Partagez | 
 

 Un petit pokémon perdu [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Yoshi
Admin Dangereux
avatar

Féminin Cancer Coq
Messages : 885
Date de naissance : 10/07/1993
Date d'inscription : 24/11/2009
Âge réel : 23
Localisation : Québec

Feuille de Personnage
Vos Pokémons Vos Pokémons:
Vos Objets Vos Objets:
Argent Argent: 6 150 $

MessageSujet: Un petit pokémon perdu [Libre]   Sam 15 Mai - 19:04

La journée touchait à sa fin et il était près de 22h00. J'avais eu une grosse journée et j'étais épuisé. J'avais donné des cours durant toute la journée. Certes, mes élèves étaient, pour la plupart, tout très calme et très intéressé à apprendre. Mais après une journée comme cela, on se sent tous très fatigué. J'avais vraiment hâte de me coucher et de m'étiré sur mon lit pour ensuite m'endormir. Une chance que demain c'était le week-end, donc je pouvais faire la grasse matinée.

Tout en étant dans ma bulle, je ne m'apperçus pas du pauvre petit pokémon qui était couché devant l'escalier. Ce fut lorsque je monta la première marche que je le vis. Il s'agissait d'un tout petit Evoli, couché en boule sur le sol et il semblait avoir très peur. Inquiet, je redescendis et m'approchai doucement de lui. Evoli se releva brusquement et grogna dans ma direction, tout en reculant. Je m'arrêtai, ne comprenant pas pourquoi il agissait comme cela. Voyant que je ne le suivais plus, il se retourna vivement et alla se cacher au fond du couloir. Mais à qui appartenait ce petit Evoli ? Il semblait perdu et il probablement très peur. Pourtant, je voulais seulement l'aider...

Je continuai donc de m'approcher dans la direction où il s'était enfuit et je le retrouvai, caché derrière une porte entre-ouverte. Décidément, il ne voulait rien savoir de moi... Je me penchais et approchais doucement mon bras, tout en lui parlant doucement. Soudain, le Evoli grogna une nouvelle fois et essaya de me mordre la main. Toutefois, il n'y parvint pas.

- Calme-toi petit, je ne te veux rien, lui dis-je, doucement. Qu'est-ce que tu fais ici tout seul ?

Il me répondit d'un ton que je n'appréciai guère, mais je le laissais tout de même parler. Je compris quelques petites choses. Son maître était un élève de l'Académie et comme cela, à la fin des classes, il l'avait laissé seul ici en disant qu'il ne voulait plus le revoir. Il s'était donc couché dans un coin isoler et ne voulait plus voir personne depuis ce qui s'était passé. Comment un jeune garçon pouvait-il abandonner son pokémon ainsi ? J'éprouvais beaucoup de compassion pour lui et je voulais lui venir en aide.

- Si tu veux, je peux te prendre dans mon équipe. Je suis sûr que mes autres pokémons seront enchantés de faire ta connaissance. Qu'en pense-tu ? lui proposais-je, tout en essayant de le caresser une nouvelle fois.

Mais le Evoli ne voulait rien savoir et il essaya de nouveau de me mordre, sans succès. Il me proposa alors quelque chose : si je voulais l'avoir dans mon équipe je devais l'affronter, comme tout bon pokémon sauvage. Un sourire apparut alors sur mon visage, je ne refusais jamais un défis. Je me redressais et fit sortir Kraknoix de sa pokéball. Celle-ci ce mit alors à regarder partout, ne comprenant pas ce qui se passait. Evoli débuta le combat avec aggresivité et utilisa Vive-Attaque sur Kraknoix et le frappa de plein fouet. La petite tortue orange (si s'en est une...) tomba à la renverse sur le dos et l'Evoli en profita pour attaquer de nouveau avec Vive-Attaque. J'étais impressioné par la vitesse et l'aggresivité que démontrait le petit pokémon brun. Je n'aurais jamais pensé qu'un Evoli puisse avoir un tel caractère...

Après plusieurs efforts, Kraknoix réussit à se remettre sur ses pattes et tenta une attaque Jet de Sable qu'Evoli esquiva aussitôt. Il enchaîna avec Reflet et une bonne dizaine d'Evoli apparurent autour de mon pokémon. Kraknoix ne savait plus trop quoi faire et tous les Evolis lancèrent une attaque Ball'Ombre en même temps. La petite tortue reçus tous les coups et fut projeter plus loin, à mon grand étonnement.

