Partagez | 
 

 Gardienne des perdus (pv Miru) TERMINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hikari
Ancienne Ranger
avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 64
Date de naissance : 10/05/1994
Date d'inscription : 30/07/2014
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Gardienne des perdus (pv Miru) TERMINER   Mer 6 Aoû - 22:55

Cela faisait plusieurs semaines que le jeune Estheim avait été tué et que j'essayais de l'oublier. Par contre, les médias ne me rendaient point la tâche facile. En effet, pendant plusieurs jours, ils ne parlaient que de l'assassinat d'un étudiant de Gakuen. Ils en parlaient dans les journaux, dans les radios, la télé et même par les rumeurs qui circulaient en ville. De plus, l'arrivé de l'Hiver avait volé toute la chaleur et la vivacité de l'île à cause du froid qui c'était installé. Avant l'incident, j'aimais bien la saison hivernal. J'adorais la neige, le froid qui te chatouillait les narines et tout, mais là, je ne ressens qu'un profond dégoût et tristesse. Ça me rappel seulement la terrible nuit que je ne pus rien faire. Je me rappel que je me sentais faible, brisée et impuissante envers ce massacre. D'ailleurs, en y pensant un peu, je crois que c'est de ma faute si Hope n'est plus présent. Il n'aurait point dû m'aider la journée de ma naissance. Il aurait dû me laisser pourrir là... au moins, il serait encore vivant aujourd'hui....

Secouant la tête, j'essayai de chasser ces mauvaises pensés de mon esprit, en même temps d'effacer les larmes qui ruisselaient lentement sur mes joues. Non, il ne fallait guère que je pense ainsi! Hope m'aurait clairement dit que ce n'était pas bien pour mon aura et que je ne devrais que garder les bons souvenirs. Je soupirai doucement, me calmant peu à peu, puis, je me concentrai pour ne penser à rien du tout. Oui, oui, vraiment pour penser à rien. Aucun souvenir, aucun désir, aucune réflexion... nada! Je devais être en paix avec moi-même. Il ne fallait point qu'il y ait quelque chose qui me perturbe aussi. Que la paix absolue! Je devais réussir.

Les yeux fermées, je sentis tranquillement, tout autour de moi, mon énergie psychique s’amplifier et ne faire qu'un avec l'énergie de la nature. Soudain, après quelques minutes, j'entendis, au loin, de légers cris. Des pleurs, des cris de détresses. La seule chose que je pus discerner dans ses mots, ce fut:

-... Perdu... Miru.

Je relevai la tête, stoppant net mon entraînement, puis, je me dirigeais rapidement vers la direction où que j'ai entendus ces remords.  D'après moi, la victime, qui demandait de l'aide, était un pokemon. Ce fut après quelques minutes de courses intenses que je pus clarifier mon hypothèse. J'étais... sous le choc. Pourquoi un Cabriolaine se promenait-il dans la forêt, en plein Hiver? Leur préférence n'était guère pendant les saisons les plus tempérés? En tout cas, je dis ça, je dis rien! Bah oui, je suis peut-être ignorante et que certains pokemons de son espèce adore la saison hivernale? En m'approchant un peu plus du pokémon du type plante, j'aperçue que celui-ci avait de la difficulté à bouger. Le pauvre, il était en train de geler sur place! Sans plus attendre, je m'approchais du Skiddo et déposa mes petites mains contre son front, me connectant à lui.

''Ça va aller. Je ne suis pas là pour te blesser, mais bien t'aider. Va derrière la roche, proche de l'arbre qui est derrière toi, tandis que moi je vais chercher vite quelques choses pour te réchauffer''

Après mes dires, je me dirigeai rapidement dans les bois, ramassant tous le bois et les pierres que je pouvais (avec ma capacité de Lévikinésie, bien sûr!), puis, je retournai auprès du pauvre Cabriolaine, en arrangeant le feu. Malheureusement, après avoir soigneusement pris soin du feu, je vis que le vent glacée de la nature enragée essayait de tuer la seule source de chaleur que j'avais créée. Oh non! Vite! Il faut que je réagisse. Par instinct, je pris la position du lotus, tout en flottant dans les airs, et j'utilisais ma force psychique pour garder le feu en place. Je restais concentrer, sans rien dire, pour garder le réconfort en vie. À force d'utiliser ma puissance, cela m'épuisait beaucoup, néanmoins, je ne devais point abandonner. Je devais tenir bon pour le pauvre pokemon qui se réchauffait peu à peu. J'espère que j'aurais assez de force en réserve pour le porter ou que quelqu'un pourra le retrouver.

Hrp:
 


Dernière édition par Hikari le Sam 20 Sep - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari
Ancienne Ranger
avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 64
Date de naissance : 10/05/1994
Date d'inscription : 30/07/2014
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Gardienne des perdus (pv Miru) TERMINER   Mer 13 Aoû - 8:36

Après quelques minutes d'entêtement de ma part, je sentis quelque chose s'approcher à très grande vitesse. On pouvait clairement distinguer de l'inquiétude et de la panique dans les pas de l'inconnu. Serait-ce le dresseur du Cabriolaine? Ou une autre personne aux mauvaises intentions? Mmmh... D'après moi, la première hypothèse était plus probable, vu la rareté des pokémons dans cette saison hivernale. Néanmoins, je restais toujours sur mes gardes. On ne sait jamais. Peut-être que j'ai tort et que l'autre option était plus plausible. Qui sait? Bref, cela n'a prit guère de temps avant qu'une jeune fille à chevelure carotte nous rejoigne. Bon, j'avoue qu'elle m'avait un peu dégoûté, vu que sa première réaction fut de sortir son pokédex et de le pointer vers moi. Je pensais que c'était encore un de ces mioches qui capturent tout ce qui est pokémon. J'en étais découragée. Cependant, j'ai eu tort d'agir ainsi. En fait, cette fille était beaucoup plus gentilles que les autres. Au lieu de péter un câble et de me bombarder de pokéballs, l'humaine aux pupilles azurs se contenta de sauter sur le Skiddo et de le câliner. Je fixais les deux compagnons, un sourire aux lèvres, puis, j'aperçue, sur les petites joues roses et gonflées de la petite demoiselle, des larmes qui ruisselaient lentement. Je fus assez surprise de voir un humain réagir de la sorte! En effet, de plus en plus que je l'observais, de plus en plus que la jeune adolescente me faisait penser à Hope. Ouais... elle lui ressemble beaucoup...

Secouant a tête, j'écoutai attentivement les paroles de la dresseuse. Alors, c'était elle Miru! Elle est bien l'ami du Cabriolaine. J'étais soulagée de savoir que ce n'était point un pokémon abandonné. Un sourire aux lèvres, j'hochai légèrement la tête, exprimant ma gratitude, avant de m'approcher tranquillement de la petite fille. Rendue proche, j'arrêtai de bouger et je la fixai tout en gardant le doux sourire. Ensuite, je plaçai ma délicate main sur le front de la jeune rousse. Mes pupilles rubis s'illuminèrent et mon aura rose m'entourait et entourait aussi Miru-chan.

« Je me nomme Hikari. Enchantée de vous connaître, Lady Hashide. Cela m'a fait grandement plaisir d'aider votre Cabriolaine en détresse. D'ailleurs, j'ai remarqué que ce dernier était un enfant très curieux, il ne sait guère, encore, tout les dangers de ce monde. Je vous conseillerais de le surveiller un peu plus que les autres, vu que, malheureusement, la vie, c'est comme du verre. Ça se brise très facilement et je ne crois point que vous voulez subir la perte d'un être cher, hein? *baisse légèrement la tête, triste* Croyez-moi, c'est soufrant...»

Par mes paroles, je reculais un peu, gardant toujours la tête baissée. J'avais honte de moi. Je ne devrais pas penser à ça et d'en faire allusion en plus, par contre, je ne pouvais point nier ma tristesse qui m'envahissait. Je restais là, silencieuse, Je repensais au passé et à mes dires révélateurs quand soudain, je me souvins d'un truc. Merde! Le feu! Je l'avais complètement oublié celui-là. Sans trop perdre de temps, je levai immédiatement la tête avant de voir les dernières lueurs rouges disparaître. Maudit, le vent glacial avait assassiné notre réconfort. D'ailleurs, le pokémon de type plante grelotta à nouveau. Le pauvre, il ne pouvait guère supporter le froid, néanmoins, il avait une bonne ami qui prenait très soin de lui. Un cadeau tombé du ciel pour le Skiddo.

« Je crois qu'il serait préférable, pour votre Cabriolaine, de le rappeler dans sa pokéball, Lady Hashide. Il commence à faire trop froid pour lui. Ne serait-ce guère un choix raisonnable, pour votre ami, quitte à lui expliquer la situation, non? *temps* Et vous, Lady Hashide, avez-vous froid?»

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari
Ancienne Ranger
avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 64
Date de naissance : 10/05/1994
Date d'inscription : 30/07/2014
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Gardienne des perdus (pv Miru) TERMINER   Sam 20 Sep - 20:39

Comme prévu, Miru-chan rappela le Cabriolaine dans sa pokéball avant que le froid le regagne. En observant les réactions de la dresseuse, je remarquai que celle-ci aimait beaucoup ses pokémons. Elle devait surement les chouchouter tous les soirs et cela devait expliquer pourquoi son pokémon de type plante n'avait guère conscience du danger qu'il l'entourait. Oui, les combats pouvaient sembler comme une surdose de violence pour certains, mais, croyez-moi, les batailles dans le vrai monde étaient dix fois plus pires. Elles n'étaient guère aussi organisées et réglementées. C'était du ''chacun pour soi'' et du ''tout est permis''.

Bref, écoutant attentivement les dires de Lady Hashide, je lui souris en rigolant légèrement dans mon esprit. La petite dresseuse à chevelure brune n'était guère habitué à ce genre de politesse, vu que celle-ci me demanda de la tutoyer et de l'appeler par son prénom. Bizarrement, je comprenais sa réaction. Elle était jeune et ne devait surement point croisé des gens aussi respectueux et polies, surtout envers de jeunes adolescents. Je lui souris à nouveau en hochant la tête. Il était rare que les gens me demandaient de les tutoyer, mais je devais respecter le choix de la jeune adolescente aux yeux bleu-gris.

Soudain, alors que j'observai attentivement les réactions de Miru-chan, je remarquai que celle-ci se frottait de partout pour se réchauffer. Oh mais... m'avait-elle menti? Ou l'air venait-il subitement d'être plus froid? Bref, le temps n'était guère à la réflexion, mais bien à l'action, Voyant sa réaction, je plaçai ma main sur son front à nouveau. Cette fois-ci, ce n'était guère pour communiquer, mais pour la téléporter dans un endroit sûr. Néanmoins, je n'avais fait ma sauvage. Non, je lui avais expliquer qu'elle ne pouvait pas rester ici, dans un telle température.

«Désolée, Miru-chan... je ne peux vous... enfin, te laisser ici. Tu commences déjà à trembler de froid et je ne voudrais pas que cela empire. Ne t'inquiètes pas, la prochaine fois que nous nous verrons, la conversation sera plus longue. Je te le promets...»

Sur ses paroles, la jeune demoiselle disparut soudainement et un léger sourire s'affichait sur mes lèvres. Elle était rendue dans le pokémon-center d'Edenia et était au chaud. Pour ma part, je me concentrai et me téléportai dans l'ancienne chambre d'Hope. Je devais me reposer, vu que cette rencontre m'avait épuisé spirituellement.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gardienne des perdus (pv Miru) TERMINER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gardienne des perdus (pv Miru) TERMINER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdus sur l'île déserte de Vidberg
» CLIO KELLY ET L'EVEIL DE LA GARDIENNE d'Angélique Ferreira
» [SPOILER] Perdus dans l'espace
» (terminer) 1930 model a rod
» COEURS PERDUS EN ATLANTIDE de Stephen King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Lac-
Sauter vers: