Partagez | 
 

 Du temple a l'académie [PV Kohane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Ven 6 Juin - 15:53

Ce matin-la, tout s'était bousculé. Les derniers préparatifs, le voyage, les au revoir... Mais maintenant qu'il était arrivé, tout cela avait disparu de son esprit.

Trainant sa valise d'une main, le jeune homme tentait a la fois de tenir la porte ouverte pour sa belle-soeur et d'encrer l'image de ce hall dans ses souvenirs.  Ses yeux firent le tour de la pièce, inspectant sommairement l'endroit ou il venait de poser les pieds. Et, malgré ses faibles connaissances en architecture, il sut tout de suite que seule beaucoup d'effort et de minutie avaient pu servir a ériger un tel endroit. C'était a couper le souffle, majestueux... Bien sur, le temple Obayashi avait aussi une construction unique, mais plus basique, plus ancienne. Et moins attrayante sur plusieurs point; Cela faisait des années que Jun rêvait d'entrer dans cette académie. Elle aurait été faite en paille qu'il n'aurait pu être plus heureux. Il en avait fait des plans pour les années qu'il passerait ici. Toutes ces connaissances, la, a sa portée! ... Bien sur, tout allait être nouveau.

En lui, Jun ressentait aussi cette désagréable sensation de trac. La même que lorsqu'il était plus jeune, peu avant les représentations expliquant le récit des 3 pokémons légendaires. Rayquaza, Groudon... et Kyogre. Kyogre qui, malgré qu'il soit encré en lui pour toujours, ne serait plus lui. Ce soulagement, cette promesse de liberté lui firent relâcher ses muscles quelque peu crispés; Jun n'appréciait guère faire du théâtre, ce n'était pas un secret. Il laissa aller un léger soupir de soulagement. Et se ressaisis. Pendant 5 secondes, il avait oublié la présence de Kohane. Il n'osait tourner la tête pour la regarder. Était-elle heureuse ou pleurait-elle, triste de quitter le temple? L'avait-il blessé en ce montrant si épanouis en quittant le temple de leur famille? Lui qui se sentait si léger ressentit alors la culpabilité de n'avoir pensé qu'a lui un moment... Il évita son regard, mais il pris sa valise. Ils avaient encore a se rendre au 4e étage afin de s'installer et elle serait surement fatiguée de traîner ce lourd paquet.

- Aie!

C'est ce moment que Grumble choisis pour mordre le mollet du nouvel académicien. Les mains serrées sur les poignées des sacs jusqu’à s'en couper la circulation sanguine, il serra les dents alors que le petit attaquant desserra les siennes. Un moment de jalousie? Jun et le kaiminus se connaissent depuis maintenant 4 ans, mais cela ne fait que quelques mois qu'ils cohabitent dans le temple. Et l'humain ne comprend pas très bien ce que le pokémon ressens vis-a-vis les autres. Jun avait toujours priorisé les recherches faites sur son ami dans son habitat naturel. Il est convaincu dur comme fer que l'habitat, le train de vie d'un pokémon et sa relation avec son maitre, tout ca influence les données. Lâchant sa propre valise qui s'échoua sur le sol, il tendit la main a Grumble qui la repoussa avant de s'engager plus loin dans le hall. C'est alors que Jun s'en rendit compte; En fait de personnes au caractère désagréable, quelqu'un manquait a l'appel. Katsuo, son beau-frère n'était nul part. Il devait être derrière eux quelques secondes auparavant... Sans la moindre idée d'ou ce turbulent garcon avait pu aller, il s'adressa a Kohane.

- Kohane...? Kohane , ton frère...

Alors qu'il croisait les doigts pour que celui-ci ai finalement décidé de retourner au temple (l'espoir fait vivre) Il entreprit de poser sa question plus clairement;

- Sais-tu ou est-ce qu'il est partit?

Alors que Grumble était revenu et mordillait un coin de la porte, Jun osa enfin porter les yeux au visage de la jeune fille, attendant sa réponse.


Dernière édition par Jun Ikeda le Dim 29 Juin - 7:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Sam 28 Juin - 15:49

Les valises bouclées. De longues salutations avec les employés du temple. Un voyage captivant. Des paysages inconnus. Un père qui fait ses dernières recommandations. Une belle-mère qui la serre dans ses bras. Des bras qui s’agitent pour un dernier au revoir. Le chemin vers une nouvelle vie …

Jun s’approcha de la porte, l’ouvrit et s’écarta de l’entrée. Une invitation à entrer la première. Mais, Kohane n’était pas certaine de vouloir de faire ce pas. Elle avait tant rêvé de quitter le temple, voir autre chose que cette image du passé prisonnier du présent. Et maintenant que ça se réalisait, elle avait perdu le goût de l’aventure. En plus, elle avait du mal à se sentir à l’aise dans ses vêtements normaux. Elle s’ennuyait presque de son imposant kimono. Une feuille claqua alors contre sa joue. Leif, enroulé autour de son cou, la regardait avec un air de défi. Elle lisait dans les yeux du pokemon un « Mais qu’est-ce que t’attends ? ». Oui, il fallait bien avancer. La jeune fille ne pouvait pas laisser son frère tenir la porte pendant une éternité.

Kohane prit une grande respiration et passa la porte. Elle avait bien fait de prendre cette inspiration car le souffle lui manqua. Le hall d’entrée était magnifique. Loin de pouvoir être comparé au temple, l’académie avait son propre attrait. Elle ne s’était pas imaginer qu’une école se donne la peine de mettre autant d’effort dans les détails. L’école de Nénucrique ne s’était pas donné la peine de le faire en tout cas. Kohane l’avait visité une fois pour promouvoir le spectacle donné par le temple. Et ce n’était pas du tout comparable. C’est dans un endroit comme ca qu’elle allait maintenant vivre…
Une force lui retira sa valise et Kohane ne résista pas. Elle se doutait bien que Jun lui avait prise même si elle n’était pas certaine de comprendre pourquoi. Soudainement, son frère lâcha un cri de douleur. Surprise, la jeune fille se tourna vers lui et découvrit Grumble accrocher par les dents aux jambes de Jun. Kohane ne put s’empêcher de laisser échapper un petit rire en voyant le pokemon s’enfuir devant la main de son dresseur. Ce totodile avait son caractère bien à lui… Elle entendit même Leif soupirer devant le comportement de Grumble. C’est vrai qu’ils ne s’entendaient pas vraiment, il faut dire que Leif n’avait aucune bonne relation avec le poussifeu de Katso également…
La voix de Jun la sortit de ses pensées. Katsuo ? Oh ! Il ne fallait pas s’inquiéter pour lui !

« Oh ! Tu n’as pas remarqué ? Aussitôt qu’il a aperçut le centre sportif, il a quitté le chemin dans sa direction. Tu le connais bien, il n’est pas capable de résister à une piste d’athlétisme. » répondit-elle avec un sourire.

(Je suis hyper mega désolé de te répondre si en retard... Tu me pardonne Sissy ... -_-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Dim 29 Juin - 7:08

L’expression sur le visage de Kohane alors que je lui posais ma question  me donna l’impression de la sortir de ses éternelles rêveries. Les nuages n’étaient jamais bien loin de son esprit, un peu comme si elle habitait son enveloppe humaine à temps partiel. Si une chose est sure, c’est qu’elle portait bien son nom… petite plume. Suffit qu’une pensée souffle sur elle pour qu’elle s’envole loin du monde réel. Un instant, l’excitation que je vivais laissa place à la sérénité.  Certaines choses ne changeront jamais. Ma « sœur » ne changera jamais…  

Et son frère ne changera surement jamais, malheureusement. Lorsqu’elle me dit que Katsuo avait divergé vers un centre d’entrainement, l’irritation que je ressentis eu raison de la sérénité. Impossible qu’il fasse comme tout le monde; entrer par la porte principale et se rendre à sa chambre pour s’installer. Tant pis pour lui, il fera ses sprints avec ses valises! L’image que cette pensée occasionna m’amusait, mais je la balayais d’un revers de la main. L’heure était à autre chose et, même si j’avais le sentiment que ce gamin (bien qu’il ait le même âge que moi) était intraitable, je ne voulais pas m’embarrasser de sa surveillance jusqu’ici. Des enseignants et des employés y veilleront. Je fermais donc les yeux momentanément, essayant de me jurer que je ne m’en préoccuperais pas, sachant déjà que cette promesse à moi-même serait rompu en un rien de temps.

Sans autres mot, une valise dans chaque main, j’avançais maintenant vers le centre du hall. Valises que j’hésitais a lâcher pour aller chercher Grumble qui tentait de découvrir tout ce qu’il pouvait mordre à cet endroit…  Finalement, j’optais pour l’option facile et je l’appelais afin qu’il sache que l’académie ne se résumait pas à cet entrée, qu’il fallait continuer. Le quatrième étage n’était pas sur ce tapis.

-Grumble? Est-ce que je te fais une cabane de fortune ici ou est-ce que tu viens habiter dans notre chambre?

Ma voix semblait bien évidemment trop sérieuse pour la touche d’humour que je tentais de faire. N’ayant aucun talent pour faire des blagues, heureusement que mon petit kaiminus me connais… il aurait tôt fait de me bouder sinon. Quoi que, a bien y penser… me connaitre ne l’empêche pas de me bouder 20 fois par jour.  L’effet escompté fût cependant atteint;  Grumble leva la tête vers moi puis s’avança a petit pas dans ma direction, tentant de trainer tout en faisant mine de me suivre. Et si seulement il s’était rendu! Jetant un œil à droite, il remarqua un joli banc  dont les pattes semblaient le prier de tester leur comestibilité. J’abdiquais finalement. Le rejoignant, je pris siège et invita Kohane à s’asseoir. Bien sûr, il fallut que j’essaie de faire de l’humour…

- Je crois bien que cet endroit est la cafétéria, veux-tu quelque chose?

Et ma phrase sonna évidemment comme une affirmation au lieu d’un sarcasme à l’ intention de la créature aquatique. Je soupirais déjà intérieurement, espérant qu’elle était encore à rêvasser et qu’elle ne tiendrait pas compte de cette phrase et comprendrais simplement l’invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Mar 1 Juil - 15:30

Jun eut d’abord une expression irrité, puis ferma les yeux. Ses deux grands frères ne s’étaient jamais bien entendu. Toujours un pour faire enragé l’autre. En fait, c’était souvent le rôle de Katsuo te taper sur les nerfs de Jun. Ils incarnaient vraiment bien Groundon et Kyogre. Pourtant, Kohane avait toujours eu l’impression qu’ils étaient bons amis au fond. Mais peut-être qu’elle se trompait loyalement…

Jun avança finalement plus profondément dans le hall, trainant leurs deux valises derrière. Kohane fut tenté de reprendre la sienne. D’accord, elle l’avait trouvé lourde tout le long du chemin menant à l’académie mais elle n’aimait pas vraiment l’idée de laisser Jun s’en charger pour elle. Comme elle tendait la main vers sa valise, la voix du jeune homme résonna dans la pièce. Il appelait Grumble, toujours occupé à mordre tout ce qu’il trouvait. Kohane rigola à la phrase de Jun. Le petit kaminus n’avait jamais vraiment obéit à son frère. Il se prenait toujours pour un pokemon libre.
Mais, Grumble se décida enfin à suivre la compagnie, pour finalement leur tourner le dos. Un banc avait attiré les mâchoires du pokemon qui n’avait pas pu résister. Et tout était à recommencer… Décourager, Jun se dirigea vers le banc. Kohane sentit la queue de Leif se balancer sur son épaule. Elle tourna la tête vers lui, tentant de l’observer. Le vipelierre avait une expression toute aussi désespéré que Jun, avec une pointe de colère. Kohane devinait qu’il avait hâte de faire une de ses trente siestes quotidiennes, et dans un lit douille pour une fois. Mais, il avait du fait que Leif ne supportait le comportement de Grumble.

« Ne t’en fait pas Leif. On fait une petite pause. C’est tout. »   chuchota-t-elle pour calmer un peu son pokemon.

La voix de Jun lui parvient alors du banc. Malheureusement, elle ne comprit pas vraiment sa phrase, trop occupée par le bien-être de son ami à feuille.

« Hein ? »

Puis, devinant dans les gestes de Jun une invitation à s’asseoir, elle laissa échapper un « Oh ! ». Kohane alla donc s’asseoir à ses côtés. Elle déroula ensuite le vipelierre de son cou pour le coucher doucement entre ses bras. Elle se tourna vers Jun avec un sourire.

« escuse moi ! Tu disais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Mer 2 Juil - 18:05

Je vis avec soulagement son air un peu confus. Sauvé par le nuage! Elle comprit toutefois et vint prendre siège à mes côtés.

-Rien.

Posant ma main sur la tête de la brunette, comme pour lui démontrer de ne pas s’en faire, je remarquais l’air exaspéré de Leif qui s’étendait maintenant dans les bras de sa maitresse. S’attarder ici ne ferais probablement que le mettre plus en rogne mais impossible de savoir si celui-ci aimait faire autre chose que dormir alors à quoi bon se presser pour lui. Il n’a qu’à roupiller sur Kohane, comme à son habitude.

Somme toute, s’asseoir fût une bonne chose car mon petit compagnon bleu, soudain interpellé, remarqua notre présence. Il piétina un peu pour se retrouver face à nous et se hissa sur le banc, entre moi et Kohane... me forçant à me glisser vers la droite pour lui laisser de l’espace. Je m’abstenais alors de commentaire, simplement au cas où il déciderait de claquer des dents pour se venger. J’optais plutôt pour la seconde option qui était de mettre ma main sur sa tête à lui. C’était probablement ça qui l’avait piqué. Et comme de raison, il ronchonna un peu mais il clôt ses yeux et  frotta son crâne contre ma main. Je poursuivais alors dans le geste, espérant que lui donner de l’attention le rendrais plus affable. Tous ces changements, ces nouvelles personnes et Pokémons en quelques mois, ce long voyage de si bon matin, cela avait dû l’épuiser ce qui faisait maintenant de lui un « enfant épuisé et épuisant »…. Peut-être devrait-on suivre le conseil silencieux de Leif et aller faire une sieste?

D’une voix que je voulais douce, j’essayais de dialoguer avec Grumble. Loin d’être évidente, les conversations avec un être aussi versatile ne menaient jamais bien loin. Un moment il semblait être prêt à nous suivre vers les chambres, la seconde suivante je pouvais voir dans ses grandes pupilles qu’il me fausserait compagnie dès qu’il jugerait un détail plus intéressant.  J’étais sur le point de me dire que le laisser s’égarer dans l’académie ne serais pas une grosse perte, que ce ne serait pas définitif car je finirais par retomber dessus et que cela me donnerait une pause et surtout, qu’il pourrait en faire le tour sans que je n’ai à l’attendre à chaque pas dans la direction voulue…  Mais si je « perdais » mon Pokémon dans l’académie le premier jour, cela ferait surement des vagues. Je n’imagine pas l’image que l’on aurait de moi par la suite. Et puis, impossible de savoir la taille de cet académie. Qui sait si on se retrouverait le jour même ou s’il serait envoyé dans un centre d’adoption? Capturé par un autre?  Peut-être y  a-t-il un livre de règlement quelque part concernant les pokémons que l’on possède, différent du code de conduite humain?

Grumble, dans son propre langage, s’était lancé dans un monologue dont je ne compris rien. Décidant de le laisser parler seul, je consultais ma jeune sœur, tentant de trancher même si la réponse me semblait évidente dans les yeux de son pokémon. « D.O.R.M.I.R. » Bien sur, pour que le message passe, je l’interpellais d’abord. Au cas où elle serait de nouveau dans ses rêveries…

-Kohane? (petit silence) Es-tu prête à voir ta nouvelle chambre? Ou veux-tu passer à quelque part avant de monter?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Dim 21 Sep - 17:38

Jun posa doucement sa main sur la tête de Kohane. Ce qu’elle n’avait pas comprit n’était pas si important. Tant mieux ! Il lui arrivait souvent de manquer des bouts de conversations et ce comportement pouvait irriter. Même si elle détestait ce trait de sa personnalité, la jeune fille n’arrivait pas à la corriger. Malgré tous ses efforts, elle quittait parfois pour la lune sans même s’en rendre compte.
Kohane reporta son attention sur Leif. Le pokemon s’enroulait sur lui-même, sa position préféré pour la sieste. La jeune fille sourit en flattant son ami. C’est alors qu’elle remarque que Grumble se tenait devant le banc. À l’aide de ses petites pattes, le crocodile bleu se issa dessus et s’assit entre le frère et la sœur. Sans un mot, Jun étendit la main pour la poser sur le pokemon grincheux. Immédiatement, Grumble s’y frotta comme un Skitty. La scène était mignonne, surtout quand on connaissait les acteurs. D’une voix douce, Jun essaya de discuter avec le Kaiminus, le convaincre de se rendre ailleurs. Dès que le pokemon semblait être convaincu, il changeait d’idées.

Amusée, Kohane les regardait avec un sourire. On voyait bien que le jeune homme faisait de gros efforts pour ne pas provoquer une nouvelle fuite. Jun était tellement patient avec son pokemon. Si Grumble avait appartenu à Katsuo, cette discussion se serait terminée en bataille. Preuve que ses grands frères ne se ressemblaient pas. Bon d’accord… Katsuo l’a chicanait souvent quand elle appelle Jun grand frère. C’est vrai qu’il n’était pas vraiment son frère. Mais, la jeune fille le considérait comme tel. Son père insistait bien pour qu’il appelle sa nouvelle femme mère, alors pourquoi faire différemment avec …

« Kohane ? »

La jeune fille cligna des yeux doucement pour revenir à la réalité. Aller à la chambre ou aller quelque part avant ? C’était bien ça la question, non ?

« J’aimerais bien explorer l’académie, mais avec les valises, ce ne sera pas évidant. Je pense que ce serait mieux si on allait à la chambre d’abord, non ? » demanda-t-elle en penchant la tête de côté.

Sachant qu’ils allaient se déplacer bientôt, Kohane jeta un œil sur son pokemon. Leif dormait profondément. Du moins, c’est ce qu’il voulait faire croire. La petite observatrice glissa donc tranquillement ses mains sous Leif, prête à le soulever au moment du départ.

(Gomenasai!!! C'est une absence impardonnable!!! T_T)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Lun 22 Sep - 3:06

Grumble prenant les devants sur le petit groupe, Jun avait donc les mains libres pour porter les valises de Kohane. Il s’en empara, profitant du fait que sa belle-sœur tenait Leif a deux mains. D’un petit mouvement de tête, évidemment après avoir fait un contact visuel avec elle, il lui indiqua de passer devant. Le 3e étage ne devait pas être la porte à côté et Jun en vint à se demander s’il y avait des ascenseurs… Il eut bien vite sa réponse; non. Des escaliers à tous les étages. Il semblait donc que le temps était venu de faire un petit entrainement passif et de soulever les paquets qu’il trainait sur ses épaules. Impossible de s’y prendre autrement dans les marches, malgré les roulettes.

Le petit kaiminus étant dans son champ de vision et la jeune fille lunatique aussi, il laissa un soupir s’échapper et cessa de s’inquiéter pour rien. Il pouvait maintenant revenir à ses pensées et laisser ses yeux courir sur ces murs qui lui avaient fait passer tant de nuit blanche tant il s’efforçait de les imaginer, de les créer dans son esprit. Il voulait inscrire le chemin jusqu’à sa chambre dans sa mémoire dans les moindres détails. De plus, se souvenir de tous ces petits coins et racoins l’aiderait probablement à retrouver Grumble s’il s’enfuyait et que Jun ne le retrouvait pas. Ces petits accidents éventuels seraient probablement inévitables vu le caractère de son ami.

Non sans une petite goutte de sueur perlant sur le front de l’adolescent et une ou deux pauses sur les paliers, il réussit à monter les effectifs au troisième. Il raccompagna Kohane à sa chambre qui, de toute façon, était sur son chemin et lui déposa sa valise.

-Tu viendras me voir s’il y a quoi que ce soit. Je vais m’installer avant d’aller visiter.

Il n’attendit pas qu’elle ouvre sa porte, lui laissant le plaisir de découvrir cet endroit par elle-même. Cela entrait dans son intimité et Jun ne se sentait pas en droit d’aller plus loin. C’est en voulant reprendre son chemin qu’il se rendit compte que son ami pokémon n’était pas devant lui, mais derrière. Il retournait vers l’entrée… prestement avant qu’il n’aille trop loin, Jun laissa sa propre valise sur place et sprinta quelques mètres pour mettre la main sur sa peau écaillée et le ramener vers la bonne aile. A court de mot, ou peut-être gêné, il  glissa un simple « au revoir » a la jeune fille avant de lui tourner le dos et de s’enfoncer dans le couloir, longeant le défilé de porte. Grumble recommença son piétinement, dans la bonne direction cette fois et tous deux s’enfoncèrent, disparurent de la vue de Kohane.

Il compta les numéros, un a un, pour s’assurer de ne pas passer droit. Arrivant enfin à bon port, il fixa le panneau de bois puis la poignée. Il s’y attarda, glissa ses doigts sur le métal froid puis empoigna fermement le morceau de quincaillerie.  À l’intérieur, rien d’extraordinaire, tout de merveilleux. Nouveau. Rafraichissant. A l’aise, il glissa sa valise jusqu’au pied du lit, retira son chandail et s’entendis sur les couvertures, les mains croisés derrière la nuque. Il avait une belle vue sur le ciel à cette hauteur… probablement la raison pour laquelle ils étaient à cet étage. En fermant les yeux, il se remémora le visage de Kohane lorsque sa propre mère remplissait les inscriptions pour l’académie. À la question « quel étage », la jeune fille s’était empressée de demander d’être au dernier…. « LE PLUS HAUT!! » Un sourire flotta sur les lèvres du garçon qui, fatigué, se pardonna de ne pas sortir visiter immédiatement pour s’assoupir un instant.  


(C'est la vie Ika-Chan Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    Jeu 18 Déc - 15:36


Le petit pokemon bleu de Jun prit les devants de la compagnie. Suivant le mouvement, Kohane s’assura que Leif ne tomberait pas de ses mains et se leva doucement. Son grand frère saisit ses valises et, d’un mouvement de tête, lui fit signe de passer devant. La jeune fille lui adresse une grimace pour s’excuser. Jun allait devoir s’occuper de leurs valises, tout ça par la faute du mauvais caractère d’un Snivy. En s’approchant des marches, elle fit bientôt la même constatation que son frère. Aucun ascenseur… Pas que cela lui déplaise tellement ! L’observatrice n’avait jamais aimé monter dans ses engins. Elle avait toujours l’impression que son cœur montait jusqu’à sa bouche quand elle en utilisait un, la tête lui tournait alors une bonne minute avant que tout redeviennent normal. Mais, tout de même, elle aurait supporté son malaise pour épargner l’effort que le chercheur s’apprêtait à faire.

Ne pouvant retarder le moment plus longtemps, Kohane s’aventura dans les escaliers, derrière un Grumble un peu trop fier de diriger la montée. Après quelques pauses bien méritées sur des paliers, ils arrivèrent enfin le troisième étage. Jun tira les valises jusqu’à une porte. Déposant la valise de l’observatrice, son frère lui fit savoir qu’il allait s’installer et qu’elle pourrait venir le voir s’il y avait un problème. Sur ces mots, il s’éloigna. La petite tête-en-l’air mit un moment à comprendre que la porte était en fait sa nouvelle chambre. Kohane laissa un « Oh ! »  de compréhension et se tourna vers la porte. Elle ajusta en équilibre Leif sur un de ses avant-bras pour réussir à tourner la poignée. Elle poussa la porte d’un mouvement de hanche. Comme elle s’apprêtait à y entrer, un déplacement d’air attira son attention. Jun arrêta sa course à ses côtés, poussa Grumble, qui semblait vouloir la suivre, dans la bonne direction et marmonna un « Au revoir ! » avant de reprendre son chemin. Kohane ne put retenir un petit rire.

La jeune fille fit finalement le pas. Elle entra dans cette pièce qui deviendrait sa nouvelle chambre pour quelques années. Pour quelqu’un de normal, c’était une chambre banale. Pour Kohane, c’était une chambre d’un genre nouveau. Tout, du décor aux mobiliers ne pouvait être plus différent. Elle déposa Leif sur le lit, en s’étonnant qu’un matelas puisse être aussi moelleux. Le pokemon ouvrit un œil pour le refermer aussitôt avec satisfaction.
L’observatrice se redressa en jetant le regard autour d’elle. C’est alors qu’elle le vit. Là, le ciel à travers la fenêtre. Comme un automate, elle s’approche de la vitrine. La vue du territoire de l’académie était splendide à cette hauteur. On ne manquait aucun détail, de la lumière qui bougeait entre les arbres aux pokemon s’entrainant dans le terrain vague. Appuyant ses coudes sur le rebord de la fenêtre, l’artiste s’imaginait déjà tous les dessins et les peintures qui allaient sortir de ce paysage. Ses doigts ne demandaient qu’à tenir un crayon.

Une idée surgit alors dans sa tête. Kohane se redressa d’un bond, voulut courir vers la porte d’entrée mais s’effondra plutôt sur le plancher. Leif sursauta en lâchant un cri. Le pokemon sauta du lit et, en quelques secondes, se retrouva à côté de sa dresseuse.  Elle lui adressa un sourire pour le rassurer.

" Désolé de t’avoir réveillé Leif ! Je vais bien ! "

Kohane se releva et sortit dans le couloir. Apportant sa valise, elle se fâcha contre sa propre étourderie avant de fermer la porte.
** Installons-nous un peu. ** pensa-t-elle.

( Suite du topic ici )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du temple a l'académie [PV Kohane]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Du temple a l'académie [PV Kohane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torii - Portail de temple Shintoïste (Japonais)
» Des définitions "académiques"
» Egypte - Temple d'Edfou
» Temple grec
» [Partenaire] Académie Manga Destiny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: L'Académie :: Hall d'Entrée-
Sauter vers: