Partagez | 
 

 Cœur de braise se reflétant aux éclats glacés [Yuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Cœur de braise se reflétant aux éclats glacés [Yuki]   Dim 24 Aoû - 18:37


Lentement mais surement, le Maganon se mouvait dans cet amas de neige qui lui glaçait les jambes, la partie de son corps la moins fournie en énergie magmatique. Elles s’étaient raidies de plus en plus et il trouvait à mesure qu’il avançait que ses jambes avaient toujours plus de mal à répondre à ses stimuli nerveux. Toutefois il les sentait toujours, il sentait toujours la douleur et la morsure du froid à ce niveau, c’était bon signe, enfin peut-être. Le moment où il ne sentira plus ses jambes, que se passerait-il ?


La couche de poudreuse était haute de cinquante centimètres à cette altitude et le blizzard qui s’était levé en cours de route n’était là que pour l’agacer, ou bien juste le mettre au défi ? Le mettre au défis pour le persuader de renoncer à son objectif, lui faire croire que son salut est plus difficile a atteindre qu’il ne l’aurait pensé, là-haut dans les montagnes, toujours plus proche du paradis. Le paradis oui, un concept aussi flou que la brume incessante qui l’entourait, aussi pur que la neige qui le fouettait de son incessante tempête, comme pour balayer ce Pokémon au cœur de braise, absorber sa chaleur et le rendre inerte, pour l’effacer de ce paysage presque parfait, chasser l’intrus. Pour l’amener lui, peut-être dans le véritable Paradis, ou juste méritait-il l’enfer et les flammes ?

Le volcan était encore à une journée de marche de là et voici pourtant plus de cinq heures qu’il avait entamé l’ascension dans les hautes montagnes après avoir passé une semaine à s’occuper des deux petits et de leur nouvel abris, Rouki et Fléa, une sorte d’espoir qui lui été venu en les rencontrant. Comment se faisait-il que de plus en plus il se préoccupait de la santé des plus jeunes et de leur éducation ? Quelle expérience avait pu le mener à être plus sensible ? Que cherchait-il au fond ? De la reconnaissance ? Ou bien juste un peu d’affection ? Un manque toujours présent depuis le jour où sa haine l’empêchait de voir plus loin que sa propre personne, un égo qui s’était formé suite aux multiples expériences malheureuses auxquelles il avait eu droit. Puis il vint à l’armée, non sans appréhension, mais il avait aimé le concept et après avoir rencontré le major Bob, il était bien décidé à lui prouver qu’il était capable de faire autre chose que de s’apitoyer sur son sort, autre chose que de montrer au monde la haine qui le hantait, une haine envers sa propre personne mais aussi et surtout aux autres, des pokemons, des humains… la Team Rocket… et ses penchants exotiques tout aussi méprisables.

Le Magmar en était arrivé là, à penser à l’ordre, la discipline. Sa vie était rythmée par des entrainements, des missions, tous les jours, tous les jours, tous les jours. De 5h du matin jusqu’à 22h au soir. Le sens de la justice avait pris une toute autre signification pour lui. La caserne de Carmin-sur-mer, la profonde égalité entre humain et pokemon, réunis tous ici pour combattre, et les ordres, ce n’était pas forcément les humains qui les donnaient mais aussi d’autres Pokemons, des haut gradés, qui étaient tout aussi bien respectés que les officiers humains, dans un sens comme dans l’autre. Le major Bob en parlait toujours, dans son passé, si ses pokémons ne l’avaient pas soutenus et s’il ne leur avait pas fait confiance pendant la guerre, il en serait mort. Son credo s’était répandu et la barrière longtemps connues entre humains et pokémons s’était peu à peu estompée, les pokemons géraient leur propre corps militaire et leur propre missions, par contre il y avait toujours un général humain pour surveiller tout ceci et avoir le dernier mot, le progrès était donc encore loin d’avoir atteint son objectif, mais la révolution était en marche. Cet environnement avait redonné confiance au Magmar, il ne détestait plus l’espèce humaine et ne se méfiait plus de certains pokemons. Tout le monde était logé à la même enseigne, tout le monde servait la même cause, tout le monde avait les même préoccupations, et… les même cérémonies pour les obsèques militaire.

Puis il avait voulu prouver sa valeur, il était devenu Lieutenant et pour le récompenser on l’avait fait évoluer en Maganon, c’est là que tout avait changé dans sa tête, en même temps que son corps, devenu si lourd, aussi lourd que le poids de son passé. Tout ceci à présent il devait le ré-apprivoiser et en deux ans, jusqu’à ce jour, il s’y était efforcé. Puis il passa en phase de remise en question. « Qu’est-ce que je veux comme futur ? », « Est-ce que je devrais tout abandonner ? », « Que dirait mes amis après cinq ans d’absence ? M’apprécieraient-ils toujours pour ce que je suis devenu ? ». Il était enfin arrivé sur cette île, prétextant des vacances, ayant pour envie de trouver en lui une réponse. Un but, un lieu, le volcan. L’environnement de sa naissance, une sorte de retour au source. Cette île lui avait rappelé la malheureuse Cramois’ile, ses histoires de la vie courantes, ses joies, ses peines, ses détracteurs, ses espoirs. L’île de Kanto qui avait succombé suite à l’éruption explosive, un évènement qui avait provoqué en lui une douleur immense, puis un manque. Un manque qu’il aurait voulu remplir de nouveau en arrivant sur Gakuen.

Repensant à tout ceci il en avait presque oublié qu’il faisait froid tout autour de lui. Il avançait toujours, doucement. La neige ne fondait plus sur son passage, sa température avait chuté à 60° C et ses flammes mesuraient à présent 5 centimètres. Il ne savait pas où il allait bien entendu, car tout devant lui était flou, la neige et le vent glacé qui percutaient ses yeux l’empêchaient de voir plus loin.

Il y eu soudain une baisse de régime, ses flammes s’étouffèrent un bref instant, ses jambes tremblèrent et il tomba à genoux, mais il était toujours conscient. Sa vue commençait à devenir trouble. Il fouilla alors dans sa sacoche, il restait une baie, il la sortit. C’était une chance. Il l’observa un moment, comprenant qu’il ne lui restait plus à présent qu’une baie Pecha, elle semblait déjà assez ramollie. D’où venait-elle déjà ? Ah… oui… cet humain aux cheveux bleu qu’il avait rencontré il y a plus d’une semaine dans la grotte, il lui avait passé le fruit et il l’avait gardé en réserve. C’était une aubaine. Comment s’appelait cet humain ? Il lui semblait qu’il n’avait pas donné son nom, mais ce qu’il savait au moins c’est qu’il était contre la Team Rocket. Dommage, décidément après la rencontre de cette humaine aux cheveux rose qui l’avait soignée, il ne connaissait pas le nom de celui qui lui avait donné cette baie si bénéfique. Plus tard il avait toutefois appris le nom de l’humaine aux cheveux roses, car… il était inscrit sur sa tombe… Alix Nova… D’ailleurs pourvu qu’il n’arrive rien à l’autre humain.

Le Pokemon feu se releva, ayant repris de brèves forces, ses flammes se rallumèrent. Il était fatigué, il avait sommeil, la chose qu’il désirait le plus à l’instant présent c’était s’allonger dans la neige, fermer les yeux, s’endormir, et sûrement ne jamais se réveiller. Mais il devait résister ! Dans ces moments difficiles, il y avait bien cette chanson que l’infanterie chantait pendant les grandes escapades, à devoir marcher toute la journée. Elle avait au moins le mérite d’éviter de penser à la douleur et à la fatigue et de se rendre compte que tout le monde était dans la même galère. Il ouvrit alors son bec, givré en partie comme la plupart de son corps, et récita la chanson, tant bien que mal car ses muscles l’empêchait de bien articuler, sa voix était faible, mais il chantait sous le tumulte du vent.


Par tous les temps, jusqu’à l’horizon
Avançons tous, fiers et nobles guerriers
Et comme soudés, parés à l’action
Nos cœurs chantent en communauté


Ô Pokémons si longtemps châtiés
Ô humains par le passé chamboulé
Entrons en communions entre individus
Et effaçons nos différents tant débattus


Par tous les temps, jusqu’à l’horizon
Avançons tous, fiers et nobles guerriers
Et comme soudés, parés à l’action
Nos cœurs chantent en communauté


La révolution est en marche
Tous unis par la même tache
Défendre l’ordre et la justice
Sera notre unique sacrifice


Par tous les temps, jusqu’à l’horizon
Avançons tous, fiers et nobles guerriers
Et comme soudés, parés à l’action
Nos cœurs chantent en communauté

Une chanson qui méritait d’être connu de tout le monde, pour unir chaque espèce. Elle avait plusieurs noms mais tous avaient un lien avec l’unification des humains et des Pokémons.

Son corps se mit soudainement à frissonner violemment, ses flammes oscillèrent entre étouffement  et reprise de combustion, comme si le réservoir était sur les réserves de combustible et cherchait tant bien que mal de quoi faire bruler le moteur et le faire tourner. Le pokemon militaire se mit également à tousser violemment.

Par… tous les temps… *kof kof*… jusqu’à… l’horizon
Av… avançons…t… tous, fiers et … n… *teu heu*… nobles guerriers
Et comme… arhhhh.

Le Maganon tomba sur les genoux. Il se releva et repris la marche en titubant.

Et comme… soudés… pa… *keuf* pa… *keuf* parés… à l’action…
Nos c… eurgh !

Cette fois-ci il tomba en avant de tous son corps. Il resta allongé pendant une minute, puis dans un ultime effort il se redressa.

Nos cœurs chantent… en… en… communauté

Faisant ainsi quelques pas de plus, il vit une silhouette au delà du brouillard, quelque chose de cubique et d’assez grand. Il y avait aussi quelque chose d’autre, une forme plus petite avec des bras et des jambes. Le Maganon resta immobile un instant.

Il y eut un coup de vent violent…

Son béret s’envola devant lui et se posa quelques mètres plus loin, une chance car devant lui la silhouette avait bloqué son envol, tandis que l'objet aurait pu aller plus loin. Prit de panique il ne prit même pas le temps de réfléchir, son cœur ardent lui donna ses dernières réserves pour courir vers son précieux couvre-chef. Lorsqu’il fut à un mètre de son but, il tomba de nouveau, son bras en avant et ses griffes à quelques centimètres de son trésor. Le Maganon se mit alors à ramper lamentablement dans la neige, ses flammes étaient définitivement éteintes et son corps avait atteint le seuil critique des 50°. Il put alors mettre une griffe sur son béret, le tenant fermement, il ne bougeait alors pratiquement plus.


Son dernier geste fut de lever la tête vers l’étrange silhouette qui s’accordait avec l’environnement, puis de dire une dernière chose.

- Mon espoir a failli s’envoler… mais j’ai accouru… et grâce à vous, mon espoir est sauvé. Merci… haaaaaaaaa….


Conclut-il par un dernier souffle long avant de perdre conscience.


Dernière édition par Basile le Jeu 11 Sep - 1:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Cœur de braise se reflétant aux éclats glacés [Yuki]   Jeu 11 Sep - 23:00

*DAM DAM... DAM DAM... DAM DAM...*

Le moteur principal du Maganon, son souffle de vie, continuait toujours de battre à une cadence faible. A présent qu'il se trouvait à l'abri, sa température corporelle remontait, progressivement. La teinte presque terne qu'avait prit son corps, à cause de ce brutal changement, redevenait vive, ce n'était pas anodin au final. Il était sur le point de faner, de perdre ses couleurs. Dans son inconscience il avait entendu un murmure, et ce murmure lui disait de rester, de l'écouter, comme s'il lui retenait le bras pour qu'il évite de partir et que son attention soit toute entière à ce murmure. Il lui sifflait à l'oreille, envoutant, comme un serpent. Il en ressenti des frissons.

Dans la plénitude il vit tout autour de lui un nuage de miasme qui s'approchait toujours plus de lui, pour le bloquer, et le murmure approchait toujours plus, bien plus audible.

"Laisse-toi faire, laisse-toi submerger, fait-moi confiance"


Mais Basile n'y prêta aucune attention. Il le contra même, car dans un recoin de son être il expulsa un sursaut d'énergie qui agit comme une rafale et fit disparaitre tout le miasme. Son cœur se remit à battre soudainement de façon normale et ses flammes se rallumèrent. Il ouvrit les yeux sans plus tarder, c'était d'abord flou. Il sentit alors que le blizzard ne le malmenait plus.

Il s'assit alors, parcourut d'un mal de tête. Il vérifia qu'il avait toujours son collier, sa ceinture, son béret... son béret ? Ou était-il ? Il chercha à tâtons sur sa tête avec grande panique.

"Où... où suis-je ? Et mon béret ! Je pensais l'avoir agrippé, quelqu'un était devant moi. S'il vous plait répondez-moi !"

Quand tout à coup les flammes du Maganon virèrent du rouge au bleu et, tandis qu'il était toujours dans un état groggy, sans aucun repère, sa tête lui fit encore plus mal et il la pris entre ses bras en gémissant.

"Argh !"


La température ambiante de l'air monta d'un coup à 100° pendant 1 seconde, puis les flammes du Pokemon redevinrent rouge. Malgré ce phénomène tout à fait unique il se leva de sa place avec peine, faisant mine de s'éloigner et s'appuyer contre une parois à l'écart des autres, puis il s'assit de nouveau, tout son corps se mit à frotter contre la roche. Puis il tendit un bras en opposition aux groupes d'individu, qui lui semblait toujours aussi flou, il se mit un autre bras devant le visage, comme pour se cacher, cacher un visage dont il avait honte, pour cacher sans doute une face de lui que personne ne voulait connaître et qui avait l'air de se manifester lorsqu'il était aux portes de la mort.

"Ne... N'approchez pas pour l'instant, je... je pourrais vous blesser... laissez-moi... juste le temps... de ... de me reposer... dans mon coin... voila... comme ça. haaa... haaa... haaa..."

Expliqua-t-il avec un rythme de respiration saccadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Cœur de braise se reflétant aux éclats glacés [Yuki]   Jeu 18 Sep - 20:54

Tandis que le Maganon cachait toujours la misère de son être. L'un d'eux s'était approché. Le regard du Lieutenant était de nouveau clair. Il put voir en face de lui le héricendre qui tenait son béret. Ce dernier n'avait pas écouté ce que Basile venait de dire, de même que l'ordre de son maître. Etait-ce de la désobéissance ou juste un profond désir de vouloir aider ? Ou alors était-il sur de ne rien craindre grâce à son type ? Tout était envisageable.

Le grand pokémon feu tendit alors un bras pour réceptionner son précieux objet et laissa tout juste échapper un "Merci petit." à l'encontre du hérisson de feu. Il remit son béret sur sa tête, un grand soulagement le parcourut. Pour autant il ne changea pas de place. Tout ceci l'avait fatigué et ses membres ne voulaient plus répondre après ce choc d'énergie brutale et maléfique qui l'avait parcouru pendant quelques secondes. Cela lui arrivait des fois, mais il n'y pouvait rien. En donner une explication à quelqu'un d'autre reviendrait à le laisser raconter une histoire longue et pour autant qu'il était conscient, il n'avait vraiment pas envie de se lancer dans de telles explications à cet instant précis.

Il faisait certes moins froid dans cette grotte, mais il se sentait toujours aussi faible et il entendait le vent violent souffler en un sifflement agaçant dans ses oreilles. Il se tenait assis, recroquevillé sur lui même, les jambes et les bras rapprochés de son corps pour optimiser la chaleur autour de lui. C'était vraiment une chance d'avoir était trouvé par quelqu'un, c'en était encore une autre s'il était encore en vie et encore plus s'il a pu contrôler son flux démoniaque, ce miasme qui le menaçait de nouveau. L'un des types d’événement les plus étranges dont a pu faire expérience le Maganon dans ce monde. Il n'était peut-être pas le seul qui en subissait les conséquences, peut-être existait-il d'autres individus aussi malchanceux que lui pour devoir subir ce sort. Subir un parasite, prêt à vous dévorer et à user de vos capacités pour nuire au monde entier. Cela le fit frissonner.

Il regardait un peu plus loin devant lui, tandis qu'il sortit sa tête de la protection de ses bras, ne laissant apparaitre que ses yeux. Il s'y trouvait un humain ainsi qu'un Lokhlass et un Mysdibule. Que faisaient-ils ici par un temps pareil ? A un endroit pareil ? Vu l'age de l'humain et la façon dont il était préparé - ou plutôt n'avait pas l'air d'être préparé - il se demandait encore quelle folie avait piqué cet individu. D'ailleurs ses pokemons, hormis le Lokhlass, n'étaient-ils pas mieux à l'abris dans une Pokéball ? Avaient-il été piégés par le blizzard comme il l'avait été lorsqu'il avait entrepris son ascension ? Il profita de la proximité du héricendre pour leur faire comprendre la dangerosité de l'endroit.

"Comment se fait-il que vous soyez parvenus jusqu'ici ? C'est dangereux dans le coin. Je pense que tu t'en es rendu compte petit. Et je ne dis pas ça parce que je suis tombé de fatigue. J'ai l'habitude sauf que je n'ai pas eu de chance, c'est tout."

La dernière phrase était présente en prévention de la remarque du jeune pokémon. Il n'avait pas vraiment envie de se justifier lui-même, pourtant les jeunes sont si curieux, comme il en avait fait l'expérience auparavant, il n'y échapperait peut-être pas. A présent tout ce qui lui restait à faire était de se réchauffer, attendre que la tempête se calme et reprendre son ascension vers le volcan. Il y était presque et personne ne l'en empêcherait ! Pas après tout ce temps ! Non !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 27
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Cœur de braise se reflétant aux éclats glacés [Yuki]   Ven 14 Nov - 20:49

La mysdibule lui expliqua pourquoi ils étaient ici. Ce qu'il avait surtout retenu était le fait que l'humain préférait davantage les pokemon que ses congénères. Pour lui c'était encore dur à assimiler, mais il est vrai que même pour lui il y a des humains qu'il préfère plus que certains pokemons, loin de là à ce qu'une généralité s'applique pour toute une espèce néanmoins. Au départ en fait, il n'aimait pas plus les espèces de pokemon que les humains. Chacun d'eux avaient étaient acteurs de son malheur, depuis sa naissance jusqu'à peut-être encore longtemps dans le futur.

Peu importe l'apparence, il y avait du bon et du mauvais en n'importe qui.

L'instant d'après, l'humain lui confia une baie qu'il accepta volontiers. Le froid avait été tel qu'il ne ressentait pratiquement plus de goût. Il senti que cela lui faisait du bien, mais le plaisir de la saveur était totalement absent. Ce geste de solidarité lui avait fait comprendre que cet humain était loin d'être hostile, d'ailleurs il se demandait, est-ce qu'il ne serait pas élève à l'académie par hasard ? Cette habitude à laisser trainer ses pokémons hors de leur pokéball, il avait souvent aperçu cette pratique à l'académie. En tout cas c'est quelque chose qui ne se voit pas beaucoup ailleurs. Il n'allait pas s'en plaindre, lui qui encourageait humain et pokémon à vivre sur un même pied d'égalité.

Le Lokhlass prit à son tour la parole, non sans un ton critique. Basile le prit sans mal, c'était tout à fait normal de devoir relancer la question, même s'il aurait préféré ne pas en parler. Il resta silencieux un moment, détournant son regard des êtres vivants. Il observait le spectacle affligeant de ce blizzard impardonnable, c'était un peu comme le spectacle de sa vie qu'il observait. En tout cas le côté chaotique de sa vie. A présent le Maganon se posait la question à lui même : "Que fais-je ici vraiment ?" comme pour se demander de nouveau si sa vie avait un sens. Ce n'était surement pas la réponse qu'attendait les autres. Ce qu'il faisait ici, hé bien...

"Je suis venu rejoindre un ami. En ce moment il se trouve prêt du volcan."


Pour la première fois, Basile donnait la vrai raison de sa venu ici. Prendre des vacances ici ? Non. S'occuper de malfrat ? Encore moins, aussi aurait-il voulu éviter le contact avec cette Team Rocket, éviter de se mettre dans cette histoire. Mais le destin était comme ça, peut-être était-ce fait exprès.

"Je ne peux pas rebrousser chemin, cela est impensable. Je vous remercie de m'avoir aidé en tout cas. Pour ce qui s'est passé... il y a un instant, avec les flammes bleues, je m'excuse, je ne pouvais rien contrôler. Si je rejoins mon ami prêt du volcan, il pourra m'aider à éviter ce genre d'accident. Comme c'est dangereux, il est important que je voyage seul."

Il se retourna de nouveau vers eux.

"Je m'appelle Basile. Ce chemin je l'ai fais depuis Carmin-sur-Mer. Je crois que ce blizzard, c'était l'un des plus grands obstacle que j'ai du affronter sur cet itinéraire."


Quand il finit sa phrase il se mit à tousser violemment. Il était fatigué. Le repos était bien mérité et son ami pouvait encore attendre un peu, ce n'était pas un soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cœur de braise se reflétant aux éclats glacés [Yuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cœur de braise se reflétant aux éclats glacés [Yuki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mainard, Dominique] Je voudrais tant que tu te souviennes
» [AIDE] Root de mon Desire tant desiré ... :)
» Tant pis pour vous
» [Brucker, Fanny] J'aimerais tant te retrouver
» J'aimais tant l'aimer (Doctor Who) [Ten/Rose]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Montagnes-
Sauter vers: