Partagez | 
 

 Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Sam 31 Mar - 17:37

Encore une nuit qui venait de se passer. Arkjo se posait ce matin une question existentielle : pourquoi il se dit chaque matin que c’est un nouveau jour et qu’une nuit venait de passer ? Question existentielle comme une autre en fait… Il s’habilla avec des vêtements des tons verts-marrons. Aujourd’hui, il ne prévoyait pas d’entraînement. Il ne prévoyait pas de capture non plus. Ni de travail. En fait, il prévoyait d’aller en ville, juste pour la détente. Plus précisément à la salle de jeux vidéo publique. Il se demandait à quoi ça pouvait ressembler. Il voulait également se mesurer à d’autres joueurs dans ce domaine. Et peut-être qu’il ne le savait pas, mais parmi ses Pokemon, il se peut qu’il y en ait un qui aime ça aussi… Voyons… Mascaïman foutrait un bordel pas possible dans la salle, et il ne saurait même pas tenir une manette en main puisqu’il ne sait marcher qu’à 4 pattes. Arcko n’est pas branché technologie, il s’attache plutôt à la nature. Enfin, c’est un Pokemon de type plante quoi. Abra… ah par contre Abra peut-être que ça pourrait le faire. On verra bien.
Il accrocha à sa ceinture les Pokéball de ses trois Pokemon et partit en direction du centre-ville après être sorti des locaux de l’Académie. La marche fut assez longue, c’est là qu’on remarque que l’Académie est totalement paumée. Il arriva en ville, et on pouvait facilement comprendre qu’il ne s’y était jamais aventuré en voyant l’expression de surprise sur son visage. Et un peu de peur aussi. Il se demandait comment allait-il s’y retrouver avec tous ces bâtiments qui se ressemblent. Bon, il doit bien y avoir des indications quelque part. Arkjo n’avait aucune envie de passer sa journée dans un labyrinthe anthropisé. Mh… ah ! Il y a des panneaux par là-bas. Le chercheur s’en approcha. Cafétéria, hôtel, piscine municipale, terrain de sport, patinoire, salle de jeux vidéo. A droite donc. Il prit la direction indiquée et marcha sur le trottoir le long de cette rue assez impressionnante. Bien évidemment, sa destination était tout au bout… Deux points de côté plus tard, parce que c’était déjà beaucoup demandé à une patate telle qu’Arkjo, il arriva devant l’entrée. Il poussa la porte, et là il se crut dans un rêve.

Il y avait ici des dizaines et des dizaines de bornes d’arcade, de télévisions avec des consoles, et autres types d’installation de jeux vidéo encore. C’était juste impossible d’en faire le tour en une journée. En plus il y avait un escalier ! Et bien il risquait fort d’y retourner une autre fois, même plusieurs autres fois. Il sortit comme prévu Abra de sa Pokéball et commença par faire un tour rapide devant chaque jeu exposé. Il y avait vraiment tout et n’importe quoi. Simulations de vol, combats, aventures, courses de motos, poké-athlon virtuel… Il n’était pas trop courses et sports lui. En retirant ça, qu’y avait-il de libre ? Tiens, y a un type qui attend quelqu’un à une arcade multijoueur. Ça ressemblait à un jeu de combat. Il interpella tout de suite le chercheur.
« Eh toi, viens faire une partie de Pokésmash avec moi. On se fait un Best Of 3 légendaire, ça te va ? »
Si Arkjo n’y connaîtrait rien en jeux vidéo, il serait mal barré. Heureusement, ce n’est pas le cas, et il connaissait plutôt bien ce « langage codé ». De plus, il n’avait pas vu de loin qu’il s’agissait du jeu Pokésmash, un jeu qu’il connaissait plutôt bien. Les deux joueurs devaient choisir un Pokemon et réduire à 0 les points de vie de l’adversaire, tout simplement. Pour la traduction, le joueur lui avait proposé une partie à maximum trois manches, et donc le premier à en remporter deux gagne, et avec des Pokemon légendaires. Il accepta le défi bien entendu. Son adversaire avait choisi Zekrom. Afin de faire un combat de dragons, Arkjo choisit Dialga. La prise en main de ce jeu était assez délicate, car il ne s’agissait pas de tour par tour. Les Pokemon possédaient quatre attaques prédéfinies. Pour Dialga, il s’agissait d’Hurle-Temps, Luminocanon, Dracogriffe, et Pouvoir Antique. Si sa mémoire était bonne, Zekrom possédait ChargeFoudre, Tonnerre, et possédait également Dracogriffe et Pouvoir Antique. Le joueur adverse ouvra le bal avec Tonnerre. Le chercheur répliqua avec Luminocanon. Les deux attaques étaient de puissances égales, ce qui provoqua une explosion suivie de fumée. Mais les deux Pokemon légendaires savaient très bien combler le sens de la vue. Zekrom tenta une attaque physique : ChargeFoudre. Il s’engloba d’une aura électrique et fonça très rapidement sur Dialga. Cette attaque pourrait déjà être le coup final. Arkjo appuya sur le bouton assigné à Hurle-Temps pour contre-attaquer à distance. Le dragon de foudre fut stoppé malgré ses efforts et fut trop fatigué pour boucher. Le maître du temps clôtura avec une attaque Dracogriffe. La première manche était gagnée par le chercheur.
L’heure de la revanche à présent. L’adversaire d’Arkjo le laissa commencer. Il utilisa Pouvoir Antique. Zekrom esquiva simplement sans effort. Cependant, ceci était prévu, puisqu’il enchaîna tout de suite derrière avec Dracogriffe. Le problème était que son adversaire réagit vite et utilisa Charge-Foudre, qui perça sans problème l’offensive du dragon du temps, et qui… le mit KO.
Ce fut un math bref et Arkjo en fut époustouflé. C’était serré, le troisième match maintenant. Les deux dragons commencèrent avec Pouvoir Antique en même temps. Constatant rapidement l’inefficacité de ceci, le chercheur fit déplacer Dialga afin qu’il attaque avec Luminocanon. Zekrom esquiva rapidement et fonça, tout en utilisant ChargeFoudre. Ce peu était déjà trop pour la patate qui ne sut comment réagir, il était un peu trop tard pour Hurle-Temps qui demandait pas mal de temps de « préparation ». Dialga utilisa Pouvoir Antique pour déconcentrer et ralentir Zekrom, tout en se déplaçant vers la gauche, ce qui permit une esquive. Après être sorti de la pluie de rocher, le dragon de foudre ne voyait plus Dialga, qui était en fait derrière lui, en train de préparer un fatal Hurle-Temps.
Son adversaire lâcha la manette et partit sans dire au revoir, ni merci, ni bravo, ni merde. Arkjo n’avait pas compris ce qui s’était passé non plus en fait. Il regarda autour de lui. A part la foule et Abra qui lévitait à côté, il n’y avait rien, bizarre…

Il continua de faire son petit tour. Une belle foule était rassemblée autour d’une console, visiblement munie de détection de mouvement. Une fille était en train de danser. Du moins, vu la coupe de cheveux, qui était la seule chose qu’Arkjo voyait, c’en était une. Pourquoi tant de personne en train de l’admirer ? Il s’approcha et s’infiltra dans la foule pour voir ça de plus près…

HRP:
 

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Lun 9 Avr - 16:11

Ok donc c’était un combat de danse. Enfin… ça se dit seulement ? M’enfin il se comprend. La fille se mesurait à un autre type et avait visiblement remporté la victoire. Les mouvements qu’ils devaient faire étaient vraiment rapides, il faudrait s’entraîner plusieurs mois là-dessus. Ce n’est pas ce que ferait Arkjo, et surtout pas sur un jeu de danse. Après la victoire, la gagnante signait des autographes. Euh… quoi ? Parce qu’après une victoire on devient populaire et on signe des autographes ? Ce coin est un peu bizarre… Le chercheur continua sa visite. Il se retourna et vit qu’Abra était distrait par un autre Pokemon. Abra distrait ? Elle était bonne celle-là. Fallait vraiment y aller pour distraire un Pokemon aussi inexpressif qu’un Abra. L’autre Pokemon était un Caninos, Pokemon de type feu. Il avait l’air d’ailleurs plutôt énergétique et paraissait vouloir jouer avec Abra. L’espoir fait vivre comme on dit.

Arkjo vit la gagnante du jeu de danse regarder le trio avec attention. Etait-ce son Pokemon ou juste un sauvage qu’elle aimait bien ? Autant demander.
« Excusez-moi, il s’agit de votre Pokemon ? »
Et tant qu’il était dans la conversation.
« Ah et autre chose. Pourquoi après remporter une victoire à ce jeu de danse, tout le monde veut un autographe ? »

HRP:
 

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Mer 18 Avr - 21:37

« Euh oui, je suis désolée, qu’il t’ait importuné…Il est très jovial, il faut l’excuser…»
A en voir le ton sur lequel ont été prononcés ces mots, on pouvait bien voir que la question d’Arkjo gênait la danseuse. Ce n’était rien de toute manière, tout le monde sait que des Pokemon aussi enjoués peuvent parfois être difficile à gérer. Mais au moins on ne s’ennuie pas avec eux… Quant à la réponse à la seconde question, eh bien elle n’aidait pas le chercheur.
« Euh oui, c’est étrange n’est-ce pas…Sans doute ont-ils été très épatés par ma victoire »
Oui bon… à ce point, il doit se passer un truc. Ptet que l’autre type sortait d’une série de victoires monstrueuses et qu’il était considéré comme invincible. Du moins, jusqu’à sa défaite. Un autre mystère sans réponse. Un gamin paraissait avoir entendu la conversation et s’approcha de la grande gagnante en lui tendant un carton.
« Mais d’où tu viens toi ? Tu ne connais pas Miki Star, l’icône de la chanson la plus connue du monde ? Pourrais-je avoir un autographe mademoiselle Miki, s’il vous plait »
Ah bah si, ce « mystère » avait désormais une réponse. Il venait de se faire remballer par ce gosse. Mais il en avait un peu rien à foutre vu comment il s’intéresse à la musique… Pour qu’il reconnaisse une musique ça doit venir d’un jeu vidéo, si ça vient d’une star c’est comme faire la faire écouter à un Barpau.
La fille semblait bien gênée face à la réplique du jeune qui venait de repartir. Elle essaierait de gâcher son identité. En même temps, se prendre cinquante gugus sur la gueule en sortant de chez soi, chaque jour, ça devient limite chiant. Enfin, la couverture était totalement gâchée puisque tout le monde l’avait reconnu. C’est là qu’on voit l’avantage d’être un geek. Si on est célèbre pour des performances sur un jeu, on a pas de problèmes puisqu’on sort de chez soi deux fois par mois. Donc d’après le gamin, elle s’appelle Miki Star. Si y a vraiment un mec qui s’appelle Star ici, c’est une lumière. Blague bidesque à part… C’est probablement un pseudonyme de chanteuse. Oui, malgré qu’il n’y connaît rien, il sait que ça existe.

Il fit comme s’il n’avait rien entendu pour la rassurer et se retourna vers elle
« Je m’appelle Arkjo, et vous ? »
Au pire si elle s’appelait vraiment Miki Star, il ferait comme s’il avait pas compris. Oui il la vouvoyait, si c’était réellement une star, elle avait plus de chance d’être majeure que mineure, malgré que son physique fait penser le contraire. Et oui il s’invite comme ça comme si c’était n’importe quelle personne. Avec toutes les personnes qu’il avait rencontré, sa timidité commençait à disparaître. Et là il avait tout de son côté pour être à l’aise : son Pokemon à côté, la conversation qui avait commencé, l’environnement qui le faisait se sentir comme chez lui… Et si ça peut la rassurer et la faire penser qu’il n’avait rien compris au sujet de son identité, autant y aller.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Sam 21 Avr - 22:56

« Enchantée de te connaître Arkjo ! Moi c'est Midori Katsura, d'où le pseudonyme de mon nom de scène Miki Star. Enfin tu peux m'appeler Midori, et me tutoyer hein. »

Bon ok… d’habitude il préférait vouvoyer malgré qu’on lui dise de ne pas le faire, mais là il se sentait plus à l’aise… enfin il n’avait pas affaire à un adulte non plus apparemment. Elle examinait Abra, alors qu’une horde de fans arrivait. Hey mais… elle est folle ? Elle venait de prendre Arkjo par la main et l’emmener, passant à côté d’une foule en délire, ne demandant qu’autographes. Il regardait derrière lui les fans qui ne comptaient visiblement pas renoncer. Le Caninos les avait suivis. Midori l’avait emmené derrière des bornes d’arcades. Le Pokemon feu lui suggéra plutôt de se planquer dans la salle des jeux de simulation pendant qu’il faisait le guet. L’avis ne fut pas demandé au dresseur d’Abra et fut emmené avec dans la salle en question. La star s’amusa sur une simulation de motos. Visiblement elle aimait ça, et Caninos, qui l’imitait, était pareil. Quand elle finit sa course, elle descendit de sa moto.

Elle regarda les arcades un peu plus loin. C’était des jeux de tirs. Elle se retourna vers le chercheur.

« On s'en fait un Arkjo ? Choisis celui que tu veux ! »

Oulah, c’était pas une bonne chose de lui demander ce qu’il voulait, surtout quand on était une fille. Il avait des goûts masculins. Bon, qu’est-ce qu’il y avait du côté multijoueur. Du Call Of Duty, du Battlefield, du Medal Of Honor… Rah mais bordel, on est venu pour jouer à du jeu vidéo un minimum innovant, pas une bidesque reproduction de réalité auxquels sont attachés tous les gamins de 12 ans tourmentés. Un jeu de tir sur des cibles… y en avait tellement de ces trucs, c’était du vu, revu, et rerevu, un peu de variété tout de même. Oui, il était difficile, et il aimait que ce qu’il connaissait, il aimait pas trop se frotter à ce qu’il ne connaissait pas. Bon c’est quoi ça… du Metroid. Même s’il ne s’intéressait pas au cinéma de science-fiction, il était un peu plus tenté par les jeux vidéo de science-fiction, généralement de tirs, et surtout en multijoueur, pour généralement une assez grande variété d’armes. Et à côté y avait du Halo. A peu près la même chose des deux côtés. Y avait pas beaucoup de différence, mis à part pour les armes. Dans Metroid, le personnage avait toujours une seule arme, et c’était en fait des rayons différents qu’on utilisait par le biais du canon, contrairement à dans Halo où il y a un réel changement d’arme. Bon aller, va pour le Metroid. Ah elle lui a dit de choisir ce qu’elle veut. Malgré qu’il voulait bien être aimable, il restait un peu radin, s’il avait l’occasion de jouer comme il le souhaite, il n’allait pas s’en priver. Et à part des jeux de tirs sur canards déjantés, y avait pas grand-chose pour filles ici. Donc c’est lequel ça… pas un auquel Arkjo a déjà joué en tout cas. Une version uniquement disponible pour bornes d’arcade sûrement.

Donc les personnages… Samus. Non sérieux ? Personnage basique, pouvant prendre la forme d’une petite boule pour passer dans les recoins les plus étroits et pour poser des bombes. Et sinon y avait quoi d’autre… Et bien rien, c’était l’unique personnage. Mouais… pas très développé non plus. Bon au moins ils ont fait un inventaire des différents rayons, montré en vidéo explicative. Le rayon de tir tout simple, tirant une balle après l’autre, avec une cadence de tir plutôt bien, malgré qu’il soit peu puissant. Les munitions de ce tir étaient illimitées. Les missiles, qui était au nombre de 10 au début, mais il était possible d’en trouver des munitions dans les différentes arènes. Il était plus puissant, mais avait une cadence de tir moins élevée.
Ensuite vient les tirs qui changent souvent d’un jeu à l’autre ? Tout d’abord, le tir de feu. Il envoyait des boules de magma laissant un traîné de flamme derrière eux. Elles étaient soumises à la gravité et la cadence de tir était peu élevée. Ce tir se faisait visiblement appelé le « Blazer ». Bof bof le nom, ça fait blaseur, mais on va faire avec. Ensuite le rayon de gel, le « Freezer ». Tiens c’est bizarre ça lui rappelle un personnage de manga. La portée était peu élevée, c’était plus une petite explosion devant le canon en fait. En arme de corps à corps c’était assez difficile à placer mais si on y arrive, tant mieux. Le statut de gel dure une dizaine de secondes. Ensuite le rayon d’électricité… La portée était faible aussi. De l’électricité jaillit du canon. Ce n’était pas seulement un rayon qui infligeait des dégâts, en fait il absorbait l’énergie adverse. Pratique, mais comme le « Freezer », c’était du corps à corps. Celui-ci se nommait « Raihoko ». Ensuite, un tir à longue portée. Un rayon tout fin. C’était la seule arme avec laquelle on pouvait zoomer. Arme de campeur quoi. C’était le « Sniper ». Ouais, vive l’originalité. Et pour finir un rayon balançant ce qui ressemblait à de la boue. Qui a dit que c’était crâde ? Le tir envoyait une petite balle, à cadence de tir égale à celle du rayon de base. A l’impact, il éclatait et de la boue en jaillissait. Cela permettait d’aveugler l’ennemi. En revanche, la puissance était plutôt faible. C’était le « Sludge », nom un peu chiant à prononcer.
Les munitions étaient les mêmes pour ces cinq dernières armes. Il suffisait de trouver des munitions et c’est bon, tout était revenu. Sauf pour le lance-missiles où c’était à part. Et ces cinq mêmes armes n’étaient pas dans le canon au début. Il fallait les trouver dans l’arène pour les utiliser. Elles sont représentées par des petites boules colorées, qui réapparaissaient quelques secondes après qu’on en ait pris, tout comme les munitions.
La partie était terminée quand un joueur avait tué l’autre. Des petites parties quoi.

Et bien ça faisait beaucoup d’infos, et la moitié sera déjà oubliée une fois dans la partie. La borne du joueur 2 était dos à celle du joueur 1, afin d’éviter toute triche ne regardant l’écran de l’autre joueur.

« Si ça peut te rassurer, je n’ai jamais joué à ce jeu, et je doute que je me souvienne de tout une fois sur le terrain. Je te propose qu’on joue en deux parties gagnantes. »

Il se retourna vers le Pokemon psy.

« J’aimerai faire cette partie tout seul si ça ne te dérange pas. Si tu veux, tu feras la suivante. »

Abra ne bougea pas et n’exprima ni joie, ni désespoir. Le chercheur considéra qu’il acquiesçait. Il se dirigea vers la borne du joueur 2.


Il apparut dans l’arène. Enfin il… son personnage quoi. Mais puisque c’était à la première personne, on pouvait se permettre de dire que c’était nous. A première vue, c’était un manoir. Les développeurs quoi… C’était les véritables développeurs de Metroid ou juste un fake ? La question se posait. Arkjo était dans ce qui ressemblait à une salle de bain. Il y avait une douche, une baignoire, un lavabo, et un porte-serviettes. Il sortit de la salle et ouvrit la porte en face et tomba sur… les chiottes. Ils avaient vraiment pensé à tout, c’était formidable… Et bien entendu il y avait le détail qui faisait tout. Une sphère de couleur brune. Oui oui, c’était bien le Sludge, le tir qui envoyait de la merde à la figure de l’ennemi. Arkjo le ramassa, c’était toujours ça, même si ce n’est pas ce qu’il préférait. Il sorti des toilettes et se dirigea vers la pièce suivante. Une pièce vide, avec une fenêtre. En regardant par cette fenêtre, il était pas au RDC. Il devait s’agir du deuxième étage. Il retourna dans le couloir.
Il ne savait pas où était apparu Midori, mais il devait rester sur ses gardes. La jauge de vie peut descendre vite avec une attaque surprise…

HRP:
 

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Sam 12 Mai - 11:25

La partie avait commencé. Il prit un peu de temps avant d’avoir trouvé Midori, mais une fois cela fait, elle n’a pas du comprendre ce qui lui arrivait lorsqu’elle s’est pris de la merde à la figure. Elle a respawn non loin, car en une vingtaine de secondes il se retrouvait geler tandis que son adversaire continuait à lui en mettre plein la figure pour l’achever. 1-1… Il avait réapparu dans le jardin, où il trouva le sniper. En même temps, ce n’’est pas comme si cette arme pouvait se rendre utile dans le manoir lui-même, heureusement encore que ces jardins étaient assez grands. Même s’il trouvait ça assez ennuyeux, il campa derrière une haie. Plus qu’à espérer qu’elle se pointe assez vite. Soudainement, il vit quelque chose qui attirera son attention, quelque chose qui avait bougé… Il vit qu’il avait une vue sur une fenêtre ouverte. Et qui était à cette fenêtre ? Elle ne semblait pas l’avoir vu, et paraissait immobile ? Déconcentrée ? Avec la borne d’arcade devant lui, il pouvait pas trop vérifier. Et 2-1 sur un headshot. Arkjo vit Midori contourner la borne pour s’approcher de lui

« Dis tu ne préfères pas faire un Uncharted en coopération ? Je n’aime pas me battre contre les gens que j’aime bien… En plus ils cherchent deux joueurs, ils sont désavantagés. Qu’en dis-tu ?

Elle regardait un total de huit joueurs à des bornes d’arcade. Elles étaient dos à dos par rangée de cinq. Il y en avait encore deux de libre, du même côté. Si effectivement les cinq joueurs d’un même côté faisait équipe, c’était du 3V5, chose pas très légale on va dire. Et c’est quoi le nom du jeu déjà ? Uncharted ? Décidément, Arkjo a une bonne mémoire… bon faut dire que c’est pas difficile non plus de vérifier le nom sur la borne d’arcade. Parce que oui, en revanche, il ne connaissait pas. Bah ouais, on peut pas tout connaître non plus. Mais son magnifique sens de la déduction lui permit de dire que c’était un jeu de tir, sans même regardé un des 10 écrans.

Il vit Midori se rapprocher de l’équipe de trois joueurs avant de déclarer :

« Pouvons-nous jouer à vos côtés ? »

Ils se retournèrent stupéfaits, de voir une fille jouer à ce genre de jeu peut-être. Visiblement ils essayèrent de la draguer… Oui essayèrent, on va s’en tenir là si on n’en connaît pas le résultat.
Bon visiblement elle l’attendait. De toute manière, le chercheur n’allait pas non plus rester là planté comme un con devant une borne d’arcade multijoueur avec personne contre qui jouer.

Il leva enfin ses fesses et rejoint la borne restante.
Donc, premier aperçu du jeu. Déjà la troisième personne, contrairement à la première dans le Metroid. Les graphismes sont… pas si mal à vrai dire. Ils sont plutôt bien réussis même. Bon en même temps, ça se fait rare les jeux de tirs de ce genre qui sont mal foutus niveau graphisme. Même si, comme lui disait si bien un ami, jouer à un jeu pour ses graphismes c’est comme regarder un film pornographique pour son scénario… Concernant le choix du personnage, il avait pris le premier qui lui est venu dessus, le héros principal sûrement. Il savait pas si ça changeait quelque chose et avait la flemme de le savoir. Il prenait souvent le premier qui lui tombait sous la main dans un jeu dont il ne connaît rien.
Bon, que peut-on dire sur la map. Première chose qu’on pouvait remarquer, il y avait de la neige. A la limite on s’en fout. Sinon ce n’est pas un paysage naturel, c’est quelque chose construit. Ça ressemblait un peu à un fort, du moins c’est à ça qu’il pensait en voyant des puits, ce qui semblait être des morceaux de murailles et un sol en pierre.

Niveaux mouvements possible, y en avait énormément visiblement, mais il avait la flemme de tous les connaître. Il est venu pour s’amuser, pas pour se casser le cul. Concernant son arme, c’était une mitraillette. Il aurait bien dit qu’il s’agissait d’un AK-47, mais les armes se ressemblent tellement qu’il ne pouvait pas en être sûr.

Et il a réussi à se faire tuer pendant ses analyses… okay. Bon, maintenant il s’agissait de se concentrer, s’éclater, voire gagner.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Sam 26 Mai - 22:54

Pour une première partie de jeu ça c’est bien passé. Malgré qu’il se faisait pas chier à essayer de trouver des commandes super avancées, il trouvait qu’il s’en sortait déjà très bien avec les bases, pour preuve sa liste de kills. De son côté, Midori s’en sortait très bien aussi. Il ne vit aucun adversaire qui avait réussi à la prendre en traître, on voyait bien qu’elle avait de l’expérience dans ce jeu. En revanche elle, elle se gênait pas pour le faire. En même temps, à ce qu’il en avait vu, il y avait des moves vachement sympas à faire. Il voyait souvent la danseuse leur faire pas mal de prises par derrière. La différence de points était assez impressionnante à leur avantage était assez impressionnante quand on pensait au fait que c’était du 3 VS 5 au début. Un message prévient Arkjo comme quoi il était le meilleur joueur de la partie. A ce point ? Bah visiblement… Le temps passait assez vite, c’était déjà la fin de la partie. Il était satisfait de déduire que c’est sa présence et celle de Midori qui ont fait la différence. La victoire était largement leure.

Après un cri de victoire, la danseuse quitta sa borne d’arcade, suivie d’Arkjo. Il la vit regarder autour d’elle et se dirigeait vers une borne Guitar Hero. Oulah, le chercheur et la musique ce n’était pas vraiment deux choses compatibles. Elle se retourna vers lui pour lui demander :

« Eh Arki, tu me conseilles quoi ? »

Euh… elle l’a appelé Arki ? C’est la première fois qu’on lui avait assigné ce surnom. C’était une marque d’affection ? Eh ben c’était rapide. Arkjo n’en avait pas l’habitude, ça le gênait tout en étant rassuré d’être déjà apprécié. Il ne savait pas quoi lui répondre. Il ne connaissait rien au jeu et ne pouvait donc pas conseiller. Mais il va encore paraître pour un inculte s’il ne s’intéresse pas à ce genre de jeu.

« D’ailleurs, c’est quoi ta passion à part les jeux vidéo ? »

Le chercheur profita de cette question pour faire bider la précédente. Il avait beau être timide, quand on lui pose une question, il y répond, bien que ce ne soit pas trop développé. Mais il avait la manie de laisser poireauter longtemps la question pour réfléchir, du moins quand la question porte sur lui. C’était quoi sa passion à part les jeux vidéo au fait ? L’informatique certes, mais ça se ressemble. Il aime pas le sport, il n’aime pas la musique (sauf si bien sûr c’est de la musique de jeux vidéo), il n’est pas branché télévision non plus…

« C’est ma principale passion, sinon c’est les ordinateurs et les sciences. »

Pas développé oui. Mais il part du principe que c’est tout ce qu’on lui a demandé. Et il est trop timide pour engager un speech.

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Dim 1 Juil - 14:08

La danseuse sélectionna une musique et commença à jouer. Elle était visiblement à fond dedans, très concentrée. Elle termina après quelques minutes de jeu. Un score apparaissait. Des étoiles aussi, dont il ne connaissait pas la signification. Bah oui, Arkjo est peut-être un geek, certes, mais il a des genres de jeu qu’il favorise et d’autres qui ne le tentent pas. Ça s’appelle les goûts. De toute manière, le résultat était visiblement plutôt bien à en voir la satisfaction sur le visage. Le chercheur souriait à la « victoire ». Elle l’interpela.

« Moi je trouve ça chouette d'avoir des passions...Mais dis-moi quand tu parles de sciences...Tu veux dire que tu es chercheur ?

- Moui on peut dire ça comme ça. Pour déjà répondre à la question « Sur quoi tu travailles précisément ? », eh bien sur rien en particulier. Je suis plus axé Pokemon eux-mêmes, bien que je m’intéresse au reste aussi. Je me considère comme plutôt polyvalent à ce sujet, du moins pour l’instant. »

Il regarda autour de lui les autres bornes de jeu qu’il y avait. Y avait vraiment tout et n’importe quoi, il se demandait s’il rêvait. Ça existe vraiment un tel recueil de jeux vidéo de tout genre, auxquels on peut jouer jusqu’à épuisement cérébral ? Cela restait assez hallucinant quand même. M’enfin bref, il allait pas s’en plaindre, il était content d’avoir trouvé un coin où il pourrait se détendre quand il en aurait envie.. Arkjo ne comptait clairement pas jouer au jeu de Midori, ça ne correspondait pas à ses goûts. Qu’est-ce qu’ils n’ont pas encore fait ? Combat, plate-forme, sport… Y avait plus énormément de choses. En tout cas du sport, c’était mort avec le chercheur. Il était plus branché plates-formes. Alors il y avait quoi… Ce qui attira son attention était du Super Mario et du Sonic. Il posa la question indirectement :

« Tu aimes les jeux de plates-formes ? »

Il n’aimait pas imposer ses choix la plupart du temps, même sur les choses qu’il préférerait largement. Bien que ce soit un peu un avantage, cela reste un inconvénient envers soi-même.

Spoiler:
 

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkjo Korambu
Chercheur
avatar

Masculin Gémeaux Cochon
Messages : 115
Date de naissance : 15/06/1995
Date d'inscription : 12/02/2012
Âge réel : 22
Localisation : Moselle

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 10 850 $

MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   Jeu 26 Juil - 23:03

« Et tu n'as aucun type que tu préfères ? J'aime beaucoup les pokémons aquatiques, mais tout comme toi, je n'ai pas vraiment de choix, je suis aussi polyvalente. Enfin il est normal de s'intéresser à tous les types de pokémons quand on est un Ranger. »

Il y réfléchissait, mais au fond, il y avait pas vraiment de types qu’il préférait, y en a dont il en avait rien à foutre comme les types insecte, poison, normal, ou encore combat, mais y en avait d’autres qu’il préférait tout de même.

« C’est vrai, un ranger doit savoir exploiter tout type de Pokémon peu importe la situation, sinon ça risque d’être la cata’. Y a des types de Pokémon que j’aime un peu mieux comme les types psy, plante, glace, acier, ça fait un peu beaucoup, c’est pourquoi je préfère dire que je suis polyvalent concernant les types. Je considère qu’un chercheur aussi doit s’intéresser à tous les types, bien qu’il puisse se spécialiser. Mais y a tellement de types qui sont intéressants pour moi que je ne saurais me spécialiser. »

Ensuite, concernant le prochain jeu…

« J'aime beaucoup les jeux de plateformes même, tu préfères jouer au quel ? »

Génial, il espérait ne pas choisir. Ses deux jeux de plates-formes favoris font partie des plus connus : Sonic et Mario Bros. Mais les deux avaient leur point fort. Sonic était plus dynamique et rapide. Mario Bros, c’est plus lent, mais le gameplay est assez varié grâce aux multiples transformations possibles du personnage lui permettant de voler, de lancer des boules de feu ou de glace, de rentrer dans une carapace pour glisser, de prendre une taille minime pour aller dans les recoins secrets, ou au contraire prendre une taille gigantesque pour tout détruire. Tout ça en fait un jeu bien plus fun, surtout en multijoueur.

« Je préfèrerais jouer à Mario Bros si tu veux bien. »

Bien entendu, s’il le propose, c’est qu’une borne était libre. Les deux seuls personnages jouables étaient Mario et Luigi, pas de surprise. Arkjo s’était assis à la place du joueur 2, soit celle de Luigi, le plus froussard. Mais il le préférait, sans doute une bête question de couleur, la verte étant sa favorite. Bon, les contrôles sont pas bien difficiles, de toute manière sur Mario Bros, on se déplace toujours avec une croix directionnel ou un joystick, on a un bouton de saut, et un bouton d’utilisation de pouvoir ou pour porter d’éventuels objets. Et la partie se fait dans un monde de lave, ça va commencer fort. Et ça a l’air d’être du coopératif.

Et bien comme dirait la mascotte…

Let’s-a-go ! ~

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un informaticien et une danseuse [PV : Midori Katsura]
» Le pavlova : un tutu de danseuse à se damner !
» TAKARA - KERBEROS PANZER COP - WASHIO MIDORI ( Normal, German grey & Matte black vers.)
» recherche prof ou danseuse orientale sur lyon
» [livre illustré]La danseuse papillon, d'Alwett et Lucky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: