Partagez | 
 

 Une capture salissante !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayaka Aikawa
Admine Pointilleuse
avatar

Féminin Vierge Dragon
Messages : 455
Date de naissance : 05/09/1988
Date d'inscription : 26/11/2009
Âge réel : 28

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 9 900 $

MessageSujet: Une capture salissante !    Lun 20 Juin - 6:25

Pour une fois il ne mouillait pas. Il faut dire que cet été ne s'était pas démarqué par son temps radieux. Je profitai donc de cette journée nuageuse et humide pour sortir à l'extérieur. Peut-être que le soleil allait pointer le bout de son nez plus tard. Je l'espérais, car la pluie commençait sérieusement à me déprimer. Lorsque j'arrivai enfin dehors, je m'arrêtai quelques instants pour savourer la caresse du vent sur mon visage.

Je profitais de l'occasion pour faire prendre l'air à certains de mes pokémons. Taiyö et Aqua m'accompagnaient comme d'habitude. Hikaru, mon bébé Emolga, volait énergiquement près de moi. Je sortis Sando, que je n'avais pas vraiment sorti de puis que je l'avais. Il faut dire avec la tendance des Sabelettes à tout creusé autour d'eux c'est risqué de le sortir à l'intérieur. Celui-ci regardait autour de lui surpris. Bientôt, il fut rejoins par Furaiglon et Goupix. Ríoga se précipita vers moi apeuré, il se réfugia dans mes bras. Il n'était jamais sorti de la pension alors c'était normal qu'il soit apeuré ainsi. Taiyö, qui se trouvait sur mon épaule, lui tapota doucement sa tête plumé. Ayane, quant à elle, marcha devant nous d'une démarche sautillante.

Je marchai donc en réfléchissant à ma situation. Nathan et moi ne nous étions pas vus souvent depuis le cinéma. Ça me préoccupait légèrement. Je voulais vraiment sauter le pas avec Nathan, lui montrer que j'étais vraiment sérieuse avec lui. Mais l'occasion ne se présentait pas et il semblait ne rien voir. Compte tenu que la dernière fois que nous nous étions vus il n'avait pas vraiment fait de cas. Je m'étais attendu à ce qu'il tente quelque chose après l'incident avec Emolga, mais rien. Je me demandais ce qu'il pensait vraiment. Était-il prêt à passé à une autre étape ou non ? Pourtant chaque fois que nous nous embrassions, il répondait toujours avec autant d'enthousiasme que moi, mais dès que ça allait plus loin il semblait aveugle. Cette attitude me mettait les nerfs à vif. Je ne savais pas comment me comporter. Devais-je attendre qu'il fasse les premiers pas ou prendre le taureau par les cornes et me montrer entreprenante ? Toutefois, si j'attendais qu'il fasse les premiers pas, ça allait prendre une éternité. Chaque fois qu'il y avait eu un rapprochement entre nous, c'était moi qui avais pris l'initiative. J'aurais bien aimé que pour cela ce soit Nathan, mais je n'étais pas sure d'avoir la patience d'attendre.

Je ne pus continuer mes réflexions plus longtemps puisque chemin devant moi était assez boueux. C'était normal après toutes les précipitations qu'il y avait eu ces derniers temps. Cela ne me découragea pas de continuer de marcher. J'avais bien trop besoin de bouger que je ne me m'arrêtais pas à ce petit détail. Je finis par débouché sur le lac. Je n'étais jamais venu ici. Je me demandais également pourquoi je ne l'avais pas fait avant. Je me promenais quelques instants, explorant l'endroit. Soudain on entendit un bruit étrange. Ríoga se blottit dans mes bras apeuré par ces bruits étranges. Sando, aussi apeuré que Furaiglon, creusa dans la terre pour se cacher. Je décidai de les rappeler dans leurs pokéballs. Pichu était perché sur mon épaule et scrutai autour de nous pour trouver la provenance de ces bruits suspects. Aqua restait près de moi dans l'intention de me protéger. Ayane et Hikaru s'avançaient vers la source du bruit au même rythme que moi.

Nous débouchâmes sur un terrain marécageux. Il y avait énormément de boue. C'est alors que je vis une forme jaune, la tête première dans la boue. Les pattes palmées du pokémon bougeaient à toute vitesse. Emolga se précipita joyeusement vers le pokémon en détresse. Il l'agrippa par la patte et le souleva. Dès que je vis sa tête émergé à l'extérieur, je reconnus Psykokwak. Celui-ci bougeait dans tous les sens alors qu'Emolga le soulevait dans les airs et commençait à faire des acrobaties avec lui.

- Psyko pyskokwak kokwak kwak psyko kwak, s'écriai-t-il paniqué.
- Lâche-moi j'ai le vertige, j'ai mal à la tête


- Hikaru revient ici et cesse de tourmenter ce pauvre Psykokwak, ordonnai-je.

Emolga se tourna vers moi, un air piteux et déçu sur le visage.

- Emoooo Emolga mol ga Emo molga, soupira le pokémon électrique.- Ah on ne peu plus s'amuser maintenant.

Tout en disant cela il déposa le pokémon paniqué dans mes bras. Pichu s'empressa de débarquer de mon épaule, alors que le canard souillait mes vêtements de boue. Je ne lâchai pas prise malgré les nombreuses gesticulations du Psykokwak. Je me dirigeai vers le lac avec l'intention de le nettoyer. Dès que je le mis dans l'eau, je fus aspergé d'eau par les nombreux mouvements du pokémon eau.

- Psykokwak psyko kokwak kwak psy kokwa psyko.
- S'il vous plaît me faite pas de mal, j'ai rien fait.


- Ne t'inquiète pas, je ne te ferai aucun mal, je veux juste te laver, lui dis-je un peu plus fort pour qu'il m'entende tout en le nettoyant.

Le pokémon se calma aussitôt. Emolga profita de cette occasion pour l'arroser un peu. Décidément, il ne s'arrêtait jamais. Bientôt le nettoyage fut terminé. Hikaru s'approche de Psykokwak et le serra dans ses bras.

- Emoo molga Emolga Emooo mo molga ?
- Dis tu veux devenir notre ami ?


Le Psykokwak pencha la tête sur le côté. J'eus un petit sourire, décidément Hikaru avait déjà adopté ce nouveau pokémon.

- Psykoooo kwak, accepta-t-il.
- Bien sur


Emolga tourna un regard suppliant vers moi. Je tendis une pokéball vers Psykokwak au plus grand bonheur d'Hikaru. Le pokémon aquatique accepta de me suivre en entrant dans sa pokéball. Hikaru laissa échapper une exclamation de joie avant de me prendre la pokéball et de la serrer affectueusement contre lui. Mon sourire s'élargit. Puis il vint se poser dans mes bras, serrant toujours sa pokéball. Pichu grimpa sur mon épaule, curieux de voir Emolga agir. Quand il ne lançait pas des éclairs, Taiyö n'était pas terrorisé par le pokémon électrique. Je repris le chemin vers l'Académie, j'avais besoin d'une bonne douche après cette capture salissante.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une capture salissante !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RÉSOLU] [AIDE] Faire une capture d'écran de son HTC HD2
» [SOFT/TUTO] SHAKE & SAVE : Prendre une capture d'écran de votre HTC [Gratuit]
» [TUTO] Capture NX2 : Effet Orton
» Nikon D700 : Capture NX2 offert
» [SOFT][ROOT] SHOOTME : Faire une capture d'écran d'un seul geste [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: