Partagez | 
 

 Douleur infinie (pv Kaos et Selunielle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hikari
Ancienne Ranger
avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 64
Date de naissance : 10/05/1994
Date d'inscription : 30/07/2014
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Douleur infinie (pv Kaos et Selunielle)   Sam 27 Sep - 6:00

Après avoir rester un peu de temps avec monsieur Yoshi, je sortais dans la cours extérieur. Je me sentais vraiment pas bien. J'avais l'impression que ma tête allait exploser. Raah... j'aurais dû utiliser ma capacité physique au lieu de ma force psychique. Quelle idiote que je faisais, en ce moment! Regardant autour de moi, je remarquai un banc libre juste devant et, sans trop tarder, je m'empressais de prendre la place. Il fallait que je reste tranquille pendant un bout. Heureusement pour moi, le jardin fut désert, vu que la plupart des jeunes faisaient la fête dans la salle de fête. En plus d'être un endroit calme et paisible, le paysage était magnifique, surtout à cette heure-là. Décorée de jolies fleurs et d'arbustes, il y avait, en plein milieu de la cour, un lac artificiel. Je suis sûre que certains pokémons aquatiques visitaient souvent ce lieu. De plus, étant en plein milieu de la soirée, on pouvait voir des lucioles se lever et danser au rythme du vent et aussi une belle demi-lune qui rajoutait un peu de fantaisie à cette belle nuit. Je souris légèrement, voyant tous les trésors naturels qui m'entouraient. Je repensai, à nouveau, à mon ancien meilleur ami. Il aimait beaucoup ce genre de lieu et adorait jouer de la musique pendant la nuit. Il trouvait cela magique. D'ailleurs, si je me rappel bien, c'était dans une soirée, comme celle-ci, qui m'avait offert le coffret à bijou en forme de coeur. Malheureusement, depuis la bataille contre Raven et son Airmure, mon unique souvenir matériel avait disparu. J'espère que ce n'est guère ce voyou qui me la prit...


En parlant de musique, j'entendis soudainement le son d'un violon que je reconnu la mélodie, dès son premier tempo. C'était ''Nostalgic song'' de Yoko Shimomura. Un compositeur assez célèbre dans le monde. En y pensant, Hope adorait cette musique. Il disait que sa maman lui chantait cette musique comme berceuse. Du coup, je comprenais pourquoi qu'l s'en était attachée. D'ailleurs, depuis sa mort, je m'étais attachée à cette mélodie aussi. Non seulement elle était magnifique et douce à l'oreille, mais elle me rendait aussi nostalgique. Je ne pouvais dériver mes pensés. J'étais captivée sur les bons moments que nous avions passé, Hope et moi.

Entraînée par la symphonie, je levai légèrement ma tête pour regarder la Demi-Lune, puis, m'imaginant le douce sourire et le délicat visage angélique de mon ancien dresseur, je souris doucement en rougissant légèrement. Ensuite, je tendis mon bras vers la lune pour ''toucher'' le visage du jeune homme et, soudainement, des larmes perlaient lentement sur mes joues.

-J'aurais tellement voulu que tu sois là, Hope... dis-je, tristement, en plaçant ma main sur mon coeur meurtri.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 25
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: Douleur infinie (pv Kaos et Selunielle)   Ven 3 Oct - 18:19



Encore une soirée vouée à l'entrainement. Particulièrement intense, aujourd'hui, pour Evoli et Kaos. Le mystérieux oeuf encore dans les mains, le sombre jeune homme revenait du grand parc... arrivant maintenant sur une des longueurs de l'académie. L'air nocturne ressemblait à une douce récompense, une serviette essuyant la sueur de nos efforts, consolant la peine de nos coeurs, après nous avoir laissé l'opportunité de la constater à nouveau. Légère hypocrite que cette période calme et sereine, néanmoins teintée de noirceur. Toi dont les maux calcinent ton être à petit feu, souviens-toi de cette lueur que prônent occasionnellement les cieux... mère de nostalgie, d'espoirs fougueux, de réconfort, que la Lune guide ta marche vers l'idéal, avant qu'elle ne parvienne à t'engloutir de chagrin.

Une forte lumière s'échappait de la salle des fêtes... Black en déduisit aisément l'avènement présent d'un évènement. Un bal, peut-être... peu lui importait, dans tout les cas. Ainsi il s'assit, prenant place sur un des banc, longeant le présomptueux escalier... celui-là même, qui rejoignait le noyau de l'engouement décrit et supposé.

Installé dans ce semblant de jardin, le chat solitaire observa plus posément les alentours, s'enivrant d'un parfum qu'il ne connaissait que trop bien. Les brises interagissaient avec ses cheveux, sa tenue, la fourrure de l'adorable bestiole l'accompagnant... La satisfaction d'un repos mérité, une plénitude retrouvée. Fermant les yeux, ils se laissaient guider.

La journée avait été éprouvante, car de nouvelles attaques devaient être testées. Pour commencer, il devenait important pour Evoli d'obtenir une attaque à distance autre que force ajoutée, afin de garder la surprise le plus longtemps possible. L'attaque Météores, paraissait comme une solution des plus viables, s'agissant également du même type que celui de la petite fripouille. Quelques instants furent de mise, afin de contrôler pleinement la profusion des étoiles, leur direction, leur durée, leur force, bref, un certain tas de facteurs aisément devinables... Mais l'apprenant naturellement, le Pokémon, brun et blanc, n'eut pas trop de mal à façonner ladite capacité.

Vint ensuite l'attaque Toxic, suivi finalement de Régénération, la première infligeant la gêne d'un puissant poison à sa cible, dont l'effet ne cessait de s'amplifier... parfait, lorsque le besoin d'un rôle défensif se fait sentir. Oh, ne vous insurgez pas déjà de cette stratégie, pourtant des plus critiquables... Il n'était pas dans la nature de la noirâtre entité que de gagner en laissant agoniser la pauvre victime d'un combat, bien souvent et tristement innocente de l'enclenchement de ce dernier. De ce fait, un petit stock de baie Pêcha avait été prévu, par sécurité.

Une fois la maîtrise du mouvement accomplie, autant vous dire qu'au vu de sa nature, la resplendissance de la technique ne s'acquit pas dans la minute, le renardeau avait dû se servir de cette arme contre lui-même... non seulement pour confirmer son fonctionnement, mais aussi pour qu'il se rendre compte de l'impact qu'elle infligeait, et enfin de pouvoir s'en dégager, grâce à la dernière leçon.

Régénération... le terme parle de lui-même, cela soignait, mais de quoi ? Des altérations de statut, tout simplement. Et nous parlions bien là de la paralysie, de l'empoisonnement et de la brûlure. Pouvant en faire sien, au cours habituel de sa vie, l'animal n'eut, encore une fois, qu'une difficulté amoindrie pour y parvenir ici. Quelques baies furent toutefois nécessaires...

Ces épreuves, en plus des plus communes, justifiaient le moment de détende, que les deux créatures s'octroyaient actuellement d'eux-même.


" Voli ?... Evo, Evoli. " ( tiens ?... Kaos, regarde. ) S'exclama soudainement la boule de poils, pointant avec curiosité un des bancs parallèles au leur.



Là, éclairée de multiples mais discrètes façons, une Gardevoir, chromatique, qui plus est, était assise à l'endroit indiqué plus tôt et sur lequel Black venait de porter attention... Ne l'avait-elle pas vu en arrivant, où était-ce lui ? aucune idée. A bien y réfléchir, le garçon n'avait que brièvement vérifié la scène, mais il n'était pas non plus situé dans le coin le plus éclairé et sa tenue n'aidait pas. Pour conclure, l'un comme l'autre devait certainement être aussi feutré dans sa marche que son voisin.


" La perte d'un être cher... Tu en ressens la douleur, n'est-ce pas ? Ne te fais pas d'inutiles frayeurs, je n'ai pas de mauvaises intentions, envers les Pokémon... "

Telle une ombre indétectable avant l'instant fatidique, l'étrange humain avait traversé la distance physique, le séparant de la délectable beauté humanoïde. il avait remarqué sa tristesse, Kaos aussi voyait un proche, au coeur même de la Lune. Pour lui, la posture et l'expression de l'inconnue n'avait rien d'anodin. Il la fixait, de ses yeux ambrés, la volumineuse coquille couvrant presque l'entièreté de son torse... Plusieurs parties sales de son visage, ainsi que l'état peu neuf de sa veste, trahissaient la rudesse des entrainements que la mystérieuse entité s'infligeait, repoussant toujours ses limites.

" Tu es encore en deuil... mais il te faudra bien rebondir, car hélas, la personne à laquelle tu sembles tant tenir, ne reviendra pas... Donne-lui le pouvoir de t'encourager, et non de te flétrir, tu peux décider de le voir autrement, par delà la peine que son simple nom doit présentement t'évoquer. Puis-je ?... " Renchérit-t-il, empathique, mais se voulant à la fois utile, même un peu.

Avant de risquer une trop grande brutalité et un monopole dérangeant de son apparition, le dresseur préféra demander l'autorisation de rester, à travers une interrogatoire sollicitant posément une place sur le même banc que l'interlocutrice. Quelle en serait la réponse ? Pour sa part, Evoli ne se faisait pas attendre... sautant sur les genoux de la ravissante demoiselle, en se blottissant contre elle pour la réconforter. Une nuit décidément pleine de surprises, passées et à venir...


apprentissage d'attaques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari
Ancienne Ranger
avatar

Féminin Taureau Chien
Messages : 64
Date de naissance : 10/05/1994
Date d'inscription : 30/07/2014
Âge réel : 23

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:
MessageSujet: Re: Douleur infinie (pv Kaos et Selunielle)   Sam 11 Oct - 5:24

Alors que j'étais perdue dans mes souvenirs avec le jeune Ranger, une voix masculine se fit entendre, non loin de moi. Sur le coup, je sursautai légèrement, avant de chercher du regard d'où venait cette voix. Après quelques secondes, mon regard croisa une masse sombre. Une forme, que je pourrais qualifié, d'humaine. Par contre, je ne la voyais guère clairement, vu que la personne en question était caché dans l'obscurité. Néanmoins, j'écoutais attentivement ses dires, sans aucune peur. Pourquoi? Hé bien, sa voix calme et son ton doux me faisaient comprendre qu'il n'était pas là pour causer des ennuis. De plus, vu mon développement actuel, je pouvais ressentir son aura qui était... réconfortant. Enfin, plus que celui de Raven, malgré que ce n'est pas vraiment dur à battre. D'ailleurs, après avoir déduit que j'avais perdu un être qui m'était cher, le mystérieux inconnu me demanda de ne pas avoir peur, vu qu'il n'avait aucune intention mauvaise envers les pokémons. Je souris doucement vers le banc parallèle à moi, malgré que je ne pouvais guère voir son visage. Ensuite, je le vis plus clairement quand il s'approcha de moi. Je pouvais voir son visage sali par la terre, sa veste noir un peu usé et tout plein de salissure sur tout son corps. À la première vue, on pouvait penser qu'il était un sans-abris qui cherchait des amis, mais, quand je vis le petit Evoli proche du monsieur, je compris que celui-ci revenait d'un entraînement qui semblait intense.

Bref, me fixant avec ses pierres sombres, il reprit parole. Malgré qu'il ne connaissait guère la situation, l'homme semblait vouloir m'aider et semblait connaître le sentiment de perdre quelqu'un qu'on aime beaucoup. De plus, celui-ci me conseilla de ne plus m'enfoncer dans cette tristesse infinie et il avait étrangement raison. Oui, Hope ne reviendra jamais des morts pour venir me saluer, mais je devrais plutôt me ressaisir et de mordre la vie à pleine dent. De toute façon, en y pensant bien, le jeune Estheim ne voudrait point que je m'enfonce d'avantage. Je suis sûre qu'il voudrait me voir aussi pétillante et vivace qu'avant. Malgré que cela ne sera aucunement facile, je ferais de mon mieux pour me ressaisir.

Alors que le dresseur me demanda s'il pouvait prendre place, son pokémon de type normal sauta sur mes genoux et se blottit contre moi. Au début, je fus surprise de cette réaction si soudaine, puis, affichant un doux sourire, je pris délicatement l'Eevee entre mes bras et le serra délicatement contre moi. Je souriais de plus belles en sanglotant doucement. Ensuite, après quelques secondes, je caressai le dos de l'animal en accepta que le dresseur du Evoli me rejoint. Je voulais que le sage homme m'accompagne dans ma solitude. Quand il fut assit, je le fixai légèrement, en souriant.

-Merci du soutien monsieur. Malgré que ça risque d'être difficile, je ferais du mieux que je peux pour passer à travers de ce deuil. *temps* Vos paroles sont si sages et honnêtes... c'est rare que je vois cela sur cette île. Il n'y avait que mon meilleur ami Hope que je connaissais, dans ce genre. D'ailleurs, puis-je savoir à qui ais-je l'honneur de parler? dis-je en déposant l'evoli sur mes genoux, le laissant libre de partir ou de rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

avatar

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 25
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

MessageSujet: Re: Douleur infinie (pv Kaos et Selunielle)   Dim 18 Jan - 2:18

" Je doute que mon nom t'avance à grand chose... Peu de personnes me connaissent, ici. Mais ce n'est pas dans ma nature de refuser une demande d'information, surtout de la part d'un Pokémon. Je suis des études à la Gakuen Académie, l'institution nous faisant face... J'y siège au quatrième étage, pour un petit moment, et je m'appelle Kaos Black. Mais nomme-moi comme tu le souhaites, ce n'est pas une chose à laquelle j'apporte beaucoup d'importance. " S'exclama sombrement l'individu, de noir vêtu, en s'installant sous l'accord de son interlocutrice.

La Gardevoir ne paraissait pas s'attendre à une telle rencontre. Un sentiment partagé, à vrai dire, bien que loin d'être gênant. Ne semblant pas particulièrement dérangée, celle-ci, après avoir été émue de constater l'élan amical du renardeau, accepta la modeste requête, formulée plus tôt.

Combien de Pokémon souffraient, en l'espace d'une minute ? Kaos se posait souvent la question... La vague approximation paraissait des plus désespérantes. De toute évidence, l'homme en noir n'était pas en mesure de tous les consoler, de tous les aider à la fois. Parfaitement logique, direz-vous justement, mais difficilement possible à admettre, à s'y résoudre sans gêne, pour la noirâtre entité... Chaque occasion d'en aider lui faisait se sentir utile, dans l'idéal qu'il s'était donné pour mission d'atteindre. Mais l'interrogation revenait mesquinement, lors de ces instants. Un savant mélange d'émotions opposées, de craintes, d'indignation, d'espoir, d'amour, de haine, de tristesse... Au fond de son esprit, se cachaient quelques sordides raisons, enchainées, masquées d'un puissant déni psychique. Black avait observé l'expression de la bêtise humaine, à bien des reprises et à tel point que certains passages durent être scellés, pour lui permettre une existence moins perturbante. L'aura du concerné, apaisée et pure, en présence de Pokémon, semblait malgré tout translucide, laissant percevoir l'océan de souffrance, enduré secrètement, pour qui serait suffisamment empathique à le découvrir dans ses yeux ambrés...

Il souriait faiblement, cette figure à la chevelure d'ébène, un amas ténébreux, au service d'une lumière qu'il enviait tendrement. Caressant l'adorable et fidèle boule de poils, bras sur le genoux, le jeune homme laissait son regard perçant s'évader, dans la pénombre ambiante. Evoli appréciait visiblement ces preuves d'affection, restant à la fois collé aux jambes de la rare demoiselle.


" Je ne voudrais nullement me montrer repoussant... mais il est risqué pour toi d'apparaître ici, à l'orée d'un bâtiment rempli de dresseurs en tout genre. Ca l'est déjà pour une créature de ton espèce... ton statut chromatique n'aidera hélas pas d'avantage ta probabilité de tranquillité... bien au contraire... Je fais mon possible pour protéger et améliorer la condition des Pokémon, il s'agit de mon unique but. Pourtant, il doit très fréquemment arriver que je ne sois pas à l'endroit adéquat, à l'instant requis, pour parvenir à protéger chacun d'entre-vous... Aussi ridicule que cela pourrait paraître, je ne peux m'empêcher de le voir comme une tragédie. Saches, par ailleurs, que je suis affreusement honteux des actes néfastes, souvent commis par ceux de mon espèce, à votre égard... Une parenthèse dont je m'excuse, jugeant pourtant bon d'en mentionner brièvement les éléments... "

Brisant calmement le silence, la sombre silhouette venait de légèrement enrichir la discussion. Se permettant même une simple remarque, pourtant non dénué de sens. Il paraissait en effet vrai qu'une promenade, aussi courte soit-elle, risquait fortement de mettre le shiny dans une situation peu enviable, lorsque réalisée à la lisière d'une pompe à dresseurs... Sur le moment, L'étudiant s'en voulu de laisser libre court à ces paroles, malgré leur pertinence, car elles déviaient manifestement le sens de la conversation, alors qu'il aurait été intéressant d'approfondir le sujet initial, qui les avait d'ailleurs premièrement rapprochés. Oh, bien sûr, l'obscur garçon n'avait pas pour intention de tout raconter à la beauté bleutée... néanmoins, en parler, même l'espace d'un instant, permettrait sans doute de soulager quelque peu les pressions émotives des deux êtres, se sentant enfin écoutés par quelqu'un.

La massive coquille, toujours contre son corps, Black guettait discrètement les alentours, parfois du coin de l'oeil... Chaque bruit perçu était sondé, souvent analysé jusqu'au visuel, pour les plus ambigus. Une attitude devenue courante, pour le triste personnage, dont la vigilance prenait constamment une place dans ses multiples préoccupations, devenues quotidiennes et presque inconscientes... Le passé avait démontré au concerné l'importance d'être toujours sur ses gardes, d'avoir une attention à toute épreuve, jusqu'à devoir en perdre le sommeil, dans des cas plus extrêmes. Kaos espérait seulement que ce sentiment perpétuel de méfiance, bien que rentré dans les habitudes et donc moins perceptible, n'allait pas perturber la précoce appréhension du monde, subie par le résident de l'oeuf... Caressant ce dernier et s'efforçant de se détendre un peu plus, la noirâtre entité bascula son regard dans les pupilles du Pokémon Psy... maintenant prêt à explorer l'univers de la mélancolique créature.


" Mais dis-moi... Si je ne te donne pas trop l'impression de m'incruster exagérément dans ces pensées, que tu arbores un peu tristement et malgré toi... Pourrais-tu me partager la vision que tu avais de cette personne, à laquelle tu sembles encore tant tenir ? Je serais également curieux d'avoir l'honneur de me faire communiquer la nature du lien, si spécifique et possiblement réciproque, que tu paraissais positivement éprouver à son encontre. En outre... et si la réponse à ma prochaine demande ne risque pas de faire ressurgir une peine que tu voudrais éclipser, à tout prix... Pourrais-je oser te faire la requête de me compter les circonstances du déclin, de l'être qui perdure et perdurera sans doute encore longtemps, au creux de ces souvenirs émotifs, si propres à ton coeur ?... En espérant ne pas te gêner, de par mes formulations probablement pompeuses, bien qu'impulsives. " Termina enfin l'étrange humain, de sa sombre et mélodieuse voix, alors que les rayons lunaires embrassaient les chevelures des deux bipèdes, aux teintes si distinctives...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douleur infinie (pv Kaos et Selunielle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douleur infinie (pv Kaos et Selunielle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» passage du pc au mac en douleur !
» douleur au pied
» Comment diminuer la douleur ?
» Douleur du passé
» Sois sage, ô ma douleur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: L'Académie :: Salle des Fêtes-
Sauter vers: