Partagez | 
 

 Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]   Sam 3 Nov - 16:21

Mégami n’avait pas digéré la réponse qu’on lui avait donnée la veille. Pas du tout.
Ces personnes qui se faisaient appeler profs’ étaient paranos au point de lui mentir quand il leur demandait de simples renseignements sur le financement d’un voyage.
Un mensonge de la part de Madame Cucul la Praline, aussi incroyable que cela puisse paraître puisqu’elle ne semblait pas au courant qu’il existait des méfaits dans ce monde, et un vent de la part de Monsieur Je fais mon Mystérieux, parce qu’évidemment, répondre est une action bien trop basique pour une personne comme lui.

Clairement, cela faisait chier Mégami. Il n’y avait pas d’autre mot.

Alors il y avait réfléchi. Pas besoin de réfléchir longtemps bien sûr, quoiqu’on pourrait se poser la question dans un environnement de moins en moins logique, mais en tout cas le blond avait trouvé la première chose qu’il devait faire. Il devait répandre son avis à un maximum de personnes censées être intelligentes et lucides. Et pour cela, qui mieux que les premiers de la classe qui se faisaient traiter de chouchous et de fayots, pour ne pas employer d’autres termes plus rustres dirons-nous, par le premier troupeau de moutons venu ?
C’est pour cela que Mégami se promit, en rentrant, d’exposer sa façon de voir les choses à ces personnes, quitte à omettre son caractère réservé.
Oui, en rentrant, parce que pour l’heure, ben, y’avait pas grand monde à qui il pourrait parler de ça, qui était venu au voyage. Il y avait les deux profs, oublions, de toute façon cela ne concernait que les élèves. Et la seule élève qu’il connaissait, c’était malheureusement la petite hargneuse avec qui il avait permit de faire un match nul. Inutile d’essayer de lui adresser la parole, donc. Après, il y avait aussi son petit chien qui semblait la suivre partout, cela partait donc mal. Et puis il y avait un ranger que Mégami avait croisé déjà plusieurs fois, assisté à certains cours en commun, mais ils ne s’étaient jamais adressé la moindre parole. Quant aux autres, le natif de Bourg-Geon ne les connaissait tout simplement pas.
C’est ainsi que, pour faire passer le temps, il fallait bien après tout, après s’être vêtit d’un pull rouge assez foncé ainsi que d’un jean vert et, comme d’habitude, de son fidèle manteau, pas besoin de vous dire la couleur (et bien sûr de ce qu’il y a en dessous de tout ça, mais on s’en fout ça se voit pas), puis d’avoir prit un petit-déjeuner, il s’en alla de l’hôtel luxueux qui les logeaient pour voir s’il n’y avait pas un dresseur dans le coin qui accepterait de faire un petit match. Disons qu’il aurait bien aimé voir commence se débrouillaient des garçons ou des filles de son âge qui ne faisaient que de la pratique comme entraînement.
Il eut alors l’idée d’aller vérifier à un endroit dont il avait souvent entendu parler, lorsqu’il habitait encore dans son patelin. La tour de combat d’Oliville. Il s’agissait d’un endroit où les dresseurs les plus puissants se réunissaient et combattaient sous des restrictions très spécifiques pour chaque compétition. La stratégie était en conséquence plus que jamais de mise dans cet endroit.
Mégami en avait ainsi déduit que le lieu où il avait le plus de chance d’en trouver, c’était celui-ci. La tour se situait à quelques centaines de mètres d’Oliville, on pouvait d’ailleurs la voir depuis la cité, et le chemin pour s’y rendre n’était pas particulièrement déplaisant, d’autant plus que le blond disposait de toute la matinée devant lui. Il suffisait de longer la mer, quoi. Mégami se serait bien arrêté un peu, d’ailleurs, histoire de capturer un petit Krabby ou un Kokiyas, ou même un Corayon sur la plage, mais il disposait déjà d’un Tentacruel dans son équipe et un Pokémon de type Eau n’était donc plus une priorité, autant laisser ceux-là vivre leur vie tranquillement.

Il finit par arriver devant la tour après une quinzaine de minutes de marche, sans se presser. Elle était vraiment immense, il n’avait encore jamais vu ça de sa vie. Pourquoi il fallait autant d’étages pour une tour dédiée aux combats de Pokémon ? N’était-ce pas un peu dangereux ? Allez savoir, une incohérence de plus, ou de moins, Mégami n’en était vraiment plus à ça près. En tout cas, il y avait foule devant la tour.
Tiens, en parlant de foule, cela faisait bien longtemps que le blond aux yeux bleus n’avait pas vu de gens avec des couleurs de cheveux dites « normales ». Ca lui prouvait bien qu’il était de retour à Johto, ça. Des tignasses brunes, blondes, rousses, bleues...
Attendez... bleue ?
Des cheveux bleus ?

Continuons sur le sujet des cheveux. Notre dresseur avait justement envie de se les arracher, là, maintenant. Que foutaient des cheveux BLEUS ici ? Dans ses souvenirs, parmi les élèves qui s’étaient rendu au voyage, aucun ne portait de cheveux bleus.
Son regard se baissa un peu. C’est alors qu’il reconnut une élève de l’académie, qui, pourtant, n’avait pas prit le bateau. Encore l’opération du Saint-Esprit, peut-être, c’est que ça devenait commun par les temps qui couraient.
Quoi qu’il en soit, il se souvenait de cet Organisme Génétiquement Modifié. Elle s’appelait Levy McGarden, et, tout comme lui, elle était une dresseuse. Mais ce n’était pas tout, car étant donné qu’ils étaient du même rang, ils participaient à plusieurs cours ensemble. Et, même s’il ne s’était jamais trop intéressé à cette fille, il lui semblait bien qu’elle était très douée dans les études, surpassant presque tous les autres, dont lui-même, qui n’était pourtant pas un mauvais élève.
Cette fille tombait donc à point nommé. Tant pis pour le combat, il y en aura d’autres.

Il s’approcha donc d’elle à pas confiants et tranquilles mais on pouvait clairement lire sur son visage « Tu t’enfuies, rien à foutre je te cours après », oui, il était possible de faire comprendre ça avec un air sur le visage.
Mais au fait... plus il s’approchait, plus la tête de cette fille lui disait quelque chose... oui bon, les cours, d’accord, mais ce n’était pas ça, en cours il ne s’occupait que de la tête du prof pratiquement, il n’en avait pas grand-chose à faire de ses camarades de classe. Mais maintenant qu’il l’observait, il avait un vague souvenir... il l’avait déjà vue plusieurs fois. Même beaucoup de fois, sans réellement y faire attention. Et pas à l’académie.
Etait-ce possible qu’elle ait habitée à Bourg-Geon ? Après tout, il était normal que tout le monde connaisse un peu tout le monde dans un tel patelin paumé, même quelqu’un d’aussi asocial que Mégami.
Bah, ça n’était pas important pour l’instant, au pire si ça le turlupinait tant que ça, il n’aurait qu’à le lui demander après son sujet de conversation un peu plus... passionnant.
Bref. Il était désormais devant elle, les mains dans les poches comme d’habitude, en baissant légèrement la tête pour la regarder dans les yeux sans paraître snob, parce qu’il faut dire qu’elle était assez petite, quand même.

-Excuse-moi, tu es bien Levy McGarden ?

Voilà, formulation polie, rien d’agressif dans la voix, là franchement, si on lui foutait un vent, Mégami portait plainte.


Dernière édition par Mégami Hells le Mer 16 Jan - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]   Mer 7 Nov - 17:51

D’accord. Première étape réalisée sans encombrement. Pour l’instant, ça allait, Levy ne semblait avoir aucune animosité envers Mégami, tout cela partait donc plutôt bien.
Elle demandait pourquoi et d’ailleurs c’était très bien, ça permettrait à Mégami de débuter sans pour autant s’occuper de plein de formalités ennuyeuses dont personne n’avait vraiment quelque chose à faire. Il l’avait interpellée pour lui parler de ses observations, pas pour faire connaissance.

-Je suis Mégami Hells, on est dans la même classe. D’ailleurs, si tu m’as reconnu, tu dois savoir que d’ordinaire je parle pas beaucoup, mais cette fois, on va dire que c’est différent. Et si tu m’as pas reconnu, maintenant tu le sais. Bref.

Oui, bref, parce que c’était une drôle d’entrée en matière, ça. Maintenant il fallait attaquer le sujet. C’est que Levy devait certainement se demander pourquoi un gars qui ne lui avait jamais parlé (ou presque, il était possible qu’ils se soient échangés quelques paroles mais très brèves), venait soudainement la trouver, comme ça, sans raison.
Il reprit donc, en tentant d’être le plus clair possible.

-Désolé de venir te parler alors qu’on n’a jamais discuté, je vais essayer de faire court pour ne pas te retenir trop longtemps.

Voilà, ça, c’était fait. Déjà ça permettait de prouver à son interlocutrice qu’il était honnête et poli. Oui, pour ceux qui en douteraient, Mégami a toujours été honnête et poli, sauf quand on lui a cherché des noises ou qu’il était énervé. Ou même les deux, comme avec Kayline par exemple, d’où le fait qu’il n’a même pas jugé utile de lui donner son nom. Dans ces cas-là, oui, Mégami peut être impoli et même blessant, mais sinon, malgré le fait qu’il soit rude et assez glacial, il n’a en général de problèmes avec personne. Les moutons ne comptant pas dans le terme « personne », bien entendu.
Rude et glacial. La fille qu’il venait d’aborder semblait être totalement l’inverse. D’ailleurs, d’après ce qu’il avait remarqué lors des cours, elle était totalement l’inverse. Rien que ses habits, déjà. Toujours des couleurs vives, alors que le blond, lui, préférait passer inaperçu à l’aide de vêtements aux teintes foncées. De plus, elle avait comme un air chaleureux, encore une fois le contraire de l’autre qui arrivait à faire passer l’envie aux autres personnes de venir le saouler d’un simple regard expressif. Minute, il était en train de s’égarer, là.
Bon, allez Mégami, on fait abstraction du mutisme habituel et on raconte.

-D’abord, je vais te dire pourquoi je suis venu te trouver toi et pas quelqu’un d’autre, parce que je t’ai pas choisie au hasard. J’ai remarqué que tu avais une certaine intelligence, en tout cas assez pour être la première au niveau notes, et c’est pas rien. C’est pour cette raison que j’ai voulu t’en parler, je pense que tu comprendras ce que je veux dire facilement, si tu l’as pas déjà remarqué toi-même. En vérité, pour une partie, ça serait étonnant que tu ne l’ai pas remarqué.
Je veux parler des incohérences nombreuses qu’on trouve à l’académie. Et à tout ce qui touche à l’académie.


Le dresseur laissa quelques instants à sa collègue pour bien, ou pas d’ailleurs, cerner le sujet, chose qui ne devait pas être facile. Voir un camarade de classe venir et parler d’incohérences, c’est assez paradoxal et étrange, sûrement.
Mégami continua.

-Tu dois pas encore bien cerner ce que je veux dire par là, alors je vais expliquer. Pour ça, je vais prendre trois exemples concrets et véridiques. Et tu fais partie de cet exemple. Regarde autour de toi.

Il fit un signe de tête en direction de la foule qui les entouraient, qui vaquait à son occupation, puis poursuivit son exemple.

-Regarde les coupes de cheveux. Alors, avant que tu me dises quoi que ce soit, je tiens à dire que je n’ai rien contre les cheveux habituels, hein, je prends juste ça à titre d’exemple. Mais c’est la vérité, pourtant : tout le monde ici a des cheveux noirs, bruns, châtains, roux, ou blonds, comme moi. T’es la seule qui en possède des bleus, et au vu de ton caractère je doute que ce soit une teinture.
La seule ici, mais pas à l’académie. Là-bas, on trouve de tout. Des roses, des rouges, des violets, des verts. Et des bleus, bien sûr. Inutile de dire, évidemment, que les yeux, c’est pareil.


En parlant d’yeux, Mégami avait pu constater lui-même que son professeur d’entendement entre humains et Pokémon avait bel et bien eu deux couleurs d’yeux différentes en quelques minutes. Ce qu’on racontait était donc vrai.
Trop fashion, quoi.

Enfin bref, maintenant il s’agissait de voir ce que répondrait sa camarade de classe. Il avait hésité à sortir ses trois exemples d’un coup, mais avait finalement opté pour qu’elle donne son ressenti à chaque fois, afin de ne pas tout mélanger.
Mais il y avait une autre raison plus importante. Si elle comprenait bien cet exemple, qui était sans doute le moins important des trois, alors elle ne pourrait pas faire semblant de ne pas comprendre les autres qui étaient pourtant plus simples à saisir, celui des cheveux étant assez abstrait puisque les élèves ne venaient pas tous des mêmes coins.

-Alors, qu’est-ce que t’en dis ?

Voilà, une question simple pour finir. Mégami lui avait foutu un paradoxe devant les yeux et maintenant, elle allait devoir se débrouiller, parce qu’à présent il avait lancé le sujet, et le dévier ou l’esquiver ne fonctionnerait pas.
Le jeune homme attendit donc la réaction de Levy, qui n’allait pas tarder à fuser, d’après lui. Tout ce qu’il espérait, c’est que cette conversation lui prouve au moins qu’il n’était pas le seul à penser tout ça... et que la réponse serait celle qu’il attendait.
Si ce n’était pas le cas, eh bien... il n’avait pas vraiment envie de songer à ce qu’il ferait dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]   Dim 11 Nov - 11:50

Tiens la conversation devenait intéressante tout à coup. La dresseuse semblait être encline à répondre aux interrogations de Mégami correctement et déviait même sur un autre sujet intéressant, celui des teams. En vérité, Mégami ne connaissait vraiment bien que la Team Rocket, qui avait régné à Kanto puis, trois ans plus tard, à Johto. Heureusement les Rocket ne s’intéressaient pas vraiment à Bourg-Geon et se rendaient souvent à Doublonville où il était devenu normal de les voir.
Et le plus ironique dans cette histoire, c’est qu’on racontait que ceux qui avaient remis la Team Rocket à leur place venaient de Bourg-Geon. Qui l’eût cru ? Un habitant de ce coin paumé, défier la Team Rocket ? Après tout, ça existe les prodiges. Tout comme celui qui avait dissout la Team Rocket à Kanto. Ils avaient pas de bol, eux, quand même.
Enfin bon, le principal est que leurs agissements avaient été stoppés.

Pendant que Mégami songeait à ça, des Pokémon les rejoignirent, certainement ceux de Levy. On y trouvait un Sabelette, un... machin qui ressemble plus ou moins à Persian, un Tiplouf, un Evoli et enfin un Tarsal qui s’était incrusté en se téléportant directement sur l’épaule de sa dresseuse. D’ailleurs, ce Tarsal arborait un sourire étrange, alors que Mégami ne voyait pas particulièrement ce qu’il y avait de drôle, m’enfin.
Il allait répondre à sa question, mais d’abord il avait deux-trois trucs à faire.

-Non, c’est vrai, enfin en partie, mais pas de ça principalement. Attend, excuse-moi.

Il commença par sortir son Pokédex. Cette espèce de chat venait certainement de la région d’Unys, c’est pour ça qu’il ne le connaissait pas. Il pointa son appareil électronique dans sa direction, puis lu.

Leopardus
Pokémon Implacable
Un Pokémon insaisissable. Son style et son pelage magnifique attirent de nombreux Dresseurs. Il s'approche sans un bruit de sa proie et l'abat d'un coup par derrière sans jamais être repéré.

Le dresseur pouvait également lire sur le côté qu’il s’agissait d’un type Ténèbres. Mais aussi, et surtout, l’image sur le Pokédex le montrait violet.
Et celui-ci était pourpre.
Bon Dieu. Encore un. Ceci dit, cela allait lui permettre de faire transition pas trop moche entre ses deux exemples.
Deuxième chose maintenant. Il empoigna une pokéball, une Copain ball et une Filet ball, puis lança cette dernière en direction de la mer et les deux premières en l’air. Un Tentacruel, un Papilusion et un Roucool apparurent alors, autant leur faire profiter du voyage à ceux-là, surtout Tentacruel qui n’avait pas l’occasion de nager comme ça.
Heureux d’être libéré en pleine mer, il partit nager assez loin, Mégami lui faisait confiance à présent, il savait parfaitement qu’il ne se ferait pas la malle.
Quant aux deux autres, ils s’envolèrent dans le ciel, profitant de cet air marin.

Parfait. Ceci fait, le dresseur allait pouvoir reprendre la conversation, il replanta donc son regard dans celui de Levy.

-Voilà, je les libérais, ils ont pas souvent l’occasion d’aller dans un endroit comme ça.
Donc, ça tombe bien que tu parles des Teams. Je ne sais pas si certains élèves sont dedans, à vrai dire je ne me suis pas posé la question, d’ailleurs ça m’étonne de moi, ni même pour les profs’. Tout ce que je sais, c’est qu’effectivement ça serait idiot de ma part de venir t’en parler si j’étais moi-même dedans. Ce qui n’arrivera jamais bien sûr. Ces regroupements ayant l’allure de sectes sont ridicules et ceux qui en font partie, déplorables. D’après ce que je sais, les Teams Aqua, Magma et Galaxie ont échoué à cause de leurs idéaux, mais ça n’a rien d’étonnant, qui peut prétendre assécher ou inonder notre planète, ou mieux encore, créer un nouveau monde ? Mais la Team Rocket est pire.


Il se souvint alors de leur prise de contrôle de la tour radio de Doublonville, qui sonnait presque comme un coup d’état.

-Vouloir ramollir le cerveau des Pokémon avec des ondes radios d’une certaine fréquence. Je crois qu’ils ont testé leur prototype sur leurs propres membres pour avoir une idée pareille.
Et certains pensent que la Team Rocket, qui n’hésitait pas à tuer n’importe quel Pokémon, est dissoute. Moi je ne le crois pas. Ils ont réussi à se relever une fois, ils peuvent recommencer.


Il s’était un peu emporté, mais il avait vraiment horreur des teams. Quelles qu’elles soient.
Son regard s’était un peu perdu dans le vague comme à chaque fois qu’il parlait de quelque chose qui l’intéressait, il se reprit donc.

-Bref. En parlant de la Team Rocket, si elle existe toujours, ça ne m’étonnerait vraiment pas qu’elle s’en prenne à l’académie. Et ça m’amène au deuxième exemple, où tu es aussi concernée d’ailleurs, apparemment. Sur mon Pokédex, Leopardus a un pelage violet tandis que le tien en a un rouge. Je suppose donc que c’est un Pokémon brillant.

Plus aucune stupéfaction ni dans la voix ni dans le regard. Il en avait désormais vu tellement que c’était comme si une légende s’était entièrement écroulée pour lui.

-Et pourtant ils sont censés être rarissimes. A tel point qu’un homme qui en rencontre un dans sa vie peut se considérer comme l’homme le plus chanceux de la journée à juste titre.
Et à l’académie ? On ne trouve que ça. La première fois que je suis allé au centre d’adoption, tu t’y es sûrement rendue, j’ai été choqué. Mais maintenant ça fait partie de mon quotidien et je les traite comme n’importe quels autres Pokémon. Et pourquoi ? Est-ce qu’il y a une raison au moins ?
Un jour, la Team Rocket viendra s’en emparer. De tous. Ils ne laisseront pas passer une telle mine d’or sous leur nez.
Tu dis qu’il n’y a peut-être pas d’explications, pour les cheveux je suis d’accord, il n’y en a pas. Mais pour ça, j’en veux une. Ce n’est pas un phénomène paranormal, les Pokémon brillants existent vraiment, ils sont juste beaucoup plus nombreux sur cette île.
Mais ce n’est pas le pire. Ca peut paraître orgueilleux, mais j’ai l’impression d’être le seul qui a été choqué par ça. J’en suis venu à me demander si c’était moi qui déraillais, je me suis remis en question.


Et ça, ce n’était pourtant pas facile à faire pour le blond, même s’il ne l’avouerait jamais devant quelqu’un, surtout devant une connaissance simple.

-Mais non. J’ai rien trouvé qui puisse me donner tort. Mais ça voudrait dire que ce sont tous les autres qui sont des ignorants, et je pense bien que ce n’est pas le cas. Voilà pourquoi j’avais besoin d’un autre avis, le tien.
Et donc, tu penses quoi de cet exemple ?


En tout cas elle semblait effectivement tout sauf bête, cette fille. Semblait, oui, et cela allait se vérifier dans peu de temps, lorsqu’elle répondrait à ceci et surtout au troisième exemple qu’il allait lui présenter.
Elle avait l’air également assez bavarde sur le sujet, ce qui était important et bénéfique pour Mégami, même si d’ordinaire ça l’aurait vite saoulé. Bref, tant qu’elle comprenait et qu’elle lui donnait sont point de vue, c’était le principale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]   Ven 14 Déc - 18:27

En effet Mégami n’était pas du tout au courant que des scientifiques travaillaient dessus. C’était intéressant ça, il faudra qu’il songe à aller leur demander. Après tout il n’était pas scientifique lui-même, bien que quelques fois il se disait que cela aurait pu être sa vocation, et donc il ne connaissait pas certaines notions qui semblaient pourtant indispensables à de telles réflexions. Bref, il pourra facilement se mettre en relation avec un chercheur, ou au pire il ira en parler au professeur Orme un jour où il pourra revenir chez lui.

Bon. De toute évidence, cette fille ne lui avait pas menti et avait bien comprit ses deux précédents exemples. De plus, elle semblait partager son avis sur les teams, encore heureux sinon elle aurait été idiote, et elle ne l’était pas, et elle était donc prête à écouter le dernier exemple. Elle avait par contre avoué qu’elle n’avait pas tellement remarqué l’abondance des Pokémon brillants, chromatiques comme elle disait, mais Mégami était bien trop têtu pour « s’abaisser » à changer de terme comme ça, cependant son hypothèse avait l’air d’être assez plausible, même si le dresseur ne savait pas trop si c’était légal, ça, de faire des expériences de ce genre, comme sa camarade de classe le disait.
Et en prime, elle finit par une comparaison sur les bouquins. Tiens, ça lui rappelait sa sœur, elle aimait bien aussi rapporter tout aux livres, en même temps vu le nombre qu’elle en lisait, on comprenait pourquoi. Vu le soin qu’elle leur apportait aussi. Mégami, lui, était plus porté sur les jeux vidéos, ainsi que les jeux de stratégie. Ca ne l’empêchait pas d’aimer lire, mais il préférait tout de même faire sa fête à Ridley ou exterminer une fois de plus les restes du cerveau d’Andross. D’ailleurs, c’est bel et bien grâce à un jeu vidéo qu’il avait obtenu son Tortipouss.
...grâce, ou à cause, au fait ?
Mais c’était pas le sujet.

Levy était vraiment le profil que Mégami recherchait pour exposer son avis, et c’était parfait. Elle ne se vexait pas, et apparemment, était ouverte d’esprit.

-Merci, ouais je savais pas que des scientifiques se penchaient sur la question. J’essaierai d’en contacter un alors, parce que ça m’a toujours interpellé.

Il réfléchit alors à comment il allait tourner sa prochaine question, laissant quelques secondes de silence, qui étaient bien représentatives de lui, puis se décida à parler.

-Bon, j’avais dit que j’essaierais de pas te retenir longtemps, je pense que je vais réussir. Donc, voici mon dernier exemple d’incohérence. Tu sais bien que on est logés, nourris et blanchis gratuitement ici, je suppose. Et qu’en prime, on touche une pension mensuelle, de pas énormément d’argent, mais c’est déjà ça. Là aussi, je me suis longtemps demandé qui rémunérait l’académie. Au final, personne ne la paye alors, donc par où rentre l’argent, si de l’argent rentre ?
Et surtout, ce voyage. C’est ça, mon exemple. Le financement de ce voyage. Comment l’académie peut se permettre de... bon, je vais énumérer, ça sera plus simple pour nous deux.
Un : l’académie nous paye un paquebot, pas trop mal on va dire, à mon avis il faut sortir le chéquier rien que pour ça.
Deux : Pour aller à Oliville, une des grandes villes portuaires, et en plus, en période de fête, ce qui signifie sûrement que les prix augmentent en conséquence.
Trois : Où est-ce qu’on est logés ? Dans un hôtel absolument luxueux, dans des chambres individuelles, s’il vous plait.
Quatre : C’est pas tout, l’académie a réservé un étage entier de cet hôtel, pour, six élèves il me semble, je sais plus exactement. Le dernier étage bien sûr, histoire de faire gonfler les prix encore plus, étant donné qu’il offre une vue imprenable sur la mer.
Cinq : Ces élèves n’ont absolument rien en commun, et ne sont même pas pris parmi les meilleurs.
Ah et je crois qu’il y a d’autres choses encore, mais là je ne les ai pas en tête, j’ai du mal à me souvenir de certains trucs quand je parle comme ça, j’ai pas l’habitude.
Voilà. Quelque chose me dit donc, en voyant tout ça, que l’académie n’est pas seule responsable de ce financement. Et ça m’étonnerait que la région de Sinnoh en ait quelque chose à faire de six élèves qui veulent partir à Oliville. J’écarte aussi la possibilité des tarifs réduits pour les groupes, six, ce n’est pas assez pour ça.


Et il en avait, des autres choses à dire, Mégami. Par exemple, le fait qu’il n’ait pas vu Levy à l’hôtel ni nulle part ailleurs, avant ici, l’intriguait beaucoup, et il ne manquerait pas de lui poser cette question, qui serait rapide à répondre.
Pour l’instant, il s’agissait d’une autre question, plus importante pour le dresseur.

-Alors, t’en penses quoi cette fois, sur ce financement ?

Pour finir il replanta son regard dans les yeux dorés de son interlocutrice, prêt à détecter au mieux qu'il pouvait la vérité ou le mensonge. Il faut dire que Levy était très souvent avec M.Philgard, il lui semblait l'avoir remarqué du moins, ils devaient donc être proches. Et M.Philgard était justement un des accompagnateurs de ce voyage.
La partie intéressante allait commencer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]   Mer 9 Jan - 21:46

Mégami n’avait jamais entendu parler du milieu d’où venait M.Philgard, à vrai dire il n’en avait que faire avant maintenant. Mais bizarrement, cela ne l’étonnait pas le moins du monde, il voyait bien ce personnage venir tout droit de la bourgeoisie.
Et contrairement à une majorité d’autres élèves, Mégami n’avait jamais eu une dent contre M.Philgard. Sa matière n’était certes peut-être pas la plus utile pour les dresseurs, encore que, car il est important pour ceux-ci d’être en phase avec leurs compagnons, mais elle se révélait tout de même intéressante et assez originale, ce qui plaisait justement à Mégami.
Oui, il avait toujours trouvé que le prof Philgard était un bon prof pour ce qu’il enseignait et n’avait jamais vraiment comprit pourquoi les autres avaient quelque chose contre lui. Un prof assez étrange tout de même, il fallait l’avouer.
Pareillement, qu’il soit ami ou non avec Levy ne le préoccupait pas le moins du monde, contrairement à une partie de leurs camarades. Le dresseur l’avait toujours dit, mais les problèmes des autres n’étaient pas ses problèmes. Il en avait déjà bien assez comme ça pour l’instant. Mais maintenant, une chose était sûre, il avait quelque chose à voir avec le financement.

En parlant de financement d’ailleurs, Levy émit la possibilité que les familles puissent payer l’école, mais ça par contre, le blond n’en était vraiment pas certain du tout. Sinon les enfants de familles assez pauvres ne pourraient pas venir jusqu’ici.
Ce qui était à prendre, par contre, c’est quand elle affirma que Philgard était certainement à l’origine d’une partie du financement. En fait, Mégami était largement plus partant pour croire Levy que le professeur de combinaisons d’attaques. Ses dires sonnaient bien plus vrais que ceux de l’autre maquillage-sur-pattes. Il ne manquerait pas de lui faire remarquer. Ensuite, la dresseuse déduisit que son collègue avait déjà demandé des précisions aux deux accompagnateurs, ce qui était vrai.
Cependant, elle avait enchaîné avec le fait qu’encore une fois, Mégami n’était pas le seul à se demander ça. Et contrairement au coup des Pokémon brillants, ça, il en doutait sérieusement.
En enfin elle avait décidé d’éclairer le point obscur sur sa venue à Oliville. Tant mieux pour elle, ça lui épargnerait une question de plus et Mégami se sentit comme soulagé qu’il ne s’agisse pas encore une fois d’une raison mystique.

-Ouais, ça va, Oliville c’est assez sympathique comme endroit, même si je dois avouer que la plage et les endroits chauds, c’est pas vraiment mon truc. Et puis, j’ai beaucoup de mal à me repérer ici, j’arrête pas de me perdre, m’enfin bref.

Il avait décidé de dire ces phrases pour détendre un peu l’atmosphère, histoire que ça devienne pas trop trop sérieux non plus cette discussion. Il allait quand même pas se faire une ennemie alors que dans cette même ville se baladait une fille qui le détestait pour on-ne-sait-quelle-raison-valable.
Aussi Mégami prit la décision d’arrêter de fixer Levy, il avait l’habitude de faire ça quand il était justement dans une discussion de ce genre ou qu’il devait persuader quelqu’un, et c’était pas franchement agréable pour certaines personnes, telles que Rika Hikari, sa coéquipière de mission, comme il avait pu le remarquer.

-En ce qui concerne ce que t’as dit juste avant, à ta place j’en serais pas aussi sûr. Je suis pratiquement certain, avant ton arrivée, d’être le seul qui se soit posé des questions à ce sujet. C’est justement pour ça que j’ai douté de moi, parce que ça paraissait évident à tout le monde, sauf à moi. Sinon je ne serais certainement pas venu te trouver, vu que me poser des questions aurait été normal.
Et justement, en parlant des questions, comme t’as deviné, je suis allé demander aux profs’ comment est-ce qu’ils avaient fait pour financer ce voyage.
Bon, je peux comprendre que ça me regarde pas. Mais dans ce cas, j’aurais aimé qu’ils me le disent clairement, je n’aurais sûrement pas cherché plus loin. A la place, M.Philgard m’a juste ignoré, et Mlle.Nova m’a raconté une histoire qui m’a plus fait comprendre qu’on me prenait pour un pigeon, autrement dit qu’elle avait déboursé elle-même tout cet argent rien que pour nous. Je ne l’ai pas cru, et apparemment j’ai eu raison puisque d’après toi, M.Philgard a participé, c’est exactement ce que je voulais savoir.
De toute façon, vu que personne ici semble capable de me répondre clairement, j’irai demander au directeur en rentrant à l’académie. Ca peut faire bizarre de voir un élève s’obstiner sur quelque chose comme ça, mais je le redis, si on m’avait révélé tout de suite la raison, ou même une raison valable et claire pour me faire comprendre que je n’avais pas à le savoir, j’aurais abandonné.


Ce qui était peut-être le pire pour Mégami, c’est que malgré tout, il commençait à faire confiance à Levy. Après tout, pourquoi elle dirait n’importe quoi à un de ses camarades de classe alors qu’elle n’était pas une brebis ? Ca, malheureusement, il pouvait pas le savoir, il avait pas encore l’esprit assez tordu pour pouvoir deviner qu’en vérité elle était amie avec le chef de la Team Plasma.
Et Mégami était en train de lui déblatérer toutes ses hypothèses et opinions sur la situation, presque en train de se faire prendre dans son propre piège.
Mais une chose était sûre, dès qu’il rentrerait du voyage, il irait demander directement au dirlo, pas en passant pas l’incompétente. Poliment, de façon concise, claire, mais efficacement. Et là, plus de mensonges possibles à moins que le directeur craigne qu’un jeune de 16 ans et demi puisse détruire son académie en sachant la source de revenus et de financement de celle-ci.

Bon, ben, cette fois, il en avait fini. Il ne voulait pas déranger la bleuette plus longtemps, faut dire, elle lui avait rien demandé à la base. Il lui restait juste une question qu’il devait lui poser, comme il s’était dit au début de cette conversation à lui-même, vu que ça le troublait aussi un peu.

-Bah, c’était tout, je te remercie en tout cas, ça m’aura permis de pas mal réfléchir et d’obtenir quelques réponses. J’ai quand même une dernière question même si elle n’a carrément rien à voir. Hormis les cours, il me semble que je connais ta tête. Depuis longtemps, en fait. J’y ai jamais vraiment pensé vu qu’on s’est presque jamais parlé avant, mais du coup maintenant je crois bien que je t’avais déjà vu pas mal de fois. Tu viendrais pas de Bourg-Geon, par hasard ?

Voilà, maintenant que la discussion sérieuse était close, il pouvait finalement la poser, sa question. Au fur et à mesure, il avait été presque certain de la réponse, du coup, mais autant demander. Mais enfin, dans un sens, si ça s’avérait vrai, il trouverait ça assez cool et se demanderait aussi pourquoi il n’y avait pas pensé plus tôt en la voyant en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]   Mar 15 Jan - 12:50

Bon bah, c’était cool.
Donc ses impressions se révélaient exactes, cette fille venait bien de Bourg-Geon. Aussi incroyable que cela puisse paraître, à l’instar de sa camarade, Mégami sourit légèrement également lorsqu’elle lui révéla ceci. Etant quelqu’un d’assez -pour ne pas dire très- patriotique, apprendre qu’une dresseuse de sa classe venait du même patelin paumé que lui le mettait de bonne humeur, au point de le faire sourire. Et ça c’était assez exceptionnel, il fallait l’avouer, peu de personnes dans l’académie l’avaient vu sourire un jour.
Enfin, vu sourire, peut-être qu’il y avait eu beaucoup de monde, étant donné que Mégami ne pouvait pas s’empêcher de le faire lorsqu’il voyait un troupeau de mouton, et ça s’était assez commun. Mais remarquer qu’il souriait, c’était autre chose.

Son visage était redevenu sérieux lorsqu’elle continua à propos de l’histoire de la prof’ rose.
Comme quoi, elle aussi elle avait tout de suite compris que c’était juste n’importe quoi. C’est bien la preuve qu’il n’y avait pas besoin de chercher bien loin pour le savoir. Maintenant, restait à savoir pourquoi elle lui avait menti, et ça c’était encore autre chose, mais le blond ne manquerait pas de demander ça aussi à la concernée. Cependant, ça, il ne le dirait pas à Levy, déjà parce qu’elle s’en foutrait sûrement, ça devait pas être plus ses affaires que ça, et parce qu’en plus Mégami n’était, malgré tout, pas devenu ami avec cette fille et de ce fait il ne voyait pas pourquoi il devrait en parler à quelqu’un qui n’avait pas totalement sa confiance.

Enfin bref. Il était temps de clore cette conversation.

-Ca me vexe pas, vu que c’est ce que je pense aussi, et puis de toute façon si je prenais en compte tout ce que tout le monde pense de moi, j’aurais pas fini.
Et pas besoin d’être désolée, à la base t’es même pas censée en savoir plus que moi et ça m’a déjà aidé qu’on me confirme que Mlle.Nova n’était effectivement pas à l’origine de tout le financement de ce voyage. Même pour quelqu’un de très riche, ce voyage est trop coûteux et trop peu intéressant pour qu’on puisse débourser son propre argent et seulement son propre argent pour le payer entièrement. A moins qu’il y ait... ouais, puis non. Dans ce cas, autant y aller tout seul.
Bref. Si jamais t’apprenais autre chose à propos de ce financement, tu pourrais me le dire, s’il te plait ? Je te demande pas de chercher comme je fais, hein, après tout t’as rien demandé toi. Mais si jamais, par hasard, sans forcément vouloir en savoir plus, t’entendais quelque chose à ce propos, ça m’arrangerait si tu pouvais venir me tenir au courant. Entre deux cours, si tu veux, ou sinon, ma chambre est au dernier étage. C’est la première, et de toute façon, mon nom est écrit sur la porte.


Tiens, ça aussi ça faisait bizarre à Mégami de penser que sa chambre avait hérité de numéro « 1 » du quatrième étage. Ca prouvait bien qu’il était là depuis maintenant très longtemps... il n’était retourné chez lui qu’une ou deux fois depuis. Et à vrai dire, sa maison lui manquait assez. Oh bien sûr, elle lui manquerait beaucoup si ses anciens amis étaient restés à Bourg-Geon, mais ce n’était pas le cas. Restait qu’il y avait tout de même sa sœur et ses parents dans son cher patelin, et quoi qu’on en dise, la famille, c’est important.

-En tout cas, merci encore de m’avoir écouté, Levy. Au moins maintenant je suis sûr que ce dont je veux parler n’est pas spécialement dur à comprendre. Je pense que je vais en parler à d’autres personnes quand même.
Bon. J’crois que je vais aller visiter la tour de combat, moi, c’est pas tous les jours qu’on peut y aller.


Avant de partir, il regarda en direction du ciel, chercha ses deux Pokémon des yeux, puis les appela.

-Roucool ! Papilusion !

Les deux Pokémon volants perdirent alors de l’altitude pour s’arrêter après quelques secondes au dessus de leur maître.

-Je vous fais rentrer, je vais visiter la tour, là-bas, et je vais pas pouvoir vous surveiller, je préfère vous prendre avec moi et je vous libérerai une fois sorti, d’accord.

Les intéressés se posèrent, pour signaler leur accord, et ils furent donc de retour dans leur pokéball et Copain ball respectives. Tentacruel pouvait rester dans l’eau, il le méritait bien et il n’y avait vraiment aucun risque avec lui.
Mis à part Tortipouss et quelques fois Farfuret, tous les Pokémon de Mégami étaient globalement bien dressés et il n’avait en conséquence aucun mal à leur faire comprendre quand est-ce qu’il était temps de rentrer et pourquoi. Ca facilitait grandement les choses, et ce n’est pas pour autant qu’il était un tyran avec eux.
Pour la dernière fois, de la journée tout au moins, il regarda sa camarade dans les yeux, mais de manière moins oppressante cette fois, simplement pour la saluer. Il ne manquait jamais de respect à quelqu’un contre lequel il n’avait rien à reprocher.

-A la prochaine alors, on pourra éventuellement s’affronter un de ces jours.

Et peu après, le dresseur continua sa route vers l’immense tour se dressant sur la plage d’Oliville.

Au final, quel bilan ? Une rencontre intéressante, autant dans le fond que dans la forme. Et il n’était même pas exagéré de dire que Mégami appréciait Levy. Le fait qu’elle vienne de Bourg-Geon y était grandement pour quelque chose, mais le fait de savoir qu’il n’y avait désormais pas que lui qui se posait des questions sur l’académie le soulageait également d’un poids, il avait moins envie de crier.
Et il faut dire aussi que les dresseurs modestes et intelligents se faisaient rares ces derniers temps. Mégami s’était peut-être un peu retrouvé dans le caractère de son interlocutrice.
/Orgueil : ON/
Un peu, hein. Parce que bon, les vêtements flash et les jupettes, faut pas déconner non plus.
/Orgueil : OFF/


[Eh ben voilà, merci pour ce RP, tu peux poster après si tu veux ou pas, ça dépend si t’as des choses à dire, de toute façon t’auras qu’à me dire ça sur Skype]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage à Oliville : Le vent souffle fort ces derniers temps [Lev McJardin] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le vent souffle
» Voici des paroles de chansons de Noël
» le souffle du vent ....
» Paul FORT
» [Terminer] Voyage à Oliville : La déception de Kayline [Pv Arkjo et White]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: