Partagez | 
 

 Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 0:30

Enfin. Enfin le combat pouvait commencer pour de bons se qui plaisait fortement à la jolie dresseuse qui fixait son pokémon mais n'oubliait pas de relever de temps en temps la tête vers le dresseur et pouvoir regarder comment il se débrouiller dans se combat sans son, après tout, en observant comment Mégami gérer le combat muet pouvait être plus tôt bien, comme ça, dès le duel finit elle pourrait lui faire remarquer qu'est-ce qui n'allait pas dans son comportement, ses regards, son expressions et pleins de détail important dans se type d'affrontement, mais elle pourrait aussi le complimenter sur les réussites bien évidement, pas que des critiques négatives, il faut du positif un peu quand même sinon ça peut rapidement décourager une personne et elle ne voulait surtout pas décourager ou dégoûter Mégami. Elle surveiller alors attentive tous ses faits et gestes, sans oublier la concentration sur son propre pokémon.

D'ailleurs se dernier avait décidé de prendre la forme d'un caninos, après tout, un pokémon face à un type insecte c'est généralement avantageux, alors en plus d'être sur le terrain de jeux de la petite muette, pour le moment, les conditions de réussite sont réunies, mais ne pas crier la victoire trop vite, on ne sait jamais se qu'il peut arrivée dans un match pokémon ! Alors que son métamorph avait décidé d'opter pour un caninos, sous le regard perçant de la jeune fille, il exécuta une petite attaque Flammèche pour tenter de toucher son adversaire mais en vain, le pokémon papillon vint à toutes les éviter sans difficultés se qui contrarié la jeune dresseuse mais elle ne s'inquiétait pas pour au temps. Que fallait-il faire maintenant, le pokémon feu revint à sa place initiale toujours calme et serein en attendant un quelconque gestes de sa dresseuse, c'est alors que la jeune fille, fixant son pokémon, releva son regard azur vers le papillon qui, suite à sans doute une regard trop … Sec de mégami avait prit la décision de lancer une violente attaque Charge. Première erreur, ne jamais lancé d'attaque charge à un pokémon de type feu aussi rapide que celui-ci, un long sourire s'anima sur le jolie visage de la jeune fille. Parfait.

Le pokémon attendit alors que Papilusions se rapproche suffisamment, se qui ne mit d'ailleurs que très peu de temps vus à la vitesse que l'insecte volait vers lui, une fois assez proche c'est d'un bond que le chiot se retrouva juste au-dessus du pokémon et envoya sans plus attendre une attaque Roue de Feu, il était presque sûr à 100% de toucher son adversaire, bon, l'attaque était presque parfaite rester plus qu'à en voir le résultat, il se reposa au sol derrière le pokémon insecte avec toujours son regard porter sur la jeune fille qui souris et fit un léger hochement de la tête pour le féliciter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 9:44

Ce premier coup fit mal. Très mal. Métamorph, toujours sous sa forme de Caninos, attendit le bon moment pour sauter au dessus de Papilusion et lui asséner un grand coup d’une attaque Roue de Feu avant d’atterrir.
Cette attaque, portée donc sur le dos du Pokémon Insecte, ne fit pas de détails et le plaqua violemment contre le sol de la salle d’entraînement. Cette attaque qui venait de réussir serait très certainement décisive pour la suite des événements, à vrai dire il ne s’attendait pas à ce que Métamorph démontre une telle adresse, mais il se rappela qu’après tout il était entrainé par Zayara depuis plusieurs années et que le dressage muet n’était pas là uniquement pour qu’ils puissent se comprendre sans parler, dans ce cas, il était aussi naturellement là pour faire progresser ses Pokémon.
De réflexe, Mégami ouvrit la bouche et faillit annoncer à son Pokémon d’utiliser Choc Mental pour ralentir le canidé et prendre son temps pour se relever et s’envoler à nouveau, sans se brusquer. Mais il se ravisa bien vite, se souvenant de la nature de ce match, aucune parole permise Sa bouche se referma donc et il ne sut que faire, car Papilusion, trop occupée à se remettre de son attaque, ne le regardait plus.

C’était vraiment une plaie cette histoire de regards, quand ils n’avaient encore rien mis au point. Il ne pouvait pas gagner, il ne pouvait absolument rien faire. Il n’avait pas la moindre idée de comment faire véritablement comprendre ce qu’il voulait à Papilusion.
Lorsqu’elle réussit à se relever et à prendre le plus rapidement possible son envol, assez maladroitement néanmoins, elle put donc voir très clairement la tête de son dresseur bouger légèrement de droite à gauche, et elle comprit parfaitement ce que cela voulait dire : Charge n’était pas ce qu’il attendait. Puis elle attendit encore une fois une quelconque nouvelle expression sur le visage de Mégami, mais cette expression ne vint pas, il restait neutre encore une fois. Ne sachant que faire, le papillon exécute une Armure, afin d’augmenter un peu sa Défense, durcissant sa peau pour la prévenir des prochains assauts physiques.

En réalité, Mégami ne lui avait pas du tout demandé de faire une Armure, il ne lui avait carrément rien demandé en fait, donc tant mieux si elle l’avait interprété comme un augmentation de statistique. Il se rappela alors de l’attaque Sécrétion et se dit qu’elle leur serait vraiment utile contre un Pokémon tel que Caninos… mais encore une fois, il n’avait aucune idée de comment le faire comprendre. Heureusement, Zayara se montrait bonne pédagogue et attendait un peu entre chaque attaque, afin de ne pas trop déstabiliser son adversaire.
Ca craignait un peu. En train de réfléchir, Mégami n’était en train de rien communiquer du tout à sa partenaire de combat, qui se trouvait totalement démunie. Il ne pouvait pas se reposer sur les regards pour le moment, c’était un stade trop avancé pour lui. Il devait trouver un moyen plus simple de communiquer sans parler, même s’il devait être moins discret qu’un petit regard.
Et la solution à ce problème ne tarda pas à se montrer. Le blond aux yeux bleus sortit soudainement les deux mains de ses poches et fixa intensément son Pokémon, qui volait à plusieurs mètres au-dessus du sol. Puis il posa l’index et le majeur de sa main droite sur sa tempe ; et plaça son bras gauche à l’horizontale, devant lui. Toujours en regardant son Pokémon, il brassa ensuite doucement l’air devant lui, avec son bras gauche, tandis que sa main gauche gardait la même position. Et une fois ce geste exécuta, de sa main droite, il pointa du doigt le Caninos.

Cette fois, l’ordre était explicite et il fut saisi immédiatement par Papilusion. Ses yeux devinrent luisants, comme devant la salle d’entraînement auparavant, et elle lança une attaque Choc Mental : une onde de choc psychique fut envoyé en direction du Pokémon Feu, qui devrait recevoir de légers dégâts physiques et mentaux suite à ça.

Bon, ce n’était pas très puissant, mais au moins, maintenant, il avait trouvé une technique pour faire face, même si elle n’était pas des plus discrètes. Il pouvait à présent riposter comme il le voulait, et ce, sans dire un seul mot. Restait plus qu’à trouver un geste différent pour chaque technique qu’il voudrait employer.
Il aurait bien aimé continuer de n’utiliser seulement que des regards, mais vraisemblablement cela était impossible pour le moment pour eux, et la technique qu’il employait en ce moment n’avait été interdite en aucun cas vu qu’il restait quand même muet.

Il remit ses bras le long de son corps et attendit la suite des réjouissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 13:30

La jeune fille avait se sourire plus tôt satisfait, disons que se début de match lui plait énormément. On peut dire que le métamorph actuellement sous des airs de petit chiot inoffensif se défendait plus tôt bien face au grand papillon du dresseur adverse. Elle surveillait bien attentivement les gestes mais surtout les regards de se dernier qui semblait plus tôt mal à l'aise dans se combat particulier. Toujours avec son sourire elle put observer son pokémon chiot qui exécuta à la perfection son attaque roue de feu touchant violemment Papilusion dans le dos le projetant le pauvre adversaire au sol laissant un nuage de poussière remplir cette salle. Sous ses airs heureux le pokémon chiot retomba sur ses pattes surveillant son adversaire et s’apprêtait à lancer une nouvelle attaque pour l’achever au plus vite mais en relevant la tête vers Zaya cette dernière lui fit signe que non, il fallait attendre. Si elle achevait le pokémon de Mégami maintenant il n’y aurait plus de sens à se combat, elle voulait pouvoir observer le comportement de se dernier pour mieux lui apprendre après, pour le moment de se qu’elle pouvait voir, plusieurs éléments à lui enseigner était à prévoir pour un entraînement, mais elle allait attendre bien sûr la fin du combat pour lui faire part de ses opinions. Avec tous ses éléments elle allait pouvoir l’aider à faire des efforts dans cet apprentissage particulier.

Elle suivit du regard le papillon qui reprit avec difficultés son envole au dessus du petit chien enflammé qui lui aussi d’ailleurs fixer sans arrêt le pokémon adverse sans oublier de lancer des coups d’oeil à la jeune fille. A son tour elle-même elle put voir Mégami faire un geste bien précis, puis se que les regards semblait ne pas être pour lui alors il allait utiliser une autre manière de se faire comprendre et cette fois c’était réussit ! Son Papulision lança alors sur le pokémon de Zaya une attaque Choc Mentale qui percuta le chiot déstabilisé mentalement, il ferma quelques instants ses yeux, mais les rouvrit dans la seconde suivante déterminé plus que jamais à mettre un terme au premier combat, Zayara était cette fois ci d’accord car il lui fit un petit signe de tête pour acquiescer son idée. C’est alors que le pokémon feu commença a prendre de la vitesse en courant autour du pauvre papillon essayant de lui faire perdre ses repères, il s’arrêta pile derrière se dernier et lança sans attendre une attaque Rebondifeu en direction de se dernier.

On pouvait bien voir dans les yeux de Caninos qu’il voulait montrer sa puissance pour un pokémon dresser sans son, ça rendait plus tôt fière sa dresseuse, puis on, c’était un peu comme une vengeance pour faire comprendre à Mégami qu’on ne s’en prends pas à eux sans s’en mordre les doigts juste après, quel pokémon têtue par moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 15:13

Ah, ça y’est, le Pokémon Feu commençait à vraiment user de sa rapidité. Pensant pouvoir perdre le Pokémon volant, il entama une course en forme de cercle autour de lui. Mauvaise pioche, Métamorph, on pouvait certes troubler un bon nombre de Pokémon en utilisant une telle stratégie, mais pas un Papilusion, et pour une bonne raison : ses yeux. En effet, les yeux d’un Papilusion n’étaient pas comme ceux de la majorité des Pokémon, ils étaient des yeux composés. Qu’est-ce que cela signifiait ?
Tout simplement qu’en plus d’être beaucoup plus réceptif à la lumière et aux mouvements, le champ de vision de ces Pokémon était tellement élargi qu’ils avaient à peine besoin de bouger pour être capable de voir à 360°. Dans les combats, en plus de n’être presque jamais surpris par une action adverse, surtout chez les types Ténèbres qui employaient des techniques fourbes, cela permettait d’augmenter drastiquement la précision de ses propres attaques.

Papilusion n’avait en ce moment qu’à se tenir immobile, tournée vers son dresseur, pour voir l’entière trajectoire de son opposant, avec tout de même un petit angle mort lorsque que celui-ci se trouvait bien derrière elle.
Mégami non plus ne communiquait rien, il attendait tranquillement que le Pokémon Chiot finisse ses petits tours, le seul être qu’il fatiguait en ce moment, c’était lui-même. C’est au moment où il se stoppa brusquement bien à l’arrière du Pokémon Insecte que, sans attendre, le jeune dresseur avança sa main droite devant lui en dirigeant son index vers le haut, et en lui faisant faire un petit tour. Ne voulant pas perdre de temps sur cette action, il écarta ensuite très rapidement les deux bras, chacun d’un côté, alors que le Caninos lançait son attaque, et les ramena d’un coup sec devant lui, côte à côte, balayant l’air à leur passage.

L’attaque Rebondifeu était déjà bien avancée lorsque Papilusion saisit le message, se retournant promptement comme le premier geste qui signifiait « Retourne-toi » le lui avait indiqué, et exécutant une puissante Tornade en battant frénétiquement des ailes, comme le deuxième geste qui signifiait « Tornade ou Cyclone » le lui avait également indiqué.
Sous les puissantes pulsations des ailes de l’insecte, la boule de feu fut ralentie, ralentie, ralentie, et finalement éclata à quelques dizaines de centimètres du papillon, projetant au passage quelques éclats de flammes comme le voulaient les propriétés particulières de Rebondifeu. Certaines particules de la boule enflammée touchèrent le corps et les ailes du Pokémon, mais elles ne furent cependant pas assez puissantes et ne lui firent pas assez de dégâts pour qu’il ne ressente plus que quelques picotements et petites brûlures sans véritablement s’en soucier et le perturber.
C’était à eux de jouer, maintenant. Ils allaient leur montrer la meilleure attaque de Papilusion jusqu’à maintenant.
Celle-ci se tourna légèrement pour avoir dans son champ de vision, et le Caninos, et Mégami, et elle vit ce dernier rapprocha ses deux mains de ses yeux comme s’il tenait des jumelles, puis les avança ensemble plus loin devant lui, en direction de Métamorph.

Parfait. Cet ordre là aussi était simple à comprendre. Et c’est parti pour  la contre-attaque !
Une fois de plus, les grands yeux de Papilusion s’illuminèrent d’un couleur bleue, et un impressionnant rayon psychique multicolore en sorti, propulsé rapidement en direction du Pokémon Feu, et prêt à le poursuivre s’il cherchait à s’enfuir. C'était la Rafale Psy.
Une chose était sûre, il devrait faire preuve de son entière rapidité pour réussir à esquiver cet assaut. Pour ce petit instant, c’était Mégami le testeur et Zayara la testée. Voyons voir si son Pokémon avait été suffisamment entraîné pour être aussi rapide qu’il le faudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 18:53

Il semblait que son pokémon Caninos est fait un peu trop de preuve d'une grande assurance ! Son regard vint s'agrandir quand le pokémon papillon avait évité au mieux l'attaque du pokémon feu, le rebondifeu avaient été dévié et même annulé par une simple rafale tornade, enfin, elle n'avait était si simple que ça, plus tôt puissante et si l'attaque tornade avait touché le pokémon feu il aurait put en avoir des sérieux dégâts. Mais voilà, on ne peut pas réussir à chaque fois ! C'est une lueur furieuse qui s'anima dans le regard du pokémon Morphing de la jeune dresseu qui avait toujours son regarde fixer sur les deux pokémons et attendait bien patiente de voir la suite de se match vraiment intéressant, oui clairement, leur combats était plus tôt instructif et là laisser réfléchir sur beaucoup de chose : apprendre elle même quelques techniques, des nouvelles manières d'apprendre à Métamorph, voir la puissance de son ami adversaire dans ses conditions, enfin plusieurs choses bien pratiques pour la jeune fille !

Alors que le caninos semblait bien contrarié, c'est à se moment là que Mégami en profita pour ordonner une attaque à son papillon volant au dessus du pokémon feu, ses yeux se mirent à s'illuminer après quelques gestes venant de son dresseur qu isemblait bien se débrouiller avec se dressage de type muet. Oui c'est vraiment un bon début pour un premier combat. Le papilusion s'éleva et fit soudain briller ses deux grands yeux rouges et dont sortis plusieurs rayons coloré, se fut à Zayara d'ouvrir des grands yeux, cette attaque aller certainement faire mal si Caninos se la prenait : Rafale Psy, les rayons arriverent à vive allure vers le pokémon qui ne mit pas une minute de plus et détala rapidement pour pouvoir échapper à cette attaque puissante, mais c'était une très mauvaise idée ! Puis en plus de cela la jeune fille avait perdu le contact du regard avec son pokémon, s'il courait, son pokémon se retrouverait bien plus rapidement épuisé et du coup deviendrait une proie facile et se serait sans doute mit K.O, même si au fond d'elle, Zaya ne laissa rien ressortir. Elle essayait par contre tout les moyens de reprendre contact visuellement avec Métamorph qui par chance tourna la tête. Fronçant les sourcils, faisant un hochement de tête négatif, il s'arrêta soudainement tourna sur lui même, quand la rafale arriva lui, il sauta au-dessus mais pauvre de lu ise la prit quand même. Retombant violemment sur le sol remplissant de nouveau la salle de poussière, c'est pourtant un pokémon en forme qui s'y releva, mais pas si en forme que ça car quelques blessures pouvait se distingué, des signes de fatigue aussi, mais il ne semblait pas vouloir abandonner face au pokémon adverse !

Il se mit de nouveau à courir vers papilusion alors que la dresseuse n'avait rien ordonné ou affirmé dans son idée, elle allait donc voir se qu'il allait faire n'ayant aucune chose à dire dessus. Il couru rapidement vers Papilusions et sauta dans les airs pour se retrouver au plus proches de se dernier, soudainement ses crocs s'enflammèrent, d'accord ! Elle venait de comprendre ! Caninos avait donc décidé de se rapprocher le plus possible, et de mordre le pokémon avec ses crocs enflammés, une attaque Crocs Feu, c'était dangereux, pour lui, mais pour l'adversaire aussi. S'il réussissait il pouvait sans doute reprendre la manche, mais s'il loupait alors le pokémon aller sans doute retomber douloureusement au sol, chute qui pourrait bien le mettre K.O, mais elle lui faisait entièrement confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 20:01

La Rafale Psy avait fini par atteindre son but, la dresseuse aux cheveux clairs préférant préserver l’énergie de son Pokémon en lui faisant comprendre de s’arrêter. Il tenta tout de même de sauter, mais ce ne fut pas suffisant et il fut projeté lui aussi au sol, comme l’insecte l’avait été un peu plus tôt. On dirait bien que le combat avait retrouvé un certain équilibre, et le Pokémon Feu se releva, plus déterminé que jamais à reprendre les choses en main, et aussi, certainement, à se venger en quelque sorte de ce qu’il s’était passé un peu plus tôt entre Mégami et Zayara. Quel fort caractère, celui-là, alors.
Il reprit donc sa course mais cette fois-ci, c’est directement Papilusion qu’il semblait viser. Il fonçait dans sa direction et ne tarda d’ailleurs pas à sauter, ouvrant grand la gueule.
Tsss… le plus dangereux dans tout ça, c’est que comme il n’entendait pas l’ordre venir du dresseur adverse, il n’avait rien sur quoi se baser pour prédire la prochaine attaque, mis à part la posture du Pokémon. Et, aussi expérimenté qu’il l’était petit à petit, il ne l’était cependant pas assez pour connaître toutes les postures prises par les Pokémon avant d’exécuter telle ou telle attaque. La surprise, si Zayara disposait d’un avantage dans sa façon de dresser les Pokémon, c’était bien celui-là. Un simple regard était quasiment indétectable à cette distance et à un tel niveau de concentration sur le champ de bataille, si bien que depuis le début, Mégami n’avait presque pas vu le visage de Zayara changer tant elle était douée pour ce domaine, pendant que celle-ci devait prendre un malin plaisir à analyser la façon dont il se débrouillait sans aucun mal. Pas de doute, elle avait le combat en main et si elle voyait que la situation devenait vraiment dangereuse pour son Pokémon, elle passerait certainement au niveau supérieur sans hésiter.

Alors… qu’est-ce que c’était, une attaque Morsure, peut-être ? Allez, il allait parier sur ça. En temps normal, Mégami aurait préféré que son Pokémon esquive, pour être sûr de n’encaisser aucun dégât, mais là… ce n’était qu’un entraînement, et ça n’entraînerait rien du tout d’esquiver toutes les attaques. Il devait trouver un autre moyen de contrer son Pokémon, même si pour cela il devait prendre un risque, c’est de cette manière que les affrontements étaient intéressants. Le Caninos avait actuellement parcouru une bonne distance entre Papilusion et lui. Il était vraiment rapide. Il fallait que Mégami trouve un moyen de casser cette rapidité, et encore une fois l’esquive ne remédierait pas à ce problème. Non, il devait utiliser Sécrétion, mais quel geste employer pour cette technique ?
Réfléchissant à toute vitesse, il choisit un geste un peu à l’arrache. Certain que Papilusion le voyait, il porta donc sa main droite devant sa bouche, l’index collé au pouce, les autres doigts repliés, et encore une fois avança cette même main plus au devant de lui, comme s’il tenait un fil entre ses doigts, relié à sa bouche.
Et heureusement qu’il s’agissait bien de Papilusion le Pokémon qu’il avait choisi pour ce match, car sans elle, il n’était pas sûr qu’il se serait vraiment fait comprendre. Il ne doutait pas qu’avec Magnéti, pour le combat d’après, les choses seraient bien, bien plus difficiles. Déjà qu’il oubliait la moitié du temps le sourire pour signifier à son Pokémon qu’elle avait bien fait les choses…
Papilusion fit donc face au Caninos, et projeta par sa bouche un fil gluant, dans lequel s’empêtrerait sûrement le canidé pendant sa chute et le ralentirait. Ce que Mégami n’avait toutefois pas prévu, ce fut que la mâchoire du Pokémon adverse s’enflamma brusquement. Aïe, une attaque Crocs Feu, il n’y avait pas pensé du tout.

L’attaque toucha sa cible et le Pokémon réussit à mordre Papilusion au niveau du corps, ce qui la fit chanceler et perdre de l’altitude. Elle se débattit cependant et réussit à se libérer de son prédateur, tout en se remettant comme elle le pouvait de ce choc. Heureusement pour elle, l’attaque Armure qu’elle avait exécuté un peu plus tôt lui avait permis de préserver encore un peu d’énergie. Plus beaucoup, mais cependant suffisamment pour tenir le coup pendant encore un petit moment.
Mégami remarqua cependant bien vite un détail qui l’horrifia : une marque rouge à l’endroit où elle avait été mordue. Brûlée. Alors ça, c’était vraiment pas de bol. Elle ne tiendrait vraiment plus longtemps. Mais ils n’avaient pas dit leur dernier mot non plus.

Le blond plaça ses deux bras et mains, à plat, doigts écartés, devant lui, et les fit doucement descendre, jusqu’à arriver au niveau de sa taille à peu près. Encore une fois, le type Insecte et Vol comprit où il voulait en venir : une attaque de poudre, n’importe laquelle, sachant qu’il en connaissait trois. Et la première qui lui vint à l’esprit fut la Poudre Toxic.

Rassemblant ses forces, la femelle Papilusion s’empressa de voleter au dessus de son adversaire et de libérer cette poudre empoisonnée. Mégami n’avait pas hésité à utiliser cette technique même si Métamorph s’en retrouvait encore empoisonné à la fin du combat, car il avait il y a longtemps acheté des objets soignant les problèmes de statut, et il se trouve qu’il les avait justement apportés au cas où il y aurait des problèmes. Il possédait donc un Antidote et l’utiliserait sans hésiter sur Métamorph si celui-ci ne parvenait pas à se défaire de cette poudre hautement toxique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 20:57

Cette fois, l'attaque réussit ! Elle avait put, enfin, son pokémon avait réussit à toucher violemment le pokémon Papillon. Il avait réussit à mordre le pauvre pokémon de type insecte au corps et apparemment il n'était pas prêt de lâcher, Métamorph pouvait se montrait vraiment tenace par moment. Et puis sa tenait aussi de cette rancœur a propos de tout a l'heure, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à ça, il en voulait quelques peu au dresseur d'avoir fait du mal à sa jeune dresseuse, il ne supportait vraiment pas ! Et il compatit bien se venger d'une manière ou d'une autre et on peut bien dire que maintenant, c'était le moment parfait ! Le combat était une occasions exceptionnelle de faire comprendre à Mégami qu'il ne se laissait pas faire et qu'il savait parfaitement se qu'il faisait avec sa dresseuse, bref, un vrais petit combattant déterminé.

Papilusions arriva à se défaire de l'emprise du pokémon feu, se dernier retomba sur ses quatre pattes fier de lui un sourire mauvais sur les bords du visage fixant son adversaire qu'avait du mal a voler correctement sous la douleur qui devait le parcourir dans tout son corps de frêle papillon, en plus de ça, une marque rouge pouvait bien se voir sur le corps de se dernier, il était brûlé se qui rendit Caninos encore plus joyeux, blessé et en plus de ça brûlé son adversaire était une opportunité géniale ! Le pokémon allait sans doute tomber K.O d'ici peu de temps, mais alors qu'il était si sûr de lui il avait quitté des yeux le papillon volant, erreur ! Que Zayara essaya de faire remarquer au pokémon qui n'était plus du tout à l'écoute de sa dresseuse, c'est à se moment précis que Papilusions en profita pour faire tomber de la poussière toxique sur Métamorphe. Zayara fronça soudainement les sourcils quand le pokémon Morphing croisa le regard de cette dernière, elle semblait furieuse après Métamorph qui n'en faisait qu'à sa tête pour se venger, elle comptait bien lui faire comprendre qu'elle était loin d'être contente de lui. Caninos commença alors a se retrouver petit à petit empoisonnée et notamment faible...

Mais sous un regard de Zayara il se reprit et tenta une dernière attaque, il envoya alors tout en fixant le pokémon adverse une nouvelle attaque Roue de Feu, la dernière ? Très certainement, de toute façons un des deux pokémon aller tomber sous le problème de statut, elle pouvait clairement voir que l'empoisonnement c'était féroce tut comme la brûlure du papillon, ça pouvait causer leur pertes, à l'un comme l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 22:45

Depuis le début du combat, Mégami avait remarqué la rancœur que Métamorph lui vouait à cause des événements qui s’étaient passés auparavant. Il comprenait bien ce comportement, mais selon lui, il allait un petit peu loin et il ne pensait pas que sa rancune serait si profonde et serait une source de motivation puissante pour lui de vaincre Papilusion. Zayara elle-même semblait déçue et fâchée par le comportement de son Pokémon, ce qui prouva définitivement à Mégami que cette fois, il ne se trompait pas, le problème ne venait plus de lui. Cependant, il avait peut-être un moyen d’en finir avec tout ça sans que ça ne se transforme en une mauvaise ambiance.

Tout d’abord, il rappela Papilusion dans sa Copain Ball avant que la Roue de Feu ne le touche. C’est bon, il avait compris, Papilusion avait perdu pour cette fois, inutile de la faire souffrir davantage, la victoire revenait à Métamorph, il s’avouait vaincu. Puis, une fois que le faisceau blanc fut entièrement absorbé dans la boule verte, Mégami s’avança, sans hésitation, sur le terrain, et tandis qu’il remettait sa main gauche dans sa poche, sa main droite alla fouiller dans celle qui contenait la pokéball d’Onix, dans une poche intérieure. Ce qu’il ressortit de cette poche ne fut cependant pas cette ball, mais un tout autre objet : son petit Grelot Zen, qu’il avait obtenu en récompense à sa victoire contre la championne Inezia.
Il saisit alors le Grelot Zen entre ses doigts, se rapprochant avec assurance de Métamorph, et en même temps, de Zayara, et l’agita. Le carillon aigu caractéristique de cet objet, et de cet objet seulement, retentit, faisant profiter de ses effets bénéfiques à tous ceux présents dans la salle, n’étant gêné par aucun bruit parasite étant donné le silence complet de la salle avant qu’il ne s’en serve.
Le Grelot Zen, rappelons-le, était un grelot très particulier, il était presque magique. Le son de son carillon avait le pouvoir d’apaiser les tensions entre ceux qui l’entendaient, de favoriser l’amitié et de se sentir bien tout simplement, tranquille, délivrant de la moindre parcelle de tristesse ou de stress qui nous habitait.
C’est ce son à présent qui retentissait et Mégami, Zayara, Métamorph, mais également Rhinocorne et Magnéti, pouvaient à ce moment profiter d’une aura de bien-être qui les envahissait d’un coup. Le porteur lui-même se sentit plus décontracté. Il n’utilisait pas souvent cet objet bien qu’il l’avait toujours sur lui, car il disposait de propriétés vraiment incroyables et peut-être même un peu effrayantes, on n’en était bien entendu pas au point de pouvoir contrôler les émotions et les faits et gestes de quelqu’un, mais grâce à cet objet, même un Mangriff et un Seviper pouvaient pratiquement oublier leurs querelles naturelles.
Là, il s’était permis de le faire, car il jugeait inutile que les tensions entre Métamorph et lui restent présentes alors que le mal avait été corrigé depuis un moment déjà, et comme ça, ça permettrait au Pokémon rose gélatineux de ne pas subir trop de remontrances de la part de sa dresseuse.
Et puis, en même temps, il pouvait en faire profiter Zayara, qui n’avait peut-être encore jamais entendu un Grelot Zen de sa vie.

C’est donc sous des petits « Gling ! » sonores que Mégami s’avança vers Zayara, ne craignant plus Métamorph. Arrivé jusqu’à elle, il stoppa le grelot, estimant qu’il avait maintenant du faire effet, et le rangea, pendant qu’il cherchait de son autre main les objets qu’il voulait donner à Zayara.

-On fait une petite pause, d’accord ? On reprend tout de suite, t’inquiètes pas. C’était un Grelot Zen, ça permet d’apaiser les tensions et de ressentir du bien-être. Désolé, je me suis permis de l’utiliser, comme ça je pense que ça nous aura tous détendu. Hein, Métamorph ?

Il avait dit ça avec un autre sourire, il faut dire que pour lui aussi le carillon de ce grelot avait été bénéfique.
Il finit par trouver ce qu’il cherchait et donna donc deux sprays à sa camarade.

-Tiens, ça c’est une Potion, et ça un Antidote. T’inquiètes pas, j’ai de quoi en racheter.

Il donna ses biens à Zayara, puis ressortit de sa poche la Copain Ball de Papilusion, et éjecta à nouveau celle-ci de sa capsule. Etonnée, elle ne comprit pas tout de suite pourquoi elle était rappelée alors qu’elle venait à l’instant de revenir dans sa ball, mais lorsqu’elle vit son maître dévoiler de son manteau (oui, les poches du manteau de Mégami sont très grandes et très nombreuses, le manteau de Mégami est un mythe) un Anti-Brûle et une Potion, elle comprit et se posa sagement au sol.
Mégami s’accroupit alors et commença à vaporiser l’Anti-Brûle sur la marque rouge que portait Papilusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 27 Juin - 23:23

Les tensions étaient bien plus que présente, dans la salle que dans le cœur de métamorph, c'était vraiment quelques chose qu'on pouvait ressentir terriblement, il avait vraiment une dent contre se pauvre Mégami et n'arrivait vraiment pas à s'en défaire se qui déplaisait fortement à sa dresseuse qui ne lâchait plus du tout du regard le pokémon gélatine quelques peu en colère contre lui et même déçue de son comportement, il se vengeait sur le pauvre pokémon insecte alors que celui-ci n'a absolument rien fait mais bon, Métamorph en profite pour en faire une proie facile, ça a d'ailleurs bien étonné la jeune fille qu'il n'ait pas choisis un pokémon bien plus fort, comme Arcanin, Dracaufeu, bien, que s'il c'était amusé à choisir une forme aussi avancé il se serait fait vraiment grondé alors que là, elle allait le réprimander mais rien de très grave non plus, certes c'était vraiment méchant de sa part de faire subir tout ça au pokémon adverse mais bon c'était une protection de plus pour elle !

Mégami mit alors fins au combat pour éviter de blessé encore un peu plus son propre pokémon et donc fit rentrer Papilusions dans sa pokéball et l'attaque Roue de feu du pokémon Morphing alla dans le vent se dissipant dans le vent ne touchant heureusement personnes. Alors qu'elle s'apprêtait elle même à bouger pour aller à la rencontre du pokémon rose qui avait déjà reprit sa forme de base sans râler, le dresseur sortit un petit objets de ses poches, il maintenait une drôle de petite boule argenté dans ses mains, elle regardait se qu'il tenait mais ne voyait pas de quoi il pouvait s'agir, quand un petit bling se fit entendre, mais bien sûr ! Le grelot zen ! Elle regarda le petit grelot avec un sourire en coin regardant son pokémon puis de temps en temps le dresseur qui avancé doucement vers Métamorph.

Il faisait claquer sa petite cloche laissant le doux son se propageait doucement dans toute la salle, puis le calme était au rendez vous, la jeune fille ferma alors les yeux pour profiter du bon moment à passer, c'était vraiment quelques de relaxant cette petite clochette, Métamorph aussi devint beaucoup plus calme que précédemment. Le grelot Zen, un objets qu'elle a beaucoup de mal à comprendre, comment un simple petit bruit peut-il permettre de faire disparaître toute, ou une grande partie des tensions entres les personnes d'une pièce, en tout cas là, l'effet était bien ressentit. Elle avait comme l'impression d'être libéré de tout ses problèmes. En plus, elle profitait encore plus de cette sensation car elle n'avait jamais put ressentir l'effet d'un bruit du grelot zen, expérience franchement intéressante. Le bruit prit fin laissant un Zayara totalement détendus de rouvrir ses yeux bleus et les poser sur Mégami avec son sourire en coin. Avançant doucement jusqu'à elle, elle attrapa bien rapidement son carnet et son stylo, il allait sans doute lui parlait donc il fallait qu'elle lui réponde.

-On fait une petite pause, d’accord ? On reprend tout de suite, t’inquiètes pas. C’était un Grelot Zen, ça permet d’apaiser les tensions et de ressentir du bien-être. Désolé, je me suis permis de l’utiliser, comme ça je pense que ça nous aura tous détendu. Hein, Métamorph ?

Le pokémon concerné releva la tête vers mégami, puis se transforma en gros persian laissant une jeune fille qui craint vraiment quelques chose venant du pokémon parfois un peu lunatique et impulsif, il s'approcha tels un félins guettant sa proie prêt du dresseur, releva la tête vers lui, on pouvait aussi voir clairement qu'il avait été touché par les effets du poison, il restait malgré tout debout. Il vint s'allonger soudainement aux pieds du dresseur et se mit à ronronner comme un petit chaton. Attendrit par la scène, Zayara sourit. C'était adorable ! Métamorph faisait comprendre à Mégami que sa colère été finalement et enfin passé ! C'était pas trop tôt se dit-elle. Puis se relevant allant se couché prêt de sa dresseuse. Elle releva la tête de nouveau vers son ami qui lui tendit alors quelques objets.

-Tiens, ça c’est une Potion, et ça un Antidote. T’inquiètes pas, j’ai de quoi en racheter.

Elle le remercia d'un large sourire avant de se baisser prêt de son pokémon félins, elle regarda l'animal avec de lui tendre un antidote pour soigner se dernier de son empoissonnement, il ronronna encore plus fort, mais avant qu'il ne rebaisse la tête Zayara garda sa petite tête de Persian dans les mains et le regarda dans les yeux, posant doucement sa main sur sa tête lui donnant une légère tête. Le pokémon baissa les oreilles en ayant comprit qu'il avait fait une bêtise en se montrant trop agressif avec Mégami ainsi qu'avec se pauvre pokémon, mais elle lui sourit pour le rassurer qu'elle ne lui en voulait pas non plus, mais qu'il n'avait en aucun droit de recommencer et que la prochaine fois elle serait beaucoup plus sévère. Elle se relève puis écrit bien rapidement quelques choses sur son carnet mais prenant toujours aussi soin de son écrit. Une fois finit elle lui tendit.

« Merci pour la Potion et l'Antidote ! C'était un beau premier match je trouves, tu as été plus tôt pas mal pour un match muet, c'est plus tôt rare d'y arriver si facilement, bien que j'aurais une ou deux remarques à te faire, mais pour le moment je te propose qu'on laisse nos deux pokémons se reposer de leurs émotions et qu'on continue donc notre combat avec Rhinocorne et Magnéti, se sera un peu plus difficile je pense au niveau de l'écoute mais on verra bien ça. Ensuite une fois que se sera fini, on se fera une pause tranquillement, j'ai quelques gâteaux et de l'eau dans mon sac on pourra se poser et je te dirais qu'est-ce qui allait ou pas? »

Elle lui sourit doucement, puis elle sortit donc sa bouteille d'eau et tendit à Mégami comme pour le proposer s'il veut boire, après tout, il avait peut être bien soif. Elle sortit en tout cas maintenant de son sac quelques friandises pour pokémons et en donna deux trois à Persian. Elle hésita pour Papilusion, peut être qu'il n'avait pas le droit ? Elle regarda Mégami et tendit alors aussi les friandises au dresseur, elle ne voulait pas en donner à son pokémon si lui même ne voulait pas que la jeune fille donne des friandises au pokémon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Sam 28 Juin - 0:22

Métamorph avait vraiment apprécié cet instant offert par le Grelot Zen apparemment, même si sa transformation en Persian avait donné un petit coup de stress à sa dresseuse.

Pendant que cette dernière écrivait sur son carnet afin de lui répondre, Mégami s’occupait de son Pokémon Insecte comme il se devait. Une fois que l’Anti-Brûle à usage unique fut complètement vaporisé sur la brûlure concernée, Mégami posa le flacon vide à côté de lui, puis saisit le deuxième et appliqua cette fois-ci la Potion sur son Pokémon, qui ressentit les effets de ces deux produits très bientôt. Une fois vidé de son contenu, il posa également ce flacon à côté du précédent, et réceptionna le carnet de Zayara pour lire ce qu’elle voulait lui dire. Et c’est un petit pavé qu’elle lui avait donné à lire, cette fois !
Donc, elle le remerciait pour la Potion et l’Antidote, le complimentait par rapport au match tout en le rassurant qu’elle avait tout de même des remarques à lui faire, puis lui disait qu’après ça ils reprendraient les combats avec Rhinocorne et Magnéti et qu’enfin, une fois cet affrontement fini, ils pourraient se poser un peu pour manger un bout et pour qu’elle lui dise ses impressions. Eh bien tout ça lui semblait parfait. Elle n’avait pas eu l’air d’être gênée par sa façon un peu spéciale de communiquer avec son Pokémon par des gestes, et c’était tant mieux.
Il se rendit compte lorsqu’il eut fini de lire qu’elle avait cherché dans son sac ladite bouteille d’eau et la lui tendait. C’est avec plaisir qu’il l’accepta tout en rendant son carnet à Zayara, en vérité il n’avait pas encore vraiment soif, mais ça rendait tout de même mieux d’accepter ce geste généreux plutôt que de décliner l’offre. Il remercia donc la jeune dresseuse et, toujours accroupi, but quelques gorgées, sans abuser non plus. Il se fit d’ailleurs la réflexion que ça n’avait pas l’air de la déranger qu’ils boivent à la même bouteille, tant mieux, il avait toujours trouvé ça chiant les personnes qui chipotent pour absolument avoir un verre, sinon ça pouvait soi-disant apporter des maladies. En presque dix-huit ans de sa vie, il n’avait jamais été malade ni n’avait rendu malade quelqu’un à cause de ça, enfin bref.
Il reboucha la bouteille et la posa près du sac d’où elle venait, puis s’aperçut que cette fois, ce n’était ni un calepin ni une bouteille que sa collègue dresseuse lui tendait, mais des friandises pour Pokémon dont se régalait justement Métamorph. Il regarda Papilusion, qui avait relevé la tête et donc les antennes semblaient frétiller, puis un nouveau sourire apparut sur son visage et il porta à nouveau son regard sur Zayara.

-Vas-y, tu peux lui donner.

Il avait bien compris que si elle ne l’avait pas fait directement c’est qu’elle n’avait pas osé, alors après, lui il pensait que c’était pour la même raison qu’elle n’avait pas touché la pokéball de Wynn tout à l’heure, tout simplement parce que ce n’était pas son Pokémon, mais bon, là il lui avait clairement dit qu’elle pouvait, et puis la situation n’était pas la même que tout à l’heure. En tout cas, il espérait que ce n’était pas par peur qu’elle ne les lui avait pas donné elle-même.

En attendant, il ramassa les deux flacons dont il s’était servis, ainsi que ceux qu’il avait donné à Zayara, vides aussi, se releva, et s’en alla les jeter à la poubelle qui se trouvait dans la salle pendant que Papilusion avait elle aussi droit à ses petites douceurs. En revenant, il répondit à ce que lui avait écrit Zayara.

-En tout cas, ton programme me va très bien, on fait comme ça. Et merci pour les compliments, mais ouais, comme tu l’as dit, te réjouis pas trop vite, là ça risque d’être beaucoup plus dur… enfin, on verra bien. Bref.

Ce « Bref », signifiait en fait, « On repasse aux choses sérieuses ». C’est avec un geste de la main qu’il invita Papilusion à le suivre et, reprenant son air sérieux, il retourna de son côté du terrain, prêt pour le deuxième affrontement. Papilusion se mit en retrait, et passa donc le relais à Magnéti, qui avait bien tout observé depuis le début et fut invité par Mégami à rejoindre le champ de bataille, silencieusement. Il s’avança donc sur le terrain, prêt à faire face à un adversaire particulièrement redoutable pour lui : Rhinocorne.

Mégami attendit donc l’entrée du Pokémon Roche, et se prépara mentalement à débuter ce deuxième combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Sam 28 Juin - 13:08

Même si c'est vrais que la journée eut un écart difficile, aux yeux de la jeune fille ça restait une après midi plus tôt tranquille et sympathique à ses yeux, oui, elle ne peut qu'être souriante a partir de maintenant. Métamorph avait finalement pardonné le dresseur bien que sa rancune n'est été assez tenace sur les début il avait finit par lui accordé son pardon et une nouvelle chance, un vrais soulagement pour elle ! Mégami semblait s'intéressé à se dressage plus que particulier et en plus elle allait d'ici quelques minutes attaqué se deuxième combat.

Elle était un peu inquiète par rapport à se deuxième combat qui allait très certainement se montrer beaucoup plus dure, pourquoi ? mais tout simplement parce que sa chère Rhinocorne est une vrais tête de mule et quand elle a décidé de ne pas écouter elle sait très bien le faire, alors, la question que se pose bien sûr l'argenté était de savoir de quel humeur allait être maintenant son pokémon ? Allait-elle écouté sans problèmes sa dresseuse ou alors ne pas vouloir travailler et rester couché à se rendormir. Enfin bref. Après que le dresseur lui ait donnée l'autorisation la jeune fille se tourna timidement vers le pokémon Papillon et lui tendit doucement les friandises pour pokémon son bien sûr un regard surveillant de Métamorph toujours en Persian.

Le Papilusions tourna la tête à cette bonne odeur de nourriture pokémon avant de pencher sa tête sur le côté et de prendre avec délice la nourriture entre ses petites pattes et de déguster ses friandises offerte par Zayara qui sourit devant l'air heureux de Papilusions. Heureusement que l'argenté avait toujours de quoi se rassasié elle ainsi que les pokémons qu'elle a. Elle posa doucement au sol le reste des friandises pour laisser le papillon manger tranquillement puis se releva pour faire signe au Rhinocorne qu'il était donc l'heure de commencer la deuxième partie du match. La rhino releva sa tête et souleva son corps pour se placer face au petit Magnéti attendant tranquillement tout ordre de son dresseur.

Première étape : établir un contact visuelle avec son pokémon qui semblait totalement l'air ailleurs se qui fit soupirer la jeune fille avant de réussir à avoir l'attention du pokémon, elle fit un petit sourire à se pokémon qui tourna la tête, Elle acquit d'un mouvement de tête et son pokémon se tourna vers Magnéti criant un petit cri qui allait faire débuter le combats, la dresseuse elle même faisant un signe a Mégami.

C'est alors que Rhinocorne attaqua le combat avec une première attaque plus tôt simple : Boule Roc, formant une énorme pierre, elle l'envoya d'un coup de tête puissant vers le pokémon électrique, simple mais sans doute puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Sam 28 Juin - 22:23

Le deuxième combat pouvait maintenant commencer, et il serait certainement moins passionnant et varié que le premier, mais aussi et surtout, plus difficile à mener. La dresseuse semblait inquiète à propos de son Rhinocorne, mais Mégami était certain que comparé à la liaison entre son Magnéti et lui, sa situation était plus que confortable. En effet, le blond aux yeux bleus avait du choisir Magnéti par défaut pour ce combat, car il était le seul, mis à part Onix, qui pouvait quelque chose face à un Pokémon tel que Rhinocorne ; et encore, ça, c’était dans le meilleur des cas, si celui-ci ne se mettait pas à utiliser des attaques Sol à tord et à travers. Car oui, même si un Magnéti était capable de léviter, son faible champ magnétique ne lui permettait cependant pas de survoler assez la zone de combat pour être protégé des attaques de type Sol. Pour cela, il devait tout d’abord apprendre l’attaque Vol Magnetik une fois qu’il savait maîtriser à la perfection la quantité d’énergie magnétique utilisée dans telle ou telle situation, bref bien savoir la contrôler, quoi. Et c’était bien entendu encore loin d’être le cas pour le petit Pokémon Acier et Electrik, pas assez expérimenté du tout pour le moment. Ca n’étonnerait même pas Mégami qu’il évolue avant d’apprendre cette technique tant elle était dure à maîtriser et donc, à être viable en combat.
Bref, mis à part les attaques qui ne touchaient que la terre comme Seisme, Ampleur ou Abîme, les autres telles que Coup d’Boue ou Jet de Sable étaient tout à fait capable de toucher Magnéti, et en plus de cela de lui infliger de gros dommages, cela dû à son double type très faible face au type Sol.

En fait, le but de Mégami dans ce combat était très simple. S’il n’arrivait pas à le réaliser, alors aucune chance de remporter la victoire vu que la Rhinocorne était immunisée face au type Electrik. S’il y arrivait, dans ce cas là, il aurait peut-être une chance. C’était tout simplement de trouver un moyen de faire comprendre à son Magnéti d’utiliser l’attaque Bombaiment : en raison du type Acier de cette attaque, elle pourrait infliger de sérieux dommages au Pokémon Roche, et qui plus est, Bombaiment était une attaque pratiquement inesquivable en temps normal, alors pour un Pokémon assez lourdaud comme celle-ci, il était très certainement impensable de tenter l’esquive.
Tout allait donc se jouer sur sa façon de faire comprendre cette technique à son Pokémon. Apparemment, les gestes seraient encore de mise cette fois.

Le Pokémon adverse commença par former une petite roche et la projeter vers le Magnéti. Une attaque Jet-Pierre, Boule Roc ? Ah, Boule Roc effectivement, vu que cette pierre n’était pas seule mais se trouvait accompagnée de plusieurs autres, toutes projetées à la même vitesse, sur le Pokémon Acier.
Dommage, contrairement à l’experte du dressage muet, le novice n’avait pas pensé à établir le contact visuel avant de se lancer dans la bataille, et Magnéti, qui, par habitude, s’attendait à recevoir un ordre par l’oral en oubliant ce que son dresseur lui avait dit plus tôt, se contenta d’attendre non sans un petit stress la venue des pierres. Et PAF, il se prit la première en pleine face. Et PAF, PAF, PAF, les trois qui suivaient lui firent subir le même sort. C’est précisément à ce moment que Mégami se rendit compte que ses Pokémon n’étaient pas assez autonomes, et la faute lui revenait sûrement à lui, à toujours leur dire ce qu’ils avaient à faire en plein match. Mais ce n’était pas le moment pour penser à ça.
Le Pokémon Magnétique, sous l’impact des coups, fut forcé de reculer et finir heureusement par regarder son maître, sous l’incompréhension. Il le vit alors avec l’index droit plaqué sur la bouche, ce qui lui rappela qu’ils étaient actuellement dans un combat muet, puis il le vit ensuite pointer l’index et le majeur dans sa direction, son unique œil plus précisément, et enfin les retourner vers son propre visage avant de les séparer en deux et de désigner ses deux yeux à lui. Cela signifiait « Regarde-moi » et pouvait très facilement être interprété de cette façon. Cette fois, connaissant l’émotivité de son Pokémon, Mégami n’oublia pas de lui sourire pour lui signifier qu’il avait bien compris.
Il plaça ensuite sa main gauche à la verticale devant lui, et la fit doucement bouger de droite à gauche, pendant que son Pokémon était encore en train de le regarder. Après plusieurs secondes, Magnéti réussit à interpréter ce geste également et bougea dans les airs au même rythme que la main de son dresseur, droite, gauche, droite, gauche… encore une fois, Mégami hocha la tête positivement tout en souriant à son Pokémon.
Bien, il avait au moins saisi pour les déplacements. Maintenant, il était temps de passer aux attaques. Pourquoi ne pas tenter un Ultrason ?

Le jeune homme posa ses deux mains près de ses oreilles, puis les en écarta d’un coup. Le Pokémon Electrik se retourna pour faire de nouveau face à Rhinocorne, et prépara une attaque… Eclair. Des étincelles jaillirent des extrémités de ses deux aimants, et une puissante charge électrique partit s’écraser contre le Pokémon Sol, donc totalement immunisé contre ce type d’attaques.

Ouais… ce combat s’annonçait en effet difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Sam 28 Juin - 23:07

La jeune fille fixer sans arrêt le pokémon sol, bon pour le moment tout se dérouler de manière bien ! Elle avait écouté sa dresseuse sans rechigner quoi que se soit, elle pouvait s'estimer heureuse ça c'est clair, mais bon, allait-elle écouter toujours de cette manière ou finirait-elle par faire sa petite tête de mule, de décider de ne plus écouter la jeune fille, qu'elle allait se montrer désobéissante ? Enfin bon elle craignait beaucoup de chose venant de la part de cette Rhinocorne. Enfin bon, les petites boules de roc vinrent frapper violemment le petit pokémon électrique et de type acier. Le pokémon de Mégami n'avait absolument pas bougé, disons qu'il ne savait pas vraiment se qu'il devait faire, sans doute beaucoup trop habitué à se que le jeune homme ne puisse pas parler alors il n'eut pas le choix que de se prendre violemment les pierres de se rhinocéros. Elle souffla avec un petit sourire quand son pokémon se tourna pour regarder la jeune fille qui donc la félicita avec cet éternelle esquisse sur le visage, c'était une habitude aux quels ses pokémons dressé était habitué depuis longtemps.

Heureusement que pour le dresseur il réussit après quelques minutes a reprendre contact visuellement avec son Magnéti, alors que Zayara s'occupait déjà de son propre pokémon qui semblait ne plus vouloir la regarder, elle, elle ne pouvait pas parler. Elle essaya de claquer des doigts pour attirer son attention mais non. Rhinocorne émit un grand bâillement et se posa au sol sans bouger sous un regard choqué venant de sa dresseuse, elle ne pouvait pas bouger de sa place au risque d'annuler le match et de très certainement le perdre. Elle resta donc calmement réfléchissant à une solutions. Qu'est ce qu'elle pouvait faire exactement ? Que pouvait-elle faire pour faire reprendre le combat à son pokémon qui semblait pas vouloir combattre de suite. C'est alors que des grands éclairs tombèrent violemment au sol touchant le Rhinocorne qui avait commencé à dormir profondément et là.... Une petite catastrophe...

Réveillé par les éclairs la frappant de plein fouet, elle se releva furieuse d'être dérangé dans son sommeil profond, elle se releva poussa un cris grave montrant sa violente colère. Elle se mit à courir vers le pokémon Magnéti voulant sans doute l'attaquer de manière violente aux yeux de la jeune fille c'était une véritable Catastrophe ne sachant pas quoi faire, elle essaya alors de récupérer la pokéball de Rhinocorne pour éviter un problème trop grave, pendant se temps là, la femelle arriva bien proche du pokémon électrique/acier et lança une violente attaque Koudkorne suivit d'une seconde attaque sans laisser du répit au pauvre Magnéti, puis une attaque éboulement, mais malheureusement, Zayara n'arrivait pas à retrouver la pokéball du pokémon sol qui redevnait semblait-il... Dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Sam 28 Juin - 23:58

Houla… alors lui qui voulait lancer une attaque Ultrason, ben au final, le résultat aurait été le même que la situation actuelle.

L’attaque Eclair, même en n’ayant eu aucun effet, avait eu le mérite de réveiller la femelle Rhinocorne qui avait décidé de faire un petit somme pendant que Mégami faisait sa petite mise au point avec son Pokémon. Aïe, il avait sûrement été un peu trop long, il ne s’en était pas rendu compte comme ça. Il avait de la chance que Zayara soit gentille avec lui quand même, bien que c’était le minimum pour un pédagogue d’agir de cette façon, car là elle aurait pu le démonter mille fois avant qu’ils ne puissent faire quelque chose.
Quoique, vu ce qui était en train de se passer, elle avait apparemment beaucoup de mal aussi à se faire comprendre de son Pokémon, qui attaquait Magnéti à grands coups de cornes. Ce dernier se souvint cependant de la recommandation de son dresseur et l’observa, tandis qu’il essayait d’éviter les attaques qui lui venaient dessus en stressant beaucoup. Lorsque le contact visuel fut reprit, Mégami positionna une nouvelle fois sa main gauche à la verticale devant lui et, rapidement, exécuta plusieurs tours avec elle.
Comme Magnéti l’avait compris juste avant, il suivit exactement le parcours de la main de son dresseur et, à l’instar de Métamorph au combat précédent, bien que moins rapide, débuta un petit parcours en rond autour du Rhinocorne. La seule différence était que ce dernier, contrairement à Papilusion, ne possédait pas une vision périphérique, et il serait alors obligé de tourner la tête pour apercevoir sa cible. Rhinocorne n’étant pas un Pokémon très mobile à part en ligne droite, cela ne serait pas facile pour elle de réussir à toucher le Pokémon Magnétique s’il continuait ce petit manège. Grâce à ce stratagème, Magnéti parvint à éviter l’attaque Eboulement qui lui était destinée.
Heureusement quand même que cette espèce de Pokémon était particulièrement résistante aux attaques frontales, car vu l’émotivité de Magnéti, s’il avait été un peu plus fragile, il aurait complètement été pris de panique devant la Rhinocorne qui le chargeait…

Bien. Magnéti s’arrêta derrière le Pokémon Roche et, le temps que celle-ci ne se retourne, consulta rapidement son dresseur.
Mégami avant rassemblé ses deux mains devant lui, et les positionnait de telle sorte qu’on puisse croire qu’il façonnait une boule dans ses mains.
Magnéti commença à faire jaillir une nouvelle fois des petites étincelles de ses deux aimants, mais avant qu’il n’ait le temps de se retourner, il vit son maître lui faire un hochement de tête négatif, les étincelles cessèrent donc.
Mégami reprit ses gestes, et fit mine de lancer en avant la boule imaginaire qu’il avait dans ses mains. Bien entendu il voulait parler de l’attaque Bombaimant. Persuadé que son Magnéti avait cette fois bien compris, il le laissa se tourner vers son adversaire d’un air déterminé, et lancer une attaque…

…Sonicboom.
Mais… mais… mais bien sûr ! Comment est-ce qu’il avait pu oublier l’utilité de cette attaque ? Il s’était mis en tête que les attaques de type Normal ne seraient pas efficaces contre un Pokémon Roche, mais il avait complètement oublié que Sonicboom avait une particularité, celle d’infliger des dégâts fixes quels que soient les types de Pokémon adverses. Des dégâts de faible intensité donc, mais d’une intensité non-variable, et si cette technique n’était peut-être pas aussi efficace que Bombaimant, elle n’était cependant pas négligeable. Le Pokémon lévitant envoya alors deux ondes de choc rapides vers la femelle.

Mégami, quant à lui, lança un regard à Zayara et acquiesça pour lui dire que pour le moment, il maîtrisait la situation. Pour le moment.

Il avait un instant songé à stopper le combat en donnant des ordres à l’oral ou en appelant Onix pour ligoter le Pokémon furieux qui avait échappé au contrôle de sa dresseuse, mais finalement il n’en avait pas encore besoin, le petit Magnéti avait de la ressource mine de rien, même s’il avait du mal à comprendre ce que Mégami voulait de lui.
En tout cas, ce dernier commençait de plus en plus à saisir pourquoi la confiance envers son Pokémon semblait si importante du point de vue de Zayara, il en avait actuellement la parfaite démonstration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Dim 29 Juin - 11:34

Contrairement à sa dresseuse, Mégami ne semblait pas paniqué par l'attaque de Rhinocorne furieuse d'avoir été dérangé pendant sa petite sieste, elle était d'une humeur terrible maintenant prête à tout dévaster sur son passage, donnant des violents coups de cornes sur le pauvre Magnéti qui n'avait ien demandé et qui se poser la question qu'est ce que son dresseur attendait pour donner un ordre c'est donc après quelques minutes que le petit pokémon acier/électrique comprit qu'il fallait former un contact visuelle avec son dresseur. Chose que actuellement Zayara essayer aussi de récupérer avec son pokémon mais sa semblait bien mal partit, car son pokémon de type sol était furieux et n'écoutait plus rien, jusqu'au moment où le magnéti se mit alors soudainement à tourner autour du pokémon qui perdit la vision du pokémon, il fallait qu'elle se tourne mais le temps qu'elle ne fasse ça, avec son poids, chose qui allait être bien long, le pokémon acier pouvait agir de bien différente façons. L'argenté observer avec attention la scène, après tout, Mégami s'en sortait bien pour le moment ! Il avait sa manière de faire mais ses pokémons arrivait à bien le comprendre et s'en sortait bien. C'est alors que Magnéti envoya une nouvelle attaque, une attaque qui cette fois toucherait vraiment le pokémon sol : SonicBoom.

Le petit Magnéti envoya deux petites charge de sonicboom sur la femelle, touchant la Rhinocorne qui c'était semblait-il calmé, une fois les deux attaques prise elle secoua la tête et se mit à pousser un petit cri de combats et envoya une attaque directement sur le pokémon Magnéti, une nouvelle attaque : Boule Roc, envoyant trois pierres sur le pokémon Acier, sous le regard de Zayara. Elle n'émettait aucune expression elle regardait son propre pokémon qui tourna la tête vers cette dernière, elle fit un petit signe de tête positif, oui, Mégami avait rattrapé la situation et là Rhinocorne avait fait une bonne attaque donc elle lui disait que c'était très bien.

Le combat pouvait donc reprendre sans problème ! Enfin, sans problème c'est pour le moment ça, connaissant son pokémon Sol, il y allait sans doute avoir un nouveau écart, elle était tellement imprévisible par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Lun 30 Juin - 0:00

Bien, la Rhinocorne semblait s’être calmé suite à l’encaissement de l’attaque Sonicboom de la part de Magnéti, et Zayara avait apparemment réussi à reprendre le contrôle de la situation.
Mais maintenant, les deux combattants étaient proches, trop proches au goût de Mégami. Il cherchait un moyen de communiquer à Magnéti de s’écarter du massif Pokémon lorsqu’il aperçut ce dernier en pleine préparation d’une deuxième Boule Roc. La cible recommença à paniquer sans penser à regarder son dresseur, comme lors du début du combat, et ne put esquiver la première balle rocheuse qui lui arriva dessus. Juste après ce moment, Mégami se rappela d’une technique de l’adolescente, qu’elle avait employé tout à l’heure pour attirer l’attention de son Pokémon, en vain, et la modifia légèrement.
Au lieu de claquer des doigts, il frappa dans ses mains. Magnéti sursauta légèrement mais reporta aussitôt son attention sur lui, quittant du regard son adversaire qui continuait son attaque. Mégami lui faisait à ce moment signe, avec sa main gauche, de se décaler vers le droite, en faisant de même avec celle-ci. Il ne fut cependant pas assez rapide pour que Magnéti puisse esquiver la deuxième boule minérale, et malgré sa résistance face à ce type d’attaque, le pauvre petit Pokémon Acier n’était pas très, très endurant et commençait à faiblir. En suivant les indications de son dresseur, il parvint tout de même à esquiver la troisième qui lui arrivait dessus, et fut gratifié d’un sourire et d’un hochement de tête positif pour cette action, ce qui lui redonna un peu plus confiance en lui.
Le contact visuel avec son dresseur n’étant pas perdu, Mégami tenta de lui faire signe de s’écarter de Rhinocorne en plaçant ses deux mains devant lui, dos à dos, et en les écartant exactement comme il voulait le faire comprendre. Mais Magnéti n’arriva malheureusement pas à saisir ce que son dresseur voulait de lui, et pour toute réponse, il se contenta de vérifier si le Pokémon Sol ne préparait rien et se retourner vers Mégami d’un air intrigué. Ce dernier lui fit un hochement de tête négatif en fermant les yeux en levant la main droite, pour lui signifier que ce n’était pas grave, qu’il n’avait qu’à pas se soucier de cet ordre.

Mais Magnéti, lui, pensa justement que ce dernier geste lui demandait d’accomplir une autre attaque différente, et comme encore une fois il n’avait aucune idée de laquelle mais qu’il ne voulait pas décevoir son dresseur, il balança une attaque… Strido-Son. Génial, absolument génial.
Comme le nom de cette technique l’indiquait, le Pokémon Electrik commença à produire un bruit strident, dont le but était de réduire grandement la défense spéciale adverse. Une version alternative de Grincement, si l’on pouvait dire.

Mégami laissa tomber ses deux bras le long de son corps, de désespoir. Tout n’était pas encore perdu, mais ils avaient bel et bien beaucoup de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Mer 30 Juil - 15:22

Ses petites prunelles de couleur bleus était rester sur les pokémons au centre du terrain qu'étaient entrain de combattre, son regard, l'expression de son visage était toujours aussi calme il ne semblait pas changé et tout aussi dénué d'émotion, pourtant elle garde se petit sourire en coin amusé et contente, on peut dire qu'elle aime beaucoup cette journée telle qu'elle est, bien que se n'est pas commencé comme elle l'aurait voulut elle continue et s’achèvera dans des meilleurs conditions très certainement, à son plus grands soulagement. Bien que grâce au mauvaise remarque de Mégami qu'elle est prit bien de travers elle a bien envie de percé une nouvelle manière de dresser ses pokémons, toujours muets bien sûr, mais avec des techniques plus durs, plus complexe et sans doute plus précise.

Mais alors que l'argentée semblait totalement replongé dans ses pensés sur des méthodes nouvelles d'apprendre avec ses pokémons sur des techniques d'attaque, elle releva cependant de nouveau son regard vers le pokemon de type roche et sol qui continuer de lancer des attaques telle que boule roc pour essayé de toucher le petit magnéti virevoltant au dessus du sol tout perdu vis-à-vis du combat inhabituel pour se dernier. Mais alors que la jeune fille s'apprête à lancer un nouvel ordre à son pokémon, le dresseur face à elle fait un signe de main à son pokémon acier électrique, enfin il claque dans ses mains pour récupérer l'attention de son pokémon totalement perdue lors du combat. Mais sans comprendre se que Mégami demande, le pokémon adverse lance une attaque Strido-Son. Le pauvre Rhinocorne ayant les oreilles très sensible sous le bruit un peu plus fort que'une attaque de type grincement, se couchant sous la torture du bruit, la jeune dresseuse serra les dents ne sachant pas comment sortir son pokémon de cette situation. Secouant sa tête de rhinocéros, le pokémon lança un cris furieux. Fronçant ses sourcils le pokémon lança soudainement une nouvelle attaque sans même que la pauvre Zayara ne puisse faire quoi que se soit.

Se mettant à tourner autour d'elle même de manière très rapide, elle attend de se retrouver de nouveau placer face au Magnéti en s'élançant avec vitesse telle une toupie, au vue de l'attaque lancer l'argenté reconnue l'attaque comme étant celle : Tunnelier. Violente attaque physique de type Sol, au tant dire qu'il est bien possible que Rhinocorne veuille achever le combat par cette attaque. Ne bougeant pas d'un pouce elle reste immobile regardant son pokémon faire, bien que s'il aille trop loin elle n'hésiterait pas à intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Ven 1 Aoû - 21:26

Ah OK Rhinocorne qui utilise Tunnelier c’est quelque chose à voir quand même. Le Pokémon massif s’était élancé vers le petit Magnéti en mode « WAHOOOOOUUUUU » et avait tourné sur elle-même pour lui asséner cette puissante attaque de type Sol dont le taux de critiques était élevé. Il faut croire que la malencontreuse attaque Strido-Son effectuée précédemment ne lui avait pas plu, le Pokémon Roche s’était couchée tant le bruit lui semblait être insupportable, bizarre, peut-être que cette espèce de Pokémon avait l’ouïe plus fine. ‘Fin remarque, ce n’était pas facile à entendre un Strido-Son… mais bref, le fait est que ce n’était pas le moment de penser ça.
Magnéti allait se prendre le Tunnelier en pleine poire s’il restait là, comme ça, à ne rien faire. Et le problème, c’était qu’une attaque Tunnelier, c’était rapide. En plus, comme précisé précédemment, l’avantage du dressage muet, c’est que l’adversaire ne savait pas à quoi s’attendre avant de voir l’attaque commencer, vu que ledit dresseur muet ne prononçait pas un mot. Donc Mégami n’avait pas vu arriver l’attaque avant qu’elle ne commence à être exécutée, et si on prenait en compte le fait que l’attaque soit rapide, alors il eut tout juste le temps de réaliser quelle attaque c’était et de frapper dans ses mains une fois de plus pour attirer l’attention de son Pokémon magnétique avant que celui-ci ne se prenne l’attaque.

Le Rhinocorne atterrit lourdement au sol pour se réceptionner, quant à Magnéti, eh bien… ça ne faisait pas de détails, hein ? Une attaque Sol contre un type Acier et Electrik, c’était une attaque qui infligeait quatre fois plus de dégâts environ. Et d’après ce que le dresseur blond pouvait voir, le petit cabossage visible en dessous de l’œil sur la partie métallique indiquait qu’il s’était mangé un bon coup critique.
Bref, Magnéti tomba, KO sur le coup. Ce n’était pas vraiment surprenant. Il espérait que cela calmerait en même temps la Rhinocorne de voir qu’elle avait vaincu son adversaire, vu comme la petite semblait impulsive.

Le dresseur leva donc sa main droite qui tenait une pokéball, et rappela sans attendre son Pokémon Acier inconscient. Malheureusement, dans l’état où il se trouvait pour le moment, les potions et autres n’auraient aucun effet… il fallait d’abord attendre qu’il reprenne connaissance et pour ça, rien de mieux qu’un petit tour dans sa ball.

Tout en restant à sa place de combat donc, à quelques mètres de Zayara, Mégami remit donc ses mains dans les poches, la fixa, et se permit de reprendre l’usage de sa parole, étant donné que les combats étaient maintenant terminés.

-Bon, eh ben… voilà. T’as pu voir ce qui n’allait pas ?

C’était assez étrange de demander ça, parce que ces derniers temps, avec les quelques adversaires honorables qu’il avait, c’était plutôt lui qui avait tendance à donner des conseils en fin de match, vu qu’il faisait maintenant clairement partie des dresseurs les plus expérimentés de l’école. Alors faire l’élève avec quelqu’un de son âge… oui, c’était assez étrange, mais un peu plus reposant en ce qui concernait l’observation, et ce n’est pas comme si c’était la première fois non plus. Quand il était arrivé ici en tant que débutant avec son seul Onix et son œuf de Tortipouss gagné très peu de temps après son arrivée, c’était lui qui demandait des conseils aux autres. Quoique… pas tant que ça finalement, vu qu’à cette époque il était encore plus solitaire et asocial que maintenant.
Du coup, suite à cette pensée et en attendant la réponse de Zayara, il songea à ce que dirait le lui d’il y a trois ans s’il voyait le lui de presque 18 ans.


[Eh voilà, RP posté ! \o/ N'hésite pas à prendre une initiative dans ta prochaine réponse vu que t'auras peut-être pas assez de matière pour faire un post complet, là XD tu peux même faire agir mon perso si tu veux tant qu'on se met d'accord dessus.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Mar 5 Aoû - 18:06

    Il était rare de voir un Rhinocorne s'énervé de cette manière, mais quand ça s'énerve c'est vraiment pour de bon, avoir été déranger par le petit magnéti de se chers Mégami ne lui avait semblerait-il vraiment pas plus et ne se ménageais pour le mettre K.O, bon tunnelier était peut-être abusé par rapport au pauvre pokémon acier électrique qui n'avait aucune chance face à l'énorme pokémon de type sol, oui, Rhinocéros n'a pas été de main morte sur le petit pokémon adverse ! S'élançant donc sur l'adversaire, il s'écrasa d'une force sur lui, la poussière s'éleva alors soudainement du sol obligeant la dresseuse du pokémon à ferme ses yeux pour ne pas se recevoir du sable dans les yeux, une fois le petit nuage de poussières former autour des pokémons disperser, ont pus voir le pauvre pokémon de Mégami au sol avec une petite bosse au dessus de son pauvre œil, et Rhinocorne se relevant marchant d'une démarche lente vers sa dresseuse muette qui leva ses yeux aux ciels un peu agacé par le comportement de son pokémon qui n'avait absolument pas écoutait la jeune fille mais bon en tout cas le combat était gagné, enfin, c'était normal vus les circonstances dans les quels ils venaient de se débattre, étant dans son domaine.

    Une fois le pokémon sol couché aux pieds de Zayara la jeune fille releva la tête vers son adversaire, qu'était entrain de rappeler son pokémon dans sa pokéball, ça fit un petit pincement au cœur de la jeune dresseuse, oui, le Magnéti avait semblait-il souffert sans pouvoir réellement se défendre ayant attendu désespérément des ordres orales venant de son dresseur, mais se n'était pas venus, il c'était retrouvé perdue face au pokémon, ayant dut se débrouiller presque seul. Bien que sous l'observation de Zayara, Mégami avait quand même eut de très bon geste ! Comme claquer dans ses mains our obtenir l'attention de son pokémon, ou dessiner des gestes dans le vide pour faire comprendre à ses compagnons se qu'il voulait, peut être que la réussite n'avait pas été là à chaque tour, mais il avait essayé de son mieux chose qu'avait vraiment fait plaisir à Zayara.

    Oui, sourire aux lèvres, elle s'approche donc du dresseur qui reprend la parole, il n'a pas de tons particulier, ni déçus, ni triste ni joyeux il regarde la jeune fille dans les yeux tout en lui demandant un rapport de se premier entraînement, savoir se qu'elle pensait de se premier essai en entraînement muet, la demoiselle eut un nouveau sourire pour le dresseur avant de prendre son sac pour fouiller et chercher son calepin, prenant donc son petit carnet de note et son stylo de couleur noir, elle commença à écrire. Alors qu'avait-elle donc pensés exactement de cet essais si particulier ? Pour commencer, elle avait vraiment apprécier se moment avec le dresseur, bien que se fut mal partit au départ, ayant passé un instant agréable avec lui, elle avait, elle même put mettre à l’œuvre son observation perspicace ainsi qu'une petite révision de match muet pour elle.

    Écrivant avec attention sur son carnet afin que se dernier puisse lire correctement puis bon elle n'aimait pas quand c'était brouillon. Son Metamorph était revenu prêt d'elle, cette fois ci avec une transformation : un Capumain, grimpant avec amusement sur l'épaule de sa dresseuse qui le regarde en souriant, le petit pokémon singe regarde le dresseur avec toujours méfiance, mais son côté enfantin reprit le dessus, en se déplaçant et venant grimper sur l'épaule du dresseur sous le regard amical de la dresseuse qui reprit son écriture. Une fois finit, elle replace une mèche de cheveux rebelle puis lui tends le petit calepin.

    «  Ta façons de te battre était des plus particulières, elle était bien rassure toi, mais j'ai remarquer quelques petites choses à mettre au point avec tes pokémons surtout avec Magnéti, il ne te regarde pas assez. Ils sont beaucoup trop concentrés sur l'adversaire, mais se n'est pas tout il faut leurs apprendre à être attentif à toi en premier. Si le contact visuel n'est pas présent tu n'y arrivera pas... Mais en tout cas, tu as trouver un moyens de te faire comprendre se qu'est le plus important, mais au lieux de faire plein de gestes différents qui peuvent les perdre facilement, par exemple Magnéti qui ne savait pas toujours quoi faire,donc j'ai penser, se que tu devrais faire avec tes pokémons c'est d'attribuer un type d'attaque à un seul geste. Je m'exprime peut être mal, mais par exemple, quand tu fais un mouvement de main, ton mouvement de bras sur le côté comme tu as fais tout à l'heure et bien ça devrait représenter une certaine attaque, ou une esquive, ou encore un moyens de défense ! Pourquoi ferme le poing quand tu demandes une attaque physique ou quelques choses comme ça, c'est un conseil bien sûr tu n'es pas obligé de m'écouter si tu ne veux pas. Mais tu verras que c'est en s'entraînant qu'on arrive à établir se liens particulier qui peuvent nous permettre de se faire comprendre par nos compagnons sans aucun problème, sans aucune parole, juste avec un regard. »

    Elle lui renvoie une fois de plus un grand sourire, puis elle attrape dans son sac une petite bouteille d'eau dont elle prend une gorgé, elle montre sa boisson au dresseur comme pour lui demander s'il veut boire lui aussi, après tout un combat, ça épuise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Jeu 7 Aoû - 0:15

La dresseuse aux cheveux argentés s’approcha de lui après qu’il ait fait rentrer son petit Pokémon, tandis que la Rhinocorne se prélassait une fois de plus. Mégami était quand même bien content de ne pas avoir de Pokémon paresseux dans son équipe. Ils avaient chacun leur caractère propre, mais la majorité prenait les combats très au sérieux et tous savaient se montrer énergiques quand il le fallait, sauf peut-être Korillon… mais lui, c’était un cas à part.
Elle chercha un peu dans son sac et ce qu’elle en sortit était facile à prévoir : son fameux carnet, qui lui permettait de communiquer. Elle commença à écrire mais leva soudainement les yeux lorsque son Métamorph, transformé en Capumain, bougea un peu, et le suivit des yeux, tout comme Mégami, jusqu’à ce que le Pokémon se décide finalement de l’escalader. Lorsqu’il prit appui sur la jambe du dresseur au début, celle-ci flancha légèrement, il ne s’attendait pas à ce poids pour un Capumain à vrai dire, il devait faire un peu plus de 10 kg. Il se redressa bien vite cependant et tourna le regard vers le Pokémon Morphing juché sur son épaule droite, avant de porter sa main du même côté à la tête du Capumain et de lui caresser un peu l’arrière de la tête, en espérant que ça ne le gênait pas. Ca avait quand même une tronche creepy, ces Capumain… un grand sourire… deux yeux ronds qui vous observent… et cet air si spécial qui ne change pas…

… ouais bon, n’y pensons plus, hein ?
Du coup, il reporta son regard sur la main de Zayara en train d’écrire de cette écriture très soignée, puis leva les yeux sur Zayara elle-même, l’air concentrée sur sa rédaction, et, toujours immobile, vit au passage son sac qui était encore ouvert. Un rapide coup d’œil (sans le vouloir, hein ! Il regarde pas dans les sacs des gens Mégami) lui permit de voir ce qui lui semblait être des barres de céréales et des chewing-gums... eh ben, elle paraissait pas comme ça mais en fait faut croire qu'elle aimait bien manger, la petite. Enfin la petite, elle faisait quasiment sa taille, mais bon. Mais en fait, il se souvenait maintenant que juste avant le deuxième combat, elle lui avait proposé de manger un bout, donc c'était sûrement pour ça qu'elle avait ramené toutes ces provisions, pour partager. Oui mais qui dit que ce n'était pas juste une feinte ? Après tout, des chewing-gums c'est pas le genre de trucs qu'on a pour se rassasier, contrairement aux barres de céréales, donc...

Ah mais OK elle lui tendait le calepin maintenant, il avait mis quelques courts instants à le remarquer vu qu’il était dans ses pensées et qu’il avait donc levé les yeux au ciel. Il reprit alors ses esprits et regarda dans les yeux son interlocutrice avec son air encore neutre, avant de débuter la lecture de ce… encore plus gros pavé qu’elle lui avait fait. C’est pour cette raison qu’elle avait mis pas mal de temps à l’écrire, donc.
Il avait à peine lu la première phrase qu’il entendit le bruit caractéristique de l’eau dans une bouteille qui s’agitait, et après quelques secondes, sûrement pendant lesquelles Zayara s’était hydratée, il vit la main de celle-ci tenant la bouteille entrer dans son champ de vision. Il releva donc les yeux vers elle et lui accorda un autre petit sourire en lui répondant et en agitant sa main droite devant lui de gauche à droite.

-Non merci, je vais pas tout te prendre, quand même.

…avant de rebaisser les yeux et perdre son sourire, retrouvant son air sérieux qu’il prenait pour sa lecture. Ben ouais, c’était une petite bouteille, et même si elle n’avait pas bu énormément, puisqu’il avait déjà bu un peu d’eau lui-même juste avant le combat, la moitié était déjà entamée, autant la lui laisser.

Donc, Magnéti ne le regardait pas assez, trop concentré sur l’adversaire, et elle lui suggérait de rester un peu plus vague dans les gestes qu’il faisait, puisqu’à force d’être trop précis, il risquait justement de faire des gestes que les Pokémon ne comprendraient pas du tout tant ils étaient difficiles à analyser. Et elle finissait en disant que c’était avec le temps que tout ça s’améliorait. Oui, prévisible cette réponse.

Tout en flattant le Pokémon qui se trouvait sur son épaule, Mégami rendit le carnet à sa propriétaire de la main gauche, puis s’assit doucement par terre, en tailleur, les mains jointes sous son menton et les coudes posés sur ses jambes, bref le cliché parfait du gars en train de réfléchir. Et c’était le cas. Papilusion, qui était restée un peu en arrière durant tout ce temps, s’envola un peu et vint se poser à sa gauche, sans se faire remarquer.
Le dresseur, le regard dans le vide, finit par répondre à Zayara.

-Ouais, en fait je crois que mon plus gros problème, déjà, c’est que mes Pokémon sont trop dépendants de moi… j’ai peut-être sous-estimé leurs rôles jusqu’à maintenant. Mais j’ai bien compris ce que tu voulais dire sur les gestes, j’en fais des trop précis en fait, un par attaque, c’est trop, c’est ça ? Mais du coup, ça veut dire que ça dérange pas si je fais des gestes ? Parce que j’avoue que c’était surtout une solution de dépannage au départ, vu que je suis pas assez expressif pour communiquer avec mes Pokémon juste avec le regard…

C’était bien finalement parce qu’au-delà du dressage muet, le dresseur blond avait compris une chose très importante avec ces matches : il dirigeait trop ses Pokémon, et du coup ils n’étaient pas assez indépendants. Il allait travailler là-dessus dans ses prochains entraînements, parce qu’il se rendait compte que c’était facilement quelque chose qui pourrait lui faire défaut à long terme, lorsque ses propres réflexes diminueront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Zayara Parkinson
Dresseuse
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 106
Date de naissance : 04/05/1995
Date d'inscription : 17/04/2014
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 350 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Dim 14 Sep - 1:25

-Ouais, en fait je crois que mon plus gros problème, déjà, c’est que mes Pokémon sont trop dépendants de moi… j’ai peut-être sous-estimé leurs rôles jusqu’à maintenant. Mais j’ai bien compris ce que tu voulais dire sur les gestes, j’en fais des trop précis en fait, un par attaque, c’est trop, c’est ça ? Mais du coup, ça veut dire que ça dérange pas si je fais des gestes ? Parce que j’avoue que c’était surtout une solution de dépannage au départ, vu que je suis pas assez expressif pour communiquer avec mes Pokémon juste avec le regard…

Assit sur le sol poussiéreux de la salle d'entraînement, les jambes croisée, les bras posés sur ses jambes et son menton dans sa main il était plongé dans ses réflexion et ça la jeune fille aux cheveux d'argent l'avait parfaitement comprit. Elle l'écoutait attentivement, en y repensant c'est vrais qu'elle même n'a jamais fait beaucoup de geste pour se faire comprendre avec ses pokémons, le contact visuel lui était venue toute naturellement lors de ses premiers entraînement en compagnie de Métamorph, mais dus à son mutisme ça dut être quelques de naturelle et presque automatique chez la demoiselle d'avoir créé se contact visuel très important pour son handicap important. Elle n'a jamais approfondis ses entraînements avec son pokémon morphing, avec les autres oui ! Se fut plus tôt obligatoire parce qu'avoir des nouveaux pokémons non habitué par un entraînement bien spécifique aux muettes. C'était toujours quelques chose de nouveaux et innovants pour ses nouveaux compagnons.

Regardant de prêt son pokémon toujours perché sur l'épaule du dresseur sous sa forme de Capumain après quelques instant fixement sous sa forme de petit singe violet jaune, il prit finalement une nouvelle forme un peu moins lourde et peut être moins effrayante vis-à-vis de son visage. Un simple Pijacot. De toute façons, il privilégie toujours certaines forme a t-elle remarqué, étonnant surtout pour un pokémon apte a n'importe quel transformation physique. La jeune dresseuses aux cheveux argenté eut de nouveau se petit sourire en coin en voyant donc son compagnon . En tout cas le moment de tête vis-à-vis du dresseur était passé ça c'est sûr ! Sinon le pokémon normal ne serait certainement pas perché sur l'épaule de l'ami à Zayara.

D'un nouveau sourire elle commence a écrire de nouveau sur son petit calepin. Elle put remarquer que plus elle écrit, plus le carnet se vide, quelques choses de logique bien sûr, mais se dernier était bientôt vide. Il faudra le changer donc rapidement si elle souhaite pouvoir toujours communiquer avec les autres de son entourage, bien que hors Mégami la jeune femme n'a pour le moment que très peu de personne dans ses « ami » ou même simplement connaissance ! C'est vrais, elle ne vas pour ainsi dire pas du tout vers les autres mais bon se n'est pas sa faute, en plus d'être timide son handicap lui pose beaucoup problème pour se faire des amis. Souvent hautain et mauvais avec la jeune fille, se sont des moqueries qu'elle peut recevoir a chaque instant de la journée. Donc être en contact avec une seule personne de l'école lui convient parfaitement.

Commençant a écrire avec application, elle repose sa bouteille d'eau au sol prêt de ses pieds. Alors que Pijacot s'envole vers cette dernière, il l'attrape entre ses petites pattes et la transporte jusqu'au dessus de la tête à Mégami, la laissant tomber sur la tête de se dernier. Souriant amusé, le pokémon veut faire passer un mot au jeune homme ! Levant les yeux aux ciels, c'est plus tôt amusant de voir le compagnon de Zayara s'amuser a embêter Mégami avec des petites blagues et chamailleries de se genre. Écrivant avec application, formant avec perfection ses lettres, après quelques instants d’écriture et de silence elle donne donc le carnet à Mégami.

« Saches, que se n'est pas une critique se que je te dis en tout cas ! Se sont des constatations bien évidemment. Puis si tu veux, je peux t'aider a t'entraîner bien évidemment sur l’indépendance de tes propres pokémons. Mais sache que ça peu prendre du temps. Mais ça peut dépendre des différents pokémon, si un de tes compagnons est très proche de toi, alors il aura moins de difficulté, mais un pokémon acquit il y a peu de temps alors mettra sans doute plus de temps, c'est aussi une question de confiance mais bon tu devais t'en douter certainement ! »

Elle sourit sur ses quelques écrits. Elle aiderait avec un grand plaisir le dresseur a travailler sur ses exercices d’indépendances des pokémons., qui peut en combat être très avantageux ! Si l'adversaire n'entends rien alors, il ne peux pas prévoir l'attaquer de son adversaire et la contré plus facilement. Dans la mutisme c'est toujours une surprise total !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   Dim 28 Sep - 16:50

Mégami était donc plongé dans ses pensées, toujours dans la même posture, réfléchissant intensément à ce problème de dépendance de ses Pokémon.

Il n’avait jamais vraiment noté cela jusqu’à présent, mais maintenant qu’il y pensait, il n’était pas un dresseur qui était du genre à donner des instructions d’esquives à ses Pokémon, en plein match. Il était plutôt du genre à contrer les assauts plutôt que les éviter. Ce à quoi il n’avait pas pensé, c’est que c’était une attitude tout à fait logique en réalité : un dresseur était un stratège, et ça n’a rien de stratégique de simplement éviter une attaque. C’est censé être un réflexe : on voit quelque chose qui nous arrive dessus pour nous faire mal, la première chose à laquelle on pense, c’est éviter cet assaut pour ne pas avoir mal, là où le contre est plutôt utilisé de manière réfléchie et permet, dans de plus rares occasions, d’effectuer une contre-attaque par derrière encore plus puissante.
A trop vouloir augmenter le sang-froid de ses Pokémon afin qu’ils puissent contrer les assauts et contre-attaquer ensuite de manière plus efficace, il avait peut-être sans le vouloir diminué leur capacité de réflexe et d’instinct. En vérité, l’esquive pouvait être effectuée beaucoup plus souvent que le contre, même si elle était moins efficace, et c’était au Pokémon de décider s’il jugeait bon d’esquiver ou pas, pas au dresseur, ça devrait être instinctif, encore une fois.
Dans ce cas, il allait travailler ça lors de ses prochains entraînements au solo, aussi. Ca lui semblait assez important et cela renforcerait peut-être encore plus sa confiance en son équipe. Après tout ils n’étaient pas que des pantins à diriger, ils avaient peut-être aussi leur mot à dire vu que c’était un peu eux qui étaient en train de combattre. Bien sûr, Mégami n’avait jamais considéré ses Pokémon comme des objets hein, mais jusqu’à maintenant il n’avait pas prit en compte les…

Aïe.

Une bouteille d’eau sauvage venait de lui tomber sur la tête. Cela le tira aussitôt de ses pensées, et il leva les yeux pour voir d’où pouvait donc venir ce projectile meurtrier, et c’est là qu’il vit… LA MOOOOOOOOOOOOOOOOORT.

Non je déconne, c’est pas vrai, comment vous y avez cru quoi.
En vérité il vit un certain Pijako qui faisait du surplace au dessus de lui. Mais dites-donc, il n’était pas un peu chiant, ce Métamorph, par hasard ? Entre la Rhinocorne et lui, Zayara n’avait pas des caractères faciles il faut croire. Du côté de Mégami, concernant ça, ça allait relativement bien : mis à part Tortipouss, Dimoret et Férosinge qui étaient parfois difficile à contenir, le reste était relativement tranquille.
Tout en saisissant la bouteille qui trainait par terre, il répondit à l’attente du Pokémon Morphing, d’une voix sans réel enthousiasme mais depuis le temps, ils avaient sûrement compris que c’était toujours le cas avec lui.

-OK, OK, c’est bon j’ai compris, je bois.

Toi, t’as de la chance que l’eau soit bonne pour la santé et qu’il faille en boire le plus possible pour être en forme.
Nous disions donc, le dresseur ouvrit de nouveau la bouteille concernée, la porta à ses lèvres et en prit donc une simple gorgée. Voilà, juste pour faire plaisir. Puis il la reboucha et la mit devant ses yeux, pour vérifier le niveau de l’eau à l’intérieur. Ca va, il en restait encore pas mal. Apparemment Zayara elle-même n’avait pas dû en boire énormément.
Sans faire l’effort de se lever, il regarda à nouveau l’oiseau en lui montrant la bouteille en même temps et lui parla.

-Eh. Va plutôt la voir elle, avec ça, elle a rien bu, presque.

Evidemment c’était dit sur le ton de la plaisanterie, même si ça ne s’entendait pas spécialement. Mégami remarqua alors que son interlocutrice avait fini d’écrire et réceptionna donc son carnet.
Encore une fois, elle lui proposait son aide pour ses futurs entraînements. Hmmm… à vrai dire c’était très gentil, mais le jeune dresseur y tenait assez à ses entraînements en solo, il n’avait vraiment pas l’habitude de faire ça à deux et d’ailleurs, il doutait sur l’efficacité d’un entraînement régulier à plusieurs. Au moins, seul, on n’avait pas le choix, on s’entraînait et puis c’est tout, il n’y avait rien d’autre à faire ; autant à plusieurs, on a plus de chances de se disperser ou de s’amuser qu’autre chose. Enfin, c’était son humble avis de quelqu’un pour qui l’entraînement à plusieurs était une chose inédite.
Mais il fallait aussi avouer que grâce à cette journée, il avait pu prendre conscience de pas mal de choses auxquelles il n’aurait jamais pensé seul. Il faudrait trouver un compromis, donc. Son regard revint vers celui de l’autre humaine présente alors qu’il lui redonnait son carnet.

-Ouais, je m’en doutais un peu, c’est sûr. Après, pour ton aide, je veux pas te monopoliser non plus, pense à ton entraînement avant-tout, et puis j’aime bien m’entraîner seul, c’est vrai. Et oublie pas qu’on a déjà l’entraînement muet de prévu, ça risquerait de faire beaucoup si on ajoute les deux, même si ils se rapprochent assez finalement. Je pense que j’arriverai seul à m’occuper de rendre mon équipe plus indépendante, maintenant que j’ai cerné le problème.
Donc, concernant ça, je suis d’accord pour qu’on se voit quelques fois pour faire des mises au point on va dire, et pas que là-dessus, sur un peu tout en fait. Puis je pense que je peux te faire progresser, moi aussi, pas que ça soit à sens unique. Mais le reste du temps, tant qu’à faire, autant perfectionner notre style de combat dans notre coin, non ?
Euh, je parle juste des entraînements bien sûr, hein. Je suis pas en train de dire qu’on doit plus se voir. Tiens d’ailleurs, tant que j’y pense, je vais te donner mon numéro, ça sera plus facile pour se contacter. Alors c’est le… 58.64.13. Tu peux m’écrire le tien ?


En supposant qu’elle n’allait pas refuser, il releva légèrement la manche gauche de son manteau, qui dévoila donc son nouveau Pokématos accroché à son poignet. Nouveau, c’était une façon de parler, mais bon… il avait son ancien depuis des années et des années, et du coup, même si ça commençait à faire un bout de temps qu’il avait été enlevé par les Rocket, ces enfoirés qui lui avaient fait perdre son ancien Pokématos, ben celui qu’il avait actuellement, pour lui c’était toujours un nouveau.
Il se rendit donc dans le répertoire téléphonique en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une méthode inédite de dressage [Zayara Parkinson]
» Projets de créations de papercrafts ( méthode assez spéciale .... )
» La méthode maïeutique
» Discipline dressage
» Nettoyer son clavier : méthode Farouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Zone Sportive :: Salle d'Entraînement-
Sauter vers: