Partagez | 
 

 “Cris de mouette, signe de tempête.” [PV : Lightning & Kaos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hibari Shinrin
Professeur
avatar

Féminin Taureau Cochon
Messages : 16
Date de naissance : 19/05/1995
Date d'inscription : 12/08/2015
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 800 $

MessageSujet: “Cris de mouette, signe de tempête.” [PV : Lightning & Kaos]   Mar 18 Aoû - 18:51




« Cris de mouette, signe de tempête. »

Lightning Aki & Kaos Black & Hibari Shinrin.



Les quelques jours d’installation qu’on lui avait donné avaient permis à Hibari de prendre ses marques à l’Académie. Il avait fait plusieurs fois le tour de l’école afin de se perdre le moins possible pour les semaines à venir…
Le changement qui le surprenait le plus n’était même pas l’étendue des lieux ou encore d’être encore qu’un simple intriguant inconnu que les élèves dévisageaient dans les couloirs lorsqu’il passait et lançait un discret “bonjour” à la jeune et dynamique cantonade. Non, ce qu’il avait encore du mal à apprivoiser était le climat changeant et imprévisible de la région.

Preuve en était : Le matin même un grand soleil se pointait et avait perduré toute l’après-midi. Puis, soudainement il y avait de ça une petite dizaine de minute, à une heure du couvre-feu, le ciel c’était rapidement couvert et lorsqu’il avait relevé la tête en sursaut pour observer les vitres de sa nouvelle salle de classe qu’officiait la serre, c’était devenu le vrai déluge dehors.
Le blondinet c’était précipité pour fermer les larges fenêtre à demi ouvertes en battant du bâtiment pour éviter de ruiner les installations, avec l’aide non négligeable de Hinageshi, sa plus fidèle Coxyclaque. A peine eurent-ils terminé leur tâche qu’un des collègues du jeune professeur - C’était quoi son nom déjà ? Rofl. Hiba’ était particulièrement mauvais quand il s’agissait de coller des noms à des visages - entrait en panique :

- Il faut faire rentrer au plus vite les élèves qui traînent encore dehors ! On voudrait pas un accident à cause de la tempête.

L’air marin était décidément bien capricieux.

Il suffisait d’un simple regard vers son pokemon pour que toute une foule de messages captent entre eux. Hinageshi émis un son désapprobateur : Elle aurait voulu participer aux recherches avec son dresseur, mais le regard lancé par se dernier lui avait fait comprendre qu’elle rentrerait dans sa pokéball et qu’elle n’aurait pas son “mot à dire”. Hibari de son côté savait très bien qu’elle n’hésiterai tout de même pas à forcer l’ouverture de sa ball pour intervenir si quelque chose de dangereux se passait.

Le p’tit prof sortait sans prendre nulle veste, n’en ayant pas prévu une seule puisqu’il faisait si beau depuis le début de la journée et se dirigeait difficilement contre le vent vers le complexe sportif comme on le lui avait demandé. Particulièrement vers le terrain vague un peu à l’écart, vu que ceux à l’intérieur de salle étaient abrités et en sécurité.

Main plaquée du côté de la tranche contre son front, il tentait de scruter les environs à la recherche d’une forme plus ou moins humanoïde.


Codage par Natu De C.G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: “Cris de mouette, signe de tempête.” [PV : Lightning & Kaos]   Mar 18 Aoû - 23:45








Ennuis



Surgit carrément de nulle part.. Cette tempête tombait du ciel part la volonté d'Yveltal. Moi même je ne l'aurais pas prévue avec le temps radieux que nous avions eut aujourd'hui. J'avais pu entrainer Thalan, le petit nouveau de la famille. Le Dynavolt était en constant progrès et toute la journée avait eut le mérite de le fatiguer autant lui que son mentor, Saigai. L'Absol n'avait plus l'habitude de l'entrainement, c'est certain.

Nous avions passé l'après midi à travailler la précision tandis que Zack et Kai avaient bossé la force d'attaque du jeune Goupix. Du coup j'avais 3 pokémon épuisés et un pokémon au repos par mérite. Pour ma part, je jouais à la console contre Quatre, mon Amphinobi quand l'orage a grondé. J'ai sursauté au moment ou la télé s'est éteinte. J'ai laché un juron et suis allée vérifiée le panneau éléctrique de la maison accompagnée de mon Natu. J'ai remis le courant dans la maison et entendit mon téléphone sonner. C'est la soirée des emmerdes faut croire..

- Allo ?
- Zero (nom d'agent de Light)! On a un gros cas de tempête donc tu dois couvrir ton sécteur et l'académie !
- L'Acédémie ? Bon ok..

Je soupirais en raccrochant et montais vite mettre mon manteau long. Ruby, mon Galopa, à l'extérieur, hennit. J'étais bof pour l'emmener en cas de pluie mais il avait l'habitude. Je sifflais et mon Etouraptor regagna ma chambre. J'appelais Del, mon Jungko, que je fis Méga Evoluer pour son talent Paratonnerre qui éviterait des accidents. Le jungko s'élança en direction de la foret. Ma farfuret prit position sur mon Laggron et les deux pokémon s'élancèrent loin, controler la foret de leurs cotés. Je montais ensuite sur mon Galopa et fusa en direction de l'Académie, aidant tous les pokémon que je croisais. Ruby ne semblait pas souffrir de la pluie battante qui nous tombait dessus. Del nous rejoignit, nous signalant qu'il a aidé les quelques pokémon pris au piège ou autre.

Je lançais Ruby au galop et nous atteignons la zone qu'est l'Académie. Et au loin j'aperçois un jeune sans doute un peu plus vieux que moi. Un brun. Mais il foutait quoi la ? Je m'approche sur mon Galopa et mon dragon de plante :

- Hey toi ! Vas t'mettre à l'abri !

Ruby lache un hennissement qui s'envole dans la bourrasque qui me retire ma capuche tandis que l'on s'approche de l'inconnu




© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 25
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: “Cris de mouette, signe de tempête.” [PV : Lightning & Kaos]   Jeu 20 Aoû - 4:54



Enfin... Enfin, elle se montrait... J'avais passé l'après-midi à avertir le maximum de Pokémon de son arrivée. J'espérais que ceux dont j'avais possiblement manqué d'avertir de l'évènement, en avaient pris conscience avant moi, ou seraient les chanceuses victimes du bouche à oreille... Certains possèdent un sens développé du danger. Lorsque qu'une espèce a soi-même perdu cet instinct primordial, il lui est nécessaire d'être à l'écoute des autres ou de la nature elle-même, du moins si celle-ci désire être au courant des variations météorologiques, au plus vite.

Autour de moi, le vent s'élevait en intensité... mais j'avais besoin de connaître la direction de cette tempête, je voulais l'affronter. Une telle manifestation était une aubaine, pour moi... même si je plaignais que la majorité des Pokémon ne puisse s'en réjouir également. Bien sûr, ce verbe est sujet à plusieurs interprétations. Disons que je ne me jetais pas sereinement dans la gueule du loup, je connaissais les dangers de la rencontre désirée... J'y étais seulement habitué. Tempêtes, blizzards, canicules, orages... Toutes ces perturbations extrêmes, je les avais affrontées, dans le but de renforcer mon corps, un peu plus, toujours un peu plus loin, à chaque fois. Pour les protéger, restaurer leurs droits fondamentaux, j'avais accepté le sacrifice de mon existence, sans regret.

Evidement, j'étais seul, face à cette férocité. Non pas qu'Evoli n'aurait pu me suivre... Cela aurait pu lui faire un bon entrainement, de surcroit. Mais quelqu'un devait garder l'oeuf et le réchauffer. Je ne pouvais pas me permettre de risquer sa vie... que ce soit dehors, ou à l'intérieur, sans surveillance. Aussi, je n'avais pas obtenu l'opportunité d'un tel duel, depuis trop longtemps, maintenant. Je ne devais pas me ramollir, Evoli ne devait pas être le seul à se renforcer, nous étions une équipe, après tout.


* Je la ressens... Je perçois sa rage, sa fureur... nous verrons qui de nous deux tiendra debout, plus durablement que l'autre... Je compte bien gagner. * M'exclamais-je, mentalement, mes yeux alors fermés, mon corps immobile.

Je jaugeais... Elle était puissante, suffisamment pour susciter mon intérêt, mais assez faible pour que j'ose néanmoins m'opposer à elle. Croyez-le ou non, je n'étais pas fou... Je connaissais mes limites, j'avais juste besoin de les repousser, progressivement. Et pendant que j'entamais plus intensément ma surveillance sensitive, je fus en mesure de constater l'avènement, de par un contact physique, d'un nombre incalculable de fines gouttes d'eau. Rapide... Soit la tempête venait vers moi, soit elle me frôlait, largement ou non.

Après plusieurs minutes d'observation, j'en conclu que je n'étais pas suffisamment dans l'axe. Non, la zone où j'aurais le plus de chance de croiser sa route, à temps... était le terrain vague de la Gakuen Académie. Amusant, un endroit parfait pour réviser ma maîtrise martiale, un honorable adversaire me faisant bientôt face.

Sur le chemin, je remarquai quelques humains paniqués, s'empressant de s'abriter. Au moins, pour certaines choses, force était de reconnaître qu'ils n'étaient pas tous dénués de bon sens. Les Pokémon pris au dépourvu m'inquiétaient beaucoup plus, ceci dit. Sur mon trajet, je n'en rencontrai que deux ou trois... Je m'empressai de les abriter, bien évidemment, mais il fallait croire que ma tentative de prévention s'était plutôt bien déroulée. Deux d'entre-eux étaient d'ailleurs au courant, mais avaient voulu grappiller encore quelques secondes, pour finir leur collecte. Je les y ai donc aidés prestement.


" Nous y voilà... Je suis légèrement en avance, on dirait... Tu ne m'en voudras pas de prendre mes marques, en t'attendant. Bien, je vais commencer à réviser mes bases, mais tâche de ne pas trop me faire patienter, mmh ? " Osais-je formuler, à l'attention de la menace grandissante.

Inconscience ? Allez, il ne s'agissait là que de retrouvailles amicales, placées sous le signe de la rivalité, rien de plus. Cela m'amusait de les prendre pour des entités vivantes et vengeresses, alors même que j'avais conscience de leur constitution, ne représentant qu'un amas de répercutions explicables et sans conscience propre. Mais alors qu'au fil de mes frappes, se noyant à contre-vent, de la difficulté graduelle, s'imposant naturellement, je commençai à percevoir auditivement des sons étranger à ma réunion forcée... Des bruits de sabots.

Tandis que mon invité surprise se manifestait, je continuais de m'entrainer... y jetant un oeil, entre certains enchainements de coups de poing et de coups de pieds. La voie du Taekwondo nécessitait de la concentration, ainsi qu'une certaine fluidité de mouvement... je ne voulais pas casser mes techniques pour ce qui s'apparentait être un humain, à dos de Galopa. D'ailleurs, quelle idée de le laisser dehors par ce temps venteux et pluvieux... Etait-ce également un entrainement ? J'étais à deux doigts de lui faire la morale, lorsqu'elle me prit de court... m'ordonnant de me mettre à l'abri, avant qu'une puissante bourrasque n'emporte le hennissement du Pokémon et la capuche de la présumée jeune fille, par la même occasion. Toute proche, je la sentais... souffler mes cheveux, ma veste noirâtre, n'hésitant une seule seconde à me mitrailler de son fluide, originel de toute vie.


" Ce n'est pas à toi de me dire ça. J'ai attendu toute la journée pour cet instant... Pas question que je rentre bredouille. C'est un défi entre elle et moi, éloigne-toi, avant d'être aussi obligée de t'y confronter ! " Glissais-je finalement, en tournant ma tête vers elle...

Les circonstances m'obligeaient à prendre une voix plus forte qu'à l'accoutumée, afin que la demoiselle soit en mesure de m'entendre et peut-être, de m'écouter... D'après ce que je distinguais d'elle, l'âge de la majorité semblait lui convenir. Possiblement étais-je un poil plus vieux qu'elle... Peu m'importait, de toute façon. En plus de cette constatation vraisemblable, je distinguai ses longs cheveux. Ils étaient bleus, visiblement... enfin, à première vue... troublée par la météo, pour ainsi dire.

En effet, je commençais à éprouver des lacunes à identifier correctement mon environnement, en ces pluies, se présentant maintenant davantage comme diluviennes. Mais un détail me perturba... Soudainement, je ressentais une pression d'air anormalement amoindrie, sur une partie de mon corps... La seule explication logique à cela, c'était...




" Merde ! A couvert ! " Eus-je à peine le temps de formuler, avant de me confirmer le problème, du coin de l'oeil.

A cause de ma déconcentration, je n'avais pu remarquer plus vite le danger... Un tas de buches avaient été accumulées, non loin du lieu où nous nous tenions. L'une d'elle, probablement emportée par les rafales, s'était précipitée sur moi ! D'un réflexe témoignant de mon expérience combative et sensitive, je réussis à l'esquiver de justesse, avant qu'elle ne soit en mesure de me toucher, percutant finalement l'un des murs du proche établissement. Mais déjà ses soeurs prirent d'assauts nos environs... La tempête était sur nous. Une fois ces quelques obstacles mineurs hors de ma portée, je pourrais entamer le vrai combat...

Oui, enfin, c'était le plan. Car une seconde silhouette humanoïde se dessina, à travers le voile, à l'opacité grandissante, que provoquait le modeste ouragan. Je plissai davantage les yeux, afin d'en distinguer les contours... me pensant désormais à l'abri d'une quelconque et fourbe attaque, au moins pour quelques secondes... Tout faux, une dernière buche revancharde m'avertit de sa présence, mais modifia sa trajectoire au dernier moment, cause aux courants éoliens, dont l'instabilité commençait à se manifester.


" DaaARGH ! " Hurlai-je alors, inutilement, dans les airs, tandis que la percussion de l'objet susmentionné envoya valdinguer mon corps, momentanément au gré des souffles aériens, pour que ce dernier finisse par s'écraser un peu plus loin... toujours sur le terrain vague.

Mon épaule... la douleur était présente... Je venais de me prendre ce bout de bois, à l'endroit précité. Une simple blessure... vous aurais-je assurément répondu. J'en avais vu d'autres, il était vrai... mais le climat ne jouait pas en ma faveur. Etre blessé en ces temps était dangereux. Pourtant, et même après avoir percuté le sol plusieurs fois, avant de m'arrêter, inerte... je me relevai, non sans mal, me tenant l'épaule endommagée. Je marchais, par à-coups... revenant difficilement à ma position initiale. L'entrainement ? C'était foutu pour mes enchainements, en tout cas.


* Tu crois quoi, la tempête... que je vais abandonner pour si peu ?... Je suis à la lisière de ton oeil... Très bientôt, tu auras fini de me traverser. Et je serai toujours debout, pour constater ton évanouissement... * Pensais-je, naïvement, alors que déjà je percevais mon corps vacillant...

Ces chutes se révélaient moins anodines que prévues... et ce souffle... Je me déplaçais encore, à contre-vent, me positionnant pour affronter l'épicentre du phénomène. Suffisamment puissant pour me faire glisser, mais pas assez pour m'emporter... J'avais vu juste, encore une fois. Mais c'était limite, trop limite à mon gout... Mon corps se renforcerait, certes... Cependant, il paraissait évident que je m'étais montré légèrement trop ambitieux. Même sans l'intervention de l'humaine, j'aurais dû mieux évaluer les gênes potentielles, telles que ces maudites buches... Je tâcherais de m'en souvenir...

Comme une ultime réponse à la violence persistante, qui m'était infligé, de toute part... je rassemblai mes dernières forces en un geste provocateur... d'allure possiblement puérile, mais qui visait à rassurer mon égo meurtri, à faire taire cette cacophonie trop longtemps endurée... Absolument. La pression des courants avait beau essayer de m'imposer un tour en spirale, je restais inflexible à cette force abominable, du moins en mon état. C'était ma chance... Vu la vitesse de ce monstre, son oeil serait déjà derrière moi, en à peine une dizaine de secondes. C'était maintenant ou jamais, de lui prouver ma supériorité...


" Le vainqueur... C'est... C'est MOI ! " Hurlais-je alors, de pleins poumons, mon dernier mot ayant accompagné ma féroce action.

Je venais, effectivement, de m'élancer vers l'avant, pivotant mon corps entier dans un ultime coups de pieds quasi horizontal, qui vint trancher symboliquement ce pilier, que trop de personnes jugeaient infranchissable, par peur de se faire emporter. J'étais passé de l'autre côté ! J'avais réussi. J'aurais voulu le réaliser pleinement, mais à mesure que les rafales s'atténuaient légèrement, je tombais à genoux... faiblissant.


" Tu vois... Je t'avais dit que, que, je ga...gnerrr... " Emis-je, concluant presque en un murmure, alors que je m'écroulais lentement... mes paupières se refermant sur mes derniers propos, se répétant inlassablement dans mon esprit désordonné, jusqu'à l'inconscience totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: “Cris de mouette, signe de tempête.” [PV : Lightning & Kaos]   Jeu 20 Aoû - 19:26




Tempête Oeil pour oeil


Le mec se tourna un instant vers moi tandis que je levais mon bras pour me proteger des bourrasque de plus en plus violente.

Ce n'est pas à toi de me dire ça. J'ai attendu toute la journée pour cet instant... Pas question que je rentre bredouille. C'est un défi entre elle et moi, éloigne-toi, avant d'être aussi obligée de t'y confronter !


Mon devoir m'obligeais à rester. Ruby plaqua les oreilles en arrière tandis que Del me supplia de faire demi tour, pour mon bien à moi. Je refusais et Ruby appuya que nous tiendrions tous les deux s'il fallait. Le lézard regarda le ciel avant de regarder dans la direction du jeune homme.


- Tapez vous cette tempête si cela vous chante ! Je t'envoie Antek dès que tout est passée Light. Ruby, veille sur elle.


Le cheval acquiesa sans discuter. Je accrochais à son encolure tandis que Del, après que je l'ai rassuré mille fois, partit. Je regardais alors le brun tandis que le vent, la pluie et le tonnerre se faisaient tous plus violent encore. Des buches se mirent alors à voler et le brun fut touché à l'épaule, se faisant emporté. Ruby se cabra et m'éviter à mon tour de prendre un coup. Cependant, à cause des violentes raffales, j'étais malmenée.
Et c'est là que je vis, l'oeil de la tempête un puissant mur de vent qui allait s’abattre sur nous sans le moindre ménagement.

- Attention !

- Le vainqueur... C'est... C'est MOI !


Ruby se cabra tandis que le mec fonçait vers l'oeil sans reculer. Au contraire. Il traversa le voile quelques instant avant moi. Pour me proteger au maximum, Ruby tenta un passage avec Vive Attaque mais le vent m'emporta malgré tout et je tomber tandis que le son se fit plus tenu à mes oreilles. A croire que j'étais tombé sur la tête. Je sentais alors un mouvement contre moi. Je n'étais pas tombé seule ; malgré son effort, mon Galopa avait perdu l'équilibre. Je sentais à ma ceinture la ball d'Yveltal qi bougeait un peu, sentant le danger passé.

- Tu vois... Je t'avais dit que, que, je ga...gnerrr...


Le type près de moi tomba à genoux puis s'écroula à son tour. Je voulu me lever mais c'est la que je compris le problème : Ruby m'étais tombé dessus, et même s'il s'était relevé, mon dos, qui avait heurté un gros rocher du terrain vague, me faisait horriblement mal. Sous la douleur, je sombrais dans le noir et le silence total.

Je fus réveillée par un jappement et une truffe humaine ainsi qu'une énorme migraine. J'ouvris les yeux, apercevant un adulte blond près de nous, ainsi que mon Galopa et Antek, le petit Medhyena, dernier de ma fratrie. Ce reveil fut de courte durée et finalement, la douleur latente encore présente me fit retomber dans le néant...


Memento Mori


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: “Cris de mouette, signe de tempête.” [PV : Lightning & Kaos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
“Cris de mouette, signe de tempête.” [PV : Lightning & Kaos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signe de piste
» Campagne Tempête d'Âmes
» Signes avant coureur d'une crise cardiaque
» Sous le signe du démon
» [3500] Tempête du chaos ( Bataille légendaire )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Zone Sportive :: Terrain Vague-
Sauter vers: