même niveau; prête à exploser au moindre signe de menace! Shadow balaya la zone de son regard. Aucun pokémon ne semblait être resté traîner dans le coin et s'était mieux comme ça. Il put respirer plus librement, sachant qu'il n'aurait probablement pas à se battre pour les protéger.

Il reposa son regard sur le nouveau venu alors que des pokémons partait et qu'il sentait de nouvelles auras près de lui. Dont celle d'un pokémon blessé, mais Shadow n'arrivait pas à détourner son regard de ce verdâtre. Qui était-il? Pourquoi le sentait, et le voyait, il différemment? Le petit doit du pokémon bleu et noir lui disait qu'il y avait une bonne raison à cela et sa curiosité l'emporta. Il s'allongea sur le ventre et toucha doucement la tignasse de l'inconnu. Elle était douce sans pour autant avoir la texture de l'herbe. Que s'était étrange!

Shadow avait fait bien attention pour que sa "prise" se fasse sentir comme un courant d'air ou la toile d'une de ces petites bêtes trop mignonne qui s'apparentaient à des insectes. Shadow les adorait et les trouvait si mignon quand ils étaient bébés! Il aimait aider les manternelle qu'il trouvait gracieuse et belle.

Puis soudain, il sembla sentir ou voir la douleur de l'autre pokémon. Son coeur se contracta et, la seconde suivante, il avait quitter l'arbre et fonçait droit vers cette aura remplisse de douleur. Il s'arrêta à la cime de l'arbre sous lequel se trouvait l'étrange entre deux.

Un puissant grognement quitta la gorge du Lucario. Il avait une consonance menaçante semblable à un avertissement. Ce qu'il voulait? Que l'autre lâche ce pokémon qui semblait bien déjà assez souffrir. Sans attendre le moindre geste du semi-homme, le pokémon bondit devant lui. Le pic de ses pattes brilla, puis libéra ses griffes. Ses yeux étaient fermés pour qu'il puisse mieux voir l'aura de ses adversaires. Dans la nuit, sa blessure était cachée, ce qui était à son avantage, mais cependant il allait devoir jouer d'intelligence pour avoir ces pokémons. Surtout les deux de styles ténèbres! Et ça, s'était en espérant que le verdâtre ne s'en mêla pas. Tout ce que voulait Shadow, s'était libéré le noctali, faire en sorte qu'il ne souffre plus... et pour se faire, il était prêt à risquer sa propre vie!
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natural H. Gropius
~ Pure heart ~
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 242
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 13/05/2013
Âge réel : 26
Localisation : En quoi cela te concerne-t-il ?

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 12 350 $
MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Lun 10 Mar - 21:35


Celui dans l’arbre avait l’air plutôt calme… M’enfin, je me fis sortir de mes pensées quand les deux compagnons d’Arian qui étaient avec moi, me fit signe de les suivre. Reportant mon regard vers l’arbre pour ensuite me tourner vers où partait Yuki et Shyvaan. Arian était donc près ? Oui. Me préparant pour partir quand je sentis seulement comme un petit courant d’air venir toucher ma dense chevelure. Euh… ? Souriant sur le coup, sans pour autant me retourner. Malgré que je ne puisse le voir, je savais que cela venait de la présence que j’avais ressentie. Aussi longtemps qu’il n’était pas hostile aussi bien le laisser faire, nan ?

Euh… ? Lâchant mon regard paisible pour un regard inquiet quand celui dans l’arbre changea totalement. Pourquoi ? Le laissant partir pour le suivre… La direction où devait être Arian ? Normalement. Arrivant peu après le nouveau venu. Un Lucario !? C’était la première fois que j’en voyais un en vrai. Ceci était donc le Pokémon avec qui mes amis me confondait la plus part du temps ? Oui. Je crus comprendre bien vite ce qu’il voulait faire, mais était-ce la bonne solution dans son état actuel ? Certes, avec les ténèbres de la nuit, je ne pouvais voir où il était blesser, mais je pouvais dire qu’il l’était… Étrange ? Peut-être… Quoique, peut-importe son état, comprenait-il vraiment le Pokémon ténèbres qui était avec l’entre-deux ? Je ne crois pas… M’enfin, s’il visait vraiment Noctali... S’il voulait intimider Arian, je crois qu’il perdait un peu son temps, là… M’enfin, ceci était que d’après moi. La petite chauve-souris était venue se placer sur ma tête entre temps regardant un peu partout, alors que l’Evoli était parti se cacher dans la chevelure de son copain renard ayant peur de la soudaine réaction du Pokémon sauvage.

- Es-tu sûr d’être dans un état pour agir ainsi ? S'il te plait, calme-toi... Commençais-je d’un ton paisible, malgré la situation, tout en m’avançant pour me placer à côté d’Arian. – Arian, ce Noctali vient de... ? Demandais-je à Arian, mais en regardant le fennec ténébreux inquiet. - Tout va bien, tu n'es pas seul. On ne t'abandonnera pas ! Souriais-je, tout en lui caressant doucement la tête, me voulant rassurant. – Ne crois-tu pas faire une erreur ici, Lucario ? Terminais-je sans pour autant le regarder, mais d'un ton sérieux.

Ne se préoccupant pas trop de la situation actuelle, la petite Sonistrelle sauta sur l’épaule du professeur pour commencer à se balader sur lui, cherchant quelque chose ou plutôt quelqu’un... Pendant ce temps après avoir fait un signe à Arian, je pris délicatement le Noctali. Idée qu’il en est moins a transporté… J’étais peut-être pas sûr à 100% du pourquoi le Pokémon sauvage agissait de la sorte, mais presque. En avait-il vraiment après Noctali ou pas ? Gardant une aura paisible. C’était bien d’être en colère, mais est-ce que cela allait aider à calmer les choses ? Je ne crois pas...

- L’est où mon amie ? Commençât la chauve-souris envers Arian, pour ensuite tourner la tête vers moi. – T’avais pas dit qu’il la sauverait ? Hien ? L’est où ? Terminât-elle tout en s’envolant.

Sonistrelle faisait du vol stationnaire entre les deux humains, d’un air inquiet au sujet de la Pitrouille. ~ Enfin, presque humain pour un. ~ Euh… Je ne crois pas que c’était le temps de s’en faire avec ça, là… Enfin, c’était vrai que pour Sonistrelle, c’était un détail trèssss important, mais bon… Durant ce temps, l'Evoli ne fit que pointer le bout de sa tête hors d’où elle était, idée de voir ce qui se passait, pour finalement sortir et venir grimper sur mon épaule gauche, asseyant de réconforter son congénère.

_______________________________________________
I... want to see things no one can see. The truths of Pokémon inside Poké Balls. The ideals of how Trainers should be...


~ Présentation.
~ Carnet.
~ Fiche.

And a future where Pokémon have become perfect... Do you feel the same ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Dim 30 Mar - 3:35


L'entre-deux sentit soudainement une pointe de colère et appréhension à son égard, provenant d'un pokémon autre que Yveltal, puisqu'il était déjà hors de la grotte. Il avait plus ou moins réussi à calmer le noctali -même s'il n'était toujours pas convaincu- et, en apparences, le deux œufs rescapés allaient bien. Une odeur ferrée chatouilla son nez au moment même que la source de cette colère apparut dans son champ de vision : un lucario enragé qui lui grognait dessus, comme s'il tentait de le menacer ou de l'avertir.

Le loup de combat voulait sûrement que le maudit lâche le fennec noir, s'étant mépris à l'égard de ses sentiments. Le pic se trouvant sur le revers de ses pattes antérieures se mit à briller avant de lui permettre de libérer ses griffes. Les yeux clos, le pokémon maniant l'aura fit face à l'entre deux, qui, ayant la conscience tranquille, ne fit que hausser un sourcil, ne comprenant pas vraiment la raison de cette colère. Le sang qu'il flairait n'était pas le sien, c'était du sang pokémon, mais... à qui appartenait-il ? Impossible de le savoir vraiment puisqu'il n'avait pas eu la chance -ou le malheur, plutôt-, de sentir celui des pokémons qu'il côtoyait.

Ce ne fut qu'une question de secondes avant que les inséparables du flocombien se pointent, suivis par N et ses compagnons. Impassible, l'entre-deux fixait le lucario qui tentait de l'intimider. Ses queues ondulaient lentement derrière lui, tandis qu'il jaugeait silencieusement, comprenant enfin ce qui avait sûrement déclenché sa colère : le piteux état physique et psychologique du noctali.

Es-tu sûr d’être dans un état pour agir ainsi ? S'il te plait, calme-toi... commença l'ex-roi de la Team Plasma, s'avançant jusqu'à se placer près de son successeur.

La petite sonistrelle qu'il avait sauvé de la grotte s'était installée sur sa tête. L'evoli qui les accompagnait n'était pas « visible », même si son odeur était toujours présente : Il doit être caché quelque part, se dit l'entre-deux.

Arian, ce Noctali vient de... ? s'enquit-t-il en regardant le pauvre pokémon maltraité, visiblement inquiet à son égard. Tout va bien, tu n'es pas seul. On ne t'abandonnera pas ! ajouta-t-il, souriant tout en caressant la tête du sombre fennec lunaire.

Le pokémon abandonné et délaissé fut effectivement rassuré, comprenant enfin que ces personnes qui étaient avec lui n'allaient pas lui faire de mal. Ceci dit, il se sentait toujours inutile de ne pas avoir su combler les besoins et envies de son dresseur.

Ne crois-tu pas faire une erreur ici, Lucario ? termina-t-il, d'un ton sérieux.

Il s'adressait au lucario sans pour autant le regarder.
Pour erreur, oui, il en avait fait une, et une grosse mais, n'importe qui qui aimerait les pokémons et qui se voudrait protecteur aurait sans doutes réagit ainsi. Par ailleurs, ne semblant point se soucier de la situation actuelle, la petite chauve souris mauve et noire sauta sur l’épaule du flocombien avant de commencer à se balader sur lui, semblant chercher quelque chose... ou plutôt, quelqu'un. À ce moment même, après avoir fait un petit signe à son aîné, N prit doucement le noctali contre lui afin d’alléger un peu Arian.

L’est où mon amie ? demanda la sonistrelle au plasma avant de regarder le jeune homme aux cheveux verts. T’avais pas dit qu’il la sauverait ? Hien ? L’est où ? termina-t-elle, avant de s'envoler, faisant un petit vol stationnaire entre le maudit et l'humain.

Son inquiétude ne laissa pas le flocombien indifférent qui, faisant attention à l'œuf qu'il gardait près de lui, sortit une pokéball puis fit sortir la petite pitrouille. Pendant ce temps, la petite fennec aux multiples évolutions quitta sa cachette, guettant ce qui l'entourait avant d'aller s'installer sur l’épaule de son dresseur, tentant de réconforter le noctali. La petite spectre sortit de sa boule bicolore en mâchouillant un fruit qu'elle avait déniché dans le monde virtuel, visiblement.

Maero, au lieu de t'empiffrer, dis quelque chose à ton amie, elle s'inquiétait pour toi. Et, N, ne t'en fais point. N'importe qui aimant les pokémons aurait réagi comme lui. commença l'entre-deux, jetant un bref regard au loup avant de reporter son attention sur le noctali. Pour répondre à ta question et pour rassurer ce lucario, sachez que Noctali vient d'être abandonné par son dresseur... Il a voulu se laisser mourir ne plein effondrement quand il a comprit que cette ordure n'allait pas venir le chercher. Je refuse qu'un pokémon meure à cause d'une vermine dans ce genre...

La pitrouille, quant à elle, haussa un sourcil. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui se passait, pourquoi il avait autant de tension dans l'air. Elle cligna des yeux en entendant le flocombien puis regarda son amie, avalant ce qui restait de sa baie, souriant bêtement : elle allait mieux que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Shadow
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Taureau Rat
Messages : 60
Date de naissance : 30/04/1996
Date d'inscription : 01/02/2014
Âge réel : 21
Localisation : Dans une grotte à pleurer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Dim 30 Mar - 4:37

A dangerous situation


Shadow avait sentit, tel un coup de poing, la détresse du fennec ténébreux. Cette dernière l'avait envahi comme une marée de sable pénétrant par tout ses orifices et le noyant douloureusement. Il avait eut le temps d'un instant le souffle coupé. Il n'était pas dupe. Cette douleur il la reconnaîtrait entre mille; celle qui est engendrée après un abandon. Un nouveau congénère venait de faire cette terrible expérience et le coupable ne s'en sortirait pas de cette façon!

Quittant l'humain à l'étrange chevelure, qu'il avait bien aimé caressé, à toute vitesse, le loup guerrier sauta de branches en branches sans se soucier de sa blessure jusqu'à arriver devant cet homme qui n'en était pas un. Les yeux clos, les crocs sortit, le pokémon jugea l'aura présente devant lui. Il semblait vouloir venir en aide à ces deux oeufs et au pokémon blessé. Semblait vouloir, pensa-t-il, parce qu'à ses yeux les humains étaient tous semblables. Ils utilisaient les pokémons pour se battre, se divertir et faire la sale besogne à leur place comme si ses congénères n'étaient que des esclaves.

D'un puissant grognement, qui sortit tout droit de ses entrailles, le pokémon combat-acier atterrit devant l'entre-deux. Non. Il ne le laisserait pas asservir son compagnon noir ni les deux créatures qui grandissaient dans leurs coquilles respectives à cet instant même. Son aura était remplisse de colère et de détermination. Les Lucarios étaient des pokémons nobles et courageux, la présence d'adversaire plus nombreux que lui ne lui faisait pas peur; il ne craignait pas de se battre jusqu'au bout pour éviter à ces créatures semblables à lui de subir le même sort que son défunt ami.

Il sentit l'aura du verdâtre approcher et malgré son calme Shadow, lui, ne perdit pas sa hargne. Bien au contraire. Il ne flancherait pas malgré qu'un adversaire venait de s'ajouter. Il avait pour principe de ne jamais abandonner un pokémon, qu'importe dans quelle situation il se trouvait ni le nombre d'ennemi qu'il aurait à affronter. Cependant, Shadow ne pouvait cesser de penser qu'il s'agissait peut-être là de son ultime confrontation, au vu de son état et aussi parce qu'il n'était pas le plus fort de tous, juste sans doute le plus déterminé.

Es-tu sûr d’être dans un état pour agir ainsi ? S'il te plait, calme-toi... fit le verdâtre ce à quoi répondit tout simplement Shadow par un grognement provenant du plus profond de ses entrailles.

Il ne s'agissait pas d'un simple grognement. Pas besoin d'être empathique pour sentir sa détermination, sa hargne et sa volonté d'aller au bout. Il libérerait le Noctali même s'il devait y laisser sa peau. Voilà ce dont on comprenait immédiatement à entendre ce grognement.  

Arian, ce Noctali vient de... ? Tout va bien, tu n'es pas seul. On ne t'abandonnera pas ! ajouta l'humain, ce qui ne fit qu'amplifier la colère du pokémon Ne crois-tu pas faire une erreur ici, Lucario ? finit-il alors qu'il n'avait toujours pas posé un regard sur le pokémon à qui il s'adressa à la fin.

Maero, au lieu de t'empiffrer, dis quelque chose à ton amie, elle s'inquiétait pour toi. Et, N, ne t'en fais point. N'importe qui aimant les pokémons aurait réagi comme lui.Pour répondre à ta question et pour rassurer ce lucario, sachez que Noctali vient d'être abandonné par son dresseur... Il a voulu se laisser mourir ne plein effondrement quand il a comprit que cette ordure n'allait pas venir le chercher. Je refuse qu'un pokémon meure à cause d'une vermine dans ce genre...

Maintenant, le Lucario était réellement en colère. Ils osaient dirent qu'ils prendraient soin du Noctali, mais s'était faux. Posant son regard sur l'entre-deux, Shadow lui envoya une puissante attaque Psycho avant d'hurler par télépathie aux deux humains uniquement, pour que les pokémons ne comprennent pas;

- POUR QUI VOUS PRENEZ-VOUS?! VOUS ÊTES COMME TOUS CES AUTRES SALETÉS D'HUMAINS!  Vous promettez de belles choses, mais la réalité est toute autre. Une fois lassé d'eux ou s'ils sont malades, vous les abandonnerez. C'est toujours comme ça! Vous êtes comme ses vermines que j'ai liquidé tout à l'heure; vous capturez les pokémons et les asservissez comme des esclaves. Je ne vous laisserai pas faire! cria-t-il dans leurs têtes et son cri sonna comme un coup de masse. Si moi je fais une erreur? Non, je n'en fais pas. Qu'importe que vous soyez plus nombreux, plus fort où quoi encore? Je suis la Terreur de la Forêt, mon devoir est de protéger mes semblables et je ne vous laisserai pas leurs faire plus de mal à ces trois pokémons... ajouta-t-il d'une "voix" froide et dangereusement calme alors que deux orbes vertes flash se formaient dans le creux de ses paumes. Et malgré mon état, je me battrai jusqu'au bout dus-je en perdre la vie, car telle est ma seule raison d'être et de vivre. J'ai assez vu de mes semblable laisser la mort les cueillir trop tôt à cause d'êtres comme vous... termina-t-il comme dans un murmure alors qu'il redressait la tête, relevant ses babines et se positionnant prêt à se battre.

Lentement, son aura glaciale émana de lui comme une brume froide et terrifiante. Il ne craignait pas la mort ni la douleur, il ne vibrait à cet instant que d'une chose; d'une détermination de fer de protéger les deux jeunes pokémons à venir ainsi que le blessé. Il était hors de question que ces menteurs les entraînes là où ils serraient malheureux. Il était hors de question qu'ils subissent le même sort que Light.

L'image de son ami mourant à cause d'un humain apparu dans son esprit, l'emplissant de tristesse, mais augmentant sa détermination. Il était hors de question que cette scène se reproduise, ni les autres qui défilèrent à son esprit alors que s'enchaînaient les souvenirs des pokémons délaissés qu'il retrouvait, errants et qui se laissaient mourir.

Expirant profondément alors qu'une brise fraîche glissait dans son pelage soyeux, Shadow se prépara. Qu'importe les dires de ces vermines, ils ne les croyaient pas. L'humain était un monstre, un menteur, un manipulateur. Il n'était rien d'autre qu'une vipère qui empoissonnait leur vie. Si l'humain ne pouvait vivre sans les pokémons, les pokémons eux pouvaient vivre sans les humains...
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natural H. Gropius
~ Pure heart ~
avatar

Féminin Balance Cheval
Messages : 242
Date de naissance : 15/10/1990
Date d'inscription : 13/05/2013
Âge réel : 26
Localisation : En quoi cela te concerne-t-il ?

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 12 350 $
MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Mar 1 Avr - 9:01


Dès que l’entre-deux libéra la petite citrouille spectrale de sa Pokéball, Sonistrelle commença à sourire, même si cette dernière ne lui portait guère d’attention au départ. Seulement, le fait de voir qu’elle allait bien devait la rassurer. Au final, l’humain ne lui avait pas menti et avait bel et bien sauvée son amie. Pendant ce temps, après avoir fait une rapide remarque à la Pitrouille et m'expliquant que la réaction du Pokémon sauvage était normal. Le professeur répondit à ma question, ainsi qu'expliquant aussi par la même occasion la situation au Lucario. Sans trop s’en faire avec la situation plutôt lourde, au sourire plutôt bête de son amie, la petite chauve-souris alla la rejoindre… Mouin. Faut croire, que ces deux-là n’avaient pas trop compris ce qui se passait ici ou peut-être qu’elles ne voulaient tout simplement pas trop s’en mêler… Peut-importe.

Caressant Noctali doucement, pour le serrer légèrement contre moi quand le Pokémon combat s’en prenne à Arian, puis qu’un hurlement… Oui, je disais bien hurlement, parce que la voix qui résonnait dans ma tête était loin d’être douce et agréable à entendre… Disons, que sa donnait presque mal à la tête. D’où venait-elle ? M’enfin, je ne dû vraiment me poser la question puisque cela venait clairement du Lucario. Sa colère et haine était trop grande pour qu’ils nous croient… Je n’aimais pas cette sensation… Il me rappelait vaguement moi-même au temps où Ghetsis me gardait enfermer dans cette pièce au palais… Le temps où, j’avais complètement fermé mon cœur a ceux de mon espèce, où ma seule pensé était de les détruire. Si, cela n’aurait pas été des deux déesses ou plutôt anciennes déesses de la Team Plasma, j’aurais surement été jusqu’à tuer tout les humains que j’aurais croisé. Je devais garder mon calme, mais je ne pouvais m’empêcher d’être bouleverser par tout les sentiments négatifs présents.

Déposant Noctali au sol doucement, le caressant tentant de le rassurer, puis fit de même avec Ninfia, qui resta à côté de son congénère, ne voulant pas le laisser seul. Je ne pouvais laisser les choses ainsi… Le mal que ressentait Lucario… Noctali, même si ce dernier c’était légèrement calmer, même les sentiments d'Arian, m’affectaient...  Me relevant, pendant qu’il était bien occupé avec Arian, je me contentais de me précipiter vers le Pokémon combat pour l’enlacer, bien sûr je ne m’étais pas beaucoup de pression, mon but n’était pas qu’il prenne cela comme une attaque, essayant de garder une aura paisible, malgré la situation. Certes, j’étais conscient qu’il y avait de grande-chance qu’il m’attaque, mais cela m’importait peu.

- Sa suffit… je… je… c’est trop… Pleurais-je sur le coup, bouleverser au final, c’était trop dur de rester neutre. Je n’avais pas réussi à dire autre chose… J'avais surement l'air d'un bel imbécile dans tout ça, mais bon...

Certes, ce n’était pas voulu, mais c’était trop pour moi… Trop d’émotion négative… Si, les livres disaient vrai les Lucarios pouvaient faire beaucoup avec le pouvoir de l’aura, non ? Un peu comme moi au final. Disons, que je lui ouvrais clairement mes sentiments et mon passé. Surtout tout ce que j'avais vécu dans ce palais avec les Pokémons qui étaient dans des états plutôt chaotique à cause des humains. S’il ne nous croyait pas verbalement, peut-être pouvait-il me croire ainsi ? La seule chose que je voulais était qu'il se calme... Je ne voulais pas qu'il souffre davantage, surtout pour un malentendu... Zoroark était plutôt inquiet pour moi, mais il se contentait de rester où il était sans bouger.

_______________________________________________
I... want to see things no one can see. The truths of Pokémon inside Poké Balls. The ideals of how Trainers should be...


~ Présentation.
~ Carnet.
~ Fiche.

And a future where Pokémon have become perfect... Do you feel the same ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   Sam 7 Juin - 1:42


Les oreilles du flocombien se dressèrent lorsqu'il ressentit une nouvelle pointe de haine provenir du lucario. Celle-ci se mélangeait à de la colère, de la frustration, de la nostalgie et de la tristesse, créant un dangereux cocktail que son prédécesseur avait sans doutes ressenti, lui aussi.

Le loup tricolore posa son regard sur l'entre-deux avant de lui lancer une puissante attaque psycho, qu'il ne chercha point à esquiver puisqu'il risquait de casser les œuf ou de blesser son bébé. Il serra sa pitrouille et l’œuf qu'il avait entre les bras, le couvrant comme s'il s'agissait d'un ballon de rugby afin d'encaisser l'attaque sans le mettre en danger. Par chance, ses runes s'activèrent peu avant la collision de l'attaque, réduisant les dégâts. Malheureusement, les runes ne pouvaient absorber que les attaques type spectre et ténèbres.

POUR QUI VOUS PRENEZ-VOUS?! VOUS ÊTES COMME TOUS CES AUTRES SALETÉS D'HUMAINS! Vous promettez de belles choses, mais la réalité est toute autre. Une fois lassé d'eux ou s'ils sont malades, vous les abandonnerez. C'est toujours comme ça! Vous êtes comme ses vermines que j'ai liquidé tout à l'heure; vous capturez les pokémons et les asservissez comme des esclaves. Je ne vous laisserai pas faire! s'écria le pokémon sauvage, parlant par télépathie à tous les présents. Si moi je fais une erreur? Non, je n'en fais pas. Qu'importe que vous soyez plus nombreux, plus fort où quoi encore? Je suis la Terreur de la Forêt, mon devoir est de protéger mes semblables et je ne vous laisserai pas leurs faire plus de mal à ces trois pokémons... ajouta-t-il, parlant aussi froidement que calmement, ce qui ne présagea rien de bon puisqu'il commença à former deux orbes vertes dans ses paumes. Et malgré mon état, je me battrai jusqu'au bout dus-je en perdre la vie, car telle est ma seule raison d'être et de vivre. J'ai assez vu de mes semblable laisser la mort les cueillir trop tôt à cause d'êtres comme vous... souffla-t-il, fronçant les babines tout en se mettant en position de combat.

Lentement mais sûrement, une aura glaciale émana du lucario comme s'il s'agissait d'une brume froide et -se voulant- intimidante. Ce pokémon était aveuglé par sa colère et sa détermination, bien qu'il faisait fausse route. La momartik garda l’œuf bleu contre elle, sachant qu'il était d'un quelconque pokémon de type glace, par conséquent, il ne courait aucun risque avec elle. Ceci dit, le son d'une bulle éphémère qui se frayait chemin dans un liquide attira son attention, l'alertant sur l'état de l’œuf : il était cassé, il n'avait qu'un petit coup, quelques pores, mais de l'air était entré à l'intérieur. Ce pokémon ne pourra jamais naître...

Natural se leva et posa le noctali au sol, le caressant afin de la rassurer. Il fit de mêmes avec son evoli qui demeura auprès de son confrère. Pendant ce temps, le pelage du flocombien se hérissa et ses oreilles s’aplatirent sur son crane. Malgré la patience qu'il pouvait accorder aux pokémons, ce Lucario dépassait les bornes, le faisant retenir quelques grognements desquels seuls un écho rauque et sinistre s’échappait de sa gorge.

Malgré le fait qu'il voulait transmettre des bonnes vibrations au loup, il finit par se laisser influencer par les mauvais sentiments de ce dernier. En réalité, il agissait comme un père l'aurait fait face au malheureux qui menacerait ses « bébés ». Il était loin d'avoir de l'instinct paternel, avec les pokémons, c'était une toute autre histoire.

Lorsque l'ancien Roi de la Team Plasma se précipita sur le terrain, il enlaça le pokémon type acier, calmant le flocombien par la même occasion.

Sa suffit… je… je… c’est trop… intervint le jeune homme aux cheveux verts, déversant des larmes qui ne surprirent guère l'entre-deux.

Si la fontaine de son cœur ne s'était asséchée, jadis, il aurait aussi pleuré pour le lucario. Il aurait pleuré ces larmes qu'il retenait et extériorisée cette douleur qu'il étouffait, laissant fermenter sa haine et sa colère. Ceci dit, N ressentait quelque chose que l'unysien n'était pas capable de ressentir, dans une telle situation : du bouleversement. L'ancien Roi des plasmas ouvrit son cœur au pokémon aura, dévoilant tout ce qu'il avait ressenti ou pu ressentir autrefois, cherchant à apaiser le cœur meurtri du lucario.

Autant le zoroark comme les compagnons du flocombien s’inquiétaient un brin pour N, mais ils ne bougèrent pour autant afin de ne pas intimider le pokémon sauvage, sans doutes. Cependant, la momartik baissa le regard, ne pouvant plus rester là, plantée. Elle voulait sauver le pokémon qui « mourrait » -selon elle-, à l'intérieur de cet œuf brisé. Elle s'avança lentement vers son éleveur, s'agenouilla près de lui et posa l’œuf sur ses propres cuisses, passant une main dans les cheveux du professeur afin d'attirer son attention.

Arian regarda sa compagne, desserrant progressivement son bébé pitrouille et l’œuf de ptyranidur, les posant à côté de lui. Son expression sévère et un hautaine -digne d'un feunard-, se décomposa, comprenant ce qu'il en retournait. Il saisit soigneusement l’œuf d'amagara puis posa une oreille contre sa coquille afin de jauger les dégâts : il ne ressentait rien. Cet œuf était complètement mort, à présent. Il leva la tête et ferma les yeux, optant pour ranger directement l’œuf dans sa bandoulière, afin qu'il ne s’abîme pas plus. Il y rangea aussi l'autre, celui du petit dragon qui naîtra seul...

À cet instant même, le filraën songea au fait qu'il avait faillit au Rexillius, qu'il ne pouvait pas tenir sa promesse. Mais, malgré tout, une faible lueur d'espoir demeurait : il allait réanimer le petit pokémon se trouvant à l'intérieur, de la même façon qu'on réanimait les fossiles, en temps normal. Arian tendit ses bras et attira sa Sion contre lui. Doucement, il caressa son dos, tandis qu'elle calait sa tête dans le creux de son cou pour pleurer. Quelques perles glacées glissèrent sur la peau du flocombien ainsi que sur la tissu qui le recouvrait.

Oui. Cela suffit. Tu fais fausse route. J'ignore ce qui t'es arrivé par le passé mais, cela ne se répétera point. Au lieu de t’épuiser et de vouloir mourir inutilement, tente de comprendre avant que nous ne sommes pas comme ces vermines, ces humains. commençait-il, sans accorder ne serait-ce qu'un regard au loup.

La petite pitrouille et la pashmilla vinrent se frotter contre la momartik afin de lui relever le moral. L'entre-deux poussa un long soupir avant de rouvrir les yeux, regardant le ciel, la lune ; Il était pensif ou, du moins, il semblait soucieux. Doucement, il se leva, sans pour autant lâcher sa compagne. Evangeline sauta sur une des épaules de l'entre-deux et la pitrouille revint léviter près de lui.

Il est temps de rentrer à la réserve. Nous avons des blessés, nous devons nourrir les pokémons du refuge et les nôtres. D'ailleurs, Lucario, j'aimerais te montrer quelque chose. Tu es libre de venir ou pas, mais, sache que je ne t'invite pas en tant que humain -et ne t'avise pas d'y penser-. Je t'invite en tant que collègue, car, que ça te plaise ou pas, j'ai plus de Feunard que d'Être Humain... continua-t-il, soulignant le mot « feunard », puisqu'il détestait devoir insister sur ce fait. Les humains le désorientaient, mais il savait mieux que quiconque qu'il ne fallait pas les mettre -tous- dans le même sac.

Graduellement, il défit son étreinte, posant son regard rougeoyant sur le pokémon sauvage. Il mit une main dans l'une de ses manches puis s'avança lentement vers N ainsi que le pokémon qui les avait attaqués. Cependant, il s'arrêta à environ deux mètres du loup, afin de ne pas le brusquer. Lorsqu'il sortit la main de sa manche et la lui tendit, un grelot zen se trouvait dans son creux. Reluisant, scintillant... Cette petite relique avait été un cadeau qu'on avait fait au plasma peu de temps après avoir été pris en charge par l'organisation. Il avait à peine onze ans quand on lui fit don de cet item, pensant qu'il serait plus calme, apaisé, en entendant le son qu'il émettait. Aujourd'hui, Arian espère que ce soit aussi le cas du lucario.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A dangerous situation [Pv Arain, N?]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A dangerous situation [Pv Arain, N?]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dangerous Man le dernier Steven
» Congo: Situation Dramatique selon l'Europe; Avenir sombre du pays!
» Résultat de l'enquête sur la situation économique des C-R Paca et Languedoc-Roussillon.
» Dangerous method de David Cronenberg
» Guest Situation et plainte à City Hall : comment le gérez-vous quand vous avez raison?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Forêt-
Sauter vers: