Partagez | 
 

 Un pokémon perdu [Naoki Hira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Lun 16 Mai - 2:49

Heureusement que le printemps était enfin là. C'était l'une de mes saisons préférées, ainsi que l'été. J'étais bien contente de voir que la neige avait finalement disparue, que la température se réchauffait et qu'ont pouvaient enfin sortir à l'extérieur sans s'habiller comme un ours. En ce beau samedi matin, je voulais profiter de cette magnifique journée. Et en plus du temps qui se réchauffait lentement, j'avais envis d'en profiter au maximum. Tsune semblait d'accord avec moi et Azah aussi. C'est donc après avoir déjeuner que je sortis dehors avec elles. J'avais envis de revoir la mer. Je n'avais pas été sur la plage depuis l'automne dernier. Après tout, la mer en hiver, c'est pas forcément beau...

- Hein Rika, est-ce qu'ont va voir des pokémons sauvages ? Est-ce qu'ont va pouvoir aller dans l'eau ? Et... et... et où va pouvoir prendre le bateau ? J'aimerais bien aller jusqu'à Hoenn ou jour. Ou bien Kanto. Peut-être pas Johto... je sais pas... Tu crois que je vais me faire des nouveaux amis ?

Tout en levant les yeux au ciel, je me frappai le front. Tsune n'arrêtait jamais de parler, s'était décourageant. Sur mon épaule, Azah semblait être aussi découragée que moi. La petite Zorua marchait un peu devant nous. Elle était bien curieuse de voir du sable pour la première fois. Elle s'amusait même à chercher quelques coquillages ou bien à attraper les vagues qui montaient trop près d'elle.

- Hey c'est amusant ! Tu crois que des pokémons aquatiques s'échouent souvent ici ? Tu sais, comme des Loupio, ou bien des... des... des Axoloto, ou bien des Hypotrempe. Il doit y avoir des Magicarpes ici. Assez souvent d'ailleurs.

Soudainement, l'une de mes pokéballs s'ouvrit sans prévenir. Koda apparut sur le sable, tout près de Tsune qui avait enfin décider de la fermer. Le petit cochon regarda un peu autour de lui et voyant qu'il se trouvait bien sur la plage, il envoya du sable sur la petite Zorua. Celle-ci éclata de rire et renvoya du sable vers son ami. Ils se mirent donc à jouer et à courir partout, tandis que je ne ls quittais pas une seule seconde du regard. Tout doucement, Azah était descendue de sur moi pour les rejoindre. Elle ne disait jamais non pour s'amuser un peu.

Au même moment, pendant qu'ils jouaient tous ensembles, un bêlement étrange se fit entendre. J'eus à peine le temps de tourner la tête vers ce bruit qu'un Wattouat apparut soudainement près de moi. Le petit mouton courrait tout droit en direction de mes pokémons, qui sursautèrent tous en la voyant arriver. J'avais remarqué quelque chose d'étrange sur ce pokémon... Que faisait-elle sur la plage ? Et puis, son comportement me paraissait assez anormal... Elle avait l'air affolée, voir même en colère. Je ne savais pas trop, mais elle s'approchait dangereusement de mes pokémons. Ces derniers, en comprenant la situation, sautèrent hors du chemin du mouton, qui fit aussitôt demi-tour. Elle avait l'air à vouloir s'en prendre à l'un d'entre eux. Et comme je le pensais, la Wattouat chargea férocement Koda, qui lâcha un cris de surprise avant de se prendre l'attaque. Le pauvre petit cochon fit alors un vol plané et attérit plus loin sur le sable.

- Koda ! Non ! m'écriais-je.

- Et toi ! Oui, toi ! ajouta Tsune en s'adressant au mouton. Tu veux te battre, hein ? Approche, viens ici ! Viens ici petit mouton ! Petit, petit, petit !

La Wattouat se retourna, prête à charger la petite Zorua. Je ne pouvais pas laisser la laisser combattre, elle n'était encore qu'un bébé.

- Tsune, revient ici ! Je refuse que tu combattes ce pokémon ! Koda va s'en charger.

Comme pour affirmer mes paroles, le petit cochon de feu se redressa. Azah et Tsune ne perdirent pas de temps pour venir me rejoindre. Après tout, le mouton semblait en vouloir à Koda, même si j'en ignorais la raison... Sans perdre un instant, il enchaîna avec une attaque Flammèche. La Wattouat se prit l'attaque, tandis qu'elle se remettait à charger. Le Gruikui esquiva assez aisément cet assaut et prit une posture défensive. Son adversaire riposta avec une attaque Rugissement, suivit aussitôt d'une attaque Éclair. L'attaque de Koda diminua et il se fit électrocuter, n'ayant pas eu le temps d'esquiver. Maintemant que le petit cochon était désavantagé, la Wattouat prépara une attaque Cage-Éclair. Voyant cela, mon coeur cessa de battre. Si Koda se faisait toucher, j'allais devoir changer de pokémon à tout prix. Et j'avais vraiment envis qu'il gagne ce match.

- Koda Boul'Armure, vite !

L'électricité j'aillis soudainement de la laine du petit mouton. Koda, ayant eut le temps de créer son armure, para juste à temps l'attaque électrique. C'était maintenant le temps d'en finir ! Sans perdre un instant, le petit cochon de feu attaqua le mouton avec Nitrocharge. La Wattouat n'eut pas le temps d'esquiver et elle fut projetée plus loin. Profitant de cette chance, Koda enchaîna aussitôt avec une attaque Bélier. Il frappa de plein fouet le mouton, qui vola sur une bonne distance avant de s'écraser dans l'eau salé de la mer. De là où j'étais, je pouvais bien voir que le pokémon sauvage était bel et bien faible. Pourtant, quelque chose clochait... il semblait paralysé par l'eau où il était tombé. Toutefois, une seule chose me vint à l'esprit. Je devais empêcher ce pokémon de faire d'autres ravages. Prenant une pokéball à ma ceinture, je la lançai dans sa direction. La Wattouat y entra et en ma plus grande surprise, la pokéball cessa de bouger. Elle avait acceptée de venir avec moi !

- Ouais ! Cool ! Ont a une nouvelle amie ! Merci Rika, dit Tsune, tout en allant chercher la pokéball qui était toujours dans l'eau. Dit, ont va pouvoir lui trouver un nom ? Oh... oh... j'ai une idée ! J'ai une idée ! Et si ont l'appelait Maggie ? Je trouve ça super beau pour un Wattouat.

Avec un sourire, j'acceptai donc la proposition de ma petite Zorua. Maggie faisait maintenant partie de l'équipe !

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hira
Chercheur taciturne
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 113
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 09/05/2011
Âge réel : 28

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 8 630 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Mar 17 Mai - 23:25

La veille j'avais enfin entraperçu la personne qui avait provoqué mon inscription dans cette académie. J'ai été ébranlé de constater qu'elle était si différente de l'image que je m'étais faite d'elle. Je connaissais son physique, mais c'était son attitude qui m'avait déconcerté. Elle respirait la joie de vivre et la simplicité ce qui était loin de l'attitude froide et arrogante que je m'étais imaginé. Quelque chose dans son regard m'avait interloqué. Je ne m'attendais pas à trouver cette expression dans les yeux verts émeraudes de ma cible. Son regard portait la marque de quelqu'un qui avait été marqué par la vie. Cette lueur m'avait troublé. Qu'avait-elle bien pus vivre pour se retrouver avec une marque semblable à la mienne ? Cette question m'obsédait. Ça me frustrait d'être attendri ainsi par un simple regard. N'en pouvant plus de tourner en rond dans mes réflexions, je décidai de sortir.

Aklas fut surpris de m'entendre me lever. Il pencha la tête sur le côté. Je caressai doucement sa tête pour le rassurer. Il me suivit à l'extérieur, bien heureux de l'atmosphère tranquille qui reignait en ce samedi matin. Je profitai de cette occasion pour sortir Naito et Spark. Ceux-ci furent bien contents d'avoir l'occasion de se dégourdir les pattes. Le petit Evoli courut devant nous tout en sautillant joyeusement. Spark quant à lui restait près d'Aklas. Lixy s'était grandement rapprocher d'Absol, il se faisait un devoir de toujours se trouver près de lui pour lui offrir son soutient. Nos pas nous guidèrent jusqu'à la plage.

Je marchai quelques instants perdu dans mes pensées. C'est alors que des éclats de voix me parvinrent. Je vis avec stupéfaction une jeune fille qui venait de capturer un pokémon. Elle était accompagnée d'un Pikachu qui se tenait près d'elle. L'autre était un petit renard noir dont je ne connaissais pas le nom. Le petit cochon qui avait combattu était égualement une espèce que je ne connaissais pas. J'avais entendu parlé de nouvelles espèces découvertes depuis peu. Je n'avais pas encore fait des recherches, mais je réalisai que je devais le faire. Je ne voulais pas rester dans l'ignorance.

Mon regard se porta sur la jeune fille. Tout de suite, je fus troublé par elle. De long cheveux noirs encadraient son visage pâle. Je la voyais de profil, donc je ne pouvais pas détailler son visage. Je scrutai sa silhouette, ce que je vis me plu immédiatement. Elle n'était pas mince, mais ça ne me dérangait pas, je préférais les femmes un peu enrobée. Je détaillai chacune des ses courbes généreuses. J'eus la bouche sèche et je sentis le feu me monter aux joues. C'était inhabituel pour moi de perdre mes moyens devant quelqu'un. Encore moins devant une fille. Je me sentais désemparé de me retrouver dans cet état à cause d'un simple regard sur une fille. J'étais intrigué par elle. Je ne savais pas ce qu'elle avait de différent des autres. J'en avais déjà connu quelques unes, mais aucunes ne m'avaient fait un tel effet. Je voulais comprendre ce qui se passait en moi, car je n'avais jamais ressenti ce trouble.

Une boule de poil grise qui passa à la course détourna mon attention de cette fille. En quelque sorte, j'étais soulagé de cet interruption. Au moins elle ne verrait cette expression de stupide béatitude que j'affichais quelques instants plus tôt. Je ne voulais pas lui donner l'occasion de pouvoir profiter de ma faiblesse. D'un autre côté, une partie de moi voulait faire bonne impression. Je ne voulais pas qu'elle pense que j'étais un stupide obsédé. Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander ce qui se cachait sous ses vêtements et quelle serait la sensation de sentir sa peau contre la mienne. Je secouai la tête pour ne plus penser à cela. Je devais me concentrer sur ce qui se passait devant moi.

Le petit renard noir ou plutôt la petite renarde était un vrai pipelette. Apparamment, elle pouvait parler par télépathie. J'eus un petit sourire en coin en entendant le flot de parole qu'elle débitait. Elle fut bien vite interrompue par Naito qui lui sauta dessus pour jouer. Il commença à lui lécher le visage. Spark, quant à lui, s'avança timidement vers eux. Il n'osait pas trop s'avançer, mais il était très curieux. Aklas ne comprenait pas trop ce qui se passait. Il ne voyait pas grand chose. Je m'approchai d'elle, le coeur battant. Je tâchai de garder mon visage impassible pour ne rien laisser paraître du trouble qui m'agitait. Je ne savais pas du tout ce que je pouvais lui dire. Aklas perçut rapidement mon trouble, mais il n'était pas alarmé. Il savait qu'il ne se passait rien de mal.

Je tentai d'avoir une expression un minimum avenante, sans avoir l'air stupide. Je ne comprenais pas ce soudain soucis d'être gentil.

- Félicitation pour cette nouvelle capture, dis-je d'un ton neutre en guise de bonjour.

Si je voulais avoir l'air sympathique, c'était raté. Mais d'un autre côté c'était le véritable moi, si elle n'était pas contente elle devait s'en accommoder. D'un autre côté, j'avais un peu peur de la faire fuir. Je ne comprenais pas pourquoi son avis m'importait. Aklas leva la tête vers moi, sans me voir toutefois, mais il avait bien deviner que je ne me montrais pas forcément sous mon meilleur jour. Il soupira découragé par mon attitude peu avenante. Il ne me restait plus qu'à attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Jeu 19 Mai - 17:33

Certes, j'avais bien capturé ce mouton, mais avec le caractère qu'elle avait, je doutais que j'allais être capable de la dresser... M'enfin, elle allait devoir m'obéir, sinon je ne savais pas trop ce que j'allais faire avec elle. Pourquoi je l'avais capturé, hein ? Maintenant que le mal était fait, je regrettai un peu. Je crois que j'avais agis sans trop réfléchir, car je n'avais pas envis que ce Wattouat blesse d'autres gens. Mais au point de le capturer... je trouvais que j'y avais été un peu fort. Peut-être même beaucoup. Mes autres pokémons ne voyaient pas cela de cette façon. Ils étaient tous bien content d'avoir une nouvelle amie. Surtout Tsune.

Tandis que la petite Zorua me ramenait la pokéball, je me penchai légèrement vers elle pour la récupérer. Je n'avais pas l'intention de laisser sortir ce mouton avant d'être certaine d'être seule avec lui. Et si je devais utiliser mon don, j'allais le faire. Mais encore une fois, je devais être seule. À mes pieds, Tsune commença à remuer la queue, tout en penchant la tête sur le côté pour me regarder.

- Qu'est-ce qu'il y a ? demanda-t-elle. Tu n'as pas l'air bien, Rika... Est-ce que ça va ? Dis-moi, tu fais de la fièvre ? Tu n'es pas malade j'espère, hein ? C'est à cause de ce Wattouat tout ça ? Tu te tracasse à propre d'elle ? Tu n'as pas à t'en faire, si elle fait quoique ce soit, je vais lui régler son compte ! Elle n'a pas encore vu la terrible colère de Tsune ! Elle va devoir...

Soudain, les paroles incessantes de mon pokémon se turent tout d'un coup. La petite Zorua fut projetée plus loin à cause d'une autre pokémon. Je sursautai en voyant cela, et je m'approchai pour voir si mon pokémon allait bien. Un Evoli shiney était penché sur elle et lui léchait vivement le visage. Azah préféra reste là où elle était, tandis que Koda n'hésita pas à s'approcher du nouveau venu. Pour ma part, je me demandais s'il appartenait à quelqu'un et si oui, est-ce que son maître était proche ? Je me tournai donc pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un aux alentours et mon regard croisa celui-ci d'un jeune homme.

Au début, sans que je ne sâche trop pourquoi, je restai figer, ne sachant pas quoi faire devant lui. Ce jeune homme était terriblement grand... enfin, comparativement à moi. Ses yeux, qui étaient d'un bleu magnifique, me coupaient le souffle. Ses cheveux reflètait la lumière du soleil. D'habitude, je tombai plus sous le charme des jeunes hommes ténèbreux, mais celui-là avait quelque chose de différent... Tandis que je continuai de l'observer, je sentis mes joues changer brusquement de couleur. Après tout, il n'y avait personne de plus gêner que moi à cette Académie, j'en étais certaine. Je me retournai donc vers mes pokémons, espérant qu'il n'avait rien remarqué. Il me remercia ensuite pour la capture que je venais de faire. Alors, ça voulait dire qu'il m'avait observé pendant tout ce temps !?

- M... merci, répondis-je, tout en essayant de bégayer le moins possible. Il... il est à vous ce... ce petit Evoli ?

- Dis Rika, ont peut le garder, hein ? Dis oui, s'il te plait, s'il te plait ! Il est trop marrant et il m'adore déjà ! Je vais prendre soin de lui, ne t'en fais pas, tu n'auras pas à te casser la tête avec lui. Azah pourra m'aider aussi et peut-être Alia... euh, non, j'ai rien dis, elle risquerait plus de tout cassé. Dis oui Rika, tu vas agrandir ton équipe avec lui !

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hira
Chercheur taciturne
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 113
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 09/05/2011
Âge réel : 28

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 8 630 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Lun 30 Mai - 4:23

Lorsqu’elle se tourna vers moi, je pus enfin voir son visage. Mon regard se porta sur ses lèvres dont je brûlais d’envi d'y poser les miennes. Je ne comprenais pas ce qu’elle avait pour m’attirer à ce point. J’avais toutes les misères du monde à rester impassible devant cette femme. Je détournai mes yeux de sur ses lèvres, en espérant qu’elle n’avait pas remarqué mon regard soutenu sur celles-ci. Mes prunelles bleues entrèrent directement en contact avec les siennes noires. Je fus une nouvelle fois subjugué, mais cette fois c’était son regard. Il dégageait quelque chose qui me fascinait. J’y voyais tant de chose qui m’étaient encore inconnu, je me sentais transporter dans un autre univers, le siens. Je voulais connaître la moindre des pensées qui se cachaient derrière ses prunelles. En fait, je voulais tout connaître d’elle, mais je n’arrivais pas à trouver les mots pour lui faire part de ce que je désirais et ce que je ressentais. Je marchais sur une corde raide, sans savoir comment me comporter. Je voulais qu’elle m’apprécie et c’était la première fois que je ressentais ce besoin.

Soudain, elle rougit, cela lui donnait un petit je ne sais quoi que je trouvai absolument charmant. Cela me mit un peu plus en confiance, car je réalisai qu'elle semblait assez timide. C'est alors qu'elle parla d'une voix légèrement chevrotante. Cette question me ramena à la réalité. Je fus légèrement surpris de sa timidité puisque je ne m’attendais pas vraiment à cela. Il y a quelques secondes, elle semblait si sure d’elle. Elle me demanda si Naito était mon pokémon. Avant même que j'ai pus répondre quoique ce soit, je fus interrompus par le petit renard dont j'ignorais toujours l'espèce. J'étais très amusé qu'elle veuille garder Naito avec elle. La petite renarde promit même de prendre soin de lui.

Naito, quant à lui, continua de jouer, mais cette fois son compagnon était le petit cochon dont je ne connaissais pas l'espèce. Ce pokémon semblait carrément survolté. Spark resta à l'écart partagé entre sa crainte et sa curiosité. Aklas pour sa part écoutait ce qui se passait. Il était vraiment amusé d'entendre ce pokémon doté d'un pouvoir télépathique débiter tout ce qui lui passait par la tête. Ça l'amusait également de savoir son maitre troublé, ça ne lui arrivait pas souvent.

- Oui ce Evoli est le miens,répondis-je à la jeune femme la voix toujours neutre. Désolé, mais il ne pourra pas rejoindre votre équipe si tu veux tu pourras venir le visité, ajoutai-je à l’intention de la petite renarde. Il s’appelle Naito.

Du coin de l’œil, je voyais l’expression surprise d’Aklas. Même si j’avais employé un ton engageant, je parlais rarement autant ni n’était aussi accueillant. J’espérais au moins établir un contact avec elle. Je ne savais pas trop ce que je devais dire désormais. Est-ce que ce serait approprié de me présenter ? Ça ne serait pas présomptueux ? Enfin c’était mieux que de rester là comme un idiot et ne rien dire.

- Tu peux me tutoyer, moi c’est Naoki Hira et toi, dis-je de la même voix neutre.

Je me décourageais moi-même. J'avais l'impression que tout ce que je disais ne menait à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Jeu 9 Juin - 19:56

J'étais tellement préoccupée par la couleur inhabituel de mon visage, que je ne remarquai pas son regard qui était resté fixé sur mes lèvres. Une chance que je ne savais pas lire dans les pensées, car je n'aurais pas voulu savoir ce qu'il pensait de moi à cet instant. Son regard profond me faisait carrément fondre et je sentais mon coeur battre plus vite. J'avais l'impression qu'il allait sortir de ma poitrine, mais pourquoi ressentais-je tant de chose vis-à-vis d'un étranger ? En tout cas, ça ne devait surement pas être réciproque. C'était totalement incensé... Comment pouvais-je tomber "amoureuse" d'un parfait blondinet, alors que mon style de garçon se rapprochait plus des ténèbreux ? Enfin... tomber amoureux c'était peut-être un trop gros mot. J'ignorais si mes sentiments s'avéraient à être cela pour vrai, mais je me doutais bien que ce n'était pas le cas. Enfin, je l'espèrais.

Ce fut les paroles de Tsune qui me ramenèrent à la réalité. Je secouai la tête, en essayant de chasser ses idées et je me retournai à nouveau vers mes pokémons.

- Naito ? répéta Tsune, tout en relevant la tête pour regarder le jeune homme. Et... qu'est-ce que sa veut dire ? Ce surnom à un rapport avec l'espèce des Evolis ? Quoique... moi non plus je ne sais pas trop ce que veux dire mon surnom. Peut-être que sa veut dire Zorua mais en une autre langue ! Alors, Naito c'est Evoli en quel langue ? Norvégien ? Italien ?

Je me frappais le front, ne voulant pas croire que Tsune ait dit tout cela. Pas qu'elle me faisait honte, mais... disons que ça ne m'aidait pas en présence de ce jeune homme. Près de nous, le petit Evoli shiney s'était mis à jouer avec Koda, qui ne cessait de courir et de sauter partout. Il était bien content d'avoir un nouveau partenaire de jeu, tout comme la petite Zorua. Azah, qui se tenait près d'eux, remarqua que le petit Lixy shiney, lui aussi, hésitait à les rejoindre. Elle lui fit donc un petit signe, voulant l'inviter à les accompagner. Cela lui fendait le coeur de le voir si loin et il ne devait pas avoir peur d'eux. Après tout, Azah ne ferait jamais mal à une mouche.

- Il est beau votre Evoli, ajoutais-je finalement, voulant faire disparaître le silence qui régnait entre nous. Moi aussi j'en ais un, sauf qu'il n'est pas shiney et qu'il s'appelle Snow.

Je restais surprise de constater lorsqu'il me demanda de le tutoyer. Peut-être n'aimait-il pas se faire vouvoyer et soudain, je regrettai un peu mes paroles. Et si j'avais dis quelque chose de trop ? Je pris alors mon courage à deux mains et me retournai vers lui. J'essayais de ne pas trop croiser son regard, car je savais que mon visage allait reprendre sa couleur rougâtre.

- D'a... d'accords, je vais essayer de te tutoyer, Naoki... Moi, je... je suis Rika Hikari. Enchantée... souris-je timidement.

J'aurais voulu lui poser d'autres questions, mais aucune parole ne sortait de ma bouche. J'étais comme paralysée, ne pouvant plus ajouter quoique se soit.

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hira
Chercheur taciturne
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 113
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 09/05/2011
Âge réel : 28

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 8 630 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Mer 15 Juin - 6:43

Je détournai mon regard d'elle pendant quelques instants. Je regardais Naito jouer avec le pokémon qui m'était toujours inconnu. Je ne voulais pas qu'elle croit que j'étais un obsédé. Depuis le début j'avais l'impression de la fixer avec un peu trop d'intensité. Toutefois, j'avais bien de la difficulté à détourner mon regard d'elle. Je finis par me recentrer sur elle. Je fis mon possible pour plonger mon regard dans le sien, car si je fixais ses lèvres ou autres parties d'elle-même, je ne savais pas trop comment j'allais réagir. J'étais obsédé à l'idée de poser mes lèvres sur les siennes ou de pouvoir passer mes doigts dans ses cheveux et de voir... Je ne devais surtout pas m'imaginer ce genre de chose. Sinon j'allais véritablement perdre la tête. Je ne comprenais pas pourquoi je ne parvenais pas à me sortir ce genre de penser de la tête. Je détestais perdre le contrôle de la sorte. Je ne voulais pas ressemblé à mon salaud de père. Moi j'étais capable de respecter les autres et de contrôler mes émotions.

J'entrepris de reprendre le contrôle de moi-même, je le devais. Elle ne méritait pas que je me comporte comme un goujat. Ce fut la petite renarde de la jeune femme qui me ramena à la réalité. Elle se lança dans une nouvelle tirade sans fin, me demandant ce que signifiait le nom de Naito. Elle concluait que cela voulait surement dire Evoli dans une autre langue. Cette remarque me fit sourire. Puis elle mentionna son propre surnom dont elle ignorait le sens, elle supposait que cela voulait dire Zorua. Je compris immédiatement que ce nom était son espèce. Je n'en avais jamais entendu parler jusqu'à ce jour, mais je me promettais de remédier à cette lacune lorsque j'aurai du temps libre.

- En fait, Naito veut dire Nuit en japonais, lui expliquai-je. Mon Absol, il s'appelle Aklas ce qui veut dire l'aveugle en Lituanien. Je lui ai donné ce surnom parce qu'il est aveugle. Mon Lixy s'appelle Spark qui veut dire étincelle. C'est de l'anglais. Et toi quel est ton surnom ?

Je remarquai que la jeune femme s'était frappée le front après la tirade de son pokémon. Elle semblait être bien gênée de la situation. Contrairement à ce qu'elle pensait, la situation ne me gênait pas du tout. Je trouvais même la curiosité de ce Zorua bien comique. Il était rare d'ailleurs que je parle autant. Il faut croire que la présence de cette fille et de ses pokémons avait pour effet de me délier la langue.

Lixy regardait les autres jouer lorsque soudain le Pikachu de la jeune femme se tourna vers lui. Elle lui fit signe de les rejoindre. Spark hésitait légèrement à s'approcher d'eux. Il leva son regard vers son maître puis vers Aklas ne sachant que faire. En même temps il était très curieux de connaître ces nouveaux pokémons. Puis la curiosité l'emporta sur sa gêne. Il s'approcha joyeusement d'eux et commença à s'amuser.

La jeune femme m'avoua posséder elle aussi un Evoli, sauf que le sien contrairement au mien, il était normal. Elle l'avait surnommé Snow. Puis soudain, elle sembla de nouveau mal à l'aise. Je ne comprenais pas trop pourquoi sur l'instant, mais lorsqu'elle parla de nouveau, en bégayant cette fois, je compris. Elle se sentait mal de m'avoir vouvoyé apparemment. Ça ne me dérangeait pas du tout, elle ne savait pas après tout. Elle me promit même de tenter de me tutoyer, elle prononça même mon nom ce qui me procura une sensation bizarre. Je n’arrivais pas à la définir. Je me promis d’y songer plus tard. Ensuite, elle se présenta. Rika Hikari... Ce nom lui allait comme un gant.

Toutefois, un silence gênant s'installa entre nous. Je me demandais ce que j'allais bien pouvoir lui dire. Car si je comprenais bien, c'était à moi de parler désormais. Je devais la faire sinon elle allait se fatigué et partir. Je voulais encore profiter de sa présence quelques instants. Même si j'avais l'impression de me perdre moi-même, je trouvais cette torture bien délicieuse. Je me rappelai soudain de ma rencontre à mon arrivée à l'Académie. Je pouvais bien lui demander d'où elle venait, enfin ça allait meubler le silence. Je me décidai également de lui demander quelle espèce était ce petit cochon qui s'amusait avec Naito. Je n'aimais pas admettre mon ignorance, mais la curiosité était trop forte et je n'avais pas mon pokédex avec moi.

- Enchanté moi aussi, Rika d'ou viens-tu, me lançai-je.

Je tiquai. C'était bien trop direct, mais bon trop tard le mal était fait. Elle allait surement penser que j'étais un homme des cavernes. Enfin pourquoi je m'en souciais autant d'ailleurs de ce qu'elle pensait. D'habitude ça me faisait ni chaud, ni froid. Cette Rika avait apparemment chamboulé quelque chose en moi. Je ne savais pas trop comment prendre cela.

- Et ce pokémon quel est son espèce, je n'en ai jamais vu, demandai-je en pointant le petit cochon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Mar 21 Juin - 4:24

Une tonne de question ne cessaient de prendre forme dans ma tête. Cependant, je ne préférais pas toutes les posées tout de suite, car si je le faisais, j'allais probablement l'énervé et il allait sans doute partir. Toutefois, je ne voulais pas me séparer de lui tout de suite, j'avais envis d'en apprendre un peu plus sur lui, sans trop savoir pourquoi. Ça ne me faisait pas cela avec tout le monde. Faut croire que ce jeune homme m'intriguait d'une certaine manière. Ses pokémons aussi m'intriguaient beaucoup, avec leurs couleurs inhabituels et leurs surnoms très original.

Je me demandais aussi comment il avait fait pour avoir de tels pokémons. Enfin... comment avait-il fait pour obtenir des shineys. Jusqu'à présent, je n'en avais aperçu aucun à l'état sauvage et ce n'était pas la première fois que je voyais des élèves qui en possèdaient. Comment faisaient-ils pour en capturer alors ? Je m'apprêtai à lui poser cette question, mais la petite Zorua me coupa sur mon élan en répondant à la question du jeune homme.

- Moi ? Mon surnom ? Bah, quand j'ai éclot, j'ai décidé de m'appeler Tsune. Je n'ais même pas laisser à Rika le temps de choisir, ajouta-t-elle, tout en se tournant vers sa maîtresse et en éclatant de rire. Et pour nous, je sais pas si les surnoms veulent vraiment signifier quelque chose en particulier... La petite Pikachu là-bas s'appeller Azah, le Gruikui c'est Koda et la Wattouat qu'ont vient tout juste de capturer s'appelle Maggie ! Et c'est moi qui est trouvé son surnom en plus !

Depuis que j'avais Tsune à mes côtés, je m'étais rendu compte que je parlais deux fois moins qu'auparavant. Déjà que j'étais quelqu'un de très timide, ça ne m'aidait pas vraiment. Enfin, je décidai de laisser mon pokémon parler. Elle était sûrement mieux placée que moi pour expliquer tout cela. Je continuai à être perdue dans mes pensées, jusqu'au moment où le jeune homme me demanda d'où je venais. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il pose ce genre de question et je m'empressai de lui répondre.

- En fait... je viens de Sinnoh, d'un petit village pas très connu et situé sur le bord de la mer. Il s'appelle Joliberges, mais je doute que tu le connaisse... et toi, tu viens d'où ?

Je devais quand même lui retourner la question. D'un autre côté, ça m'intriguait un peu. Je fus surprise ensuite de constater que mes deux autres pokémons étaient revenus près de moi, sans que je sâche trop pourquoi. Koda me fit rapidement comprendre qu'il voulait que je le prenne dans mes bras et c'est ce que je fis sans plus tarder.

- Celui-là ? demandais-je, en baissant la tête vers le petit cochon. C'est un Gruikui, une espèce venant d'Unys, tout comme Tsune, qui est une Zorua. Je ne connaissais pas du tout ses espèces avant. Oh, mais attend un peu...

Je sortis mon pokédex qui était dans ma poche. Avec ça, il allait pouvoir en apprendre d'avantage sur l'espèce de Koda, même si cela ne disait pas grand chose. Je l'ouvris rapidement et cherchai la fiche du pokémon conserné.

- Gruikui, Pokémon Cochon-Feu. Gruikui est le starter de type feu de la région Unys. Il évite agilement les attaques ennemies et crache des boules de feu par le groin. Ont dit aussi que, lorsqu’il est enrhumé, seule une fumée noirâtre en sort. Il aime également griller des baies pour les manger.

Tout en affichant un petit sourire, je refermai mon pokédex et le rangeai à nouveau. Ce n'était pas beaucoup d'information, mais c'était tout ce que je pouvais lui donner. J'attendis donc sa réaction, légèrement nerveuse.

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hira
Chercheur taciturne
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 113
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 09/05/2011
Âge réel : 28

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 8 630 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Sam 25 Juin - 23:32

La Zorua se lança de nouveau dans un monologue. Elle m'expliqua qu'elle avait elle-même décidé de s'appeler Tsune. Puis elle me dit qu'elle ne savait pas si les surnoms des autres pokémons avaient une véritable signification. Elle me présenta les autres pokémons de Rika. Elle précisa même qu'elle avait trouvé le surnom du Wattouat que la jeune femme avait capturé. J'étais très amusé par l'attitude énergique de Tsune.

Peu de temps après, Rika répondit à ma question. Elle m'apprit qu'elle venait de Joliberge, un petit village côtier. Elle venait donc de Sinnoh. Puis elle me demanda d'où je venais.

-Je viens de Safrania de la région de Kanto, lui répondis-je.

Ses pokémons revinrent vers elle. Le petit cochon demanda même à être pris dans ses bras. Comme s'il sentait qu'on allait parler de lui. Spark et Naito revinrent vers moi eux aussi. Le Lixy se plaça près d'Aklas alors que Naito se coucha à mes pieds. C'était rare qu'il se comporte ainsi.

Elle s'empressa de répondre à ma question. Elle m'informa que c'était un Gruikui. Elle m'expliqua que c'était un pokémon qui venait de la région d'Unys. Encore une fois, elle m'apprenait quelque chose. Elle m'informa que son Zorua venait aussi de cette région. Elle m'avoua qu'elle aussi ne connaissait pas ces espèces avant de les rencontrer. J'étais soulagé. Au moins elle n'allait pas me prendre pour un inculte. Elle allait même jusqu'à me tendre son pokédex. Ce geste me toucha grandement, c'était vraiment gentil de sa part. J'étais grandement intrigué d'en connaître d'avantage sur ces pokémons. Je me tournai vers Rika et pour la première fois je lui souris sincèrement. Moi-même je n'y croyais pas, ça faisait un moment que je n'avais souris ainsi. Toutefois, je la sentais nerveuse, je ne comprenais pas pourquoi. Je la rendais nerveuse ?

- Merci, c'est très gentil de ta part. Je ne savais pas qu'il y avait une autre région en plus des quatre autres, la remerciai-je. Tsune tu l'as eu dans un oeuf, mais pour Koda, c'est comme ça qu'il s'appelle ? Comment as-tu rencontré ce Gruikui ?

Je m'étonnais moi-même de ma propre curiosité. Je n'arrivais pas à expliqué cette envie dévorante de tout savoir d'elle. Je préférais ne pas trop y réfléchir maintenant, je me concentrais seulement sur la conversation, mais surtout sur ce qu'elle allait me dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Lun 11 Juil - 4:26

Contrairement à ce que je pensais, le jeune homme semblait ravis que je lui partage les renseignements de mon pokédex. Après tout, ce n'était pas beaucoup d'information, mais c'était tout ce que je savais sur eux. J'avais aussi lu beaucoup de livres sur leurs espèces, mais je ne voulais pas tout raconter mes recherches au jeune homme. Il allait sûrement me prendre pour une intellectuelle et pour une fois que je pouvais aborder un gars assez mignon sans que je me sauve... La plupart des gars détestaient les intellectuels. Je ne savais pas si c'était son cas, mais je ne préfèrais pas prendre de chance.

Puis, le jeune homme me demanda comment s'était déroulé ma rencontre avec Koda. Légèrement surprise par cette question, je me tournai vers le petit cochon qui était toujours dans mes bras. Celui-ci s'était mit à agiter la queue, tout content qu'on parle de lui. Cela ne faisait pas si longtemps que ça que je l'avais. Je dirais environ une semaine ou deux, voir trois au maximum. Il s'était vite adapté avec tous ses nouveaux pokémons autour de lui. La plus pire à endurer était bien Tsune, mais ça ne semblait pas lui poser aucun problème.

- Et bien, pour tout dire, j'ai rencontré Koda grâce à Azah, ma Pikachu. Il était encore tôt lorsqu'elle m'a réveillée, car elle avait aperçu quelque chose dans la forêt, commencais-je. C'est en allant voir que j'ai découvert ce petit cochon tout maigre et même si je lui proposais de la nourriture, il ne voulait rien avaler.

Je fis une pause, pour constater que tous les regards de mes pokémons étaient rivés vers moi. Faut croire que mon histoire était intéressante...

- J'avais eu l'idée de l'emmener à l'infirmerie, jusqu'au moment où je rencontrais Sayaka, une des professeures de Gakuen. Elle a accepté de m'aider et après s'êtres rendus à l'infirmerie, elle a diagnostiquer un abcès. C'est après lui avoir mit de la crème quelques jours plus tard qu'il a été guérrit. Et depuis ce temps là, il mange comme un vrai goinfre. Je n'en reviens jamais lorsque c'est leur du repas.

Je me tus, croyant que j'en avais dis suffisament. Je ne voulais tout de même pas ennuyer le jeune homme avec tout ce dialogue. Je baissais donc le regard, pour me rendre compte que je ne savais même pas quel métier il pratiquait. Enfin... s'il pratiquait un métier. Ça devait être le cas, sinon, pourquoi serait-il venu à Gakuen ? Je me trouvais trop bavarde soudainement, mais ma curiosité était plus forte que tout.

- Dis-moi, je sais que je suis pas mal curieuse, mais... tu fais quoi à Gakuen ? Je... je veux dire... Moi, je suis ici en tant que coordinatrice. Et tu... tu pratiques quel métier ?

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~


Dernière édition par Rika Hikari le Mar 26 Juil - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hira
Chercheur taciturne
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 113
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 09/05/2011
Âge réel : 28

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 8 630 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Mer 20 Juil - 17:47

Dès que je lui demandai comment elle avait rencontré son Gruikui, Rika baissa le regard vers lui. Celui-ci la regardait, la queue agitée, heureux d'être le centre de l'attention. Je voyais qu'entre eux, le liens n'était pas aussi fort qu''entre Aklas et moi. Je devinais qu'elle l'avait rencontré depuis peu de temps puisque seul le temps pouvait créer un lien comme le notre. Puis elle commença à me raconter qu'elle avait rencontré son Gruikui grâce à Azah, son Pikachu. Rika l'avait suivit à l'extérieur alors qu'elle avait vu quelque chose qui l'avait interpelé. C'est à ce moment là que Rika s'était trouvé face à face avec Koda, qui était maigre et affamé. Toutefois, pour une raison inconnue il refusait toute nourriture. La jeune femme avait aussitôt pris le chemin de l'infirmerie.

C'est à ce moment qu'elle me révéla un détail qui me surpris. Elle connaissait Sayaka, ma demi-sœur et celle dont je voulais me venger. J'entendis vaguement la suite de son histoire comme quoi la professeur avait trouvé un abcès, qui avait empêcher le pokémon de manger convenablement. Depuis sa guérison, il mangeait comme un goinfre.

Je n'en revenais toujours pas de la révélation de Rika. Je voyais bien au ton de sa voix qu'elle appréciait grandement cette Sayaka. J'avais de la difficulté à croire que quelqu'un d'aussi gentille que Rika puisse être ami avec une enfant légitime de ce salaud. Peut-être ne connaissait-elle pas le vrai visage des Aikawa comme moi je le connaissais. J'allais le lui révéler, mais pas tout de suite. Je ne voulais pas la faire fuir. Je désirais plus que tout qu'elle m'apprécie. Heureusement, j'étais bon pour cacher mes émotions.

Aklas savait que quelque chose me tracassait depuis que la jeune fille avait prononcé le nom de Sayaka. Il craignait que je ne réagisse vivement. Spark et Naito ne comprenaient pas vraiment ce qui se passait en moi. Il percevait seulement un petit trouble, mais sans connaître la source.

Je fus tiré de mes pensées par Rika qui m'avoua qu'elle était coordinatrice. Ensuite, elle me demanda la raison de ma venue à l'académie et quel métier je prévoyais pratiquer. Je préférais taire la première raison qui m'avait poussé à y venir.

- Je suis venu à l'académie car j'adore apprendre, commençai-je. Je veux devenir un grand chercheur, dès que j'ai découvert l'existence des pokémons je me suis précipité vers la bibliothèque pour dévorer tous les livres sur le sujet. Et toi qu'est-ce qui t'as amenée à être coordinatrice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Hikari
Miss Timide
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 274
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 06/01/2011
Âge réel : 24
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 150 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Mar 26 Juil - 18:28

Il était chercheur lui aussi ? Désormais, je connaissais beaucoup de gens qui pratiquait ce métier. Les professeurs que je connaissais étaient tous des chercheurs, sauf un qui était un dresseur. Il était en route pour devenir un très grand champion. Pendant quelques secondes, j'essayai de m'imaginer en tant que chercheuse. Je ne me voyais pas faire des recherches à longueur de journée, installée devant un ordinateur ou des tonnes de livres. D'un côté, on pouvait apprendre des tas de choses sur plusieurs pokémons différents, mais j'en avais déjà assez des recherches que les professeurs nous imposait sur un sujet en particulier. Mais bon, être chercheur voulait peut-être dire qu'on avait une certaine autonomie. Ils devaient décider par eux-même sur quoi il faisait leurs recherches, non ? Mais bon, je n'allais pas poser toutes ces questions à Naoki.

Je restai surprise en constatant qu'il me demandait la même question. Qu'est-ce qui m'avait poussé à devenir une coordinatrice ? Je ne m'en souvenais même plus, ça faisait si longtemps que j'avais prise cette décision. J'essayai de retourner dans mes souvenirs et je me souvenais que mes parents n'avaient aucun métier particulier en rapport avec les pokémons, donc cela ne venait pas d'eux.

- Et bien, ça fait tellement longtemps... répondis-je, après un long moment de silence. Je crois que c'est en regardant la télévision. Quand j'étais petite, si je n'étais pas dehors, j'étais assise devant la télévision à regarder les combat des coordinateurs. J'ai toujours trouver leurs combinaisons fascinantes, même si je trouve que les miennes sont plus ou moins réussis...

Je ne parla pas de mon don, encore une fois. C'était en grande partie à cause de cela que mes parents m'avaient encouragé à devenir coordinatrice. Je me souvenais que j'étais capable de faire à peu près n'importe quoi avec les pokémons de mes parents et ça les avaient impressionné. Jusqu'à présent, personne ne connaissait l'existence de mon don et c'était peut-être mieux ainsi.

- Au début, je ne voulais avoir que des pokémons aquatiques, comme mes parents. J'ai bien vite réaliser qu'un vrai coordinateur doit avoir plusieurs types différents pour pouvoir créer plusieurs combinaisons différentes. Mais bon, ça ne me dérange pas trop, car je crois que j'apprécie tous les pokémons, ajoutais-je, en souriant.

Avec tout ça, je n'avais pas réalisé que le soleil avait fait du chemin. À l'endroit où il était en ce moment, il devait être dans le milieu de l'après-midi. C'est Tsune qui remarqua ce petit détail assez rapidement. Tandis que j'étais sur le point de poser une autre question au jeune homme, elle m'interrompit, tout en commençant à sautiller partout.

- Hey Rika ! Tu m'avais promis un bon bain après notre promenade à la plage. Et je suis pleine de sable... j'en ais marre. Je crois aussi qu'Azah et Koda voudrait bien se reposer et Maggie devrait être soignée le plus tôt possible.

Froncant les sourcils, je me tournai vers mon pokémon ténèbre. J'avais complètement oublié son bain, mais est-ce que cela pressait vraiment ? De plus, Azah et Koda ne semblait pas être de cet avis. Ils auraient tout les deux voulu rester à la plage, mais bon, c'est vrai que ça faisait un bon moment qu'ont étaient ici. Levant les yeux au ciel, je soupirai, tout en ayant un sourire triste pour le jeune homme.

- Je suis désolée, mais je vais devoir y aller. J'avais complètement oublié son bain, même si elle pourrait être plus patiente, ajoutais-je, tout en tournant un regard en coin vers Tsune. En tout cas, ont est dans la même Académie, donc... ont devraient probablement se revoir un jour. Je suis très heureuse de t'avoir rencontré.

À regret, je pris le chemin de l'Académie, ma Pikachu sur l'épaule, Koda dans mes bras et Tsune nous suivant joyeusement. Avant de le perdre de vu, je me tournai vers l'arrière, dans l'espoir que se ne soit pas la dernière fois que je le verrai. J'aurais bien aimé rester avec lui plus longtemps, mais bon... Avec de la chance, ont allait peut-être pouvoir se voir le lendemain...

_______________________________________________
Prez' | Fiche | Carnet
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hira
Chercheur taciturne
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 113
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 09/05/2011
Âge réel : 28

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 8 630 $

MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   Mer 3 Aoû - 17:39

Je remarquai tout de suite la surprise qui se peignit sur le visage de Rika. Je me demandais ce qui l'avait surpris dans ma question. Peut-être n'aurais-je pas du poser cette question. Je me sentais de plus en plus déstabilisé par elle. Je n'aimais pas du tout perdre mes moyens. Je ne voulais pas qu'elle me prenne pour un imbécile. Chaque fois que je pensais cela, ça me surprenait de comprendre que je me souciais à ce point de son opinion. Je dois dire que ce n'était pas rassurant pour moi qui ne m'en souciais habituellement jamais.

C'est alors qu'elle me répondit. Dès que j'entendis sa voix, je chassai ces pensées pour me concentrer sur ce qu'elle me disait. En fait, elle avait désiré devenir coordinatrice parce qu'elle regardait les matchs à la télévision, lorsqu'elle n'était pas dehors. Elle avoua être impressionnée par les combinaisons qu'ils exécutaient. Par la suite, elle parla de ses propres combinaisons, qu'elle trouvait plutôt ordinaire. Cette façon qu'elle avait de se déprécié m'agaça un peu. Je réalisai que je voulais lui donner une plus grande confiance en elle. C'est ce désir qui me délia la langue.

- Je suis sur qu'elles sont incroyable tes combinaisons, lui assurai-je. Il faut te donner une chance d'apprendre et ainsi t'améliorer. Il me semble qu'il faut de la pratique pour réussir quelque chose, peu importe le domaine dans lequel on est.

Je me tus pour écouter la suite de son histoire. Toutefois, je sentais qu'elle me cachait quelque chose. Ses gestes trahissaient un léger malaise, comme s'il y avait un secret qu'elle devait à tout prix garder. Je me demandai quelle était ce secret, mais je ne posai aucune question. Je respectais son désir de vouloir garder certains détail pour elle, c'était compréhensible, nous venions à peine de nous rencontrer. Peut-être un jour allait-elle m'en parler. Je réalisai que je voulais plus que tout qu'elle se confie à moi, ce qui me surprenait au plus haut point.

Elle m'avoua ensuite qu'au départ elle voulait seulement des pokémons aquatiques, comme ses parents. Par la suite, elle avait réalisé que c'était préférable pour un coordinateur de possédé plusieurs types de pokémon. Cela permettait d'exécuter de meilleure combinaison et cela ne lui posait pas de problème puisqu'elle aimait tous les pokémons, m'avait-elle avoué. Elle me sourit et je sentis un petit quelque chose remué en moi. Sur le coup, je préférai ne pas trop m'attarder sur ce nouveau sentiment, j'avais bien trop peur de ce que ça pouvait être.

Alors qu'elle allait me parler, elle fut interrompue par sa Zorua qui voulait à tout prix prendre un bain. Elle s'excusa de devoir partir tout de suite. Elle m'affirma qu'on allait surement se revoir un jour et je l’espérais ardemment aussi. Elle me dit qu'elle avait été enchantée de faire ma connaissance.

- Moi aussi je suis enchanté, lui dis-je en guise d'au revoir.

Puis, je le regardai partir regrettant que notre rencontre n’ait pas duré plus longtemps. Je me tournai ensuite vers Aklas qui me fixait avec amusement. Mon Absol percevait ma présence avec une précision étonnante. A un tel point que parfois il m'arrivait de me demander s'il était vraiment aveugle.

- Ce n'est pas ce que tu crois, bougonnai-je.

Avant de reprendre la direction de l'académie, accompagnée de mes trois pokémons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pokémon perdu [Naoki Hira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pokémon perdu [Naoki Hira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pokémon perdu [Naoki Hira]
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Fiche de Naoki Hira
» L'avenir de Pokémon
» [Fanfic Pokémon] Les Larmes de Jirachi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: