Partagez | 
 

 Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riolu
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Messages : 79
Date de naissance : 27/05/1992
Date d'inscription : 17/05/2014
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Jeu 2 Juil - 23:13




† Le sens de mon aventure †
• Nuit inspirante•

Je ne trouvais pas le sommeil, c'était impossible depuis quelques jours déjà. Je ne dormais que le minimum syndical, je passais des heures comme toujours à réfléchir sur beaucoup de choses. Je ne savais pas vraiment ce que je devais faire de mon destin, si je devais l'offrir à celle qui était officieusement ma dresseuse ou si je devais l'en dissocier totalement. Tout avait commencé par un pari, un combat contre Mars son Braségali transformé que j'avais perdu, et sans trop chercher à comprendre je l'avait rejoint, lui et son équipe, dont sa dresseuse Light. Pour être honnête, ce n'était pas vraiment dérangeant de vivre parmi eux, il y avait de la détente, de l'amusement, de l'entraînement, tout pour s'occuper des jours entiers. Le truc qui clochait cependant était que je ne voyais justement pas de raison à rester chez Light. Bon, j'avais perdu un pari et je devais l'honnorer, mais il devait sans doute y avoir prescription un jour, je ne pouvais pas offrir ma vie à une humaine à cause d'un combat inégal. De plus j'avais sans doute mieux à faire et je ne me voyais pas du tout passer ma vie avec cette gamine et sa bande improbable. Après tout j'avais déjà refusé de rester avec un tas de dresseurs, je pouvais très bien rester pour un temps et quitter après avoir assez payé ma dette. Seulement voilà, j'avais appris des techniques précieuses, alors je ne pouvais pas me contenter de consommer et partir. En plus j'étais certain de pouvoir encore en apprendre en restant à leurs côtés.

Je m'étais réfugié sur le toit de son loft pour mieux m'isoler et capter le vent qui me parlait et traversait mon esprit. Il n'y avait que lui qui m'aidait à prendre les bonnes décisions, et je décidai finalement de rester avec Light. Elle m'avait peut-être peu appris comparé à ma vie, mais ses pokémon étaient pour la plupart chevronnés, il était fort possible que j'évolue une fois que j'en ait battu un. Même si ça me faisait mal d'en quelque sorte "appartenir" à une dresseuse, je devais avouer que mon séjour était très instructif. Peut-être qu'un pokémon sauvage n'était pas meilleur qu'un pokémon dressé, il fallait que je ne sois ni l'un ni l'autre, les deux à la fois. Ainsi je ne comptais appartenir que sur le papier, au moindre pépin j'étais parfaitement capable de me tirer de là en laissant mon honneur de côté. Après tout il y avait beaucoup de bons dresseurs en ce monde, je ne pourrais alors qu'en trouver de meilleurs. Cela dit je devais bien avouer que je ne voulais pas de gros pépin entre nous, si j'étais lancé sur de bons rails ce n'était pas le moment de dérailler à cause du moindre caillou sur mon chemin. Après tout il en allait de mon avenir, de mon évolution. Je ne pouvais pas faire ça avec n'importe quel dresseur de la première heure.

La nuit passait de plus en plus, et j'en avais enfin fini avec mes réflexions. Je n'étais pas un pokémon émotif, mais j'appréciait vraiment Light, elle m'avait accepté sous n'importe quel jour et me portait une attention plus que particulière, une bonne attention. Je ne savais pas si la sensation que j'allais bientôt évoluer était dû à mon expérience, à mes capacités apprises, ou encore à mon âge, mais je commençais à rajouter l'amitié dans la liste. Je n'avais encore jamais éprouvé tant de bonheur depuis que j'avais quitté le nid familial, même avec d'autres pokémon sauvages. Toujours était-il que je ne pouvais pas vraiment déterminer ce qui favorisait mon évolution, et c'était ce qui me frustrait. Je devais savoir ce qu'il était nécessaire que je fasse pour me changer en Lucario, coûte que coûte. Pour ça j'étais prêt à essayer toutes sortes d'entraînements comme l'esquive récemment encore, voire l'apprentissage de certaines capacités. J'en avais marre d'être court sur pattes, de ne pas être capable de faire de grandes enjambées, de ne pas pouvoir contrer la moindre attaque puissante sans valdinguer en arrière. Bien sûr j'étais content d'être un Riolu, j'avais un don bien pratique, seulement je ne pouvais pas continuer à m'entraîner en tant que ce pokémon, sinon je risquais d'être déstabilisé après l'évolution. Je voulais cependant au moins devenir plus fort, et c'était en bonne voie.

Après mon moment de réflexion, je me décidai à retourner dormir en attendant le matin et le début d'une autre journée riche en activités variées. Je devais quand même me reposer un peu, j'aurais l'air d'un idiot de m'endormir en plein entraînement. Pas que je me soucie beaucoup de mon image, mais un minimum à mon sérieux. Après tout une évolution ne pouvait arriver qu'une fois dans une vie pour mon espèce, il fallait concentration et force mentale pour y parvenir. Pas question de se négliger juste parce que j'avais un lit douillet et des pokémon qui se préoccupaient de moi. Mis à part Zack, chacun me considérait désormais comme leur compagnon à part entière et commençaient à me cerner de plus en plus sans forcément le vouloir. Ils avaient compris que je n'étais pas un mauvais bougre, juste farouche et aux tendances agressives. Cependant j'avais senti que je me relâchais de ce niveau, je n'étais plus aussi rebelle qu'au début. Peut-être que c'était ça la vie d'un pokémon dressé, la vie de famille et l'esprit d'équipe. Mais avec tout ce que Light avait fait pour moi, je rechignais souvent à lui montrer que j'étais toujours rebelle et réticent à beaucoup de choses. Cette dresseuse avec quelque chose de particulier qu'elle avait transmis à son équipe. Cette chose m'avait contaminé, mais d'un autre côté je ne m'étais jamais senti aussi proche de l'évolution. Il était de plus en plus évident que Light était, pour le moment, la mieux apte à me passer dans la cour des grands avec Del, Mars, Zack et l'autre innommable volatile. Peut-être était-il enfin temps d'accepter son amour comme étant un élément indispensable, et non comme un parasite contraignant.


©Riolu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Mar 7 Juil - 22:38







Changement de stratégie



Encore une nuit ou j'entendais ce bruit. Je savais parfaitement ce qu'il se passait : Riolu montait sur le toit et y rester un bon moment. Je me sentais coupable quelque part de le garder auprès de moi mais malgré son caractère à la con, je m'y étais attachée et je voulais l'aider à évoluer. Je me levais doucement de mon lit sans réveillé Zack et Kai, qui dormait à mes pieds, ni Saigai et Tris qui dormaient dans leurs coin. J'ouvris la baie vitrée coté mer et m'assis sur le bord de la balustrade, appuyée à un pilier qui maintenait le toit. L'automne commençait tout juste à se pointer, aussi je pouvais rester en débardeur et short. Je réflechissait à mes dernieres semaines. L'incendie avec Akira, la rencontre avec Dankoma et le combat contre Anddraca, mes rencontres avec mon père. A sa pensée, je serrais les poings ; il me fallait résoudre ce problème au plus vite. Je redoutais une nouvelle tentative.

Une pensée me vint alors : pourquoi la mission de mon père est de me tuer ? Il est clairement programmé pour ça. Mais pourquoi moi ? Ma capacité à parler aux pokémon ? Les ennuis que j'ai attiré à Raven ? Non il y a autre chose. Je levais les yeux vers la lune et entendis alors Riolu qui regagnait son lit. En regardant à travers la fenêtre opposée de ma chambre, j'apercevais le soleil sur l'horizon. Je devais aller me recoucher et vite, sinon je ne tiendrais pas demain. Je replongeais dans mon lit et retombais dans les bras de Morphée.


............................................................................................................


- Zack ! Bouge j'ai besoin de toi.

J'attendais devant mon loft que le félin daigne descendre. Mais j'avais un mauvais présentiment. Il y avait eut du mauvais mouvement vers la montagne aussi je voulais y aller avec Del sous sa forme Méga et Zack ainsi que Akiko qui apprendrait de son ainé. Saigai descendit et vint vers moi :

- Zack est déjà parti s'entrainer avec Kai. Tu n'aurais pas du lui confié le petit.
- Si vous arrêtiez de vous disputez l'apprentissage de Kai vous trois ?

Par "vous trois" j'entendais Héka, Zack et Saigai. Tous trois voulait entrainer le renard de feu. Cependant, j'avais demandé à Kai et vu son absence de réponse, j'avais attendu. j'ai alors remarqué que le chromatique aimait regardé les combats de Zack et qu'il cherchait à l'imiter : il voyait Zack comme un mentor, aussi je lui avait attribué l'électrik comme professeur.

- Bon, tu viens avec moi. Vas me chercher Riolu et Gaijin. Vu que Del entraine Akiko et que Mars s'entraine énormément avec Nero, je préfère que Gaijin apprenne l'art du combat brut à Riolu.

L'absol hocha la tête et se rendit à la chambre des concernés. Je tenais un bon trio malgré tout. Il restait à être affiné mais je voyais bien Riolu en duo avec Héka ou Saigai. Je ne devais pas m'y attarder car je voulais proposer à Riolu de regagner la liberté une fois qu'il aurait évolué.
Saigai me  ramena les concernés. Je donnais notre positions à Tris qui superviserait depuis le ciel. Je fis ensuite signe à mes compagnons et nous primes la route. J'avais à ma ceinture une ceinture avec des fléchettes soporifiques en cas d'ennui.

Je laissais vite la tête de file à Gaijin et Saigai puis m'adressait à Riolu :

- Je considère notre pacte terminé. Après cette dernière mission, tu seras libre de quitter cette équipe. Si tu veux rester, il n'y a aucun problème.

Je regardais le bipède et bien vite nous gagnions la montagne. Chacun partit en planque dans les arbres et les fourrés. Gaijin nous permettait un relai télépathique tandis que nous guettions chaque mouvement. Je vis alors 2 sbires et les signalais à mes alliés en leurs indiquant de ne pas bouger.



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Riolu
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Messages : 79
Date de naissance : 27/05/1992
Date d'inscription : 17/05/2014
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Jeu 9 Juil - 22:05




† Le sens de mon aventure †
•Dernière mission ?•

Heureusement je n'avais pas besoin de beaucoup d'heures de sommeil pour bien dormir, j'avais de plus en plus l'habitude de peu et mon corps commençait à s'y habituer. Ce qui fait que j'avais quand même la pêche une fois arrivé le matin, ou plutôt l'avant-midi. J'avais bien dormi et je me retrouvais même à me réveiller tout seul dans mon lit. J'oubliais de moins en moins à quel point un lit pouvait être douillet, mais j'espérais garder la forme tout le temps afin de ne jamais m'habituer trop au confort humain. Après tout la nature n'offrait pas de seconde chance, c'était de la survie, et ici rien ne m'opposait de résistance. Je sentais mes pattes frotter doucement contre la couverture, une sensation des plus agréables. Je ne pouvais décidément pas rejeter ce confort dont je profitais depuis mon arrivée, même si je savais qu'il ne serait que de courte durée vu les journées éprouvantes que Light nous offrait. Au moins elles avaient le mérite de me stimuler comme jamais, et je sentais de plus en plus de puissance s'écouler en moi.

Quelques pokémon autour de moi s'étaient réveillés, mais personne ne me regardait de travers ou de curiosité. Je n'étais plus une menace, on ne se méfiait plus de moi, comme si tout le monde me considérait déjà comme étant des leurs. Honnêtement je ne savais pas quoi en penser, d'un côté je n'aimais pas le fait d'être un suiveur, mais d'un autre sans cette communauté j'avais peur de ne jamais évoluer. Migrer de dresseur en dresseur ce n'était pas l'idéal pour prendre des habitudes d'entraînement et ainsi progresser de façon régulière. Je n'avais pas le choix, dans le fond, je devais bien rester avec Light, que je le veuille ou non. Il n'y avait qu'elle qui avait de quoi me faire évoluer, notamment grâce à ses entraînements qui m'en rapprochaient. En revanche je ne savais pas quoi faire après l'évolution, je me sentais déjà mal de la quitter avec mon pari perdu, si en plus je devais m'en aller alors qu'elle m'avait tout donné, ce serait encore pire. Le mieux que j'avais à faire, c'était simplement de rejoindre son équipe pour de bon. En y réfléchissant, j'avais tout ce que je pouvais désirer, un toit pour la pluie, à manger à volonté, de l'entraînement sauvage et intensif, des missions comme au bon vieux temps, et surtout des adversaires de choix.

Ce n'est qu'une poignée de minutes plus tard que Gaijin vint me "réveiller" et m'inviter à rejoindre Light séance tenante, après qu'on l'ait appelé lui-même auparavant. Il ne me disait pas ce que j'allais faire, mais j'étais prêt et il ne me manquait plus que quelques étirements. Apparemment c'était encore une mission d'un but inconnu comme d'habitude, quelque part j'aurais pu le deviner. Ce genre de promenades était fréquent chez cette famille, ce qui les rendait prévisibles en elles-mêmes, mais pas leur nature. Celle-ci semblait des plus ordinaires, j'avais comme coéquipiers tout une bande de pokémon qui semblaient taillés pour cette expédition. Mais bon, je n'avais pas vraiment besoin de ça pour réussir une mission, avec ma perception de l'aura je pouvais détecter la moindre forme de vie pokémon ou humaine dans un rayon donné, même bien cachée. Si c'était piour capturer un pokémon, j'étais celui de la situation, mais je doute que ce soit aussi facile si il y avait une telle troupe.

C'est alors que Light souleva la situation dans laquelle je me trouvais en m'annonçant d'entrée de jeu que j'allais être affranchi de mon devoir après la mission. Je ne savais honnêtement pas quoi dire, je me contentai de baisser la tête. Elle avait l'art de me faire douter au meilleur moment où j'étais bien sûr de moi pour que je réfléchisse encore. Mais par chance je savais déjà quoi lui répondre pour l'informer de la situation : rester avec elle me semblait, bien plus qu'un devoir, une obligation envers moi-même. L'évolution était mon premier but et je sentais enfin mon pouvoir commencer à se réveiller en moi, comme si j'avais juste besoin d'un top-dresseur pour placer la barre haut. Oui, je n'avais plus du tout l'intention de la quitter finalement, je ne pouvais pas l'expliquer, mais je voulais croire en ses compétences et son charisme. Quelque part mon corps et mon esprit y croyaient déjà, je ressentais tous les jours comme un besoin, comme une faim ou un manque, comme si il me manquait quelque chose pour être comblé. Pourtant m'entraîner ne changeait rien, non, ce n'était que mes muscles qui étaient rassasiés, ce n'était pas quelque chose de physique. Bizarrement à chaque fois que je posais les yeux sur Light je sentais ce manque diminuer un peu, comme si c'était l'élue de mon évolution. C'était peut-être le cas au final, je n'avais jamais été aussi proche de Lucario.


-Je...j'ai bien réfléchi depuis hier. Je veux pas te quitter, je veux évoluer, et avec toi je vais y arriver. Je ne sais pas, c'est une impression, tu es une humaine forte.

J'espérais avoir été clair dans ma réponse, je ne savais pas vraiment comme m'exprimer dans un tel moment. Je voulais qu'elle comprenne que c'est la façon intensive d'entraîner ses pokémon qui me donnaient cette sensation de puissance qui me donnait une impression de pré-évolution. Peut-être que cette mission allait me rapprocher de cette forme tant attendue, c'est ce que je me disais chaque jour depuis peu. Ainsi c'est la montagne qui fut notre destination finale, je ne savais pas du tout ce qu'il y avait dans ce coin. Je n'y traînais pas souvent ces derniers temps, pas grand chose d'intéressant et le sol était trop dur pour y dormir. Mais là n'était pas la question, car nous devions déjà nous disperser en cercle dans une certaine zone. Nous attendions visiblement quelque chose, je ne savais pas du tout quoi ou même qui. Jusqu'à ce que je voie une paire de sbires Rocket s'approcher du cercle que nous formions. Light voulait que nous maintenions la formation, sans doute préparait-elle une embuscade pour un projet bien plus vaste. Par chance je n'estimais pas grandement la Team Rocket, ce n'était qu'un petit concurrent de la Team Galaxie qui restait pour moi la meilleure et la plus compétente. La seule chose qu'il me manquait, c'était un briefing, je ne savais pas du tout ce que je devais faire et j'avais peur que l'improvisation fasse capoter l'opération. Cependant j'espérais obtenir rapidement les informations concernant toute cette mission, je ne pouvais pas avancer sans savoir ce que je devais faire dans tout ça.

©Riolu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Dim 12 Juil - 23:30







Fiasco



Perchée dans mon arbre, je repensais a ce que Riolu m'avait dit. Il voulait rester avec moi. Cela m'avait touchée et plus que tout je voulais l'aider à évoluer, devenir plus fort. Et peut être lui permettre de mega évoluer un jour. Je sais qu'Anddraca jalousait Del sur ce léger point même s'il préférait affronter Del sous sa forme draconienne que simple lézard géant. Je préférais d'ailleurs voir Del en rivalité amicale avec le militaire que dans sa vieille rivalité avec Quatre après son évolution en Croaporal. Encore Arcko a l'époque, Del avait mis plusieurs temps a évoluer alors que Quatre devenait un Amphinobi. Le gecko l'avait mal pris que "machine a bulle sur pattes", né du même dresseur, ait évolué avant lui. Cependant, tout vient à point à qui sait attendre et Del était finalement devenu le meilleur de mon équipe tout en restant petit. Et je souhaitais cette même force qu'avait Del a Riolu.

Nous étions cachés depuis plusieurs minutes quand une voiture assez spacieuse et blindée arriva avec un fourgon. Fallait pas être Sherlock pour savoir que ça puait le trafic de pokemon. Je me penchais pour observait tandis que Saigai se déplaçait pour avoir un meilleur angle. Je pris alors la parole, télépathiquement :

- bon, on a été envoyé ici pour voir pourquoi ca bougeait mais je pense qu'on va agir. Je pense franchement qu'il s'agit d'un trafic de pokemon. Je descend avec Saigai pour les faire se rendre par du bluff et si ça dégénère vous venez. Ils sont 6 la, c'est jouable et Tris peut agir en cas de besoin. Allez go

Je me glissais doucement en bas de la branche puis de l'arbre sans un bruit tandis que Saigai revenait vers moi. Je me levais et sortit de la forêt. L'Absol marcha mes côtés, misant sur chance pour faire plus de dégâts en cas de pépin.

- Jolie marchandise. Vous allez me libérer tous ces pokemons ou vous prendrez la poussière

Deux mecs se mirent à rire et un autre dans le camion les rejoignit. Je roulais des yeux quand le moteur, sous la force d'un Psycko du Gallame, explosa. Les mecs se tournèrent vers moi tandis que je me dirigeais paisiblement a l'arrière. Ils me demandèrent en criant de ne rien toucher et un des mecs s'avança vers moi mais avec Levikinesie, Gaijin l'envoya valser plus loin. Saigai regardait les deux autres, s'entourant d'une aura noire pour faire croire que les attaques venaient de lui. J'attrapais une pokeball dans le camion et l'ouvrit. Un rattata chromatique. Il me regarda et, d'un sourire de ma part, prit la fuite. Grognant violemment, le chauffeur attrapa une pokeball et fit sortir un Grahyena. Je sifflais un coup puis montais dans le camion. Tris était parti chercher les alliés les plus proches de nous. Les 4 autres types -vu qu'un était assomé par son voyage aérien de Levikinesie- s'avancerent alors tandis que je libérais les pokemons de leurs pokeball. Un des types monta dans le camion et tenta de m'en faire sortir. J'esquivais ses coups en poussant des pokeball sur dehors, libérant des pokemons sous l'impact. Mais mon adversaire me donna un coup dans le ventre et me fit chuter hors du véhicule. Plusieurs dizaines de captifs avaient réussit à fuir. Je soufflais en me tenant le ventre et m'ecartant de tout coups possibles. Saigai se battait contre le Grahyena et Gaijin fit signe a Riolu de se lancer dans le combat quand un Rattatac et un Léopardus firent leurs apparitions. Le guerrier activa sa Gallamite et je fais de même lui permettant de Mega Évoluer. Le guerrier devint chevalier et fonça sur le Léopardus avec un L'âme Feuille chargé. Pour ma part je me relevais difficilement mais face à moi, un Arbok était apparu. J'aime pas les serpents ! Ce dernier tente de m'atteindre mais je l'esquive et lui donne un coup dans le nez.

Il recouvre alors le terrain de buée noire qui se dissipe vite par le retour de Tris. Je profite de l'envol de la fumée pour monter dans le camion et libérer encore des pokemon. Les pokeball vides s'entassent hors du véhicule. Je vide les dernières tandis que le serpent est aux prises de mon starter. Je saute du véhicule et regarde le champs de bataille. Je remarque alors le Grahyena en proie avec Saigai qui se bat aussi avec Zack. Kai aide le chevalier.
Le mec au Rattatac qui affronte Riolu sort un Rapasdepic qui charge le jeune type combat. Pas une ni deux je me jette entre le pokemon et l'oiseau, prenant Riolu contre moi et l'écartant de la trajectoire du volatile dont les serres me lacèrent le bras. Je serre les dents et garde Riolu contre moi avant de desserrer ma prise et de le laisser se relever. Je souffle et aperçoit que le Rattatac a regagner sa pokeball. Saigai a laisser son adversaire a Zack et s'en prend à mon deuxième agresseur.

Dans un dernier souffle, l'Arbok lâché buée noire. Je me relève, mon bras pissant le sang. Tris dissipe la fumée mais il est trop tard. Tous les pokemons ont regagné leurs pokeball et un des types tient Riolu.

Ok Gamine ! T'as fait foiré notre mission mais si tu bouge, on tue ton protégé ! Simple et clair. Ok ?

Le regard noir, le souffle court, j'hoche la tête. Je fis signe discrètement au type combat de ne pas broncher et qu'on viendrait le chercher juste avant qu'il se fasse emmené. Putain de merde ! Zack me fixe et Gaijin vint me soutenir tandis que je m'écroule. Il fait signe aux autres de rentrer. Pour nous, il est temps de se préparer. On a déjà libérer Hikari, on doit le refaire, pour Riolu. Je lui ai promis...


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Riolu
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Messages : 79
Date de naissance : 27/05/1992
Date d'inscription : 17/05/2014
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Lun 13 Juil - 13:01




† Le sens de mon aventure †
•Un perturbant imprévu•

La mission avait commencé, les deux sbires Rocket s'approchaient de plus en plus et je savais que Light voudrait sans doute leur faire un sort. Il y en avait quelques uns dans les environs, une base devait avoir été établie pas loin, ce qui expliquait leur présence. Pour ma part je m'en fichais bien de cette Team, j'avais des vêtements de leur style mais je n'appartenais aucunement à eux comme pour l'ex-Team Galaxie démantelée mais encore présente. Je n'avais donc aucun scrupule à m'en prendre à eux, même si j'avais participé à de nombreux trafics de pokémon avec mes anciens collègues humains. Certes c'était crapuleux, mais ça me rendait plus puissant et aussi plus agile. Malheureusement c'était avant de rencontrer Light et de m'apercevoir que j'avais appris plus de ses pokémon en une semaine qu'en un mois dans la Team Galaxie. Mais je ne regrettais quand même pas d'avoir été un sbire quelques temps, c'était sympa et stimulant, même si j'ai dû me séparer de mon "dresseur" plus tôt que prévu.

En tout ils étaient six en train d'embarquer de nombreux pokémon dans leur camionnette, sans doute pour les revendre comme je le savais bien. Après tout, il fallait bien ça pour financer le matériel nécessaire à l'ambition des Teams, on ne pouvait pas sans cesse penser à son ambition dans chaque mission qu'on effectuait. Celle qui m'était assignée à moi et au reste de la troupe était on ne peut plus importante d'ailleurs, car on devait mettre en déroute tout un groupe de sbires avec sans doute leurs pokémon. Elle nous donna alors les directives et je sus enfin que c'était principalement de la reconnaissance et de l'interception, tout ce que j'attendais comme informations. Ainsi je pus débuter la mission en compagnie de Light et ses pokémon dont l'un d'entre eux, le seul sorti de sa cachette, fit exploser à distance le moteur de la camionnette quand elle lança son ultimatum. C'est vrai que moi aussi j'aurais rigolé en voyant une gamine me menacer avec son pokémon sans plus que ça. J'étais loin de me douter qu'il était capable de telles prouesses avec son esprit, je pensais que c'était un combattant au corps à corps !

Sans plus attendre, le début des hostilités commença et tous en vinrent quasiment au même moment à devoir se battre. Je reprochais au passage au destin de me donner des adversaire en carton comme un vulgaire Rattatac. Bon il était évolué, mais il ne devait pas me poser bien problème avec Détection. Je me débarrassai vite de ce pokémon tout sauf menaçant, mais avant d'avoir pu lui donner le coup de grâce un volatile se joignit à l'affrontement pour tenter de me faire échec et mat. Les bougres essayaient de me la faire à l'envers, je n'allais pas les laisser m'attaquer à plusieurs contre un alors que c'était le genre de choses qui me ressemblait à moi. M'enfin c'était toujours un défi de plus, peut-être que j'étais capable de me taper deux à la fois tellement j'étais devenu puissant.

Contre toute attente, et avant que je ne puisse réagir, je vis Light en train de me serrer dans ses bras alors que le volatile lui agrippait le bras pour la forcer à lâcher prise. Elle saignait vraiment beaucoup à cause de ces serres pointues qui lui griffaient sauvagement la peau, alors que moi je n'avais rien. Je ne comprenais pas du tout un tel acte, je ne méritait doublement pas ce genre de faveurs, parce que j'étais un pokémon du genre mauvais et que j'étais surtout dans une situation sous contrôle. Cela dit j'appréciais bien entendu son geste et ça me touchait au plus profond de mon être qu'elle se sacrifie plus pour un inconnu que pour ses pokémon de mille batailles. Malheureusement la situation ne tarda pas à dégénérer à cause d'un stupide Arbok qui lança la traditionnelle Buée Noire de la team Rocket. Je n'avais pas le temps de percevoir les auras que déjà on m'arrachait aux bras de Light pour me prendre à la gorge par un bras solide, histoire de ne me laisser aucune chance de mordre ou même de donner un coup puissant.

Cette fois ils avaient gagné, c'était à moi de payer pour ma faiblesse et mon voyage s'arrêtait là, je le craignais. De toute façon Light était en mauvais état et de toute façon j'avais toujours été ingrat, alors je ne serais pas une grande perte, surtout pour Zack. C'est alors qu'on m'embarqua rapidement dans la base avec d'autres pokémon et qu'on me jeta dans une cage réservée sans doute aux pokémon pas évolués. C'était humiliant de me retrouver ainsi prisonnier, surtout que je ne pouvais rien faire contre des barreaux aussi solide et avec si peu d'élan disponible. J'étais captif au même prix que les autres faiblards qui s'étaient fait avoir comme des bleus, moi étant bien sûr le plus représentatif de l'expression. Mais peut-être que je pourrais négocier avec les sbires pour obtenir une liberté conditionnelle, après tout je m'étais déjà allié avec des bandits, je pouvais bien recommencer. C'était ma seule alternative, je ne pouvais rien faire contre. Mon évolution allait devoir attendre encore longtemps que je trouve un autre dresseur capable de répondre aux attentes de l'évolution de ma personne...


©Riolu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Mar 14 Juil - 12:46







Evasion n°2



Gaijin me porta jusqu'à la maison. Je perdais pas mal de sang mais la blessure n'était pas aussi impressionnante que la blessure venant du Scalproie qui m'avait blesser avec Griffe Acier a la hanche. La cicatrice était encore bien visible d'ailleurs. Gaijin me déposa à la salle de bain et j'allumais la douche pour rincer ma blessure sous le jet. Cela me força à serrer mes dents mais au bout d'un moment l'eau soulagea les blessures. Je me séchais le bras et désinfectais avant de bander la plaie.

Je suis ensuite aller a mon placard et j'ai attrapé une boîte sur l'étagère du haut. J'avais un équipement de secours ainsi que deux poignards. Tris avait balancé mon vieux pistolet à la mer après la libération d'Hikari. Je pris les lames ainsi que mon pistolet à fléchette et une corde. Je suis ensuite descendue voir Hikari.

- Hikari, j'ai besoin que tu me fasse un plan de la base Rocket ou tu avais été capturée

Surprise de ma demande, la gardevoir me regarda un instant. Devant mon regard elle prit une feuille et un stylo. Son pouvoir psychique lui permit de dessiner un plan tandis que je réunis mon équipe.

- Riolu a été capturé par la TR, on se doit d'aller le chercher... Je veux avec moi Quatre, Haru, Kai, Zack et Saigai

Il y eut polémique mais nous avions l'avantage que Quatre et Saigai connaissent le paysage de la bas, Kai a hypnose et Haru saura localiser Riolu. Quant à Zack, on aura besoin de sa force. Quatre me montre alors mes cheveux. Je sors une bombe de couleur noire de ma ceinture. Je vais ensuite récupérer mon manteau plasma dont j'ai retiré le logo. Une fois dehors, je teins mes cheveux en noir corbeau et met la capuche avant de monter sur Tris. Haru a mémorisé le plan d'Hikari et me rejoint avec Kai sur le rapace. Les autres passent par la forêt. L'Etouraptor chromatique s'envole et gagne les parois de la montagne. Il nous dépose et s'envole, prêt à intervenir.
Quelques dizaines de minutes plus tard, tandis que le soleil décline montrant le temps qui nous sépare de la capture de Riolu, les autres pokemons nous ont rejoint. Je souffle et ouvre la canalisation avant de me glisser dans le conduit. Kai passe en tête, Haru sur sa tête. Le Natu scanne la zone a la recherche du captif et finalement, trouve Riolu. Il nous fait comprendre qu'il faut descendre dans le couloir.

Nous trouvons un panneau d'aération qui nous permet de descendre. Je me glisse dans le couloir sans bruit suivie de Zack et Saigai. Je récupère Kai et Haru avant de mettre ma capuche et de longer discrètement le mur. Quatre, accorché au plafond, surveille le couloir puis nous permet de passer.

- Hey ! Vous êtes qu....

En une attaque Double Pied, Zack l'assomme et l'envoie plus loin. Nous continuons au pas de course. Les quelques gardes que nous croisons sont vite hors d'état de nuire. Bientôt, nous sommes devant cette salle de détention... Avec l'aide de Quatre, je regagne le conduit pour y rentrer. Nous longeons le couloir du conduit avant d'arriver au dessus d'une grille. Effectivement, plusieurs pokemons sont retenu ici. Il y a aussi deux gardes. Je souffle et défais sans bruit la grille avant de faire un signe aux deux félins. Saigai et Zack plonge dans la salle, attirant volontairement les deux  gardes à eux.

- Bon allez Zack finissons ca en deux minutes

Le Luxray acquiesce, une sorte de sourire malsain apparaissant. Chaque garde s'approche avec un Nosferalto chacun. Zack dirige pleinement son attaque Coupd'Jus sur le premier, et OneShot. Le garde va alors pour donner l'alarme mais le félin lui saute dessus et lui colle un violent coup de Queue de Fer pour l'assommer. Saigai quant à lui assomme directement le dresseur, le Nosferalto se retrouvant déstabiliser. Zack se charge d'achever le pokemon. Il regarde ensuite tout les captifs et aperçoit Riolu. Il lui fait un sourire normal :

- On abandonne pas sa famille

Il me fait signe de descendre et je me glisse dans la salle avec Kai. Je regarde alors la salle, après avoir rassuré Riolu d'un sourire. J'aperçois un panneau de commande et m'en approche. Ma légère formation Plasma m'a permis d'apprendre à pirater ce système. Je pianote un instant et réussit à ouvrir la totalité des serrures magnétiques des cages. J'appuie ensuite sur un gros bouton rouge qui ouvre la porte. Les pokemons me regarde et sous la directives de Quatre, sortent des cages. Je me dirige à leurs suite dans les couloirs, les guidants. Nous passons finalement par un couloir désert avant qu'une alarme retentisse. Ok, on est plus très loin. On tombe sur deux gardes mais Zack, accompagné d'un Dynavolt les neutralise avec un Coupd'jus commun. La course reprends vers la sortie par laquelle j'avais libéré les pokemons la dernière fois.

Arrivés au niveau le plus bas, nous tombons sur une armée, juste devant le rideau en fer qui nous ouvre la sortie. Le petit Dynavolt fait signe au autres de rester derrière et les calme. Face à nous, 7 pokemons. Mes alliés partent au combat, moi de même, sortant les deux lames de ma ceinture. Volontairement, je laisse Riolu derrière pour qu'il protège le groupe avec Dynavolt.
Face à mes amis, un Scalproie, un Nostenfer, deux Rattatac, un Leopardus et deux Grahyena. Instinctivement, je prends le Scalproie, Zack le Nostenfer et le Leopardus, Kai et Haru prennent les Rattatac, Saigai prend les deux Grahyena.
L'attaque se lance mais tandis que Zack, avec Double Pieds et Coupd'Jus se débarrasse de ses adversaires pour aider Saigai, je me retrouve alors en difficulté.

Le Scalproie m'envoie au sol et me projette ensuite contre le mur. Le Dynavolt regarde Riolu avec un air de détresse :

- C'est ta dresseuse, va l'aider ! Elle est venue te chercher c'est que tu compte pour elle.

Sans doute en comprenant la valeur des paroles du petit pokemon vert, une lumière émane de Riolu. Le Scalproie en semble distrait, me permettant de l'envoyer sur le côté d'un coup de pieds, évitant les lames de son corps. Haru ayant immobilisé les Rattatac, Kai se rue vers Riolu, maintenant un Lucario.

- Viens avec moi, t'as bien Pied Brûleur non ? J'vais t'aider avec mon lance Flamme




© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Riolu
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Messages : 79
Date de naissance : 27/05/1992
Date d'inscription : 17/05/2014
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Mar 14 Juil - 23:02




† Le sens de mon aventure †
•Evasion et évolution ?•

Je n'étais pas stupide, je savais bien quand il était temps de m'avouer vaincu, je savais reconnaître la défaite. Essayer de sortir ne servirait sans doute à rien, on ne ferait que me choper encore et encore pour m'emprisonner plus étroitement pour que je sois vraiment incapable de m'évader. J'étais entrposé dans une vulgaire pièce en compagnie de nombreux pokémon de petite taille faciles à maîtriser comme un Galekid ou un Dynavolt, le genre peu difficile. J'avais beau me dire que je n'étais pas dans la même catégorie que ces petits joueurs, j'étais dans le même cas, emprisonné, eu comme un débutant. Tout ce que je pouvais encore faire était d'espérer pouvior négocier, même si c'était bas de la part de leur camarade pokémon de s'allier à l'ennemi. De toute façon j'avais déjà les pattes sales, les actes que j'avais commis envers ma race de pokémon étaient déjà réalisés, je ne pouvais plus nier que j'étais désormais une crapule au même prix que ceux des Teams. C'était en partie pour ça que je ne comprenais pas pourquoi Light m'avait accepté parmi les siens, ça ne pouvait pas être juste pour le pari, pas aussi longtemps. Certes elle ne savait pas que j'avais trempé dans des traffics de pokémon, mais ce n'était pas un secret que j'étais un voyou, un aimant à problèmes. Il n'y avait qu'à me voir dans une base de la Team Rocket, rien que ça allait certainement lui causer de nombreux soucis si elle essayait de venir me délivrer. Il fallait bien me résoudre au fait que j'étais à la merci de cette organisation médiocre qui avait réussi, l'espace d'un instant, à me capturer par surprise. C'était bien joli de me dire que je n'allais plus me faire avoir, mais il était déjà trop tard.

C'est alors que j'entendis des bruits dans les conduits d'aération, ils résonnaient dans la pièce voisine. Certes discrets, on pouvait quand même entendre des mouvements, comme un paquet qu'on traînait. Un bruit métallique à n'en point douter, comme de la tôle qui pliait de façon sourde et étouffée. C'était pratique d'être dans une pièce avec un silence religieux, on pouvait tout entendre, contrairement aux sbires tout le temps en train de marcher et donc de couvrir les faibles bruits. Je ne pouvais pas encore identifier l'aura des gens précisément, mais mon flair ne me trompait pas, c'était bien la bande à Light. Je serrai les dents en la maudissant d'avoir pris de tels risques pour me sauver alors qu'il était évident que je n'en valais pas la peine. Mais je savais que c'était son genre, têtue comme elle était pour tout et n'importe quoi, aussi bien l'entraînement que la discussion. La dernière chose que je voulais c'était être au coeur d'un conflit et devoir endurer des pertes sur la conscience, même si au fond j'étais content d'avoir une chance de sortir en toute dignité.

Au loin j'entendais des bruits de combat, toutes sortes de capacités toutes plus violentes les unes que les autres s'abattaient sur les sbires en train de crier de douleur sous les coups. Bizarrement personne ne semblait avoir déclenché l'alarme, c'était une frappe précise, bien que peu chirurgicale vu la violence de l'assaut. Cependant la menace locale avait été efficacement éliminée, je pouvais enfin partir d'ici sans faire de vague. Cela dit c'était le pokémon que j'avais le moins envie de voir qui entra en premier dans le local des cages, même si les autres étaient super contents de voir un sauveur aussi imposant venir les délivrer.

Je ne m'attendais pas à ce qu'il me dise que je faisais partie de leur famille, c'était surprenant et à la fois je ne pouvais pas croire qu'il ait vraiement dit ces paroles. J'aurais plutôt imaginé quelque chose qui ressemble à une boutade ou une pique, mais rien qui ressemble à une citation fraternelle. Je ne savais plus quoi penser, de lui, de mon périple, de mon existence, de tout ce que j'avais comme acquis. Le pokémon qui pouvait le moins me flairer me considérait comme de sa famille, alors que nous étions encore en froid il n'y a pas si longtemps. J'étais à la fois profondément ému et en colère contre moi-même d'avoir été aussi débile de considérer notre relation aussi froidement. En réalité il ne devait être qu'un rival de combat, pas un réel ennemi comme je l'avais toujours pensé. Dans toute l'histoire, c'était de loin moi le seul à avoir été aveugle, d'avoir repoussé l'amour que les gens voulaient me donner. Ce n'était pas une chose nocive ni contraignante, au contraire c'était bénéfique et je me sentais enfin délivré de cette appréhension naturelle pour l'amour. Je ne pus m'empêcher de serrer les pattes alors que dans l'ombre de ma cage perlaient des larmes fines, éclatant sur le sol de plus en plus régulièrement. Je me sentais enfin heureux d'être aimé, heureux d'avoir une famille, heureux de pouvoir évoluer socialement avec des pokémon qui me traitaient comme un des leurs sans trop se poser de questions.

Quelques instants plus tard, ce fut Light qui débarqua dans la pièce, étrangement accoutrée d'une veste épaisse à capuche qui masquait ses cheveux teints en plus sombres. C'était clair qu'une fille avec des cheveux bleus passait moins inaperçue, mais dans un conduit d'aération personne ne remarquait cela. Elle se mit alors à bidouiller le système du tableau de commandes avant d'ouvrir toutes les cages sans exception. J'aurais pu moi-même briser les barreaux, mais je voulais surtout voir si elle allait vraiment me délivrer. Après tout je n'étais clairement pas le mieux placé pour obtenir des excuses, c'était moi qui en devais. J'étais amer depuis le début, réticent, arrogant, antipathique, et aussi orgueilleux, je ne pouvais pas dire que je lui avais mené une vie facile. Maintenant je comprenais enfin l'importance de l'amour, je n'avais plus aucune raison de me montrer méfiant ou de remballer ceux qui veulent aller vers moi. Bien entendu je n'allais pas devenir doux comme un Wattouat mais sans doute plus facile à vivre.

Essuyant mes larmes du rebord d'un de mes gants en une traînée transparente dans les airs, je sortis alors de ma cage sans rien dire. Non seulement je n'étais pas tout blanc dans l'histoire, mais nous n'étions pas encore sortis de la base, c'était trop tôt pour les remerciements. Pour le moment il était venu le temps de la coopération, car l'alarme n'allait pas tarder à sonner avec tous ces corps inconscients éparpillés dans le couloir et les rondes régulières effectuées. Par chance personne ne se trouvait dans notre chemin, il fut facile de rejoindre le rez-de-chaussée afin de sortir par la grande porte en déboulant. Malheureusement il devait y avoir des caméras qui nous filmaient, de nombreux sbires nous barraient la seule route pour sortir, armés de leurs pokémon à eux. Pour ma part, je devais surveiller le groupe d'évadés pour éviter un piège par derrière, même si ce n'était pas le boulot rêvé pour un attaquant comme moi. Cela dit je sentais bien que Zack et sa bande ne suffirait pas à vaincre autant de dresseurs en même temps, leur supériorité était écrasante, même sans pokémon.

Soudain je vis Light se faire projeter contre un mur par un pokémon rouge et noir sans doute de type Ténèbres vu son regard noir et obscur et sa tangibilité. Mon coeur battait de plus en plus, alors que je voyais la dresseuse à terre sans avoir l'air de savoir se relever pour le moment. J'espérais vraiment au fond de moi qu'elle n'ait rien de grave, vu ses blessures à peine refermées au bras. Dynavolt me poussa à aller l'aider, sans doute voulait-il que j'intervienne en renfort pendant qu'il surveillait à ma place. Avec son attaque foudroyante, il ne devait pas être mauvais contre des sbires, en effet. Ainsi je me ruai vers Light, n'écoutant que mon instinct pour m'assurer que tout allait bien. Je voyais du sang couler sur son front à cause du choc frontal, ce qui fit ne faire qu'un tour le mien dans la seconde. Certes c'était une blessure superficielle, mais une blessure quand même de trop sur le corps de ma tutrice. Je sentis alors une énergie gigantesque déferler en moi ainsi qu'une lumière aveuglante m'entourer pendant que je laissais ma colère s'échapper de moi. Quand je rouvris les yeux, je vis que mes gants s'étaient déchirés en un point pour laisser passer deux pointes aiguisées tandis que mon corps s'élevait dans les airs.

Dans l'instant, Kai me proposait son aide, le pokémon voulait m'aider avec son Lance-Flamme et ainsi espérer retourner la situation. Mais il en était hors de question, je ne voulais pas en laisser un seul tomber par autre chose que mes coups. Les pattes serrées de rage, je pris doucement Kai et le posa près de Dynavolt et des autres évadés pendant que je m'entourais petit à petit de mon aura bleue. Sans attendre son argument contraire, je me précipitai par la vitesse de Vive-Attaque sur le centre du groupe avant d'abattre mes deux poings dans le ventre de deux sbires pour les projeter au loin. Je commençai par bondir vers le pokémon qui avait rossé Light et le projettai contre le mur de l'autre côté de la porte d'entrée avant de l'envoyer le traverser avec un double Pied Brûleur. Sans attendre qu'il se relève, vu la dûreté de son corps au contact, j'armai un de mes poings avec Forte-Paume et l'envoyai dans le ventre de mon adversaire pour l'enfoncer dans le sol. Une fois le principal fêlon éliminé, je m'occupai des autres sbires qui étaient sur le point de lancer leurs pokéballs à leur tour en voyant la situation tourner au vinaigre pour eux. Je jetai un nuage de sable vers eux pour les déstabiliser et les aveugler aussi, pendant que me concentrais pour percevoir les auras humaines autour de moi.

Sans attendre plus longtemps, je me ruai vers le premier sbire de la catégorie des dresseurs qui n'avait pas encore débuté le combat et le projetai d'un puissant Forte-Paume vers son voisin. Une fois la voie dégagée pour les pokémon, je me contentai d'envoyer valser un sbire à la fois pour qu'ils ne nous gênent plus. Je n'étais pas capable d'en vaincre autant à la fois, mais en les divisant c'était déjà plus faisable. Sans me faire prier, je m'engageai dans un flanc encore intact et engageai le combat contre les sbires, alors que la poussière s'était dissipée. Je n'avais pas l'intention de parer et contrer comme un amateur, mais bien de les vaincre à la déloyale comme moi seul pouvait le faire. Ainsi je donnai un coup de poing dans le ventre du premier avant de le soulever presque facilement et l'envoyer assommer ses comparses. J'ordonnais pendant ce temps aux pokémon de se magner de quitter les lieux avant que l'entrée ne se bouche encore. Je ne pouvais quand même pas être sur tous les fronts, il fallait profiter quand je créais une ouverture. Ainsi je terminai le boulot en créant une grande Aurasphère qui servit à expulser au loin le plus grand flanc de sbires, ou du moins les disperser assez pour éclater leur formation aussi compacte.

Je revins alors vers Light et l'aida à marcher un peu, voire à se relever si elle avait besoin d'aide quelconque. Je devais profiter de cette occasion pour lui parler en tête à tête pendant que les pokémon étrangers gambadaient dans la nature, libres comme l'air. Je ne pouvais décemment pas lui cacher plus longtemps que je n'étais pas le plus innocent et que j'étais loin d'appartenir à une simple classe de voyou. Après tout elle méritait de connaître la vérité sur moi, elle m'avait fait évoluer, ce n'était pas rien. Elle avait accompli le geste le plus valeureux pour moi, je lui devais tout.


-Je veux te dire, maintenant nous sommes seuls...je suis de la Team Galaxie, j'ai aidé les sbires et j'aimais le faire. Je peux partir maintenant si je ne suis pas de ta famille. Je suis juste criminel, un bandit, je ne suis pas aimé par les innocents comme toi.

©Riolu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Jeu 16 Juil - 1:19







Revelations



Kai fut déposé près de Dynavolt par Riolu devenu Lucario. La lumière ayant fini de distraire Scalproie, le type ténèbres se reconcentra sur moi, près à achever la fouteuse de troubles. Je fermais les yeux, attendant le choc quand le Scalproie fut dégagé d'un Pied Brûleur. Le jeune évolué dégagea le passage tandis que mes autres amis finirent les pokemons adverses. Zack leurs cria alors en même temps que le Lucario de fuir vers la sortie. Aucun pokemon ne se fit prier... sauf un. En compagnie de Kai, Dynavolt vint m'aider a me relever avec que le type acier vienne m'aider à son tour. Je secouais la tête histoire de reprendre un sens de l'équilibre et suivit Lucario vers la liberté avec les deux petits.

Une fois dehors, Kai et Dynavolt rejoignirent Zack et Saigai qui attendaient non loin de Haru et Quatre. Avant que nous quittions la base, Lucario se tourna vers moi.

-Je veux te dire, maintenant nous sommes seuls...je suis de la Team Galaxie, j'ai aidé les sbires et j'aimais le faire. Je peux partir maintenant si je ne suis pas de ta famille. Je suis juste criminel, un bandit, je ne suis pas aimé par les innocents comme toi.

Écoutant ses paroles, je ne pus réfréner un sourire. Je lui fais signe de me suivre hors de ce maudit repaire Rocket. Je fais signe à mon armée d'espion de rentrer. Dynavolt me regarda puis suivit les miens, sans doute pour se décider en chemin. Je gagnais une petite clairière avec le Lucario et prit appuie contre un tronc, essuyant le sang qui me coulait d'une plaie au dessus de l'arcade sourcilière. Shiro allait encore me demander ce que j'avais fait... M'enfin, je regardais le pokemon combat.

- Tu es de la Team Galaxie. Très bien. Tu ne l'es plus je présume car tu étais sauvage et libre quand tu avais volé les bagues à cet ornithologue. Tu as commis des actes affreux envers les tiens. Et alors ? Tu ne peux rien y faire mais ne pas refaire la même erreur. Tu es de notre famille, peu importe ce que tu en pense. Quant aux innocents...

Je songeais un instant, fermant les yeux. J'avais moi même commis des actes horribles, mutiler les miens. Finalement, je lui ressemblais pas mal a ce jeune bandit. Mais bizarrement, je sentais qu'il souffrirait d'être séparé de personne et de pokemon qui lui portait attention :

- On est pas tous blanc dans cette équipe... Par exemple, Saigai est un ancien Rocket. Il a servi cette Team avant d'être abandonné et de nous rejoindre. Zack s'en est pris à nous au volcan, mettant à terre ses alliés. Pour ma part... Je suis sans doute la pire de cette équipe. J'ai déjà blessé des humains volontairement, j'ai causé la mort de certains. Et mon père est un dirigeant de la Team Rocket

Je lui laissais le temps de digérer l'information. Je plongeais mon regard bleu dans le sien :

- Si tu veux partir, tu es libre de le faire. Mais sache que peu importe ton passé tu es de la famille et toujours le bienvenue chez nous. Jamais je ne renverrais un pokemon chez mon pere



© Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Lightning Aki le Dim 26 Juil - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Riolu
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Messages : 79
Date de naissance : 27/05/1992
Date d'inscription : 17/05/2014
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Lun 20 Juil - 20:41




† Le sens de mon aventure †
•Tout n'est pas blanc•

Le reste de l'équipe avançait toujours vers la maison de Light. Pour ma part je restais avec la dresseuse en question afin de la mettre au parfum, il fallait que je lui dise ça avant de rentrer chez elle une nouvelle fois. Après tout, si je commençais à cacher des choses à ceux qui devraient être mes alliés, ils ne pouvaient pas me faire confiance. Maintenant que j'avais décidé de remercier la gamine en faisant partie intégrante de son équipe, je voulais non plus me contenter de lui obéir, mais prendre plaisir à l'aider pour quoi que ce soit. Je ne savais pas à quoi c'était dû, mais depuis mon évolution je voyais en elle comme l'élue qui avait comme mission de me faire atteindre les sommets que je voulais toucher du bout des pattes un jour. C'était devenu en quelque sorte ma nouvelle mère, je ne voulais plus m'en séparer, enfin je ne le désirais plus, mais je devais avant tout vérifier du côté de la concernée.

Ce que je n'avais pas prévu, c'est que ses pokémon aussi aient un lourd passé, qu'ils avaient fait des erreurs difficilement pardonnables, et qu'ils n'étaient pas tout blancs même aujourd'hui. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me dise que la plupart des pokémon soient comme moi, voyou le jour et voyou la nuit. Je pensais qu'ils étaient tous innocents, capturés et dociles, mis à part Zack qui devait avoir eu une enfance difficile pour être ainsi agressif. En réalité c'était aussi une équipe pas toute blanche qui comportait des Canarticho boiteux, mais Light leur faisait toujours confiance. Peut-être qu'elle pouvait croire en moi aussi, accepter ce que j'ai fait et surtout avoir la foi en mon évolution mentale. Je baissai la tête en entendant cela, je ne pouvais plus me regarder dans une glace d'avoir autant pensé de façon erronée au sujet de son équipe, je pensais que j'étais le seul qui ne mériterait pas de confiance. J'étais vraiment honteux d'être aussi à côté de la plaque en ce qui la concernait, d'avoir eu des pensées aussi limitées pendant si longtemps.

Néanmoins je me réjouissais que la gamine ne veuille pas me renvoyer chez la Team Rocket, même si elle était la fille du grand boss. C'était vraiment une personne différente d'une dresseuse normale et d'un sbire Rocket, c'était entre les deux, une sbire Rocket avec des idéaux de dresseuse lambda. Elle parlait de ne pas me chasser mais me laissait la possibilité de partir si je le voulais. Justement non, je ne voulais rien de tout ça, au contraire mon seul désir était de passer le restant de mes jours auprès d'elle, de suivre l'enseignement de ses pokémon, et peut-être de devenir parfait. Je la regardai alors quand je vis sa tête se relever, la fixant dans les yeux à mon tour. Je n'étais pas capable de lire ses pensées ou même de décoder ce qu'elle ressent comme sentiment, mais elle n'avait pas l'air de mentir.


-Pas partir, rester avec toi. Je veux rester avec toi. Tu es une humaine gentille, je veux continuer d'aller avec toi. J'ai évolué grâce à toi, je veux être de ta famille.

Sur ces mots je me retournai pour me retrouver dos à elle, serrant mes pattes en me maudissant d'avoir été aussi stupide à mes débuts dans la communauté de Light. Mais au fond de moi je me rassurais, car cette humaine me disait qu'elle m'avait accepté comme j'étais, tant que je ne revenais pas dans la Team Galaxie pour commettre de nouveau ces erreurs. Malheureusement je ne pouvais pas promettre une telle chose, je ne savais pas si je méritais vraiment de faire partie de sa famille. Je sentais des larmes se verser le long de mon visage et se faire absorber par le sol terreux de la montagne. L'hésitation me tenaillait à présent, alors qu'enfin j'avais la possibilité de rester parmi eux.

-Pas promettre de ne pas recommencer, j'ai quitté la Team Galaxie parce que l'humain qui s'occupait de moi devait me revendre à bon prix. Il m'a chassé pour ne pas vouloir me revendre. Mais j'aime bien faire du mal et travailler comme la Team Galaxie. Je ne suis pas gentil, je suis un sbire...

Je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer alors que je parlais en lui tournant le dos. Je ne voulais pas la regarder en face, je ne pouvais pas faire partie de sa famille parce que je n'avais pas changé. Je restais toujours de la Team Galaxie au fond de moi et si on me le demandait j'étais parfaitement capable de recommencer à tremper dans des affaires louches et malhonnêtes. Je n'étais pas le genre de pokémon qui avait des pensée normales, j'avais toujours vécu avec les captures de pokémon et les reventes. Bien sûr je n'allais pas non plus m'en prendre à ses compagnons, mais je ne pouvais en aucun cas promettre solennellement de ne plus recommencer. J'avais de plus en plus peur qu'elle me rejette parce que je n'étais pas capable de la satisfaire, mais je ne pouvais pas la forcer à me reprendre. Il n'y avait qu'elle qui pouvait prendre cette décision, maintenant qu'elle savait quel genre de pokémon j'étais exactement...

©Riolu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Dim 26 Juil - 22:43








Thalan



Quand je finis mon monologue, j'ouvris grand les oreilles à la réponse du combattant :

-Pas partir, rester avec toi. Je veux rester avec toi. Tu es une humaine gentille, je veux continuer d'aller avec toi. J'ai évolué grâce à toi, je veux être de ta famille.

J'affichais un sourire tandis qu'il se mit de dos. Je remarquais alors le Goupix chromatique et le Dynavolt dans le buisson, tel deux enfants prêts à demander une permission. Cependant, je reportais mon attention sur le loup bleu :

-Pas promettre de ne pas recommencer, j'ai quitté la Team Galaxie parce que l'humain qui s'occupait de moi devait me revendre à bon prix. Il m'a chassé pour ne pas vouloir me revendre. Mais j'aime bien faire du mal et travailler comme la Team Galaxie. Je ne suis pas gentil, je suis un sbire...

Le travail était encore long. Mais nous réussirons a prouver que ce jeune Lucario méritait l'amour qu'on pouvait lui offrir. Le Dynavolt sorti alors de sa cachette et se dirigea vers le guerrier.

- Tu pleures ? Tu sais, c'est rien d'être méchant. Moi mon maitre est méchant.. Mais Kai m'a dis que lui il s'amusait tout les jours alors je veux venir aussi.

Je souris, complètement attendrie. Je m'adresse alors à Dynavolt :

- Quel est ton nom ?

Il fut perplexe un instant et me sortit différentes insultes qui servaient en général à l'appeler. Son nom de base était Tacle. Je lui propose alors Thalan comme nom. Il réfléchis une seconde avant d'hocher la tête. Je lui demande son role dans la Team Rocket avant de nous rejoindre :

- Bah j'ai déjà attaquer des autres pokémons, c'était marrant mais dès que je prenais un coup on me grondait. Alors bah je frappais plus forts et j'arrive même à mettre au sol un Polagriffe sauvage en un coup et..

Je lève la main pour l'interrompre :

- Chez nous, tu ne te battras pas contre les autres. A moins d'y être obligé et tu concentreras tes coups. Tu seras sous la tutelle de l'Absol que tu as vu pour apprendre. Bienvenue dans la famille Thalan.

Le Dynavolt me sauta dans les bras et me lecha le visage, apparemment content de changer de vie. Je fixais Riolu -son surnom pour moi- afin de lui faire comprendre que rien n'est jamais perdu mais qu'il devrait un jour choisir entre blesser ou guerir parmi nous.

- Riolu, tu as la rage de vaincre mais n'oublie pas les liens qui nous unissent. Tu seras enfin le meilleur car rien ne peut eteindre cette rage de vraincre et cette envie de gagner. A toi de relever tout les défis.

Je cherchais a le motiver pour le rassurer. Il cherchait à se surpasser et cela pouvait l'aider.



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Riolu
Pokémon Sauvage
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Messages : 79
Date de naissance : 27/05/1992
Date d'inscription : 17/05/2014
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   Ven 31 Juil - 22:24




† Le sens de mon aventure †
•Les termes du contrat•

La plupart des pokémon était en train de partir vers la maison de Light ou vers la liberté pour les plus sauvages. Pendant ce temps, je restais avec cette même dresseuse en train d'essayer de lui faire comprendre que je ne pouvais pas rester dans sa famille si je ne respectais pas ses conditions. Il était vrai que normalement ne pas pouvoir remplir ce peu pousserait bon nombre de dresseurs à refuser le marché, mais Light n'était pas aussi simple que ça. Au contraire elle avait prouvé que tout n'était pas blanc, ce qui montrait bien qu'elle était capable d'accepter des pokémon vilains non parce qu'ils le sont mais parce qu'ils ont quelque chose qui l'attire. Je ne pouvais pas dire si j'avais ce petit plus qui me permettait quand même de rester parmi sa famille, et j'attendais justement sur elle pour me le dire.

Cependant au lieu de sa réponse, j'entendis Dynavolt m'aborder et je séchai mes larmes pour ne pas faire preuve de faiblesse devant ce petit pokémon. Après tout j'avais déjà dit ce que j'avais à annoncer, alors il n'y avait plus de raison de pleurer, l'émotion était partie."Bien sûr que non je ne pleure pas, j'ai de la poussière dans les yeux à cause du combat. Tu as rêvé". Sa naïveté m'étonnait quand même, il disait que ce n'était rien d'être méchant et ne voulait que s'amuser comme but dans sa vie. Il voulait simplement rejoindre l'équipe de Light pour ça, pourtant ce n'était pas de tout repos entre les entraînements et les missions périlleuses. Ce jeune Dynavolt était vraiment un esprit simple, il était maltraité par les sbires Rocket et il se faisait appeler par des insultes rabaissantes, et pourtant il gardait son enthousiasme. J'aurais voulu être aussi clair que lui, mais il était évident que son innocence n'était pas à prouver. Certes il avait frappé d'autres pokémon, mais c'était là le principe d'un duel de dresseurs, et n'importe quel pokémon appartenant à un pokémon pouvait y participer.

D'un autre côté c'est vrai qu'il avait quelques ressemblances avec moi, je devais bien le reconnaître. Lui aussi avait trempé dans des affaires louches et avait subi de solides entraînements pour être à la hauteur des attentes des supérieurs des sbires. Il était lui aussi capable de prouesses combattives, même si j'avais un peu de mal à croire qu'il sache étaler un Polagriffe sans avoir l'avantage de type que je possédais contre les Ursaring. Finalement le pokémon ne tarda pas à rejoindre le groupe de Light, pendant que je restais en retrait, attendant la décision de la demoiselle. Au final tout ce qu'elle se contenta de dire, c'était les règles générales pour appartenir à son équipe, à savoir ne pas attaquer les membres de sa propre famille. Quant à moi je devais prendre en compte les liens qui nous unissaient, sans doute voulait-elle parler de ce que nous avons tissé au long de nos aventures communes. Je ne voyais pas ce que des liens avaient à voir dans l'histoire, car j'avais évolué par ma puissance comme tous les autres, mais je n'oubliais pas que nous avions établi une confiance entre nous. Peut-être que c'était ça qu'elle voulait me dire, que dans tous les cas je ne devais pas trahir sa confiance et que rester dans son équipe était ce défi du moment à relever. Je me retournai alors, ayant quelque peu peur de ne pas avoir tout compris, mais au moins ça voulait dire qu'elle ne me rejettait pas.


-Je reste avec toi pour remercier me devenir le meilleur. Je pars que tu me dis ou que tu me chasses.

Sur ces mots je courus vers le reste du groupe qui avait pris une belle avance et je me dirigeai à mon tour vers la maison de Light. Je l'attendais simplement mais je savais qu'elle finirait par venir. Après je ne pouvais pas dire si elle allait continuer de m'accepter, mais après tout puisqu'elle ne me chasse pas, c'est qu'elle devait m'aimer assez pour que je fasse partie de son équipe. De toute façon comme tous nétaient pas forcément tous blancs de la tête aux pieds, j'avais moi aussi une chance de m'intégrer enfin parmi cette bande improbable. Je ne savais pas de quoi le lendemain allait être fait, mais maintenant que j'avais évolué, j'avais bien plus confiance à moi et je serais plus efficace pour ses missions. Il était enfin temps de lui prouver ma reconnaissance et de lui montrer que j'étais moi aussi capable de prouesses au combat.

©Riolu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sens de mon aventure [PV : Lightning Aki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sixième sens...ou pas ?
» L'Aventure à Hélice
» Série "Le Sixième Sens"
» [REQUETE] changer le sens de Rotation (passer de +90° à 270°)
» Aventure MP3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Montagnes-
Sauter vers: