Partagez | 
 

 Un autre pokémon shiney [Alawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zuko Hatsuno
Dresseur au coeur tendre
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 257
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 19/11/2011
Âge réel : 23
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 250 $

MessageSujet: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Lun 20 Fév - 3:28

Jamais je n'aurais imaginé assister à une telle situation. Je me promenais tout bonnement dans la montagne en suivant le courant d'une rivière qui descendait doucement vers le lac, qui se trouvait près de l'Académie. Même par cette journée d'automne, je pouvais quand même sentir la chaleur de l'été qui persistait à rester. Hélas, la neige et le froid allait revenir bientôt, c'était ça le cycle des saisons. C'est pour cela que j'en profitais pour sortir avec mes pokémons. Comme à son habitude, Kurai me suivait de près, en étant calme et ne cessant de jeter des coups d'oeil autour de nous. Il se montrait un peu trop protecteur envers moi, mais bon... il était comme ça. Okino volait en avant de nous, observant le paysage multicolore qui se dessinait sous lui. Il s'amusait avec les courants d'air, montant en altitude puis piquant soudainement vers le sol. Il tournoyait aussi à la cime de certains arbres, frôlant leurs feuillages colorés qui risquait de tomber n'importe quand. J'avais tenté de faire sortir Yuan et Shindo avant notre départ, mais les deux pokémons étaient rentrés dans leurs pokéballs à nouveau, disant qu'ils étaient trop fatigués pour faire une promenade. Je trouvais cela étrange, puisqu'ils n'avaient sortit depuis un moment. Mais bon, tant pis, s'ils ne voulaient pas sortir c'était leurs décisions.

Parlant de Kazu, je n'avais pas vraiment envie de le faire sortir. Je ne le connaissais pas vraiment et l'infirmière qui était là lors de mon adoption m'avait bien avertit que ce petit singe de feu adorait se sauver. J'en avais eu la preuve dès notre première rencontre, car le Ouisticram s'était sauvé avec mon Coupenotte. De plus, c'était justement la cause de son abandon au centre pokémon, son ancien maître en avait marre de toujours lui courir après. Même en le punissant, il ne comprenait pas. Il était aussi très farceur et aventureux, mais tant qu'il ne fuguait pas, cela ne me dérangeait pas trop. Déjà que j'avais Doreiku de ce style là, voilà maintenant que j'en avais un deuxième. Pour sa part, le petit dragon nous suivait sans trop de problème. s'arrêtant à plusieurs reprises pour soulever une pierre ou pour ramasser une feuille colorée. Il en avait déjà plusieurs dans ses pattes antérieures, comme s'il s'amusait à faire un bouquet de feuille. Il en avait des vertes, des rouges, de jaunes et des oranges. Cependant, il trouva un Abo bien camouflé sous l'une des roches qu'il souleva et il s'enfuya en courant, échappant toutes ses feuilles d'arbre en même temps. Il devait donc recommencer son petit bouquet et cela s'enchaînait ainsi.

Quelques minutes plus tard, alors que tout était calme et paisible, mon Roucool piqua vers moi, ayant l'air complètement paniqué. Apparement, il avait vu quelque chose allait j'allais vite savoir de quoi il s'agissait.

- Que se passe-t-il Okino ? Tu as vus quelque chose ?

L'oiseau ne cessait de roucouler des psroles incompréhensibles pour ma part. Il pointa finalement la rivière avec l'une de ses ailes, où une petite tête jaune en sortait. Le pauvre petit pokémon se faisait entraîner par le courant et il risquait de se faire blesser, voir même de se noyer.

- Yuan Go !

Sans perdre un instant, je fis sortir mon Vipélierre, même s'il m'avait bien dit qu'il ne voulait pas m'accompagner pour cette balade. J'avais tout de même besoin de son aide et je lui ordonnai de récupérer le pokémon jaune avec l'aide de ses lianes, ce qu'il fit. Il agrippa le pokémon, le fit sortir de l'eau et le déposa sur la rive où nous étions. En reconnaissant le pokémon sauvage, je fus à nouveau surpris par sa couleur. C'était un Lixy, mais au lieu d'être bleu, il était jaune, avec quelques parties orangé. Comment avait-il pu tomber dans l'eau ? Et pourquoi ce pokémon se trouvait-il dans la forêt ? Habituellement, ils préféraient les vastes plaines, où ils avaient suffisament d'espace pour se déplacer. En me voyant, le petit Lixy se mit à trembler et il s'enfuit rapidement, sans que j'ai eu le temps de faire ou de dire quoique se soit. Le pokémon électrique disparu dans les buissons et s'enfonça davantage dans la forêt. Mais pourquoi se sauvait-il comme ça ? Je venais de le sauver de la noyade et c'était comme ça qu'il me remerciait ? J'eus envie de poursuivre ce Lixy shiney, mais je me retiens. Juste à voir de la façon qu'il avait réagit en me voyant, cela expliquait bien son caractère et je n'avais pas envie d'avoir un pokémon peureux. Cependant, il était très rare, mais bon... j'avais manqué ma chance pour tenter de le capturer.

Tandis que j'étais sur le point de me redresser, j'entendis un bruissement dans la végétation près de moi, suivit d'un craquement de branche. Apparement, quelqu'un s'approchait. Je me demandais s'il avait vu le Lixy lui aussi... bah peu importe. Alors que j'étais sur le point de faire une nouvelle rencontre, je n'avais pas remarqué que mon Roucool était partit à la recherche du pokémon shiney...

_______________________________________________


Dernière édition par Zuko Hatsuno le Mer 18 Avr - 4:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Lun 20 Fév - 15:50

Ce matin, Alawn eut la "brillante" idée d'aller faire une promenade en forêt pour que ses pokémons puissent profiter de cette magnifique journée d'automne. Il savait que Nyanko adorait l'automne, l'odeur du bois humide, le craquement des branches et le bruissement des feuilles mortes sous ses pattes. C'était la saison qui semblait lui rappeler le plus la Rosalia d'antan.

Bref, après avoir pensé et repensé aux -plus évidentes- conséquences de cette promenade en forêt, il décida de se lever du lit, d'aller prendre une bonne douche puis il alla s'habiller : il prit un kimono bleu marin avec des pétales blancs dessinés sur le côté gauche et bas de celui-ci, un obi magenta avec un cordon rouge puis il enfila un haori blanc avec le bout des manches de la même couleur et les mêmes motifs que le kimono. Ensuite, il mit ses geta noires et sortit ses deux autres pokémons de leur boule bicolore.

Nina alla directement se frotter contre ses pieds puis contre Nyanko et contre son camarade type plante (qui restait toujours un peu retissent vis à vis d'Alawn) pour les saluer. Il se méfiait toujours des humains, sûrement à cause de son ancien maître. Le petit brun prépara leur repas et leur servit dans des assiettes en terra-cota traditionnelles, comme à son habitude. Tandis que ses pokémons mangeaient, il prit tout ce dont il avait besoin et le mit dans sa sacoche. Quand ses pokémons finirent de manger, il fit vite-fait la vaisselle puis rangea les assiettes.

_Ça vous dit une petite promenade en forêt ? Demanda-t-il à ses pokémons avec un grand sourire. Nina sautilla car elle avait envie de se promener, elle était pleine d’énergie et avait envie de courir par tout, chose qu'elle ne pouvait pas faire dans la chambre... Kyo, de son côté, même s'il semblait se méfier toujours un peu du petit brun, il semblait ravi à l'idée de pouvoir retourner à chez lui, ses yeux pétillaient. Et Nyanko, toujours aussi calme, ne fit que « rendre » son sourire à Alawn. Il savait que c'était une mauvaise idée pour le jeune chercheur, même s'il savait qu'il le faisait pour eux.

Une heure plus tard, après être sorti de la chambre accompagné de ses trois pokémons, avoir traversé l’académie et la cour puis s'être engagé dans le chemin qui menait à la forêt : ils arrivèrent à destination. Mais... était-ce l'endroit prévu ? Après avoir fait quelques pas dans une quelconque direction, avec une petit skitty hyperactive qui sautillait par tout, un miaouss dans les bras et un arko qui traînait se roulait sur les feuilles quand on lui tournait le dos, il regarda son miaouss et lui dit sincèrement :


_ Je crois qu'on s'est encore perdus...

Nyanko tourna légèrement la tête vers son dresseur, puis soupira. Il tendit bien l'oreille pour tenter de se placer spatialement : il entendait de l'eau couler, une rivière ou un fleuve. En tout cas, il y avait de l'eau et il sauta des bras du rosalien pour le guider jusqu'à la source d'eau qui pourrait les mener vers un village ou la plage, car, même lui, il ne connaissait pas encore cet côté de la forêt. Même s'il était aveugle, il avait apprit à vivre sans sa vue, utilisant l'odorat, le toucher et l'ouïe, comme les nosferapti le faisaient : quand un son rebondissait contre un corps, un objet, les ondes lui étaient renvoyées donc il se faisait un plan, un idée de ce qu'il y avait devant lui, autour de lui.

Le félin au bandeau noir devant les yeux avança à tâtons au début puis accéléra le pas, incitant son dresseur à le suivre. Quand Alawn se mit à courir après lui, suivi par Nina et Kyo quand, soudainement, une chose jaune traversa devant eux, rapidement. Le petit chercheur la suivi du regard autant de temps qu'il lui fut possible, tout en continuant sa marche mais il trébucha avec une racine, glisser, tomber et finit par s’étaler les feuilles mortes qui tapissaient le sol.

Ses pokémons allèrent le rejoindre aussi vite possible. Nyanko alla voir si son protégé n'était pas blessé alors que Nina, qui entendait et sentait l'eau enfin, se faufila dans les buissons en secouant sa queue vigoureusement.


_ Skiiiiiiii Skiiitty~ * De l'eau ! Il y a de l'eau~ Venez !* fit-elle en sautillant, passant de l'autre côté des buissons.

Entendant son pokémon s'agiter plus que d'habitude, il se leva doucement, époussetant ses habits et les réajustant avant d'aller voir ce que la minette voulait. Il prit Nyanko dans ses bras et laissa Kyo passer devant. Cependant, la première chose qu'Alawn vit, ce ne fut pas la rivière, ni l'eau, ce fut un humain avec un malosse et un coupenotte. Les cheveux noirs, le teint très clair et plus grand que lui... Il ne put s’empêcher de le fixer alors que Nina sautillait par tout, contente d'avoir trouvé de l'eau.


petit mot~:
 


Dernière édition par Alawn Die Nennvial le Dim 16 Sep - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zuko Hatsuno
Dresseur au coeur tendre
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 257
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 19/11/2011
Âge réel : 23
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 250 $

MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Mer 22 Fév - 17:32

J'avais raison à propos du bruit, il s'agissait bien de quelqu'un. C'était une jeune femme, si je ne me trompais pas. Assez petite, frèle, avec des cheveux noir, assez long d'ailleurs. Que pouvait-elle bien faire ici ? M'enfin... pas que la forêt n'était pas un endroit pour les filles, mais celle-ci me semblait égarée. Ce n'était pas le genre d'endroit adéquat pour une fille avec une telle physionomie. Et si un danger apparaissait soudainement sur sa route ? Qu'allait-elle faire ? Elle était tout de même accompagnée de ses pokémons. En tout cas, si c'était bien les siens, car j'avais vu passé une boule de poil rose, qui s'était ensuite camouflée dans les buissons près de la rivière. En voyant ce pokémon passé rapidement, mon Coupenotte fut grandement intrigué par cette créature. Se désintéressant complètement de son bouquet de feuille, qu'il laissa tomber par terre, il courru en direction des roseaux pour rejoindre ce pokémon mystérieux. Avec sa maladresse, le petit dragon eut quelques difficulté à pénétrer dans la végétation et il se mit ensuite à la recherche du petit chat rose. Où pouvait-il bien être passé ? Pour ma part, je levai les yeux au ciel en voyant la réaction de mon pokémon. Depuis le temps que je l'avais dans mon équipe, cela ne m'étonnait plus, mais ça ne m'empêchait pas d'être découragé par son comportement.

Je n'eus donc pas le choix de m'approcher de cette jeune femme, ne voulant pas prendre de vu mon Coupenotte. Je me concentrai un peu plus sur son visage, intrigué par elle. Elle avait un teint blanc, ressemblant beaucoup à de la porcelaine et ses yeux étaient un mélange de brun et d'orangé. Moi qui trouvait que mes yeux dorés étaient spécial, les siens l'étaient également. De plus, c'était la première fois que je voyais un élève de l'Académie vêtu d'un kimono. Mais bon, ça lui allait bien et la couleur aussi... Quoi ? Zuko ! Quand même ! Je secouai la tête, essayant de mettre de l'ordre dans mes pensées. Je ne pouvais tout de même pas penser ce genre de chose à propos d'une fille, j'étais déjà amoureux de Sukie... Ouais, bon... n'empêche que cette jeune demoiselle m'intriguait grandement, mais mon coeur allait toujours appartenir à ma meilleure amie. À mes côtés, Kurai avait vu mon trouble et il du se retenir pour ne pas éclater de rire. Contrairement à son maître, il avait bien vu que cette "dame" n'en était pas une. Même chose pour Yuan, sauf que lui il se contentait de sourire. Ce que les humains pouvaient être étranges parfois...

- Bonjour... euh... pardonne-moi pour mon pokémon, il encore jeune et très... disons... aventureux. Aller Doreiku, sort de là. Laisse ce pokémon tranquille.

Voyant que le petit dragon n'écoutait pas, je tournai mon regard vers le Vipélierre. Celui-ci comprit et n'ajouta rien, sortant l'une de ses lianes qu'il entra dans les buissons. Cependant, le Coupenotte venait de trouver le pokémon inconnu, qui était en fait une Skitty. Tout content, il la salua à l'instant où la liane de son ami venait le saisir. Ne pouvant rien y faire, Doreiku fut attiré vers l'arrière et sortit des roseaux. Yuan le déposa au sol, tout près de son maître. Toutefois, le jeune dragon semblait fâché par mon geste. Il se releva rapidement et leva la tête pour me regarder dans les yeux.

- Notte ! Coupenotte coupenotte coupe coupe !
Hey ! C'est pas juste, je venais de rencontrer une nouvelle amie !


Nouvelle amie ? Il l'avait à peine croisé du regard trois petites secondes... je n'appelais pas cela une nouvelle amie. Mais bon, pour Doreiku, tous les pokémons qu'il recontrait devenaient automatiquement ses amis. Il commençait à en avoir pas mal d'ailleurs... Légèrement gêné, je relevai le regard vers la jeune fille. Elle devait me trouver étrange, avec une telle équipe pokémon...

- Je ne voulais pas te déranger, excuse-moi.

_______________________________________________


Dernière édition par Zuko Hatsuno le Mer 18 Avr - 4:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Mer 29 Fév - 16:44

Alors que le petit rosalien fixait toujours le brun, un peu intimidé, mais moins que s'il avait été une femme -étant donné qu'il était gynophobe-, ce dernier s'approcha un peu plus de lui semblant le détailler, détaillant son visage ? Même si Alawn n'avait pas pour habitude détourner le regard, ce fut le qu'il ne put s’empêcher de faire : Alawn baissa donc le regard et leva un peu les bras, posant son menton sur le crane de son miaouss, comme s'il était une peluche. Ses joues rosirent. Il était tout aussi gêné qu'intimidé car il ne s'attendait pas à trouver quelqu'un là (encore quelqu'un qui lui sauverait la mise!). Cette petite touche enfantine et innocente montrait bien son manque d'habitude à la compagnie humaine, surtout de ce siècle.

_ Bonjour... euh... pardonne-moi pour mon pokémon, il encore jeune et très... disons... aventureux. Aller Doreiku, sort de là. Laisse ce pokémon tranquille.

Le jeune homme tourna le regard vers son vipelierre, pokémon que notre petit chercheur n'avait pas vu à son arrivée. Il suivit le regard du brun et fixa le pokémon plante : il sorti une liane, l'introduit dans les buissons et sortit le coupenotte qu'avait été saluer la féline au pelage rosé. Ils venaient à peine de croiser le regard et de se saluer quand ledit Doreiku fut séparé de la skitty qui ne comprit rien et qui sortit des buissons un peu surprise. Le pokémon plante d'Unys déposa le dragon près de son dresseur.

_ Notte ! Coupenotte coupenotte coupe coupe ! *Hey ! C'est pas juste, je venais de rencontrer une nouvelle amie ! * Reprocha le petit dragon à son dresseur, tout en levant la tête et le regardant dans les yeux, visiblement fâché.

Alawn regarda son interlocuteur puis les pokémons, à tour de rôle, gardant son miaouss contre lui, tel une peluche, sans lui faire de mal. Quand il croisa le regard du brun, il vit qu'il était légèrement gêné ; Il fut aussi perdu que la boule rose car il n'avait pas compris pourquoi il était gêné. Il lui adressa en plus la parole pour s'excuser :


_ Je ne voulais pas te déranger, excuse-moi. Dit le brun au jeune chercheur.

Nina s'approcha en sautillant des pokémons du brun, avant de renifler doucement le pokémon plante puis de faire un grand sourire, toute contente au dragon, sans oublier de saluer à sa façon le malosse. Elle était assez hyperactive et très amicale, ce que l'Arko du chercheur trouvait blasant parfois alors, ce dernier alla la rejoindre, regarda les pokémons du brun en les saluant du signe de tête puis saisit la queue de la féline et la traîna jusqu'aux pieds du rosalien.


_ Arko... Arko ko... *tiens toi tranquille, tu es trop bruyante...* soupira-t-il en fermant les yeux. Il semblait avoir l'habitude, ça avait du arriver déjà. La skitty ne comprit pas pourquoi il avait fait ça alors elle pensa qu'il voulait jouer et se frotta doucement contre lui en souriant bêtement et en ronronnant, ce qui fit rire Alawn.

_ Ne vous en faites pas, vous ne me dérangez nullement. Bien au contraire. Fit le rosalien en souriant tendrement, le rose aux joues. En tout cas, vos pokémons semblent en très bonne santé et semblent être en bons termes avec vous. Vous semblez être un excellent dresseur, cela fait plaisir à voir. Commenta-t-il en regardant le jeune homme avant de s'incliner doucement, faisant une courbette comme l'on faisait antan : Je me nomme Alawn Niniel Caïn Die Nennvial, mais tout le monde m'appelle Alawn ou Niniel, ravi de faire votre connaissance. Se présenta-t-il. Suite à cela, il se redressa doucement, gardant le sourire aux lèvres, moins intimidé et moins gêné qu'au début. Voici Nyanko, lui c'est Kyo et elle, Nina. À la base, on était en promenade, je voulais que mes pokémons sortent un peu, qu'ils se détendent mais je... enfin... on s'est perdus à cause de mon piètre sens de l'orientation... termina-t-il en désignant ses pokémons, respectivement. S'il y avait quelque chose dont Alawn avait un peu honte, c'était sans doute d'avoir un aussi mauvais sens de l'orientation. Il rougit davantage mais ne détourna pas le regard.

Nina qui aperçu sa propre queue, se secouant doucement, commença à tourner rapidement, poursuivant sa queue en essayant de la mordre, jouant avec. L'arko lui, il toucha son front avec l'une de ses pattes antérieures, bougeant de droite à gauche la tête, lentement, comme en disant « c'est pas possible ». Le miaouss aveugle semblait tout de même « regarder » dans la direction du brun, comme s'il le surveillait, comme s'il était attentif à tout ce qui se passait autour.


Dernière édition par Alawn Die Nennvial le Dim 16 Sep - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zuko Hatsuno
Dresseur au coeur tendre
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 257
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 19/11/2011
Âge réel : 23
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 250 $

MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Ven 2 Mar - 22:11

Je ne fis pas vraiment attention à la réaction de mon Coupenotte, qui semblait visiblement fâché. De toute façon, la Skitty était sortie des buissons et elle se dirigeait vers mes pokémons. Je la suivit du regard, me demandant ce qu'elle avait l'intention de faire. Le petit pokémon rose s'approcha du Vipélierre pour le saluer. Ce dernier, plutôt indépendant, ne savait pas trop quoi faire face à cette soudaine salutation. Il n'avait pas l'habitude de côtoyer un pokémon de cette façon. La plupart du temps, il préférait rester loin de ses congénaires pour les observer. Cependant, il ne fit rien et la Skitty se dirigea ensuite vers le Malosse, assit près de son maître. Le pokémon feu étira la tête en direction du petit chat et la renifla doucement. Elle semblait bien sociable et hyperactive celle-là, tout comme le petit Coupenotte. Un autre pokémon de la jeune fille s'interposa et ramena la Skitty, visiblement découragé par son comportement. Cette Skitty semblait avoir tout un caractère. Doreiku observait son amie s'éloigner, ne comprenant pas lui non plus pourquoi l'Arcko faisait cela. Pourtant, la Skitty n'avait rien fait de mal. Puis, cette dernière se mit à tourner en rond, essayant d'attraper sa queue. Intrigué, le petit dragon l'observa, tout en riant et regarda ensuite derrière lui pour voir s'il pouvait faire la même chose qu'elle. Sa queue était beaucoup trop petite pour qu'il puisse réussir à l'attraper.

- Coupenotte coupenotte ? Coupe coupe coupenotte notte coupenotte... dit-il à l'intention de la Skitty.
Tu voudrais bien jouer avec moi ? J'aurais voulu courir après ma queue, mais elle est trop petite...

Je n'avais pas trop comprit ce que mon pokémon venait de dire, mais cela m'importait peu. Le connaissant, il venait sans doute de proposer un jeu à la Skitty, elle qui semblait si joueuse. La jeune fille devant moi se présenta sous le nom d'Alawn, enfin... c'est ce que je retenu de son nom au complet. Il était tellement long et difficile à prononcer... Je préférais me contenter de l'appeler Alawn, c'était plus simple. C'est alors que mon attention fut porté sur son Miaouss, qui portait un bandeau noir devant ses yeux. Il ne devait pas bien voir avec ça... À moins que... c'était justement ça le problème. S'agissait-il d'un pokémon aveugle ? C'était la première fois que je voyais cela, mais je n'osais pas demander à la jeune fille. C'était un peu déplacer de ma part. Je secouai alors la tête pour reprendre mes esprits. Elle s'était présenté, c'était donc à mon tour de le faire. Je ne voulais pas paraître impoli, ce que j'étais loin d'être.

- Enchanté de te connaître Alawn. Je m'appelle Zuko Hatsuno, dresseur de pokémon à Gakuen. Et voici Kurai, Mon Malosse, Yuan et Doreiku, que tu connais déjà.

Je me tus ensuite, me souvenant qu'elle avait s'être perdue jusqu'ici. On était pas bien loin de l'Académie, mais si elle n'avait pas le sens de l'orientation, je pouvais comprendre que c'était encore plus difficile de retrouver son chemin.

- Si tu veux, je peux t'aider à sortir de cette forêt. Pour retourner à l'Académie, il faut seulement descendre cette rivière. Si je me souviens bien, elle se termine dans le lac tout près de l'école et il est possible de la voir de cet endroit. Tu veux que je t'accompagne ?

Je ne tenais pas à la laisser partir seule à nouveau, ayant peur qu'il lui arrive quelque chose. Tout juste en ayant terminer de parler, j'entendis un cri, ou plutôt un roucoulement. Sans avoir besoin de me retourner, je savais bien qu'il s'agissait de mon Roucool. Où était-il passé celui-là ? Je venais tout juste de remarquer son absence. N'y comprenant rien, je me retournai dans sa direction et fut surpris de l'aperçevoir en volant vers nous, tenant le Lixy doré dans ses pattes. Ce dernier était suspendu par la queue, n'osant pas se débattre car il savait bien qu'il allait tomber de haut. L'oiseau vola au-dessus de la rivière et descendit rapidement vers nous. Il posa tout doucement le pokémon élecrique sur le sol et vint se poster sur mon épaule. Froncant les sourcils, je me tournai vers l'oiseau, ne sachant pas trop pourquoi il avait ramener ce pokémon. Le Lixy resta couché par terre et se mit à nouveau à trembler en me voyant.

- Je suis désolé pour mon Roucool, lui dis-je. Je ne lui avais pas demandé d'aller te chercher. Aller, tu peux repartir.

Surpris, le petit pokémon jaune redressa la tête. Il s'attendait à tout sauf à cela... D'habitude, la plupart des humains qu'il croisait tentaient toujours de le capturer, étant donné qu'il était shiney. Mais ce jeune homme, c'était bien différent. Il s'était enfuit la première fois, son Roucool l'avait rattrapé sans reçevoir aucun ordre de son maître et malgré leur deuxième rencontre, il lui disait de partir ? Le Lixy continua de me fixer, complètement paralysé. Il avait cesser de trembler et après un petit moment, il se redressa. Je lui adressai un petit sourire et m'apprêtai à me retourner vers Alawn, croyant qu'il allait partir comme je lui avais dit. Cependant, le pokémon électrique lâcha un cri et s'approcha de moi, n'ayant plus du tout peur. Surpris, je me retournais vers lui, ne comprenant pas sa réaction.

- Mais pourquoi tu ne pars pas ? Tu as la chance d'être libre.

Le pokémon sauvage n'écoute pas mes paroles. Il appuya ses pattes antérieurs contre ma jambe et se redressa, me regardant dans les yeux et remuant sa queue. Mais il voulait quoi ? Que je le capture ? En pensant à cette idée, je clignais des yeux plusieurs fois. Bah, peut-être que je me trompais... Pour vérifié, je sortis une ball de mon sac à dos et l'a lui présentais. Le Lixy doré appuya dessus, entra dedans et y resta. Quoi !? Attend là, je venais de capturer un deuxième shiney ? Ne sachant plus trop quoi penser, je rangeai la petite balle bicolore dans l'une de mes poches et je me retournai vers Alawn. J'allais m'occuper de ce pokémon plus tard.

- Euh... désolé de ce petit inconvénient, je n'y comprend plus rien.... Tu veux toujours que je t'accompagne ?

_______________________________________________


Dernière édition par Zuko Hatsuno le Mer 18 Avr - 4:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Lun 5 Mar - 21:12

Alawn n'avait pas vraiment prêté attention aux pokémons depuis le moment qu'il avait annoncé qu'il avait un très mauvais sens de 'l'orientation. Il avait honte, comme je l'avais dit précédemment. Tandis qu'il regardait toujours le jeune homme, le coupenotte du brun avait proposé à la boule de poils rose un jeu, chose qu'elle ne refusait jamais. Alors, comme le petit dragon l'avait dit, comme il avait la queue très courte, il voulait jouer avec elle, pour essayer d'attraper sa queue, sûrement : elle ne tarda pas à se remettre à courir en ronds, remuant sa queue, avec un grand sourire. Elle sautillait en courant pour jouer avec lui.

_ Enchanté de te connaître Alawn. Je m'appelle Zuko Hatsuno, dresseur de pokémon à Gakuen. Et voici Kurai, Mon Malosse, Yuan et Doreiku, que tu connais déjà. Dit le brun au jeune rosalien, se présentant pour ensuite présenter ses pokémons. Il fit une pause, se taisant puis ré-adressa la parole à Alawn : Si tu veux, je peux t'aider à sortir de cette forêt. Pour retourner à l'Académie, il faut seulement descendre cette rivière. Si je me souviens bien, elle se termine dans le lac tout près de l'école et il est possible de la voir de cet endroit. Tu veux que je t'accompagne ? Expliqua-t-il en proposant son aide au petit chercheur.

À l'instant même où le jeune homme finit sa de parler, un roucoulement se fit entendre. Le brun semblait interloqué et se tourna vers la source du son, tout comme Alawn qui suivit son regard par pure curiosité : un roucool arrivait par les airs avec un pokémon prit par la queue. C'était la boule dorée de toute à l'heure, le lixy qui avait fait tomber le rosalien et qui l'avait surpris. C'était un pokémon qu'il n'avait jamais vu, tout comme le vipeliere et le coupenotte du brun ou, encore, son arko et sa skitty étant donné qu'à son époque, on ne voyageait dans d'autres régions -aussi lointaines que Unys ou Sinnoh- que rarement et la science ne permettait pas autant de progrès.

L'oiseau descendit rapidement pour déposer le pokémon électrique au sol avant d'aller se percher sur l’épaule de son dresseur. La seule chose qu'Alawn regarda : le pokémon étranger pour lui. Il avait le regard pétillant que pouvant le voir bien, à présent, même s'il s’inquiétait un peu pour lui, vu qu'il tremblait et que ça se voyait qu'il était intimidé, qu'il avait peur.


_ Je suis désolé pour mon Roucool. Je ne lui avais pas demandé d'aller te chercher. Aller, tu peux repartir. S'excusa le brun auprès du pokémon électrique.

Ce dernier semblait plus que surpris alors il leva la tête, le fixant. Il était immobile, figé sur place. Il cessa de trembler peu après. Le petit pokémon doré se leva, restant debout sur ses quatre pattes. Zuko sourit au pokémon sauvage et , au moment même où il allait se tourner vers le rosalien, croyant que le pokémon allait filer, celui-ci lâcha un petit cris puis se rapprocha de lui.

Aussi surpris que le lixy l'était peu avant, le brun se retourna vers lui, visiblement interloqué par sa réaction, ne la comprenant point. Alawn resta silencieux, l'observant, restant un peu plus sérieux, caressant son miaouss. Le félin tourna la tête vers son protégé et posa une patte sur sa joue avant de la reposer sur son bandage, lui rappelant qu'il devait le lui changer aujourd'hui.


_ Mais pourquoi tu ne pars pas ? Tu as la chance d'être libre. Demanda le dresseur nommé Zuko. Le pokémon ne sembla pas l’écouter et se dressa sur ses pattes postérieures pour s'appuyer avec ses pattes antérieures contre l'une des cuisses du brun, le regardant. Agitant sa queue et soutenant son regard, le pokémon électrique resta ainsi un moment demandant quelque chose que l'humain ne parut pas comprendre directement. Le dresseur sortit une pokéball de son sac et l'approcha du lixy. Résultat ? Il la toucha et rentra à l’intérieur, y restant. Ensuite, il rangea le boule bichromate dans une poche puis se tourna vers Alanw, ne sachant toujours pas vraiment pourquoi est-ce que le pokémon avait voulu qu'il le capture. : Euh... désolé de ce petit inconvénient, je n'y comprend plus rien.... Tu veux toujours que je t'accompagne ?

En entendant les mots de Zuko, le jeune homme leva le regard, l'observant par dessous ses cheveux. Les mots « que je t'accompagne » résonnèrent dans sa tête un instant. Une fois qu'il saisit ce que le brun venait de lui dire, il leva la tête et lui sourit :

_ Ce serait d'une grande aide, j'en serais ravis. Je dois changer le bandage à Nyanko-san, je ne lui ait pas changé ce matin. Lui répondit-il avec son tendre sourire puis il gloussa un peu avant d'ajouter : Ne vous en faites pas, vous n'avez guère de raisons de vous excuser auprès de moi. Il fit une petit pause avant de reparler, s'adressant à Zuko, il était plus que curieux: Dites, Doreiku et Yuan, appartiennent à quelle espèce de pokémons? Ils sont originaires d'où? Et le petit pokémon jaune que vous venez de capturer? Est-ce que ce que vous appelez ici "pokéballs" sont juste des artefacts technologiques ou une quelconque sorcellerie ou pouvoir intervient?

Le fonctionnement d'une pokéball et toutes les espèces pokémons qu'il ne connaissait pas encore l'intriguaient toujours plus. Il voulait absolument savoir tout ça et bien plus. Il avait envie de les dessiner mais il n'osait pas demander tout comme il avait envie de poser une centaine d'autres questions sur l’époque dans laquelle il était destiné à vivre, à présent mais cela le gênait un peu et il pensait qu'on allait le prendre pour un fou ou pour quelqu'un de bizarre. Il entre-ouvrit à nouveau la bouche pour parler mais préféra se taire et ne rien ajouter de plus, il en avait assez dit.

Nina continuait de jouer avec Doreiku, le coupenotte du brun alors que Kyo se limita à rester auprès du rosalien, bien plus près que d'habitude. S'en fichant un peu de ce qui se passait autour mais gardant un œil sur son dresseur et sur le miaouss. Il s'était toujours demandé comment faisait-il pour se déplacer, pour bouger et percevoir sans sa vue. Il avait beau le respecter, il ne lui inspirait pas confiance. Le felin aveugle reporta son attention sur Zuko et ses pokémons, semblant les détailler discrètement, ronronnant contre Alawn, frottant sa tête contre son cou.


Dernière édition par Alawn Die Nennvial le Dim 16 Sep - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zuko Hatsuno
Dresseur au coeur tendre
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 257
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 19/11/2011
Âge réel : 23
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 250 $

MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Dim 11 Mar - 4:34

Content de me revoir, mon Roucool ne cessait de se frotter la tête contre ma joue. Pourtant, il ne s'était absenté que quelques minutes... Sûrement faisait-t-il cela pour se faire pardonner, car il savait bien qu'il avait agit sans me demander mon avis. Mais bon, je ne pouvais pas faire grand chose pour changer tout cela. Après tout, c'était grâce à lui que j'avais capturé un nouveau shiney. Ce n'était pas mon intention de départ, mais je n'étais tout de même pas déçu. Ne pouvant être fâché contre lui, je relevai la main vers l'oiseau pour le caresser tout doucement sur la tête. Ce dernier se mit à roucouler de bonheur sous cette caresse, continuant de me coller. Il était peut-être un peu trop affectueux... Un peu plus loin, Doreiku avait lâché un cri de joie en se mettant à courir après la Skitty, tout excité. Ses petites pattes l'empêchaient de se déplacer rapidement et même s'il n'avait pas la moindre chance de l'attraper, ça l'amusait quand même. Il continua donc à tourner en rond ainsi, jusqu'à moment où il commença à être étourdit. Le petit dragon prit alors sa tête entre ses pattes, tout en s'arrêtant et tenta de reprendre ses esprits. Chancelant, il tomba à la renverse, ne sachant plus du tout où se trouvait sa nouvelle amie la Skitty. Il voyait les arbres tournés, ainsi que l'herbe…

- Coupe… Coupenotte… notte...
Wow… j'ai la tête qui danse… c'est cool…


Avec cet allure, mon pokémon semblait être complètement drogué. Par chance que je savais ce qu'il avait fait juste avant, sinon j'aurais eu des doutes. N'y comprenant rien, Kurai pencha la tête sur le côté pour observer le petit dragon, se demandant s'il allait bien. Quoique… c'était son état naturel, je ne devais pas m'inquiéter. Je détournai ensuite mon attention vers Alawn, car celle-ci venait de me répondre. Je fus content qu'elle accepte ma proposition, ainsi j'allais pouvoir être certain qu'elle regagne l'Académie en toute sécurité. La seule chose qui me laissait perplexe dans ses paroles étaient qu'elle se questionnait sur l'utilité des pokéballs. Peut-être même leurs existences en fait... Pour les espèces de pokémon, c'était normal qu'elle ne les connaisse pas tous. Avec les trois pokémons qui l'accomagnait, elle était sûrement originaire de Kanto ou bien d'Hoenn. De plus, les pokémons venant d'Unys se trouvaient uniquement sur cette île. Quelques individus arrivaient jusqu'à l'Académie, mais ils étaient assez rares d'en rencontrer dans la nature. J'avais été chanceux de trouver Doreiku alors qu'il était poursuivit par deux pokémons ténèbres. Et Yuan, je l'avais reçu comme cadeau à Noël.

- En fait... Doreiku appartient à l'espèce des Coupenottes et Yuan c'est un Vipélierre. Ils sont tout les deux originaires d'Unys, une région qui a été découverte récemment. Les pokémons venant de cette île sont rares ailleurs, il est difficile à en trouver à l'état sauvage. Pour le pokémon jaune, ajoutais-je, c'est un Lixy, originaire de Sinnoh. Normalement, ils sont bleus, mais celui que je viens de capturer est shiney. Tu sais ce que c'est ? On peut aussi les appeler les pokémons chromatiques ou brillants.

Pour la question des pokéballs, je ne savais pas trop quoi penser. C'était la première fois que j'entendais quelqu'un se questionner sur ses objets pourtant communs. La seule raison qui me venait en tête était qu'elle n'utilisait peut-être pas de pokéballs justement. Je connaissais quelques élèves que c'était leur cas, préférant garder leurs pokémons en liberté. Je ne savais pas trop si c'était son cas à elle, mais si je comprenais bien, elle ne savait pas non plus comment fonctionnait une pokéball. Alors là c'était vraiment étrange... tout le monde connaissait l'utilité d'une pokéball. Enfin... peut-être qu'Alawn n'avait pas reçu le même éducation que moi.

Sans rien ajouter, je baissai la tête pour prendre la pokéball de Kurai à ma ceinture. La prenant dans mes mains, je la fis grossir entre mes doigts et je l'a tendit ensuite vers la jeune fille, pour qu'elle puisse bien la voir. Comment allais-je faire pour bien lui expliquer ? Jamais je ne m'aurais attendu à devoir répondre à une telle question.

- Il n'y a pas vraiment de sorcellerie qui agit sur une pokéball. Je sais pas trop comment ça marche, en fait... Le pokémon est amené à l'intérieur grâce à une lumière rouge, qu'on peut aussi appeler un laser et on dit qu'à l'intérieur de la ball, un monde est crée de toute pièce pour l'espèce de pokémon en particulier qui se trouve à l'intérieur. Enfin... nous avons aucun moyen de le prouver. Ce sont les scientifiques qui ont affirmer cette hypothèse. Il existe plusieurs types de pokéball, celle que j'ai dans la main est une pokéball classique, tout ce qu'il y a de plus ordinaires. Il y en a d'autre fait uniquement pour capturer des pokémons rapides, des pokémons assez lourds et il y en a même une faite pour capturer des pokémons légendaires...

Je me tus ensuite, ne voulant pas la mélanger en disant tout cela d'un trait. Tout en gardant la pokéball dans ma main, j'attendis une quelconque réaciton de sa part. Ensuite, j'allais entreprendre la route qui nous conduirait jusqu'à l'Académie.

_______________________________________________


Dernière édition par Zuko Hatsuno le Mer 18 Avr - 4:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Mer 14 Mar - 17:29

« En fait... Doreiku appartient à l'espèce des Coupenottes et Yuan c'est un Vipélierre. Ils sont tout les deux originaires d'Unys, une région qui a été découverte récemment. Les pokémons venant de cette île sont rares ailleurs, il est difficile à en trouver à l'état sauvage. Pour le pokémon jaune, ajoutais-je, c'est un Lixy, originaire de Sinnoh. Normalement, ils sont bleus, mais celui que je viens de capturer est shiney. Tu sais ce que c'est ? On peut aussi les appeler les pokémons chromatiques ou brillants. »

Ce fut la première réponse du brun. Alors que celui-ci s'adressait à Alawn, son coupenotte cessa de courir après la femelle. Titubant, il d’affalé sur l'herbe. Sans doutes, il devait avoir la tête qui tournait car il en fit même la remarque. Kyo pouffa un peu en voyant ça, discrètement, faisant toujours mine de ne pas s’intéresser à ce que les autres faisaient. Nina fit demi tour et se pencha sur Doreiku pour voir s'il allait bien, cessant de rire et de sourire. Elle pensait qu'il s'était fait mal car il avait arrêté de jouer. Alawn, lui, écoutait plus qu'attentivement Zuko, intéressé. Il regarda les deux pokémons qu'il ne connaissait pas puis se demanda combien de régions avaient été découvertes depuis son époque. Lui, il ne connaissait que Kanto et Johto, sans compter qu'il n'est jamais sorti de Rosalia autrement que pour aller en forêt. Quand il en avait l'occasion, il écoutait ce que les bards et les voyageurs disaient dans la rue ; s'il pouvait et si ces personnes étaient sympathiques, il leur posait des questions sur la région et sur les pokémons. Le petit chercheur veut connaître autant de choses que possible, il n'aime pas rester dans l'ignorance.

Après, le brun sembla réfléchir un peu, comme s'il ne savait pas que dire de plus. Les questions du rosalien étaient pertinentes mais assez étranges pour quelqu'un qui ne sait pas qu'il vient du passé et qu'il n'a jamais connu tout ça. Le brun dénommé Zuko approcha une main de sa ceinture pour saisir l'un de ses pokéballs avant de la faire grossir et de la montrer au jeune chercheur :


_ Il n'y a pas vraiment de sorcellerie qui agit sur une pokéball. Je sais pas trop comment ça marche, en fait... Le pokémon est amené à l'intérieur grâce à une lumière rouge, qu'on peut aussi appeler un laser et on dit qu'à l'intérieur de la ball, un monde est crée de toute pièce pour l'espèce de pokémon en particulier qui se trouve à l'intérieur. Enfin... nous avons aucun moyen de le prouver. Ce sont les scientifiques qui ont affirmer cette hypothèse. Il existe plusieurs types de pokéball, celle que j'ai dans la main est une pokéball classique, tout ce qu'il y a de plus ordinaires. Il y en a d'autre fait uniquement pour capturer des pokémons rapides, des pokémons assez lourds et il y en a même une faite pour capturer des pokémons légendaires... termina-t-il, sans donner plus de détails pour que Alawn ne se mêle pas les pinceaux et qu'il assimile bien les informations qu'il lui avait donné, sûrement.

Le jeune chercheur regarda la boule bichromate puis prit l'une des siennes, la regardant aussi, la scrutant. Il était vraiment content d'avoir appris tout ça aujourd'hui. Il avait envie de voir comment elles étaient à l’intérieur. Nina revint après de lui dès qu'il s'avança vers le brun, avec un grand sourire.


_ Nina et Kyo ont des pokéballs mais je ne savais pas comment ça fonctionnait. À vrai dire, quand je suis arrivé ici, ça été la première fois que j'en ai vu. Votre technologie est aussi impressionnante et passionnante que les danses kagura qu'il y avait autrefois lors des festivals en honneur des pokémons qui résidaient sur les tours de mon village avant qu'il n'y eusse cet incendie... commenta-t-il en pensant au premier festival qu'il a vu, lors que sa mère était toujours en vie et que son frère n'était pas encore promis. Pensant à l'incendie de la Tour de Cuivre puis au dernier festival qu'il vu, quand il vivait toujours avec son frère. Je me demande si c'est vrais, qu'il y a un monde à l’intérieur. Et cette petite boule de poils que vous venez de capturer? C'est quel pokémon? termina-t-il en reprenant le sujet d'avant pour pouvoir ne plus penser à son passé, ne serait-ce qu'un instant.

Théoriquement, pour lui, il est loin de sa maison depuis un peu plus d'un an, mais... à chaque fois qu'il pense qu'il n'est plus dans son époque, cette année lui paraît une éternité. Il doute qu'il puisse le revoir un jour, revoir son village et un festival comme ceux d'antan.


Dernière édition par Alawn Die Nennvial le Dim 16 Sep - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zuko Hatsuno
Dresseur au coeur tendre
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 257
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 19/11/2011
Âge réel : 23
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 17 250 $

MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Jeu 15 Mar - 19:37

Toujours couché au sol, le Coupenotte ouvrit de grand yeux en voyant la tête de la Skitty par-dessus lui. La tête lui tournant toujours, il finit par voir trois Skitty penchés sur lui. Le jeune pokémon ne comprenait pas trop ce qu'il se passait, croyant qu'il avait maintenant trois nouveaux amis. Il se redressa avec difficulté et tenta de reprendre ses esprits. Il avait tellement hâte de jouer avec tous ses Skittys qu'il ne tenait plus du tout en place. Cependant, une fois debout, il était pas mal moins étourdit et tous ses amis avaient disparus, sauf une. Nina était toujours près de lui pour être certaine qu'il n'avait rien. Mais Doreiku allait parfaitement bien depuis qu'il n'avait plus le tournit, il était simplement déçu de voir que deux de ses nouveaux étaient partit. Il proposa alors à la Skitty de jouer à un nouveau, mais il ne savait pas lequel en particulier. Il aimait bien jouer à chat, mais elle, est-ce qu'elle aimait ça ? Après tout, c'était un chat, alors peut-être bien que oui. Tout d'un coup, le petit dragon se mit à courir un peu partout, tout en rugissant pour paraître plus effrayant.

- Coupenotte ! Coupe coupenotte !
Je suis le chat ! Attention je vais t'attraper !


Il se mit ensuite à courir après la Skitty. Il aurait bien voulu que d'autres pokémons participent à son jeu, comme l'Arcko ou bien le Malosse de son maître. Ce dernier était toujours assit aux pieds de Zuko et observait les pokémons s'amuser. Il hésitait à les rejoindre, car d'un autre côté, il voulait aussi rester près de son maître. Il était même décourager par le comportement de celui-ci, car il n'avait toujours pas comprit que la personne qui se trouvait devant eux était un garçon et non une fille. Ah... ce que les humains pouvaient êtres étranges quelques fois. Kurai voyait que ce n'était pas une fille. Certes, ce gars était un peu plus éfféminé que les autres qu'il avait rencontré, mais ça ne l'empêchait pas de reconnaître son véritable sexe. Pourquoi son maître le prenait-il toujours pour une femme ? À cause de sa voix ? Sa peau et ses cheveux peut-être ? Surtout pas par sa taille, il n'avait pas de forme et c'était bien normal... Le Malosse se contenta de poser une patte devant ses yeux, complètement découragé. S'il ne comprenait toujours pas dans quelques minutes, il allait lui faire savoir subtilement.

Je continuai d'observer la jeune fille lorsqu'elle cessa de parler. Elle venait tout juste de me poser la même question et je venais de lui répondre... Apparement, elle ne m'avait pas écouté. Mais bon, c'était pas bien grave, je lui avais quand même donné beaucoup de renseignements sur mes autres pokémons et sur les pokéballs aussi. Elle avait parlé des danses kugu je ne sais plus trop quoi et je ne comprenais pas où elle voulait en venir là-dessus. Pourtant, ça ne me disait rien, mais d'un autre côté je ne connaissais pas vraiment Johto, ayant grandit à Hoenn puis à Kanto. Que voulait-elle dire par "votre technologie" ? Ce n'était tout de même pas moi qui avait inventé et crée les pokéballs. Plus la conversation avançait et plus je trouvais cela étrange. Mais bon, elle était gentille, c'était au moins ça l'important. Je pensais qu'elle était peut-être du style à être lunatique, plongée dans son petit monde. Je connaissais quelques élèves ainsi et je savais aussi que je ne devais jamais tenté de les faire sortir de ce monde imaginaire.

Pour parler de mon nouveau pokémon une seconde fois, je décidai de le faire sortir de sa ball. Le petit Lixy doré apparut entre nous et il sourit en me voyant. Sa queue se remit à remuer tout doucement, il semblait bien content que je lui donne un peu de liberté. Lorsqu'il se retourna, il fut légèrement intimidé par l'autre jeune homme qui se trouvait là. Le pokémon électrique hésita un moment, puis il se redressa et s'approcha de lui pour venir se coller contre ses jambes, exactement comme le ferait un chat. Je laissai mon nouveau pokémon, sachant qu'il était doux et gentil. Il ne risquait pas de blesser Alawn. Je sortis ensuite mon pokédex pour avoir plus de renseignement sur cet espèce.

- Alors voilà, ce pokémon est un Lixy. Celui-ci est plus rare que les autres car sa fourrure est jaune au lieu d'être bleu, mais ça je te l'ai dit tout à l'heure. Il vient de Sinnoh, la région où nous nous trouvons. Si tu ne le savais pas, il y a cinq régions dans ce monde : Kanto, Johto, Hoenn, Sinnoh et ensuite Unys. Le pokédex dit que les muscles de ce pokémon produisent de l'électricité qu'il stocke dans sa queue. En cas de danger, il produit des flashes lumineux en faisant circuler du courant dans sa fourrure. Si l'ennemi persiste, Lixy tentera de l'électrocuter. Il est d'un tempérament assez posé, ce qui le rend appréciable auprès des jeunes dresseurs.

Je refermai ensuite mon appareil et le rangeai à nouveau dans la poche de mon pantalon. Le petit Lixy doré, sachant qu'on parlait de lui, c'était assit dans l'herbe près d'Alawn et le regardait, la queue toujours en mouvement. Pour ma part, je me demandais si on se dirigeait vers l'Académie maintement, quoique elle semblait vouloir encore plus d'information. Depuis notre rencontre, elle ne cessait de me poser des questions.

- Tu voudrais que je te parle de mes autres pokémons ou ça va ? lui demandai-je gentillement.

- - - - -

Tout en attendant sa réponse, je m'étais mis en route vers l'Académie. Le trajet n'allait pas être bien long, seulement quelques minutes. Mes pokémons me suivaient tout près, profitant de ce moment passé à l'extérieur. Cependant, je ne portai pas une grande attention à Doreiku, qui avait prit l'habitude de ce mettre dans le pétrin. Normalement, je le surveillai toujours du coin des yeux, mais cette fois-ci, je ne vis pas le danger venir. Tandis que le petit dragon courait derrière la Skitty, en tentant de l'attraper, il s'approcha un peu trop près de la rivière. La rive n'étant pas très stable, le petit pokémon perdit l'équilibre et tomba dans l'eau, produisant une éclaboussure qui me fit détourner la tête. Je sentis mon coeur s'arrêter de battre lorsque je vis mon pokémon emporter par le courant de la rivière. Ne sachant pas nager, le pauvre Coupenotte se débattait tout en criant, essayant désespérement de rejoindre la rive. Sous la peur et la surprise, je réagis sur le coup, m'excusant auprès d'Alawn.

- Yuan vite ! Utilise tes lianes pour sortir Doreiku de là !

Le Vipélierre réagit le plus rapidement possible. Il sortit deux de ses lianes qu'il projeta en direction du petit dragon. Il tenta de l'agripper à plusieurs reprises, mais le Coupenotte ne cessait de disparaître sous la surface de l'eau. Je voyais bien que mon pokémon plante n'y arrivait pas, même s'il faisait de son mieux pour sauver son ami. Près de moi, je sentais Kurai devenir tendu de plus en plus. Il se sentait terriblement impuissant face à cette situation. Toutefois, en voyant que les nombreuses tentatives du Vipélierre échouaient, le Malosse n'hésita pas un instant et se jeta à l'eau. Mes yeux s'agrandirent de surprise en voyant mon pokémon agir. Il était un type feu et je savais bien qu'il n'appréciait pas l'eau.

- Kurai non ! Revient ici !

À peine avais-je prononcé ces mots que je vis mon starter disparaître sous la surface de l'eau. Une intense lumière apparu à cet instant. Je ne savais pas trop ce qui était en train de se produire, mais j'avais une bonne impression de ce qu'il s'agissait. Quelques secondes s'écoulèrent sans que je puisse voir l'un de mes deux pokémons remonter à la surface. Un pokémon davantage imposant que Kurai sortit précipitament de l'eau, ayant Doreiku dans la gueule. Le pokémon ténèbre, fraîchement évolué, attérit près de moi. Déjà que j'étais surpris, mes yeux s'agrandir davamtage en constatement qu'un magnifique Démolosse se tenait devant moi. Quoi... Kurai avait évolué ? Mon compagnon. Mon meilleur ami depuis trois ans. Il avait évolué pour sauver son ami. Ne sachant quoi faire, je pris le petit dragon qu'il me tendait. Doreiku avait perdu connaissance, mais il était toujours vivant, heureusement.

- Merci Kurai... murmurais-je. Je... je ne sais pas trop quoi dire...

Le Démolosse se contenta de lancer un aboiement enthousiasme. Il reprit ensuite sa route en direction de l'Académie, comme si rien ne s'était passé. Toujours sous le choc, je me redressai pour me rapprocher d'Alawn. La pauvre, elle m'attendait toujours. Elle devait aussi avoir hâte de retourner à l'école. Je repris donc ma route sans rien ajouter, tenant doucement le petit Coupenotte dans mes bras.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   Dim 16 Sep - 19:54

Alors que la petite boule de poils rose jouait avec le dragonet à Chat, Kyo les observait, silencieux, restant près de son dresseur. L'un des pokémons du grand brun que le rosalien venait de rencontrait faisait de mêmes: il restait à ses pieds, silencieux. Apparemment, le malosse semblait hésiter à rejoindre la skitty et le coupenotte dans la course, cependant, il préféra rester auprès de son "maître".

Alawn était tellement curieux de tout savoir, de connaître plus sur les pokéballs et sur les pokémons de cette région, qu'il n'avait pas réalisé qu'il venait de répéter une question à laquelle ledit Zuko venait de répondre. Il ne lui fit pas remarquer, mais il sortit la boule bicolore appartenant au Lixy chromatique que l'avait fait trébucher tantôt et le fit sortir, pour mieux lui expliquer. Il saisit son pokedexter, chose que le rosalien ne quitta du regard, écoutant attentivement ce que le dresseur lui disait.


_ Alors voilà, ce pokémon est un Lixy. Celui-ci est plus rare que les autres car sa fourrure est jaune au lieu d'être bleu, mais ça je te l'ai dit tout à l'heure. Il vient de Sinnoh, la région où nous nous trouvons. Si tu ne le savais pas, il y a cinq régions dans ce monde : Kanto, Johto, Hoenn, Sinnoh et ensuite Unys. Le pokédex dit que les muscles de ce pokémon produisent de l'électricité qu'il stocke dans sa queue. En cas de danger, il produit des flashes lumineux en faisant circuler du courant dans sa fourrure. Si l'ennemi persiste, Lixy tentera de l'électrocuter. Il est d'un tempérament assez posé, ce qui le rend appréciable auprès des jeunes dresseurs.

Juste après avoir fini son explication, Zuko fourra son pokedex dans l'une de ses poches. Comme la boule de poils dorée savait qu'on parlait de lui, il s'assit près d'Alawn, le regardant, chose que le jeune homme faisait aussi, les yeux pétillants. Le dresseur du dragonet sembla comprendre qu'il voulait toujours en savoir plus, même s'il n'avait toujours pas compris que cette poupée miyabi se trouvant face à lui, était un homme et non pas une femme ayant sans doute son âge, voir plus. Il n'avait pas eu le temps de poser une autre question, que son interlocuteur lui avait déjà dit :

_ Tu voudrais que je te parle de mes autres pokémons ou ça va ?

Alawn avait tellement de choses en tête qu'il ne savait pas par quoi commencer. Il devait trier ses idées, ses questions et toute cette information qui entrait. Le tout, aurait pu donner un bonne migraine à n'importe qui d'autre ! Le temps que notre chercheur daigne de répondre, Zuko avait commencé à marcher en direction de l'Académie. Cependant, voyant que son coupenotte jouait au bord de la rivière avec Nina, et que ce dernier tomba à l'eau, ne sachant point nager, le surpris et l’inquiéta à la fois. Il s'excusa auprès du rosalien, qui ne comprit pas pour quoi il était aussi alarmé, jusqu'à ce qu'il entende des bribes de phrases sur un ton alarmé « Yuan vite !......sortir Doreiku de là ! » puis « Kurai non ! …... ». Même pour lui, ça s'était passé très vite, il était complètement largué, comme on dit. Il avait aperçu le vipelierre essayant de sortir son ami de l'eau avec ses lianes puis il vit le malosse sauter à l'eau.

Bien qu'il ne s'agissait pas d'un incendie, Alawn se sentir comme ce jour-là, où il se trouva enfermé dans les flammes et qu'il vit le corps de ses parents, gisant sur le sol. Lui-même, il ne savait pas pourquoi il s'était souvenu de cela, à cet instant-même. Sans doutes, parce qu'il s'agissait d'une situation dont un danger était imminent, et pouvait causer une mort, si on ne réagissait pas vite. Planté sur place, regardant le sol, Niniel ne voyait plus la forêt ni la rivière, il revivait son traumatisme d'enfance... Il serra fortement son miaouss contre lui, qui sût directement que quelque chose n'allait pas.

Nyanko tapota le bras de son protégé afin de le rassurer et de le ramener à la réalité, cependant il ne sorti de ses pensées jusqu'à ce qu'il entendit l’aboiement de Kurai, qui avait évolué entre temps à demolosse. Des pas en sa direction le firent sursauter et le fait que ce soient ceux de Zuko ne l’empêchèrent de trembler toujours. Le coupenotte entre les bras, le jeune homme ne dit rien et repris le chemin. Nina, triste, s'en voulait d'avoir joué avec Doreïku près de l'eau donc, un peu déprimée, retourna près de son dresseur, le suivant de près, jetant quelques petits regards au dragonet. Alawn engagea la marche suivi par ses pokémons. Les yeux rivés vers le sol, un peu serieux voir triste, il restait un peu à la retraite, silencieux pour une fois. Il voulait rentrer à l’académie pour pouvoir ENFIN se reposer, même si ces souvenirs hanteraient à nouveau ses rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autre pokémon shiney [Alawn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un autre pokémon shiney [Alawn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokémon Shiney
» Sprites 6G | Le pokédex shiny [ en construction ]
» Shinies et probabilités
» ErwanSH
» Guigui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Extérieur :: Forêt-
Sauter vers: