Partagez | 
 

 Dis copain, tu veux jouer avec moi? [PV Andrew] Fini !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dis copain, tu veux jouer avec moi? [PV Andrew] Fini !   Dim 9 Fév - 2:59

Jour 30, Année XXX9

Le soleil se lève et je viens de réveiller. Aujourd'hui, pas cours, donc temps libre. Logique. Mais aujourd'hui, j'ai prévu de faire quelque chose que je ne fais pas souvent. Passer du temps avec mes pokémons. Ca parait bête, comme ça, mais mine de rien, la plupart du temps que j'ai passé avec eux, c'était pendant que je faisais des repérages un peu partout sur l'île, aussi bien pour moi, afin de connaître les coins et recoins de la ville, que pour aire mes fiches sur les pokémons trouvables dans les diverses régions de l'île. Comme c'était chose faîte, j'envisageais de passer un maximum de bon temps en compagnie de mes pokémons.

Comme je le disais, je viens de me réveiller. quel fut ma surprise quand je me rendis compte qu'autour de moi s'étaient entassés mes pokémons? Pour être précis, j'ai une petite Goupix qui dort sur mon ventre, mon Absol, sur ma gauche, et mon Minidraco est en boule à côté de ma tête.


Délicatement, je déplaçait Regina, la Goupix, pour la poser en douceur sur le dos de Rex, mon Absol. Minidraco, lui, ne me gênait pas pour me glisser hors de mon lit. Un fois libéré de ma prison pokémonesque, je sorti lentement mais surement de mon lit. Je commençait donc à me préparer. Tandis que je finissais de m'habiller, j'entendis Rex s'approcher de moi. Je lui caressai la tête pendant quelques secondes, puis je finis de m'habiller. Ma tenue habituelle ferait l'affaire. Puis je me ravisais. J'allais surement ne pas en avoir besoin. En effet, cette tenue est conçue pour résister à beaucoup de torsions et surtout pour garder la chaleur. Or cette journée allait être torride au vu du beau ciel d'été qui s'offrait à moi. J'enfilai donc simplement un bermuda noir et un t-shirt à manche courtes blanc.

Absol semblait étonné de me voir habillé de cette façon inhabituelle. Je lui sourit avant de lui dire qu'aujourd'hui, je n'avais pas besoin de ma tenue.

Une fois prêt je revins dans ma chambre. Regina n'tait plus sur le lit et Turres le minidraco, lui, m'attendait sur un chaise.

"Regina? appelais-je, où es-tu ma belle?"

Alors j'entendis un gémissement, et je vis Regina assise par terre, se frottant la tête avec les pattes antérieurs. Elle était tombé du lit. Je ne pus m'empêcher de rire légèrement, puis je m'approchais d'elle pour la caresser.

"Allez, ça fait pas si mal, si? *se redressant* Alors, les amis, ça vous dit d'aller au parc?"

La réponse fut unanime.

Après quelque minutes, nous arrivâmes audit parc. Regina n'attendit pas et fonça sur le toboggan qu'elle dévala à toute allure. Turres, lui, glissa sur le sable et arriva vite au niveau de la toile d'araignée, qu'il escalada avec une agilité sans nom. Quand à Rex, il alla s'asseoir en sur le toit d'une cabane et commença à profiter du petit vent qui soufflait. Moi, j'allais m'asseoir sur un banc. Je les regardais jouer gaiement, lorsque je vis d'autres pokémons arriver. Ces derniers commencèrent à jouer aussi. J'étais content, car cela ferait des compagnons de jeu à mes pokémons. Je cherchai du regard la personne qui était amie avec ces pokémons. Pas besoin de la chercher, c'est elle qui vint s'asseoir à côté de moi.

"Ils sont mignons quand ils jouent comme ça, insouciant, hein? Des fois, j'aimerai bien être un pokémon, juste pour savoir comment c'est...."

Puis je m'étirai, avant de regarder à nouveau mes petits protégés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dis copain, tu veux jouer avec moi? [PV Andrew] Fini !   Mer 12 Fév - 21:51


Un beau soleil, une température convenable, comment ne pas résister à l'envie de sortir et de se promener ? C'était exactement ce à quoi Andrew pensait en se levant ce matin. Après avoir aidé -comme d'habitude- ses collègues à préparer le petit déjeuné pour l'académie, le cuisinier s’éclipsa, laissant les autres membres du personnel s'occuper du service. Aujourd'hui, il voulait en profiter en maximum, sortir ses Pokémons et faire plus ample connaissance avec eux. C'était un peu pour ça qu'il était venu à Gakuen aussi, rencontrer de nouveaux amis, profiter de l'été.
Andrew fit tout d'abord un petit détour par sa chambre afin de récupérer toutes ses Pokéballs, ainsi que son œuf Pokémon, protégé dans une petite cage en verre qui lui assurait une température convenable tout au long de l'année. Son Farfaduvet proposa d’emmener quelques gâteaux fait maison au cas où, idée qui fut immédiatement retenue par son dresseur. Quelques minutes plus tard, le cuisiner était prêt à s'amuser avec ses Pokémons, il referma la porte de sa chambre et commença a déambuler dans les couloirs, cherchant un endroit où il pouvait se rendre sans problème. Akraam, son Furaiglon chromatique était toujours perché en haut de son épaule et, une fois sortie de l'académie, il proposa d'un coup d'aile de partir se promener en ville. C'était plutôt une bonne idée, ils allaient même pouvoir se rendre au parc et pouvoir s'amuser librement.

Et c'est ainsi que le cuisinier et toute sa petite tribu dévala la pente pour se rendre en ville. Bien sûr, tous ses Pokémons étaient hors de leur Pokéball, à l'exception de Taida, qui préférait encore une fois dormir plutôt que de marcher. Banjo et Symphonie en profitèrent pour lâcher quelques mélodies électriques, afin de rendre le trajet plus mélodieux.

Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent tous ensemble au parc. Situé en pleine ville, il était adapté pour les Pokémons, entouré de verdure, d'arbres, couvrant les quelques bancs du soleil et les rendant plus agréable pour passer la journée. Plusieurs dresseurs et Pokémon étaient déjà présent, le spot était plutôt connu et il y avait même plusieurs habitués qui livraient des petits duels dans les jeux. Mais aujourd'hui, Andrew n'était pas là pour se battre, mais bien pour profiter de cette journée.

« Vous pouvez y aller, mais interdiction de quitter le parc sans me prévenir, d'acc-eh ! »

Trop tard, la plupart de ses Pokémons étaient déjà parti faire les fous dans les jeux. Akraam était descendu de son épaule en planant, puis il était directement parti dans la plus haute tour du square. Éléonore et Althéa s'étaient dirigées vers les toboggans et le reste de son équipe vers d'autres jeux plus lointain, rejoignant d'autres Pokémons. Il restait seulement... son œuf. Mais il savait bien qu'au fond de sa coquille, il voulait aller les rejoindre aussi. Andrew se dirigea vers un banc où se trouvait déjà une personne puis fit sortir sa Camérupt, juste à côté de lui, au soleil. Il déposa son œuf entre ses genoux pour qu'il puisse capter quelques rayons de soleil qui passaient entre les feuillages.

Le jeune homme qui se trouvait à côté de lui engagea la discussion.
Si c'était cool d'être un Pokémon ? Hmm, fallait voir, il y avait des bons et des mauvais côtés, puis surtout, il fallait être chanceux pour ne pas tomber sur un Pokémon mal vu. Cependant il avait raison, voir ses amis rigoler et jouer tous ensemble lui faisait un grand plaisir, il ne regrettait pas de les avoir amenés ici pour qu'ils profitent du beau temps. Andrew lui sourit.

« Oui, ils sont plutôt mignons tous ensemble et ils ont l'air de se faire de nouveaux amis. »

Effectivement, son équipe avait déjà trouvé de nouvelles ''recrues'' pour jouer avec eux, pas de temps à perdre avec eux ! Cependant certains demeuraient un peu plus réservé et timide, comme son Furaiglon par exemple. Du haut de la plus grande tour, l'aiglon poussa un cri guerrier avant de s'élancer dans le vide, ailes déployées, fonçant droit sur son dresseur. Il se contenta comme d'habitude de planer vers lui, mais cette fois-ci, avec la hauteur qu'il avait pris, il plana plutôt rapidement, ayant même le reflex de donner un petit coup d'aile, la route allait être plutôt longue pour apprendre à voler, mais c'était déjà un petit coup d'aile. Andrew le réceptionna avant de continuer à parler.

« C'est vrai qu'être un Pokémon ça doit être plutôt cool, mais personnellement, je préfère voir mes amis grandir d'un point de vue humain ! Sans nous ils seraient plutôt triste, enfin je pense. »

Il montra fièrement son jeune aiglon chromatique.

« Je te présente Akraam, l'un de mes plus jeunes Pokémons. Et moi, c'est Andrew. »

Le Pokémon leva son aile en signe de reconnaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dis copain, tu veux jouer avec moi? [PV Andrew] Fini !   Jeu 20 Fév - 0:06

Les pokémons semblaient bien s'amuser. En plus de ça, les nouveaux pokémons qui les avaient rejoins semblaient d'un très grande sympathie envers eux. Inutile de m’inquiéter de ça, donc.

Je les regardais jouer paisiblement quand celui qui me côtoyait finit par réagir à ma remarque. L'homme semblait de mon avis quand au facteur "mignon" des petits pokémons jouant tranquillement dans une aire de jeux. Alors qu'il était sur le point de continuer sa phrase, un cri retentit non loin de là. En levant les yeux, j'aperçus un pokémon d'une espèce que je n'avais encore jamais vue. Il s'élança dans le vide et se mit à planer comme un Emolga, avant de donner un petit coup d'aile et d'atterrir dans les bras de l'homme assis à mes côtés sur ce banc. Une chose était clair, c'était un petit bébé pokémon. Comprendre ça me mit assez mal à l'aise, dans le sens où, en général, instinctivement les pokémons fait pour ça savent voler. Mais après tout, n'importe qui pouvait avoir des problèmes, qu'importe le domaine...

Suite à cette rapide "interruption", la personne argumenta sur son point de vue quant à la supposition que j'ai émise, du fait que cela pourrait être amusant d'être un pokémon. Et je devais reconnaître qu'il n'avait pas tort. Voir ses pokémons grandir, il était clair que cela devait être quelque chose de fantastique, surtout si l'on a eu les pokémons tout bébés, à la manière de ce pokémon, qui avait pris son "envol" quelques instants plus tôt. En y repensant, je finis par tomber totalement d'accord avec son point de vue.

La où mon avis fut plus mitigé fut à l'annonce de son point de vue quant à la tristesse éventuelle des pokémons si nous -je suppose qu'il voulait dire les dresseurs ou les rangers, à moins que ce ne soit les humains en général?- n'étions pas la. Les pokémons savent clairement vivre et s'amuser entre eux. Je l'ai bien vu, dans cette année passée dans cette grotte, j'ai clairement pu observer les pokémons en pleine nature, dans un endroit préservé de l'homme. Mais, d'un autre côté, je me demande comment aurait été la vie de mes pokémons s'il ne m'avaient pas rencontrés... Et s'ils ne m'étaient pas venus en aide, dans le cas de Rex.

Je m'imaginais alors Regina, adopté par je ne sais quel dresseur tout sauf aimable qui lui ferait des misère. Je voyais Turess souffrir des terribles morsures que lui aurait infligé les Sharpedo qui le poursuivaient... Et je me suis dit que les humains, pour peu de tomber sur le bon, peuvent rendre également les pokémons heureux. Et vice-versa. Je n'aurai pas donné cher de ma peau si Rex ne m'avait pas sauvé de cette avalanche. Ah, Rex, mon très cher Absol... je ne serai jamais assez reconnaissant...

Tiré de ma rêverie par la voix de l'homme qui était assis sur le banc, j'écoutai ce qu'il avait à me dire. Cet homme, Andrew de son nom, était bien le dresseur de ce petit pokémon, qu'il avait renommé Akraam. Un bien jolie nom, ma foi.

"Heu, ah? Hé bah heu.... Bah moi c'est Rex, et mon pokémon, qui est assis la-bas, c'est Armand. Heu non, attend... Heu... Nan c'est l'inverse en fait. C'est moi Armand... Désolé, j'suis.. Plus à l'aise avec les pokémons que les humains...."

Je me grattai rapidement la tête, avant de continuer, en essayant, pour une fois, d’enchaîner deux phrases sans me tromper à cause d'un quelconque bafouillage.

"Y'a aussi Regina, ma Goupix et Tu-"

Pas le temps de finir ma phrase qu'un cri puissant et vengeur retentit. Je le reconnaîtrait entre mille. Tournant les yeux, je vis que plus aucun pokémons n'étaient sur les jeux du parc, ils étaient plutôt amassé en arc de cercle, l'air soucieux. Certains, même, se cachaient. Je Fonçais comme un flèche au lieu de l'altercation. Je remarquai vite que Rex me suivait de près.

Comme je m'y attendait, le cri venait bien de Turres. Ce dernier se tenait de toute sa hauteur pour se rendre un maximum intimidant. Et pour cause, il faisait face à d'autres pokémons. De quels pokémons s'agissait-il? Tout simplement de quatre Vortente. Les quatres plantes regardaient Turess d'un air railleur. Rex voulut s'approcher de Turres. Mais il se ravisa vite, voyant le regard brûlant du jeune Minidraco. Une chose était claire, il voulait se débrouiller seul.

"Voooooooor... Vor, Vortente...."Allons.. Tu ne crois pas avoir une chance?
"Draco.. MINIDRACO!" De quel droit... Vous en prenez-vous à elle?!

Turres tourna la tête, et, suivant son regard, je compris vite que si Turres se battait, c'était pour un pokémon. En l'occurrence Regina. Elle était au sol, et semblait essoufflée, comme si elle avait couru à en cracher ses poumons. C'est alors que me revint en tête l'"accord" entre lui et moi, celui que nous avions passé lors de sa capture. "Un pokémon capable de protéger le Roi et la Reine." Était-ce là ce qu'il avait compris? Qu'il devait protéger l'Équipe? Et bien, je n'en attendait pas moins de lui. Un vaillant pokémon, certes, mais contre quatre pokémons, était-ce bien raisonnable?

"Vor.... Vorteeeeente, or ortente, Vortente... Tente, Vortente, tente... "Elle? Cette idiiiioooote? Hé, c'est notre territoire. La prochaine fois, elle viendra pas jouer sur nos terres."
-Draco! Mini, minidraco! Draco dra! Draco draco! Minidraco! "Et puis quoi encore! Non mais, sérieusement? Bande de bouffons! Cette aire est à tout le monde! C'est vous qui allez dégager!"

Je ne compris pas un traître mot, mais je comprenais que les vortentes étaient en pleine confiance, aux vues de leurs ricanements. J'aurai bien voulu les raisonner, mais, pensant que cette journée serait tranquille, j'ai laissé mon Capstick dans ma chambre. Grossière erreur! Maintenant je devais laisser mes pokémons se débrouiller... Et comble de l'idiotie, mes pokéballs sont toutes dans ma chambres. Car je ne met mes pokémons dans leurs boules que lors de long voyage. Et comme nous restions en ville, je n'ai pas jugé ça nécessaire. Quel piètre ranger je vais, devoir laisser mes pokémons à eux même... Si les choses tournaient mal, je m'en voudrai.... Si jamais Turres venait à perdre... Je ferai tout pour le tirer de là. Mais en ce moment précis, l'aider n'aurait fait que le vexer.

"Vortente... Vor, vor, vortente." "Bon, je m'en charge.... Et, au moins, ce sera fini vite."
-Draco... Minidraco..." "Hin... Trop confiant."

Suite à ça, un des Vortente s'approcha. Moi, j'aillais m'occuper de Regina, qui était manifestement à bout d'énergie. Qu'est-ce que ces pokémons lui ont fait?!!
_______________________________________________________________________

[HRP: Dans ce genre de cas, je jouerai le pokémon en combat; je marquerai ce changement de point de vue en écrivant en italique]


Je m'entraînais simplement au déplacement sur la terre ferme quand ces quatre là sont arrivés. Ils ont commencé à tourner autour de Regina. J'avoue que je me méfiai un peu de ces pokémons, mais quand j'ai vu qu'ils commençaient à courir derrière la Goupix, j'ai compris que quelque chose n'allait absolument pas. Rex ne bougeait pas et semblait ne rien avoir remarquer. Aussi faut-il dire que Regina était trop occupée par sa course folle pour appeler à l'aide. Armand, lui, était assis sur un banc, la tête dans les nuages, avec un inconnu et sa Camérupt. Il me semblait que j'étais le seul à avoir remarqué que Regina était partie du toboggan et qu'elle jouait dans le sable près des arbres. J'étais donc le seul a pouvoir faire quelque chose. Je commençai par focaliser leur attention sur moi en leur hurlant dessus. Cela fit son effet, et cela permit à Regina de se poser... Quelque chose me disait qu'elle n'était pas qu'essoufflée de la course avec les quatre pokémons.

Le souci, c'était que ça avait attiré le regard des autres. Mais ces pokémons étaient jeunes, et ils n'avaient aucune chances contre eux! Puis je vis Armand et Rex arriver. Mais c'était à moi de les affronter. Si un pokémon devait être blessé ça serait moi. C'est mon rôle, celui que m'a confié Armand, et je m’acquitterai de ma dette, qu'importe le prix à payer...

Après un court dialogue, un des vortente s'avança. Surement le plus fort des quatre, étant donné le culot qu'il a eu de dire qu'il finirait ça vite.

J'entamais rapidement le combat. Bien que peu avantagé par le terrain, j'ai commencé par charger le pokémon, histoire de le jauger. Il répondit par une attaque fouet liane que je sentit passer. Alors que j'avais sauté pour pouvoir l'atteindre, son coup me rabattu sur le sol avec fracas. Le sable autour ne nous s'envola, à la suite du coup. A peine le combat avait-il commencé que je m'en prenais de belles. Il ne s'arrêta pas la, et m'envoya une rafale de feuilles tranchantes au visage, avant de se jeter sur moi, pour me morde de sa puissante mâchoire. S'il y avait bien une chose que je savais de ces pokémons là, c'est qu'ils mordent fort, presque autant que les Sharpedos. J'étais dans de beaux draps. Afin d'éviter de prendre trop de dommage, j'utilisais cage-éclair. L'adversaire fut ralenti et commença a avoir un mal fou à se déplacer. Voila qui devrait combler le manque de vitesse, cette fameuse vitesse qui me faisait cruellement défaut sur la terre ferme.

Le Vortente paralysé, je décidai de surenchérir avec une attaque ouragan. Le sable ajouté au vent déferlant que je générait dut faire, pensais-je, pas mal de dégât. mais je me trompais. Comme pour se moquer de moi, le vortente subit l'attaque de plein fouet. lorsque le vent se calma, je le vit la, droit comme un I, un regard moqueur tourné dans ma direction.

"Si c'est tout ce que tu sais faire, tu devrais abandonner! Même ralenti, je te mettrai K.O. avant que tu aie le temps de dire ouf!
-Ouf! Ah bah, tu vois? J'suis pas encore K.O.!
-Insolent! Je vais te montrer ce qu'il en coûte de s'attaquer aux groupe des vortentes! Mange-ça!"

Le pokémon qui me faisait face se mit à emmagasiner de l'énergie. je compris mais trop tard ce qu'il allait faire. Et je pris de plein fouet l'attaque Lance-Soleil qu'il avait préparé. Elle était si puissante! Comme était-ce même possible que je repousse ces quatre pokémons si je n'arrivais pas à en battre un seul? Comment pourrais-je tenir ma promesse si je suis trop faible pour défendre le roi et la reine, comme il me l'a demandé!? Pauvre de moi! La seule chose qui pourrait m'aider, ce serai un coup de pouce.... Juste un petit...

"Alors, on fait moins l'mariole, maintenant, hein? Alors, le dragon d'eau douce! Ca veut faire le fier mais ça n'encaisse même pas un petit lance-soleil de rien du tout? Pitoyable!"

Ce dernier mot raisonnait en boucle dans ma tête. Moi? Pitoyable? Il allait le regretter. Tout. De s'en être pris à Regina. De m'avoir insulté, et de m'avoir blessé dans mon ego.

"Si c'est tout ce que t'as... *tousse* Retourne te cacher dans ta forêt, plante de mes deux! *tousse tousse* Toi et tes potes, vous ne valez pas mieux que le sable de cette aire de jeu! Tous juste bons à vous faire *tousse* marcher dessus! *halète, halète*
-Si c'est pas mignon! Tu tiens même plus debout, le dragonnet! Alors que je suis en pleine forme et que les trois autres sont plus fort que moi..... Qu'est-ce que tu pense faire? Hein?"

C'est vrai, qu'est-ce que je comptais faire? Je ne pouvais plus rien faire... Je me décidait donc à lancer, en guise de baroud'honneur, une ultime attaque: Draco-rage. Et pour finir en beauté, je tenterai le tout pour le tout en chargeant de toute mes forces, droit sur lui.

"Tu... N'aurais jamais du t'en prendre à Regina.... Car tu n'as fait qu'attirer vers toi la colère d'un pokémon qui te fera regretter ton geste... DRACO-RAAAAAAAAGE!"

Je crus voir dans ses yeux de la peur. Puis il fut obligé de les fermer, assailli par le flash aveuglant que produisait la draco-rage. Une fois mon attaque lancé, et après avoir vérifié qu'elle avait touché, je fonçai sur le vortente, très affaibli par le coup, et, qui plus est, toujours ralenti par cage éclair.

"DRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!"

Comme emplis d'une force renouvelée et immense, je fonçais tête baissée, près au contact. C'est alors qu'une sensation étrange se fit ressentir dans tout mon corps. Une sensation de chaleur extrême, puis, l'instant d'après, alors que j'étais en plein combat, c'est une sensation de béatitude qui m'envahit. Bien qu'une ou deux secondes s'étaient écoulées en dehors, ça m'avait paru une éternité. Rouvrant les yeux, bien décidé à en terminer, je senti ma force grandir au fur et à mesure des centimètres parcourus.

5...  4.... 3.... 2.. 1.. IMPACT. Le contact fut extrêmement brutal. Je vis le corps du vortente valser à trois mètres de là. Moi, je me redressai difficilement, puis je constatai que je voyais le monde de plus haut. Jetant un coup d'oeil à mon corps, je fus surpris de voir que je n'étais plus le même. Mon corps s'était allongé, ma couleur de peau était bien plus foncée... Est-ce que par hasard...? J'aurais évolué?

A la faveur de mon incompréhension, et en réponse au fait que j'ai vaincu leur collègue, les trois vortente restants se jetèrent sur moi. Et en l'espace d'un instant, je fus submergé...


______________________________________________________________________

Ce combat était juste mémorable! Et il se finissait sur une note très positive! Turres avait évolué et, en plus de ça, vaincu son adversaire! Mais la joie fut de courte durée... les trois autres pokémons, vexés, surement, de la défaite de l'un des leurs, chargèrent et assaillirent le pauvre Draco. Je voulu m'interposé mais j'en fus empêché. Rex, lui, tentait sans grande réussite, de libérer Turres de ce guêpier. Mais, ils étaient trop fort, même pour un pokémon comme mon Absol. Trois contre un, c'était juste impossible pour Rex d'arriver à quelque chose... Je n'allais tout de même pas laisser mon pokémon et ami dans cet état?! Mais que pouvais-je bien faire?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dis copain, tu veux jouer avec moi? [PV Andrew] Fini !   Jeu 20 Fév - 22:51


Andrew avait eu du mal à se retenir de rire lorsque son interlocuteur échangea maladroitement son nom et celui de son Pokémon. Il pouffa légèrement, pas pour se moquer, juste parce qu'il trouvait le garçon -Armand, donc- un peu stressé. Pourtant il faisait beau, ses Pokémons jouaient dans le parc, pas de quoi paniquer. C'était sans doute sa présence et ses cheveux bleus qui le rendait mal à l'aise. Il voulu aussi présenter le reste de son équipe, mais un violent cri le coupa dans son élan. Allons bon, c'était quoi ça encore ? Armand se leva rapidement pour se diriger vers le fond du parc. Le cuisinier regarda son aiglon, puis ils hochèrent les épaules en même temps. Il installa son Pokémon dans ses bras et se mit à marcher vers le coin où tout le monde s'était réunit. Tous ? Non ! Encore et toujours, un gros Pokémon résistait à l'envahisseur et restait planté là où il s'était endormi, on n'allait pas la changer du jour au lendemain la Camérupt.

En s'approchant peu à peu, Andrew pouvait apercevoir un petit groupe de 5 Pokémons qui semblaient être l'attention de tous les autres. Quatre Vortentes contre un petit Minidraco, le pauvre n'allait pas faire long feu, qu'est-ce qu'il avait fait pour mériter ça ? Un peu plus loin, une Goupix semblait à bout de souffle, Althéa l'avait rejoint pour évaluer son état de santé. Le pauvre Pokémon feu avait l'air d'avoir souffert, mais pour quelle raison ? La Germignon se rapprocha d'Andrew lorsque le match commença, secouant vigoureusement sa feuille pour dégager une douce odeur sucrée, espérant calmer les tensions ainsi. C'était peine perdue, mais le plus important dans l'histoire était pourquoi personne n'allait aider le Minidraco ? Andrew avait bien comprit que c'était le Pokémon d'Armand, alors pourquoi il restait sans rien faire ?
Après des rires moqueurs de la part des quadruplés, l'un deux se chargea du Pokémon dragon. Plusieurs attaques furent lancées, passant de la simple Cage-Eclair au gros Lance-Soleil, cependant le dragon bleuté n'avait pas dit son dernier mot et, après avoir enlevé sa tête du sable, il chargea de nouveau le Vortente. Le Minidraco s'illumina, en quelques secondes à peine, son corps s'était allongé et déjà qu'un Minidraco mesure plus d'1m70, voire 1m80, cette évolution devait tourner aux alentours de 4m ! Pas de pitié pour le Vortente qui se prit le fraîchement évolué en pleine poire, le rendant K.O sur le coup.

Ouais, ça c'était bien joué ! Akraam leva son aile pour féliciter le Pokémon d'Armand, mais la joie fut de courte durée. Les copains du Vortente se jetèrent sur le Draco. Là, ça commençait à chauffer et le Pokémon pouvait dire ce qu'il voulait, il avait vraiment besoin d'aide maintenant. Andrew lâcha son Furaiglon qui déploya ses ailes pour atterrir en douceur. Qu'est-ce qu'il avait dans la tête ? C'était très simple, il voulait montrer une bonne fois pour toute que ces Vortentes n'étaient pas les bienvenus ici. Il s'approcha de la Camérupt qui n'avait même pas remarqué l'agitation autour d'elle. Le cuisinier tapota doucement la truffe de son Pokémon puis s'écarta un peu.
Réaction imminente dans trois, deux, un...
Un jet de lave sortit de son dos, signe que la demoiselle était bien réveillée.

« Taida, va aider le Draco, utilise Rebondifeu ! »

Bon, le seul problème c'est que l'attaque allait toucher aussi le Draco, mais elle allait être beaucoup plus efficace sur les ennemis. La femelle se leva, s'étira légèrement, puis chargea vers le petit groupe, s'arrêtant juste devant eux. Une seule petite flamme et tout le groupe de Vortente prit peur, Andrew continua sur sa lancée, s'étant rapproché de l'air de combat.

« Achève les avec Bélier ! »

La Camérupt chargea le premier Vortente qui rentra dans un autre Vortente qui lui même rentra dans l'autre Vortente etc, etc. Une seule charge et les quatre Pokémons prirent leur envol. Ca c'était bien fait pour leur pomme ! Le Draco était légèrement brûlé, mais l'état de santé le plus inquiétant était celui de la jeune Goupix, toujours allongée un peu plus loin. Andrew s'avança vers Armand et son Pokémon. Jetant un bref coup d’œil vers la femelle.

« On ferait mieux de se dépêcher et d'amener ton Pokémon au centre Pokémon, elle n'a vraiment pas l'air en forme, je connais un chemin pour y aller rapidement, on y sera en deux minutes si on se presse. »

Althéa continuait de secouer sa feuille pour répandre son odeur fleurie et apaiser la jeune Goupix. Le cuisinier rassembla ses Pokémons et les fit presque tous rentrer dans leur Pokéball afin de faciliter le voyage vers le centre Pokémon, seulement Althéa, Anyo et Akraam restèrent dehors. Direction la ville, et vite ! La Goupix n'allait pas bien du tout.
Quelques ruelles plus loin, le bâtiment rouge pointait le bout de son toit. Andrew ouvrit les portes pour laisser passer Armand et sa protégée, puis il se dirigea vers le comptoir et vers l'infirmière Joelle qui s'occupait du lieu.

« Mademoiselle Joelle, c'est pour une urgence ! Cette jeune Goupix est très mal en point et... »

Sans avoir le temps de finir, l'infirmière appela une Nanméouïe et une Leveinard pour l'aider à transporter le Pokémon feu vers une petite chambre où elle serait plus tranquille pendant les premiers soins.

« Nous nous en chargeons, veuillez patienter quelques minutes dans le hall, je vous informe de son état de santé dès que nous en seront un peu plus. »

Elle s'en alla rapidement rejoindre les deux Pokémons ; Andrew espérait au moins que ce n'était pas très grave, il ne savait pas vraiment quoi dire au dresseur pour le rassurer. Alors il lui tapota simplement l'épaule pour le réconforter, il fallait attendre maintenant.
Quelques minutes après, l'infirmière sortie d'une petite salle où se trouvait le Pokémon d'Armand. Elle s'approcha des deux garçons afin d'annoncer les bonnes ou mauvaises nouvelles.

« Soyez sans crainte, votre Goupix va vite se rétablir, ce n'était qu'une petite blessure, mais elle va devoir rester sous surveillance pendant quelques heures. »

Quelques heures ? Andrew n'allait pas pouvoir rester autant de temps, il devait rentrer à l'académie et s'occuper de ses Pokémons. C'était le moment de quitter Armand, il allait sûrement rester ici pendant que sa Goupix reprenait ses forces. Après quelques encouragements et une poignée de main, Andrew sortit du centre Pokémon et laissa le ranger seul.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis copain, tu veux jouer avec moi? [PV Andrew] Fini !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis copain, tu veux jouer avec moi? [PV Andrew] Fini !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu veux jouer avec moi ? [PV Rin O.]
» Salut je m'appelle Chucky tu veux joué avec moi!!
» Jouer avec le soleil
» qui veut jouer avec moi ?
» A trop vouloir jouer avec le soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Edenia-
Sauter vers: