Partagez
 

 Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie

Aller en bas 
AuteurMessage
Drew Kaiten
Professeur
Drew Kaiten

Masculin Lion Singe
Messages : 128
Date de naissance : 19/08/1992
Date d'inscription : 29/09/2012
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 700 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeSam 27 Avr - 20:09

Des bruits de pas. Un son qui semble à jamais relié à cet endroit. Puis, celui des flashs de lumière qui s’allument au fur et à mesure de ces pas. Mais quelque soit l’intensité de ces lumières, elles ne parviendront jamais à percer les ténèbres de cette pièce. Chaque pas semblait durer une éternité, mais cette éternité, aussi infinie puisse telle paraître, comme toute chose, finit elle aussi par trouver une fin. S’asseyant sur son fauteuil, Drew rassembla ses pensées pendant quelques instants. Les derniers jours, avaient étés compliqués et ce qu’il s’apprêtait à faire allait nécessiter toute son attention. Mais il devait le faire. La mort d’Alix raviva dans son esprit ce qu’il avait toujours su : « Si l’enfer est pavé de bonnes intentions, l’inverse est aussi possible. ». Le danger règne à Gakuen, et seul, ce quinquagénaire ne pouvait rien y faire. La seule solution était donc de parvenir à trouver les derniers Sybraters. Une fois encore, la demande du faux mot de passe se lança, demande avortée par l’insertion du cristal de Drew dans la fente correspondante.

> Drew Kaiten. Accès autorisé. Démarrage des systèmes primaires et auxiliaires.
> Veuillez sélectionner un module.

« Module archives. Sybraters. Confirmés et soupçonnés. »

> Archives ouvertes. Dossier Sybraters. Présentation des profils confirmés et soupçonnés.
> Sybrater du Temps : Alawn Die Nennvial
Singularité : Voyageur du temps | Objectif : Retrouver Célébi | Statut : Confirmé
> Sybrater de l’Espace : Kaos Black
Singularité : Forte capacité d’analyse | Objectif : Inconnu | Statut : Soupçonné
> Sybrater des Rêves : Lumeka R. Hakunetsu
Singularité : Forte préférence pour l’imaginaire | Objectif : Inconnu | Statut : Soupçonné
> Sybrater des Emotions : Kayline Lewis
Singularité : Jugement immuable | Objectif : Devenir Maître de la Ligue Pokémon | Statut : Confirmé
> Sybrater de la pureté : Inconnu.

Les profils défilaient les uns après les autres, accompagnés de photos diverses, de récits plus détaillés ou de données prélevées dans le système informatique de l’école. A chaque écran fut attribué un Sybrater. Un dernier écran resta donc vide… Un écran, qui allait bientôt être comblé.

« Quitter Archives. Module création. Terrains enregistrés. Ouvrir fichier : Nonary Game. »

> Fichier ouvert.

« Activation des systèmes de réalité virtuelle. »

> Systèmes activés. « Nonary Game » fonctionnel.

« Visuel. »

Cet enchainement de commandes et ce dernier mot notamment aboutirent à l’activation d’un projecteur qui créa une image placée au dessus des écrans de base de l’ordinateur. Cet écran présentait des images de l’intérieur du monde virtuel créé pour le Nonary Game. Différentes images furent présentées avec un titre décrivant la zone observée, comme le switch de l’observation des caméras d’une salle de surveillance.

Porte numéro 9

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie 1882336-gpd9

AB Room

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Elevator

Hangar

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Zeroescapevol2virtuesla

Couloirs

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Zeroescapescreenshot3

Laboratoire de biologie

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Allto

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Tubesi

Snatcher Factory

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Snatchactif

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Snatcher

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Ordinateur

Salle de Surveillance

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Secu1

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Secu2

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Secu3

Laboratoire d'étude du comportement

Salle 1 : Salle des pods

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Podsd

Salle 2 : Salle de repos

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Litk

Salle 3 : Jardin

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Jardini

Tout semblait fonctionner correctement. Chaque pièce avait été parfaitement codée et les visuels étaient suffisamment clairs pour observer les actions qui se dérouleront dans ces lieux. Il était maintenant temps d’appeler les invités. Le maître du jeu sortit une Pokéball de sa poche et la laissa tomber au sol, libérant une créature blanche et bleue de type informatique. Il lui donna alors trois objets. Le premier était un module autre vierge, récupéré lors de l'attaque des Spectres. Après plusieurs semaines de travail acharné avec son supercalculateur, Drew était parvenu à le modifier pour doté son Porygon de capacités exceptionnelles. Un premier test avait été réalisé tantôt dans l'un de ses cours et celui-ci fut couronné de succès. Maintenant que la technique était au point, il était plus que temps de lancer le Nonary Game. Le second et le troisième objet se révélèrent être une Pierre Echange et un CD douteux, les éléments indispensables à l'évolution de Nektys en Porygon-Z. Le processus d'évolution ainsi que l'installation du Module dans son système ne prirent pas beaucoup de temps. Maintenant que le terrain était prêt, le jeu allait pouvoir commencer. D'un signe de la main, le quinquagénaire ordonna à sa créature faite d'octets et de bits quantiques de voyager à travers le réseau informatique et électrique. Grâce à ce réseau, le Pokémon put voyager sur tout le territoire pour récupérer les personnes choisies par le Nonary Game et les virtualiser dans le supercalculateur à cette heure tardive de la nuit. 12 joueurs furent récupérés, leurs corps disparaissant du monde réel pour se retrouver dans un endroit leur étant totalement inconnu. Une fois les données de chaque personne récupérées, l'ordinateur les répartis en 4 équipes différentes et en 8 sous-unités en fonction de leur affiliation "Pair" et "Solo". Chaque sous-unité fut alors placée dans une AB Room, enfermé, en attendant que vienne le réveil...

Assied devant l'ordinateur, le professeur regardait ses victimes prisonnières des AB Room. Attendant que tout le monde se réveille, il observait ceux qui, grâce à leur réveil précoce, tentaient déjà de s'échapper, de ceux qui préféraient conserver leurs heures de sommeil intact. A deux, ou seuls dans les AB Room, le temps passa inexorablement, jusqu'à ce que la dernière personne ne se réveille, déclenchant l'ouverture des portes de ces espaces confinés. Les participants du Nonary Game furent livrés à eux-même pendant quelques minutes, le temps qu'ils prennent conscience de l'endroit dans lequel ils furent tous amenés. Une fois cet intermède terminé, un écran s'alluma sur l'un des murs du hangar, révélant l'image d'un lapin étrangement apprêté. Et tandis que celui-ci se mit à parler, des sous-titres à lire apparaissaient, suivant le fil de son discours.

"Eh ! Les choses vont enfin pouvoir devenir excitante ! Venez tous me voir tous autant que vous êtes ! [Pendant que vous le pouvez eeeencooooore !] Eheheheheheahahaha ! 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ! Tout le monde est là ! On va pouvoir jouer ! Vous voulez jouer avec mwa ? [En fait rien à foutre puisque moi je vais jouer avec vous !]. Oh ? Les sous-titres ? Pourquoi ? Ça c'est pour vous apprendre que ce quelqu'un dit et ce que quelqu'un pense sont deux choses trèèèèès différentes ! Y'a t-il quelqu'un ici qui ne comprend pas ça ? [Qui c'est le premier qui va creveeeer ?] Bon ! C'est l'heure de jouer ! EH ! ON NE M'INTERROMPS PAS QUAND JE PARLE ! [Et surtout pas quand je mange du Pop-Corn !] Oh ? Ce que vous faites ici ? Mais vous êtes ici pour jouer ! Vous comprenez, je m'ennuie moi tout seul ici, enfermé dans ce complexe ! [Je n'ai plus de bunny pornos en stock !] EH ! Une minute, j'arrête les sous-titres avant que vous ne tombiez sur quelque chose de compromettant !"

Aussitôt dit, aussitôt fait, les écritures disparurent, permettant aux joueurs de se concentrer sur les dires de cette étrange créature.

"Je vous souhaite donc la bienvenue dans mon royaume !"

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Zeroescapevol2virtuesla

"Je suis Zero III et mon rôle et de vérifier que le jeu se passe trèèèèèès bien ! Et nous allons jouer au Nonary Game : Ambidex Edition ! Comme vous pouvez le comprendre dans le titre, le chiffre 9 est très très important dans ce jeu car le chiffre 9 est votre but à atteindre ! Vous voyez cette porte à côté ? C'est VOTRE porte ! Si vous parvenez à ouvrir la porte avec le chiffre 9 dessus, alors vous pourrez vous enfuir ! Oui oui oui, je vais vous expliquer comment l'ouvrir ! Regardez vos bracelets ? Qui parmi vous a été assez stupide pour ne pas se rendre compte qu'il avait un bracelet ? Alors ? Il est à quel bras ? Celui qui répond mal a droit à une pénalitééééé ! Donc maintenant, dites moi quel chiffre se trouve dessus ? Le chiffre 4 ! Je vais donc appeler ces chiffres les points bracelets ou BP car en anglais ça sonne cool et en tant que lapin à fleur j'ai besoin de ce degré de coolitude ! Seul ceux qui auront 9 BP ou plus pourront ouvrir la porte 9 en appuyant sur le levier qui se trouve juste à côté. TOOOOOUUUTEEEEEFOOOOOOOIIIIIIS ! Il y a 3 règles que vous ne pourrez pas carotter ! 1 : La porte numéro 9 ne restera ouverte que 9 secondes ! Quand le temps est écoulé, la porte se refermera automatiquement ! 2 : La porte numéro 9 ne s'ouvrira qu'une seule fois ! Une fois qu'elle se sera refermé, c'est fouuutuuu ! Donc si vous n'êtes pas prudent en l'ouvrant vous finirez coincés ici à jamais ! 3 : Vous devez vous dire "Mais si j'ai pas assez de BP, j'ai qu'à attendre que quelqu'un ouvre la porte pour moi et passer avec lui ! Mais ça n'arriveraaaaaa.... PAS ! Si je vois un seul lapinou tenter de traverser la porte sans assez de points alors.... oh non je vais pas le dire, je vais vous faire un peu attendre. Nya nya nya-nya nya ! SUCKERS !"

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Vlrzeroiii

"Tout ce que vous avez besoin de savoir c'est que quiconque tentera de se faufiler dans le trou de ma copine la garenne aura une groooooosse pénalité ! Oh ? Pourquoi je fais des blagues sur les lapins ? Ça ne me rend pas trop mignoooon ? Oh et puis on s'en fout. Je pense que vous voulez tous savoir comment on gagne des BP ! Pour ça, il vous suffit d'utiliser les Ambidex Room ou AB Room ! Vouivouivoui ! Ce sont les espèces d'ascenseur dans lesquels vous vous trouviez. Comment on utilise les AB Room ? Bah comment veux tu utiliser une pièce ? Tu rentres dedans couillon ! Pour rentrer à l'intérieur, vous aurez besoin de cartes à placer dans... dans... ? Le lecteur de cartes ! Ça va elle était facile celle là ! Elles vous ouvriront les AB Room. Pour les trouver, vous devrez explorer un peu la zone au delà des portes de ce hangar ! Sauf qu'au delà de ces portes il y a... D'autres portes ! Et ces portes là ne s'ouvriront que si les trois membres d'une équipe sont réunis ! Ohwi ! Les équipes ! Regardez tous vos bracelets ! Vous voyez la couleur ? Elle indique l'équipe dans laquelle vous êtes ! Quant à l'inscription Pair ou Solo, elle indique dans quelle AB Room vous serez ! Mais attention, si vous ne passez pas à travers la porte une fois le temps indiqué sur vos montre passé vous serez.... Voui, voui, ça vient ! Pénalisé ! Oh qu'est-ce que c'est que la pénalité dont je vous parle depuis tout à l'heure ? Rassurez vous c'est très simple. La mort."

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Deathvx

"Vos bracelets contiennent deux drogues. Une première qui contient le même somnifère que celui qui vous a endormi pour vous amener ici. En cas de pénalité, vous recevrez cette première injection de Soporil. Et 9 minutes après, c'est le tubocurarine que j'injecterai ! C'est un relaxant musculaire qui aura raison de vos muscles respiratoires. Je pense ne pas me tromper en disant que cette expérience devrait vous couper le souffle ! Eheheheheheahahaha ! Sachez bien que le Soporil ne vous a été offert que par ma pure générosité dû à la promotion de 3 flacons pour le prix de 2 chez mon fournisseur. Ne suis-je pas le plus attentionné des lapins que de vous faire disparaitre sans souffrances ? Vous voir souffrir ferait fondre mon pauvre cœur bon qu'à être disséqué dans vos pauvres cours de biologie... Enfin bref, vous mourrez sans souffrance, ce qui vous fait une chose de moins sur laquelle vous inquiéter ! Bien sur cela n'arrivera à aucun de vous tant que vous respectez les règles ! Oh mais ? J'ai beaucoup parlé et à voir vos tronches de carotte il est temps de laisser un peu reposer ce qui vous reste de neurones. Je vais donc vous laisser chercher vos petites clés ! HAVE A NIIIIICE TRAAAP !"

L'écran s'éteignit, laissant ces jeunes gens livrés à eux-même et dans l'angoisse la plus totale. La disparition de Zero III déclencha l'ouverture automatique des portes donnant accès aux premières salles du complexe, nul doute que les cartes nécessaires à l'ouverture des AB Room s'y trouveraient certainement...

Trouvez les cartes des AB Room !

[Première phase du Nonary Game. Toute question se fera désormais par MP. La suite des règles sera communiquée dans le prochain topic. Vous disposez de deux tours pour faire connaissance avec vos compagnons, trouver vos cartes dans les salles qui vous sont accessibles et revenir dans le hangar. Pas de panique, elles sont simplement cachées dans les décors, vous n'avez qu'à dire comment vous les avez trouvés. Les salles qui vous sont accessibles sont les suivantes : l'infirmerie, la réserve de nourriture, la bibliothèque et la salle de jeu. Vous êtes libre de les décrire comme bon vous semble. En ce qui concerne les images données pour vos futures salles, ces images ne sont pas catégoriques, c'est la narration qui prendra le pas sur les images qui ne sont là que pour vous donner une idée de la zone. Bonne chance à tous !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira NoOkami
Membre de la Team Plasma
Kira NoOkami

Masculin Balance Cochon
Messages : 198
Date de naissance : 17/10/1995
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge réel : 23
Localisation : Somewhere only we know

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 5 100 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeMar 21 Mai - 22:47

- Kira ?.... Eh Kira ?

Mes yeux s'ouvrait et se faisait aveuglé par une forte lumière. Il me fallut du temps pour m'habitué a la luminosité de la pièce dans laquelle j'étais.

- Je crois qu'on a un problème.

Que me voulais Aru ? Je me redresser en regardant d’où provenait la voix qui m’avait réveillé et apparemment s’était Aru. Aru se trouvait accroupis a coté de moi jeté un regard méfiant a la salle étrangement " futuriste " ou je venais de me réveillé. Effectivement , je ne me rappelais pas m'être couchez ici. Mais soudainement, je me levé.

- Où est Rose ?!

- C'est ce que je me demandais aussi. Mais a mon humble avis elle va bien

Me dit Aru en se levant et me faisant face. Je gardais le silence.. Ou étais-je ? J'explorer la petitepièce en quête d'une réponse a une ou plusieurs des questions que je me posais. Soudain je trouvais la porte. Elle n'avait pas de poignée, je posais ma main sur la porte et exercer une pression...Aucun mouvement, cela devait être une porte coulissante. Mais ce ne fut pas ce qui attira mon attention. J'avais un bracelet autour du poignet, un étrange bracelet que je ne pouvais enlevé. Je commençais à avoir un mauvais pressentiment. Sans trop faire attention je me faisais volte-face , passé au travers de Aru, et fouillé la chambre a la recherche d’indices.

Au bout de plusieurs minutes, je commençais a fouillé avec un peu moins de patience , mais rien. Cette salle était presque vide. Mis a part le matériel informatique. Et les films d’horreur m’on appris à ne jamais touché à ce que je ne connaissais pas. Soudain la porte s’ouvrit, étant subitement parfaitement éveillé je bondissais hors de la salle. Je n’étais pas seul , Aru n’était plus là et des garçons et filles de mon académie sortaient de leurs salle des fois seuls comme moi ou par deux.


Nous n’étions pas très nombreux , je pouvais distingué Kaos et Misa que je connaissais déjà.Mais avant que je puisse allé leurs demandé si eux savaient ou pouvaient me dire tout simplement QUESQUE C’ETAIT QUE CE BORDEL . Un gigantesque écran que je n’avais pas remarquer a cause de sa grandeur justement s’alluma pour nous laisser voir un lapin en kimono. ‘’ Curieux pokemon ‘’ pensais-je. Soudain la cr éature ce mit a parler.


"Eh ! Les choses vont enfin pouvoir devenir excitante ! Venez tous me voir tous autant que vous êtes ! [Pendant que vous le pouvez eeeencooooore !] Eheheheheheahahaha ! 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ! Tout le monde est là ! On va pouvoir jouer ! Vous voulez jouer avec mwa ? [En fait rien à foutre puisque moi je vais jouer avec vous !]. Oh ? Les sous-titres ? Pourquoi ? Ça c'est pour vous apprendre que ce quelqu'un dit et ce que quelqu'un pense sont deux choses trèèèèès différentes ! Y'a t-il quelqu'un ici qui ne comprend pas ça ? [Qui c'est le premier qui va creveeeer ?] Bon ! C'est l'heure de jouer ! EH ! ON NE M'INTERROMPS PAS QUAND JE PARLE ! [Et surtout pas quand je mange du Pop-Corn !] Oh ? Ce que vous faites ici ? Mais vous êtes ici pour jouer ! Vous comprenez, je m'ennuie moi tout seul ici, enfermé dans ce complexe ! [Je n'ai plus de bunny pornos en stock !] EH ! Une minute, j'arrête les sous-titres avant que vous ne tombiez sur quelque chose de compromettant !"

"Je vous souhaite donc la bienvenue dans mon royaume !"

Je fixais cet écran sans faire attention a la réaction des autres. Ce lapin avec cette voix insuportable savait ou été Rose. Et j’allais le trouver et le forcé a me dire ou elle se trouvait.


"-Je suis Zero III et mon rôle et de vérifier que le jeu se passe trèèèèèès bien ! Et nous allons jouer au Nonary Game : Ambidex Edition ! Comme vous pouvez le comprendre dans le titre, le chiffre 9 est très très important dans ce jeu car le chiffre 9 est votre but à atteindre ! Vous voyez cette porte à côté ? C'est VOTRE porte ! Si vous parvenez à ouvrir la porte avec le chiffre 9 dessus, alors vous pourrez vous enfuir ! Oui oui oui, je vais vous expliquer comment l'ouvrir ! Regardez vos bracelets ? Qui parmi vous a été assez stupide pour ne pas se rendre compte qu'il avait un bracelet ? Alors ? Il est à quel bras ? Celui qui répond mal a droit à une pénalitééééé ! Donc maintenant, dites moi quel chiffre se trouve dessus ? Le chiffre 4 ! Je vais donc appeler ces chiffres les points bracelets ou BP car en anglais ça sonne cool et en tant que lapin à fleur j'ai besoin de ce degré de coolitude ! Seul ceux qui auront 9 BP ou plus pourront ouvrir la porte 9 en appuyant sur le levier qui se trouve juste à côté. TOOOOOUUUTEEEEEFOOOOOOOIIIIIIS ! Il y a 3 règles que vous ne pourrez pas carotter ! 1 : La porte numéro 9 ne restera ouverte que 9 secondes ! Quand le temps est écoulé, la porte se refermera automatiquement ! 2 : La porte numéro 9 ne s'ouvrira qu'une seule fois ! Une fois qu'elle se sera refermé, c'est fouuutuuu ! Donc si vous n'êtes pas prudent en l'ouvrant vous finirez coincés ici à jamais ! 3 : Vous devez vous dire "Mais si j'ai pas assez de BP, j'ai qu'à attendre que quelqu'un ouvre la porte pour moi et passer avec lui ! Mais ça n'arriveraaaaaa.... PAS ! Si je vois un seul lapinou tenter de traverser la porte sans assez de points alors.... oh non je vais pas le dire, je vais vous faire un peu attendre. Nya nya nya-nya nya ! SUCKERS ! Tout ce que vous avez besoin de savoir c'est que quiconque tentera de se faufiler dans le trou de ma copine la garenne aura une groooooosse pénalité ! Oh ? Pourquoi je fais des blagues sur les lapins ? Ça ne me rend pas trop mignoooon ? Oh et puis on s'en fout. Je pense que vous voulez tous savoir comment on gagne des BP ! Pour ça, il vous suffit d'utiliser les Ambidex Room ou AB Room ! Vouivouivoui ! Ce sont les espèces d'ascenseur dans lesquels vous vous trouviez. Comment on utilise les AB Room ? Bah comment veux tu utiliser une pièce ? Tu rentres dedans couillon ! Pour rentrer à l'intérieur, vous aurez besoin de cartes à placer dans... dans... ? Le lecteur de cartes ! Ça va elle était facile celle là ! Elles vous ouvriront les AB Room. Pour les trouver, vous devrez explorer un peu la zone au delà des portes de ce hangar ! Sauf qu'au delà de ces portes il y a... D'autres portes ! Et ces portes là ne s'ouvriront que si les trois membres d'une équipe sont réunis ! Ohwi ! Les équipes ! Regardez tous vos bracelets ! Vous voyez la couleur ? Elle indique l'équipe dans laquelle vous êtes ! Quant à l'inscription Pair ou Solo, elle indique dans quelle AB Room vous serez ! Mais attention, si vous ne passez pas à travers la porte une fois le temps indiqué sur vos montre passé vous serez.... Voui, voui, ça vient ! Pénalisé ! Oh qu'est-ce que c'est que la pénalité dont je vous parle depuis tout à l'heure ? Rassurez vous c'est très simple. La mort."

Une colere montait en moi. La mort qu’il dit ? Quel etait cet endroit ?

-Vos bracelets contiennent deux drogues. Une première qui contient le même somnifère que celui qui vous a endormi pour vous amener ici. En cas de pénalité, vous recevrez cette première injection de Soporil. Et 9 minutes après, c'est le tubocurarine que j'injecterai ! C'est un relaxant musculaire qui aura raison de vos muscles respiratoires. Je pense ne pas me tromper en disant que cette expérience devrait vous couper le souffle ! Eheheheheheahahaha ! Sachez bien que le Soporil ne vous a été offert que par ma pure générosité dû à la promotion de 3 flacons pour le prix de 2 chez mon fournisseur. Ne suis-je pas le plus attentionné des lapins que de vous faire disparaitre sans souffrances ? Vous voir souffrir ferait fondre mon pauvre cœur bon qu'à être disséqué dans vos pauvres cours de biologie... Enfin bref, vous mourrez sans souffrance, ce qui vous fait une chose de moins sur laquelle vous inquiéter ! Bien sur cela n'arrivera à aucun de vous tant que vous respectez les règles ! Oh mais ? J'ai beaucoup parlé et à voir vos tronches de carotte il est temps de laisser un peu reposer ce qui vous reste de neurones. Je vais donc vous laisser chercher vos petites clés ! HAVE A NIIIIICE TRAAAP !


J’avais bien écouté ses mots.. Et je devais donc trouvé des cartes … Bien , je me rendais vers la salle de jeu. Mais avant je me tourné vers ceux qui était de mon équipe… Kaos et un autre garçon d’on j’ignoré le nom a ce jour.

- Je vous propose un trucs les gars… : Survivre et allé botté le cul a ce lapin pour récupérer nos pokemon c’est ce qui est le plus important non ?. Allons a la salle de jeu , personne ne semble l’avoir prise d’assaut.

Ayant l’impréssion que la colere et la frustrassion m’avait fait oublier les bonnes manieres j’ajouté.

- Si sa vous dérange pas les gars , on fera les présentation plus tard. Et si vous avez une meilleure idée je suis preneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/nonidu13lekiller
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

Kaos Black

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 27
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeDim 9 Juin - 4:47

2 heures du matin... La lune... n'est pas là... Ou plutôt, ses rayons semblent bloqués, de part ces ombres grisées et volantes... C'est ainsi, la lumière ne peut pas gagner à chaque fois, surtout en ces temps nuageux et neigeux... Plongé dans les ténèbres du sommeil, Kaos est recroquevillé sur lui-même. Une position presque inconsciente, instinctive, relative aux conditions de survie, auxquelles le jeune homme avait dû se conformer, pour se sécuriser... En effet, dans cette position, il y avait moins de risques de se faire remarquer, ainsi qu'une augmentation de vitesse, en cas de riposte à une attaque ennemie... Mais même si Black contrôlait cette action au départ, la prise de position était devenue un réflexe par la suite... Elle était encrée dans ses habitudes, à présent prisonnière de son subconscient, lors de la torpeur du sombre garçon. Le vent sifflait faiblement, en dehors de l'académie... alors que le petit Evoli dormait confortablement, aux côtés de son meilleur ami...

Et tout commença...
...dans un grand jardin fleuri.




Arc-en-ciel... C'était le mot des enfants, celui qui définissait généralement leur perception des choses, de ce qui les entouraient... Dans un grand champs de fleurs multiples, aux couleurs variées, un petit garçon se tenait fièrement, émerveillé... Au bout de ses mains, dont les bras étaient rattachés et dressés diagonalement vers le haut, un homme et une femme, semblant guider le bonhomme dans le paradis de bonheur, se tenant devant eux... Soudain, en une fraction de seconde, tel le bruit d'un crissement de pneu... l'enfer commence. D'un bruit sourd et strident, à la fois, une faux empale la figure, faisant office de père. Un giclement fantasque de sang apparaissant, un gamin désemparé, sous l'instant dérisoire. Alors, un bruit, semblablement déstabilisant, apparente à se reproduire, sous un ciel devenant sensiblement plus nocturne... Le petit enfant, à la chevelure d'ébène, se retourne machinalement, constatant le triste sort se renouveler sur sa pauvre et défunte mère, pour le coup. Le gosse pleure, crie, devant un éden qu'il ne semble plus reconnaitre, plus contrôler. De l'arrière, une ombre se fait menaçante, emblème provocatrice de l'action précédemment commise. Plongé dans une obscurité presque totale, le gigantesque responsable, aux deux faux surdimensionnées, parait se jouer du pauvre orphelin, lui adressant un sourire pervers... Le sol est transformé, les fleurs ne sont plus... plus que des roses épineuses, aux longues ronces parsemées... Une faux se lève, menaçante. Se fondant sur une proie désespérément mouvante, l'arme rate sa parfaite coupe, de part un mouvement instinctif de la victime... Le petit chat cours, cours, cours, apeuré de se faire trancher également... Que faut-il faire ? Ces pointes de racines piquent, blessent, déchirent peu à peu la douce chair du malheureux, impuissant, un désespoir naissant. Plusieurs chutes... s'accompagnent de cris, impliquant la souffrance de l'être qui les relâche, en ce moment de folie... Il continue, difficilement, à courir, voulant échapper à son agresseur, se montrant encore plus exigeant envers lui-même. Le rythme se fait de plus en plus oppressant, il accélère, rendant la lutte plus ardue qu'elle ne l'était déjà... Les cieux masquent leur beauté sous un voile noir de tristesse, de mort, pendant que cette dernière continue la poursuite, les roses dépassant sa limite fanant, flétrissant d'impuissance à la simple vue de cette entité écrasante... Rien ne peut lui résister, tout y succombe, l'acte circulaire de ses objets de prédilection achevant le rituel d'annihilation... Sur l'affreux chemin tracé, plusieurs personnes, aux visages flous et distants, succombent elles-aussi, dans un souffle, un soupir, une surprise subite... Remarquant une forêt de roses immenses, le noirâtre môme entreprend de la traverser, dans un élan fougueux. Les épines s'apparentent vivantes et déterminées à le vouloir mort... Quantités de pièges et embuscades, en tout genre, l'attendent, dans un monde où les roses se veulent de plus en plus dangereuses et rayonnantes de beauté, à la fois... Ô toi, fleur énigmatique qui résiste à ta souffrance, à ton destin imminent, aux yeux de tous, cette cueillette infernale, n'ayant pas de fin... puisses-tu trouver, au bout des limbes, le réconfort nécessaire à ton mal-être. Le temps passe et les maux s'accumulent, dans ce flot d'incompréhensions, d'horribles révélations qui constituent malgré tout l'humain que tu es... L'adolescent parvient finalement à sortir de cet abîme sans fin... Vraiment ? Non... Ce n'était qu'une étape ardue, car voici la douce et écoeurante odeur des roses, taquinant de nouveau ses narines... Ce parfum, de plus en plus délicat, au fil de son avancée, s'imprégnant en lui tel un virus, le corrompant petit à petit, sur la voie d'une perfection vide de sens, brisant ses émotions, son empathie, au bénéfice de ses capacités mentales et physiques... Un chemin, une route diaboliquement dressée, là où les émotions pourrissent et où les roses se font plus belles... Kaos regarde ce lieu en ruine, épuisé, ruiné de tous ses efforts passés... Le vent transporte ces pétales rougeâtres, en divers souffles, semblant exécuter une danse morbide, autour du principal visé... D'une tranche diagonale, cette gigantesque forêt s'incline, entrainant toutefois la perte de quelques cheveux, en provenance de l'orphelin... Ce n'est pas fini... Les yeux écarquillés, une rotation s'impose... Il est là, devant lui, le principe responsable de cet affreux carnage mental. Un sourire mauvais aux lèvres, qui s'étire de plus belle... Prit d'une étreinte florale et douloureuse, l'intéressé n'est plus en mesure d'échapper à la sentence... De deux gestes circulaires et verticaux, les deux faux fusionnent pour n'en donner qu'une, encore plus terrifiante. Une mèche argentée échappe au noir absolu, avant que ne s'abatte le coup final... Pourtant, par delà ce tableau, au destin pourtant bien défini, une forme se dessine... Cette forme semble étrangère au cauchemar, puisque qu'elle arbore un reflet blanchâtre, intrus des teintes ambiantes... L'attention se porte sur cette chose, la silhouette est floue, elle semble représenter un être aux extrémités très polies, rondes, ovales, pointues par moments... Et l'intrigante lumière, lui étant accordée, s'apparente provenir de l'astre lunaire... Mais rien n'est précis, et en une fraction de seconde, tout retombe, sous un bruit métallique qui pourfend l'air. Black reporte alors l'attention sur son opposant et ferme les yeux immédiatement, sentant la fin arriver... Cependant, rien n'arrive. Ou plutôt, un blanc, un blanc total, écarlate, dont n'a même pas conscience le jeune homme, un transfert virtualisé.



Et puis, soudain, du blanc se matérialisa d'autres couleurs, très floues... Des formes, des droites, des surfaces... Peu à peu l'esprit du sombre personnage s'éveilla, dans cet environnement perturbant. Finalement, après quelques secondes, l'énigme humaine prit conscience de sa situation dans l'espace, se levant brutalement, l'air méfiant et observateur. Que faisait-il ici ? Pourquoi ? Comment ? Où ? Tant de questions qui s'entrechoquèrent, conformément à la raison et à la réalité, la véracité des faits dont il pouvait être sûr...


* Que... Que fais-je ici ?... Cet endroit ne m'est tellement pas familier, sans compter ma présence inexpliquée... Je suis sûr de m'être endormi et de ne pas avoir bougé de ma chambre... * Se demanda Kaos, perturbé par la situation présente.

Plongé dans ses pensées, il n'avait pas vraiment fait attention à la personne, se trouvant dans la même pièce, petite et assez close, que lui. Ce n'est que lors d'une analyse, plus poussée de l'endroit, qu'il la remarqua... Une adolescente, comme on en voit tant à Gakuen... mais en faisait-elle réellement partie ? Black ne savait pas... En revanche, si c'était bien le cas, cela donnerait une piste à suivre, dans la résolution de ce mystère. Le sombre garçon l'observait du coin de l'oeil, non pas par intérêt particulier, mais bien pour jauger ses réactions... Visiblement, elle semblait autant perdue que lui... L'orphelin commença donc à en déduire qu'ils n'étaient pas ici de leur plein gré, comme le prévoyait son hypothèse, émise à lui-même. Le lieu était plutôt sombre... Ce n'était pas une question de luminosité propre, mais plutôt au niveau graphique. En fait, la majorité des objets et parois apparentes, possédaient cette même teinte sale, terne, parfois un peu rouillée, aux alentours... La noirâtre silhouette mit alors les mains dans les poches, du moins il essaya, mais une sorte de montre, à l'un de ses poignets, l'en empêcha quelque peu. Eh bien... Cette dernière pouvait se vanter d'avoir squatté le corps du jeune homme, à son insu, pendant un court laps de temps. Tout à fait... dans l'engrenage, causé par ses constatations, le dresseur n'avait point fait attention à son propre corps. Quelle surprise, par ailleurs, de s'apercevoir vêtu d'une tenue utilisée de jour et non de nuit, étant donné qu'il ne dormait pas ainsi. Les portes de la pièce s'ouvrèrent alors, ne laissant plus vraiment la possibilité de faire connaissance avec l'humaine, sur le moment. Néanmoins, Black ne se priva pas d'établir mentalement les différentes situations possibles et de commencer à y associer les indices... l'air imperturbable et sombre.


* ... Bon... Il semblerait que ce bracelet porte 3 informations... Tout d'abords un chiffre, qui n'est autre que le 4, pourquoi ?... J'en sais rien. Pourrais-je le deviner tout de suite ? Probablement pas, donc cela ne sert à rien de s'attarder dessus. Ensuite, l'inscription duo, ainsi que la couleur rouge... Seules, ces données n'ont pas un grand intérêt, mais réunies... elles permettent d'en entrevoir le sens. Surtout, lorsque la personne à côté semble posséder elle aussi les mêmes informations. Serait-ce un jeu ?... Une répartition par équipes ? Dans ce cas, nous ne serions pas les seuls participants et l'ouverture des portes pourrait bien signifier un regroupement, en vue d'expliquer les règles... C'est étrange. Non, je ne peux pas me satisfaire de cette vision des choses, je dois comprendre où je suis et comment j'ai fait pour me retrouver ici... dans le cas contraire, une manipulation ennemie serait trop aisée ! Il faut que je prenne de court les événements, pouvant se produire, sinon je partirai avec un désavantage, une nécessité d'être obligé de croire les salades qu'on pourrait me raconter pour me tromper. Bref, tant que je ne sors pas de cette salle, je ne pourrai en apprendre plus sur cette mascarade... Au moins, il n'y a que 4 possibilités de zones spatiales, justifiant les circonstances de notre apparition ici... Le réel, l'illusion, le virtuel, le rêve. * Pensa l'éleveur, emboitant le pas et sortant alors de la salle.

Ce dernier n'avait, pour tout dire, pas porté attention à la fille, aux cheveux rosés... L'orphelin se doutait en effet que ce n'était pas en posant des questions à une personne aussi perdue que lui, qu'il avancerait... En plus, n'aimant pas le contact humain, il n'avait vraiment aucune raison de taper la discut'. C'est donc sous une légère cohue d'interrogations semblables, que les prétendus participants, ou invités, se réunirent dans une assez grande salle... dont la déco semblait légèrement plus acceptable que l'ancienne. Là, l'humanoïde, au regard ambre, put apercevoir deux connaissances... Kira, un jeune type troublant, mais pas forcément très malin, rencontré lors d'un cours et dont la considération des Pokémon semblait supérieure à celle de ses camarades... Mégami, un mec rencontré sur le toit de l'académie, il y avait de cela un bon moment, ils avaient d'ailleurs discuté longtemps sur la brisure d'un cadenas, les menant finalement à une conversation sur la condition des Pokémon dans la société... L'observateur remarqua également leurs regards, mélangés entre l'étonnement et le soulagement de distinguer sans doute des têtes, qui leur étaient également familières... Donc ce phénomène semblait toucher spécialement Gakuen, c'était intéressant... Hélas, Kaos commençait à s'inquiéter pour Evoli... Où était-il ? Ce sentiment d'être arraché de son frère, sans pouvoir rien faire... Cela altérait la patience et le calme du vent noir. Pour son grand malheur, l'entité noirâtre ne savait pas y changer grand chose, pour l'instant. Il fallait d'abord connaître le terrain, pour réfléchir à une solution adéquate... Et ça, Black ne pouvait pas encore s'en permettre le luxe... Soudain, sans crier gare, un grand écran s'alluma et une sorte de lapin taré commença un long monologue... Les dires de ce lapin crétin confirmaient l'hypothèse du garçon, vêtu de noir. C'était donc bien une sorte de jeu... Les règles furent expliquées clairement, ou presque, sous les remarques plutôt agaçantes et ennuyantes, par moment, que ce soit de la part des joueurs où du présumé tortionnaire. Mouais, enfin... si on pouvait appeler celui-ci ainsi... Fallait pas être bien malin pour deviner qu'il ne s'agissait pas là d'un Pokémon, mais bien d'un logiciel, une figure programmée à l'avance. Et c'était d'autant plus évident pour le dresseur, vu ses liens avec ceux-ci. Toute sa démarche, ses paroles, le vocabulaire, le ton employé, la perversité, qu'il balançait à outrance, indiquaient clairement que derrière cette mascotte emblématique, aux grandes oreilles, se cachait un marionnettiste anonyme. A la fin du discours, le sombre adolescent baissa la tête et ne put retenir un léger début de rictus...


* Quelle blague... Je suis censé avoir peur ?... Quand bien même je risquerais ma vie, j'y suis habitué... cela fait depuis longtemps, bien plus longtemps qu'un stupide jeu, que je la risque... Mais soit. Cet idiot m'a donné une multitude d'indices, qui vont m'aider à trouver une solution à mon questionnement... Bien, tout d'abord... prenons la théorie du rêve... Une possibilité qui n'est pas possible. En effet, déjà je n'ai jamais fait ce genre de rêve, ensuite le décor, les dialogues, les personnes autour de moi, sont trop détaillés et variés, rien n'est flou, je résonne parfaitement et je suis maître de mes actions, ainsi que de ma vision. Un cauchemar, provoqué par un Darkrai, ne pourrait pas être aussi réaliste, mais surtout, ne pourrait pas avoir mit en place une telle complexité dans les règles, ni dans la manière de les stipuler... En plus, quand bien même je me tromperais, cela n'aurait aucune conséquence, donc ça n'a pas d'importance... Passons maintenant à l'illusion... Cela me semble improbable qu'une telle mise en scène soit provoquée par un Zoroark, sans compter que ce sont des illusions de terrains et de formes, qu'il pratique... celui-ci n'aurait jamais été en mesure de tout manigancer... Rien que pour les montres, cela semble déjà fou. Je n'ai pas non plus le sentiment d'avoir été drogué, je me sens tout à fait clean. Mmmh, l'hypothèse de l'illusion semble tout de suite plus ridicule. Et là encore, on ne risque pas véritablement la mort... * Continua de parler, dans sa tête, l'étrange orphelin.

Peu après la fin de cette première partie de réflexion, Kira, visiblement le membre solo du groupe rouge, fit mine de se retourner, afin d'effectuer une brève causette à la jeune fille et au sombre garçon... Mouais, ce dernier se doutait bien que l'adolescent, rencontré précédemment en cours, n'était pas très perspicace, m'enfin de là à croire sérieusement que ce lapin était réel... C'était assez bizarre qu'une personne, se souciant apparemment plus des Pokémon que les autres, puisse confondre ce programme grotesque avec l'un d'entre-eux. Comme quoi, il avait encore pas mal de subtilités à percevoir... Non mais sérieusement quoi, Zero III... Bref, ça n'avait pas d'importance pour la silhouette, aux cheveux d'ébène, puisque celui-ci continuait discrètement son raisonnement... Toujours les mains dans les poches, l'énigmatique personnage semblait avoir le regard absent, ce qui était compréhensible, en soi... au vue de l'effort de concentration devant être effectué, pour parvenir à faire abstraction des paroles diverses et inutiles des autres participants... Tout ce bruit eut néanmoins le mérite de confirmer l'impossibilité d'une illusion, en la raison que les bruits de pas sur le sol apparaissaient comme propre à la surface observée... de même pour les murs... Donc il fallait à présent réfléchir au réel. Bon, pour ça, visiblement, fallait concevoir qu'une sorte de détraqué mental avait conçu un plan pour s'infiltrer de nuit dans l'académie, qu'il avait kidnappé plusieurs enfants au pif, puis qu'il avait choisi une tenue pour eux dans la garde-robe... Donc, ce même briguant avait décidé de parcourir plusieurs étages, car c'était sans doute plus amusant... Soit, continuons... Il a injecté de la drogue soporifique, sans même que quelqu'un se réveille ou ne s'en souvienne, pour finalement sortir avec tout le monde, bras chargés, et les emmener dans un lieu secret sur l'ile, suffisamment vaste pour contenir un tel bâtiment, sans évidement personne pour le remarquer, tout au long du trajet... On se demande surtout qui l'avait vraiment consommé, cette drogue en question... ( Comment ça, le narrateur ?! Vous voulez des baffes ?! ) Sans rire, ce n'était pas envisageable... Par contre, l'aide d'un Pokémon, usant de la téléportation, n'était pas à exclure. Mais encore aurait-il dû bien connaitre l'académie, pour ce téléporter ainsi... Et oui, des fois que vous vous retrouveriez bloqué dans un mur ou un objet... Non, ce n'était vraiment pas pertinent, puis Kaos avait le sommeil léger, alors ouvrir sa porte et le piquer, il s'en serait rendu compte, soyez-en sûr. Sans compter l'Evoli, et bien entendu le mobile complètement dérisoire pour justifier des risques pareils. Aussi, pour être à la fois rapide et efficace, aussi discret que possible, il fallait assurément être de Gakuen, c'était la seule solution. Une personne dans le bâtiment qui voulait leur mort ? Pas des étudiants en tout cas, Black les voyait mal réussir un plan comme celui-ci et surtout disposer d'un complexe caché, renfermant un jeu aussi ignoble... Non, c'était définitivement pas la solution, peu importe le sens dans lequel on retournait la situation.


" Peu importe, allons-y... " Clôtura, d'une voix ténébreuse, d'intrigante personnalité, dépassant ses deux interlocuteurs.

* Si ni le rêve, ni l'illusion, ni le réel ne justifie ma présence... Alors, la dernière solution, même si elle peut paraitre un peu fantasque, doit être forcement la bonne... Et si nous étions bien dans un monde virtuel, cela pourrait justifier bien des choses sur cet endroit et sur ma tenue, à contrario des autres possibilités, erronées, pour le coup. Il me reste juste à trouver de quelle manière tout ceci a-t-il pu se produire... *

Désormais, l'obscur éleveur se sentait plus rassuré... Le simple fait de savoir son ami hors de danger, le soulageait d'un grand poids... Absolument, ce lapin cinglé n'en avait pas fait mention, ce qui laissait supposer qu'il n'était pas programmé pour et que donc les Pokémon n'étaient pas impliqués à cette macabre partie... Hélas, ce n'était la joie pour autant, à choisir, Kaos aurait nettement préféré un rêve ou une illusion, car dans le virtuel il était aisé d'effacer les pitoyables données que les jeunes élèves étaient devenus... En conséquence, l'homme en noir préféra continuer à élucider l'affaire, tout en suivant normalement le jeu. C'était, à vrai dire, ce qu'il y avait encore de mieux à faire, dans le doute. De toutes façons, il gagnerait, une énigme ne lui résistait jamais très longtemps... # Aussi ardu soit-il, demeure toujours un chemin vers la vérité, car n'est mensonge que ce qui peut se contre-dire... Patience et persévérance mènent à la clairvoyance. # Un dicton favorable aux talents analytiques du très sombrement vêtu... Celui-là même qui devançait, depuis quelques secondes, son petit groupe, aux montres rougeâtres... sa veste, quelque peu déchirée vers le bas, flottant faiblement dans l'air environnant à sa démarche lente, mais sûre... Black n'avait pas peur, il n'avait plus eu peur, plus le choix de l'avoir, depuis le moment tragique où sa vie avait commencée à basculer dans le néant... C'est à ce moment précis que l'on se rendait compte, que la peur...

N'était qu'un moyen de se plaire dans sa propre déchéance, de voiler le problème...

N'était que le choix de se complaire au désespoir, devenant alors inchangeable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldercy Karsdeen
Professeur
Aldercy Karsdeen

Féminin Capricorne Coq
Messages : 69
Date de naissance : 06/01/1994
Date d'inscription : 10/10/2012
Âge réel : 25

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 4 150 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeDim 23 Juin - 14:35

C’est dans une ambiance soudainement cosy que les participants arrivèrent dans la salle de jeu. Murs pourpre et or les accueillaient chaleureusement dans ce tout nouvel environnement. Un bar prenait tout un pan de mur, laissant libre choix de boisson aux étudiants. Bien entendu, il n’y avait pas la moindre trace d’alcool, mais un large panel de jus de fruit, sirop et autres boissons gazeuses. Le tout, bien entendu, en libre accès et rangé rigoureusement selon un ordre donné. La personne s’occupant du bar devait être quelqu’un de très sérieux dans son métier, vu le soin qu’il avait mit à tout garder dans cette disposition. 
Le bar, hormis les innombrables bouteilles disposées contre le mur, comportait aussi un long comptoir, avec à l’arrière, un assortiment de verre et d’ustensile divers pour la création ou l’optimisation de boisson. Un étrange lavabo était aussi disponible, accompagné de plusieurs inscriptions, pour le moment invisible, les diodes concernées ne s’étant pas allumées.
Devant ce comptoir, une paire de table étaient préparées à l’entrée de quelconque invités. Les chaises étaient confortables, rembourrés pour que l’assise des participants soit agréable. 
Cette ambiance chaleureuse était aussi agrémentée de petits luminaires sur les murs, comme des chandeliers électroniques en forme de Lugulabre, présentant leurs extrémités lumineuses à la salle, les yeux fermés. L’atmosphère orangeatre aurait presque prêté à se reposer, faire une petite sieste, oublier un instant l’enjeu vital des participants. Juste se reposer calmement. 


Hélas, ils avaient d’autre chose à faire que de penser à se poser dans un coin pour dormir. 
Une grande table à billard abîmée prenait le reste de la place de la salle. Canettes de bierre et verre brisés avaient ruinés le tapis verdâtre servant à jouer au jeu auquel la table était prévue. Retirant ces morceaux, en évitant de se couper, permettrait de découvrir une petite note sur laquelle était inscrite :


« TOUT DETRUIT AU SECOURS
N’AI PLUS RIEN POUR VIVRE
NE PLUS MELANGER JAMAIS
LES COULEURS DE L’HIVER
1 1 1 1 1 0 1 0 0 0 » 


Sûrement laissé par le barman, la note pouvait indiquer la liste de choses à faire pour obtenir les fameuses AB CARD. Après tout, quand on a une interdiction de ce genre, l'outrepasser pouvait souvent régler certains problèmes de "portes fermées", non ?  
Il leur fallait dans un premier temps tourner le regard vers les breuvages proposés à être mélanger. Certains sortaient manifestement de l’ambiance de la salle : certains semblait presque noir, d’autres bleutés, à cause de la chaude atmosphère de la salle de jeu. Arrivant derrière le comptoir, vers le lavabo, des petites instructions étaient indiquées :


« Pourquoi ne pas mettre un peu de couleur à vos cocktails ? Faites tourner les saisons avec différentes saveurs. N’oubliez pas une touche fruitée pour adoucir ce que tout réveil liquide contient : quelques gouttes d’agrumes pour faire danser vos papilles. 
NE TOUCHEZ A RIEN D’AUTRES »


Note plutôt agressive tout d’un coup, qui allait être de grand service aux participants. Le lavabo contenait désormais une grande croix rouge lumineuse, qui allait tourner au vert lors du placement des bons produits : Parmi tous les sirops disponible, un bleu était mit en l’évidence par rapport à un autre. La menthe fraîche semblait le meilleur compromis et synonyme d’hiver buccale pour quiconque abusait de sa dose dans un verre. 
Plusieurs jus de fruit avaient, par contre, succombé au temps et n’avaient pas été remplacés. Attention en vérifiant leur couleur, sous l’étiquette opaque : Ils peuvent facilement exploser dans les mains de celui qui n’est pas attentif à ce qu’il touche, pouvant potentiellement blesser les digitales du concerné.
Ainsi, le seul jus se rapprochant d’un blanc était celui du lychee, et l’agrume, du jus de citron, posé non loin du lavabo, hors de vue des autres liquides.  Rajouter ces boissons dans le lavabo transformerait la croix rouge en un rond vert, et permettrait l’apparition de cartes et jetons à jouer sur les tables devant le comptoir. Une AB CARD sortit alors d’une fente au dessus du comptoir, relevée, ne demandant qu’à être ramassée. Attention à ne pas avoir tenté de boire le cocktail : des maux de ventres conséquents pourraient apparaître d’ici la prochaine salle. 
Assis sur les sièges, les tables firent soudainement apparaître une interface électronique de jeux. Mais, dommage, le moindre score comptabilisé ne sera pas en chiffre conventionnels : Adieu mesure décimales, bonjour binaire. Que les joueurs fassent attention : dépasser le chiffre inscrit sur la note qu’ils avaient trouvés, et c’était une petite décharge dans la cheville à une personne sur la table, purement au hasard. Et chaque fois que les joueurs perdaient leur partie ou se trompait, et c’était une lumière de Lugulabre qui explosait
Une fois le jeu ayant atteint un total de 1000 points décimal, ou plutôt, 1111101000 points binaires, une AB CARD sortirait... Du centre de la table à côté, entourés de petits bonbons en forme de jetons, agrémenté d’une certaine tête de lapin en leur centre. Sucrerie ou douceur fatale ? A partager ou à prendre en solo ? Une chose est sûre, il ne fallait pas se fier à la couleur bleuté du bonbon, rappelant étrangement celle du cocktail et des menaces précédentes le concernant. 
Une douce saveur menthe émanait du bonbon, aromatisant l’AB CARD de ce parfum. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

Kaos Black

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 27
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeJeu 11 Juil - 0:55

La salle de jeu... Une pièce aux multiples couleurs chatoyantes... Au milieu de ce décor, Kaos semblait faire tâche, comme une ombre indésirée, une présence qui apparentait menacer la crédibilité simpliste et joyeuse, aux premiers abords, que cet antre coloré arborait faussement... Quelle mise en scène, de tels contrastes d'ambiances n'ayant pour réussite que de conforter le sombre jeune homme dans sa théorie... Tout comme dans un mauvais film, où les scènes d'actions se succédaient à un rythme effréné et pourtant diversifié, dans le but de combler et de faire oublier aux visionneurs l'aspect inachevé, les incohérences, un désir de le noyer dans de pitoyables flots de pensées inutiles, en rapport direct avec les prochaines découvertes... Non, cette façon de manipuler l'esprit humain n'était pas courante, et surtout, le besoin d'orchestrer aussi bien que possible une route à suivre... ne faisait que renforcer de plus belle les soupçons de l'orphelin. C'était très clair, quelqu'un était derrière tout ça. Quelqu'un surveillait ce logiciel informatique, l'avait programmé et essayait au mieux de diriger le troupeau, tel le marionnettiste qu'il était. Depuis le début, ils n'étaient que des pions, voués à être observés sur leurs réactions... Ce lapin qui s'empressait de justifier leur présence, les pressions et distractions, tout pour faire oublier la faille du système, le fil conducteur. Mais Black, lui, ne l'avait pas oubliée, cette piste, celui-ci était même en train de remonter lentement, à la manière d'une araignée, cette toile gluante... Prenant personnellement à coeur le défi, le dresseur se jurait de résoudre cette énigme. D'ailleurs, il allait sans dire que ce dernier se ferait une joie de démolir ce jeu ridicule, dès qu'il aurait la certitude d'un raisonnement juste, ou s'y approchant grandement. Après tout, on l'avait forcé à être en ce lieu, à prendre part à cette mascarade, on se foutait de lui. L'adolescent n'appréciant que moyennement qu'on le considère comme un simple mouton, un numéro dont on se joue, un cobaye, il était alors aisé de comprendre son envie de retourner la situation, de déjouer les pièges et de révéler la supercherie, afin de gâcher les dessins de celui qui avait osé l'insulter intellectuellement, qui avait osé le mettre dans le même panier que des irréfléchis... La jeune fille, aux cheveux rosés, s'éloignait vers le bar, intriguée. Vu la prestance et la situation de celui-ci, l'éleveur n'aurait pas été étonné que la concernée y trouve une AB card, après la résolution d'un problème toutefois, bah ouais, c'était obligé. Vous vous demandez pourquoi ? Le rôle d'un illusionniste était justement d'occuper votre attention sur des détails évidents qu'il vous imposait, sans que vous le remarquiez, afin de vous faire oublier un détail trompeur et pourtant inévitable... Ceci n'était juste qu'une représentation supplémentaire de ses talents dans ce domaine, pour le même but que les précédentes. Et pourtant, il fallait bien les avoir ces pass, pour pouvoir avancer dans l'aventure morbide qui s'ouvrait à eux. Déjà lassé de devoir figurer dans ce spectacle, odieusement scénarisé, l'entité noirâtre soupira faiblement, avant de s'installer prudemment sur l'une des chaises qui entouraient la petite table, face à lui. Le coude sur la table et la main associée devant la bouche, le garçon, aux cheveux de jais, se reconcentra sur le mystère à élucider...

* Je suis dans un monde virtuel, c'est la seule solution, nous avons été transférés en masse ici, par le bais d'une virtualisation... Ca, ce sont des faits presque certains. Mais comment avons-nous pu se faire prendre ?... Il y a forcément une explication rationnelle... Réfléchis, quelque chose d'évident, un moyen de nous atteindre avec rapidité et sans risquer de commettre des fautes... Et si, il s'agissait d'un Pokémon ? Cela élargirait la marge de possibilités, en même temps que de l'amoindrir, selon les critères imposés... Un Pokémon qui aurait pu nous atteindre sans l'once d'un soucis, qui aurait été suffisamment calculateur pour prévoir les réactions de chacun et d'agir en conséquence ? Je ne me souviens d'avoir aperçu la lune que lors d'un court instant, cette nuit... Il m'a également semblé avoir entrevu une forme étrangère, mais était-ce un rêve ? Je le sens, je suis tout près, mon instinct est en effervescence, il ne me manque qu'un élément... * Pensait le jeune homme, calme, mais néanmoins frustré de se sentir retenu dans son élan de lucidité.

Pendant qu'une réflexion prenante s'imposait délicatement, dans l'esprit de la noire silhouette, la demoiselle aux yeux rouges venait de terminer son épreuve, avec brio. Dans un temps mort de concentration mental, l'étrange personnage, au regard perçant et d'un jaune ambré, remarqua une petite feuille, aux milieu des débris de bouteilles en verre... Se disant que son raisonnement était de toute façon bloqué pour le moment, l'étudiant à la longue veste, quelque peu déchirée vers le bas, commença à retirer les morceaux, contraignant à la bonne lecture du papier, du bout des doigts. Lorsqu'il eu fini et qu'il daigna y lire les informations sur ce dernier, Pandora entreprit la marche pour le rejoindre, ainsi que Kira, qui était situé non loin de sa sombre personne. Un détail en particulier retint l'attention de celui-ci... La suite de chiffres à la fin du message. En fait, il paraissait évident que la première partie du message fasse référence au bar. Oui, n'oubliez pas que ce jeu était très dirigiste... On les avait catapultés dans un lieu douteux, peu attrayant, dont le confort ne semblait pas être la préoccupation première. Et voilà que tout à coup, les pauvres protagonistes avaient de belles chaises bien rembourrées... Au début, suspicieux, Black avait pensé à un piège. Mais en réalité, et même si ce dernier s'était fait inconsciemment manipuler, par la disposition et la présentation, il s'agissait là d'un début de parcours... censé nous mener, par la suite, au bar. Celui-là même qui avait accueilli la jeune femme, en devenir, et lui avait remit poliment une première AB card... Cependant, la seconde partie du message, avec les chiffres, n'avait aucun rapport crédible avec ce que la pauvre victime avait dû accomplir là-bas, ce qui était donc surement un indice pour la deuxième carte. A la suite de ces réalisations additionnelles, Kaos reprit sa position assise, délaissant le papier.  


* Eh bien... L'enfoiré qui se moque de moi pourrait au moins avoir le mérite de faire un excellent psychologue, avec toutes les astuces entreprises pour nous guider implicitement vers ses désirs égoïstes... ... ... Pourquoi ce dont je pense à l'instant me semble curieusement familier ?... Je divague peut-être, mais je devrais sans doute garder ce début de piste dans un recoin de ma tête, pour plus tard... Ne sait-on jamais. Tout comme cette série de 2 chiffres, pour ainsi dire... En y réfléchissant un peu plus longuement, cela me fait beaucoup penser à du binaire, bien que je ne vois absolument pas ce que vient faire un tel langage dans ce contexte... Enfin si, vu qu'on est apparemment dans un monde virtuel, mais bon. En tout cas, c'est sans doute pas cette suite informatique qui va m'aider à trouver, le... Pokémon ?... ... Mais, mais si ! Si, complètement, c'était tellement évident que je n'y ai pas pensé.. Un Porygon, ce Pokémon virtuel créé par l'homme. Oui, c'est logique, mais je l'ai à mon avis involontairement exclu, éloigné dans mes recherches, parce que le terme Pokémon résonne de façon naturelle, dans mes oreilles, et non technologique. Malgré cela, il existe véritablement des Pokémon créés, ou juste modifiés, par l'être humain... Mais... Je doute qu'un simple Porygon puisse être en mesure d'effectuer autant de virtualisations, surtout en un laps de temps certainement petit. Absolument, transférer un corps virtuellement prévu pour, c'est une chose, un être totalement organique, c'en est une autre... Je n'imagine même pas la difficulté pour tout désassembler numériquement et nous donner autant de liberté dans nos mouvements, nos réflexions, sans compter notre bon fonctionnement corporel, en général... La salle de contrôle a véritablement dû être aménagée en conséquence, et vu la quantité de données, cette salle ne doit pas se trouver bien loin de l'académie, déjà que le transfert doit être long et pénible, si la distance s'y met... Ce Pokémon a ses limites aussi, même si il est une création artificielle. Un tel endroit ne doit pas passer inaperçu, l'installation conséquente du matériel requis non plus, à vrai dire... L'étau se resserre... * Se reprit l'homme en noir, mentalement, d'un élan renouvelé.

« Les mecs... Ce serait pas mal de trouver des instructions quelconques pour ce truc... Et si quelqu’un a une idée du jeu et de comment y jouer... » S'exclama soudain la ravissante adolescente, coupant l'avancée du profond silence, régnant jusqu'à lors dans la spacieuse pièce.

Plongé dans les abysses de ses raisonnements, l'énigme humaine n'avait pas vu venir sa coéquipière. La jaugeant rapidement, il put observer ce qui semblait être l'objet convoité... L'AB card... Voilà qui était plutôt une bonne nouvelle en soi. Les dires de cette même personne, en revanche, n'enchantèrent que moyennement l'orphelin. Exactement, puisque celui-ci, tournant la tête vers la droite, ne put que constater la pertinence des précédentes paroles. Sans que le sombre jeune homme ne le remarque, une interface de jeu s'était révélée sous les yeux des 3 participants... Pandora, dont le même prénom était inconnu de ses deux compagnons et inversement, souffla encore quelques paroles qui prouvèrent la crainte que cette dernière éprouvait, la peur semi-justifiée qu'elle subissait. La barbe, il allait jusqu'à renforcer ses failles avec les réactions et tensions de groupes... Même si le jeu apparentait vouloir s'effectuer en groupe pour plus de facilité, la mise en scène avait certainement un but précis autre, pour le maître du jeu... Tester leur complicité ? Mais pour quelle raison... Implicitement, cette méthode de fonctionnement avait également le prestige de noyer le poisson, un peu plus... en discutant avec son voisin, il était plus facile d'oublier le point fondamental qui, gravi, permettait de tout comprendre. Kaos resta donc silencieux à ces tristes plaintes, jugeant qu'il y avait mieux à faire que d'y répondre, voir même de rassurer une espèce à laquelle celui-ci n'avait plus d'empathie... Quelque chose, en priorité, attira le regard de la noirâtre silhouette... Les high score, défilant occasionnellement dans cet univers pixelisé, qui se dressait fièrement devant eux... Le tableau ne contenait pas des chiffres décimaux, mais bien binaires ! Voilà qui était assez peu commun, dans ce style de classement... Tout à coup, l'éleveur se souvint de la fiche, lue plus tôt, au milieu du verre brisé. Oui, c'était forcément la solution ! Pendant un instant, le dresseur à l'Evoli, passé sa trouvaille, peina le manque de difficulté de cette épreuve. Cela, évidement, avant de réaliser que ces énigmes avaient étés conçues de manière générale et non exclusive à ses capacités... sans compter que, leur vie étant théoriquement en jeu, le stress montant, gagnant donc la plupart des malheureux candidats, devait certainement jouer un rôle sur leurs capacités de réflexion, de manière négative principalement... bien que les coups de génie n'étaient pas non plus à exclure des probabilités, en cette période déstabilisante, aux traits incertains. Le responsable des évènements avait-il réellement tout prévu ? Ou n'était-ce que des conséquences avantageuses, mais incontrôlées ? Cette question taraudait l'âme de l'entité noire... Nonobstant, tout ceci n'empêcha pas cette dernière de remarquer la main hésitante, à sa droite, tenter de rentrer en contact avec le jeu, histoire de s'y essayer aléatoirement, sans doute. D'un geste rapide, précis, mais non dénué d'une certaine délicatesse, peut-être dû inconsciemment à la réticence de toucher l'être qui le dégoutait le plus, à savoir l'humain en général, Black arrêta le bras de Kira dans son avancée... Il s'écoula peu de secondes avant que ce premier justifie son action.


" Pas si vite... J'ai compris l'objectif à atteindre, inutile donc de s'y rendre à l'aveuglette. Comme vous l'avez surement constaté, le tableau d'affichage des scores semble écrit en binaire. Ce langage est assez particulier puisque, comme son nom l'indique, il n'est composé que de deux valeurs distinctes... les 0 et les 1. J'ai pu constater une suite binaire sur une feuille de la table et je suis pratiquement certain qu'il s'agit de l'objectif à atteindre... soit un score bien précis à ce jeu. Ce code était 1111101000. Il est assez simple de le traduire. En fait, il suffit d'essayer de compter dans un ordre croissant, avec pour seule possibilité ces deux chiffres, tout en classant, de manière chronologique, les résultats obtenus. La chronologie installée définissant donc la traduction décimale de ce problème binaire... Soit, 1, 10, 11, 100, 101, 110, 111, 1000, 1001, ect... signifiant respectivement, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, et 9. La principale difficulté, dans notre cas, étant que la suite à traduire est plutôt grande. A vue d'oeil, je dirais qu'on se trouve au moins dans un nombre à 3 chiffres, un nombre assez élevé même. Rendez-vous bien compte que nous n'avons pas le temps de compter en binaire jusqu'à 600 ou 700, et qu'hélas, en plus d'avoir la possibilité de nous tromper, à force de compter en paire, nous n'aurons de ces faits pas la certitude de gagner au jeu imposé... Nous devons donc opter pour une évolution de cette technique de comptage, une optimisation, si vous préférez, qui nous fera gagner un temps précieux... "

Sur ces mots, l'étudiant, au collier massif et serré, marqua une pause, dans le but de développer une méthode efficace au présent obstacle. Lors de sa recherche, la dernière phrase prononcée lui revint précisément et étonnamment en tête... Evolution, optimisation... Ces mots semblaient plus imposant que les autres, comme si... comme si un détail important s'y trouvait. Des séries de codes... une augmentation de rapidité, de performance, une méthode évoluée...

* Un Porygon 2 ou un Porygon Z ! J'aurais vraiment dû y penser plus rapidement !... Mais je suis sans cesse déconcentré, ce stupide jeu essaye à chaque instant de me diriger, de m'occuper l'esprit autrement qu'en essayant de le percer à jour. D'autant plus que ma science des Pokémon se limite volontairement trop à leur interaction naturelle, comme je le pensais précédemment... Il faudrait qu'à l'avenir j'ouvre plus facilement mes horizons aux exceptions... ... Peut-être... pas qu'aux Pokémon, pour le coup... Mais les situations ne sont pas comparables. Détecter une exception par son physique et sa provenance, sera toujours plus facile que de pouvoir la délecter uniquement par le mental et les actions qu'elle effectue vraiment... De surcroit, il est possible de mentir sur ces valeurs, consciemment ou non... et les humains mentent et se mentent énormément... Quoi qu'il en soit, j'ai trouvé une façon de parvenir à un résultat rapide, pour ce qui est de ce long comptage. J'imagine qu'il ne me reste plus qu'à leur en démontrer l'efficacité... * Se reprit, intérieurement, le vent noir.

Sans se mentir, le concerné avait oublié, ou plutôt volontairement omis, un autre facteur de son altération déductive... Pour ainsi dire, le garçon n'aimait pas se l'avouer, et même si celui-ci était pratiquement sûr qu'il n'y avait rien à craindre, Evoli lui manquait terriblement... Sa patience était diminuée par ce manque, causé par l'absence de son ami, l'adorable créature, brune et blanche, qui l'avait toujours accompagné. Mais hélas, le chat solitaire ne pouvait espérer sa venue en ce lieu... Non pas qu'elle était impossible, mais que ce dernier ne souhaitait pas attirer son frère dans une sorte de piège à grande échelle... Il valait sans doute mieux que l'animal fasse de beaux rêves, jusqu'au lendemain... Y en aurait-il un, seulement ? Certainement. D'après l'éternel enfant, en quête d'un monde pure, il n'était pas question de flétrir, il n'était pas question de se décourager. Comment pourrait-il espérer atteindre un jour son idéal, avoir un impact sur le monde, si il se vautrait aussi lamentablement sur une épreuve aussi ridicule ? C'était clair, il percerait bientôt le fin mot de l'affaire, alors seulement le juste dresseur qu'il était pourrait retrouver, en toute quiétude, son fidèle camarade. Pourvu toutefois qu'il ne remarque pas cette absence momentanée, il serait dommage que la charmante bête se réveille paniquée, ne sachant que faire devant une situation aussi déstabilisante. Oui, l'homme en noir avait besoin de cette présence chaleureuse, autant qu'elle avait besoin de lui, comme des jumeaux inséparables. Mais au final, le sombre humain se tracassait plus pour sa moitié, ses paniques si elle venait à se réveiller, que pour sa propre vie. Tous ces points pris en compte, la réalisation d'une certaine instabilité comportementale, émanant de la silhouette assombrie, semblait plus qu'évidente et compréhensible... Des défauts et des évènements auxquels cette dernière essayait, tant bien que mal, de trouver remède ou moins limitation. S'asseyant plus confortablement qu'avant, un pied sur la chaise, l'éleveur se racla discrètement la gorge, avant de reprendre la parole...


" Hem... désolé pour l'attente. Bon... Il y a un moyen plus ou moins simple de décrypter rapidement du binaire, et visiblement il fonctionne. Alors, comme le système binaire ne se base que sur deux chiffres, on peut résoudre le problème grâce à une méthode exponentiel, sur base du chiffre 2. Je vais la faire courte. Imaginons une série de 2, en parallèle avec la première... En partant de la droite, puisque c'est également l'ordre du binaire, chaque 2 aura son exposant, de 0 à 9, dans ce cas ci. Cela dit, seul les 1 de la première rangée auront un 2, avec son exposant déterminé, en face de lui... les 0 ne signifiant rien, à proprement parler, si ce n'est au repérage des 1 dans l'espace. Bref. Le code est, je le répète, 1111101000. Nous avons donc les 2, exposant 9, 8, 7, 6, 5, et 3. 2³ donne 8. 1, 10, 11, 100, 101, 110, 111, 1000. Nous sommes bien d'accord, 1000 en binaire égale bien 8 en décimal, n'est-ce pas ? C'est aussi simple que ça. Avec l'exposant 5, cela donne 32, puis 64, 128, 256, 512. 512 et 256, 768, 8 avec 32 et 64, 104. Donc 872 + 128, 1000 tout pile. Voici, le plus simplement du monde, la réponse à la question. Soit, à présent tu peux essayer d'obtenir ce score sur le jeu, Kira... Je me dois de te prévenir, en revanche, qu'il est fort probable que des échecs répétés ne soient sans doute que tolérés avec une pénalité quelconque. Vu que nous ne sommes pas au courant de la nature de cette soi-disant punition, il est préférable que tu fasses grandement attention, cela vaut très certainement mieux pour nous tous. D'ordinaire, je me serais sans doute débrouillé par moi-même, mais tu as très possiblement plus d'expérience dans les jeux vidéos que moi, étant donné que je n'en ai presque pas. Et bien... si tu acceptes la tâche, je suppose qu'il ne me reste plus qu'à te souhaiter bonne chance... Déstresse-toi, inspire expire, pars serein mais prudent, ok ?... " Expliqua-t-il, presque trop rapidement, mais toujours avec cette voix sombre, distante et mélodieuse à la fois.

Durant son discours, ce monologue surprise, le personnage, aux yeux jaunes, avait balayé la salle, de son regard mi-clos... le verrouillant par moments sur les deux destinataires de ses dires... afin de s'assurer de ne pas les perdre, au milieu de la route. Apparemment, il n'y avait pas eu de soucis, tout deux semblaient avoir suivi et comprit... A moins qu'ils ne fussent semblant, ce qui serait alors fort dommage. M'enfin bon, tant qu'ils retenaient que le score à effectuer était de 1000... c'était le principal. Il y avait mieux à faire que de s'assurer du bon fonctionnement neuronal de deux humains. Par exemple, tenter de découvrir maintenant la personne responsable de leur arrivée dans cette matrice. Il allait falloir revoir les suppositions, mises de côtés, et pousser l'analyse des motifs de cette virtualisation imposée... Sans oublier les possibilités techniques, menant à la localisation de l'émission. Profitant du calme ambiant, le chat noir ajouta même un autre facteur de poids... Le prix, le coût, de tout le matériel nécessaire à la confection d'une supercherie qui, avouons-le, était loin d'être commune et pensée plus en profondeur qu'on ne pourrait le croire, à première vue... Kaos était donc à la fois admiratif, devant une telle organisation, et également vexé d'y figurer comme un simple pantin, parmi tant d'autres... mais ça, vous commencer à le savoir, depuis le temps que je le répète. C'est alors sans surprise que l'impatience du mentionné s'embrasait, petit à petit. Celui-ci laissait son pied droit balancer dans le vide, rencontrant la table en rythme... Cela détendait les nerfs, de taper des pieds... pour un pratiquant du Taekwondo, en tout cas. Lorsque le désigné s'aperçut que le jeux vidéo allait débuter, ses coups de pieds successifs cessèrent... ou plutôt, leur intensité diminua, pour donner place à la concentration. Allez, restait plus qu'à clore ce petit défi informatique, et ils pourraient enfin tous sortir de cet endroit, Black le premier. Faut dire, qu'à force, toutes ces teintes colorées commençaient à rendre l'endroit malsain, voir paradoxalement lugubre... Sans doute était-ce l'enjeu, trop macabre, qui donnait à l'endroit un double-sens moqueur et spécialement oppressant... Il ne restait plus qu'à attendre les prouesses du Plasma, en espérant qu'elles soient satisfaisantes... Autour de la table, les deux protagonistes, sur la touche, se croisaient le regard, de temps à autre... les yeux de l'étudiant, vêtu de noir, analysant à chaque passage ceux de l'humaine, comme une vieille habitude Pokémonesque, pour examiner l'âme de leur possesseur. Un regard perçant, froid, ténébreux, fort... triste ? Les adjectifs étaient nombreux, pour définir ce qu'arborait, sans crainte et sans retenue, la mystérieuse et noirâtre silhouette... Cette dernière, dans un petit soupir d'ennui, à peine audible, appuya son coude gauche sur la table, la main correspondante maintenant sa tête... pendant que le droit se couchait, sur la surface plate du quadrupède inanimé, en bois. La montre, spécifique à la machination en cours, était à présent clairement visible pour autrui... En effet, éclairant légèrement le poignet, associé à la main droite, l'inscription # duo # propulsait fougueusement sa lumière vive, à qui voulait bien l'apercevoir. La tension reposait perceptiblement sur le petit groupe, et en particulier sur le jeune Kira, dont les réflexes allaient bientôt se révéler insuffisants ou, à contrario, salvateurs... Qu'allait-il se passer ? Un échec cuisant, ou une réussite apaisante ? La réponse n'allait en tout cas pas tarder à se prononcer, et ce, quelles qu'en soient les conséquences...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira NoOkami
Membre de la Team Plasma
Kira NoOkami

Masculin Balance Cochon
Messages : 198
Date de naissance : 17/10/1995
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge réel : 23
Localisation : Somewhere only we know

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 5 100 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeMar 16 Juil - 13:39

La salle était grande et éclairer par des lampe en forme de lugulabre. Cette salle de jeu n'était les salles de jeux que j'aime. S'était une salle de jeux pour personne ayant abandonné les cartouche de jeux électronique pour du billard , des jeux d'argent et l'alcool d'on l'odeur des différente saveur me donnaient la nausée. Une note était posé sur le comptoir du bar. J'esperais ne pas avoir a payé la note de nôtre hôte car le jus de carotte doit être cher dans un bar ou l'ont sert des cocktail de différents fruits et type d'alcool. Mais , heureusement cela n'était pas le cas. La note comportait les étapes qu'il nous faudrait traverser pour trouvé les AB CARD. A croire que mes espoir de vulgaire chasse au trésors dans des salles obscurs étaient mal fondés.

La premiere énigme était ( a mon grand dégoût ) la composition d'un cocktail qu'il fallait reproduire avec ( au lieu de la recette sinon c'est pas marrant ) un petit paragraphe métaphorique avec des indices sur les ingrédient a ajouté au verres qui était décrit par des nuances de couleurs, d'intensité gustative et par des température froide ou chaude. Cela n'était pas une énigme pour moi , depuis une soirée avec mes amis avant de partir de Lavanville , je me suis crée une véritable allergie digestive au cocktail de fruit ( surtout l'orange ) mélangé a l'alcool. Et avec la crainte : bête mais raisonné de vomir dans ce verre qui était unique. Je preferais laissé Kaos et la jeune fille qui nous accompagné. En observant je voyais qu'elle avait la marque " duo " sur son bracelet. J'était le membre solo de ce groupe.. Ceci ajouta a ma solitude, mais le risque d'un partenaire traitre ou échouant dans les énigme m'était levé.  

La seconde énigme était un code binaire .  Apparement il fallait le reproduire dans un jeu vidéo.  Une chance pour moi qui passe le reste de mon temp quand je m’entraine pas a jouer a des jeux vidéos. Donc il était sur que je doivent me coltiné cette épreuve.  J’avais confiance en moi , mes nombreuses heures de jeux allaient surement m’aidé dans cette épreuve.

Le score était écrit en code binaire : 1111101000 . Je ne connaissais que très peu a ce type de nombre mais savais que le réel nombre ne contenait pas autant de zéros que son écriture en binaires.  Ces code s’écrivait avec des 1 et des 0 donc je savais que 1 = 1 , que 01 = 2 , que 10 = 3 , que 11 = 4 et ainsi de suite.
Le score que je devais faire était à coup sûr aux dessus de quelques centaines . Un ABcard sortirais donc si je réussissais ce score ? Mais aussi ! Peut-être que nôtre lapin avait pensé a une éventualité. Il était for possible que je doive atteindre ce score et pas plus ! Peut-être que si j’atteins un score au-dessus, l’épreuve devrait être recommencé ?  Bref , je m’asseyais sur la chaise et lancé le jeu.

Je devais faire donc un score minimum. Je présume que quelque chose finirait par nous signalé le moment où je l’atteindrais.
Je lançais ma partie et testé aux premiers abords ce jeu. Il aurait pu être légèrement amusant si seulement les circonstances étaient meilleures. C’était un jeu de shoot ressemblant un peu a Space Invaders mais sur un scrolling. Il fallait donc tirer avec le petit personnage sur d’autre personnage pixelisés.  Les plus petits vallait  5 points , les moyen vallait 10 points et les plus gros ( et les plus rares ) vallait 50 points.  Il fallait donc que je me concentre pour y arriver.

La maniabilité du jeu était compliquée. Car lorsque j’aurais atteint le score il me faudrait ne plus tirer sur les vaisseaux mais tout esquivé jusqu’à la fin du niveau. Je me détendais et lancé la partie. J’atteignais 20 points… 50 points…70.. Crash. Je perdais la partie et comme un petit courant électrique me traverse la cheville et une des lumières de lugulabre explosait nous faisait tous sursauté.  Je me doutais bien que ce ne serais pas aussi facile.  Je relançais une autre partie et me concentrait.
Je me débrouillais bien mieux qu’avant .. J’atteignant les 500 points et perdait a nouveau. Cette fois si le courant ne vint pas dans mon pied mais à celui de Pandora lui faisant tendre sa jambe par pure reflexe et une autre lumière explosait.  Il n’en restait plus que 3… Il y en avait que 5 a la base. Cela me laissait une petite marge d’erreur. Le courant qui pouvait traverser nos chevilles n’était pas fort, ni dangereux.
Je réessayais, j’atteignais 800…900…1000…1100 . D’un coup Kaos plié sa cheville , la courant venait de repassé et une lumière explosait. Je n’avais pas perdu ! Mais.. J’avais du dépassé le score…
Ce score devait être 1000, je relançais a nouveau.
J’atteignais 1000 , je commençais a esquivé tous les projectiles.
droit… Gauche…. Droite…….Gauche. J’arrivais non loin de la fin du niveau. Je ne tirais plus pour garder mon score figé sur 1000 , je me contentais d’esquivé , de manipulé la chance , et de faire preuve d’un grande concentration.

Enfin je finissais le jeu. Je croisais les doigts… Aucun courant electrique a signalé… j’espérais de tout mon cœur pour Rose reussir….. Aucune lumiere n’explose…. Je posais la manette et une AB card sortais d’une fente. Je m’en emparais. Et souriais au autres.

- On se débrouille pas si mal pour l’instant.

Je les invitais a me suivre. Nous devions retourner au Hangar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/nonidu13lekiller
Drew Kaiten
Professeur
Drew Kaiten

Masculin Lion Singe
Messages : 128
Date de naissance : 19/08/1992
Date d'inscription : 29/09/2012
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 700 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeMar 16 Juil - 17:44

La première épreuve venait de se terminer. Si elle avait été couronnée de succès pour certains, d'autres tels que Akira avaient connus une fin précoce. Son impatience doublée de son imbécillité l'avait conduit à sa perte lorsqu'il tenta de retirer le bracelet qui lui avait été attribué. Sur l'écran principal de l'ordinateur figuraient les portraits de tous les participants. Celui du jeune homme aux cheveux noir perdit progressivement ses couleurs. Les données virtuelles de son corps furent stockées dans un dossier de sauvegarde dans lequel il allait reposer et être analysé en attendant la fin de l'épreuve, moment où il serait rematérialisé comme tous les autres. Le processus de stockage terminé, un message de confirmation apparut sur l'interface graphique :

Akira S. Finnegan : Eliminé

Assis sur son siège, l'organisateur de ce jeu morbide ne fut pas étonné du résultat. Bien qu'il eut laissé sa chance à cet étudiant, cela venait plus du fait qu'il n'avait aucune donnée pertinente sur lui plutôt que d'un intéressement particulier pour sa personne. Le professeur laissa le temps passer, constatant le comportement de certains de ses étudiants. Il fut d'ailleurs assez impressionné. Certains d'entre eux semblaient ne pas hésiter à réaliser des actions que plus d'un trouverait extrêmement rebutante ou dangereuse pour sauver leur propre vie. Toutefois, le jeu n'était pas terminé et la partie la plus intéressante allait bientôt se dérouler sous ses yeux.

Dans le hangar, les survivants s'étaient enfin réunis avec ou non, les AB Card en leur possession. Malheureusement, ils durent faire face à la vision de leur camarade, Akira, étendu au sol et mort depuis bien longtemps déjà. Un détail toutefois était à prendre en compte. Le bracelet du jeune homme était désormais détaché de son poignet. Et tandis que la plupart des participants se réunissaient autour de lui pour observer ce triste spectacle, Zero fit une nouvelle apparition. Accompagné de lunettes, d'un calepin et d'un crayon, il commença ainsi son nouveau discours.


« Lumy, elle est là, Kaos, il est là. Et la serpillière elle est là ? Rah mais poussez vous merde, je fais l'appel et je vois pas la serpillière ! »

A ces mots, le groupe s'écarta quelque peu du cadavre, laissant une vue directe sur lui depuis l'écran où était projeté l'image de Zero III.

« La serpillière, elle est là. Le compte est bon ! Biiiiieeeeen ! Tout le monde a sa petite AB Card ? Oh après tout j'en ai rien à foutre, vous n'aurez qu'à rester sur le pas de la porte comme des glands ! Avant tout je voudrais remercier notre serpillière nationale pour nous donner un exemple concret de ce que c'est qu'une pénalité pour tentative (très conne) d'enlever son bracelet. Maintenant si l'équipe verte pouvait avoir la gentillesse de récupérer le bracelet de leur camarade pour déverrouiller la porte de leur prochaine épreuve, ma générosité proverbiale me permettra d'éviter de leur faire subir le même sort ! Nyyyyyyyyyhahaha ! Aaahhh.... »

Ce dernier cri de soulagement fut accompagné par l'apparition d'un transat sur lequel se reposa le lapin en leur tournant le dos. Probablement à la limite du sommeil, autrement dit de la mise en veille, son oreille gauche se redressa soudainement avant qu'il ne se retourne pour leur faire face.

« Voui ? Un soucis ? Ah merde vous voulez la suite ? Tain vous êtes casse bonbon vous avez les AB Card, vous pouvez pas vous démerder ? Faut obligatoirement que je vous dise qu'une carte magnétique ça se fout dans la fente d'un lecteur de carte magnétique ? MAIS QU'EST-CE QU'ILS FOUTENT VOS PROFS ? ILS SE TOUCHENT ?! Tain bonjour les résultats en tout cas. Boooon. Je pense qu'il est temps pour vous tous d'apprendre comment est-ce qu'on gagne ou on perd des points. C'est trèèèèèès siiiiimple ! Lorsque la première AB Room s'ouvrira, un compte à rebours de 45 minutes commencera pour chacune d'entre elles. Une fois que vous serez entré dans votre AB Room, plus moyen d'en sortir avant la fin du compte à rebours ! Les Solo devront affronter la solitude tandis que les Duo devront se supporter l'un l'autre ! A l'intérieur des AB Room, vous avez déjà put constater de la présence d'un ordinateur. C'est à ce moment là que vous devrez l'utiliser. Sur l'écran tactile sera afficher deux options : S'allier ou... ou... TRAHIIIIIIR ! Nya nya nya-nya nya ! Vuivuivuivuivuivuivui ! Pour ceux qui l'ont pas encore compris, vous êtes dans un jeu de trahisoooon ! Chaque Pair ou Solo rentrera donc dans une AB Room pour voter. Chaque vote sera pris en compte et présenté sur l'écran dans lequel je me trouve. Voici les conséquences de vos votes ! »

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Ally-or-Betray2

« Comme vous pouvez le voir, celui qui est pas trop con récupère 3 points à chaque vote ! Celui qui est débile en perd 2. Et ceux qui veulent se la jouer fleur bleue auront droit à 2 points chacun ! Mais attention je le dis et je le répète : UN SEUL VOTE PAR AB ROOM. Traduction : si vous n'êtes pas d'accord avec votre coéquipier, vous vous dé-mer-der. Vous n'aurez droit qu'à une seule chance, le premier qui appuie sur l'écran décidera donc du vote ! Ah ! Dernier truc ! Si jamais vous ne pouvez pas voter car vous n'avez pas d'AB Card, si jamais vous refusez de voter ou si jamais personne ne vote parce que vous étiez trop occuper à profiter de vos 45 minutes d'intimité seul ou à deux, le vote attribué à votre AB Room sera automatiquement « S'allier. » pour le meilleur et... surtout j'espère pour le piiiire ! Allez ! C'est parti ! Si dans 10 minutes personne n'a ouvert d'AB Room, j'en pénalise un au hasard, un petit random kill ça rajoutera du suspense ! On se revoit dans 45 minutes ! HAVE A NIIIICE TRAHISOOOOON ! »

L'écran s'éteignit de nouveau, laissant ces jeunes gens seuls avec le cadavre de leur camarade laissé sans soins sur le sol. Difficile de dire quels seront les votes choisis par chacun, la peur ou la défiance n'ayant pas toujours eut le temps de s'installer, il se pourrait que certains d'entre eux aient encore gardé quelque espoir envers l'humanité.

Votez dans les AB Room !

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie 3412708_14374421_b

[Vous disposez d'un seul post pour voter dans votre AB Room. Les membres Duo doivent donc se concerter via MP ou tchatbox pour avoir une petite idée de s'ils seront d'accord ou non. Veuillez dans votre post à rester fair-play. En cas de litige entre les membres c'est moi qui déciderai duquel des deux sera parvenu à faire entrer son vote.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira NoOkami
Membre de la Team Plasma
Kira NoOkami

Masculin Balance Cochon
Messages : 198
Date de naissance : 17/10/1995
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge réel : 23
Localisation : Somewhere only we know

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 5 100 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeDim 21 Juil - 4:57

En étant revenu au hangar , nous vîmes un groupe de personnes réunis autour d’un corps sur le sol, le corps d’un certain Akira   Finnegan. Bon dieu.. Il était mort , je le voyais au sol, sans aucuns signes de vie. Après m’être approcher en avance de mes camarades et avoir chercher son poux.  J’en arrivais a la conclusion.

Son shampoing est efficace ?

Ta gueule Aru , j’en arrivais a la conclusion suivante : Il était mort… Si cela n’avait tenu qu’a moi j’aurais transporter le corps dans un coin de la pièce mais ayant peur que des conséquences s’en suive , je préférais laissé son corps ici, après tout il n’avait pas souffert , il était allongé là les paupiere fermer. Soudain, le lapin fit son apparition.  Avec un bloc note.


-Lumy, elle est là, Kaos, il est là. Et la serpillière elle est là ? Rah mais poussez vous merde, je fais l'appel et je vois pas la serpillière !    

Je m’éloignais un peu du corps comme le reste des personnes autour de moi.  Et fixait le lapin qui avait enfin le courage de ce montré mais encore projeté par un écran. Malgré tout cela , je le gardais en respect , je comptais prendre ma vengeance sur lui uniquement à la fin de ce calvaire. Il avait commencé à faire l’appel, un peu a la manière d’un professeur … Etrange, cette façon de ce comportait me rappeler le professeur Drew Kaiten… Mais même ce stupide lapin blanc était plus mignon que l’autre vieux crouton.

- La serpillière, elle est là. Le compte est bon ! Biiiiieeeeen ! Tout le monde a sa petite AB Card ? Oh après tout j'en ai rien à foutre, vous n'aurez qu'à rester sur le pas de la porte comme des glands ! Avant tout je voudrais remercier notre serpillière nationale pour nous donner un exemple concret de ce que c'est qu'une pénalité pour tentative (très conne) d'enlever son bracelet. Maintenant si l'équipe verte pouvait avoir la gentillesse de récupérer le bracelet de leur camarade pour déverrouiller la porte de leur prochaine épreuve, ma générosité proverbiale me permettra d'éviter de leur faire subir le même sort ! Nyyyyyyyyyhahaha ! Aaahhh....  

Ce petit cri voir soupir de soulagement fut accompagné par l’apparition sur l’objectif de l’écran d’un transat sur lequel , le lapin s’allongea et nous tourna le dos… Nous attendîmes tous qu’il nous dise nos prochaines épreuves et profitâmes de ce moment de fainéantise pour reposer nos nerfs. Malheureusement , son moment d’égarement ne fut que de quelques secondes. Son oreille pointé vers l’extérieur du transat , se souleva comme si l’un de nous avait dit quelque chose et il se retourna enfin.

- Voui ? Un soucis ? Ah merde vous voulez la suite ? Tain vous êtes casse bonbon vous avez les AB Card, vous pouvez pas vous démerder ? Faut obligatoirement que je vous dise qu'une carte magnétique ça se fout dans la fente d'un lecteur de carte magnétique ? MAIS QU'EST-CE QU'ILS FOUTENT VOS PROFS ? ILS SE TOUCHENT ?! Tain bonjour les résultats en tout cas. Boooon. Je pense qu'il est temps pour vous tous d'apprendre comment est-ce qu'on gagne ou on perd des points. C'est trèèèèèès siiiiimple ! Lorsque la première AB Room s'ouvrira, un compte à rebours de 45 minutes commencera pour chacune d'entre elles. Une fois que vous serez entré dans votre AB Room, plus moyen d'en sortir avant la fin du compte à rebours ! Les Solo devront affronter la solitude tandis que les Duo devront se supporter l'un l'autre ! A l'intérieur des AB Room, vous avez déjà put constater de la présence d'un ordinateur. C'est à ce moment là que vous devrez l'utiliser. Sur l'écran tactile sera afficher deux options : S'allier ou... ou... TRAHIIIIIIR ! Nya nya nya-nya nya ! Vuivuivuivuivuivuivui ! Pour ceux qui l'ont pas encore compris, vous êtes dans un jeu de trahisoooon ! Chaque Pair ou Solo rentrera donc dans une AB Room pour voter. Chaque vote sera pris en compte et présenté sur l'écran dans lequel je me trouve. Voici les conséquences de vos votes ! Comme vous pouvez le voir, celui qui est pas trop con récupère 3 points à chaque vote ! Celui qui est débile en perd 2. Et ceux qui veulent se la jouer fleur bleue auront droit à 2 points chacun ! Mais attention je le dis et je le répète : UN SEUL VOTE PAR AB ROOM. Traduction : si vous n'êtes pas d'accord avec votre coéquipier, vous vous dé-mer-der. Vous n'aurez droit qu'à une seule chance, le premier qui appuie sur l'écran décidera donc du vote ! Ah ! Dernier truc ! Si jamais vous ne pouvez pas voter car vous n'avez pas d'AB Card, si jamais vous refusez de voter ou si jamais personne ne vote parce que vous étiez trop occuper à profiter de vos 45 minutes d'intimité seul ou à deux, le vote attribué à votre AB Room sera automatiquement « S'allier. » pour le meilleur et... surtout j'espère pour le piiiire ! Allez ! C'est parti ! Si dans 10 minutes personne n'a ouvert d'AB Room, j'en pénalise un au hasard, un petit random kill ça rajoutera du suspense ! On se revoit dans 45 minutes ! HAVE A NIIIICE TRAHISOOOOON !

Voila le moment , que je redoutais un peu. Le moment des votes que Boule de neige (c’est le surnom que moi et Aru avons donné au lapin ) nous avait légèrement lâché quelque mots avant les premières épreuves. J’avais confiance en Kaos et j’espère que lui aussi avait confiance en moi. Mais j’étais légèrement inquiet au sujet de cette fille qui nous accompagnée. Certes , elle ne paraissait en aucuns cas avoir de mauvaise intentions. Mais je ne la connaissais pas et moi et elle n’avons pas jouer un sacré tour au prof de psychologie de l’académie. Après que j’eusse profité que le lapin soit parti pour déplacé le corp dans un coin de la pièce. Nous dûme alors aller dans les AB rooms , sans tarder pour avoir le plus de temps que possible. Après être entré dans la mienne , la porte , comme promis  , ce refermât et il fut impossible d’en sortir.  


Le débat dans ma tête commença alors , je voulais sauvé mes deux amis , mais la peur d’être trahis était là et bien installé dans ma tête. Je ne voulais que tout se finisse comme cela , aussi facilement…Alors que j’avais tant de chose a faire… Ayant encore confiance en mes coéquipié et ne voulant en aucun cas être en tord. Je me décidé rapidement et appuyez sur la touche «  s’allier » . Qu’allait-il en advenir de moi dans l’autre AB room ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/nonidu13lekiller
Kaos Black
Dresseur/Eleveur

Kaos Black

Masculin Taureau Singe
Messages : 360
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge réel : 27
Localisation : Belgique

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 400 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeMar 13 Aoû - 23:22



Saviez-vous qu'il est dans le monde une catégorie de personnes, pensant que les violentes tempêtes sont nécessaires à l'amélioration de ce qu'elles ont tendance à détruire ? En gros, c'est face à l'adversité que chacun a la possibilité de révéler son véritable potentiel, de s'améliorer, même dans l'échec, si il est étudié par la suite. Pourquoi votre noble narrateur se presse-t-il d'introduire le sujet, de cette façon ? Et bien simplement parce que l'introduction a un rapport avec ce dernier, pardi. En effet, Kira démontra, assez rapidement, la justesse de la célèbre théorie... Il s'agissait là d'un respectable Shoot'em Up, dans le style spatial, comprenant plusieurs rafales d'ennemis, avant de pouvoir accéder au niveau suivant. Et, malgré l'incertitude habituelle, constante, de l'éleveur, envers les humains, force était de reconnaître que parvenir au score voulu, en seulement quatre essais, était plutôt impressionnant... Finalement, il avait peut-être bien fait de laisser le garçon, au bandeau, s'en charger. Quoique les petites décharges subies n'enchantèrent pas particulièrement les deux dresseurs... Néanmoins, ces petites tensions, physiques et mentales, cessèrent bien rapidement, à la vue de ce qui semblait être la deuxième carte. Trois des cinq lustres avaient éclatés, durant les parties... ce qui eut le mérite de faire comprendre au sombre jeune homme qu'il ne valait mieux pas s'éterniser dans les essais, sous peine de subir certainement une sanction, qui ne s'avérait déjà pas réjouissante, d'entrée, au vue de la personnalité apparente du marionnettiste... Autant dire que les chances pour que ces valeureux participants soient, par après, dans la merde, étaient grandes, crûment parlant. Sortis de cette salle de jeux, une vision morbide s'offrit aux yeux des adolescents, cela en même temps qu'aux autres personnages, sortant également de leur pièce respective... Un étudiant, allongé, face contre sol. Mort, très certainement. C'est du moins ce que pensa immédiatement Kaos, voyant le bracelet décroché... Très vite, les soupçons se confirmèrent, avec la réapparition du lapin déjanté... Ce qui surprit immédiatement Black, c'est que la créature cita des noms, et plus précisément le sien. Bien entendu, un court instant, il se demanda la raison de sa désignation et non celle d'un autre... Cependant, bien tôt, c'est une autre question qui tarauda l'esprit de l'entité noirâtre... Comment ? Comment pouvait-il connaître son nom et certainement celui des autres ? Non, n'importe qui ne s'amusait pas à cela pour un enlèvement, même virtuel... Cette personne était, soit en possession d'éléments pouvant l'aider dans la nomination de ses victimes, soit une connaissance commune aux étudiants ici présents, soit encore imposé d'avoir dû retenir ces informations, de part sa position dans le bâtiment scolaire... Ou... les trois ? Des pensées dubitatives, dont l'utilité incontestable se profilerait avec un rassemblement des précédentes... c'était là une certitude inébranlable... Imperturbable, la noire silhouette ne flétrissait pas, face au grand écran, dominant clairement l'attention présente, de la voie moqueuse y émanant. Après une précision détaillée des suivantes procédures à effectuer, l'instrument visuel et rectangulaire s'éteint, aussi vite qu'il s'était allumé... laissant les pauvres cobayes à leur triste sort. De là, un discret soupir, alliant amusement et frustration, s'échappa du garçon aux yeux jaunes.  

* Alors c'est ça que tu recherches, hein ?... Ha, un jeu de trahison... Oui, c'est l'allure première... Sauf que, les gagnants doivent s'allier pour l'être, même la trahison doit être décidée en groupe... Sinon... personne ne pourra gagner. On gagne ensemble, ou on perd ensemble. 4 points, 9 pour sortir, une alliance et une trahison obligatoires... Il n'y aura que deux manches, venant d'une personne aussi perfectionniste, il ne peut en être autrement. Sur un accord commun, il est très facile de gagner, mais l'un doit céder les points à l'autre, pour qu'une personne au moins parvienne à 9 points... Je n'ai pas ma place dans ce jeu, c'est trop facile. Le rôle d'observateur me serait nettement mieux approprié. Néanmoins, je prendrais certainement beaucoup plus de plaisir à détruire cette mise en scène, au nez et à la barbe du responsable... Il est probable que cette supercherie soit présente pour un but bienveillant, outre des apparences, mais je n'aime pas que l'on me rabaisse à un tel niveau... Peu importe l'expéditeur et la manière, je rend toujours les coups que l'on me donne. De toutes façons, je ne peux pas quitter prématurément le jeu autrement. Et à présent... Je vais découvrir qui se cache derrière le masque ! Qui que tu sois, tu ne peux plus échapper aux indices récoltés, car j'ai l'intime conviction que j'en possède en suffisance exacerbée ! * Pensa le dresseur à l'Evoli, déterminé à finaliser le puzzle, représentatif de cette mascarade, qui depuis trop longtemps déjà durait.



Ne prenant même pas la peine de se préoccuper de sa coéquipière, le chat solitaire se retourna vers le nouvel objectif, l'AB Room... Et pendant que ses paupières se clôturèrent, un vide s'installa, comme un calme avant la tempête, chez le vent noir... Alors, soudainement, tout s'accéléra ! En l'espace d'une seconde, l'éruption se fit présente. Chaque pas effectué apportait un argument analysé, en long et en large. Tout y passait... les causes de l'arrivée, l'aspect psychologue qu'apparentait posséder le manitou, la nécessité d'une salle aménagée en conséquence du matériel informatique requis, un coût d'installation sans doute trop considérable pour un simple étudiant, une situation portant à réflexion sur l'altruisme et l'égoïsme, ces nominations de sources réduites et cumulables... Un flot, un torrent d'éléments se chevauchant... La multiplication des arguments dessinant lentement une sorte de tableau psychique, aux traits de plus en plus affirmés et aux formes de plus en plus précises, au fur et à mesure du dézoom. Comme des murs, des façades, des verrous éclatant à chaque pas, Kaos résolvait soudainement l'affaire à une vitesse folle... Mais quoi de plus normal, pour un bolide de course dans la dernière et grande ligne droite ? Les suspects, à contrario des faits, diminuaient, se divisaient, pendant que ces derniers augmentaient, se multipliaient, apportant une résolution grandissante... Jusqu'à cet instant, ce moment précis où les détails du visage, ainsi formés mentalement, concordèrent avec une seule et unique personne. L'orphelin tendit doucement le bras vers l'appareil de sélection, situé dans l'AB room. Il le savait, même si la netteté n'était pas encore optimale, ça ne pouvait être que lui, l'engrenage ne comportait pas de failles, c'était la solution la plus logique, bien qu'incroyable. Tous les points passés en revue, la dernière situation restante ne pouvait représenter qu'une source de véracité, aussi inconcevable semblait-elle être... Dicton bien connu des détectives, par ailleurs. Lorsque le rendu fut impeccable, Black se vit bien obligé de croire en une théorie si évidente, que celle impliquant ce vieux professeur... Mais que ce dernier soit si familier avec l'informatique était étonnant, bien qu'une possible expérience, en rapport à son âge, puisse justifier le temps nécessaire à la connaissance du sujet... La main du sombre étudiant se stoppa donc subitement en l'air, à la suite de sa conclusion, effectuée avec succès.      


* ... Drew Kaiten... J'aurais dû m'en douter... Qui d'autre pour me jouer encore dans les pattes ?! Son cours n'était-il pas suffisant ?! Non, il fallait encore que tu m'inclues dans une autre de tes leçons ! Je ne suis pas un bête mouton, ne sachant contrôler et comprendre mes sentiments, ainsi que ceux des autres, ne pouvant saisir où se situe l'altruisme et l'égoïsme... Alors pourquoi, pourquoi me fais-tu encore cet affront que de m'inclure dans le même panier que ces crétins ?! Et aussi, pourquoi t'acharnes-tu autant à essayer de changer la mentalité humaine... alors que tu agis toi-même en parfait hypocrite !... Mais je vais enfin pouvoir te montrer... te prouver qu'on ne joue pas impunément avec moi, sans risquer de perdre. Si tu crois que je vais tomber dans ton piège, tu es bien naïf... Même si j'y plongeais, je ne pourrais pas perdre. La meilleure solution, c'est de s'allier au premier tour et de trahir au deuxième, car nous ne nous sommes pas consultés. Il vaut mieux risquer d'être trahi, plutôt que de risquer de se tirer mutuellement dans les pieds et de ne remporter alors aucun point... Toutefois, il est très probable que Kira choisisse de s'allier. Il serait donc plus évident de trahir maintenant, pour qu'un choix d'alliance s'effectue plus facilement, par la suite. Que choisir... ... ... Ha, comme si cela avait de l'importance ! Peu importe mon choix, je vais de toutes façons briser cette plaisanterie, en mille morceaux... Mon but n'est pas qu'ils gagnent ou non, alors je me fiche du résultat... * Conclu le jeune homme, appuyant discrètement sur les deux boutons à la fois.

S'allier... Ce fut le nom du bouton, le plus pressément enclenché... Peut-être la conscience du chat noir l'avait-il poussé à ce choix, par soucis de prudence... Quoi qu'il en soit, il ne restait plus qu'à attendre l'ouverture des portes... Se déplaçant à travers la salle, l'homme, à la veste noirâtre, croisa la charmante demoiselle, aux cheveux rosés. Lors de son passage, ce premier croisa le regard de la jeune fille. Dans une bonté rare, celui-ci fit l'effort de pointer l'appareil à choix, du pouce de sa main droite, pour ensuite symboliser le chiffre 2, de sa main gauche... Si elle ne comprenait pas la situation avec ça, tant pis pour elle... L'élève, au triste passé, vint enfin s'assoir, au fond de la pièce, inventant un rythme, de ses doigts, pour faire passer le temps. Bientôt, il aurait la satisfaction d'exhiber sa revanche, envers ce vieux type... En définitive, ce n'était pas une si mauvaise révélation, qu'il s'agisse de lui... l'éleveur voyait enfin là sa chance de retourner les choses à son avantage, il percevait enfin une opportunité de riposter à l'attaque, de rendre hargneusement le coup subi... Cette seule pensée embrassait les pupilles du mystérieux personnage, un éclair d'impatience traversant vivement son corps meurtri, avec pour effet de provoquer un léger sourire imperceptible... La hâte d'imaginer un visage impuissant et intimidé, s'avérait clairement être une récompense probante et proche, animant déjà l'esprit du surdoué, dont la lucidité n'avait d'égale que son obscurité apparente... Qui allait gagner ?...    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Kaiten
Professeur
Drew Kaiten

Masculin Lion Singe
Messages : 128
Date de naissance : 19/08/1992
Date d'inscription : 29/09/2012
Âge réel : 27

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 18 700 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeDim 22 Sep - 17:49

Qui aurait pu s’attendre à une telle chose ? Malheureusement, si tout vient à point à qui sait attendre, il est un autre proverbe à réciter à ceux qui s’impatientent en lançant un jeu aussi lugubre : tout vient à foirer à qui reste impatient. Le premier tour du Nonary Game venait de s’achever sous les yeux de son instigateur. Celui-ci avait comme depuis le début d’ailleurs, observé chaque participant avec une extrême attention. Mais il en était un avec qui être attentif ne suffisait pas. Kaos Black méritait plus que de l’attention, il fallait l’analyser en permanence. Après tout, qui d’autre que le Sybrater de l’Espace pouvait percer à jour cette simulation avant les autres ? Les mains jointes et l’esprit affuté, Drew observait son jeune élève pour voir l’évolution de sa réflexion au sujet du Nonary Game. Le dresseur d’Evoli était probablement le seul capable de faire du tort à ce projet en révélant ce qu’il allait découvrir. Un scénario que le psychologue sentait se préciser au fur et à mesure.

Analysant les réactions de l’être vêtu de noir, il ne fallait pas louper une seule information. La moindre faille de son corps pouvait témoigner de l’état de son esprit. Le temps passant, Drew repéra plusieurs moments montrant le poids du doute sur l’esprit observateur de Kaos. Mais ce n’est que lorsque celui-ci se retrouva dans l’AB Room que son corps le trahit. Les mesures des points vitaux informatisés de son élève s’affolèrent quelque peu, traduisant son impatience et son excitation. Il n’en fallut pas plus pour que le professeur en vienne à douter de sa participation au jeu. Après tout, le simple fait qu’il puisse confondre cette simulation était une preuve en soit de sa capacité de Sybrater de l’Espace. Mais le professeur en voulait plus. Malheureusement, le destin en décida autrement. Un des protocoles de sécurité du programme venait de s’afficher, indiquant un manque de mémoire vive qui risquait de bloquer toute la simulation, avec les élèves à l’intérieur. La seule solution ? Eliminer des candidats pour soulager la mémoire et permettre au jeu de continuer. Cette possibilité était la seule à retenir pour le professeur qui ne souhaitait en aucun cas mettre ses élèves en danger. Si l’élimination de Kaos devenait alors primordiale, la perte d’une seule personne n’était pas suffisante. Afin de s’assurer que tout ceci reste plausible en passant pour un piège mortel, deux élèves devaient subir le même sort afin de libérer suffisamment d’espace. Un autre membre de l’équipe rouge allait donc être éliminer.

Le piège ne tarda pas à être lancer, le problème risquant de devenir critique de minute en minute. Sortant des AB Room après le vote, les membres de l’équipe rouge se dirigèrent vers leur prochaine salle. La providence voulue que Kira soit en tête, ses deux compagnons traînant à quelques pas derrière lui. Une grave erreur pour celle qui était restée derrière avec Kaos. A peine le légionnaire Plasma eut passé le portail délimitant la fin du couloir que celui-ci se referma derrière lui. Le portail transparent laissa alors toute possibilité à cette jeune âme d’apprécier le spectacle de ses deux camarades sous la menace d’un plafond descendant lentement jusqu’à rejoindre son homologue couramment appelé : le sol. Kira pourra-t-il encore entendre la voix de ces deux élèves dans ses cauchemars alors que la sentence du Nonary s’était faite implacable ? Non… Epargnant les oreilles et la mémoire de l’homme au bandeau noir, le couloir était insonorisé, empêchant Kaos de lui dévoiler la moindre bribe d’informations avant son trépas dans ce monde virtuel.

Eliminés du Nonary Game, Kaos, Pandora et Akira, dont l’esprit était resté en stockage, furent tous trois rematérialisés par Nektys, le Porygon-Z de l’ex-futur retraité. Si les deux derniers furent ramenés dans leur chambre, le premier lui, fut amené auprès de Drew, dans la salle depuis laquelle il surveillait l’évolution de ce jeu sadique. Présent à ses côtés lors de son retour à la réalité, le quinquagénaire le rattrapa avant qu’il ne tombe au sol, celui-ci n’étant pas en état de commander à ses jambes de le maintenir debout. Lentement mais surement, il le déposa contre le mur de la pièce, vérifiant son pouls et la réactivité de ses pupilles à l’aide d’une lampe. Il ne fut pas surpris de retrouver celui-ci dans un état de choc, état qui devrait rapidement s’estomper vu sa propension à maîtriser ses émotions et à garder son esprit sous contrôle constant.


« Tranquillisez-vous Kaos, c’est terminé. J’espère que vous me pardonnerez l’expression qui m’oblige à vous annoncer que le transfert vous a mis un peu à plat. D’ici quelques minutes il n’y paraitra plus. Je dois vous laisser quelques instants. Prenez le temps qu’il vous faut. »

Drew fit claquer quelque peu ses doigts non loin du visage de sa victime. C’est sans étonnement qu’il vit que les yeux de son élève avaient déjà récupérés toute leur sagacité, signe que le cerveau et la réflexion étaient déjà repartis et que seul demeurait la contrainte physique. Cette vérification faite, il retourna s’installer sur son fauteuil, vérifiant que le transfert s’était bien passé pour Pandora et Akira. Le système quant à lui, était retourné dans des constantes normales, permettant au Nonary Game de continuer normalement. Entendant déjà des mouvements auprès de lui, le professeur se retourna vers son élève et lui adressa sans la moindre gêne la réplique suivante :

« Vous avez des questions ? »



Kaos Black, Pandora Mizayaki : Eliminés


De son côté, Kira n’avait d’autre choix que de progresser. Car en effet, même si ses deux partenaires étaient morts, cela ne signifiait pas que sa vie allait être épargnée. Il ne fallait pas oublier cette règle essentielle de Nonary Game spécifiant qu’au moins un membre de chaque équipe se doit de voter. Sans quoi, l’équipe entière sera pénalisée. En d’autres termes, le Plasma n’avait que deux options : trouver son AB Card ou bien mourir en restant ici, là où ses amis ont perdus la vie devant ses yeux. La salle suivante s’ouvrit quelques secondes après l’exécution de la sentence de Kaos et Pandora. A l’intérieur de celle-ci, trois groupes de dix Pokémon, tous couchés sur des tables d’opération, reliés à des cathéters et à des câbles électriques. Ce laboratoire de biologie semblait avoir été préparé pour réaliser une expérience importante. Sur un bureau se trouvaient plusieurs notes expliquant les raisons d’une telle organisation.

Citation :
« Enfin ! Après des mois, tout est enfin prêt. La substance, les Pokémon, j’ai pris le temps moi-même de les placer sous anesthésique et de les relier aux électroencéphalogrammes. Une simple pression sur un bouton et je pourrai enfin avoir les résultats ! Nous pourrons obtenir les résultats de la phase finale et comprendre les effets de cette substance expérimentale sur le cerveau. Toutefois, même si nous ne l’avons jamais testé, je n’ai que peu d’espoir que ces créatures restent en vie après injection du traitement. Qui plus est, nous avons réunis trois échantillonnages de pokémon, mais nous n’avons pas pu synthétiser suffisamment de produits pour les tester tous. Il va donc falloir faire un choix. Je suis trop crevé ce soir mais j’espère avoir un éclair de génie demain afin de déterminer lequel de ces échantillons donnera les meilleurs résultats. Pour l’instant, mieux vaut dormir. Demain nous aurons fait progresser la science de quelques pas encore ! »
A côté du bureau sur lequel se trouvaient ces notes, un tableau de commande arborait fièrement trois boutons permettant chacun d’injecter la substance dans un des trois échantillons. S’il aurait été si simple de jouer à Pile ou Face, il manquait encore une information capitale qui allait bientôt sauter aux yeux du jeune homme dont la carte salvatrice ne serait offerte qu’une fois les résultats enregistrés dans les ordinateurs du complexe. Auprès de chaque table d’opération, reposait le dossier du Pokémon en question. En étudiant plus attentivement ce dossier, l’on pouvait alors observer la photo du dresseur à qui ils avaient étés arrachés. Il suffisait alors de prêter quelque peu d’attention à ces dossier pour se rendre compte que dans le premier échantillon se trouvait des Pokémon appartenant à Pandora, dans le second des Pokémon appartenant à Kira et dans le dernier, reposait endormi l’Evoli de Kaos. Le choix sera compliquer, mais le choix ne sera pas forcément inéluctable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kira NoOkami
Membre de la Team Plasma
Kira NoOkami

Masculin Balance Cochon
Messages : 198
Date de naissance : 17/10/1995
Date d'inscription : 07/10/2012
Âge réel : 23
Localisation : Somewhere only we know

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 5 100 $

Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Empty
MessageSujet: Re: Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie   Nonary Game : Ambidex Edition | Equipe Rouge : Laboratoire de biologie Icon_minitimeJeu 24 Oct - 13:13

J'étais resté quelque minutes en silence devant le portail qui s'était refermer derriere moi. En attente d'un crie , d'un bruit , d'un signe que mes amis soient toujours saint et sauf. Mais au bout d'un moment je devais me résigné ce que j’avais vue était bien la vérite. Mes amis s’était fait écrasé sous mes yeux. Une mort des plus violentes qu’il soit. Mes oreilles commençait a sifflé et mes mains a tremblé. Il n’était pas le moment de faire une crsie ,  J'avancé donc maintenant seul dans le couloirs presque semblable a tous les autres. J'arrivais enfin a une salle. Une grande salle ! Là ou je me trouvais semblant être une partie " controle " de cette salle. Des pupitre avec des nombreux boutons , notes et autre documents ce trouvais devant moi … Un Laboratoire. Mais ce qui me fit presque explosé fut des voir des pokemons. De nombreux pokemons sur des tables d’opérations , relié a des câbles. Une expérience ?! Une expérience sur des pokemons ?! Mais qui serait assez mauvais pour…

Ma réfléxion se stoppé net. Les pokemons , m’étais familier. Sur les trois table était repartit des pokemons que j’avais déjà vue. Sur une : Rose et mon équipe. Je devais a tout pris m’empéché d’enlevé les cables. Je me doutais que cela serait fatal. Sur l’autre l’évoli de Kaos avec d’autres pokemons et sur la derniere évidemment , je le devinais. Les pokemon de Pandora. Qu’allait-il faire ? Qu’allais-JE devoirs faire ?!. Je me précipité sur les notes et en survolait le plus possible sauf une qui expliquait ce que je cherchais.

Enfin ! Après des mois, tout est enfin prêt. La substance, les Pokémon, j’ai pris le temps moi-même de les placer sous anesthésique et de les relier aux électroencéphalogrammes. Une simple pression sur un bouton et je pourrai enfin avoir les résultats ! Nous pourrons obtenir les résultats de la phase finale et comprendre les effets de cette substance expérimentale sur le cerveau. Toutefois, même si nous ne l’avons jamais testé, je n’ai que peu d’espoir que ces créatures restent en vie après injection du traitement. Qui plus est, nous avons réunis trois échantillonnages de pokémon, mais nous n’avons pas pu synthétiser suffisamment de produits pour les tester tous. Il va donc falloir faire un choix. Je suis trop crevé ce soir mais j’espère avoir un éclair de génie demain afin de déterminer lequel de ces échantillons donnera les meilleurs résultats. Pour l’instant, mieux vaut dormir. Demain nous aurons fait progresser la science de quelques pas encore !

Voila mon épreuve. Je devais choisirs qui de ces pokemons seront les sujet de test…. Qu’elle cruauté. Je … Je.. Je n’en pouvais plus.