- Kraknoix, force-toi un peu, tu ne l'as pas encore touché ! N'essait pas de le battre en vitesse, c'est impossible.

Elle se releva donc avec quelques difficultés et utilisa Mâchouille sur Evoli. Ses mâchoires se refermèrent brusquement sur l'une des pattes postérieurs du petit pokémon brun et celui-ci fit tout ce qu'il pouvait pour la faire lâcher prise. Le combat se prolongea alors sur plusieurs minutes et Evoli avait clairement l'avantage sur son adversaire. J'étais près à faire revenir Kraknoix et à abandonné ce match lorsque Evoli projeta Kraknoix contre mur grâce à une attaque Queue de Fer. Mes yeux s'agrandirent. En plus d'être rapide et aggresif, il était extrèment puissant. Mes chances d'avoir cet Evoli dans mon équipe s'envolèrent. Kraknoix n'était pas assez forte pour rivaliser avec lui. C'est alors qu'une lumière aveuglante envahit le corps de mon pokémon et il changea de forme. Non, je n'arrivais pas y croire... Kraknoix était en train d'évoluer !

Lorsque la lumière disparut, s'était un magnifique Vibrannif qui se tenait devant son adversaire, prêt à tout faire pour mettre son adversaire hors de combat. Celle-ci fit donc une attaque Ultrason, ce qui rendit Evoli confus et elle enchaîna avec une attaque Dracosouffle. Le combat dura encore quelques minutes, jusqu'au moment où Evoli s'écroula au sol, n'en pouvant plus. La pokéball vide en main, je la lançais dans sa direction et le petit pokémon fut capturé. Satisfait, je m'approchais de Vibrannif pour la féliciter, mais des pas dans le couloir m'immobilisèrent. Quelqu'un approchait... Et cet personne avait-il vu mon combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenpokemon.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un petit pokémon perdu [Libre]   Ven 25 Juin - 10:48

J’étais enfin arrivé à l’académie. A pied. Momartik a tellement effrayée les dodrios de la calèche que j’ai du finir le chemin en marchant. Il faisait maintenant nuit et j’étais vraiment fourbu de ma journée. Mon pokémon était si heureux d’être avec moi, qu’il s’en fichait complètement. A la voir flotter comme ça autour de moi, un élève allait avoir une crise cardiaque en la prenant pour un fantôme. J’adorait momartik, mais elle était vraiment trop possessive. Elle ne s’en souciait peut-être pas, mais nous étions, mais alors totalement perdu. En ce moment de très grande solitude et fatalité, j’entendis une voix. Miracle, avec un peu de chance, celui à laquelle elle appartenait pourrait m’aider. Puis des bruits comme de combats se firent entendre.

J’hésitais entre descendre voir ce qui se passait, mais en même temps, je ne voulais me mêler de ce qui ne me regardait pas. Finalement ma curiosité et l'envie de me retrouver dans un bon lit repris le dessus, mais quand j’arrivais, c’était déjà fini et le dresseur, surement un professeur d’après l’âge que je lui donnait, ramassait une pokéball. Son pokémon, un vibrannif, voletait à travers la pièce. Soudain, je me rendis compte que le bruit de mes pas m’avait trahi, le jeune homme, se retourna brusquement. Il avait des cheveux noirs tirant sur le gris-bleu, son visage était fin et il n’abordait pas une expression malveillante, juste peut-être un peu inquiete. Je m’approchai alors de lui, les mains tendus en signe de bienveillance. J‘espérais juste que momartik ne lui donnerait pas une mauvaise impression avec son air suspicieux et agressif :

- Oh, calmos ! Je suis pas un voleur. Je suis juste complètement paumé dans ce bâtiment. Mon nom est Ryan Misty, je suis le nouveau professeur de cette académie.





Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit pokémon perdu [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Un pokémon perdu [Naoki Hira]
» le petit âne perdu dans une matin de lundi
» Besoin d'un petit copin ? Je suis libre !
» le petit poucet est perdu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Pokémon :: Hors Rpg :: Rps Terminés-
Sauter vers: