Partagez | 
 

 Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Misa Katsu
Sweet Blade ღ
avatar

Féminin Balance Singe
Messages : 138
Date de naissance : 03/10/1992
Date d'inscription : 06/11/2012
Âge réel : 24
Localisation : Là ou tu ne t y attend pas..

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 500 $

MessageSujet: Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]   Jeu 7 Nov - 1:43

Spoiler:
 

est que les feuilles reviennent au printemps.



  • Sur la pointe des pieds, elle enfila ses bottes fourré, sa veste et sortit de l'appartement sans un bruit, si cette fois Misa ne faisait aucun bruit ce n'était pas pour l'une de ses mission de Kunoichi c'était juste pour ne pas réveillé son amie qui dormait encore a cette heure ci et c'était bien normale car il était encore tôt et en cette saison le soleil tardait à se levait. Cela faisait maintenant dix jours que Misa avait quittait l'académie Gakuen et avait emménager chez une de ses amies du temps de Parmanie. La vielle maison de la foret dont elle avait hérité bien que très grande et spacieuse n'était pas encore habitable et il y avait du boulot avant d'en faire un petit logis confortable. Elle avait tout de même était abandonné depuis des centaines d'année et les pokémons sauvage du coin n'avait pas arrangé les choses.

    Misa ne ronchonné pas à la tache, tous les jours elle se levait tôt et s'y rendait pour nettoyé arranger et bricoler sa nouvelle propriété tout en continuant d'apprendre les différentes espèces de plante et les pokémons qui abordé les alentours de son nouvel abri, elle devait aussi réglé les petits problèmes quotidien de la foret car après tout si elle était ici c'était bien pour ça. Des taches qui avait le don de vite fatigué notre Misa qui rentré tard le soir. Aujourd'hui c'était spéciale et en particulier pour l'un de ses pokémon. Splendido, le goupix de la défunte Alix qu'avait obtenu Misa avait reçut un cadeau de sa part la veille, La jeune brune avait eu du mal a se la procuré....une véritable pierre feu au couleur lumineuse, le goupix était au ange et avait fièrement évolué devant ses ami(e)s, en voyant son caractère vantard ressortir, Misa eu un petit sourire, depuis la mort de son ancienne maitresse Splendido s'était refermé et visiblement il reprenait du poil de la bête.

    Voyant que la pokéball de Splendido ne cessé de bougeait, Misa le libéra, c'était bien le seul de ses pokémon a être un lève tôt de plus il était très efficace pour l'éclairé lorsqu'elle regagner la foret. Dans la matinée froide et sombre, les ruelles de la vile était éclairé faiblement par la lumière des lampadaires et peu de personne s'y promené, C'est ce que Misa appelle ''des moment de solitude positive'' car si la solitude et souvent mal vue il y a certains moment ou l'on se sent vraiment bien à marché tranquillement sans qu'il n'y est le moindre bruit.

    Alors que Misa cachait sa tête sous un bonnet et le bas de son visage sous le col de son manteaux pour avoir plus chaud, le Feunard fraichement évolué trottiné avec élégance devant elle la tête haute faisant le beau devant le peu de pokémon errant qui passait par là. Une fois la ville traversait il fallait jonché la foret jusqu'à arrivait à la grande maison, Splendido laissait une petit flammèche dépassait de son museau pour éclairé  la végétation sombre et dangereuse quand il faisait aussi noir. Le soleil commençait alors a éclairé les environs au moment ou Misa arrivait enfin chez elle, les nuages épais d'automnes cachait et empêcher le moindre rayon de passé. Misa libéra tout ces pokémons mangea quelques brioches qu'elle avait dans ses placard et commençait tout de suite son ménage, il y avait des trous un peu partout qu'elle rebouché avec du plâtre.

    Bref tout ceci devenait son rituel habituelle jusqu'à ce que Kumano apparaissent pour lui annoncé la nouvelle du jour  (ou plutôt les problème du jour) traduite par Mébana la éoko

    *Alors Kumano a dit qu'une horde de pokémon plante habite sur un grande arbre appelé le Camphrier, un brutapéde trop gourmand ne cesse d'y manger la sève et épuise l'arbre qui risque de mourir alors que cette arbre est important pour beaucoup.*


  • Un loooonnnng soupir venant du cœur et c'est partit, Le feunard de Misa était visiblement son pokémon du jour puisqu'il avait décidé de l'aidé dans sa tache et puis un pokémon feu contre un insecte.. c'est du tout cuit. Un Brutapede c'est plutôt impressionnant et ce n'est pas le pokémon le plus amical que l'on pourrait rencontré et pourtant lorsque Misa était arrivé sur les lieu du problème, l'insecte géant se réfugia en haut de l'arbre à la vue de Misa, splendido et Kumano le herbizarre qui approcher du grand arbre. Bon super... au moins Misa était tombé sur exception de cette espèce d'habitude agressive et non craintif. Les feuille orangé de l'arbre empêché de voir le fuyard mais quelques chose le trahissait, les bruissement et les craquelure des feuilles mortes. L'arbre n'était pas ordinaire il était juste..immense et Misa avait du mal a croire qu'un seul pokémon pourrait épuisé toute la sève qui en dégoulinait.

    La jeune fille chercha une solution, croisant ses bras et écrasant les feuille sèches qui recouvrait toute la terre et les racines du camphrier. Le truc c'est qu'il ne faut ni effrayer ni attaquer ce Brutapede gourmand là n'était pas le but..

    -Zarrrrrr herbizarrr..... *Je viens de sentir un humain étranger dans cette foret Misa...*

    et pourtant comment faire pour l'en faire descendre..en plus maintenant qu'il  était en haut de l'arbre il devait déranger les habitation des pokemon vol et plante, les choses avait donc empiré...si la nourriture l'intéressait peut être qu'on pouvait l'attirais avec autre chose..mais quoi?

    -Zarrrr....  

    -Kumano... tu m'empêche de me concentré laisse moi..personne ne viendrait ici.. ça doit encore être un zoroark qui se fiche de moi.

    Elle repartit dans ses réflexions. l'endroit était tellement reculé qu'il n'y avait que très peu de chance de rencontré quelqu'un ici. Ha les zoroark... Misa s'était toujours promis de ne détesté aucune espèces de pokémon mais il faut bien avouer qu'avec les zoroark ou zorua elle avait vraiment du mal. Elle s'était tellement faite avoir par eux qu'elle ne pouvait plus les voir en peinture, leurs pouvoir était beaucoup trop dangereux a son goût. Misa devrait savoir que contrairement a elle, Kumano ne se trompé pas sur la présence qu'il avait sentit. Splendido lui se retenait de ne pas faire flambé le pokémon insecte, la patience n'est pas son fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]   Dim 10 Nov - 13:28

Il faisait particulièrement froid en ce début d’automne, aux abords de l’académie, ce qui n’était pas vraiment pour déplaire à Mégami. On commence à le savoir maintenant, il préfère le froid plutôt que la chaleur, et de loin (même s’il aime surtout le froid car pour lui, cela signifie que la neige n’est jamais bien loin).
Ce matin donc, assez tôt, il avait mis son écharpe jaune faite par sa sœur, ses gants en cuir, et était parti pour la grande forêt de l’île, qui était peut-être l’endroit où il s’était le plus souvent rendu depuis son arrivée, en n’oubliant pas de prendre une équipe de six Pokémon comme chaque jour.

Pourquoi partir de si bon matin dans un froid comme ça alors qu’il aurait pu rester dans sa chambre à galérer sur Fire Emblem : Thracia 776 ? Tout simplement parce qu’il devait réfléchir, sur pas mal de choses. Ouais, d’accord, c’est la réponse passe-partout ça, mais il faut quand même rappeler que le directeur a été assassiné il y a quelques jours. Et forcément, cet événement avait causé pas mal de remue-ménage...
D’abord, il fallait s’en douter, le départ de beaucoup, beaucoup d’élèves. Ne se sentant plus en sécurité ici, la Team Rocket s’était quand même introduit dans l’académie et avait kidnappé des élèves, Mégami en savait quelque chose..., ils avaient choisi de rentrer chez eux plutôt que de rester dans un endroit dangereux pareil. Et on ne pouvait pas vraiment leur jeter la pierre. Mais une chose était certaine, le prestige de l’académie allait passer du plus haut au plus bas.
Ensuite, il y avait eu ce rassemblement dans le lycée. Lors de la mort de Mlle.Nova, toutes les classes avaient dû effectuer une ou plusieurs minutes de silence. Là, elles avaient toutes été mises en commun. Evidemment, Mlle.Aikawa était particulièrement chamboulée, c’est vrai que ça devait être assez horrible pour elle.
Et puis, la presse et autres médias étaient arrivés. Ben oui, la Team Rocket qui débarque et se montre au grand jour en tuant et kidnappant des humains, ça fait réagir, alors beaucoup d’enseignants et d’élèves avaient été interviewés pour cet événement. Ni la police ni l’armée n’avait eu le temps d’intervenir en plus, et maintenant, la Team Rocket avait déjà quitté l’île. Une véritable attaque éclair.

Est-ce que tout ça était encore par rapport au meurtre d’Alix Nova ? Probablement pas, non. Mégami avait beau chercher, mais à part le fait qu’il s’agissait de la Team Rocket, il n’y avait aucun lien avec ce qu’il s’était passé pour la défunte professeure de combinaisons d’attaques. Il lui avait semblé comprendre que le chef de cette organisation avait une dent contre M.Yoshi... maintenant que celui-ci était mort, on n’entendrait donc plus parler d’eux ? Ca l’étonnerait beaucoup.
Enfin bref. Mégami était justement au téléphone avec sa mère en ce moment même (il avait dû se racheter un Pokématos, vu que l’autre n’avait pas été retrouvé après la fuite de la base Rocket). Ayant l’habitude depuis tout petit de ne jamais mentir à ses parents, il leur avait raconté toute l’histoire, du kidnapping à la grotte en passant par les Pokémon de Kalos et le meurtre du directeur. Et évidemment, sa mère ne voulait pas qu’il reste lui aussi sur l’île, prenant comme arguments qu’elle était devenue pas assez sécurisée.

-T’inquiètes pas maman, la Team Rocket est partie maintenant. Ca va redevenir calme.
-Mégami, je ne sais pas si tu te rends compte à quel point on s’inquiète à la maison... tu nous racontes que tu t’es fait enlever par la Team Rocket, que tu es monté sur Xerneas et que ton directeur a été tué comme si de rien n’était, comme si c’était normal dans la vie de tous les jours.
-Si, si, je sais bien, je m’en rends compte... mais j’ai vu tellement de trucs inhabituels ici, je pense que c’est pour ça.
-Si tu veux, en revenant, tu pourrais commencer ton voyage, non ? Ce n’est pas ce que tu voulais avant ? Tu disais toujours que tu aurais préféré ça plutôt qu’aller à l’école.
-...oui, c’est vrai, mais finalement je me sens pas encore de le faire. Je sais pas pourquoi. Non, vraiment, j’ai pas envie de partir pour l’instant, désolé.
-Bon... ça fait dix minutes qu’on en parle et tu n’acceptes toujours pas de quitter l’académie... alors d’accord, je te fais confiance, je sais que tu es responsable et que tu sais ce qui est le mieux pour toi... Sora, ce n’est pas toi qui décide, c’est ton père et moi. Et arrête de râler, tu veux ?

Aïe. Visiblement ça n’avait pas plu à sa sœur que ses parents cèdent...

-Merci.
-Mais tu nous promets d’être prudent, d’accord ?
-D’accord, je le promets.
-Bon, je te passe ta sœur, elle commence à s’impatienter.
-C’est ce que j’ai entendu, oui...

Et l’appel fut tranféré sur le Pokématos de sa jeune sœur. C’était bien une des seules fois où Mégami craignait d’avoir sa sœur au téléphone. Disons qu’elle était bien plus émotive que lui, et il savait qu’elle aurait aussi préféré qu’il rentre à la maison.

-Bonjour Sora, ça va ?

La voix qui lui répondit n’avait rien d’accueillant comme à l’accoutumé.

-Non.
-Ah...

Mégami devinait déjà la suite, et ses hypothèses furent confirmées.

-Tu me demandes si ça va, comme ça ? Qu’est-ce que tu veux que je te réponde ?! Que ça va très bien alors que t’es sur une île loin d’ici où il y a eu plusieurs meurtres ?

Ouah, la vache. Elle avait de plus en plus de caractère, la petite Sora... Mégami était en train de se faire engueuler par sa sœur de 13 ans, quand même, lui en avait 17.

-T’en fais pas... je sais ce que je fais. Si papa et maman m’ont donné leur accord, c’est pas pour rien, tu crois pas ?
-Si c’est pour rien, ils se rendent pas compte ! T’es pas plus protégé que n’importe qui d’autre, Még’... moi je veux pas que tu meures, je veux te revoir...
-Mais je vais pas mourir, Sora. Les Rocket sont partis maintenant, la sécurité va sans doute être renforcée à l’académie, et puis j’ai mon équipe avec moi pour me défendre. Je suis pas le plus mauvais des dresseurs, tu sais.
-Je sais, mais...
-Et puis, aussi, on se verra bientôt de toute manière. On doit se retrouver à Azuria, tu te souviens ?
-Oui... mais... ...

Et là, le dresseur entendit des sanglots de l’autre côté de la ligne et soupira, même s’il s’y attendait. Il ne pouvait que comprendre que ça lui cause du souci de le savoir en danger, il ne pouvait rien lui reprocher.

-Pleure pas, arrête... je suis en bonne santé, et j’ai promis à maman que je serai prudent. Tu sais que je tiens toujours mes promesses. Va plutôt t’occuper de toi, un peu... t’en as bien besoin et tu le mérites. J’ai pris ma décision de mon côté... je reste. Mais je te garantis qu’il ne m’arrivera rien de grave. Fais-moi confiance.

Après plusieurs secondes, elle sembla se calmer.

-D’accord... désolée de m’être mise en colère comme ça...
-C’est moi qui devrait être désolé de vous inquiéter comme ça. Toi, t’as raison.
-D’ailleurs j’ai tellement pas réfléchi que je me suis trompée de chambre, je suis allée dans la tienne au lieu de la mienne...
-En même temps, elles sont à côté. Je t’en voudrai pas pour ça, t’inquiètes.
-T’as intérêt oui, surtout que j’y vais souvent passer l’aspirateur, je sais plus si je te l’avais dit...

Cette remarque fit sourire le blond. Il apprenait un truc, là.

-Non, tu me l’avais pas dit. Merci bien en tout cas. Je crois que je peux m’estimer chanceux. Mais tu le passes dans la tienne, au moins ?
-Euh... ben, en fait... non...
-Mouais, on te changera pas toi. Bref... je vais te laisser.
-D’accord. Hé, tu passeras le bonjour à Levy !
-Levy... McGarden ? Euh, tu sais, on a déjà eu du mal à se reconnaître alors qu’on a quasiment le même âge... si je lui passe le bonjour de ma sœur, j’suis pas sûr qu’elle va bien comprendre, même si elle vient de Bourg-Geon.
-Bah vas-y, dis que je suis pas importante aussi. Allez, dis-le !
-« le ».
-Mais nooooon, pas çaaaaa !
-Mais si, je t’assure. Donc, comme je disais, je vais te laisser. Et je lui passerai le bonjour, si ça peut te faire plaisir.
-D’accord. Bon, à bientôt alors, et fais attention à toi, hein ? Bisous.
-Oui, je ferai attention. A bientôt.

Et la conversation fut (enfin) terminée. Heureusement que Mégami connaissait sa sœur depuis treize ans... il savait comment la convaincre depuis le temps. Oui par contre, les « bisous », très peu pour lui, comme vous avez pu le remarquer.

Euh... ah ouais mais maintenant, petit problème. Il avait tellement marché pendant sa conversation qu’il s’était bien enfoncé dans la forêt, à tel point qu’il n’avait foutrement aucune idée d’où il se trouvait. Il n’était jamais venu dans cette partie de la forêt...
C’est alors qu’il vit une personne, plus précisément une fille, au pied d’un arbre, accompagnée d’un Feunard. Hein ? Un Feunard ? Mégami espérait qu’elle savait ce qu’elle faisait là, parce qu’un Feunard c’était l’idéal pour commencer un feu de forêt dans un endroit pareil.

Minute...
Le dresseur ne connaissait pas la fille de nom... en revanche, ce qu’il savait sur elle, c’est qu’elle était étudiante à l’académie il n’y a pas longtemps et surtout, qu’elle avait participé au Nonary Game...
Il s’arrêta alors à une quinzaine de mètres de la fille qui semblait absorbée dans ses pensées et se contenta d’observer la scène, sans rien dire, en refermant cependant sa main sur la Filet ball de son Tentacruel qui se trouvait dans une de ses poches, au cas où un incident regrettable ait lieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Misa Katsu
Sweet Blade ღ
avatar

Féminin Balance Singe
Messages : 138
Date de naissance : 03/10/1992
Date d'inscription : 06/11/2012
Âge réel : 24
Localisation : Là ou tu ne t y attend pas..

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 500 $

MessageSujet: Re: Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]   Lun 11 Nov - 21:19


  • Trop occupé à  s'imaginé divers scénario pour réglé le problème de l'abre et de l'insecte, Misa ne s'était même pas aperçut de l'étranger qui était maintenant à proximité de la petite troupe, Kumano l'herbizarre l'avait pourtant prévenu et celui ci se comporta comme un pokémon sauvage qui n'était en rien concerné par tout ça, il observa juste la situation sans bouger, se mêlant au feuilles des alentours comme le pokémon plante qu'il est, il n'insisterais pas plus, aprés tout ce n'était pas son genre.  Si Misa était devenu  protectrice de la foret depuis assez peu de temps, certains pokémon sauvage se prêtait déjà au jeux et ne se méfiait plus de l'ancienne étudiante, ils étaient même prêt à l'aidé,  bien sure ces pokémons là était les plus communs et les plus inoffensif que l'on pouvait trouvé ici. Les plus puissant ne s'approchait pas et restait encore méfiant ce qui était tout à fait normal et logique. C'est ainsi que lorsque Misa tandis le bras, deux petit nirondelle perché sur une branche se hâtèrent de s'y posé sans aucune crainte.

    -Allez me cherché Mébana ma éoko, elle est à la maison.

    Les deux oiseaux prirent leurs envol rapidement vers le refuge délabré de Misa. Son idée était simple, si ce brutapéde est craintif, rien ne sert de l'effrayé d'avantage autant utilisé un pokémon capable de communiqué gentiment avec lui et pour ça Mébana la éoko est une vrai championne.

    C'est Splendido et son odorat affuté qui  capta ce nouveau venu le premier, le fixant longuement ou plutôt fixant sa main dans  la poche hésitant nerveusement et se demandant ci ceci pouvait être considéré comme une menace. Et voilà! Maintenant le feunard n'était plus concentré à la tache ce qui agaçait fortement Misa encore persuadé qu'il ne s'agissait que de zoroark ces maudits fauteurs de trouble.

    Si Misa avait la plupart du temps un visage assez doux et une expression plutôt calme comme lorsqu'elle s'était adressé au nirondelles, enevrs lui,  elle ne comptait pas le montré, fronçant les sourcil, elle s'était retourné d'un coup, énervé vers ce qu'elle croyait être un de ses pokémon ténèbres qui avait si souvent menacé sa vie et celle de ses protégés par la même occasion.

    -Laisse nous tranquille !! Je ne me ferais pas avoir une troisième fois! Pourquoi tu  veux tout le temps induire les autres en erreurs! Tu est stupide ou quoi? Je suis là pour vous aidé! Alors va voir ailleurs ou je n'hésiterais pas cette fois et...

    Elle ne lui laissa pas le temps d'en placer une et tandis qu'elle exclamait sa colère, quelques chose la stoppa...mais...MAIS! Elle l'avait déjà vu...mais ou? A l'académie ou alors dans cette étrange endroit ce jeux de la mort dont elle ne savait toujours pas si s'agissait d'un rêve ou pas (ou plutôt d'un cauchemar). Quoi qu'il en soit ce visage ne lui était qu'à moitié inconnu.  Tout a coup elle n'était plus si sure d'elle et préféra gardé le silence en le dévisageant  essayant de placé un lieu, l'endroit ou elle l'avait vu pour la première fois et ce n'était pas ici.  Se rendant compte de sa bêtise elle se sentit extrêmement gêné et ne savait même plus comment réagir. Par quoi commencé..

    -Je t'ai. …non je veux dire... je suis vraiment  désoler ..je  t'ai pris pour quelqu'un d'autre..

    Misa , de par son éducation, s'inclina instinctivement en signe d'excuse, un fâcheux malentendu qui devait prêté à confusion et qui n'avait sans doute pas était très agréable. La kunoichi aurais voulut lui dire ''je t'ai déjà vu dans ce rêve avec les votes..'' mais si ce n'étais pas le cas elle aurait pas  l'air maligne.

    peu après, une tête, un sourire prolongé d'un ruban blanc et rouge fit son apparition, c'était Mébana toujours prête pour aidé et émettre son esprit positive à ceux qui la croisait. Saluant Misa, elle se dirigea tout de suite vers l'inconnu pour le salué aussi sans prendre garde que ses pouvoirs psychique n'était pas  habituel pour tout le monde. Misa se souvenait encore de sa surprise lorsqu'elle avait entendu pour la première fois les quelques mot télépathique de la mentali sauvage. Le probléme c'est que lorsque Mébana parle ce n'est pas quelques mot..


  • *Bonjour monsieur Mégami, je suis contente de vous rencontré, d'habitude il n'y a personne par ici alors vous devez être quelqu'un de bien, le brutapede cause des ennui dans l'arbre? Je vais allé arrangé ça et ...Oh! Ne vous inquiété pas le feunard ici possède la capacité spéciale 'torche' qui absorbe les flammes alors il n' y a aucun risque d'incendie et je vois que vous venez de Ga..  *

    Misa, qui avait décidée d'intervenir,  venait de tiré le pokémon psy vers elle, si elle devait rajouté une caractéristique à sa éoko c'était bien celui de pipelette surtout depuis son évolution, c'était devenue une grande bavarde.

    -mébana.. ça ne se fait pas de lire chez une  personne... elle s'adressa maintenant à ce fameux Mégami. Désoler,  moi je suis Misa.

    Maintenant qu'elle avait su son prénom sans prévenir elle lui donna immédiatement le sien au moins par respect et encore, normalement elle aurait du donné le sien avant vu qu'elle était en tort avec sa réaction de tout à l'heure. Misa reprit alors le sourire, amusé par la situation de ce jeune étudiant qui n'avait a la base rien demandé à personne.

    -Et bien on peux dire que tu n'a pas eu de chance, d'abord moi qui t'agresse presque et maintenant Mébana qui ne se gêne pas.

    Misa avait arrêté Mébana à temps, encore un peu et elle aurait surement découvert des choses qui ne la regardait pas. Elle mit une main pour caché son léger rire. Au moins ça avait eu le mérite de détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]   Jeu 14 Nov - 21:13

Houlà. A vrai dire, Mégami ne pensait pas se faire gueuler dessus de la sorte juste parce qu’il se trouvait en retrait. Bon, heureusement, c’était une erreur apparemment, mais c’était quand même étrange... il avait en fait un peu de mal à comprendre la manœuvre : un humain qui « induit les autres en erreur » en se trouvant près d’eux ? La formulation était déjà bizarre, mais le fait en lui-même aussi... et comment ça, là pour les aider ? Pas compris non plus... enfin bref, ça ne le regardait pas après tout. Et puis il ne lui semblait pas être tombé sur une illuminée non plus, elle avait l’air de faire preuve d’un minimum de bon sens. Mouais, étrange.

Elle s’inclinait ? Tant que ça ? Du calme, pas la peine d’en faire toute une histoire non plus, ça arrive à tout le monde de se tromper de personne. Les seules fois où Mégami s’inclinait légèrement, lui, c’était... juste avant de commencer un match face à un champion. Marque de respect quoi.
Le blond aux yeux bleus allait donc lui répondre pour lui dire que c’était pas grave, quand il fut interrompu par un Eoko qui venait d’arriver afin de saluer ce qui semblait être sa dresseuse, et une voix résonnant dans sa tête... et une chose était sûre, ce n’était pas la jeune femme qui venait de lui parler, vu que le son ne provenait d’aucune direction et qu’il n’était de toute façon pas ressemblant à sa voix. Télépathie ?
Oui, ça ne pouvait qu’être ça puisque le Pokémon Psy commençait à lire son esprit comme un livre ouvert, ce qui il fallait l’avouer, n’était pas particulièrement agréable... Mégami aurait préféré passer inaperçu au sujet de Tentacruel. Mais bon, y’avait plus grave hein. N’empêche que depuis qu’il était arrivé, il n’avait pas pu en placer une, et cette fille qui continuait de s’excuser (et de rire aussi, mais ça pouvait se comprendre).
Donc c’était bien de la télépathie. C’est vrai que beaucoup de personnes développaient ce que Mégami appelait la « télépathie directe », on pense à une phrase, on l’envoie dans la tête du destinataire qui la reçoit telle quelle. Simple à mettre en place et pas de confusions possibles, et en plus de ça adoptée par un paquet de monde, ça faisait de ça la méthode de communication la plus sûre.
Le garçon, lui, optait pour la « télépathie indirecte », donc. En gros, l’expéditeur pensait à une idée, vaguement ou précisément, sans prendre le temps de la mettre sous forme de phrase bien définie, et suggérait cette même idée dans l’esprit du destinataire, qui la réorganisait donc à sa façon et la réceptionnait sans même y réfléchir comme il aurait fallu le faire pour décoder une phrase. Par exemple, dans le cas d’un Pokémon qui aurait faim, et donc envie de manger, et qui aimerait envoyer ceci par télépathie à son dresseur, dans le premier cas, il aurait envoyé un « J’ai faim, je veux manger ! » bien précis, et le destinataire aurait réceptionné cette idée en tant que « J’ai faim, je veux manger ! ». Dans le deuxième cas, il aurait simplement pensé au fait qu’il avait faim et qu’il voulait manger et aurait envoyé cette idée, qui aurait directement été réceptionné comme un « Tiens, il a faim, il veut manger ». Bien moins long à décoder et surtout moins prise de tête vu que tout le monde comprenait la même idée à sa sauce.

Mais bref, il se perdait un peu dans ses pensées là. Desserrant sa poigne de la Filet ball de son Tentacruel tout en continuant de garder les mains dans les poches, il répondit à son interlocutrice, qui se nommait donc Misa, d’un air impassible, comme la plupart du temps.

-C’est pas grave, t’inquiètes pas. Moi c’est Mégami, je préfère le dire vu que comme c’était de la télépathie, je sais pas si c’était destiné à moi seulement, ou à nous deux, même si ça serait plus à nous deux vu qu’elle t’a parlé au milieu... ‘fin bref.

D’accord du coup il commençait à s’embrouiller aussi.
En tout cas, contrairement à la châtaine, ça ne le dérangeait pas du tout d’avoir l’air malin ou au contraire ridicule, donc il posa justement cette question qu’elle avait voulu lui poser elle-même, bien qu’il n’en savait rien.

-Tiens, je me demande un truc. T’aurais pas participé à un jeu bizarre, ces derniers temps, sans le vouloir ? Nonary Game, ça te dit quelque chose ?

C’est alors qu’il se souvint tout à coup qu’il avait interrompu la réflexion intense de cette fille (déjà que c’était particulièrement rare à l’académie de voir quelqu’un en réflexion intense) et qu’il était en train de la monopoliser pour lui parler d’un jeu alors qu’elle avait sûrement mieux à faire. A son tour, il s’excusa donc.

-Euh désolé, t’étais en train de faire quelque chose avant que j’arrive, je crois. J’peux m’en aller, si ça t’arrange.

Comme pour illustrer sa dernière phrase, il fit machinalement un pas en arrière, sans pour autant montrer une quelconque gêne sur son visage, et attendit la réponse de Misa.


[J'espère que le fait que j'ai écrit ça à l'internat affectera pas trop la qualité de mon RP, tu me diras ça demain ou après-demain XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Misa Katsu
Sweet Blade ღ
avatar

Féminin Balance Singe
Messages : 138
Date de naissance : 03/10/1992
Date d'inscription : 06/11/2012
Âge réel : 24
Localisation : Là ou tu ne t y attend pas..

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 500 $

MessageSujet: Re: Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]   Jeu 12 Déc - 16:00

  • Ce jeune garçon.. devait être étonné par la capacité de mébana, celle ci se comporté toujours comme ci tout était normale, c'est vrai dans un sens, son pouvoir n'a rien de surnaturel pour son espèce mais tous les pokémons psy n'arrivait pas faire ça. Il lui répondit comme quoi ce n'était pas grave.. oui enfin.. en un sens ça ne l'ai pas mais comme première rencontre Misa aurait pu faire mieux non? Elle compté bien se rattrapé tout de même, elle n'avait pas l'habitude qu'on la prenne pour une fille agressive et sans respect, c'est bien pour ça qu'elle se sentait si gênait sur le coup, génait et mal a l'aise aussi.. au final elle avait presque envie de remercié Mébana pour son intervention, ça lui avait un peu fait oublié sa gène en la faisant légèrement rire.

    Lorsqu'il se présente, il se demande aussi si Mébana ne s'adressait qu'a lui ou a eux d'eux. Tiens? D'habitude les personnes qu'elle rencontre ne sont pas aussi curieuse à ce sujet. Elle lui explique alors car même si ce n'était pas formulé sous forme de question et qu'il avait au final raison sur la éoko, elle voulait bien y placé l'explication a tout ça puisqu'il n'avait pas l'air d'être sur de lui et qu'elle connaissait la réponse, ce qui est logique, Mébana et son pokémon aprés tout..

    -Oui tu as raison je le sais déjà, ma éoko n'est pas assez forte pour parler à quelqu'un en privé, disons qu'elle peut utilisé sa télépathie jusqu'à un certains champs, un peu comme nous quand on se parle, ceux qui sont autour de nous peuvent nous entendre, ceux qui sont éloigné non...


    Misa avait l'impression que son explication était peut être un peu..flou mais elle n'arriverais pas a l'expliqué autrement, c'était pas non plus évident même si pour Misa ça restait logique depuis le temps que Mébana faisait partit de sa vie.

    C'est alors qu'il lui demanda si elle n'avait pas participé a un jeux étrange, le nonary game.. Misa fronça alors un peu les sourcils...alors c'était bien lui ce n'était pas juste son imagination.. Elle se sentit alors..un peu étourdi.. des questions se rajouté dans sa tête et ça en devenait lourd. Sur le coup elle ne répondit pas.. se mordillant la lèvre inférieur. Elle aurait préféré oublier ce nonary, que tout ça ne soit qu'un rêve, elle y était même presque arrivé! Elle y pensée chaque jour un peu moins.. et voilà que quelqu'un surgit de nul part pour remettre ça sur le tapis.

    -Euh désolé, t’étais en train de faire quelque chose avant que j’arrive, je crois. J’peux m’en aller, si ça t’arrange.

    Misa aurait put échapper à sa question, il lui en donné même la possibilité en disant ça.. mais elle n'était pas du genre à joué les ignorantes et a fuir face à une situation, c'est ça d'avoir la maladie du savoir... il faut qu'elle sache, si il sait quelques chose la dessus alors elle doit lui demandé.

    -Eu non.. attend. Mébana est allé s'en occuper alors tu ne me dérange pas. Tu veux bien me suivre? Je rénove une petite maison pas loin, il ne fait pas chaud ici et j'aimerais qu'on parle de ce ..nonary parce que.. si tu y était aussi ça prouve que je n'ai pas rêvée .

    Enfin.. ce ne sera pas du luxe chez elle, il y fera juste un peu moins froid et ils pourrons s'assoir sur le planche mais c'est déjà mieux que dehors non? Si Misa ne se méfie pas de mégami c'est bien encore une fois grâce a sa éoko. En lui disant de ne pas s'inquiété pour les flammes du feunard, celle ci lui avait clairement fait comprendre qu'il redouté un feu de foret ou un truc de ce genre, il fait donc attention a la nature et a fait preuve de politesse malgré les dires de Misa..

    Au moins arrivé la bas elle pourra lui proposé quelques choses a boire, Splendido est très soué pour faire chauffé le thé, c'est un jeux d'enfant pour lui. Sur le chemin elle compté bien le questionné un peu.. sa curiosité était grande pour trop attendre. Le feunard suivait tranquillement derrière et l'herbizarre resté là couché comme a son habitude restant en compagnie de mébana qui se chargeait d'expliqué la situation au pokémon sauvage pour qu'il s'en aille de l'arbre. Cette foret va devenir une grande famille bien compliqué pour la jeune Misa..

    -Dis moi..alors tu est de gakuen c'est bien ça? Ça nous fait déjà un point commun.. au moment ou ce jeux s'est passé j'étais étudiante moi aussi...

    Par logique, la brune essayé d'abord de comprendre pourquoi elle? Pourquoi eux? Il doit donc y avoir d'autres gens qui se promené tout comme eux en aillant était confronté par le passé à ce jeux bizarre. Si c'est le cas alors c'est effrayant..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégami Hells
Petit Canaillou
avatar

Masculin Vierge Cochon
Messages : 508
Date de naissance : 24/08/1995
Date d'inscription : 29/06/2011
Âge réel : 21
Localisation : Sur une chaise.

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 700 $

MessageSujet: Re: Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]   Mar 24 Déc - 12:16

Une maison près d'ici, tiens donc. La dernière fois qu'on a invité Mégami dans une maison dans la forêt, ça s'est fini en partie d'énigmes avec un Skelenox...
La différence, c'est que la dernière fois, cette proposition ne venait pas d'une fille dans la vingtaine d'années mais d'un vieux croulant, sans exagérer, qui devait approcher de 120 ans. Et ça changeait pas mal de choses mine de rien, surtout pour discuter de quelque chose d'intéressant comme ça. Si elle avait laissé tomber ce qu'elle était venu faire à la base à cet endroit, c'est qu'elle voulait en savoir plus... malheureusement pour elle, Mégami doutait de sa capacité à répondre à ses questions. Il n'en savait pas beaucoup plus qu'elle à ce sujet, mis à part ce qu'il s'est passé quand ils étaient tous partis par la porte 9, sauf la surveillante Tsukiyoko et lui-même. Et ce n'était pas très agréable de s'en souvenir...

-Oui, c'est ça, je suis dresseur. En fait, si je me souviens bien, il n'y avait que des étudiants de Gakuen Pokémon au moment de ce jeu, mis à part une, la surveillante, Tsukiyoko. Après, j'en sais pas beaucoup plus malheureusement, désolé. Par contre, j'ai pu réfléchir à plusieurs points là-dessus, et je peux t'en faire part. Laisse-moi juste deux secondes le temps que je les retrouve...

Eh oui, maintenant le dresseur préférait prévenir lorsqu'il se mettait à se souvenir, car il n'était pas rare qu'en plein milieu d'une conversation, alors que son interlocuteur attendait une réponse, qu'il soit perdu dans ses pensées à essayer de se rappeler un truc jusqu'à temps qu'un « ...youhou ? » ou autre le sorte de ses pensées et lui rappelle qu'il n'avait pas prévenu l'autre personne. En effet ça pouvait être déroutant pour ceux à qui il parlait.
Et tandis que la couche de feuilles mortes jaunes-oranges-rouges craquelaient délicatement sous leurs pas il se remémorait petit à petit toutes les interprétations qu'il avait déduit à partir des informations collectées. Nous disions donc... la nature du jeu.

-Ah oui, voilà. Le premier point, ça concernait la nature du Nonary Game. Bon, bien sûr je crois que maintenant, tout le monde sait que ce n'était pas la réalité, mais dès les premières minutes j'avais commencé à douter. Je trouvais ça absurde que dans la réalité, quelqu'un oblige des étudiants d'une certaine académie à jouer à un jeu où leur vie est en danger, avec le risque qu'il se fasse prendre. Et avec la règle de la porte 9, ça aurait sûrement été le cas, vu que plusieurs personnes pourraient sortir, à moins qu'il s'agisse d'une fausse sortie. Du coup, j'ai préféré continuer de jouer comme si c'était nos véritables vies qui étaient en jeu, dans le doute, mais je croyais plus à l'illusion ou au rêve. Et après réflexion, je crois que c'est ni l'un ni l'autre... Faire une illusion aussi bien ficelée que le Nonary Game, je pense que même un Zoroark en serait incapable. Et concernant le rêve, là encore il faudrait avoir affaire à un maître dans ce domaine, comme Darkrai, pour faire un rêve commun à plus de dix personnes et surtout pour qu'on s'en souvienne parfaitement au réveil... et j'ai déjà été victime de Darkrai, le rêve dans lequel j'étais était beaucoup plus sommaire que celui-là. En plus, on pouvait parfaitement ressentir la douleur, ce qui n'est pas censé être le cas dans un rêve.
Hmm... c'est sûrement pas un argument si tu crois pas aux légendes, mais bon... j'ai aussi dans ma chambre une Lun'aile, authentique. Et d'après ce qu'on dit, c'est un objet qui éloigne les mauvais rêves. Je dois avouer que depuis que je l'ai, ça a plutôt bien marché, et je pense pas qu'on puisse classer le Nonary Game de rêve agréable. Ca aussi, ça me laisse penser que ce n'était donc pas un rêve.


Encore une fois il parlait. Beaucoup. Il faut qu'il fasse gaffe quand même, il avait pas envie de devenir une pipelette. Pourquoi il parlait de plus en plus ? Il le savait pas, mais ça n'était pas vraiment pour lui plaire. Allez, encore un paragraphe et il allait laisser la parole à Misa, quand même. De toute façon ils ne devaient plus être très loin de la maison.

-Désolé, je parle un peu trop je trouve, je termine et je te laisse répondre. Du coup, j'ai fait des recherches après ça, et j'ai vu que certains Pokémon étaient capables de virtualiser des êtres du monde réel, plus particulièrement la famille des Porygon. Je pense qu'on a été victime de ça, pendant notre sommeil, on a été virtualisé dans un monde virtuel créé au préalable par le maître du jeu. Une fois qu'on est nous aussi des données informatiques, c'est pas compliqué de faire de nous ce qu'on veut, pour peu que le maître du jeu connaisse un minimum la programmation, on aurait aussi bien pu se retrouver avec des super-pouvoirs en train d'affronter des créatures imaginaires, je dis n'importe quoi, c'est un exemple. Sauf que pour nous faire croire qu'on était dans la réalité, il s'est contenté du minimum.
J'espère que j'ai été clair, quand même... j'explique assez mal.


Oui là faut avouer que c'était plutôt brouillon, Mégami, heureusement pour toi, Misa ne semblait pas être une imbécile et ça sauverait peut-être le tout. C'est bizarre quand même... ça le perturbait vraiment de parler autant. Bien sûr c'était toujours pas comme l'autre nuit où il avait discuté avec Kaos Black, mais à ce moment, la discussion avait été engagée depuis longtemps, alors que là... ils venaient à peine de se dire bonjour.
Bon, il s'occuperait de ça plus tard, en attendant, il allait essayer de pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asrenaissance.forumactif.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le souhait de l'automne.. [Pv Még' Hells]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» 64ème Salon philatélique d'automne
» L'automne à l'étang de Croth
» En robe d'automne, Elmer salue le retour de la pluie
» Et on est bientôt l'automne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Forêt-
Sauter vers: