Partagez | 
 

 Le danger de la liberté [Reiji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiro
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 94
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 01/03/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Le danger de la liberté [Reiji]   Dim 10 Mai - 18:32

Shiro et Reiji


C’était une belle journée, le printemps était de retour, les pokémons vol gazouillaient dans les arbres, bref c’était une belle journée. Pourtant, cette belle journée n’était pas forcément bonne pour tout le monde, bien sûr le printemps c’était le renouveau, la joie tout ce genre de petites choses mais pour le spectre, ça l’agaçait plus que tout. Shiro trainait dans Edenia entre les grandes rues et les petites ruelles, traversait les maisons et effrayait au passage des habitants qui se trouvaient chez eux ; le spectre ne s’ennuyait pas non, il était plutôt occupé à essayer de comprendre pourquoi il sentait que sa journée allait tourner à la catastrophe.

Passant une rue, puis une autre, il évitait les coins bondés de monde mais n’était pas invisible pour autant, au contraire même, dans l’ombre des ruelles, son aura bleutée était bien visible et à la lumière, tout le monde pouvait le voir ; Shiro ne cherchait pas à se cacher, trop occupé à réfléchir sur le pourquoi du comment de sa mauvaise intuition.

Ce « pourquoi du comment » arriva bien vite aux yeux du spectre au détour d’une ruelle. Devant lui, la rue se dessinait, trois poubelles de sorties, une caisse en bois retournée au sol, rien d’anormale non ? Un groupe de pokémon composé de deux Nidoran, d’un Caninos et d’un Miamiasme entraient dans cette ruelle sans se douter de rien ; Shiro lui les regardaient faire et avant de retourner sur son chemin, un doute lui arriva en tête ainsi que la confirmation de sa mauvaise intuition. Les petits cris d’incompréhension des pokémons lui parvinrent à ses oreilles ainsi qu’un bruit métallique. Tournant son regard vers la ruelle, il vit que les quatre pokémons s’étaient enfermés par on ne sait quel moyen dans une cage qui auparavant n’était pas là ; enfin jusqu’à ce qu’une voix retentisse un peu plus loin devant dans cette même ruelle.

Eh bien c’est une bonne prise, y a plus qu’à tout emmener au labo et aller voir si les autres pièges ont fonctionné.

Deux hommes arrivaient et discutaient à propos de leur « prise » ; l’un deux ne tarda pas à remarquer Shiro qui c’était un peu approché de la cage pour essayer de comprendre ce qu’il venait de se passer. Il tapota le bras de son collègue avant de lui désigner le spectre.

Ah… Il semblerait que tu ais réussis à nous échapper toi.

Shiro retourna son attention sur les deux hommes avant de se reculer tout en fronçant les yeux ; ces deux là n’étaient pas ici pour faire ami-ami, leurs uniformes prouvait bien le contraire vu qu’un grand R rouge bien connu se dessinait dessus. Tandis que les deux sbires tentaient « d’amadouer » le spectre avec leurs pokémons, un troisième sbire arriva et tenta lui aussi de se mettre à essayer de capturer le fantôme. Une attaque lancé par un Brutapode par ci, une autre lancée par un Arbok par là, des objets de captures lancés un peu partout, le spectre avait du mal à tout éviter et finit par user d’une buée noire pour fuir et tenter de semer les trois rockets.

Le spectre traversa quelques maisons avant de ressortir dehors, le jeu du chat et de la souris venait de commencer et une nouvelle fois, c’était lui la proie. Il n’avait pas l’intention de se laisser faire et de tomber bêtement dans les autres pièges, il n’avait pas non plus l’intention de laisser les autres pokémons capturés se faire emmener par les sbires.

Là le voilà ! Faut pas le laisser s’échapper !

Le spectre serra les dents avant de repartir, tout ce coin de la ville avait été aménagé pour faire de la capture de pokémons dans un but pas très joyeux et il fallu qu’il tombe dedans. Entre attaque, fuite et recherche d’une solution pour aider les quatre pokémons, Shiro devait aussi éviter les pièges installés qui s’activaient dès qu’il manquait d’entrer dans une ruelle ou qu’il était proche d’une poubelle ou d’un pot de fleur à une fenêtre.

Quelques ball’ombre plus tard, le spectre se retrouvait à nouveau dans une maison et reprenait son souffle, il sentait un sbire qui était proche, seul, tandis qu'un autre se déplaçait plus loin. Coincé, coincé, coincé, il cherchait une solution dans cet abri provisoire qu’étais cette maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le danger de la liberté [Reiji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» Education et Liberté
» [INFO] danger d'electrocution
» Citations de personnes célèbres sur la Liberté.
» La liberté du Marchombre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Edenia :: Rues et Ruelles-
Sauter vers: