Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Destin, pokémon inexistant [pv Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 13 Sep - 13:54




Destin pkmn inconnu


Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis que Mei nous avait rejoint. Il était temps pour la Dedenne de visiter Edenia. J'avais quelques courses dans plusieurs boutiques et par chance j'avais eut ma fiche de salaire. Accompagnée d'Haru le natu, Mei la Dedenne et Mars le Braségali, je me suis lancée dans une sorte de course, Haru perché sur l'épaule de Mars et Mei sur la mienne. Passant d'arbre en arbre, je tenais la distance avec le Braségali jusqu'à la ville. Je doublais alors Mars et bondit sur un toit avant de continuer ma course, le Braségali sur les talons.

Mon sabre accroché dans mon dos -pour l'amené a l'armurerie-, j'étais ralentie, cependant, je gardais la distance face au guerrier qui usait de Hate pour me rattraper. Cette course risante me faisait du bien. Malgré deux jours de mutisme, j'avais peu a peu repris ma vie, sauf le boulot. En quelques jours, mes muscles s'étaient encore développé, restant discrets malgré tout. J'avais repris l'entrainement mais les deux jours a vide se faisaient sentir ; même si les cernes présents a ce moment avaient quelques peu disparut, ils étaient là néanmoins.
Je jetais un coup d'oeil derrière moi pour voir finalement un Mars usant de vive attaque.


- Attention Light !


Mars disparut au cri de Mei et réapparu en bas du toit, tandis que je fonçais dans le vide. Haru me communiqua que l’atterrissage était possible. Je donnais un coup de frein et bondit en bas du toit, atterrissant sur une grosse caisse de bois qui me permit une bonne réception au sol. Je soufflais un coup en me redressant. Nous sortons de la ruelle et arrivons dans la rue centrale. Edenia était toujours animé, notamment en pleine saison chaude. Hors l'été n'était pas loin. Des spectacles de rues, des peintres, sculpteurs, musiciens cohabitaient, rendant la ville agréable. Je plongeais mes mains dans les poches de mon manteau de cuir, Mei accrochée sur mon épaule, Mars à mes cotés. Cependant, je me doutais pas que les scientifiques avaient analysé Natu et tarsal comme Pokémon du destin...

* Alazia, vous etes ou ? On est en ville nous. Cherche le grand Braségali, on est avec*


Oh que non, vous ne vous trompez pas ; après Xeiya et Akiko, c'était le tour d'Haru et Alazia d'essayer de me rapprocher d'Akira, avec qui j'étais décidée a couper les ponts. Et ce pour son bien à lui.

Je rappelais a Haru de surveiller les toits et les rues pour éviter que l'on se fasse attaquer par des Rockets meme si de jour en pleine rue, il y avait des chances réduites d'une possible attaque. Je me rendis au supermarché, histoire de pouvoir nourrir toute ma troupe. La base, la viande : trop de félins ou canidé. Et puis, la majorité mangeaient de la viande pour les nutriments qu'elle contenait. Comment aurais-je pu savoir que le rayon serait vide, avec seulement UNE personne dedans : le gardien de nuit de Gakuen en personne.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 13 Sep - 22:52

-
-

Une semaine s’était passée depuis la révélation que Light m’avait fait, un peu moins depuis la capture de Taizeen et je trouvais le temps toujours aussi long ; les maîtres mots depuis ce temps étaient « passer à autre chose » mais la transition s’était faite lentement, arrêter d’appeler Light, demander à Xeiya de ne plus se déplacer au quartier industriel et se concentrer sur quelque chose de plus sérieux à savoir le rocket que j’avais décidé de prendre pour cible il y a déjà trois ans, ce voleur de pokémon… Ce tueur… Bref.

Acht, Alazia et Xeiya m’accompagnaient en ville, simple balade à travers le vieux quartier, il fallait en plus que l’on aille faire des courses afin de ne pas mourir de faim avant la fin du mois. Alazia dans les bras, Acht à pied et Xeiya dans les airs, je me dirigeais d’un pas tranquille en direction du supermarché avec mes pokémons.

*Alazia, vous êtes ou ? On est en ville nous. Cherche le grand Braségali, on est avec*

*On est en ville aussi ! Xeiya, on cherche un Braségali.*

La Tarsal leva la tête en direction de l’Hélédelle et cette dernière continua son chemin dans les airs d’un coup d’aile ; qui aurait pu croire à ce moment là que les deux oiseaux et la fée cherchaient à me rapprocher à nouveau de Light [ou l’inverse] ? Je vis bien l’oiseau faire deux rapides cercles à un point précis dans les airs mais en la voyant revenir presque aussitôt vers moi, je ne me posais même pas la question de savoir ce qu’elle pouvait avoir vu d’intéressant.

Je laissais Xeiya à l’extérieur du magasin et m’empressais d’aller chercher ce dont il me fallait, quelques fruits, baies et de la viande. Il faudrait aussi que je pense à aller chercher quelques potions pour les futurs entrainements.

*Akira, on va ou après ?*

Au magasin de musique, répondis-je machinalement à Alazia tout en continuant de faire les courses.

C’est à peu près à ce moment là que j’arrivais dans le rayon viande, personne dedans, je pris ce dont j’avais besoin avant qu’une masse rouge apparaisse dans le coin de mon œil et attire mon attention, un Braségali avec un Natu sur l’épaule ; original. Vous voulez plus original encore ? Light se tenait à leur côté. J’eu un rapide regard vers la dresseuse avant de me remémorer le « on ne peut plus se voir » qu’elle m’avait lancé il y a quelques jours ; un sentiment de vide se fit à nouveau sentir en moi, sentiment que j’avais chassé du mieux que je pouvais durant ses derniers jours. Acht commença même à faire quelques pas vers elle et dès que je le remarquais, je fis demi-tour et siffla le pokémon qui revint presque aussitôt à mes côtés. Ce n’est pas le moment de se refaire du mal. Je sortis immédiatement du magasin après avoir payé et fut rejoins par Xeiya, il fallait s’éloigner le plus loin possible et le plus vite. Je donnais les sacs de courses à l’Hélédelle qui rentra à la maison avec et reprit ma route avec Alazia et Acht en direction du magasin de musique tout en évitant de bousculer les nombreuses personnes qui se trouvaient dans la rue à cette heure.

*Haru, on va au magasin de musique. Dépêchez-vous !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 13 Sep - 23:31



DestinPkmn inconnu

Akira tourna la tête vers Mars puis sembla m'apercevoir. Moins d'une seconde, nos regards se croisèrent. Il fallait dire qu'ils avaient l'habitude de se chercher. Serrant les dents, je tenais compte des conseils de Mars par son regard ; ignore le. Atch, l'Evoli, se dirigea vers moi mais le jeune homme partit, sifflant son pokémon. Je lachais un soupir après son départ et prit ce qu'il me fallait. Mon coeur reprit une allure normale et la tension s'évacua. Pourquoi il fallait qu'il soit là au moment ou je commençais a l'oublier ? Non. Je ne l'oubliais pas.. j'y arriverais pas aussi vite. Je payais mes courses et sortit du magasin, Mei posant tout un tas de question sur le jeune homme. Bien que Kai et Thalan lui ai expliqué, elle n'avait jamais vu Akira. Je me doutais qu'Akiko n'avait pas laché prise. Le doute était permis sur Shiro. Malgré mes restrictions sur l'équipe, j'ignorais si le spectre s'y été tenu.
- Hé Light ? J'y pense mais t'as plus de corde pour ta guitare.

Aussi surpris que moi, Mars regarda la statue de plume. Haru était du genre tres TRES silencieux. D'ou me faisait-il des rappels ? J'haussais les épaules et prit la route du magasins ou j'avais acheté ma guitare. Sur la route, je tentais d'oublier ma rencontre fortuite avec le jeune homme mais a la place venait les paroles de Del il y a peu :

/FLASHBACK/
- Tu l'aime ?
- Ce serait facile hein Del ?
- Facile ?
- C'est trop facile d'etre ainsi amoureuse

/FIN FLASHBACK/
Mars remarqua ma nostalgie suite a cette discussion avec mon "lieutenant" il y a tout juste 6 jours.
- Arrete de te faire du mal Light. Même si je suis d'accord avec Del sur le fait que tu nie

Je lui lançais un regard noir. Nier était ma protection pour l'oublier, clairement. J'arrivais au magasin de musique et poussait la porte. Haru signala ma position à Alazia tandis que je me dirigeais vers les cordes de guitare. Je prit ce qui m'intéressait et fila à la caisse. Cette belle journée me laissait un goût amère ; je voulais rentrer. Cependant, garce à son pouvoir psy, Haru réussit à me faire rentrer dans quelqu'un en évitant une dame. Je vous le donne en mille.

Mon regard vif croisa celui argenté d'Akira. Neutre au possible, rejetant toutes les émotions qui me venaient, je lâchais une excuse puis allais a la caisse. Haru hérita du plus noir regard que j'eus lancé de ma vie. 2 fois, ça faisait beaucoup. Je soupçonnais encore la coïncidence mais je redoutais anchwatt sous racaillou.. Je payais les cordes que je mis dans le sac de course que portais Mars et quittait la boutique. Je me réfugiais dans l'endroit ou j'étais à peu près sûre de ne pas croiser Akira : le magasin de jeux vidéo. Quatre voulait le dernier, autant saisir notre chance.

* Go aux jeux vidéo Alazia, fais gaffe ça se couvre.*



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Lun 14 Sep - 17:03

-
-

Une dizaine de personne devait se trouver dans le magasin de musique, assez pour boucher le passage dans la petite boutique et me faire perdre patience. Pourquoi fallait-il que je croise Light aujourd’hui alors que je commençais à arrêter de me poser des questions sur elle et son père ? J’ai vraiment le don de me trouver là ou il ne faut pas que je sois…

Cherchant de nouvelles baguettes, j’eu le plaisir de voir qu’il y avait une rupture de stock et donc que je venais de perdre quinze minutes de mon temps. J’allais donc pour sortir de la boutique quand quelqu’un me rentra dedans pour éviter une autre personne, cheveux bleus, Braségali, Natu, Dedenne, le regard neutre de Light croisa le mien ennuyé ; deux fois déjà, il était temps de rentrer. Je laissais la ranger sortir et regardait vers ou elle allait avant de prendre la direction opposée pour être sur de ne pas retomber sur elle « par hasard ». Comme le temps se couvrait, j’accélérai le pas pour être sur de pouvoir arriver à la maison avant que la pluie ne commence à tomber mais le destin ne semblait pas du même avis.

*Akira, Acht ne nous suis plus.*

Pardon ? Je lançais un regard noir à Alazia qui renchérie de suite en disant qu’elle n’y était pour rien mais après avoir croisé deux fois Light en si peu de temps, j’avais laissé la coïncidence de côté pour me dire que nos deux pokémons psy se foutaient de nous et si l’Evoli commençait lui aussi à entrer dans leur jeux ça n’allait pas le faire. Je repris donc la route inverse à la recherche du fuyard quand je me dis que les arcades et les magasins de jeux-vidéos étaient une bonne cachette et un bon endroit pour avoir des problèmes. Je jurais intérieurement avant d’entrer sans douceur dans le magasin et commencer à chercher Acht. D’un coup d’œil rapide je vis Light, évidemment, et ne perdit pas une seconde à me diriger vers elle et à trouver l’Evoli non loin ; heureusement pour moi, la ranger ne semblait pas l’avoir remarqué et le pokémon ne m’avait pas remarqué non plus. Je sortis donc sa pokéball et le rappela sans manquer de lui lancer un regard noir, je tournais alors les talons :

Toi aussi tu rentres.

Reproduisant mon geste avec la fée, je la ramenais dans sa ball sans qu’elle ne puisse faire quoique ce soit à par avoir un hoquet de stupeur. Plus de problèmes comme ça. Je quittais le magasin et levais la tête vers le ciel pour voir que les nuages étaient plus menaçants que tout à l’heure et pour voir que Xeiya était de retour. L’Hélédelle vint se poser sur mon bras et je m’empressais alors de lui dire de ne pas essayer de jouer sous peine de finir enfermer dans sa ball comme les deux autres. Heureusement, l’oiseau était raisonnable, elle savait quand elle pouvait s’amuser et quand elle ne le pouvait pas et en ce moment, c’était la deuxième option qui était de rigueur.

Depuis que je lui avais dit de ne pas retourner chez Light, elle n’avait pas essayé de m’énerver de quelque manières que ce soit mais ça ne voulait pas dire qu’elle s’était arrêter de converser avec les autres pokémons de ma relation avec la ranger et du fait que c’est idiot d’arrêter de se voir à cause des rockets qui se trouvent partout sur l’île à toute heure de la journée. D’ailleurs, si Tsuka surveille Light en ce moment, je suis presque sur qu’il doit lui aussi se dire que c’est idiot et rire de notre situation. Bref.

Alors que j’allais reprendre la route du retour, la pluie se mit à tomber et pas une petite pluie non, de grosses gouttes qui s’écrasent sur le sol dans un bruit sourd et qui vous trempe jusqu’aux os. Comme toute personne normal en ce monde, je me mis donc à chercher un endroit ou l’on pourrait attendre au sec le temps que la météo redevienne plus clémente et quoi de mieux que le café pour ça ? Bon, tout le monde avait eu la même idée que moi et le café le plus proche se trouvait donc bondé de monde mais je réussis à avoir une table près d’une fenêtre, je laissais Xeiya s’installer sur le dos de la chaise et m’assit à mon tour avant de sortir papier et crayons en plus de mes lunettes ; on allait programmer les entrainements en attendant que la pluie se calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Lun 14 Sep - 19:41




Destin Pkmn inconnu


Alors que je regardais les jeux au calme, sans avoir l'impression d'etre un pantin pour Pokémon, la porte du magasin s'ouvrit mais personne n'entra. je remarquais alors le ciel gris. Je retournais à mes jeux tandis que plus loin, Mei regardais les consoles avec les autres. Je choisis les jeux mais me permit d'en regardait d'autres. Puis la porte se rouvrit et par Yveltal, combien y avait-il de chance qu'il vienne ?! Akira semblait cependant agacé, ce qui me fit froncer les sourcils. Je revint à mes jeux en voyant le jeune homme venir vers moi et sortir une Pokéball et l'utiliser, peu avant mon rayon.

Il venait de ramener Acht et Alazia dans leurs ball et j'entendis dans ma tête un hoquet de stupeur, ne venant pas de la Tarsal mais surtout d'Haru. Je me tournais vers lui, l'air sure de moi et m'approchais de l'oiseau tandis qu'Akira quittait le magasin. J'attrapais l'oisillon d'une main rageuse et le prit dans mes deux mains :

- Tu pensais VRAIMENT que je ne comprendrais pas Haru ?! Lache cette histoire ! C'est la meme règle pour tout le monde


Rare que le Natu affiche une émotion, mais cette fois, il baissa la tête, honteux. Je soupirais et caressait le haut de son crane plumeux. Je me doutais qu'il ne referait rien mais je n'aimais pas gronder mon équipe. Je plaçais Haru sur mon épaule puis allai payer mes achats et sortit avec mes autres Pokémon. Au moment de gagner l'extérieur, la pluie commença à tomber drue. Je rabbatis ma capuche mais j'avais oublié que Mars n'était pas fan de l'eau et le magasin derrière nous fermait ses portes. Raaaah ! En effet, l'après midi s'accompagnait souvent de la fermeture de certains magasins. Je courrai alors au seul endroit dont je ne doutais pas de la fermeture ; le café de la ville. Mars me suivant nous nous sommes glisser à l'intérieur au moment ou le tonnerre gronda. Je frissonnais. Paradoxalement, j'aimais l'orage autant que le craignait.

Je fendis la foule avec Mars, cherchant une table libre, mais ne repérais qu'une place : a la table de celui qui eut la meme idée que moi : Akira Takahashi. Je soupirais, cherchant désespérément une autre place.

- Cette pluie n'est pas prête de se stopper alors mets ta fierté de coté Light ! Pige que TU n'es pas sa seule source de danger ! Il est grand, il sait se défendre ! Alors maintenant, tu te bouge d'aller t'asseoir avant que je t'en colle une


Je me tournais vers le Braségali. Sans qu'il n'y ait touché, la gemme a sa ceinture brillait légérement ; il était en colère. Mais avait-il raison ? Je cherchais a éviter que mon père ne s'en prenne à Akira, pour le protéger ou ME protéger ? Sans doute les deux. La TR je m'en fichais, Akira saurait s'en défaire, mais Steven était un autre morceau. Même si je rivalisais avec lui, il me battait à chaque fois. Je lachais un nouveau soupir et concéda la victoire au guerrier de feu. Je m'approchais doucement de la table d'Akira et, après une minute d'hésitation, Haru abandonna et sauta sur la table :

- Désolé de te déranger Akira, mais est-ce qu'on peut s'asseoir ici ? On est coincé par la pluie vu que Mars aime pas l'eau


Voila le défaut de ne pas avoir de Pokéball : impossible pour Mars de s'abriter. Je me mordis la lèvre, attendant l'accord du gardien. Je le scrutais une minute, moins sans doute : ses lunettes lui donnait un coté sérieux qui lui allait bien. Un léger sourire passa mes lèvres mais je me repris vite, attendant simplement une réponse.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Lun 14 Sep - 21:31

-
-

Je ne mis pas longtemps à me concentrer sur ce que j’écrivais et à faire abstraction du bruit qu’il y avait autour de moi, tapotant de temps en temps le stylo sur la table et recommençant à écrire, je ne faisais pas attention aux gens qui allaient et venaient que ce soit ceux qui étaient à l’extérieur ou ceux qui s’amassaient à l’intérieur du café. La pluie n’était pas prête de s’arrêter et c’est en entendant le ciel gronder que je me suis dit qu’on n’était pas prêt de sortir d’ici avec Xeiya.

Taizeen / Alazia & Khajana / Acht, je continuais d’écrire sans trop réfléchir, ne faisant pas attention à la personne qui venait de stationner devant la table ou j’étais assis, je sentais néanmoins que cette personne avait piqué l’attention de Xeiya qui bougeait dans mon dos. Ce fut quand un pokémon s’installa sur la table et qu’une voix arrive à mes oreilles que je me rendis pleinement compte que ladite personne attendait quelque chose de moi :

*Désolé de te déranger Akira, mais est-ce qu'on peut s'asseoir ici ? On est coincé par la pluie vu que Mars n’aime pas l'eau.*

Entendant mon prénom et reconnaissant la voix entre mille, je levais la tête pour faire face à Light et ses trois pokémons. J’eu un petit moment d’absence avant de lui donné une réponse positive, il n’y avait pas d’autre place dans ce café après tout et comme si elle n’était qu’une inconnue, je retournais à ma feuille sans perdre une seconde. M’enfin, ce n’était qu’un « comme si », essayant de s’entre ignorer, on ne faisait que de se mettre plus la pression et cela voulait dire qu’on allait finir par craquer. Je finis de faire quelques cercles et de souligner quelques mots sur ma feuille avant de poser mon stylo et de me perdre dans mes pensées. Que faire maintenant ? Repartir sous cette pluie ou rester ici et résister à l’envie d’harceler de questions la ranger ? Sachant qu’un serveur venait passer commande, c’est donc la deuxième solution que je du prendre.

Un mokaccino s’il vous plaît.

Le serveur griffonna la boisson et fit de même pour Light avant de repartir. J’eu la désagréable impression qu’il nous prit pour un couple pendant une demi-seconde mais n’ayant pas lancé un seul autre regard à Light depuis qu’elle s’était assise, j’espérais que cette idée ne lui soit pas passé par la tête. La seule qui devait se réjouir intérieurement à ce moment là devait être Xeiya ; elle allait tout raconter aux autres en rentrant. Une commère j’vous dis ; l’Hélédelle se tenait toujours sur le dos de la chaise et nous scrutait, le moindre de nos mouvement, la moindre réaction que l’on avait, mais elle faisait ça avec un tel naturel que l’on pensait juste qu’elle regardait simplement ce que l’on faisait mais non ; au fond il y avait bel et bien plus que ça, pour mon plus grand malheur et celui de Light.

Reprenant mon stylo en main, je commençais à jouer avec tout en lançant de temps en temps un regard vers les autres tables et à l’extérieur en espérant que la pluie s’arrête pour que je puisse rentrer. Le temps passait encore plus lentement qu’en début de semaine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Lun 14 Sep - 22:07




Destin Pkmn inconnu


Avant que je n'ai pu réagir, Akira releva la tête vers moi avant de m'accorder le fait de pouvoir me mettre a sa table. Mars afficha un sourire en coin, bras croisés et se posta dos au mur, a regarder les gens du bar. Mei regagna mon épaule et se posa sur la table. Machinalement, je la caressais. Elle regardais Akira qui retourna a son occupation comme si je n'étais pas là. Ce n'était pas plus mal. Pour une fois que nos pokémon n'y étaient pour rien. L'ennui me gagna et je regardais la pluie qui tombait drue. Je jetais un coup d'oeil vers le gardien qui semblait programmer des entrainements. Je me souviens qu'à une période, je les organisais de la même façon avant d'instaurer le système de mentor.

Un serveur arriva et me sortit de ma nostalgie. Akira commanda et le serveur se tourna vers moi. Je levais la main, fermant les yeux une seconde. Seconde qui permit a ce serveur de me reluké un coup. Mars se gratta la gorge, appuyant un regard vers le serveur puis vers Akira. Le pauvre homme repartit chercher la commande du jeune homme à mes cotés. La tension reprit et je sentais les excuses de ma fuite monter à ma gorge. Ma fierté maintenait le barrage et heureusement. Je fixais l'extérieur tandis qu'Akira semblait chercher une échappatoire. Je me rendis alors compte que mes muscles étaient tendus, prêts a partir, nouant mon estomac comme pour partir entre deux averses. Mais le tonnerre me fit comprendre que je n'avais pas le choix. J'allais devenir dingue !

Alors je fermais les yeux, voulant penser à autre chose. Mais rien n'y faisait. Et le plus agacé c'était Mars. Le guerrier commençait a en avoir des entrainements sans queue ni tête, en sachant parfaitement à quoi ils étaient du ; le besoin de se crever pour oublier. Mieux que l'alcool, la fatigue était mon moyen d'absence. Mais les insomnies me torturaient d'avantage, ayant creuser de minces cernes sous mes yeux bleus. Je me détendit légèrement, condamnée a rester là un moment. Je réalisais alors que cette position qui ne fatiguait pas les muscles m'étaient devenus insupportable tellement ces derniers étaient douloureux de toute la tension de la semaine et des entrainements que je m'infligeais. Notamment le premier, la ou 7 petits mannequins avaient perdu la vie.

Je prit ma tête dans mes mains, cessant de fixer la pluie. Je voulais partir, affronter l'orage, je l'avais déjà fait, Ruby aussi, Mars n'avait aucun excuse. Mais je n'y arrivais pas, j'étais là pour une raison qui ne s'appelait pas Haru, ni Alazia, ni rien. Elle s'appelait Dstin. Avec Raven, cela avait été différent ; j'avais eut besoin de savoir. Mais avais-je pensé qu'Akira pouvait ressentir la même chose ? Que lui avait-je donné comme information ? Que mon père était un danger pour lui. Que j'étais fille de Rocket. Rien d'autre. Personne n'en savait plus. Et la tension atteint son maximum, me faisant regarder l'objet de mon obsession :

- Akira je suis désolée pour l'autre !.. soir


Mon bug fut du au fait qu'il eut la même réaction que moi. Nous avions parlé en même temps, nos regards se scellant l'un dans l'autre tant que table rase ne serait pas faite. Après, peut-etre comprendrait-il pourquoi garder nos distances était important pour le moment.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Mer 16 Sep - 19:01

-
-

Le simple fait de jouer avec le stylo arrivait à me détendre, ce n’était pas plus mal ; après plusieurs minutes de silence, je finis par me relâcher tout en laissant mon esprit divagué sur les questions que je m’étais posé il y a quelques jours. Oh bien sur je n’oubliais pas que je m’étais dit que je me repencherais dessus quand je me serais occupé d’Alessio, aka le voleur et tueur de pokémon, mais maintenant que Light se trouvait à moins d’un mètre de moi, la tentation revenait. Non. Tiens tes engagements pour une fois Akira ! Je pris une inspiration avant de sortir :

Désolé de t’avoir harcelée après ce qu’il… s’est passé l’autre nuit…

Nos deux regards bleus se croisèrent avec une pointe de surprise, en effet, nous venions de nous exprimer en même sur le même sujet qui brulait nos lèvres. Cependant, je détournais rapidement les yeux pour les poser sur le serveur qui revenait avec ma boisson, je payais directement ce dernier avant de me concentrer sur le café qui venait de m’être servis. En temps normal, j’aurais bu cette horreur sucrée d’un coup pour oublier un instant les problèmes auxquels j’étais confronté afin de me concentrer et me plaindre du goût mais les circonstances actuelles faisaient que je ne pouvais pas le faire.

Ecoute Light, je sais d’avance que tu vas refuser mais si un jour tu as besoin d’aide je…

Stoppé en plein élan, quelque chose venait d’attirer mon attention derrière la dresseuse, ou plutôt quelqu’un, quelqu’un qui me rappelait quelque chose que j’avais cadenassé au fond de ma mémoire. La trentaine, un regard énervé qui venait régulièrement dans notre direction, une perte de patience non justifiée et un visage bien connu, le plasma lourdingue du lac se tenais trois tables plus loin et n’étais pas ravi de nous voir, ou de me voir plutôt.

Mais pourquoi le destin s’acharne aujourd’hui... , soupirais-je à voix basse.

Je posais ma tête contre ma main et m’appuyais dessus tout en regardant la Dedenne qui me fixait depuis un bon bout de temps déjà, j’en avais marre, définitivement, je voulais rentrer et oublier cette journée qui aurait pu s’annoncer radieuse si on oubliait que le Destin s’était décidé de nous donner la vie dure. Finalement, c’est Xeiya qui prit ma suite en voyant que je n’étais vraiment plus d’attaque à faire quoique ce soit, elle s’adressa donc à Light :

*Ce que cet idiot essaie de dire c’est que si un jour tu as besoin d’aide, ou un problème comme aujourd’hui tu n’as qu’à venir nous voir ; on pourra peut-être faire quelque chose même si pour le moment c’est pas gagné…*

L’Hélédelle lança elle aussi un regard en direction du plasma avant d’annoncer clairement à la dresseuse que « Monsieur lourdingue est là ». Bien, on pouvait à présent se dire que la situation ne pouvais pas être pire pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Mer 16 Sep - 21:10




Destin Pkmn inconnu


Akira me regarda, surpris tout autant que moi. Il se détourna vite car le serveur arrivait avec sa commande. Le gardien paya puis, tandis que le serveur repartit avec un regard mauvais vers le jeune homme, il fixa sa tasse. Enfin, il reprit la parole :


- Ecoute Light, je sais d’avance que tu vas refuser mais si un jour tu as besoin d’aide je…


Je le regardais, prête à parler mais finalement ma bouche se referma et je baissais les yeux, croisant mes bras sur la table. J'entendis alors le murmure du brun Comme quoi le destin s'acharner. Je relevais la tete vers lui, le voyant appuyer la tete sur sa main. Je me mordis l'intérieur de la joue ; il me semblait épuisé, autant que moi, et cette journée tournait aussi mal pour lui que pour moi. Avant que mon instinct me pousse a aller vers lui, Xeiya finit la phrase de son dresseur.

*Ce que cet idiot essaie de dire c’est que si un jour tu as besoin d’aide, ou un problème comme aujourd’hui tu n’as qu’à venir nous voir ; on pourra peut-être faire quelque chose même si pour le moment c’est pas gagné…*


Je ne la regardais plus, je ne l'écoutais plus : mon regard électrique affronta un autre que je connaissais, sombre, noir, froid. En me voyant, il afficha un sourire mauvais et plaça son téléphone près de son oreille. Je reconnus ce mec d'environ mon age que je n'avais vu qu'une seule fois : l'ancien dresseur de Saigai, un des élites mon père. et son coup de fil ne me dit rien qu'il n'aille. Akira avait repéré autre chose et Xeiya insista pour que je l'écoute. Je sortis de ma bulle et l'écoutait : le Plasma du lac se trouvait non loin. Jackpot ! Allez papa, viens histoire d'empirer la situation ! Je serrais les dents et jetais un regard vers Mars.

Dans mon champ de vision, il apparut, vétu comme un simple citoyen. Le Rocket était vêtu dans l'idée mais il se faisait discret, invisible a ceux qui ne le connaissent pas. Je nouais mes doigts, m'évitant de serrer les poings. Je lachais un soupire et après un coup d'oeil vers Haru, il établit une connexion mentale entre Akira et moi :

Akira, derrière toi, il y a un Rocket. Il fait parti des sbires de mon père, alors il est puissant, c'est aussi l'ancien dresseur de Saigai mon Absol.


Je glissais une main vers ma botte comme pour me gratter la jambe mais je m'aperçut que je n'avais aucune protection physique, n'ayant pas ma tenue de ranger. J'étais vulnérable et l'effectif était restreint. Bon, Mei n'avait jamais combattu avec moi et Mars saurait gérer 2 adversaires. Quant à Haru, il me servirait de défense avec son attaque Psycko. Mais Akira n'avait qu'Alazia et Acht en plus de Xeiya, enfin, de ce que je savais. Nous pourrions peut etre nous téléporter... Comme pour me contredire, un homme se leva et son Pokémon, un Noctunoir, utilisa Regard Noir ; tous les gens dans le café étaient coincés.

- Bon, quoi qu'il se passe, ne faites rien brave gens, vous trouverez d'avantage la mort que la vie n'est-ce pas. Héhé. Ici se tient QG t'emporaire dont les affaires ne vous concerne pas ! N'essayez pas de communiquer avec l'extérieur ou il vous en vaudra votre vie.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Jeu 17 Sep - 14:25

-
-

Moi et ma grande bouche, à peine finissais-je de penser que la situation ne pouvais pas être pire que Light établie un contact télépathique avec moi et son Natu :

Akira, derrière toi, il y a un Rocket. Il fait parti des sbires de mon père, alors il est puissant, c'est aussi l'ancien dresseur de Saigai mon Absol.

Génial… Manquait plus que ça, instinctivement je me tendis, si un rocket était là ce n’étais pas bon signe et d’autres devaient se cacher dans le café en plus de Monsieur lourdingue. Sur ma droite, un homme avec un Noctunoir se leva et le pokémon utilisa regard noir, bien maintenant on était coincé et dans la merde. Le type qui se tenait derrière moi se mit alors à parler, histoire de nous mettre au courant de la situation actuelle pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris :

Bon, quoi qu'il se passe, ne faites rien brave gens, vous trouverez d'avantage la mort que la vie n'est-ce pas. Héhé. Ici se tient QG temporaire dont les affaires ne vous concernent pas ! N'essayez pas de communiquer avec l'extérieur ou il vous en vaudra votre vie.

J’écoutais le type déblatérer des idioties et me mit à réfléchir à quelque chose, ou essayer évidemment, c’est dans ses situations que quelqu’un choisissait toujours de faire quelque chose d’idiot, à échapper le danger et cela se soldait souvent par un échec. Mais voyant que personne n’essayait de fuir malgré la peur qui se lisait dans certains regards, je me dis que pour le moment on pouvait essayer de mettre un plan en place avec Light. Essayer d’aller chercher de l’aide à l’extérieur par exemple, mais ce n’est pas avec un des rockets juste derrière moi que j’allais réussir à faire quelque chose.

C’est alors que quelqu’un se décida de m’appeler, la réaction du rocket ne se fit pas attendre et je me retrouvais presque aussitôt avec le canon de son pistolet contre ma tempe ; on pu entendre quelque personne retenir leur souffle avant que le type ne s’adresse à moi et me demande de lui donner mon téléphone, ce que je fis sans rechigner. Avec de la chance, ce n’était peut-être pas un proche qui se décidais de prendre de mes nouvelles. Le rocket décrocha et eu une seconde de surprise en entendant l’autre personne au bout du fil :

[Nero tu m’expliques ce que tu fais là ?]

C’est Nélo par Nero ! Tss en quoi ça te regarde Yûma ?!?

[Tu es dans le même café que ma cible tout simplement, tu as eu pour ordre d’occuper un des cafés de la ville mais pour que tu choisisses avec tes deux collègues celui ou se trouve la fille de Steven je pense sincèrement qu’il ne s’agit pas d’une coïncidence.]

Parles mieux du Commandant tu veux ! Eh attends, tu n’essais pas de m’empêcher de faire mon travail j’espère ?

[C’est toi qui m’empêche de faire le mien actuellement, ça fait une demi-heure que je t’observe depuis l’extérieur et quand bien même tu as un lien avec elle, c’est à moi de la surveiller.]

Le rocket commençait à s’énerver, il connaissait l’interlocuteur et moi aussi en fait, Light avait dû deviner de qui il s’agissait ; Tsuka se trouvait dans le coin. Tiens en parlant de lui, une nouvelle connexion télépathique se fit entre lui, Light et moi, on pouvait à présent entendre toute la conversation :

Qu’il me force de rester au QG ou quoi que ce soit j’en ai rien à faire, je sortirais quand même, j’ai eu une mission à accomplir je le fais et si tu ne te rabat pas sur un autre café immédiatement je n’hésiterais pas à provoquer une bagarre.

Tu m’expliques comment tu peux faire ça sans être dans ici ?

J’ai un pokémon sous les pieds du Braségali et un autre juste à côté de la Ranger, je n’ai qu’à l’attaquer pour qu’elle se mette à se battre, sans oublier que je suis déjà ici. [Crocorible avec tunnel et Magirêve invisible]

Bon ça avait au moins le mérite d’être clair, Tsuka apparu au milieu du café avec son Queulorior qui repartit immédiatement ; il redemanda une nouvelle fois au sbire de partir. Evidemment l’ancien dresseur de l’Absol de Light refusa et grâce à cette altercation entre les deux rockets, je pu faire sortir Alazia de sa ball et lui demander de chercher de l’aide. Le Noctunoir le remarqua et essaya d’empêcher à nouveau la Tarsal de partir mais ce fut trop tard pour lui, il me chargea sous l’incompréhension de toutes les personnes qui se trouvaient dans le café et de cela, une bagarre commença.

Le Noctunoir à quelques centimètres de moi, poing de feu chargé, je sentais déjà le coup venir quand Xeiya intervint avec une attaque qu’il ne fallait pas utiliser en présence de beaucoup de monde et dans un endroit clos, je nomme Bang sonique ! L’onde sonore partie et toucha le spectre qui vola plus loin, tout comme les objets et personnes qui se trouvaient sur la trajectoire ; je vis un Arbok utiliser une attaque morsure sur le mollet du sbire avec qui Tsuka « parlait » un peu plus tôt avant de voir ce dernier se battre avec une personne portant l’emblème de la Team Plasma. Bref, c’était le chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Jeu 17 Sep - 21:41




TITRE RP Chapitre


L'ancien dresseur de Saigai me fixa d'un regard pervers ; clairement, il n'a pas oublié notre unique affront. Je ne tremble pas et je maintiens mon regard vissé dans le sien. C'est une sonnerie de téléphone qui le fit se déplacer. On dirait un serpent mais en bien plus rapide. Un pistolet chargé se retrouva sur la tempe d'Akira. Ma bouche s'ouvrit en un cri muet, mes muscles étaient tendus au possible, prête à réagir. Akira donna son téléphone et la voix dans le combiné me rappela Tsuka. Et sans doute j'avais juste.

[Nero tu m’expliques ce que tu fais là ?]

C’est Nélo par Nero ! Tss en quoi ça te regarde Yûma ?!?

[Tu es dans le même café que ma cible tout simplement, tu as eu pour ordre d’occuper un des cafés de la ville mais pour que tu choisisses avec tes deux collègues celui ou se trouve la fille de Steven je pense sincèrement qu’il ne s’agit pas d’une coïncidence.]

Parles mieux du Commandant tu veux ! Eh attends, tu n’essais pas de m’empêcher de faire mon travail j’espère ?

[C’est toi qui m’empêche de faire le mien actuellement, ça fait une demi-heure que je t’observe depuis l’extérieur et quand bien même tu as un lien avec elle, c’est à moi de la surveiller.]


Ainsi, l'ancien dresseur de Saigai s'appelait Nélo. Je ne bougeais pas, fixant Akira d'un air sur, mais mes yeux trahissaient mon angoisse à l'idée de voir la balle lui perforer la cervelle. Tsuka entamma alors un lien télépathique nous liant avec Akira :

Qu’il me force de rester au QG ou quoi que ce soit j’en ai rien à faire, je sortirais quand même, j’ai eu une mission à accomplir je le fais et si tu ne te rabat pas sur un autre café immédiatement je n’hésiterais pas à provoquer une bagarre.

Tu m’expliques comment tu peux faire ça sans être dans ici ?

J’ai un pokémon sous les pieds du Braségali et un autre juste à côté de la Ranger, je n’ai qu’à l’attaquer pour qu’elle se mette à se battre, sans oublier que je suis déjà ici.


Dans un coin, Tsukashi apparut et disparu. Et ce fut la panique. j'avais prévenu Mars d'un simple geste de doigt du danger tandis qu'Haru communiquait exactement nos coordonné à Tris qui se lançait à la recherche de mes meilleurs éléments. Akira avait fait évacuer Alazia qui manqua de se faire attraper par Noctunoir.

Ce dernier, par vengeance, voulut cogner Akira mais Xeiya l'en empecha. Un arbok se dirigea vers Nélo qui sorti un Nidoking qui balaya le serpent d'un coup de patte. Le garçon s'échappa ensuite pour esquiver le Plasma qui le chargeait. Je poursuivit le jeune homme tandis que la panique gagnait les quelques clients.  Heureusement le café était grand. Arbok contre Nidoking, Akira et Xeiya contre Noctunoir et son dresseur. Haru se téléporta sur mon épaule et me guida jusqu'a Nélo. Mais j'étais seule contre lui tandis qu'il sorti un Absol shiny dégageant une force impressionnante. Je vis rouge, il avait simplement remplacé Saigai ! Je sortis mon sabre attaché dans mon dos et me jeta sur lui, Haru lançant Eclats Magique sur l'Absol. Je savais que Mars était occupé. Nélo esquiva mon attaque et attrapa mon bras avant d'etre repoussé par Haru qui utilisa une boule d'énergie pour le repousser. L'Absol chargea mais je le repoussais du plat de ma lame.

Je cherchais Akira mais ne l'aperçut pas. Même s'il me parlait je ne l'entendrais pas. Mon corps entier respirait l'affrontement, ravi de mettre en pratique l'entrainement ardu de ces derniers jours. J'anticipais chaque geste de Nélo ; nous tournions en rond, aucun ne touchais l'autre tandis qu'Haru repoussait le ténébres chromatique. Le jeune homme sombre donna un coup de pied vers le haut, touchant la poignet de mon sabre, me faisant presque lacher. Je perdis cette seconde qui lui suffit à faire valdinguer l'arme non loin. Haru, d'un nouveau Eclats Magiques, fit tomber le Pokémon qui tenta un Vibrobscur. Le Natu se téléporta, me laissant du coup seule a seul contre mon adversaire. Nélo en profita pour m'attraper par le haut du bras et me plaquer au mur. Je tentais un coup de pied qu'il bloqua de sa propre jambe.

- Rassure moi, j'ai pas interrompu ton rdv romantique non ?


Je tentais de me dégager mais il se colla à moi, m'empechant tout mouvement. Du regard, je regardais le café ; des clients étaient cachés sous les tables, Tsukashi livrait bataille contre un Plasma tandis que notre Lourdingue voulait s'en prendre à Akira. Mars était occupé contre un Ptéra embetant et je vis sa gemme activée mais je ne pouvais activer ma Gemme sésame. Je replongeais mon regard dans celui, sombre, de Nélo. Il afficha un sourire mauvais en rapprchant son visage du mien :

- Tsukashi ne pourra pas te défendre. Ton père m'a dit que te transmettre le bonjour. Il doit etre fier d'avoir une fille aussi belle que performante avec une épée dans les mains. Pourquoi ne suis tu pas la voix Rocket comme tes parents ?


Il posa son front contre le mien tandis que je serrais les dents, mes muscles étant tendus. Je tentais de me défendre mais rien a faire. Et je savais que si je parlerais il me ferait taire. Pour moi le combat était à l'arret. Et j'espérais que Tris allait revenir avec au moins l'équipe de Del et celle de Zack. Le Rocket attrapa une Pokéball et sortit une Mystigrix. Lui demandant "l'option delta". (Si Nélo se fait attaquer, il se retrouve téléporter avec son équipe hors du café)



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Ven 18 Sep - 15:30

-
-

Je serrais les dents tout en évitant une attaque de Lourdingue avant de voir le rocket avec qui j’avais à faire plus tôt sortir un Clamiral. C’était pas bon du tout ; j’évitais une attaque hydroqueue lancée par le pokémon qui brisa les vitres du café et me retrouvais contre un mur. Acht était sorti de sa ball et avait jeté son dévolu sur le Noctunoir et Xeiya s’était rapatriée sur un Machopeur qui avait tenté de l’attaquer deux secondes auparavant.

Du côté des autres, ça avait l’air d’aller mieux, Tsuka s’occupait toujours du deuxième plasma, Mars s’en sortait sans trop de mal face à un Ptéra qui prenait de la place dans le café et j’avais perdu de vue Light. Le Nidoking et l’Arbok du plasma se battaient toujours mais le serpent était en mauvais état, idem pour le Noctunoir qui finit par tirer sa révérence et ainsi, tout le monde pouvait à nouveau sortir du café. Tsuka finit d’ailleurs par se faire entendre en s’adressant au rocket qui essayait de m’avoir depuis tout à l’heure :

On va pas pouvoir rester ici longtemps, d’autres plasma arrivent ! Occupes toi de celui là au lieu de l’aider !

Désignant Lourdingue, Tsuka n’attendit pas de réponses avant de ramasser le sabre de Light qui se trouvait sur son chemin ; le rocket lui sembla réaliser les paroles du blond et après avoir juré, il se mit à attaquer lourdingue avec son Clamiral. Retournement de situation pour moi, je ne perdis pas une seconde pour m’éclipser du nouveau combat entre les deux membres de team et rejoignit les clients qui étaient cachés sous les tables pour leur dire de sortir. Ces derniers ne se firent pas prier pour rejoindre l’arrière du café, plus calme et sortir par les vitres cassées et rebrisées par un pokémon spectre invisible. Surement la Magirêve de Tsuka qui se rendait utile.

De l’autre côté de la boutique, Tsuka se battait toujours avec le plasma, mais cette fois-ci en utilisant le sabre de Light qui était occupée avec Nélo. Les coups partaient dans tous les sens, la lame se brisa contre une table et sans crier gare, le blond envoya son pied dans l’estomac de sa cible qui flancha et tomba au sol, KO. D’un pas calme il se dirigea vers le noiraud et la ranger mais l’aura menaçante qui se dégageait de lui trahissait sa colère. Il posa sa main sur l’épaule de Nélo qui eu un petit sursaut et lui lança un regard noir, mauvais, tout ce qui pouvait laisser présager que le blond allait déverser sa colère sur lui mais il n’en fit rien. C’est avec une voix bien trop calme qu’il s’adressa aux deux jeunes :

J’espère que je ne dérange pas non plus. Une équipe de renfort plasma est à l’extérieur du café alors t’as intérêt à lâcher la miss et à venir m’aider avant que les choses se dégradent encore.

Voyant que Nélo n’était pas près à l’écouter, Tsuka se tourna vers Light, détailla un instant la position dans laquelle elle se trouvait et reprit la parole toujours avec ce ton peu rassurant :

T’as demandé à ton chat de te téléporter en cas de problèmes hein ? Si c’est comme ça… Miss j’te rends ton couteau à beurre, ne m’en vois pas désolé de l’avoir cassé, de toutes manières tu devais passer chez l’armurier hein ? Et pour ton cas… On se retrouve dehors.

Tsuka fit demi-tour après avoir remit la poignée du sabre dans les mains de Light et rejoignit sa Magirêve qui était redevenue visible entre temps. Il approuva une action pour sa spectre et sortit à l’extérieur après avoir lancé un regard pressant à Light ; la spectre lança une ball’ombre en direction de Nélo qui comme prévu, se retrouva téléporté à l’extérieur avec son équipe grâce à son Mistigrix.

Malheureusement, il ne fallait pas oublier que Tsuka avait un autre pokémon dans le café, ou sous le café plutôt ; faire sortir tout le monde était plus compliqué que prévu à cause du Nidoking, du Ptéra et de Mars qui se battaient à en perdre haleine à l’intérieur. La voix du blond, toujours par télépathie, résonna dans ma tête et surement aussi dans celle de Light et du pokémon caché sous terre, le message qu’il délivra me donna des sueurs froides :

Séisme dans cinq secondes.

J’eu un regard vers le sol du café avant de m’entendre hurler à tous de sortir immédiatement du bâtiment, dehors, Tsuka toisait les renforts plasma du regard et de nombreux pokémons, en plus des miens se tenaient en position défensive un peu tout autours des sbires des deux teams. Je ne perdis pas de temps à sortir et à m’éloigner dès que je commençais à sentir le sol trembler sous mes pieds, sans savoir si Light avait elle aussi réussit à quitter le café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Ven 18 Sep - 19:17




Destin Pkmn inconnu


J'aperçut Tsukashi récupérer mon sabre tandis que je tentais encore de me défaire de Nélo. Sa Mistigrix fixait les combats tandis que j'apercut Mars réduire à néant le Ptéra qui fut rentré dans sa ball en meme temps que le Noctunoir. Le Nidoking l'emporta sur l'Arbok et un Clamiral et un Machopeur étaient apparus. Akira semblait aidé les gens à fuir tandis que Tsuka se battait avec mon sabre qui finit par se briser contre une table. Je serrais les dents et tenta de repousser Nélo.

Ce que j'ignorais c'est qu'haru et Tris étaient partis chercher du renfort. Del, Tris, Ruby et Zack se ruaient tous les quatre vers le café pour nous aider. L'oiseau fusant à travers les arbres, juste en dessous du dragon tandis que le félin et le type feu courraient à la vitesse du vent, franchissant les obstacles pour gagner le plus de temps.

J’espère que je ne dérange pas non plus. Une équipe de renfort plasma est à l’extérieur du café alors t’as intérêt à lâcher la miss et à venir m’aider avant que les choses se dégradent encore.
T’as demandé à ton chat de te téléporter en cas de problèmes hein ? Si c’est comme ça… Miss j’te rends ton couteau à beurre, ne m’en vois pas désolé de l’avoir cassé, de toutes manières tu devais passer chez l’armurier hein ? Et pour ton cas… On se retrouve dehors.


Dégageant légèrement nélo, il me rendit la lame et ordonna a son spectre d'attaquer nélo qui fut ainsi téléporté. j'étais reconnaissante envers cet arrogant. C'est alors qu'un "Séisme dans cinq secondes" retentit dans mon esprit. Je sifflais Mars qui partit avec Mei. Haru était partit à la maison déjà. J'aidais les gens à sortir, dégageant les tables. Sous les débuts de secousses, les Plasma disparurent, et j'entendis un siffler a leurs renforts. Un enfant était coincé sous une table, je fis demi tour et le fit sortir mais avant que je ne pu franchir la porte, les murs commençaient à ceder.

Dehors, la tension était au rendez vous. Arrivant en ville et franchissant la foule attroupée autour du café bientot en ruine, mes pokémons trouvèrent Akira. Ils ne leurs fallut pas longtemps pour saisir que j'étais dedans. Tris prit son envol mais Zack le plaqua au sol :


- Elle va sortir ! Evite de finir écrasé la dessous.. DEL !


Le Jungko doubla ses coéquipiers et se jeta dans le café tandis que tout tombait. Je l'aperçut et appuyais sur ma gemme sésame et il fit de même sur sa Jungkite, de façon a endurcir son corps pour limiter la casse. Il me serra contre lui tandis que les ruines s'abattirent sur nous dans un nuage de poussière. Je crus discerner le rugissement désespéré de Zack et le cri de Tris ainsi que le hennissement de Ruby. Leurs efforts avaient été vains.

Mars se tenait à coté d'Akira et baissa la tête, Mei sur l'épaule. La foule fut parcourut d'un murmure tandis que, au bout de quelques minutes semblant des heures, un enfant cria qu'il y avait un survivant. Hasard ; l'enfant était celui que j'avais aidé. En effet, une plaque de débris se souleva et le jungko se releva, retrouvant dans le même temps sa forme normale. Le choc m'avait ramené au sol et m'avait sonné mais j'étais là. Je mis encore quelques instants à analyser comment j'allais tandis que mes équipiers se ruaient vers moi. Del finit de dégager les gravats et me permit de me relever. Il m'aida à me tenir debout alors que la tête me tournait. Mais mon premier réflexe, malgré la tete douloureuse, fut de chercher Akira des yeux. il avait l'air d'avoir échappé à la catastrophe. J'affichais un mince sourire avant de m'effondrer dans les bras du Jungko, sonnée.





Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Sam 19 Sep - 12:49

-
-

Cherchant parmi la foule la silhouette de Light et ses cheveux bleus, c’est toujours avec des sueurs froides que je me rendis compte qu’elle était encore à l’intérieur du café, ou de ce qui en restait à ce moment là. Hurlant son prénom, c’est impuissant que je vis son Jungko entrer dans la ruine pour tenter de la récupérer sans en ressortir. Le bâtiment s’effondra et un grand silence se fit pour les deux minutes qui suivirent. Deux minutes ou je me rua dans les ruines pour essayer de déplacer les débris et dégager le pokémon et la ranger de là. Deux atroces minutes ou mes pensées s’embrouillaient à l’idée de savoir dans quel état j’allais retrouver Light et le pokémon plante, jusqu’à ce qu’un gosse ne crie qu’il y avait un survivant. Levant la tête, je vis en effet un morceau de mur bouger avant de voir apparaître le Jungko à peine deux mètres de moi.

Rejoindre ces deux miraculés ne prit qu’une seconde, les pokémons de Light arrivèrent eux aussi et s’enquirent tous de l’état de leur dresseuse qui me lança un micro sourire avant de s’effondrer complètement sonnée dans les bras du pokémon plante. J’interpelais alors la personne la plus proche de moi pour lui dire d’appeler une ambulance, mon téléphone étant mort quelque part sous les décombres. Il était hors de question que je laisse Light rentrer chez elle sans avoir eu l’avis d’un médecin.

Nous sortîmes des débris pour rejoindre le sol stable et je laissais le Jungko allonger Light sur le sol avant d’entendre à nouveau du bruit parmi les débris. Une autre personne ? Ou… Tournant la tête vers les fracas de murs et de tables, un pokémon se dégagea rapidement de là pendant que mon sang ne faisait qu’un tour dans ma tête ; à quoi… Cinq mètres de moi se trouvait le responsable de l’attaque séisme qui nous lança un regard mauvais et provocateur tout en affichant un sourire en coin qui se voulait satisfait de ce qu’il venait de faire. Le Crocorible rejoignit lui aussi le sol avant de commencer à se diriger vers les rockets mais surtout, de se diriger vers son dresseur. Tsuka. Crachant son nom comme s’il s’agissait d’un poison, je le vis en train d’argumenter quelque chose avec Nélo et ce que je pu entendre me mit encore plus en rogne :

C’est quoi ton problème ?!? Tu dis qu’on doit pas toucher à la Ranger et tu fais effondrer le bâtiment sur elle !

Pour quelqu’un d’entrainée comme elle, elle avait largement le temps de sortir. La porte n’était pas encore bloquée et elle s’est arrêtée, à partir de là ce n’est plus de ma faute.

Tsuka laissa pantois Nélo qui ne revenait pas vraiment des paroles qu’il venait d’entendre, il se reprit néanmoins rapidement et appela quelqu’un. Quant au blond, il rapatriait ses pokémons de sortis, ou essayait ; Del venait de lancer un combat contre le Crocorible et des deux côtés, le but était de massacrer l’autre. Moi, eh bien, je m’étais préparé à me lancé à la suite du blond et de ses confrères sbires avant de me faire arrêter d’abord par Phi mais surtout par Aleph qui me bloqua tout simplement le passage en m’entourant. Vous comprendrez que je ne réussis pas à sortir de là, convaincre 235 kg d’écailles d’attaquer quatre rockets sans penser aux conséquences et à la foule qui était toujours présente n’était pas très intelligent même si la raison était Light.

Du côté des pokémons ténèbre et plante, le combat faisait toujours rage, je pouvais entendre les coups s’échanger avec une certaine violence mais aucuns des deux pokémons ne laissaient dominer l’autre. Ça aurait pu être palpitant dans un combat pokémon selon les règles mais là maintenant c’était tout sauf ça. Tsuka sembla être prit d’une soudaine envie pressante de partir en entendant Nélo au téléphone avec son boss ; il fit sortir une Momartik qui n’eu aucun problèmes à comprendre la raison de sa sortie : il fallait stopper le crocodile pour pouvoir migrer vers un autre endroit loin des problèmes, car à ce rythme, le combat ne finirait jamais bien que le Jungko soit en mauvais état suite à l’effondrement du café. La Momartik s’avança d’un bon mètre avant de lancer une attaque blizzard qui gela une partie du sol et arrêta les deux pokémons dans leur lancée sans les geler. Tsuka ramena le crocodile dans sa ball tout en lui disant qu’il en faisait trop et disparu avec ses deux spectres, sa Cryptéro et son Queulorior.

Toujours encerclé par Aleph, le serpent attendit que j’aie une tête qui se voulait plus calme pour me laisser partir et cela seulement pour rejoindre Light qui retrouvais ses esprits ; je restais donc aux côtés de la ranger et de ses pokémons en attendant l’ambulance pendant qu’un nouveau personnage à l’aura malveillante arrivait sur les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Sam 19 Sep - 13:33




Destin pkmn inconnu


Del me ramena sur le sol stable tandis que Ruby me reniflait, cherchant a voir sil éventuellement j'étais brisée, en sucre. Allongée au sol, je sentis Zack qui me lechait la main : savoir qu'il me touchait m'éviter de "partir" et de perdre connaissance. Des gravats sortis alors le responsable. Ce dernier n'échappa a Del ; le crocorible affichait un air narquois. Mon dragon se rua vers lui, utilisant Lame Feuille. Le combat s'enchaina dans des coups d'une rare violence. Del avait beau savoir retenir ses coups, il ne se limitait pas ici, cherchant à éliminer son adversaire, ses yeux devenant noir sous la rage et la colère. Akira quant à lui n'était pas loin, écoutant l'échange entre les deux Rockets.

C’est quoi ton problème ?!? Tu dis qu’on doit pas toucher à la Ranger et tu fais effondrer le bâtiment sur elle !
- Pour quelqu’un d’entrainée comme elle, elle avait largement le temps de sortir. La porte n’était pas encore bloquée et elle s’est arrêtée, à partir de là ce n’est plus de ma faute.


Suite à ça, Nelo appela quelqu'un et il ne fallait pas etre devin pour savoir que l'interlocuteur était Steven. tsuka de son coté voulait ramener son ténébreux mais Del l'empecha clairement, voulant réduire en tas de sable ce crododile malgré les supplications de Mars pour le calmer. Aleph et Phi, de leurs cotés, empechèrent Akira d'agir en irresponsable. C'est la momartik du blond qui stoppa l'échange violent avant que ce dernier ne disparaisse avec ses Pokémon. Del donna un coup de queue dans le tas de débris, rageant.

Aleph attendit un instant qu'Akira se calme avant de le libérer. Zack s'éloigna soudain de moi tandis que s'approchait le gardien. Le félin avança en grognant vers quelqu'un que nous connaissions et que Zack n'appréciait pas : Steven, mon père, venait d'arriver. Il fit deux signes aux 3 sbires de Nélo qui partirent sans demander leurs reste. Puis d'un sourire en coin, regarda la foule qui, par peur, se dissipa. Avec lui venait Neitram. Seulement lui. Ses yeux toujours rouges.
Zack fixa longtemps le type psy, grognant, des étincelles s'échappant de son pelage. Avant que Nélo ne pus parler, Steven lui lança un regard sévère qui fit que le garçon se tut et disparut avec Sa Mistigrix. Steven lacha un soupire, observant les personnes restantes puis observant les quelques restants. Del observait cet intru du coin de l'oeil. Mon père jeta un regard à Neitram puis se baissa au niveau de Zack :

- Avant de vouloir ma peau mon grand, sache que cet incident n'est pas sous mon ordre.


Le regard de Neitram s'intensifia, ce détail n'échappant pas u dragon de plante qui fit signe aux autres Pokémon ne pas broncher. Entendant l'ambulance arriver, le commandant se releva avant de poser son regard sur Akira. Et brusquement, en m'apercevant, son regard chavira avant de parler au jeune homme :

- T'as interet à prendre soin d'elle


Son ton n'était pas agressif, mais plutot celui d'un père autoritaire. Etrange ? Pas tant que ça. Neitram accentua son regard vers le rocket qui lui fit signe de partir. Del observa cette scène avec attention et se mit à y réfléchir. Zack laissa échapper un grognement frustré tandis que l'ambulance m'emmenait. Mei réussit à se glisser dans le véhicule mais les autres furent interdits de voyage, seul Akira fut concerné quant à la proposition de m'accompagner.

________________________________________________________________________

Je me réveillais sous le bip et la lumière blanche de l'hopital. Ma tête me faisait atrocement mal et je me permit a garder les yeux clos encore un moment. J'entendis alors une conversation dans la pièce :

- Elle a seulement un traumatisme cranien léger a cause du choc du poids des débris. Elle pourra sortir ce soir et se reposer. Normalement, il n'y aucune séquelle mais il audrait qu'elle soit surveillée deux jours ou trois pour éviter tous problèmes.


Le médecin sortit après qu'une autre voix l'ait remerciait. C'est alors qu'une boule de fourrure grimpa sur le lit et frotta sa truffe à ma main. Mes compagnons étaient rentrés, seule Mei avait réussit à se cacher pour rester.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Sam 19 Sep - 15:20

-
-

Un silence assez pesant se fit à l’arrivée de l’homme, les pokémons de Light avaient tous changés d’expression en le voyant arriver et les miens s’étaient mis sur leurs gardes ; c’est vrai qu’il dégageait quelque chose de mauvais mais pour le moment, j’étais plus occupé à surveiller Light qu’à le surveiller lui.

Le signal sonore de l’ambulance finit par se faire entendre, enfin ! Me tournant pour voir par quel côté le véhicule allait arriver, je vis alors que l’homme, le boss de Nélo et de Tsuka, le père de Light était juste à côté du groupe que l’on formait tous. Un Neitram se tenait à ses côtés, je me tendis instinctivement en les voyants tous les deux. Le regard du pokémon psy s’intensifiait plus ou moins au rythme des quelques paroles que l’homme adressait au Luxray et son regard tomba sur Light une seconde avant qu’il ne relève la tête vers moi et qu’il ne m’adresse la parole sur un ton autoritaire :

T'as intérêt à prendre soin d'elle.

Nos regards froid se croisèrent le temps de ses quelques mots et après cela, il repartit avec son pokémon. Je fronçais les sourcils en remarquant dans quel confusion il avait réussit à me mettre en l’espace de cinq secondes, leur comportement était définitivement bizarre. M’enfin, je n’eu pas vraiment le temps d’y réfléchir plus car un ambulancier me demandait déjà si j’acceptais de les suivre. D’un rapide coup d’œil vers Phi, je la chargeais de ramener tout le monde à bon port et parti dans l’ambulance.

L’attente fut longue, assis à se mordre les doigts d’inquiétude à propos de l’état de santé d’une personne proche est vraiment une des pires choses à endurer. Heureusement qu’une petite rebelle s’était ajoutée au tableau de la morne salle d’attente, la Dedenne de Light avait réussit à s’infiltrer dans le véhicule de secours et je passais donc une bonne heure en sa compagnie à attendre un verdict de la part de quelqu’un quant à la ranger. Je pu réfléchir à toute l’histoire qui entourait Light et son père, ou essayer de me faire une idée pour mieux comprendre mais vu ce qu’il m’avait dit, je trouvais sincèrement que quelque chose clochait dans. S’il voulait sa fille, pourquoi ne pas la chercher directement, s’il est si puissant il n’aurait pas de problèmes à l’avoir non ? Et surtout pourquoi me demander de prendre soin d’elle si son but est autre que la rallier à la Team Rocket ?!?!?

Je me torturais une nouvelle fois l’esprit quand un médecin arriva et me ramena à la réalité, Light venait de rentrer dans sa chambre provisoire et je pouvais dès à présent la rejoindre :

Elle a seulement un traumatisme crânien léger a cause du choc du poids des débris. Elle pourra sortir ce soir et se reposer. Normalement, il n'y aucune séquelle mais il faudrait qu'elle soit surveillée deux jours ou trois pour éviter tout problèmes.

Je le remerciais et le laissais partir avant de rouler des yeux, seulement un traumatisme crânien. Fallait qu’il apprenne à peser ses mots, traumatisme important ou non ! Je laissais la Dedenne rejoindre la dresseuse avant de moi-même m’asseoir sur la seule chaise de la pièce et d’attendre que Light se réveille. Cela ne dura pas bien longtemps, la ranger finit par ouvrir les yeux après plusieurs minutes de bip interminables et nous nous mîmes à nous fixer quelques secondes avant que je ne lui lance un petit sourire rassurant étant presque sur que cette fois, il ne nous arriverait rien de dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Sam 19 Sep - 20:14




Destin Pkmn Inconnu


Quand j'ouvris enfin les yeux, la lumière blafarde et blanche de la pièce m'aveugla un instant, réveillant encore la migraine. Je croisais alors le regard d'Akira. Ce dernier me regarda un moment puis me fit un sourire pour que je comprenne que mon cauchemar était finit. J'avais les muscles ankylosés et douloureux, ma mémoire sur cette journée flanchait bien. Je me redressais sur les coudes tandis que la Dedenne m'informa qu'on pourrait sortir bientot. Akira compléta ses paroles sans le voir, m'indiquant que j'avais un traumatisme cranien.. Ca explique la migraine. Je ne demandais pas de détails sur les événements, me clouant a nouveau dans un certains mutisme. J'essayais de savoir si ce que j'avais entendu de mon père était vrai. Ou si simplement je l'avais entendu. Mais cela accentuait la douleur plus qu'autre chose. Lachant un soupire je me rallongeais. le temps passa, sans doute une demi heure environ avant qu'une infirmière vienne me retirer les perfusions et me donner quelques médicaments pour calmer la douleur. Je n'aimais pas avaler des cachets mais bon.. Nous pumes sortir, Mei restant sur l'épaule d'Akira, qui me surveillais du coin de l'oeil. La dedenne m'informa que je devrais rester sous surveillance quelques jours.

Je signais le registre et le médecin me donna une boite avec des calmants, au cas ou. Puis nous sommes rentrer. J'étais donc dispensée de travailler pendant encore 5 jours. Mon boss allait en avoir marre des congés maladies mais comment contester l'ordre médical ? D'abord ma vague de déprime puis maintenant, un trauma cranien. La totale. Nous sommes arrivés à la maison, ou Zack faisait les 100 pas devant la porte, Gaijin à ses cotés. Mei leurs raconta tout tandis que j'entrais chez moi. L'Etranger,  Gaijin, me regarda puis s'adressa à Akira par télépathie :


*J'espère que vous ne voyez aucun inconvénient à rester un peu Akira. Mademoiselle ne sera pas désagréable. Xeiya est dehors avec Akiko a discuter. je suis Gaijin, a votre service*


Le gallame, contrairement aux autres, avait une façon de s'exprimer soutenue. Je soufflais un "fais comme chez toi" à Akira. je n'avais rien contre lui, au contraire meme. Mais je me tracassais betement sur la réaction de Nélo. Quelque part, cela me déplaisais qu'il m'ait approché autant. Ma première pensée fut de me demander si Akira nous avait vu. Un frisson m'échappa à cette idée. Mei bondit de l'épaule du gardien pour aller sur le canapé avec Quatre, qui jouait à la console, et Saigai, allongé à regarder l'écran. Dans la cuisine, Hikari préparait à manger. Je me doutais que Del était à mon bureau tandis que, se fiant à lemploi du temps de patrouille, Tris, Héka, Mars et Thalan étaient partis. Kai devait etre avec Antek à jouer tandis que certains comme Nero ou Riolu s'entrainaient dehors. Mon quotidien. Pour ma part, je laissais Gaijin présenter les lieux à Akira. Je m'assis sur l'accoudoir d'un des canapés. Je laissais mon regard alterner entre le vide et le gardien de nuit. En y pensant, il devait etre dans les environs de 20h. Ne travaillait-il pas ce soir ?



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Sam 19 Sep - 22:12

-
-

Le médecin à dit que tu avais un léger traumatisme crânien.

C’est d’une voix un peu détachée que je disais à Light le verdict de son rapide séjour sous les débris du café ; on remerciera le Jungko d’avoir plongé dans le bâtiment et de s’être prit le plafond à la place de sa dresseuse. Enfin bon. Voyant que sa migraine ne faisait que de s’intensifier au moindre bruit, je me tus et la laissais se rallonger dans le lit ; nous attendîmes en silence que quelqu’un revienne et donne l’autorisation à la ranger de partir. Une petite-demi heure passa donc avant qu’une infirmière n’entre et nous donne le feu-vert pour libérer la chambre, elle donna un antidouleur à Light et repartit après nous avoir raccompagné auprès du médecin qui l’avait prit en charge plus tôt dans l’après midi. A nouveau, il donna plusieurs boîtes de médicaments à la ranger avant de réitérer ses paroles sur « gardez la sous-surveillance gnagnagna ».

A nouveau, le trajet jusqu’à la maison de Light fut silencieux, restant un peu en retrait derrière elle, je ne la quittais pas des yeux au cas où elle retomberait dans les pommes ; je ne pensais pas à grand-chose à ce moment là et par ce fait, le trajet jusqu’au vieux quartier industriel ne dura pas bien longtemps à mon goût. Devant chez Light, le Luxray et un Gallame attendaient, Mei, la Dedenne ne perdit pas une seconde pour tout raconter aux deux pokémons ce qu’il s’était passé à l’hôpital ou du moins, j’imaginais qu’il s’agissait de cela. Toujours perchée sur mon épaule, la souris électrique déblatérait tout un tas de parole incompréhensible au félin tandis que le pokémon psy s’adressait à moi par télépathie :

*J'espère que vous ne voyez aucun inconvénient à rester un peu Akira. Mademoiselle ne sera pas désagréable. Xeiya est dehors avec Akiko à discuter. Je suis Gaijin, a votre service*

Je saluais le pokémon, qui avait étrangement un parlé similaire à celui de Gilgamesh, avant de laisser rentrer Light qui me souffla de faire comme chez moi, j’attendis qu’elle s’éloigne un peu avant de répondre au Gallame toujours par télépathie :

Ce serait avec plaisir malheureusement, je vais bientôt devoir rentrer pour aller travailler.

Le pokémon psy sembla sonder mon esprit un instant avant de me laisser entrer, Alazia s’amusait à le faire de temps en temps, c’était désagréable. Le loft de Light étais spacieux, il y avait de quoi loger toute son armée de pokémons ; j’en reconnu certains sans mal comme l’Amphinobi et le Goupix chromatique et notait dans un coin de ma tête les nouveaux comme l’Absol et le Medhyèna. Je fis donc un rapide tour de la bâtisse en compagnie de Gaijin avant d’être ramené dans le salon ou Light était assise dans un canapé ; un rapide coup d’œil à l’heure m’informais que si je trainais encore longtemps j’allais finir par être à la bourre, c’est donc malgré moi-même que je m’accroupis à côté de Light pour lui dire que je partais :

Il va falloir que j’aille travailler, je repasserais demain matin okay ?

L’absence de réponse de la part de Light me fit lâcher un micro soupir inaudible, je la regardais une demi-seconde avant de lui faire une rapide bise et de m’en aller. Evidemment, mon action ne passa pas inaperçu aux yeux de l’Hélédelle et de la Farfuret qui étaient revenue dans l’entrée au même moment ; Xeiya ne se priva pas de faire une remarque avant que je ne l’envoi voir ailleurs, la pokémon vol rentra à la maison tandis que je rejoignais directement l’Académie d’un pas hâtif pour ne pas arriver en retard au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Sam 19 Sep - 22:45




Destin pkmn inconnu


Après avoir fait le tour de la maison, mon gardien vint me voir tandis que je fixais l'écran, caressant la tete de l'Absol, évitant les roulades des deux jeunes. Il se mit a coté de moi et me dit alors :

Il va falloir que j’aille travailler, je repasserais demain matin okay ?


Il me fit une légère bise avant de partir. Son geste m'avait fait tourné la tête vers lui tandis qu'il partait avec Xeiya. J'aurais aimé qu'il reste plus longtemps mais son travail ne devait pas être négligé. Des murmures et des regards fusant de toutes parts dans mon équipes me semblaient lointains. Au bout de plusieurs instants, je montais me doucher un coup, souhaitant plus que tout me débarasser de la sensation de Nélo contre moi que de la poussière que j'avais reçu des débris. J'allais dans ma chambre, en sortit un débardeur et un short noir pour dormir avant d'aller dans la salle de bain et d'allumer l'eau. Je démêler mes cheveux bleus avant de me regarder dans la glace. Je fixais mes yeux, ceux de mon père. Après plusieurs secondes, je baissais la tete dans un soupire et me glissais sous l'eau chaude.

Je restais un moment sous l'eau ruisselante sur ma peau avant de sortir de la douche. Je m'habillais et sortit après m'être séché les cheveux. A ma grande surprise, Kai m'attendait sur le lit. Il m'informa que Del voulait me voir. J'attrapais mon téléphone perso et descendit à mon bureau tandis que toute l'équipe passait à table dans la grande salle à manger. Seuls Ruby, Eli et Nero mangeaient toujours dehors mais apparemment, Dankoma était avec eux. Le Jungko m'attendais dans le bureau, appuyé au mur, fixant un fichier sur l'ordinateur ; la fiche de recherche de mon père et celle de Nélo. A mon entrée, il me regarda et sembla soulagé de voir que je me tenais bien sur mes deux pattes. Il me fit signe qu'il devait me parler d'un truc important, aussi je m'assis sur le bureau, écoutant les paroles du lieutenant.

- J'ignore si tu as entendu grand chose.. Mais sache que ton père est venu dissiper les troupes Rockets cet après midi... Il était avec Neitram. Mais c'est autre chose qui a attiré mon attention au point de devoir t'en parler..


Il prit un temps de pause, regardant ma réaction. J'étais encore trop perdue et ailleurs pour réaliser.

- Si tu veux mon avis... Il y a autre chose que sa seule conscience. Ca va peut etre te choquer mais ton père n'est pas ton père. Je veux dire que ce n'est pas sa conscience pure mais plutot une conscience robot qui obéit à son boss. Neitram doit etre le principal lien la dedans.


Je tournais la tete vers lui. Il insinuait que mon père était sous le controle de Neitram ? Del était un pisteur né, un détective attentif et observateur, perspicace ; son jugement n'était pas infondé. Il m'informa ensuite de ce que Steven avait dit à Zack puis à Akira. La dernière phrase me surprit d'avantage. Del me sourit enfin, m'informant qu'il meneait son enquete et que je ne devrais pas m'inquiter. Il me demanda aussi de quoi parlait Akiko en disant qu'Akira m'avait embrassé. Fixant toujours le meme point, je fis un petit sourire et ne répondit pas. le dragon comprit qu'il n'avait pas a insister et sourit avant de partir rejoindre ses camarades. Pour ma part, je prit une pomme, un sandwich et je me dirigeais vers ma chambre, sur mon balcon. Je me calais sur la rambarde et mangeais dans l'air frais de la nuit avant d'aller dormir.

Mais ma nuit ne fut pas de tout repos. Zack dormait à mes pieds, Tris dormait dans la chambre avec Haru non loin et Saigai avait son propre espace dans ma chambre. Kai quant à lui avait l'habitude d'etre pris en peluche. Mais ce soir, impossible de bien dormir. Ma journée me revenait, pire que je ne l'aurais cru. Plusieurs fois je me réveillais en sueur, étouffant un cri. C'est vers 4h du matin que je descendit finalement et allumais la télévision, m'allongeant sur le canapé. Kai me rejoint et se blottit contre moi. Au final, c'est vers 5h et quelques que je m'endormis, télé allumée.
C'est Gaijin qui me transporta dans ma chambre une fois la grosse partie de mes amis réveillée. Il me déposa dans mon lit et je me sentais lutter contre l'envie de me réveiller. Finalement, le sommeil profond reprit le dessus mais quand la porte de ma chambre s'ouvrit, je fus réveillée en sursaut. Le visiteur n'était autre que Antek pour me dire que "le gentil monsieur que t'aimes bien" est là. Je me levais alors et alla me passer un coup de brosse mais on voyait quand meme que ma nuit n'avait pas été reposante. Puis je descendit voir le gardien.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 20 Sep - 12:57

-
-

La nuit fut calme, trop calme à mon goût après ce qu’il s’était passé l’après midi ; pour une fois, j’étais totalement seul dans l’Académie à scruté chaque recoins des bâtiments à la recherche d’une présence. Pas de pokémon pour tenir compagnie, pas d’élèves ou d’intrus à interpeller, il fallait dire que je me sentais bien seul à errer dans les couloirs. Au final, mis à part dormir par à coup de 20 minutes toutes les deux heures et de marcher sans but, l’envie de bouger se fit sentir et c’est ainsi que je fini ma nuit de travail dans le grand gymnase de l’Académie à faire un peu de basket. Comme avant quand j’étais encore élève.

Les coups de 6h30 marquaient la fin du boulot, c’était l’heure ou les élèves commençaient à se lever pour se préparer à aller en cours ; j’attendis donc l’ouverture de la cafétéria pour prendre quelque chose à manger et je rentrais sur Edenia. Je repassais d’abord par chez moi, histoire de me changer, de prendre une douche et de voir si tout allait bien du côté de mes pokémons avant de repartir en direction de chez Lightning. C’est donc aux alentours de 7h30 que je franchis la porte du loft de la ranger en étant accompagné par Alazia et Khajana, les autres ayant décidé de dormir encore un peu ou de rester à la maison.

Je fus rapidement accueillit par une armée de petits monstres qui se ruèrent sur moi alors que je faisais un café ; Mei grimpa rapidement sur mon épaule tandis que Kai et le Dynavolt me courais dans les pattes. Je du laisser la tâche de préparer le café à Gaijin tandis que j’attrapais les deux curieux sous le bras avant de m’installer dans un des canapés en attendant Light. Le Medhyèna d’hier arriva de l’étage et Kai le rejoignit rapidement tout en étant accompagné par Alazia et Khajana. Je me retrouvais donc assis avec les deux types électrik sur moi qui réclamaient papouilles et caresses. Gaijin ne tarda pas à me donner une tasse de café, il me faudrait bien ça pour rester éveillé toute la journée bien que je ne me sente pas vraiment fatigué pour le moment. Light ne tarda pas à arriver elle aussi et sa nuit semblait avoir été courte vu les quelques cernes qu’elle avait sous les yeux, je bu une gorgée de café tout en laissant le Dynavolt la rejoindre et la saluais à mon tour en me contentant de lui sourire ne sachant pas vraiment quoi lui dire pour ne rien rappeler de la dure journée d’hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 20 Sep - 14:23




Destin Pkmn Inconnu


Kai bondit sur Antek tandis que j'arrivais en bas. Thalan courut vers moi et bondit dans mes bras, ne m'ayant pas vu depuis 24H. Il se frotta à moi tandis que je caressais sa fourrure chargée d'électricité. Akira me salua et me fit un sourire ; sans doute à cause du travail et des évennements de la veille, il semblait épuisé. Et il devait l'etre. Je posais Antek et me dirigeais à la cuisine pour me faire un chocolat chaud avant de me rendre au salon. En buvant mon petit déj, je regardais les envoyés en patrouilles : Dankoma, Nero, Kolasi, Akiko et Quatre. Je me doutais que Nero et Dankoma allaient surveiller près des montagnes pour que le dragon rocheux maitrise bien Seisme. Quatre entrainerait sans doute Kolasi et Akiko sur leurs domaines respectif ; a savoir la vitesse pour la chauve souris et l'adresse et la furtivités pour la Farfuret.

Je finis ma boisson quand Saigai arriva en appelant Antek ; l'heure était à l'entrainement pour le novice. Héka s'approcha ensuite et appela le goupix chromatique. Zack se reposait, du coup Thalan était tranquille. Dehors, Mars et Riolu échangeaient des coups sous l'oeil attentif de Del. L'arrière de la maison était comme d'habitude, occupée par les entrainements. Je prit alors la paroles sans regarder Akira :

- Si tu es fatigué tu devrais aller te reposer Akira. Si tu veux il y a une chambre d'ami à l'étage, a droite. Mei pourra te guider.


Ma fatigue ne partirait pas sans que je sois réellement KO pour mon cas. un repos forcé n'était pas une solution. Avant de descendre je m'étais rapidement habillée de mon short et d'un débardeur de ranger. Je comptais malgré tout m'entrainer ne serait-ce qu'un minimum. Aussi, je m'apprêtais à quitter la maison par la baie vitrée mais avant même que je ne pus l'ouvrir, Akira m'en empecha, la refermant d'un coup. A croire qu'il comptait me garder à l'oeil. Il m'interdit de m'entrainer aujourd'hui et je lui lançais un regard accusateur ; je savais me gérer. J'allais bien, trauma cranien ou non. C'était bénin je m'en doutais. Del sembla s'apercevoir de l'interdiction et s'approcha alors, ouvrant la porte fenetre sans me laisser passer :

- Je pense qu'aujourd'hui tu vas te reposer miss. Mars a laissé sur la table les courses faites hier après avoir tout rangé. Pourquoi tu n'irais pas changé tes cordes de guitare.


Je lachais un soupire tandis qu'il repartit. Je roulais des yeux et partit finalement au salon, me calant sur mon fauteuil avec les cordes et la guitare. Je m'attelais à ma tache avec soin avant de regarder si Akira avait suivit mon conseil d'aller se reposer


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 20 Sep - 16:04

-
-

Tout en buvant mon café, je regardais les quelques pokémons s’entrainer de si bon matin particulièrement le Lucario et Mars qui s’échangeaient des coups ; ensuite ce fut au tour des petits d’aller s’entrainer. Je retenais un bâillement avant que Light ne me parle :

Si tu es fatigué tu devrais aller te reposer Akira. Si tu veux il y a une chambre d'ami à l'étage, à droite. Mei pourra te guider.

Je lançais un rapide coup d’œil vers la ranger avant de finir ma boisson, il est vrai que la fatigue se faisait sentir mais j’avais connu pire, rester réveiller encore un peu ne me posais pas de problèmes ; Mei s’apprêtait déjà à me montrer la chambre quand je vis Light s’apprêter à sortir dehors, je fronçais les sourcils avant de me placer devant la baie vitrée et lui bloquer le passage, je n’eu aucuns problèmes à savoir ou elle voulait en venir :

Pas d’entrainements pour toi tant que je suis ici d’accord ?

Je n’eu qu’un regard accusateur de la part de la ranger, oh je savais qu’elle faisait attention, tout ça, mais l’inquiétude à son égard me poussait à être chiant. Le Jungko arriva d’ailleurs bien vite et sembla sortir le même discours à Light qui soupira avant de faire demi-tour et de s’installer dans le salon. Je la regardais bouder encore une demi-seconde avant qu’Alazia et Khajana ne rentre, la Tarsal me demandant ou étais Shiro pour qu’elle puisse le présenter à la Salamèche :

Je ne sais pas, ça fait quelques temps que je ne l’ai pas vu ; il doit se cacher quelque part en ville peut-être.

Il est vrai que je n’avais pas vu le spectre depuis un bon moment et que les deux derniers ne l’avaient encore jamais rencontré ; s’il était dans actuellement dans la maison, Shiro serait déjà là en train de nous parler et son absence me laissais bien penser qu’il devait-être de sortie, comme hier quand j’ai déposé Light avant de partir rapidement. Alazia écouta ma réponse avant de voir que la ranger s’occupait de changer les cordes de sa guitare, je laissais les deux pokémons s’approcher d’elle et lui tenir compagnie avant de quitter la pièce toujours accompagné de Mai qui me montra ou je pouvais aller me reposer. Je ne retenais pas la souris électrique longtemps, fermant la porte de la chambre derrière moi, je retirais mon T-shirt avant de m’allonger dans le lit et de fermer les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 20 Sep - 17:23




Destin pkmn troublant


Quand Akira décida de monter ses deux pokémon vinrent me voir travailler. Après avoir changé les deux cordes, je me mit a gratter doucement la guitare pour la régler à nouveau, l'accorder quoi. Je me mis alors à produire plusieurs sons avant de jouer une mélodie, tapant doucement un rythme avec mon pied. Zack vint s'allonger sur le canapé tandis que Thalan, avec Alazia et Khajana, s'assit pour me regarder jouer. Je n'avais jamais vraiment de temps à accorder à la musique, mais mon père m'avait apprit le piano et la guitare. Je frottais doucement les cordes, faisant attention à la position de mes doigts.



L'air calme sembla faire s'endormir le Luxray sur le canapé, un léger sourire sur les lèvres. Zack savait qu'Eric, mon père adoptif, jouait souvent et il avait du l'entendre plus d'une fois. Une vague de nostalgie me serra le coeur tandis que je continuais cette musique que j'avais appris par coeur. Tris se percha sur le dossier de mon fauteuil pour m'écouter ; lui, comme Zack et moi, avait grandit avec Eric, savait ce qu'était l'art, en musique ou en spectacle. ils savaient que c'est quelques choses qui se partage qui permet de se vider la tête de tout transmettre. Je finis moi même par fermer les yeux sous la mélodie certes vibrante mais apaisante de la guitare. Puis je laissais les quelques notes fuirent au loin à la fin du morceau. 4 minutes ou je m'étais retrouvé dans cet état second de bien être que m'offrait la musique. La fatigue semblait s'être envolée tandis que les auditeurs étaient encore dans l'émotion du son.

La matinée passa ainsi un long moment, la télé allumée et ma guitare sur les genoux, a gratter de temps à autre. Hikari arriva finalement pour m'aider à faire à manger. Comme la veille je n'avais pas faim mais le reste de l'équipe devait mangé. Les patrouilleurs rentraient tous les uns après les autres et sans vraiment m'en rendre compte, je fixais l'étage dans l'espoir de voir Akira descendre. Je finis de préparer le repas, avant de me rincer les mains tandis que tout le monde passait à table. Je servis aussi Alazia et Khajana puis montais à l'étage pour voir si Akira avait faim ou non. Mais arrivée devant la porte, je me souvins qu'hier, je l'avais mêlé à mes histoires, à mes problèmes. Que je devais l'éviter et..;

- Pourquoi tu vas pas le voir Light ?


Je tournais la tête vers la voix innocente de Kai, qui me regardait d'un air inquiet. Je lui fit un petit sourire et m'approchais de lui, assis en haut de l'escalier. Je le prit sur mes jambes et le caressais avant de lui expliquer :

- C'est compliqué mon grand.. Tu sais bien que notre vie est dure je ne veux juste pas le mêler à ça.
- C'est comme avec Raven ? Del m'a dit que c'était un Rocket et qu'il faisait comme tu fais avec Akira. Mais tu l'aime bien Akira non ? Tu sais, j'ai grandis moi, je suis pas bête. Tu m'aimes, tu nous aimes tous, mais avec Akira c'est pas pareil non ?


Je regardais le chromatique dans les yeux, prenant une claque à ce qu'il venait de dire. Quand bien même il avait raison, je ne devais pas laisser mes sentiments mettre en danger quelqu'un qui m'étais cher. Mais n'y avait il pas un juste milieu ? Ne pouvais je pas voir Akira tout en le tenant à l'écart ? Je voulais tellement oublier la Team Rocket, oublier mon père, oublier mes problèmes liés au travail et à moi même. Juste faire comme me dit mon coeur et pas ma raison. Akira est mon ami, mais peut-etre est-ce pour me protéger que je ne veux pas plus ? Même si Raven a disparu, reste il des séquelles de son départ ? Tout est a montrer que les personnes qui me sont proches ont une vie raccourcie.

Kai me lecha la joue puis partit ouvrir la porte de la chambre d'Akira. je le regardais un instant et le suivit. J'observais une minute le gardien de nuit ; le voir dormir avait quelque chose d'apaisant, il semblait calme, serein. Je me résoud alors à m'approcher sans allumer la lumière et a poser une main sur son épaule doucement, pour le réveiller sans brusquerie :

- Akira, il y a de quoi manger si tu as faim.


Une voix calme et douce. Je le regardais se réveiller une seconde et lui sourit avant de quitter la pièce avec Kai. Je n'avais clairement plus l'habitude du contact humain. Je descendis doucement les escaliers et prit deux assiettes, au cas ou Akira aussi aurait faim. J'attendis qu'il descende avant de le servir tandis qu'à table, les conversations fusaient ; certains parlaient de stratégie d'entrainement, d'autres se racontaient des bétises. Mais cela restait joyeux.


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Akira Takahashi
Employé
avatar

Féminin Scorpion Rat
Messages : 88
Date de naissance : 17/11/1996
Date d'inscription : 11/06/2015
Âge réel : 20
Localisation : France

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 500 $

MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 20 Sep - 22:26

-
-

C’est un léger contact sur mon épaule qui me réveilla, je mis bien quelques secondes avant de réagir et d’entendre la voix de Light me parler, et encore d’autres petites secondes pour me rappeler que je n’étais pas chez moi et que Phi et Acht n’étaient pas là pour me réveiller. Oui les réveils en douceur étaient rares avec ses deux là dans les parages d’où le fait que je lançais un regard un peu perdu à la ranger qui repartit immédiatement dès que je croisait son regard dans l’obscurité. Apparemment c’était l’heure du repas, je me levais donc, remit mon T-shirt et descendit tout en me frottant les cheveux. Mouai, ces 5-6 heures de sommeil n’avaient pas été très efficaces.

Je laissais Light me servir avant de commencer à manger silencieusement, ne comprenant strictement rien de se que racontait les pokémons, je me plongeais dans mes pensées et repensais à ce qu’il s’était passé hier et à essayer de comprendre l’agissement de Tsuka et de son maudit Crocorible, oh je savais bien que c’était en partie à cause des trois autres rockets mais pourquoi aller jusqu’à mettre ce café en pièce hein ? A cause des deux plasmas ? A cause de Light ? Non. Elle n’avait rien fait ; mais je n’excluais pas la petite probabilité qu’il ait cherché à la protéger. Bon dit comme ça c’est bizarre vu qu’il ne l’aime pas et surtout vu de qu’elle manière il s’y est prit pour le faire mais connaissant Tsuka, je savais qu’il utilisait un peu tous les moyens du bord pour s’en sortir face à un problème. C’est pour ça que quand il n’a plus eu de carte en main il s’est rendu à la police et à finit un temps en prison, et c’est aussi pour ça qu’il se retrouvait aujourd’hui à être un rocket et un espion pour les rangers. En fait, détruire le café lui à permit de faire rater la mission des trois autres sbires et d’un autre coté de faire de la casse au nom de la Team Rocket, mais pour ce qui est de Light… C’était clairement plus compliqué ; il l’a d’une certaine manière protégé des trois autres sbires mais il l’a aussi blessé.

L’image de l’effondrement du café me revint en tête et je me mis à serrer les poings, toujours en fixant le vide. Je finis de manger et aida machinalement tout le monde à ranger avant de sortir à l’extérieur et de regarder en direction de la montagne quelques minutes toujours en me repassant en tête les événements d’hier. C’est la sortie en toute délicatesse de Dankoma qui me ramena à la réalité, je reculais d’un grand pas pour le laisser passer avant de me détendre en le voyant s’éloigner ; je soupirais intérieurement de ma réaction, ça ne changera jamais, même en faisant des efforts.

C’est quand Light sortie à son tour dehors que je lui proposais d’aller marcher à la plage, je lui avait interdit de s’entrainer mais sortir était important et avec le soleil qu’il y avait, on pouvais en profiter non ? Alazia se téléporta dans mes bras pour me dire qu’elle venait avec nous tandis que Khajana, bah elle restait égale à elle-même, un simple grognement un peu mécontent me fit comprendre qu’elle resterait ici. C’est ainsi que l’on partit donc en direction de la plage pour prendre l’air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lightning Aki
♤ As de Pique ♤
avatar

Féminin Verseau Tigre
Messages : 820
Date de naissance : 06/02/1998
Date d'inscription : 04/07/2014
Âge réel : 19

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 1 070 $
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   Dim 20 Sep - 23:06




Destin pkmn Malchance


Je me servis une plus petite part, je n'avais vraiment pas faim, la nausée plus qu'autre chose. J'écoutais d'une oreille distraite Del qui expliquait une méthode de combat reposant sur le poids de l'adversaire à Riolu. Je regardais ensuite Akira, avec un peu d'empathie pour lui ; il ne devait rien comprendre aux discussions qui s'enchainaient et qui fusaient. Il semblait perdu dans ses pensées et je m'attardais une minute sur lui. C'est alors que je vis ses poings se serrer.

Au bout d'un temps, il se leva et aida a débarasser, tandis que chacun mettait la main a la part, mis a part les mentors et les apprentis qui retournaient au travail. Thalan et Zack étaient partit en foret pour entrainer l'aptitude a la hauteur à Thalan. Antek et Saigai eux, partirent au soous sol, dans une salle de combat aménagée, pour travailler la concentration du Medhyena. héka avait décidé de laisser Kai au repos. Le jeune chromatique était un des meilleurs novices. Il avait droit a d'avantage de poses car Zack avait fait plus déja grande partie de son entrainement.

Akira sortit prendre l'air tandis que je le regardais, soucieuse de connaitre son état d'ame. Dankoma coupa alors le pasage à bien des gens pour rejoindre Nero à l'extérieur. Le passage du dinosaure fit faire un écart au gardien de nuit. Je me dirigeais alors vers lui, et il me proposa un tour à la plage. Je levais les yeux vers les siens, surprise. Alazia vint au même moment que Kai, voulant tous les deux nous suivre. Le jeune homme proposa à sa Salamèche qui refusa, sous l'oeil amusé de Mars. J'acceptais l'invitation du gardien et partit rapidement mettre mes bottes de ranger. A l'intérieur, il y avait cette lame léguée par mon père, dont je me séparais rarement.

Je rejoignit Akira et, Kai sur mon épaule, nous sommes partis à la plage. je fis signe à Kai de cacher la brulure de Démolosse sur mon omoplate. Question de principe chez moi. Nous marchons les pieds dans le sable sous un silence de plomb. Finallement je m'arrete et relève la tête vers Akira :


- Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu t'occupe de moi comme ça ? Alors que t'as eut la preuve que c'était dangereux d'etre près de moi...


Je baissais les yeux au sol tandis que ma voix trembla sur mes derniers mots. Je ne pouvais pas sortir les mots qui me brulaient les lèvres tout en le regardant. C'était trop lourd pour moi. Soudain, el cri de Kai me fit relever la tête. Derrière Akira, qui s'était rapproché, un homme baraquait s'approchant, et apparemment, pas pour sympathiser. D'un coup, je poussais Akira et le coup s'écrasa dans le vide. Mais Kai glissa de mon épaule et un pokémon passa en courant et l'attrapa avant de le jeter dans une cage plus loin. Un Ténéfix des plus habile. Ok, a croire que chaque jour, on avait des problèmes. Je sifflais un coup, sachant que mes patrouilles n'étaient pas loin. J'attrapais le couteau dans ma botte, histoire d'etre en capacité de les attendre un minimum



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakupkmn.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Destin, pokémon inexistant [pv Akira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arceus Shiny ?? [DISTRIBUTION]
» prelevement du destin
» Pokérus : explications, conseils, utilité ...
» Cartes Pokémon Shinys (TCG)
» AKIRA - KANEDA - (PBM 030)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Edenia-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: