Partagez | 
 

 [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Ven 6 Avr - 17:13



Basile était bien content de pouvoir à nouveau fouler la terre des pieds - où plutôt le sable en l'occurrence - surtout après ce qui s'était passé en mer (voir chapitre 1). Il avait repris des forces grâce à ce soleil radieux et les deux baies Sitrus qu'il avait englouti.

Il se trouvait vers une extrémité de la plage, à proximité de la falaise, alors forcément il y avait quelques rochers ici et là. Peu de monde aux alentours car le plus gros des individus, quoique pas si nombreux que ça, se trouvait une centaine de mètres de là en train de barboter ou encore de bronzer, passe-temps qu'adorait tout type de pokemon feu comme Basile. Cependant l'heure n'était pas à la détente, et le Maganon se mit d'ailleurs à faire des échauffements, histoire de faire oublier les longues heures passées sur la mer où il pouvait à peine bouger.

Quelques pompes par-ci, des abdos par-là, ainsi que des étirements et enfin du cassage de rochers avec l'attaque Poing-Karate suffirent à le remettre en forme pour le reste de la journée. Lorsqu'il arrêta pour prendre une pause, il entendit des bruits de pas dans le sable. Il tourna la tête en direction de là où venait le son et aperçu un jeune homme aux cheveux d'un reflet argenté. Cela lui faisait repenser à son ancien ami dresseur qui lui aussi avait ce genre de couleur de cheveux. Il balaya d'un seul coup cette pensée nostalgique et resta néanmoins sur ses gardes en voyant l'humain s'approcher. Il ne fit pas pour autant face à l'étranger et resta la tête tournée vers la gauche, l'analysant avec beaucoup de recul.


Dernière édition par Basile le Mer 31 Oct - 11:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Sam 7 Avr - 16:53

Après une longue absence, notre jeune chef de la Team Plasma remit les pieds sur le territoire où il était sensé travailler en tant que professeur. Oui! Professeur de l’Académie Gakuen. Il s'était absenté un mois entier pour arranger quelques petits soucis de discipline au niveau de ses nouveaux membres. Ils donnaient une mauvaise image de son organisation et ils ne comprenaient pas du tout les vrais buts de celle-ci. En réalité, rares étaient ceux qui comprenaient vraiment ce qui se tramait dans cette organisation. Ils étaient loin d'être des criminels comparables à la Team Aqua ou Galaxie ou encore Magma, ils étaient loin d'être aussi connus (pas pour un bien...) que la Team Roket, ils étaient eux-mêmes: la Team Plasma. La première organisation a vouloir l’égalité des humains et des pokémons, favorisant l'entendement et la communication ainsi que la libération de ces créatures. Le but précis? Ah, à vous de l’interpréter comme bon vous semble, mais, sachez que le boss est là pour éclaircir le sujet - ne serait-ce qu'indirectement-.

Bien, en somme, après être rentré d'Unys avec un pokémon blessé qui voulait tout simplement fuir les humains, Arian et son petit troupeau se rendirent à la plage. Comme à son habitude, Evangeline était sur l'une de ses épaules, Gabriel autour de son cou, Haru agrippée sur son dos avec la tête posée sur l'autre épaule, Sion marchant près de lui et ses autres pokémons autour de lui sauf Balik qui s'était précipité vers l'eau et qui nageait à son aise. Depuis qu'il avait évolué à phogleur, il découvrait les plaisir d'avoir des vraies pattes pour nager et un corps avec lequel il n'avait pas à rouler pour se déplacer. Sa sacoche en bandoulière et le kungfouine blessé assit sur celle-ci, il se faufilait entre les rares parasols et serviettes étendues sur le sable. Ainsi, il n'adressait pas nu regard aux juste aux petits pokémons curieux qui regardaient le troupeau qu'il se ramenait.

Malgré le fait qu'on était en hiver, une vague de chaleur et de températures douces avait assaillit le littoral sinnohsien alors, autant les humains comme les pokémons profitaient du soleil. Bien que le jeune flocombien n'aimait pas vraiment cette lumière tiède qui apportait joie et douceur à la saison, il sortait souvent pour que ses pokémons s'amusent, eux aussi, comme il l'avait fait aujourd'hui.

Shyvaan portait Yuki sur son dos, ils parlaient fort et riaient. Ils « pétaient » la forme, comme on dit. Yuki, comme à son habitude, avait une forte envie de combattre, mais il ne trouvait que rarement l'occasion pour le faire en dehors de missions. Ran, le bébé de l'équipe, aimait gambader et courir avec Caën. Ils s'entendaient à merveilles, autant que Yuki avec le dragon à deux têtes. Vous allez me dire qu'on en oublie un, mais ce n'est pas le cas : Yuurei , le spiritomb, était resté dans l’académie, gardant la chambre. Il détestait le soleil. Finalement, ce n'est pas une chose étrange, vu qu'il est de type spectre et qu'il a été enfermé durant des siècles dans un puits obscur et froid. Il préférait rester seul.

Revenant à nos moutons, Arian et ses pokémons étaient à la plage, marchant sur le sable. L’éleveur aux cheveux argents ne trouvait rien qui attise sa curiosité, pour lui, tout ce qu'il voyait -pour l'instant- était tout à fait banal et ennuyant. Il ressentait la joie pompeuse des humains, l'envie débordante que les jeunes filles avaient de lui parler quand il entrait dans leur champ de vision, le mépris de certains pour les pokémons et j'en passe. Alors, il décida de se rendre à son coin habituel : une petite cale cachée derrière la falaise, une petite plage rocheuse de difficile accès pour ceux qui ne tenaient pas en compte le changement des marées.

Allant vers les rochers, lui qui écoutait en silence ce que ses pokémons se racontaient entre eux, sentit le regard de quelqu'un ou quelque chose sur lui. Il leva les yeux, sur le coup, ayant leur couleur naturelle (bleu-gris glacés), leva le regard pour voir qui est-ce qui le détaillait ainsi. Le visage pourtant serein, il semblait dévisager indifféremment celui qui portait son regard sur lui jusqu'à ce qu'il capte que c'était un pokémon. Il continua d'avancer puis s’arrêta à une dizaine de mètres de l'individu : il était certes sur son chemin, mais comme c'était un pokémon, il n'allait pas être désagréable puis, ici, au niveau des rochers il n'y avait personne d'autre que lui, ses pokémons et le maganon au béret militaire.


_A-chan, qu'est-ce qu'il y a ? lui demanda la momartik, levant la tête poser ses yeux sur son éleveur.

Arian ne répondit pas, il sourit légèrement, soutenant le regard du maganon avant de le saluer d'un signe de tête, par politesse. Sion posa son regard bleuté sur le pokémon étranger avant de faire une petite courbette, pour le saluer aussi, même si elle ne le connaissait pas.


_ Il est trop grand, il me fait peur... commenta Haru avant se cacher sa tête contre le cou d'Arian.

_ A-chan, A-chan ! Pourquoi tu t’arrêtes ? C'est quoi, c'est quoi ? J'ai jamais vu ce pokémon... demanda la chinchidou chromatique, tapotant l’épaule de son dresseur avant de poser une patte sur sa joue, pour attirer son attention.

Le dragon à deux têtes pouffa. Il avait bien senti l'odeur du pokémon et l'avait identifié. Bien que les deux cranes ne s'entendaient pas du tout, ils furent du même avis donc, ils intervinrent :


_ C'est un gros maganon, inculte, l'évolution d'un magmar. Firent les deux têtes en même temps. Alors, étranger, on profite du beau temps ? Ajouta-t-il, s'adressant au pokémon type feu.

Le kungfouine blessé leva le tête pour regarder Arian, le seul humain qu'il ne semblait pas craindre, puis reporta son attention sur ce pokémon qui lui était inconnu, tout comme il l'était pour Evangeline, quelques secondes auparavant. Il se blottit d'avantage contre le ventre du chef de la Team plasma et l'observa en silence, tout comme les autres pokémons de l’équipe.

Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Lun 9 Avr - 18:44

Basile se tenait toujours bien droit dans la même position avec la tête inclinée vers la gauche, son regard à peine dissimulé par son béret. Il observait l'individu qui s'était approché de lui mais qui s'était tout de même arrêté à une dizaine de metre de lui pour garder ses distances. Cela ne dérangeait pas Basile au contraire. Il connaissait bien le comportement des humains, il l'avait étudié sous toutes ses formes pendant sa formation au centre militaire de Carmin sur mer. Tout ce qu'il en avait conclu c'est que les humains n'étaient pas différents des pokémons sur ce point là, chacun use de sentiments et d'astuces pour contrôler en bien ou en mal les réactions des autres, cela fonctionne pour les individus de la même espèce, mais lorsque cela s'applique à deux espèces différentes il est souvent interprété d'une mauvaise manière, cela peut même aller jusqu'aux conflits. D'ailleurs la relation des pokémons aux humains est altérée de part le fait que les humains se croient supérieurs et apte à contrôler n'importe lequel des fais et gestes des pokémons... foutaises que tout ceci. L'humain a juste perdu son rapport initial à la nature et ils se croit tout permis. Les pokémons qui eux en sont plus proches sont pourtant considérés comme "sauvage". Ce sont plutôt les humains qui sont sauvages, ils veulent se rassurer avec leur pseudo civilisation qu'ils ont bâti par eux-même toujours sans tenir compte de leur voisin de la nature. Ce n'est pas du véritable savoir-vivre. Heureusement que certains individus prennent avec beaucoup de considération l'évolution de la nature, sinon tout irait encore plus mal.

Pour en revenir à l'apparition dont le Maganon avait eu droit, le jeune homme était accompagné de ses pokemons, hors de leur pokéball, cela l'étonna à moitié vu que c'était une attitude assez peu commune pour un dresseur, mais qu'étant sur une plage ils voulaient sûrement profiter du beau temps. Il ne connaissait pas la moitié des espèces qu'il avait devant les yeux, certains venaient sûrement d'une région qu'il n'avait jamais visité. A vrai dire, il n'y avait que Kanto et Johto qu'il connaissait sur le bout des doigts, après il n'avait vu que des émissions sur les autres régions ou encore des dresseurs originaires de ces endroits qu'il avait rencontré. L'un d'eux attira particulièrement son attention, celui qui possédait deux têtes. Il ne put s'empêcher de faire le rapprochement avec Doduo, même s'il n'y avait rien a voir entre ces deux espèces à part les deux têtes.

Le dresseur émit alors un fin sourire et le salua d'un signe de la tête sans dire un mot. Un de ses pokémons fit de même, avec beaucoup de grâce. Ce genre de respect est peu probable envers un pokemon isolé, cela surprit le pokémon feu qui n'avait pas l'habitude d'autant de distinction. Le pokémon aux deux têtes prit alors la parole pour lui poser une question:


"Alors, étranger, on profite du beau temps ?"

Suite à la question, Basile se positionna de façon à faire cette fois-ci face au groupe. A vrai dire pour lui la réponse était logique mais il savait que dans tous les cas il fallait entamer la conversation, il se demandait tout de même vers laquelle des deux têtes s'exprimer, cependant on ne voyait pas leur regard, celui-ci étant caché par leur fourrure, donc cela importait peu de regarder telle ou telle tête.

"Je suis ici en vacances. En fait je suis assez content qu'il fasse aussi beau pour un jour d'hiver car le soleil me réconforte. Je suis venu parce que je parcours le monde à la recherche des volcans, c'est pour moi un hobby, et celui qui est sur cette île m’intéresse beaucoup surtout qu'il est en activité j'ai l'impression. Cela me rappelle l'endroit où je suis né et où j'ai grandit. Oh mais je manque à mon devoir..."

Basile s'accroupit et commença à dessiner sur le sable. C'était en fait plutôt des symboles que des dessins, d'ailleurs cela ressemblait beaucoup à des lettres. Oui car Basile avait aussi des notions de langage humain, même si c'était loin de dépasser l'écriture de grands écrivain et que ça se rapprochait plus de l'archaïsme qu'autre chose, il arrivait à s'exprimer de cette manière aux humains. Mais pourquoi écrire dans ce genre de circonstances ? Peut-être parce qu'un humain était présent ? Néanmoins il finit par dessiner la dernière lettre sur le sable, ce qui donnait au final: MOI BASILE. C'était donc histoire de se présenter d'une manière intelligible à l'humain en face de lui, du moment qu'il pouvait profiter du sable pour écrire.

Ayant donc fini d'écrire, il se releva, se mit bien droit, porta son bras droit en direction de sa tempe et fit le salut militaire:


"Je me nomme Basile, enchanté."

Et il remit son bras le long du corps, espérant que même l'humain ait compris son geste car pour Basile il n'y avait aucun discernement à faire, il devait aussi bien se présenter aux pokémons qu'aux humains. C'était aussi une forme de respect qu'il avait acquis pendant sa formation.


Dernière édition par Basile le Mar 30 Oct - 9:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Sam 14 Avr - 16:44

Le pokémon type feu portant le béret militaire fut surpris par le salut de l’éleveur et de la momartik. Sans doute, « l’excès » de politesse d'un humain envers un pokémon et que Sion le salue ainsi -aussi- l'avait étonné. À peine quelques secondes s’écoulèrent entre la question du diamat et la réponse du maganon étranger. Ce dernier se tourna complètement vers l’équipe du jeune professeur puis, avec un once d’hésitation, il s'adressa à Shyvaan, globalement, sans vraiment savoir à quelle tête répondre, sûrement :

Je suis ici en vacances. En fait je suis assez content qu'il fasse aussi beau pour un jour d'hiver car le soleil me réconforte. Je suis venu parce que je parcours le monde à la recherche des volcans, c'est pour moi un hobby, et celui qui est sur cette île m’intéresse beaucoup surtout qu'il est en activité j'ai l'impression. Cela me rappelle l'endroit où je suis né et où j'ai grandit. Oh mais je manque à mon devoir... répondit alors le maganon avant de s'accroupir et de gribouiller sur le sable, ou plutôt, d'écrire un truc assez basique  « moi Basile ».

Le fait que ce pokémon sache écrire ne surprit pas vraiment le jeune homme, étant donné qu'il savait qu'ils n'étaient pas idiots, bien au contraires, qu'ils pouvaient (et généralement étaient) être plus intelligents qu'un humain, notamment parce que leur espérance de vie étaient plus grande, comparée à celle d'un humain. Ils pouvaient donc acquérir des informations et de savoirs faire jusqu'à la fin de leurs jours, ils n'étaient pas (en général, même s'il y a toujours des exceptions) aussi coincés que ces bipèdes qui faisaient honte au jeune chef de l'organisation. Cependant, il ne put s’empêcher de glousser un peu, il ne savait pas s'il devait lui dire qu'il le comprenait quand il parlait ou lui dire plus tard, même s'il savait que ça pourrait le faire se sentir un peu con. Il attendit alors que le pokémon finisse de parler :


_ Je me nomme Basile, enchanté. Se présenta-t-il, avec un salut militaire. Ensuite, il laissa rependre son bras le long de son flanc.

Il laissa ses pokémons se présenter, tour par tour, pour ensuite se présenter lui, souriant. Il avait opté pour la meilleure solution selon lui : lui faire comprendre qu'il parlait leur langage et qu'il le comprenait, sans donner de détails.


_ Bienvenu à Sinnoh, Basile. Je me nomme Arian, Arian Cadell Philgard. Ravi de faire ta connaissance. Lui dit-il avec politesse mais restant sympathique. Avec les pokémons, contrairement qu'avec les humains, il n'avait pas à jouer sur son apparence, il n'avait pas à instaurer son éternel masque : son sourire et ses propos bien trop ornés pour la société d'autrui. Il souriait par plaisir et non pas pour se moquer des autres, même si ce n'était pas toujours le cas, avec les humains, parfois il souriait parce qu'il en avait envie. Il disait toujours que prendre ce qui nous venait avec un sourire, causait moins de soucis que les prendre au quart de tour. Ce petit kungfouine n'est pas dans l’équipe pour l'instant, je prends soin de lui. Il s'appelle Kaito. Puis, le phogleur là bas, qui ne s'est pas présenté, il vient avec nous aussi, il s'appelle Balik. Ajouta-t-il. Il cessa de sourire alors, en gardant juste une esquisse, le juste pour ne pas paraître moqueur. Moi aussi je m’intéresse à ce volcan, surtout parce que beaucoup de pokémon vivent là-bas. Les eaux thermales au pied du volcan semblent être curatives, selon ce que j'ai entendu. Beaucoup de pokémons, autres que type feu s'y rendent pour se reposer ou pour soigner leurs blessures...

À ce moment même, le farfuret l'accompagnant, se mit debout, sur le dos du dragon bleu et noir, pointant des griffes vers son éleveur, puis sautilla, il semblait impatient :


_ C'est quand qu'on commence l’entraînement ? J'ai envie de combattre moi ! Allez, Arian, je veux un combat, moi... intervint-t-il en se rasseyant sur le diamat.

Le ponyta chromatique s'approcha de son dresseur, avec le petit goupix, qui sautillait à côté. Le cheval de feu regarda ensuite le maganon et pencha légèrement la tête vers le côté avant de prendre la parole :


_ Dis, Basile. Tu allais t’entraîner ? Tu veux te joindre à nous ? Demanda Caën. Le petit goupix répéta ce qu'il avait dit, content, se frottant contre les pieds du jeune professeur.

_ Ah ! Tiens, c'est vrais. Pas une mauvaise idée... murmura le farfuret. Cette fois, il sauta du dragon et s’avança vers le maganon. Ça te dit un combat ? Amical, bien sur.

_ A-chan, il peut se joindre à nous ? Demanda Evangeline en tapotant son épaule avec une patte.

Arian regarda un instant le pokémon type feu. Ses pokémons attendaient qu'il accepte, ils le regardaient pour voir ce qu'il allait dire ou faire. Les yeux du jeune homme prirent une teinte vert-caraïbe avec le contour de la pupille doré, il esquissa alors un sourire et s'adressa à ses compagnons, mais aussi au maganon, indirectement :


_ Pourquoi pas, je ne vois pas de problème. Si Basile veut, Je n'ai rien contre. Répondit-il en posant une main sur le front du cheval de feu, le caressant. Le petit kungfouine se demandait ce qu'ils comptaient faire. Il préféra rester en silence et observer.

petit mot hrp:
 


Dernière édition par Arian Cadell Philgard le Mar 15 Mai - 16:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Lun 16 Avr - 17:44

Basile paraissait toujours aussi calme dans son comportement, aussi était-il très peu expressif et se gardait de maintenir discret ses sentiments à l'extérieur. On aurait pu le penser glacial vu comme ça (le comble pour un pokémon feu) mais en réalité il était très sensible et prenait toujours tout avec philosophie. Ainsi après s'être présenté à tout le monde, chacun des pokémons se présenta à son tour et il fut très attentif afin de retenir les noms, quoique des fois certains furent assez compliqué à être retenu. C'était des noms très originaux et Basile ne pouvait pas se vanter d'en avoir un de la sorte. Son nom il l'avait reçu de sa mère. Ce nom devait avoir un lien avec une roche magmatique, le basalte. Seulement au final ça se rapprochait davantage d'un nom humain, mais cela ne déplaisait pas le concerné au final.

Après qu'une grande partie des pokémons se soient présentés, se fut le tour du dresseur qui avait apparemment compris le message du Maganon, ce qui le réconforta.


"Bienvenu à Sinnoh, Basile. Je me nomme Arian, Arian Cadell Philgard. Ravi de faire ta connaissance. Ce petit kungfouine n'est pas dans l’équipe pour l'instant, je prends soin de lui. Il s'appelle Kaito. Puis, le phogleur là bas, qui ne s'est pas présenté, il vient avec nous aussi, il s'appelle Balik. Moi aussi je m’intéresse à ce volcan, surtout parce que beaucoup de pokémon vivent là-bas. Les eaux thermales au pied du volcan semblent être curatives, selon ce que j'ai entendu. Beaucoup de pokémons, autres que type feu s'y rendent pour se reposer ou pour soigner leurs blessures..."


Comment ça ?! Comment pouvait-il savoir qu'il parlait du volcan ? Aurait-il acquis une manière de pouvoir comprendre les pokémons ? Basile fut perdu dans ses pensées, perturbé par ce qu'il venait de remarquer. A moins que l'humain en face de lui ne procède d'une certaine manière pour le comprendre, par analyse du comportement par exemple. Son visage fit apparaitre un petit rictus d'étonnement. Il se demanda après coup si n'importe quel humain pouvait être capable d'établir un lien communicatif avec les pokemons, comme lui arrive à s'exprimer en écrivant en langage humain. Il se posait tellement de question en ce moment, son esprit déductif fut vite rattrapé par un voile de mystère et de question en tout genre. Il balaya tout ceci de son esprit car ce n'était pas le moment, il aurait d'autre opportunités d'y réfléchir plus tard calmement.

Il en revint alors aux dernières parole de l'individu nommé Arian, à propos du volcan, la description qu'il en faisait lui rappelait les long moments qu'il avait passé à Vermilava, engouffré dans le sable chaud histoire de se détendre, il en avait gardé un merveilleux souvenir et se dit qu'il devrait faire un tour dans les thermes du coin.

Sur le dos du Pokémon à 2 tête qu'il connaissait à présent sous le nom de Shyvaan, se dressa un farfuret visiblement énergique car il ne cessait de sautiller. Ce devait être Yuki car il avait fait un certain rapprochement pour se souvenir du nom, une simple histoire de neige...


"C'est quand qu'on commence l’entraînement ? J'ai envie de combattre moi ! Allez, Arian, je veux un combat, moi..."

Puis se rasseyant, il vit le Ponyta lui adresser la parole.

"Dis, Basile. Tu allais t’entraîner ? Tu veux te joindre à nous ?"

L'intéressé hésita un instant, il ne pouvait refuser la proposition d'un Ponyta, il appréciait beaucoup cette espèce. Basile se mit à sourire discrètement.

Il aperçut le Farfuret descendre du Diamat puis s'approcher de lui afin de lui faire une requête.


"Ça te dit un combat ? Amical, bien sur. "

Décidément il ne manquait pas d'audace, mais la proposition lui plut. Il réfléchit pendant quelque seconde le temps de voir si cela lui serait utile et non risqué. Les pokémons attendaient en silence sauf la Chinchidou qui s'était exprimé au jeune homme.
Puis le dresseur lança une parole qui ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd.


"Pourquoi pas, je ne vois pas de problème. Si Basile veut, Je n'ai rien contre."

Le sourire discret de Basile devint tout de suite vraiment significatif, il ferma les yeux pendant un cours instant et fit un bref rire de satisfaction, pour ensuite rouvrir les yeux aussitôt.

"Héhé... je n'en demandais pas autant de quelqu'un que je viens à peine de rencontrer, mais disons... pourquoi pas ? J'ai bien envie de voir un peu ce que valent les gens du coin, et c'est vrai qu'un peu d'entrainement ne me fera pas de mal, seulement si c'est juste amical c'est tout de même risqué, surtout pour un Farfuret"

Basile fit disparaître son sourire et redevint sérieux.

"Même si je le voulais il m'est impossible d'éviter de provoquer à mon adversaire des dégâts permanent. Il y a beaucoup de chance que tu te blesses en te brulant en voulant me toucher, je ne peux rien faire contre ça, c'est ma physionomie, j'espère que tu en es conscient. Maintenant si tu le permet je dois me préparer."


Basile s'écarta du groupe et s'approcha d'un rocher, il enleva d'abord la ceinture attachée autour de sa taille où il stockait ses baies puis la posa sur le rocher, il fit de même avec son béret. Lorsqu'il l’ôta de sa tête, on pouvait a présent apercevoir la flamme au sommet de son crâne, elle était toute petite puis 5 secondes après elle reprit du volume pour être à son état normal. Le maganon expira de soulagement.

*Il était temps ça commençait à me démanger*

Il posa son béret proprement pour qu'il ne se froisse pas et se mit enfin à enlever son collier de plaques militaires qu'il déposa lui aussi avec délicatesse. Il murmura un mot à ses objets avant de partir.

"Je reviens ça ne durera pas longtemps"

Puis il se retourna de nouveau et s'avança vers Yuki. Il resta tout de même à un écart de 5 mètres et commença à se mettre en position. Les jambes fléchies, bien écartées pour avoir des bons appuis. Le bout de ses bras changea de forme. Les griffes se rangèrent, les canon s'élargirent, une sorte de fumée pratiquement grisâtre en sorti, seul des volutes s'en échappèrent.

"Bien... si tu es toujours partant, je t'attends. J'ai tout de même fait en sorte de baisser au maximum de mes possibilités ma température corporelle, je ne veux pas d'un accident trop grave."

Basile, en position de combat, attendait une réaction du pokémon aux griffes acérées.



Dernière édition par Basile le Mer 6 Fév - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Mar 22 Mai - 16:36

Alors que le petit groupe du chef de la Team Plasma se trouvaient toujours devant l'étranger, la réponse de ce dernier ne se fit guère attendre. Basile esquissa un léger sourire, se voulant être discret sans doutes, mais pourtant visible. Il ferma les paupières un instant avant de prendre donc la parole, s'adressant au farfuret ; un petit rire pour seul signe de satisfaction, avant d'ouvrir ses yeux :

_ Héhé... je n'en demandais pas autant de quelqu'un que je viens à peine de rencontrer, mais disons... pourquoi pas ? J'ai bien envie de voir un peu ce que valent les gens du coin, et c'est vrai qu'un peu d’entraînement ne me fera pas de mal, seulement si c'est juste amical c'est tout de même risqué, surtout pour un Farfuret. lui répondit Basile en cessant de sourire, reprenant son air sérieux de tantôt. Même si je le voulais il m'est impossible d'éviter de provoquer à mon adversaire des dégâts permanents. Il y a beaucoup de chance que tu te blesses en te brûlant en voulant me toucher, je ne peux rien faire contre ça, c'est ma physionomie, j'espère que tu en es conscient. Maintenant si tu le permet je dois me préparer. Ajouta-t-il avant de l’équipe du jeune professeur, s'approchant d'un rocher pour ensuite retirer sa ceinture ainsi que son béret et les poser sur cet dernier.

La première chose que le jeune professeur regarda quand le pokémon retira son béret, c'était la taille et la couleur de sa flamme. Oui, après tout, il était éleveur, malgré lui, il s’inquiétait pour les pokémons et il préférait s'assurer qu'ils soient en bonne santé. C'était son petit -gros- côté gâteau, en quelque sortes. Il ne pouvait pas s'en empêcher. M'en fin, il esquissa un léger sourire, voyant que la flamme du maganon avait une bonne taille et une lueur puissante dans ses couleurs, sans doute, sa température semblait être aussi parfaite. Le pokémon type feu sembla soulagé en retirant son béret doucement et délicatement et en retrouvant la taille normale de sa flamme. Il devait sûrement se retenir et rapetisser la flamme pour ne pas brûler son chapeau -auquel il semblait tenir assez-. Il sembla même lui murmurer quelque chose avant de se rapprocher du farfuret, restant à quelques mètres de lui, tout de même.


_ Tu n'as pas à t'en faire pour ça, ce n'est pas la première fois que je combats un pokémons type feu. J'ai pas peur d'avoir des cloques! Et les cicatrices sont des beaux trophées, ma foi. Puis, j'ai Arian pour me soigner! Lui dit-il en haussant les epaules pendant que Basile faisait ses échauffements. Il gloussa en croissant ses pattes sur son « torse » avant de se tourner vers son dresseur. Arian, tu as toujours « ça » ? Donne-le moi. Ajouta-t-il en regardant le jeune homme aux cheveux argentés. Ce dernier chercha dans sa sacoche, sans déranger le kungfouine et sortit une griffe rasoir en guise de pendentif, qu'il tendit au farfuret en lui murmurant un « ne la perds pas et fais attention, tout de même... ». Le pokémon glace esquissa un rictus avant de la mettre autour de son cou. Je ne la perdrais pas, tu verras.

_ Bien... si tu es toujours partant, je t'attends. J'ai tout de même fait en sorte de baisser au maximum de mes possibilités ma température corporelle, je ne veux pas d'un accident trop grave. Termina le maganon en se mettant en position de combat.

Yuki haussa un sourcil en regardant son nouvel adversaire puis pouffa. La petite tribu du jeune professeur se rassembla autour de lui avant de traverser silencieusement et rapidement vers la petite cale de l'autre côté des rochers, passant à côté du maganon. Tandis que Yuki s'approchait du pokémon type feu, avant de tapoter son bras pour ensuite faire un signe, montrant la petite plage derrière lui où se rendaient les autres pokémons : il n'avait personne vu qu'elle était de difficile accès quand on ne calculait pas l'horaire des marées.

_ Pas ici, il y a trop de monde, ils dérangeront. Dans la petite cale-là, personne nous dérangera et on ne dérangera personne. commenta-t-il avant de passer sur les rochers.

Arian les suivi ( le sourire aux lèvres en voyant la réaction de son farfuret, qui l'amusait toujours autant) de près avant de s'installer à l'ombre de la falaise avec son goupix, la chinchidou, la momartik et le kungfouine. Caën se coucha sur le sable, au soleil, non loin du dragon à bicéphale. Gabriel lui, pour une fois, décida d'aller jouer avec le phogleur et nager un peu.

Le sable de la petite plage était plus que propre, comparé à celui où les humains allaient en permanence. Aucune canette, aucune ordure, pas des petits bâtonnets de glace cassés ou de brochettes ni même des restes des barbecues et autres repas humains. Yuki s’éloigna assez, histoire de ne pas déranger les autres pokémons – ni leur foutre du sable dans le visage durant le combat- et pour éviter les risques qu'ils se prennent les attaques ratées (mal visées).


_ C'est quand tu veux, mon grand ! Termina le farfuret, avec un rictus au coin des lèvres, sortant bien ses griffes et se mettant en position de combat ; la petite griffe rasoir pendouillant sur sa poitrine, brillant légèrement -de son éclat métallique- à cause du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Mer 23 Mai - 16:38

Alors qu'il s'était mis en position de combat, Basile aperçut que le Farfuret portait à présent un pendentif soutenant un petit objet recourbé. On aurait dit une griffe. Son oscillation autour du cou la faisait briller à intervalle régulier. Peut-être était-ce un porte-bonheur ou bien un de ces objets que les dresseurs font tenir à leur Pokémon pour qu'ils deviennent un peu plus fort ? Certes cela avait un côté positif, mais Basile ne souhaitait pas s'encombrer de se genre de chose et préférait croire en sa véritable force. Les seuls objets qu'il portait après tout étaient soient des baies soit ses titres de reconnaissance dans l'armée. On lui a bien fait tenir du charbon une fois pour une mission qui requérait une grande puissance de feu (et là encore c'était un ordre d'un supérieur) mais sinon c'est tout, bien qu'il avoue qu'avec ce genre d'objet on puisse faire des ravages, en tout cas pour lui ça s'arrêtait là, il préférait être lui-même.

Ainsi lorsqu'il lui demanda s'il était prêt il ne répondit pas directement. Les autres Pokémon prirent tous la même direction et passèrent à côté de lui pour aller à un endroit derrière lui. Yuki s'avança puis lui tapotant le bras comme pour réclamer son attention lui indiqua la plage derrière lui de l'autre côté des rochers, où visiblement les autres Pokémons s'étaient retrouvés.

"Pas ici, il y a trop de monde, ils dérangeront. Dans la petite cale-là, personne nous dérangera et on ne dérangera personne."


Le Maganon s'exécuta et suivit Yuki vers cet endroit peu facile d'accès. Lorsqu'ils arrivèrent, le Pokémon feu s’aperçut qu'il n'y avait pas de déchets et que c'était assez grand pour se mouvoir librement, bref un lieu parfait pour s'affronter. Le Farfuret s'éloigna du groupe, Basile fit de même et se positionna à un intervalle assez raisonnable de son adversaire.

C'est quand tu veux, mon grand !

Cette fois-ci il se mit en position, ses griffes s'allongèrent. On sentait qu'il était prêt. Le Maganon fit de même et repris ses appuies précédents. L'avant-bras gauche vers l'avant et le droit un peu en retrait, ses canons fumant de volutes moitié grises, moitié transparente. Il ne se passa rien pendant dix secondes, les deux combattants se dévisageaient. Basile chercha une ouverture mais n'en trouva pratiquement aucune et il savait qu'attaquer de front directement ne lui servirait à rien, vu la rapidité connue des Farfurets.


Basile sans prévenir allongea tout son bras gauche vers l'avant et des crépitements se firent entendre dans son canon. Plusieurs flammèches en sortirent et visaient les jambes du Farfuret. Il savait pertinemment qu'il allait devoir viser en fonction des déplacements de son adversaire. Il ne lui restait plus qu'à espérer que cela fasse mouche.



Dernière édition par Basile le Mar 30 Oct - 9:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Jeu 5 Juil - 18:49

Le maganon resta tout aussi silencieux que le farfuret lorsqu'ils se placèrent en position de combat. Les deux pokémons semblaient chercher une ouverture, un point faible qui pourrait leur permettre de bouger en premier et d'attiser le premier coup. Des longues secondes s’écoulèrent jusqu'à ce que l'un des deux combattants daigne de bouger et de faire la première attaque : Le pokémon type feu pointa son canon en direction de Yuki, visant ses pattes. Sans doutes, il cherchait à le déstabiliser pour pouvoir l'attaquer directement, c’était bien la façon la plus rapide ou facile de compenser le handicap concernant la vitesse du farfuret. Yuki évita les flammèches, reculant de quelques sauts, avant de se décaler sur le côté, un sourire en coin aux lèvres.

_ Tu es rapide, pour un maganon ! Tu dois être vraiment fort ! Fit le farfuret, gardant le même sourire, digne de son dresseur, aux lèvres. C'était presque et pratiquement de la provocation. Montre-moi de quoi tu es capable, Basile ! Ajouta-il s'approchant rapidement de lui, juste pour le provoquer, avec une vive-attaque, puis sans le toucher, il se plaça aussi adroitement derrière le pokémon type feu puis s'en éloigna, gloussant.

Arian regardait silencieusement, tout comme faisaient les autres pokémons de son équipe. Même Balik, qui jouait, avait arrêté pour regarder le combat qui s'annonçait très intéressant. Une lutte assez serrée malgré tout ! Le farfuret attendit, quelques mètres derrière le maganon à une reaction quelconque. Les griffes prêtes être utilisés, un pied un peu en arrière, comme s'il s'apprêtait à sauter, la prochaine fois que le pokémon type feu allait l'attaquer.

petit mot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Dim 29 Juil - 16:41

Le Farfuret esquiva avec brio les flammèches bien entendu, de toute façon il n'espéra pas pouvoir le toucher vu la distance à laquelle il était, mais cela lui prouva qu'il n'avait pas à faire à n'importe qui, la seule erreur aurait été de sous-estimer son adversaire et ainsi il avait pu le tester sans risque pour aucun des deux. Ce n'était pas seulement à de la vitesse dont il devait faire face mais aussi à de l'agilité, bref carrément son opposé, cependant cela lui était égal il savait ce que c'était comme genre d'adversaire, surtout après les nombreux entrainement contre l'Electrode du Major Bob.

- Tu es rapide, pour un maganon ! Tu dois être vraiment fort ! Montre-moi de quoi tu es capable, Basile !

Lança-t-il pour ensuite enchainer avec un sprint vers sa direction. Basile ne cilla pas, il vit clairement que ce déplacement n'avait rien d'offensif, il resta là sans bouger, voyant son adversaire s'approcher en un éclair puis passer derrière lui. Basile ne se retourna pas pour autant, il fixait le paysage devant lui à présent mais son esprit resta tout de même attentif à ce qui se passait derrière son dos. Ayant bien pu observer les déplacements de son adversaire jusqu'ici, il en tira des conclusions et ne put s'empêcher de sortir une réflexion à voix haute pour que Yuki entende bien. Qu'il apprécie ou pas la teneur de ses conclusions, il ne pouvait s'empêcher de faire ce genre de remarque, il avait l'habitude de former des Pokémons pour sa section et de leur dire ce qui allait ou ce qui n'allait pas.


- Je dois avouer que ce terrain est a mon avantage quoique je suis moi-même un petit peu handicapé mais peut-être pas autant que toi. Oui car j'imagine que ce doit être un peu plus compliqué de faire tous ces mouvements sur du sable n'est-ce pas mon cher ? Cela ne sert à rien de nier, j'ai très bien vu comment tu bougeais lorsque j'ai voulu te faire danser avec mes flammèches. Peut-être t'en doutais-tu après-tout ?

C'est dans ce genre de situation qu'il aimait critiquer, il n'avait que faire de la notion "d'amour propre" des autres. Basile regarda sur le côté, voyant tout le monde qui observait à présent, attentifs. Il savait ce qu'il allait faire à l'instant présent. Il ne faisait qu'employer sa stratégie par défaut et il savait aussi qu'il devait y avoir du spectacle. Le Maganon pointa alors ses canons vers le bas et adressa un mot aux spectateurs.

- Désolé mais ça risque d'être un peu moins visible comme spectacle pour le coup.

Puis un souffle retenti dans chacun de ses cannons. Une fumée grisâtre et épaisse qui tenait plus du blanc que du noir en sorti, s’appropriant tout l'espace autour de lui et rendant la visibilité de moins en moins bonne, elle se répandit assez loin, se rapprochant du Farfuret. L'attaque Brouillard venait d'être lancée et celle là permettait encore d'y voir la plupart des contours et silhouettes, sa densité dans l'air était encore assez faible mais on ne pouvait pas y voir à plus d'un dizaine de mètre cependant.

Basile se retourna enfin de nouveau face à son adversaire. Il n'essaya rien au corps à corps pour l'instant car la situation n'avait guère changé de grand chose et il ne put effectué d'attaque à distance vu qu'il devait attendre que ses cannons soit de nouveau opérationnels à n'importe quelle tache. Il resta là immobile, toujours avec des bon appuies, prêt à esquiver ou à parer. Il attendait de voir à présent comment son adversaire allait réagir à la situation.


HRP:
 



Dernière édition par Basile le Mar 30 Oct - 9:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Dim 12 Aoû - 18:18

Le farfuret savait parfaitement que son adversaire était loin d'être stupide et que, tout comme lui, il n'allait pas avoir d'ordres de son dresseur pour ce combat. Ils étaient donc libres de faire ce qu'ils voulaient. Depuis qu'il est entré dans l'équipe du jeune professeur, depuis qu'il avait décidé de le rejoindre, il avait eu parfaitement le temps de voir sa façon de penser : ses ruses au combat, ses façons d'agir... Bien qu'il ne le comprenait pas toujours, Yuki savait qu'il ne faisait rien pour rien alors, il commença à agir ainsi, lui aussi.

Basile n'avait pas bougé d'un poil lorsque le pokémon aux griffes acérées l'avait approché, ni même lorsqu'il s'était faufilé derrière lui. Quiet et serein, semblant pensif, il lança une remarque à Yuki, ce qui le fit pouffer. Décidément, son adversaire était quelqu'un et il lui semblait de plus en plus intéressant :


_ Je dois avouer que ce terrain est a mon avantage quoique je suis moi-même un petit peu handicapé mais peut-être pas autant que toi. Oui car j'imagine que ce doit être un peu plus compliqué de faire tous ces mouvements sur du sable n'est-ce pas mon cher ? Cela ne sert à rien de nier, j'ai très bien vu comment tu bougeais lorsque j'ai voulu te faire danser avec mes flammèches. Peut-être t'en doutais-tu après-tout ?

Ce furent les mots du maganon. Yuki regarda son dresseur, interloqué, lorsque le pokémon type feu tourna la tête dans sa direction. Arian ne fit que garder une esquisse de sourire, fermant les yeux, signe de qu'il pouvait utiliser ce qu'il lui avait appris récemment. Arian croisa les bras et rouvrit ses yeux, continuant à observer les deux pokémons qui allaient s'affronter plus psychologiquement que physiquement, pour l'instant. Alors que le maganon pointa ses canons vers le sable, s'adressant au petit troupeau de pokémons et à l’éleveur, Yuki saisit sa griffe rasoir et l'approcha de sa bouche, espérant qu'elle lui porte chance.


_ Désolé mais ça risque d'être un peu moins visible comme spectacle pour le coup. Termina-t-il avant de lancer une belle attaque brouillard. Une dense fumée grisâtre se rependit sur une bonne partie de la cale, laissant le petit groupe de de spectateurs à l’écart du combat. On ne voyait pratiquement rien, mis à part les silhouettes -quelque peu difformes- des deux pokémons.

Habitué à la brume, le farfuret était originaire d'une forêt en haute montagne et avait appris à se guider autrement qu'avec ses yeux. Ses autres sens lui servaient bien plus que ses yeux, quand il était jeune. Tout en se souvenant de son enfance, avant de rencontrer le chef de la Team Plasma par première fois, Yuki « regarda » le maganon qui s'était -apparemment- tourné vers lui, sans un seul geste de plus. Le pokémon militaire s'ancra dans le sable, attendant une quelconque réaction de la part du pokémon ténébreux.


_ Certes que je suis assez handicapé par ce sable mais~ ça rendra le combat plus amusant, notamment avec ce beau brouillard. Répondit-il enfin ricanant un peu. Ainsi, il cacha un large sourire grâce à la brume. Se décidant à y aller sérieusement, il utilisa une attaque reflet. Tandis que ses clones encerclaient le maganon, il se fondit dans la brume pour plonger dans le sable. Silencieusement, malgré tout, il utilisa son attaque tunnel pour se cacher sous terre et bouchant l'entrée de son trou. Ensuite, hors du champ de vision de son adversaire, il tendit l'oreille, attentif au moindre son pouvant s’échapper de la surface. De cette façon, il espérait pouvoir utiliser son propre handicap à son avantage.

Petit Mot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Lun 20 Aoû - 15:58

Le brouillard s'était répandu de plus en plus dans l'air et à présent on ne pouvait pratiquement plus apercevoir le public de fortune qui les observait. Il ne distinguait à présent que le Farfuret et sa silhouette longiligne prêt à agir.

"Certes que je suis assez handicapé par ce sable mais~ ça rendra le combat plus amusant, notamment avec ce beau brouillard"
. Lança-t-il, suivit d'un ricanement.

Soudain il entendit des bruits de pas sur le sable, et cette fois-ci il ne voyait pas un seul Farfuret mais plusieurs. Il balança son regard à droite, puis à gauche et enfin vers l'arrière. Il était encerclé par une attaque Reflet ! Aucune des copies ne se différenciait, elle étaient toutes pareille sans aucune faute. Il regretta un instant son brouillard, mais qu'importe la vue se dit-il. Il entendit alors un autre déplacement de sable, mais il ne su décrire de quoi il s'agissait cette fois-ci. Trop tard pour lui car il n'entendait plus rien. Il devait faire face à présent à un groupe d'illusions qu'il savait pertinemment le mener à la faute. Il réfléchit un court instant. Il devait à tout prix démasquer la vrai copie, et la solution n'était pas très loin, juste sous ses pieds. Le sable sous ses pied lui servirait de révélateur. Il ne pouvait certes pas utiliser Jet de sable mais il savait à peu près à quoi s'en tenir. Il souleva son bras droit, le pliant vers l'arrière au dessus de son épaule gauche comme s'il s'apprêtait à donner un coup et s'inclina légèrement vers le sol. Lorsqu'il fut enfin prêt il balança de toute ses forces son bras vers le sol telle une attaque tranchante qui s'apparentait à un Poing-Karate. L'onde de choc propulsa du sable sur deux tiers des illusions et après avoir vivement observé si les projectiles improvisés traversaient ou pas les illusions, ils se rendit compte qu'au final ce fut un échec. Tout le sable lancé avait traversait les illusions.

Basile grogna un peu, mais il lui restait un espoir en attaquant le tiers restant. C'était quitte ou double mais en tout cas il ne devait pas perdre une seconde car son adversaire en aurait profité. Il ne voulait pas laisser le temps à Yuki de réagir c'est pourquoi il se mit a attaquer l'autre front, celui qu'il n'avait pas testé. Il regarda rapidement l'un des clones et ayant fait son choix il s'exclama:
"Celui là !"
Son attaque Mach-Punch arriva comme un boulet de canon sur sa cible, et au moment de faire mouche...

*Bon sang* Se dit-il suivit d'un rictus amer.

Son "poing" avait traversé la cible, c'était encore une illusion. Il se ressaisit tout de même après ces deux tentatives ratées. Tout ce qu'il avait fait c'était remuer de l'air. Il n'appréciait pas. Qui pourrait apprécier de toute façon ? Néanmoins il garda son sang-froid même s'il savait que la prochaine action de son adversaire allait lui donner du mal à réagir.


Dernière édition par Basile le Mar 30 Oct - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Mar 4 Sep - 20:30

Depuis son tombeau de sable, le farfuret pouvait entendre le « débat physique » que son adversaire avait contre ses copies spectrales. Il sentit même une secousse produite par une sorte de Poing-Karate, lancée par ce même pokémon. Il pouvait entendre ce que le maganon pouvait marmonner ou grommeler lorsque ses attaques traversaient ses reflets.

Celui-là ! s'exclama Basile avant de lancer une autre attaque -tout aussi bruyante que l’antérieure-.

Yuki ne l'entendit plus grommeler ni parler, ce qui lui fit penser que son adversaire ne faisait qu'attendre son prochain mouvement avec beaucoup de sang froid. Il devait être aux aguets, alors le pokémon glace se devait d'employer une attaque rapide et effective sans pour autant, être dévastatrice car, dans ce milieu-là, une plage, ses attaques pouvaient se retourner contre lui s'il ne les choisissait pas soigneusement.

Lorsque le farfuret se mit à remonter à la surface avec son attaque tunnel, il sortit propulsé vers le haut, laissant un profond trou près des pieds du pokémon type feu et dégageant une forte lumière blanche. Il changea de forme et évolua à Dimoret sans vraiment le réaliser. Le jeune dimoret ne fit que s’élever une trentaine voire une quarantaine de centimètres afin de pouvoir asséner un EclateGriffes au maganon, en toute beauté.


_ Je ne t'ai pas trop manqué, Basile~ ? Commenta-t-il tout en continuant à le frapper, ricanant. Ensuite, il recula et s’éloigna de lui.

Il se doutait qu'une attaque comme celle-ci n'allait pas lui faire beaucoup, notamment avec son épaisse peau magmatique, donc il ne courrait pas de risques et il pouvait se permettre d'y aller un peu plus fort, quoi que... Après tout, il était plus désavantagé, à cause du type de son adversaire. Le brouillard commençait à perdre un peu de terrain, à diminuer son ampleur sans pour autant se dissiper. Ce combat promettait.
Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Dim 28 Oct - 17:56

Il entendit un grattement au sol. Le sable bougeait près de lui ! Soudain une silhouette apparu et se mit à s'illuminer. Tout ceci s'enchaîna assez rapidement sans que Basile ne comprenne exactement ce qu'il se passe. Par réflexe il fit barrage avec ses deux bras pour protéger son visage et il avait bien fait car il se fit lacérer de toute part. Des griffures ? Non on aurait plutôt dit des lames de rasoir ! Il résista tout de même à certaine coupure, pouvant ainsi rendre hommage à sa peau enrichie en minerait basaltique, mais bon ça ne protégeait pas de tout ! Aussi était-il assez musclé ce qui lui procurait une résistance notable. Néanmoins la puissance donnée dans chaque coup n'était pas une partie de plaisir et il avait du mal à concevoir qu'un Farfuret puisse lui faire mal de la sorte.

- Je ne t'ai pas trop manqué, Basile~ ?

Il n'eut pas la force de réagir, car toujours occuper à tenir le coup face à l'attaque mais il se demandait tout de même s'il combattait toujours la même personne. La voix était un peu plus grave, plus assurée dans le ton, y aurait-il eu un changement soudain entre temps ? Le Pokémon feu baissa légèrement ses bras pour avoir une vision de son adversaire, qui... n'avait plus rien d'un Farfuret. Il arborait une collerette ainsi qu'une coiffe en arc de cercle de couleur rouge tel que ses oreilles et sa queue, un regard ténébreux qui marquait son assurance, des griffes sensiblement plus longues. Plus aucun doute il avait affaire à un Dimoret à présent, le changement s'en ressentait déjà de part la puissance et la vitesse de ses coups qu'il avait du mal à suivre.

Il devait rééquilibrer la balance c'est pour cela qu'il décida de rehausser un peu l'intensité de ses flammes. L'attaque adverse n'était toujours pas finie mais il profita de sa proximité pour lancer une attaque qui demandait une certaine précision. Le corps du Maganon devint incandescent, l'air autour de lui commençait à s'enflammer. Les flammes dansèrent tout autour de lui en un tourbillon ardent.


- Croit-moi, la solitude n'est rien comparée à l'enfer que je vais te faire connaître ici-même.

Et il lança son attaque Danseflamme sur Yuki. Le tourbillon infernal passa de l'un à l'autre Pokémon comme un cadeau empoisonné. Rapide ou pas, la proximité faisait qu'il était difficile de ne pas recevoir quelques effet de l'attaque, mais un imprévu pouvait toujours arriver, quoiqu'il en soit, Basile profita de la diversion pour se reculer et reprendre ses esprits. Les choses sérieuses avaient semble-t-il vraiment commencé !!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Mer 31 Oct - 2:38

Oubliant complètement les spectateurs ainsi que son équipe, le jeune dimoret se concentrait sur cette petite partie de "plaisir" -pour lui- qu'était le combat avec Basile, le maganon qu'il venait de rencontrer. Il s'en foutait, d'être blessé, cela deviendrait vite un trophée de guère si c'était trop grave. Mais... que risquait-il? D'importantes brûlures, principalement et il y avait des bons onguents dans la chambre d'Arian. Le pokémon de glace et ténèbres avait clairement confiance sur ce point là or ça n'allait pas être la première fois qu'on le blesserait et moins encore, la dernière.

Alors que le dimoret n'avait pas encore finit son attaque tranchante, le pokémon igné préparait la sienne, ce qui augmenta nettement la température autour de lui. Basile augmenta l'intensité de ses flammes en créant un énorme tourbillon flamboyant, menaçant Yuki. Alors, s'adressa à lui, en prolongeant cette danse infernale :


_ Croit-moi, la solitude n'est rien comparée à l'enfer que je vais te faire connaître ici-même. Lui répondit-il, en encaissant les derniers coups de griffes or il lança une puissante Danseflamme sur Yuki.

Évidemment, bien qu'il était très rapide, le facteur proximité lui avait donné un petit désavantage par rapport à ce genre d'attaques. Il ne réussit pas à l’éviter alors, il encaissa, se protégeant tout de même le visage et le ventre avec ses bras, se recroquevillant sur lui-même. Finissant sur le sable, près de l'eau et par chance, le retour d'une vague soulagea un peu ses brûlures au niveaux des genoux et des coudes. Vaillant, il se releva directement, réutilisant son attaque reflet, pour encercler le maganon puis il utilisa l'attaque clonage, pour envoyer son clone directement sur devant Basile. De loin, s’éloignant dans l'eau, le vrai Yuki préparait son attaque dansepluie utilisant ses doublures comme des leurres. Il avait besoin de reprendre du terrain étant donné qu'il avait déjà l'handicap du type.

Arian regarda l'heure dans son pokématos. Il restait peu de temps mais il devait laisser Yuki et Basile jouer un peu plus même s'il jugeait que son pokémon s'était déjà assez amusé. Il devait soigner ses blessures. Il se leva alors, faisant signe à ses pokémons dont il fit rentrer la plupart dans leurs balls sauf Gabriel, Evangeline, Kaito et Sion. Ensuite, il haussa la voix, coupant Yuki dans son élan :


_ Basile, excuse-moi de te couper pendant un combat aussi amusant, mais, on doit y aller. J’espère pouvoir te revoir, comme ça, Yuki et toi pourrez finir ce que vous avez commencé. Fit-il en gloussant.

Le dimoret, un peu moleste, fit disparaître ses doubles et s'approcha rapidement de son dresseur, saluant Basile. Il ne lui reparla qu'une fois à la hauteur du diamat, qu'il chevaucha, faisait un signe de main au maganon de Kanto :


_ A revoyure ! Cette fois, on n'a pas pu aller très loin, ma la prochaine, on verra bien ! S'exclama le dimoret avant d'ajouter, avec un sourire en coin : Je te donne la victoire pour l'instant, mais je ne dirais pas que j'ai été vaincu !

Le pokémon ténèbres ricana, faisant glousser le dragon noir et bleu. Les pokémons restant hors de leurs pokéballs saluèrent Basile, tous à leur façon. Arian inclina légèrement la tête puis s'en alla. Il devait retourner à l'hôtel non loin de la plage pour rencontrer une certaine dresseuse à la tignasse bleue. Il lui devait des explications : il était temps de faire ses confessions.


Mot HRp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Basile
Lieutenant des services secrets Pokémon
avatar

Masculin Balance Cheval
Messages : 211
Date de naissance : 01/10/1990
Date d'inscription : 22/02/2012
Âge réel : 26
Localisation : Carmin-sur-mer

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent:

MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   Mer 31 Oct - 11:53

Son attaque fit mouche, les flammes s'enroulèrent autour du Dimoret qui c'était cette fois recroquevillé au point d'être très proche du sol jusqu'à se retrouver face a terre, toujours en boule. Basile regretta un instant son geste. Y était-il allé trop fort ? Non pourtant ce n'était qu'une attaque Danseflamme et il n'y était pas allé trop fort de toute façon. Une vague passa sur Yuki, les flammes s'estompèrent et il se releva. En fait il n'avait aucun soucis à se faire du moment qu'il n'y allait pas à pleine puissance. Son adversaire lança une nouvelle attaque Reflet. Le Maganon ne put s'empêcher d'exprimer un rictus amer, mais cette fois-ci le brouillard s'était évanoui, les conditions n'étaient plus les même. De ces illusions s'en détacha une copie de Yuki, à priori l'original puisqu'il s'approcha de lui rendant le Reflet... obsolète ? Il n'avait pas le temps de réfléchir et il devait au moins tenter de démasquer la vérité. Il laissa approcher son assaillant, prêt à lancer une attaque Feinte. De cette façon il ne raterait pas et en contrepartie il n'aurait pas à dépenser beaucoup d'énergie, surtout s'il s'agissait d'une copie. La possibilité que ce fusse un clone n'était pas à exclure. Il s'approcha doucement prêt a attaquer quand...

- Basile, excuse-moi de te couper pendant un combat aussi amusant, mais, on doit y aller. J’espère pouvoir te revoir, comme ça, Yuki et toi pourrez finir ce que vous avez commencé.

Basile était un poil déçu. Les dresseurs ont toujours le dernier mot sur leur Pokémon, ça l'irritait. Toutefois il comprenait davantage depuis qu'il recevait des ordres à l'armée. En fait c'était la même chose ou presque, on n'est jamais totalement maître de soi...
Il interrompit alors son approche. Les reflets disparurent et en face de lui... le clone partit en fumée. Il était vraiment malin ce Dimoret. Il balaya la plage du regard pour voir où il était précisément. Il l'aperçu rejoindre son groupe, chevauchant le pokémon à deux têtes. Depuis son évolution il avait encore plus fière allure qu'avant. Il se dit que la prochaine fois qu'il se rencontreront, lorsqu'il se sera habitué à sa nouvelle forme, le combat pourrait s'avérer encore plus palpitant. Le Pokémon au regard ténébreux lui fit signe de la main.


- A revoyure ! Cette fois, on n'a pas pu aller très loin, mais la prochaine, on verra bien !


Basile pensait exactement la même chose, pour lui ça ne faisait justement que commencer. Puis il continua avec son sourire en coin:

- Je te donne la victoire pour l'instant, mais je ne dirais pas que j'ai été vaincu !

Il se mit à rire et son acolyte dragon le suivit dans sa complicité. Tout le monde le salua, le dresseur au nom d'Arian inclina légèrement la tête. Basile s'inclina également avant de rajouter:

- Peut-être nous reverrons-nous... dans d'autres circonstances, qui sait ?

Puis ils s'en allèrent.

_ _ _

Basile rejoignit l'endroit où il avait posé toutes ses affaires. Rien n'avait bougé de place. Il remit en premier son collier de plaque militaire. Celles-ci firent un bruit métallique en s'entrechoquant au moment de reposer sur son torse. Puis il prit sa ceinture, ouvrit l'une des poches, tendant les griffes dessous pour rattraper ce qui restait dedans tout en secouant de bas en haut la ceinture avec l'autre bras. Une baie sitrus en sortit. Une seule... maigre consolation. Heureusement, il savait qu'il devait de toute façon passer par la forêt. Une cueillette s'imposait.

A force de secouer sa ceinture, un autre objet en tomba, quelque chose de plat, de très fin, de forme rectangulaire, comme un morceau de papier. Surpris qu'il était par cette trouvaille, il avait omis de rattraper l'objet avec ses griffes, lequel atterri sur le sable. Un bout de papier blanc à première vue. Il le ramassa et le retourna dans l'autre sens pour voir. Ce n'était pas un quelconque morceau de papier, mais plutôt une photo. Une photo de lui en compagnie d'un humain et d'un autre Pokémon. Le décor lui était familier, c'était une caserne militaire. Le Pokémon de couleur jaune c'était un Raichu. Et l'homme qui se tenait à ses côtés, ce n'était autre que le Major Bob. Il essayait de se rappeler à quel moment cela pouvait bien faire référence. Une date était inscrite en bas à droite de la photo. Il se souvint à présent, cette date était inoubliable, il avait été promu au grade de Lieutenant et le Major avait tenu à immortaliser ça, c'est aussi à ce moment là qu'il a été affecté au commandement de son unité de services secrets actuelle. C'était il y a environ 2 ans. Il avait oublié qu'il gardait soigneusement cette photo depuis tout ce temps. Cela le fit remonter dans ses souvenirs. Ces 5 dernières années, les plus belles de sa vie. Il remit la photo dans une sacoche et la ferma, puis l'attacha à sa taille.

Il mangea la dernière baie sitrus qui lui restait, profitant encore quelque minute du paysage qui s'offrait à lui, de l'horizon à perte de vue, le regard dans le vide. Une pause qui ne dura pas longtemps. Au loin il pouvait apercevoir des remous dans l'eau, et à un moment il vit une nageoire dorsale sortir brièvement de l'eau. Il reconnut tout de suite et en conclue rapidement que cette présence n'était pas anodine. Le Léviator d'il y a quelques heures avait refait surface, mais il n'agissait pas. Basile en conclue qu'il avait été surveillé pendant son combat contre Yuki. S'ils s'étaient battu jusqu'au bout, le Léviator aurait profité de son épuisement pour l'attaquer, voire même s'en prendre aux autres. Mais heureusement pour lui ce n'était pas le cas, au fond il était bien heureux de la décision d'Arian, sans quoi il se demande ce qui aurait bien pu se passer dans un autre scénario. En tout cas le Léviator restait là à guetter, le serpent d'eau n'avait surement aucune raison d'attaquer à présent. Basile non plus d'ailleurs n'avait rien à en tirer et puis c'était risqué.

Basile termina sa baie. Il prit cette fois-ci son béret sans omettre au préalable de baisser au minimum la flamme sur le sommet de son crane. Il le positionna bien, se retourna en direction de la forêt et se remit en marche d'un pas déterminé vers son objectif: le volcan et sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Un débarquement énergique [PV Arian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» L-CAT nouvel engin de débarquement
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: