Partagez | 
 

 Trinité : La dernière volonté du Brave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Trinité : La dernière volonté du Brave   Lun 28 Sep - 17:15

Et hop, valise bouclée.

Bien, maintenant il était temps de partir et... qu'est-ce que c'est que ça...

Mégami s'approcha, s'accroupit et observa l'obscurité sous son lit. On y voyait au loin une vague forme blanche, semblant recroquevillée sur elle-même, semblant se faire toute petite afin que personne ne la remarque...

-MAIS NOOON ! Encore une chaussette, fu-

Bref, il se pencha et ramassa tant bien que mal la fugitive qui espérait passer le reste de sa vie ici afin d'espionner les étudiants qui prendront sa place dans le futur. Chenapan.
Il ouvrit sa valise une nouvelle fois, fichu la nouvelle arrivant au dessus de la pile parce qu'il avait la Mégaflemme de sortir tout encore une fois juste pour une chaussette qui aurait normalement dû se trouver au fond.
Et il la referma.
Cette fois, c'est sûr, il n'avait rien oublié. Après quelques derniers coups d’œil comme un symbole d'adieu, il sortit et scella pour de bon la porte de la première chambre du quatrième étage, sur laquelle les lettres composant « Mégami Hells » semblaient toujours aussi brillantes.

En dépit de ce ton tout à fait léger, le moment présent était un des plus importants depuis son arrivée dans cette académie, puisqu'il s'agissait justement de l'inverse : le jour de son départ. Il se souvenait encore très bien son arrivée qui n'avait pas été des plus banales, ils étaient tombés sur un nid de Mimigal dans une chambre tous les cinq, et à cette époque-là, n'ayant qu'Onix comme Pokémon, il avait dû se battre en lançant ses balls sur les Pokémon insecte. Quel ridicule.
Il avait également connu une bonne évolution depuis son arrivée, alors qu'il avait à peine quize ans. Aujourd'hui, à dix-neuf ans, il était devenu bien plus compréhensif, moins virulent, se basant moins sur ses premières impressions qu'auparavant. Pour sûr, il avait bien gardé le même fond de caractère, pas de doute, le Mégami de 15 et de 19 ans étaient la même personne, mais le premier des deux était bien plus orgueilleux. Et surtout, il avait beaucoup appris sur lui-même, et savait que quoiqu'il puisse arriver, il resterait toujours Mégami et ne se ferait jamais corrompre d'aucune façon. Que son être et son esprit, forgés dans le diamant, ne s'ébranleraient sous aucun prétexte. Et ce, même sa vie étant en jeu.

Quatre années durant lesquelles il s'était amélioré, passant de mini, jeune apprenti dresseur, parmi tant d'autres de l'académie, à stratège -presque- confirmé, ayant fait ses preuves en empochant un badge et s'étant constitué une petite équipe fort sympathique, qu'il prenait le temps d'entraîner doucement. Et pourtant, malgré tous ces changements, quatre ans plus tard, il portait sur lui le même manteau qu'à son arrivée, n'ayant pas beaucoup grandi depuis ce jour.

Il ouvrit la porte du hall d'entrée, débouchant alors dans le parc, là où l'attendait son fidèle Pokémon Roche qui gardait les affaires qu'il avait déjà descendues. Car forcément, il en avait plus en repartant qu'en arrivant, et il ne pourrait pas faire le chemin à pied de l'académie au port sans aide. Onix semblait donc tout désigné pour ce rôle.

Le dresseur lui sourit et lui adressa la parole.

-Bon, tu as bien fait tes au revoir ?

Le serpent de pierre leva la tête en direction de l'immense construction, et Mégami suivit son regard. Ouais, on peut dire que cette école lui avait beaucoup apporté dans la vie. En tout honnêteté, il n'aurait sûrement pas été si loin sans elle et espérait revenir ici un jour. En fait il ne pouvait même pas concevoir ne pas y retourner dans un avenir proche, mais Mégami et la symbolique, vous savez ce que c'est maintenant.
Lui qui dénigrait assez Sinnoh en arrivant, aujourd'hui, il remerciait cette région.

-Hm... je pense que les autres aussi ont le droit de voir leur foyer avant de s'en aller. Je suppose que t'es d'accord.

Un petit grognement fut la réponse de son Pokémon. L'inverse aurait été étonnant, de toute façon. Le blond posa sa valise par terre et fouilla dans ses poches, pour en sortir des pokéballs, les unes après les autres. Toutes celles qui renfermaient les membres de son équipe, et, un par un, il les fit sortir. Eux aussi avaient bien grandi, et ils étaient tous là. C'était toujours un grand bazar d'habitude quand il les sortait en même temps, mais il pouvait bien faire une exception cette fois.

-Tortipouss, avant de faire le taré, je te rappelle que c'est la dernière fois qu'on vient ici alors sois calme s'il te plait. Dimoret, commence pas à emmerder Roucarnage, et pas de coups fourrés, je te vois venir. Et Korillon je te préviens, tu... Korillon ? Merde, il est passé où lui encore, je viens de le sortir... ah merci, cool Wynn.

A peine étaient-ils sortis que ça commençait. De l'agitation dans tous les sens, la Fouinette ramenait le petit Psy alors qu'il avait commencé à tracer sa route, Colossinge s'énervait parce qu'il n'arrivait pas à toucher Skélénox qui volait, Sonistrelle fouillait dans le sac de provisions et Dimoret s'était rabattu sur Magnéton en surgissant de nulle part pour lui faire peur. Et Tentacruel... euuuuh, oups, petite erreur de calcul !

-Ah mince désolé Tentacruel ! Onix, tu peux le porter pendant le trajet ?

Le mollusque galérait en effet à tenir debout sur la terre ferme, et n'en parlons pas pour se déplacer.
Une joyeuse troupe, ouais. Papilusion se posa sur l'épaule de son maître et semblait penser la même chose que lui en regardant ses camarades se chamailler de la sorte. C'est vrai que la plupart d'entre eux étaient encore des petits jeunes, en plus.

-Bon, écoutez ! STOOOP ! Ecoutez ! C'est la dernière fois que vous êtes ici avant un moment. Donc faites vos adieux, et on part juste après. Tiens bah vous aiderez Onix et moi à transporter mes affaires, ça vous occupera.

Ayant réussi à capter l'attention de son équipe -et de la foule alentour accessoirement-, les membres de celle-ci saluèrent chacun à leur tour leur maison, à leur propre façon, et les tâches furent ensuite distribuées. Bien évidemment les petits Pokémon comme Wynn ne transportaient rien, tandis que Colossinge et Galopa étaient chargés et faisaient presque la course. Tortipouss avait insisté pour transporter quelque chose malgré sa taille ridicule, alors Mégami lui avait confié sa Pokéflûte. Il prenait sa tâche très au sérieux en tout cas.
Dimoret, quant à lui, avait montré ses petits bras tous maigres avec un air triste à son dresseur comme pour l'implorer de ne rien avoir à porter au risque de se casser en deux, et il avait obtenu gain de cause. Résultat il s'amusait à faire des tacles aux autres Pokémon de l'équipe pendant le trajet.

Arrivée au port. Plus Mégami se rapprochait de bateau sur lequel il allait embarquer, plus les souvenirs lui remontaient, les bons comme les moins bons. Sa mission dans la forêt, son enlèvement pas la Team Rocket, le Nonary Game... ah la vache, il avait vraiment eu des tonnes de sensations ici. Quelques rencontres sympas marquantes également, notamment Zayara qui était finalement l'élève avec qui il s'était le mieux entendu. Bien évidemment il avait dit au revoir aux personnes qu'il appréciait ici, peut-être en reverrait-il certains un jour.

Après avoir déposé ses affaires, il se rendit sur le pont. Même d'ici on pouvait encore voir le grand bâtiment, le port n'était pas si loin que ça de l'académie il faut dire. Mais ce n'était pas le moment d'avoir des regrets. Il savait ce qu'il faisait, et il y avait mûrement réfléchi depuis un bout de temps.
Il avait appris tout ce qu'il avait à savoir ici, et ce n'est pas en restant à l'école qu'on pouvait réaliser ses projets. Il était désormais temps qu'il commence vraiment sa carrière comme tout bon dresseur de Pokémon. Parcourir les routes des différentes régions, à commencer par Johto, concourir dans les arènes pour collectionner les badges et en obtenir huit afin de participer à la ligue du Plateau Indigo. Affronter les meilleurs dresseurs de la région et peut-être, si l'avenir le lui permettait, tenter de contester la place des membres du Conseil des 4 et du Maître.
En réalité, tout ça n'était qu'un chapitre de son histoire. Le suivant commençait à partir de maintenant.

Le bateau démarra.
Avec un petit air nostalgique sur le visage, Mégami regarda s'éloigner Gakuen Pokémon, puis observa Tortipouss qui avait souhaité rester en dehors de sa ball. Il était bien plus sensible à ce genre de séparation qu'il ne voulait le montrer, ça se voyait. Il avait l'air très triste. Soudainement, le visage de Mégami s'éclaira et il appela son Pokémon d'une voix amusée.

-Eh, le petit hargneux.

Bien sûr, Tortipouss se reconnut et tourna vivement la tête vers son maître, qui l'avait connu alors qu'il n'était encore qu'un œuf. Les yeux dans les yeux, il ne comprit pas tout de suite les paroles de Mégami.

-Sois pas triste. T'es même celui qui devrait l'être le moins d'entre nous tous.

Tortipouss pencha la tête sur le côté. Non, il ne comprenait toujours pas.
Il y eut un petit silence avant que Mégami ne termine avec cette dernière phrase, ayant envie de conserver le suspens pour l'instant.


-J'ai un service à te demander. Et c'est une bonne nouvelle pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
 
Trinité : La dernière volonté du Brave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» trouver un mot avec la dernière syllabe
» La Dernière Prophétie de Gilles Chaillet
» Tank d'Indiana Jones et la dernière croisade
» Père brave, père doux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Plage-
Sauter vers: