Partagez | 
 

 Trinité : Le dernier souffle du Puissant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cysiam Archénym
Membre de la Team Rocket ?
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 59
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 06/10/2011
Âge réel : 22

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 27 000 $

MessageSujet: Trinité : Le dernier souffle du Puissant   Jeu 1 Oct - 23:24

5h30 du matin, le soleil n'était pas encore levé.

Le bruit de ces pas implacables et déterminés, la dureté sans pareille de ce visage froid, la première pokéball attachée à cette ceinture usée et décolorée suite au nombre d'années pendant lesquelles elle avait été utilisée...
Cysiam Archénym, professeur de stratégie avancée et bien réputé parmi les élèves de l'académie, s'était rendu au terrain vague car un rendez-vous très particulier lui avait été donné. Il n'était pas venu en tant que professeur cependant, mais en tant que membre falsifié de la Team Rocket. En tant que simple sbire tout à fait inconnu.
Il se posta debout, droit, croisant les bras et attendit là, telle une statue ancrée dans le sol, inébranlable. Ses yeux sombres scrutaient malgré tout l'obscurité ambiante afin de surveiller, guetter le moindre geste qui semblait suspect.
Son excellente ouïe lui permit de remarquer le son de pattes marchant autour de lui. Il porta la main à sa ball lentement, tel un archer se tenant prêt à bander son arc, et observa, jusqu'à trouver la source de ce bruit. Un Rattatac gambadait dans le coin, et il ne semblait pas être celui qu'il attendait.
Sans hésitation aucune, Cysiam saisit sa ball rayée et la lança. Alerté par le bruit, le Rattatac regarda dans sa direction, mais à peine eût-il le temps de pivoter sa tête que la seule chose qu'il parvint à voir, ce fut une forme effrayante et massive foncer droit sur lui à pleine vitesse.
Le Giga Impact de Kabutops l'assomma sur le coup.
Aucun espion -volontaire ou pas- ne serait toléré.

Le Rocket fit un signe de la tête à son Pokémon, et ce dernier s'exécuta alors, effectuant des pas rapides et souples tels ceux d'un ninja afin de débusquer tous les Pokémon ou autres qui n'avaient rien à faire là.
Il en fit de même concernant un certain Charmina et un Maganon, mais ne les éloigna pas. Ceux-ci était différent. Ils marchaient droit, ils savaient où ils allaient, ils n'étaient pas là innocemment et Kabutops pouvait bien le voir. De plus il reconnaissait parfaitement ce Maganon au béret qui semblait ne pas l'avoir beaucoup aimé lors de leur première rencontre.
D'un grand bond suivi de plusieurs saltos pendant lesquels il se replia sur lui-même -et ce n'était pas pour le style, mais pour éviter que ses lames aiguisées ne fendent l'air et attirent l'attention-, il atterrit en souplesse juste à côté de son maître, qui savait très bien ce que ça signifiait. Il avait de toute façon bien évidemment remarqué cette torche vivante qui s'approchait de lui, ce lieutenant Basile. Il ignorait cependant qui était l'autre Pokémon, le Charmina.

Ce Charmina finit par arriver face à lui.
Il lui confia une clef USB. Le faux sbire la saisit.

Puis le lieutenant s'exprima ensuite en morse.
« Données Team Rocket Mitsu. »

Cysiam répondit.
« Bien reçu. Je me charge du reste. »





Le professeur de stratégie brancha son ordinateur et l'alluma. Il n'était pas un pro de l'informatique et ses connaissances rudimentaires sur le sujet n'auraient pas été suffisantes pour lui assurer d'être incognito lorsqu'il effectuait ses agissements sur cet ordinateur, il avait donc été protégé par un membre de la Team Rocket spécialisé dans ce domaine.
Une fois arrivé sur l'écran d'accueil, il entra ses identifiants et se connecta. Puis sans attendre, efficacité et rapidité, il brancha la clef USB dans le port prévu à cet effet. Le dossier s'ouvrit sous ses yeux et il remarqua bien assez vite que les informations que le lieutenant lui avaient apportées étaient loin d'être anodines. Comment avait-il pu avoir accès à ce genre de données ? Avait-il réussi à se débarrasser de Mitsu, seul ? Le type Feu n'avait répondu à aucune question. Mais là n'était pas l'important.

Le moment était maintenant venu. La mandale qu'avait éventuellement prise Mitsu par ce Pokémon Feu ne serait rien à côté de la mise en abîme de cette ridicule Team Rocket dirigée par ce chef idiot et imprudent. Et il était temps d'y mettre un terme ici et maintenant.

Après quelques touches pressées et quelques clics effectués, le destin de la Team Rocket fut scellé. Un par un, l'ancien major mit anonymement en ligne les données qui se trouvaient sur la clef USB sur tous les sites des armées et polices de toutes les régions où on avait pu discerner des traces de la Team Rocket un jour ou l'autre. L'identité de la quasi-totalité de ses membres, l'emplacement de ses bases, se répandirent comme une traînée de poudre dessus.
La quasi-totalité car le militaire déchu se doutait bien qu'il restait deux cas intouchables : ceux qui, comme lui, n'étaient jamais entrés officiellement dans la Team Rocket et qui s'étaient contentés de quelques méfaits, et à l'inverse les membres très hauts placés qui devaient avoir fait crypter leur données d'un moyen complexe ou qui n'étaient simplement pas répertoriés dans les dossiers auxquels il avait accès.
Tous ceux qui ne faisaient pas partie de ces deux cas... tout ce qu'ils étaient à présent, c'étaient des noms, des prénoms, des dates de naissance et bien d'autres informations qui n'attendaient plus qu'une chose, être arrêtés et jugés. Ces moins que rien comprendront qu'ils n'auraient jamais dû s'engager dans une entreprise aussi incontrôlable, et qu'on ne défiait pas l'armée sans y laisser de sa peau.

Il resterait sans doute quelques membres, mais ils leur faudrait certainement du temps pour se relever après un aussi gros coup.
De toute façon, la Team Rocket en elle-même était indestructible. Tant que la perversion existera, la Team Rocket existera, et tant que les êtres vivants existeront, la perversion existera. Tout ce qu'il était possible de faire, c'était la contrer au maximum et empêcher son apogée comme cela s'est déjà produit par deux fois.

Le travail était effectué. Le soleil commençait à se montrer, et à l'heure actuelle les services de l'armée devait déjà être en train d'analyser ces données et de les tracer. Son anonymat ne tiendrait peut-être pas la route indéfiniment, il était temps de filer, il allait se faire avoir s'il restait ici.

Cysiam laissa donc tout en plan dans sa chambre et partit. Peu importe qu'il parte comme ça sans rien préparer, il était de toute façon déjà recherché et il avait une cachette parfaite. Cette dernière était en plus la prochaine où il devait de toute façon se rendre à l'origine après avoir terminé son travail à l'académie.

Car sa mission à lui était loin d'être terminée. Prendre le risque de ne pas préparer son départ était bien risible comparé à ce qui l'attendait dans le futur.

Ses ambitions étaient plus grandes que ça.

Il quitta l'académie sans prévenir qui que ce soit, puis l'île, puis la région.


Bien plus grandes...

























Et plusieurs années plus tard...

Dans les ténèbres de la nuit, au bord d'une grande étendue d'eau... Le maître et son Pokémon se firent face.
Il y eut un bref échange, puis ce dernier croisa ses bras tremblants, armant ses lames, le regard déterminé mais l'âme brisée.

Cysiam respira profondément et donna son ultime ordre.
Kabutops fendit l'air de ses lames...


*SLASH*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Trinité : Le dernier souffle du Puissant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE DERNIER SOUFFLE (Tome 2) LE SANG de Fiona McIntosh
» LE DERNIER SOUFFLE (Tome 1) LE DON de Fiona McIntosh
» [McIntosh, Fiona] Le Dernier Souffle - Tome 2: Le sang
» [fantasy] Le dernier souffle - Fiona McIntosh
» [McIntosh, Fiona] Le dernier souffle - Tome 3: L'âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Zone Sportive :: Terrain Vague-
Sauter vers: